HAPPY ENDINGS CHRONICLES
Besoin d'une raison de nous rejoindre ? Cliquez sur lecture et vous verrez !




 

Partagez|

As wicked as you may think you are, you're not even in my league

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Apple Queen
Apple Queen

avatar
Regina Mills de Locksley
▻ Messages : 4896
▻ Date d'inscription : 15/01/2017
▻ Localisation : The dark castle in the Enchanted Forest

MessageSujet: As wicked as you may think you are, you're not even in my league Dim 14 Jan - 16:22

As wicked as you may think you are, you're not even in my league
Zelena "Ze bitch" Mills


26/01/13

Regina n’était pas au bout de ses surprises. Cela faisait vingt-quatre heures qu’elle était revenue de ce terrible séjour d’une dizaine de jours de l’autre côté, tout d’abord aux Enfers où elle avait perdu le grand amour de sa vie, et ensuite dans les Sept Mers pour récupérer sa meilleure amie avant d’enfin pouvoir rentrer. Elle avait eu besoin d’une nuit seule pour se canaliser, ayant peur d’être un danger pour les enfants à cause de son trop grand chagrin d’avoir vu mourir Robin sous ses yeux sans avoir pu rien faire pour le sauver. Elle avait donc immédiatement déposé CJ et Henry chez Emma pour la nuit. Et ce matin, il fallait qu’elle aille récupérer Roland. Le passage aux Enfers avait au moins permis une chose : apprendre que la soi-disant Marianne revenue d’entre les morts pour retrouver son mari et son fils à Storybrooke n’était autre qu’une usurpatrice. La véritable Lady Marianne était belle et bien morte et aux Enfers, ce qui voulait dire que le petit Roland était aux mains d’une étrangère qui, de toute évidence, n’avait pas de bonnes intentions. Qui pouvait se targuer d’en avoir en se faisant passer pour quelqu’un d’autre, brisant au passage un couple ? Regina était folle de rage et cette personne, qui qu’elle fut, allait devoir répondre de ses actes.

Mais alors qu’elle voulait sortir de chez elle pour se rendre chez les Merry-men pour confronter cette inconnue, Aeline était venue sonner, lui apportant également son lot de surprise. Cette femme portait sur elle la même tache de naissance à la hanche que celle que Robin avait. Les deux femmes comprirent alors le lien de parenté qui unissait la guerrière avec l’archer : ils étaient jumeaux. Ainsi, la prophétie que la reine des glaces avaient dictée à la mercenaire concernait son frère biologique, à savoir Robin, et non pas ce Maël mort au combat que la blonde recherchait. C’est encore quelque peu troublée par cette révélation que madame le maire arriva au chalet qu’occupait Robin avant d’emménager avec elle, puis où il était retourné avec la fausse Marianne et le petit Roland. Ignorant si le garçonnet était présent, l’ancienne méchante reine préféra éviter une entrée fracassant en ouvrant la porte en trombe et faisant trembler les murs par la magie. Elle préféra toquer à la porte, une méthode plus civilisée, mais de manière plutôt ferme. Après quelques instants, la porte s’ouvrit sur Marianne, du moins son apparence. Est-ce que ceux qui étaient rentrés avant elle des Enfers avaient déjà fait circuler la nouvelle du décès de Robin ? Cette femme n’avait rien de la veuve éplorée.

-Bonjour… Marianne. Est-ce que Roland est là ?

Il lui fallait mobiliser des efforts surhumains pour garder un calme apparent. Cette femme ne perdait rien pour attendre.




_________________
 
Christmas won't be that happy this year

Some kids are missing
©️ Miss Pie
Revenir en haut Aller en bas
Wicked always wins
Wicked always wins

avatar
Zelena Mills
▻ Messages : 192
▻ Date d'inscription : 29/05/2017
▻ Localisation : Storybrooke

MessageSujet: Re: As wicked as you may think you are, you're not even in my league Dim 14 Jan - 19:07

As wicked as you may think you are, you're not even in my league
Zelena "Ze bitch" Mills


