Partagez | 
 

 As wicked as you may think you are, you're not even in my league

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Apple Queen
Apple Queen
avatar


Regina Mills

▻ Messages : 2684
▻ Date d'inscription : 15/01/2017
▻ Localisation : La mairie de Storybrooke

MessageSujet: As wicked as you may think you are, you're not even in my league    Dim 14 Jan - 16:22

As wicked as you may think you are, you're not even in my league
Zelena "Ze bitch" Mills


26/01/13

Regina n’était pas au bout de ses surprises. Cela faisait vingt-quatre heures qu’elle était revenue de ce terrible séjour d’une dizaine de jours de l’autre côté, tout d’abord aux Enfers où elle avait perdu le grand amour de sa vie, et ensuite dans les Sept Mers pour récupérer sa meilleure amie avant d’enfin pouvoir rentrer. Elle avait eu besoin d’une nuit seule pour se canaliser, ayant peur d’être un danger pour les enfants à cause de son trop grand chagrin d’avoir vu mourir Robin sous ses yeux sans avoir pu rien faire pour le sauver. Elle avait donc immédiatement déposé CJ et Henry chez Emma pour la nuit. Et ce matin, il fallait qu’elle aille récupérer Roland. Le passage aux Enfers avait au moins permis une chose : apprendre que la soi-disant Marianne revenue d’entre les morts pour retrouver son mari et son fils à Storybrooke n’était autre qu’une usurpatrice. La véritable Lady Marianne était belle et bien morte et aux Enfers, ce qui voulait dire que le petit Roland était aux mains d’une étrangère qui, de toute évidence, n’avait pas de bonnes intentions. Qui pouvait se targuer d’en avoir en se faisant passer pour quelqu’un d’autre, brisant au passage un couple ? Regina était folle de rage et cette personne, qui qu’elle fut, allait devoir répondre de ses actes.

Mais alors qu’elle voulait sortir de chez elle pour se rendre chez les Merry-men pour confronter cette inconnue, Aeline était venue sonner, lui apportant également son lot de surprise. Cette femme portait sur elle la même tache de naissance à la hanche que celle que Robin avait. Les deux femmes comprirent alors le lien de parenté qui unissait la guerrière avec l’archer : ils étaient jumeaux. Ainsi, la prophétie que la reine des glaces avaient dictée à la mercenaire concernait son frère biologique, à savoir Robin, et non pas ce Maël mort au combat que la blonde recherchait. C’est encore quelque peu troublée par cette révélation que madame le maire arriva au chalet qu’occupait Robin avant d’emménager avec elle, puis où il était retourné avec la fausse Marianne et le petit Roland. Ignorant si le garçonnet était présent, l’ancienne méchante reine préféra éviter une entrée fracassant en ouvrant la porte en trombe et faisant trembler les murs par la magie. Elle préféra toquer à la porte, une méthode plus civilisée, mais de manière plutôt ferme. Après quelques instants, la porte s’ouvrit sur Marianne, du moins son apparence. Est-ce que ceux qui étaient rentrés avant elle des Enfers avaient déjà fait circuler la nouvelle du décès de Robin ? Cette femme n’avait rien de la veuve éplorée.

-Bonjour… Marianne. Est-ce que Roland est là ?

Il lui fallait mobiliser des efforts surhumains pour garder un calme apparent. Cette femme ne perdait rien pour attendre.




_________________
 
Heart broken

I miss you so much...
©️ Miss Pie
Revenir en haut Aller en bas

Wicked always wins
Wicked always wins
avatar


Zelena Mills

▻ Messages : 69
▻ Date d'inscription : 29/05/2017
▻ Localisation : Au pays d'Oz

MessageSujet: Re: As wicked as you may think you are, you're not even in my league    Dim 14 Jan - 19:07

As wicked as you may think you are, you're not even in my league
Zelena "Ze bitch" Mills


26/01/13

Cette journée avait commencé comme toutes les autres. J’en avais vraiment assez de jouer les mamans et les épouses modèles. Ce rôle me donner vraiment la nausée, mais je n’avais pas le choix. Je devais attendre le bon moment avant de frapper. Le fils de Robin dormait mal ces derniers temps. Il ne cessait de faire des cauchemars. Son père était parti avec Régina aux enfers et je me devais de jouer les mamans rassurantes et protectrices. Non mais franchement, au secours…. Ce dernier partit pour l’école et je me retrouvais seul dans la petite maison de Robin. Je crevais d’envie de tourner le poignet pour que tout soit nettoyé et rangé, mais c’était bien trop risqué, il ne fallait pas que je me fasse prendre. Je n’eu donc d’autre choix que d’effectuer mes tâches ménagères comme tout humain qui se respecte. Heureusement pour moi, je savais très bien le faire. Quand j’étais petite, un couple de paysan s’était occupé de moi et ma mère adoptive m’avait apprit tout un tas de chose. Je savais donc comment entretenir une maison et comme mon père adoptif était tout le temps saoul, je faisais même largement plus que ce que je devais.