26/01/13

Cette journée avait commencé comme toutes les autres. J’en avais vraiment assez de jouer les mamans et les épouses modèles. Ce rôle me donner vraiment la nausée, mais je n’avais pas le choix. Je devais attendre le bon moment avant de frapper. Le fils de Robin dormait mal ces derniers temps. Il ne cessait de faire des cauchemars. Son père était parti avec Régina aux enfers et je me devais de jouer les mamans rassurantes et protectrices. Non mais franchement, au secours…. Ce dernier partit pour l’école et je me retrouvais seul dans la petite maison de Robin. Je crevais d’envie de tourner le poignet pour que tout soit nettoyé et rangé, mais c’était bien trop risqué, il ne fallait pas que je me fasse prendre. Je n’eu donc d’autre choix que d’effectuer mes tâches ménagères comme tout humain qui se respecte. Heureusement pour moi, je savais très bien le faire. Quand j’étais petite, un couple de paysan s’était occupé de moi et ma mère adoptive m’avait apprit tout un tas de chose. Je savais donc comment entretenir une maison et comme mon père adoptif était tout le temps saoul, je faisais même largement plus que ce que je devais.

Une fois mes tâches terminées, j’allais m’asseoir sur un fauteuil et prit le soin de me servir un verre de vin. Chose que je ne faisais jamais devant Robin, Marianne ne devait certainement pas le faire et je ne voulais pas qu’il ait des soupçons. Ce serait vraiment dommage que tout mon plan tombe à l’eau à cause de mon addiction. Tout en buvant mon verre, je réfléchissais à ce que j’allais faire ensuite. Quelle serait ma prochaine étape. J’espérais secrètement que ma sœur ne meurt pas durant son séjour aux enfers, je voulais m’occuper personnellement de son cas. C’était une chose qui me tenait particulièrement à cœur. J’allais me servir mon deuxième verre de vin, lorsqu’on frappa à ma porte. Etrange, je n’attendais personne pourtant. Faisant rapidement disparaître le vin et la bouteille, je m’empressais d’ouvrir la porte. Tiens, Régina, non seulement elle était en vie mais en plus, elle était revenue. Elle me salua poliment. Il ne fallait pas que je me trahisse.

« Bonjour Régina, non, il est à l’école »

Je me poussa pour la laisser entrer. Une fois cette dernière à l’intérieur, je pris le soin de refermer la porte derrière elle. Que diable voulait-elle ? Il avait dû forcément arriver quelque chose à Robin, sinon, pour quelle raison serait-elle venue me voir ?

« Est-ce que tout va bien ? »

J’allais m’asseoir et lui fit signe qu’elle en fasse autant.



Revenir en haut Aller en bas
Apple Queen
Apple Queen

avatar
Regina Mills de Locksley
▻ Messages : 4896
▻ Date d'inscription : 15/01/2017
▻ Localisation : The dark castle in the Enchanted Forest

MessageSujet: Re: As wicked as you may think you are, you're not even in my league Mar 16 Jan - 9:32

As wicked as you may think you are, you're not even in my league
Zelena "Ze bitch" Mills


26/01/13

Plus elle regardait cette femme et plus la furieuse envie qu’avait Regina de l’étrangler, ou de la frapper, ou encore de lui arracher le cœur, se faisait vivace. Mais elle ne pouvait rien faire tant qu’elle ne savait pas si Roland était ici. Il venait de perdre son père, il allait apprendre que sa mère qu’il avait été heureux de retrouver n’était en fait qu’une usurpatrice et qu’en réalité la femme qui l’avait mis au monde était réellement morte, alors il était inutile d’ajouter un traumatisme de plus. Il ne s’était écoulé que quelques secondes depuis que la fausse Marianne avait ouvert la porte du chalet qu’occupait auparavant Robin, mais déjà une multitude de questions brûlait les lèvres de l’ancienne méchante reine, et la plupart convergeait en une seule au final : qui était cette femme, bon sang ?!
Madame Mills entra et lorsqu’elle entendit la porte se refermer derrière elle, elle se retourna, entendant son interlocutrice déclarer que le petit garçon était à l’école.

-Parfait…

Celle qui se faisait passer pour Marianne embraya ensuite sur des banalités comme le fait de savoir si ça allait. Non, ça n’allait pas, et elle n’allait pas tarder à le savoir. Regina la regarda avec une lueur mauvaise dans le regard tant elle était en colère. Alors que la soi-disant maîtresse des lieux allait s’asseoir, d’un revers magique de main Regina envoya valser avec puissance son ennemie inconnue au travers de la pièce jusqu’à ce qu’elle s’écrase contre le mur de bois du chalet, faisant tomber quelques breloques au passage. Regina ne s’arrêta pas là et avança vers elle d’un pas décidé, tendant sa main pour l’étrangler à distance.

-Non, ça ne va pas, espèce de garce. Je sais que tu n’es pas Marianne, qui es-tu ? Montre ton vrai visage !

Regina était folle de rage, elle avait perdu celui qu’elle aimait et ils s’étaient séparés à cause d’elle, du moins en partie, mais la cadette de Cora ignorait encore que sa mère était en majorité coupable de cette séparation, n’étant pas au courant du fait que la reine des cœurs avait arraché le cœur de l’archer pour le manipuler à sa guise. Même si le comportement de Robin lui avait paru des plus étranges depuis le jour où Marianne était revenue, madame le maire avait mis cela sur le compte de l’étonnement de revoir sa femme morte depuis des années, soudain revenir à la vie comme si de rien n’était. Visiblement, la vérité était tout autre.

-Je veux des réponses, et tu vas me les donner ! TOUT DE SUITE !!!

L’étranglant toujours, elle l’envoya à nouveau valser à l’autre bout de la pièce, laissant ensuite apparaître dans sa main libre une boule de feu.

-Je t’écoute, parle.




_________________
 
Christmas won't be that happy this year

Some kids are missing
©️ Miss Pie
Revenir en haut Aller en bas
Wicked always wins
Wicked always wins

avatar
Zelena Mills
▻ Messages : 192
▻ Date d'inscription : 29/05/2017
▻ Localisation : Storybrooke

MessageSujet: Re: As wicked as you may think you are, you're not even in my league Sam 20 Jan - 13:44

As wicked as you may think you are, you're not even in my league
Zelena "Ze bitch" Mills


26/01/13

Je me demandais bien ce que ma sœur faisait ici toute seul. Robin n’était pas avec elle et ça, ce n’était vraiment pas bon signe. Il avait dû lui arriver quelque chose. Non ??? Est-ce que par le plus grand des hasards, cet abruti serait mort ? Oh bon sang ! Mais si tel était le cas, ce serait une merveilleuse nouvelle ! Non seulement je ne serai plus obligée de laver ses fringues horribles, mais en plus, ma sœur allait souffrir le martyr et ça, ça n’avait vraiment pas de prix. Il fallait que je me retienne de sourire et que j’attende de voir ce que ma sœur allait me dire. Roland était à l’école et après il allait passer du temps avec Petit Jean, on avait donc tout le temps devant nous. Une fois la porte refermée, je fis face à ma sœur tout en prenant un air inquiet. Il fallait que je joue jusqu’au bout la carte de la femme inquiète.

« Pourquoi ? »

Mais je n’eu pas le temps de lui poser d’avantage de question que cette dernière me fit voler dans la pièce. Mon dos cogna contre le mur et me fit retomber lourdement sur le sol. Pendant quelques secondes, j’en eu le souffle coupé. Je me relevais difficilement tout en regardant Régina avec de la peur dans le regard. « Régina mais vous êtes folle ! Qu’est-ce qui vous prends ? » Lui faire croire qu’elle avait perdu la tête pouvait être un bon plan, mais j’avais hâte d’entendre la suite des évènements, en revanche, il allait falloir qu’elle cesse de me faire voler contre les murs car je risquais fortement de perdre mon sang froid et de répondre.

« Mai de quoi vous parlez à la fin ? Vous savez très bien qui je suis !. »

Mais elle ne voulait rien entendre et me fit encore voler contre le mur. Alors cette fois, s’en était trop. Je me relevais mais sans lui montrer ma véritable apparence. Elle fit apparaître une boule de feu. Je pris le soin de retirer la poussière de mon épaule et d’un simple mouvement de poignet, je la fis voler à mon tour contre le mur. Je me mis à l’étrangler à distance exactement comme elle me l’avait fait un peu plus tôt tout en la laissant plaquer contre le mur. « En effet, je ne suis pas Marianne, tu es plus douée que ce que je pensais, ma chère sœur ! » Et c’est sur cette phrase que je repris mon apparence.