Une fois mes tâches terminées, j’allais m’asseoir sur un fauteuil et prit le soin de me servir un verre de vin. Chose que je ne faisais jamais devant Robin, Marianne ne devait certainement pas le faire et je ne voulais pas qu’il ait des soupçons. Ce serait vraiment dommage que tout mon plan tombe à l’eau à cause de mon addiction. Tout en buvant mon verre, je réfléchissais à ce que j’allais faire ensuite. Quelle serait ma prochaine étape. J’espérais secrètement que ma sœur ne meurt pas durant son séjour aux enfers, je voulais m’occuper personnellement de son cas. C’était une chose qui me tenait particulièrement à cœur. J’allais me servir mon deuxième verre de vin, lorsqu’on frappa à ma porte. Etrange, je n’attendais personne pourtant. Faisant rapidement disparaître le vin et la bouteille, je m’empressais d’ouvrir la porte. Tiens, Régina, non seulement elle était en vie mais en plus, elle était revenue. Elle me salua poliment. Il ne fallait pas que je me trahisse.

« Bonjour Régina, non, il est à l’école »

Je me poussa pour la laisser entrer. Une fois cette dernière à l’intérieur, je pris le soin de refermer la porte derrière elle. Que diable voulait-elle ? Il avait dû forcément arriver quelque chose à Robin, sinon, pour quelle raison serait-elle venue me voir ?

« Est-ce que tout va bien ? »

J’allais m’asseoir et lui fit signe qu’elle en fasse autant.



Revenir en haut Aller en bas

Apple Queen
Apple Queen
avatar


Regina Mills

▻ Messages : 2684
▻ Date d'inscription : 15/01/2017
▻ Localisation : La mairie de Storybrooke

MessageSujet: Re: As wicked as you may think you are, you're not even in my league    Hier à 9:32

As wicked as you may think you are, you're not even in my league
Zelena "Ze bitch" Mills


26/01/13

Plus elle regardait cette femme et plus la furieuse envie qu’avait Regina de l’étrangler, ou de la frapper, ou encore de lui arracher le cœur, se faisait vivace. Mais elle ne pouvait rien faire tant qu’elle ne savait pas si Roland était ici. Il venait de perdre son père, il allait apprendre que sa mère qu’il avait été heureux de retrouver n’était en fait qu’une usurpatrice et qu’en réalité la femme qui l’avait mis au monde était réellement morte, alors il était inutile d’ajouter un traumatisme de plus. Il ne s’était écoulé que quelques secondes depuis que la fausse Marianne avait ouvert la porte du chalet qu’occupait auparavant Robin, mais déjà une multitude de questions brûlait les lèvres de l’ancienne méchante reine, et la plupart convergeait en une seule au final : qui était cette femme, bon sang ?!
Madame Mills entra et lorsqu’elle entendit la porte se refermer derrière elle, elle se retourna, entendant son interlocutrice déclarer que le petit garçon était à l’école.

-Parfait…

Celle qui se faisait passer pour Marianne embraya ensuite sur des banalités comme le fait de savoir si ça allait. Non, ça n’allait pas, et elle n’allait pas tarder à le savoir. Regina la regarda avec une lueur mauvaise dans le regard tant elle était en colère. Alors que la soi-disant maîtresse des lieux allait s’asseoir, d’un revers magique de main Regina envoya valser avec puissance son ennemie inconnue au travers de la pièce jusqu’à ce qu’elle s’écrase contre le mur de bois du chalet, faisant tomber quelques breloques au passage. Regina ne s’arrêta pas là et avança vers elle d’un pas décidé, tendant sa main pour l’étrangler à distance.

-Non, ça ne va pas, espèce de garce. Je sais que tu n’es pas Marianne, qui es-tu ? Montre ton vrai visage !

Regina était folle de rage, elle avait perdu celui qu’elle aimait et ils s’étaient séparés à cause d’elle, du moins en partie, mais la cadette de Cora ignorait encore que sa mère était en majorité coupable de cette séparation, n’étant pas au courant du fait que la reine des cœurs avait arraché le cœur de l’archer pour le manipuler à sa guise. Même si le comportement de Robin lui avait paru des plus étranges depuis le jour où Marianne était revenue, madame le maire avait mis cela sur le compte de l’étonnement de revoir sa femme morte depuis des années, soudain revenir à la vie comme si de rien n’était. Visiblement, la vérité était tout autre.

-Je veux des réponses, et tu vas me les donner ! TOUT DE SUITE !!!

L’étranglant toujours, elle l’envoya à nouveau valser à l’autre bout de la pièce, laissant ensuite apparaître dans sa main libre une boule de feu.

-Je t’écoute, parle.




_________________
 
Heart broken

I miss you so much...
©️ Miss Pie
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: As wicked as you may think you are, you're not even in my league    

Revenir en haut Aller en bas
 
As wicked as you may think you are, you're not even in my league
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Even angels have their wicked schemes ♈ 9 juillet, 14h17
» Les Créatures du WICKED
» WICKED IS GOOD
» Zelena - Wicked always wins
» Solomon Metzger - Wicked Soul

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HAPPY ENDINGS CHRONICLES :: Storybrooke & le monde sans magie :: Les habitations :: Les chalets des Merry-men-
Sauter vers:  
Nos amours de 2017
On ne vous remerciera jamais assez pour être vous et pour faire vivre ce forum tous les jours avec nous.