Revenir en haut Aller en bas
Apple Queen
Apple Queen

avatar
Regina Mills de Locksley
▻ Messages : 4896
▻ Date d'inscription : 15/01/2017
▻ Localisation : The dark castle in the Enchanted Forest

MessageSujet: Re: As wicked as you may think you are, you're not even in my league Dim 21 Jan - 16:05

As wicked as you may think you are, you're not even in my league
Zelena "Ze bitch" Mills


26/01/13

Ce petit jeu avait assez duré. L’inconnue continua encore quelques secondes à feindre l’incompréhension de la situation, et Regina ne se priva pas pour la malmener et lui faire comprendre, au détriment des pauvres murs du chalet. Après avoir « mangé » un second mur, l’étrangère daigna enfin reconnaître qu’elle avait usurpé l’identité de Marianne. A son tour, elle fit voler Regina qui découvrit alors que cette personne était dotée de magie. Qui était-elle ? L’incompréhension se lisait dans le regard de l’ancienne méchante reine qui, peu après s’être relevée de sa chute, se retrouva à son tour étranglée à distance. La respiration bloquée, elle fut tout aussi estomaquée d’entendre la façon dont elle l’appelait.

-Je n’ai… pas … de sœur ! articula-t-elle comme elle le pouvait avec le peu de souffle qu’elle avait.

Par la même occasion, elle leva la main droite et fit arriver à toute vitesse une cruche en porcelaine qui se brisa dans la nuque de l’étrangère qui venait tout juste de montrer son vrai visage. Une belle jeune femme rousse un peu plus grande qu’elle. Reprenant son souffle puisque l’assaillante avait bien dû la lâcher avec le choc qu’elle s’était reçu sur la tête, Regina la fusilla du regard.

-Qui es-tu ? Qu’est-ce que tu veux ?!

Elles ne pouvaient pas être sœurs, c’était impossible, Regina l’aurait su si ses parents avaient eu un autre enfant. D’où sortait-elle ? Clairement, cette femme était folle, il ne pouvait en être autrement. Seule une dérangée pouvait se prétendre la sœur de quelqu’un, prendre l’apparence d’une autre personne pour lui voler sa vie. Regina sentait une colère noire l’envahir encore d’avantage, à tel point que tous les objets et débris tombés au sol se mirent à léviter autour d’elle, prêts à foncer sur son adversaire au moindre ordre donné.

-Tu vas me dire la vérité et tout de suite, sorcière ! Qui es-tu exactement, d’où viens-tu et que fais-tu ici ? Je ne suis vraiment pas d’humeur à faire dans la dentelle alors tu vas parler et vite !

Pourtant, malgré sa rage et son désir brûlant de lui arracher les yeux, la belle brune savait qu’elle ne devait pas la tuer, une petite voix dans sa tête lui rappelait que ce ne serait pas bien, que ça mettrait par terre tous ses efforts pour s’éloigner des ténèbres. Ce ne serait pas raisonnable de tout gâcher à cause de cette salope de sorcière malfaisante. Regina attendait donc les réponses à ses questions, menaçante comme elle pouvait l’être à l’époque où elle terrorisait les pécores de la Forêt Enchantée pour retrouver Blanche-Neige.



_________________
 
Christmas won't be that happy this year

Some kids are missing
©️ Miss Pie
Revenir en haut Aller en bas
Wicked always wins
Wicked always wins

avatar
Zelena Mills
▻ Messages : 192
▻ Date d'inscription : 29/05/2017
▻ Localisation : Storybrooke

MessageSujet: Re: As wicked as you may think you are, you're not even in my league Dim 28 Jan - 17:14

As wicked as you may think you are, you're not even in my league
Zelena "Ze bitch" Mills


26/01/13

Oh vraiment ? Elle n’avait pas de sœur ? Et pourtant… Je me souviens que ma mère avait utilisé une potion pour effacer nos souvenirs lorsque nous étions plus jeunes. Je n’avais pas pensé qu’elle ne devait pas être encore au courant de ce détail. Eh bien, surprise… Un sourire mauvais se dessina sur mes lèvres. Il fallait que je me calme et que je cesse de serrer son cou aussi fort, mais ça me faisait tellement de bien ! Bon, en même temps, si elle tombait dans les pommes tout de suite, ce ne serait pas drôle non plus. Je décidai donc de relâcher un peu mon étreinte.

« Oh si, tu en as une. Tu veux une preuve ? »

Sans attendre qu’elle me réponde, j’utilisais ma deuxième main de libre pour faire apparaitre un souvenir dans une fenêtre. Un peu comme si je venais de mettre un film en route afin de pouvoir lui prouver ce que je disais. Mais je n’eu pas le temps de le faire , j’eu tout juste le temps me retourner pour lui faire face qu’elle me jeta un vase sur la tête. La garce… Je me retrouvais rapidement au sol, je ne m’attendais pas à ça je dois bien l’avouer. Ceci dit, ces pouvoirs étaient vraiment à la hauteur de mes espérances. J’étais ravie de pouvoir reprendre ma véritable apparence. J’en avais assez de voir la tête de cocker de cette Marianne à chaque fois que je me regardais dans un miroir. Je me relevais et lui lança un regard noir.

« Je suis Zelena, la méchante sorcière de l’Ouest, et je suis ta sœur aînée! »


Je lui montrai la fenêtre dans laquelle je fis apparaître le dernier souvenir de notre enfance. Elle voulait savoir ce que je voulais ? Il était absolument hors de questions que je lui dise tout tout de suite. C’était vraiment plus drôle qu’elle le découvre au fur et à mesure. J’avais même hâte de voir la tête qu’elle allait faire d’ailleurs. Mais très franchement, notre mère aurait pu faire un effort et lui rendre ce souvenir.

« Je te dis la vérité, tu commences à me fatiguer frangine ! »

Elle commençait sérieusement à me mettre les nerfs à rude épreuve. Alors d’un mouvement de main, je fis apparaître le souvenir une deuxième fois. Cette fois ci, j ‘espérai qu’elle allait regarder toute la scène et que l’on ferait un temps mort. Elle pourrait ainsi constater par elle même tout ce qu’elle m’avait volé. Car pendant que madame menait la grande et belle vie de château, moi, je fus effacée et abandonner dans une forêt chez un couple de paysans.



Revenir en haut Aller en bas
Apple Queen
Apple Queen

avatar
Regina Mills de Locksley
▻ Messages : 4896
▻ Date d'inscription : 15/01/2017
▻ Localisation : The dark castle in the Enchanted Forest

MessageSujet: Re: As wicked as you may think you are, you're not even in my league Mar 30 Jan - 17:52

As wicked as you may think you are, you're not even in my league
Zelena "Ze bitch" Mills


26/01/13
Cette femme savait annoncer les bonnes nouvelles. Regina, après avoir repris son souffle grâce au répit qu’elle s’était donné en balançant par magie un vase derrière le crâne de son assaillante, dut se rendre à l’évidence : cette sorcière ne ménageait pas ses efforts pour lui montrer un souvenir au travers d’un écran de magie. Les yeux accaparés par les images qui défilaient, l’ancienne méchante reine n’était plus attentive à la scène. Elle se reconnaissait enfant mais ne reconnaissait pas la fillette rouquine un peu plus grande qu’elle et qui visiblement se trouvait être cette femme. Zelena. Pourtant, aussi troublantes que puissent être ces images, Regina n’en avait aucun souvenir.

-Ça ne prouve rien ! tenta-t-elle de nier.

Secouant la tête de gauche à droite, la belle brune fusilla du regard sa demi-sœur.

-Très bien, peut-être bien que ma… notre mère a eu une fille avant moi. Et alors ? En quoi ça concernait Robin et Marianne ? Pourquoi avoir pris l’apparence de cette femme décédée ? Je ne comprends pas ton but dans cette affaire.


Regina connaissait l’identité de cette femme, d’où elle venait, mais ne comprenait pas où elle voulait en venir. Tout ce qui lui importait, maintenant, c’était de récupérer Roland pour le mener en lieu sûr.

-Si j’apprends que tu as fait du mal à Roland ou à Robin, je peux te promettre que tu vas passer un sale quart d’heure, Zelena.

Elle avait prononcé son prénom en articulant chaque syllabe. Cette sorcière ne perdait rien pour attendre. Elle n’avait encore rien vu des capacités de Regina, et quand cette dernière était en colère, comme à présent, elle était capable des pires choses. Pourtant, elle le savait, il fallait qu’elle se calme, sans quoi elle risquerait de replonger dans les ténèbres, et ce serait difficile de se rattraper après.

-Retourne d’où tu viens, ça vaut mieux. Tu n’as rien à faire ici. Je pourrais te jeter en prison pour usurpation d’identité. Dans ce monde aussi c’est interdit tu sais !

Oui, elle la prenait un peu de haut, mais elle était à bout de nerf. Fatigue, tristesse et colère mélangées ne faisaient pas bon ménage et si cette Zelena ne trouvait pas rapidement quelque chose à faire ou à dire pour se faire pardonner, ou simplement disparaître, Regina risquait d’avoir du mal à contrôler son envie de lui arracher prestement le cœur pour le broyer sans vergogne sous ses yeux.



_________________
 
Christmas won't be that happy this year

Some kids are missing
©️ Miss Pie
Revenir en haut Aller en bas
Wicked always wins
Wicked always wins

avatar
Zelena Mills
▻ Messages : 192
▻ Date d'inscription : 29/05/2017
▻ Localisation : Storybrooke

MessageSujet: Re: As wicked as you may think you are, you're not even in my league Mer 31 Jan - 13:07

As wicked as you may think you are, you're not even in my league
Zelena "Ze bitch" Mills


26/01/13

Je me doutais que montrer à Régina se souvenir n’allait pas la convaincre tout de suite. En même temps, c’était un peu logique. Si j’avais été à sa place, j’aurais très certainement réagi de la même manière qu’elle. De toute manière, je savais que notre mère lui confirmerait ce que je venais de lui montrer. Nous n’avions pas le même père, le mien était un simple jardinier qui s’était fait passer pour un Prince afin de s’attirer les faveurs de ma mère. Celui de Régina, était vraiment de sang Royal. Elle avait donc grandi dans un beau château entouré de ses parents. Pour moi, c’est loin d’être la même musique.

« C’est vrai, ça ne prouve rien, tu iras parler à notre mère dans ce cas, tu verras qu’elle te confirmera mes dires. »

J’étais heureuse d’avoir notre mère de mon côté. Pour une fois que cette dernière faisait quelque chose de positif.

Elle commença ensuite à m’assaillir de questions. Un sourire mauvais naquit sur mes lèvres. Elle voulait savoir pourquoi je faisais tout ça ? Mais parce que j’étais bien décidée à la faire souffrir, à lui arracher tout ce à quoi elle tenait exactement comme elle avait fait pour moi. Elle n’aurait jamais dû venir au monde…

Avoir fait du mal à ce maudit gamin et à Robin ? Non, pour le moment, je n’avais encore rien fait à Robin. Je voulais faire les choses lentement, j’avais prévu plusieurs phases dans mon plan. Premièrement, les séparés, ça, c’était chose faite, ensuite, faire en sorte que Robin ma déteste, comme ma mère avait son cœur, c’était chose faîte aussi et ensuite, le tuer. Pour Roland, je ne savais pas encore ce que j’allais faire.

Un rire cristallin s’échappa alors de ma gorge. Non mais franchement, elle était trop mignonne de me demander de partir avec son petit air menaçant. Je n’avais pas répondu à ses questions et je ne comptais pas le faire tout de suite.

« Tu ne me fais pas peur du tout Régina. Et non, je m’en irai quand j’aurai décidé. Mais pour le moment, tu as raison, nous n’avons plus rien à nous dire. Ah si attends, en ce qui concerne Robin, non, je te rassure, je ne lui ai rien fait. Enfin, si, j’ai couché avec lui comme toute épouse digne de ce nom mais c’est tout. Il t’a vite oublié je trouve. A une prochaine, frangine… »


Et à ces mots, d’un simple mouvement du poignet, je disparu dans une fumée verte.


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: As wicked as you may think you are, you're not even in my league

Revenir en haut Aller en bas
As wicked as you may think you are, you're not even in my league
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
" Even angels have their wicked schemes ♈ 9 juillet, 14h17
" Les Créatures du WICKED
" Zelena - Wicked always wins
" Solomon Metzger - Wicked Soul
" The Queen is evil. But I am wicked. And wicked always win. - Fitz.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HAPPY ENDINGS CHRONICLES :: Storybrooke & le monde sans magie :: Les habitations :: Les chalets des Merry-men-
Sauter vers: