Partagez|

[FB] Je me présente ... Ft. Régina Mills

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

avatar
Claude Frollo
▻ Messages : 136
▻ Date d'inscription : 02/11/2017
▻ Localisation : Storybrook

MessageSujet: [FB] Je me présente ... Ft. Régina Mills Mer 24 Jan - 1:00


Claude Frollo et Régina Mills

Une nouvelle vie, un nouveau départ 

Je vais enfin pouvoir reprendre mon métier celui de juge. Cela faisait plusieurs mois, peut-être des années, que j'avais fuit Camelot et ma précieuse position de juge suprême. Celle que j'ai durement gagné après des années de dure labeur à servir des rois qui manquaient réellement de tact et de décision. J'avais réussit à ma hisser dans les plus hautes sphères des royaumes de Camelot puis de Nottingham. J'avais le beau rôle. J'étais celui qui tenais les ficelles dans l'ombre. J'étais surpuissant. Et maintenant me voilà ici, seul avec ma fille. Quel déshonneur pour un homme comme moi ...

J'ai dû fuir à deux reprises. Cette pensée me rend fou de rage. Moi ! Fuir ! C'est une solution si basse, si peu digne. Lorsque j'étais shérif de Nottingham j'avais presque réussit à éradiquer la menace qu'était devenu le fidèle soldat de Richard Cœur de Lion : Robin des bois. Cependant j'ai dû partir précipitamment lorsque la méchante reine a lancé sa malédiction. Les rumeurs disait qu'elle serai sans égal. Je ne voulais pas prendre le risque d'être atteins par cette magie noire. J'ai prit la dure décision de quitter le royaume de Nottingham pour retourner à Camelot. Je n'en avais pas finit avec Robin des bois. Ce n’était que partie remise. Je savais que je le retrouvera un jour.

J'ai prit ma fille et nous sommes rentrés à Camelot. Le nouveau roi Arthur m'a accueillit à bras ouvert. J'avais servi son père des années auparavant. Il me rendit mon poste et mes prérogatives. De nouveau premier conseiller du roi et juge royal, j'avais retrouver tout mon pouvoir. J'ai travaillé au mieux au retour de l'ordre et la paix à Camelot. En mon absence, la racaille et toutes les créatures les plus abjectes avaient refait surface.
C'était à la fois une profonde colère de voir qu'on ne peut pas ce débarrasser définitivement de ces vermines mais à la fois une joie insoupçonnée que de pouvoir reprendre mes investigations, mes poursuites et les éradications. Je ne vivais que pour cela. Je veux un monde meilleur pour les gens biens, honnêtes et cela passe par de nombreux sacrifices.

Cependant ce nouveau bonheur retrouvé ne fut que de courte durée. Quelques années seulement après mon retour une nouvelle malédiction est lancée. Cette fois-ci par la reine des glaces. C'est devenu une manie, une mode. Elles s'ennuient à ce point dans leurs châteaux ces reines pour lancer des cataclysmes comme ceux là à tout bout de champs ? Je ne connaissais pas bien cette reine des glaces mais la menace de sa malédictions me suffisais. Lorsque j'ai vu les dégâts qu'avait causé la méchante reine je ne pouvait que prendre cela au sérieux. La première malédiction lancée avait fait disparaître une très grande partie de la forêt. J'ai apprit qu'un prince héritier avait disparut subitement, tout comme la méchante reine d'ailleurs et la fameuse Blanche-Neige. C'était à mon tour de partir. Je dois dire que ça tombait plutôt bien pour moi. Ma fille venait de se compromettre avec un homme qui ne lui était pas destiné. Elle avait donc perdu toute sa valeur de fille pure. Si je voulais l'a marier je devais l'emmener ailleurs.

Ma décision était prise, je quittais Camelot. Je conseil, par bonté d'âme au roi Arthur de faire de même mais cette imbécile n'a pas voulu. Et bien c'est son problème. J'arrache ma fille des bras de ce croqueur de vierges et sans attendre nous avions prit la route du pays des merveilles. Après un long voyage nous avions enfin trouvé le Chapelier et il accepta de nous faire traverser les mondes mais sans nous dire notre destination. Pour cela il a ouvert une porte des dimensions. Après quelques secondes d’hésitations, je ne sais par quelle miracle, j'ai décidé de lui faire confiance et de passer la porte. Peu m'importais. Je voulais juste quitter ce monde de malheur, plein de magie noire et autres sorcières. J'ai traversé la porte et je me suis retrouvé dans cette ville : Storybrooke. Cela ne ressemble en rien à ce que j'ai pu voir dans les autres royaumes. il n'y a pas de château, pas de petites maisons, de fermes en bois. Le sol est étrange à la fois des espaces d'herbes mais aussi des chemins d'une sorte de pierre noire. Les maisons s’alignent harmonieusement, elles sont parfaites. C'est, et de loin, beaucoup plus beau que les villages que nous avions à Camelot. 

Je pense que je vais me plaire ici. Nous ne sommes pas les seuls à avoir fuit la reine des glaces. Beaucoup d'autres sont déjà là, tous habillé différemment. Cela veut bien que tous les royaumes ont prit peur. Je n'ose même pas imaginer l'état des royaumes que je viens de quitter. Parmi toute cette pagaille on voit certaines personnes s'occuper de nous diriger nous aider. Je sais que certains parmi eux me connaissent et peuvent me reconnaître. Je ne voulais pas me faire remarquer dès mon arrivée. Pour l'instant je suis au même niveau que les autres.

Je dois avouer que les habitants de cette ville été très efficace. Après nous avoir réunit pour nous expliquer la situation et les aménagements prévus, nous avons retrouvé un peu de paix dans toute cette agitation. J'ai trouvé une installation pour ma fille et maintenant je devais travailler de nouveau. Une femme est venue nous expliquer qu'elle faisait office d'autorité dans cette ville. C'est la meilleur celle là .... Que nous pouvions venir la voir pour tous renseignements.

Je me suis procurer des vêtements plus en accord avec ce nouveau royaume pour aller à cet entretien avec le "maire". Je ne voulais pas passer pour un homme qui se laisse aller. Le vendeur m'a dit que ça s'appelle un "trois pièce". Je l'ai prit en noir, ça me donne plus de prestance . Puis sans attendre je me suis rendu à son office pour rencontrer "Mme la Maire". Après avoir patienté dans l'antichambre, l'ont m'a introduit dans le bureau. Cette grande femme aux cheveux noirs se tenait devant moi. je ne savais pas qu'elles étaient les marques de politesses ici. Je fais donc une petite révérence.

- Mes hommages Madame, je me présente je suis le juge Claude Frollo.
Code by Fremione.
 
Revenir en haut Aller en bas
Apple Queen
Apple Queen

avatar
Regina Mills
▻ Messages : 3987
▻ Date d'inscription : 15/01/2017
▻ Localisation : La mairie de Storybrooke

MessageSujet: Re: [FB] Je me présente ... Ft. Régina Mills Mer 24 Jan - 21:58


Claude Frollo et Régina Mills

Une nouvelle vie, un nouveau départ 

Le chapelier avait causé une sacrée pagaille dans la ville créée par ma malédiction. Un nombre incroyable de personnages de contes terrorisés par la reine des glaces avait fait son entrée à Storybrooke, ils venaient tous de contrées différentes, ils étaient perdus dans ce flot de modernité que représentait le monde sans magie. Ça avait été différent pour ceux que j’avais embarqués en jetant le Sort Noir, puisque leur mémoire artificielle leur avait fait connaître de manière innée les subtilités inhérentes à la modernité. Pour moi, les choses avaient été différentes étant donné que j’avais encore mes souvenirs, du moins ceux que le sort de Rumpelstiltskin avait bien voulu me laisser, aussi, même si j’avais des facilités, certaines choses m’avaient paru étranges, comme ce nouveau look pour commencer. Mais je tenais ma vengeance, j’étais heureuse de voir Blanche-Neige cantonnée à une vie monotone et sans son prince. C’était avant.

Depuis, tout avait changé, Emma la sauveuse emmerdeuse était arrivée, et la prophétie, dont le Ténébreux s’était bien gardé de me parler, s’était accomplie et la fille de mon ennemie jurée avait brisé la malédiction d’un baiser sur le front de mon…son… notre fils. Suite à cela, tout un chacun avait recouvré la mémoire, me détestant pour le mal que je leur avais fait. Je mis un temps certain à leur prouver que je voulais vraiment changer, et pour cela, ils pouvaient tous remercier Henry, car sans lui, j’aurais probablement mis la ville à feu et à sang de rage. Mais voilà, l’Amour de mon fils était ce qui m’importait le plus et pour lui, j’étais prête à tous les sacrifices, même abandonner les ténèbres que j’avais embrassés des années auparavant.

A présent, j’avais plus ou moins obtenu la confiance de mes citoyens, qu’il fallait recommencer. Puisqu’il était évident que les nouveaux venus en étaient restés, pour ceux qui me connaissaient ou avaient entendu parler de moi, à l’ancienne histoire, celle de la méchante reine ivre de vengeance, prête à tout pour occire la princesse qui l’avait trahie. J’avais fait du chemin depuis, mais les nouveaux ne le savaient pas, et je dois encore tout leur prouver. C’était dur. Mais je m’accrochais, je tenais bon, pour Henry, il le fallait.

Ma secrétaire m’annonça le prochain rendez-vous et un homme entra dans mon bureau. Elégant, bien vêtu, mais je sentais qu’il n’était pas des premiers habitants de Storybrooke. Cet homme était un des réfugiés que j’avais vus la veille, à qui j’avais fait un petit discours de bienvenue, leur donnant quelques conseils et surtout des injonctions sur la conduite à tenir, il en allait de la sécurité de chacun. La plupart serait logé au couvent de la fée Bleue, sauf pour ceux qui avaient retrouvé des proches, cela allait de soi. Je leur avais aussi vivement conseillé de trouver un travail, ce qui leur permettrait, outre subvenir à leur besoin, de mieux s’intégrer en ville. Que me voulait cet homme ? Souhaitait-il me reprocher quelque chose ? Je n’avais pas le souvenir d’avoir un jour été confrontée à lui dans la Forêt Enchantée, mais il faut reconnaître que j’avais enquiquiné tant de personnes qu’il m’était impossible de remettre un nom ou un visage sur chacune d’entre elles.

Je me levai et fis quelques pas en direction de mon invité qui me salua de la manière la plus polie qui soit. Je commençai à me dire qu’il ignorait qui j’avais été et qu’enfin j’avais à faire à quelqu’un qui n’avait aucun grief à me reprocher. Je lui souris.

-Bonjour Monsieur Frollo. Regina Mills, enchantée. Que puis-je pour vous être utile ? Etes-vous satisfait de votre logement provisoire ?

Il fallait que je sois sure que tout un chacun était bien loti, sans quoi les plaintes risquaient de faire remarquer mes réfugiés, et je voulais à tout prix éviter que les quelques personnes originaires du monde sans magie n’aient la puce à l’oreille. C’était bien trop dangereux.

Code by Fremione.
 

_________________
 
Ready for a new adventure

Let's be happy now.
©️ Miss Pie
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Claude Frollo
▻ Messages : 136
▻ Date d'inscription : 02/11/2017
▻ Localisation : Storybrook

MessageSujet: Re: [FB] Je me présente ... Ft. Régina Mills Dim 4 Fév - 17:30


Claude Frollo et Régina Mills

Une nouvelle vie, un nouveau départ 

Je n'ai qu'un objectif en venant dans ces nouvelles dimensions, terres, villes ,que je ne sais même pas nommer, pour refaire ma vie et essayer de retrouver tout ce que j'ai perdu à Camelot. J’espère que cette ville n'est pas infesté de sorcières ou autres magiques qui vont encore nous pourrir la vie. J'ai déjà payé très cher les premières malédictions. 


Je suis agréablement surprit par l'apparence de cette nouvelle cité ça ne peut présager que de bonnes choses. Du moins pas trop j’espère je n'aurai plus aucune âme à punir pour ses méfaits. Mais j'ai confiance en l’espèce humaine pour ne jamais me décevoir à ce sujet. L'Homme sera toujours vil, méchant, manipulateur et pécheur. Qu'il ne s’inquiète pas je suis là pour le ramener dans le droit chemin, celui de la justice. Je compte bien appliquer mes méthodes ici aussi. Elles ont toujours été très efficaces. Je vais présenter à ce femme mon projet pour sa ville mais je ne doit pas trop lui en dire il n'y a plus aucune surprise sinon ...

-Je suis enchanté Madame. Je tenais à vous remercier personnellement pour toute l'attention que vous apportez à ces pauvres êtres qui arrivent, complément démunit. Je dois reconnaître que j'en fait partie avec ma fille mais je ce n'ai que temporaire. Très vite je lui trouverai un logement convenable je m'engage à ce qu'elle vienne aider si c'est nécessaire. Je voulais également vous proposer mes propres services, pour vous remercier et vous aider.


Voila, bien brosser dans le sens du poil pour l'amadouer plus facilement. Elle est surement trop débordé pour pouvoir voir ce qu'il se passe autour d'elle. J’espère récupérer son poste rapidement. Un poste qui me revient. Je l'ai mainte fois prouvé à Nottingham et Camelot. Je suis fais pour diriger. 

-J'ai consacré toute ma vie à la justice et au respect de l'ordre dans les royaumes où j'ai exercé. Les résultats ont été plus que satisfaisant et le vie n'en été que meilleur. Je veux vous aider à ramener la paix dans votre belle cité. Je vous proposer donc à vous et votre ville mes compétences comme juge.


Après réflexion je me demande si il ne serai pas plus judicieux de faire comme avec Arthur et je roi Jean d'être le roi de l'ombre. Mais je ne peux pas encore me prononcer je ne connais pas cette femme peut être qu'elle à le poil plus dure que les deux autres chiffes molles. Je dois réfléchir, je me laisse encore un peu de temps je viens d'arriver. Je ne dois pas précipiter les choses. Il faut aussi que je pense à Antonia ... 

Plus je regarde la femme qui est devant moi et plus je me dis que j'ai l'impression de l'avoir déjà vu mais je ne saurai dire où ... 


Code by Fremione.
 

Revenir en haut Aller en bas
Apple Queen
Apple Queen

avatar
Regina Mills
▻ Messages : 3987
▻ Date d'inscription : 15/01/2017
▻ Localisation : La mairie de Storybrooke

MessageSujet: Re: [FB] Je me présente ... Ft. Régina Mills Jeu 8 Fév - 21:45


Claude Frollo et Régina Mills

Une nouvelle vie, un nouveau départ 

J’étais plutôt rassurée, cet homme ne semblait pas avoir de grief contre moi. Je m’enquis alors rapidement du motif de la visite de ce Mr Frollo dont les traits ne me semblaient pas inconnus, mais sans doute l’avais-je croisé lors que la « réunion d’information » aux réfugiés quelques temps auparavant. En tout cas, il était d’une extrême courtoisie et la reine en moi appréciait. Bon, il me passait un peu trop de pommade, et j’avais appris à être méfiante avec les années, ce qui me fit émettre mentalement quelques réserves, mais je l’écoutai jusqu’au bout.

-Oui, cher monsieur, le couvent a été mis à contribution pour une durée limitée. Il faudra à chacun d’entre vous s’adapter aux coutumes de cette ville et de ce monde et parvenir à s’intégrer. Il y a de la place pour tout le monde et tout un chacun parviendra à trouver sa place, j’en suis convaincue.

Des emplois, il y en aurait à pourvoir avec l’augmentation de la démographie, et tout un chacun avait des compétences qui pouvaient être utiles.

-Les sœurs du couvent pourront aider ceux qui en ont besoin à rédiger ce qu’on appelle un CV, qui permet de montrer ses compétences afin de trouver un emploi. Si votre fille en a besoin, je suis sure qu’elle trouvera de l’aide.

Mais voilà qu’il en venait au fait, pour lui-même. Il me parlait de justice et de respect de l’ordre. Un policier ? Un avocat ? Mais bien vite, la réponse arriva. Un juge. J’hochai la tête avec un sourire en coin.

-Ramener la paix ? Quelque chose vous fait dire que la paix ne règne pas à Storybrooke, Mr Frollo ?

A la vérité, outre le remue-ménage et le vent de panique éphémère causé par l’arrivé de ces réfugiés, tout allait bien en ville. Plus personne ne voulait me lyncher, du moins personne n’en faisait l’annonce fièrement et publiquement. Néanmoins, c’était vrai aussi que nous étions quelque peu en pénurie de personnel représentant la loi.

-Je reconnais que la présence d’un autre juge serait la bienvenue. Je vais vous signer une accréditation qui vous permettra de vous présenter au tribunal afin de vous former aux procédures inhérentes à ce monde afin de vous y familiariser avant de pouvoir réellement commencer à travailler pour la ville. Est-ce que cela vous conviendrait ?

D’un autre côté, il n’avait pas tellement le choix. Je ne pouvais pas lui donner directement le poste dans avoir de références et sans être sure qu’il connaisse les lois de ce monde. Il fallait que le personnel du tribunal le mette au parfum et me fasse un compte rendu à l’issue de cette formation express pour que je sois certaine que ce monsieur Claude Frollo fasse l’affaire. La justice était quelque chose de sérieux et je ne pouvais me permettre d’accepter n’importe qui.


Code by Fremione.
 

_________________
 
Ready for a new adventure

Let's be happy now.
©️ Miss Pie
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Claude Frollo
▻ Messages : 136
▻ Date d'inscription : 02/11/2017
▻ Localisation : Storybrook

MessageSujet: Re: [FB] Je me présente ... Ft. Régina Mills Sam 5 Mai - 2:56


Claude Frollo et Régina Mills

Une nouvelle vie, un nouveau départ  

Tout ce que je veux aujourd'hui c'est qu'on me reconnaisse comme le juge de cette ville. Je suis sûr qu'elle va en avoir besoin avec toute la vermine qui arrive. La paix ne sera plus là pendant très longtemps. De ce que j'ai cru comprendre depuis le peu de temps que je suis dans cette ville, deux camps sont nettement visibles : les bonnes et les mauvaises personnes. C'est amusant de constater à quel point cette démarcation est si visible. On aurait presque l'impression de voir les pions blancs et les pions noirs. Comme c'est amusant. Et bizarrement je me sens plus proche des pions noirs...

En plaçant ma fille dans ce couvent je pourrai en savoir plus sur le fonctionnement de cette ville. En tant que juge les gens ne se confieront pas et ils ont bien raison. Un jour cela pourrait se retrouver contre eux. Toutefois ça me fera du travail et je ne demande que ça.

-Vous savez dans mon métier on ne voit que ça, de la racaille. Je pense que par une déformation professionnelle je vois le mal partout. Mais soyez sûr qu'aucune dissidence ne sera admise, vous pouvez compter sur moi.

Qu'est-ce qu'il ne faut pas faire pour retrouver son poste. Ce n'est pas parce que j'ai changé de monde que j'ai perdu toutes mes capacités, je reste bon juge après tout. Et ce n'est pas cette femme qui va m'apprendre mon métier. De la pègre il y en a partout et il y en aura tout le temps et je serai là !

Mon interlocutrice finit par reconnaître qu'elle aurait bien besoin d'un juge, que quelqu'un qui représente la loi. Je m'en doutais, ce n'est pas avec un shérif et un avocat qu'elle va maintenir l'ordre à Storybrooke. Je vois que là aussi j'arrive au bon moment pour sauver la situation. Cependant elle ne me signera mon accréditation qu'après avoir une formation. Une formation ?! Moi ?! C'est une première dans ma carrière. Moi qui ai une carrière plus que reconnut dans tout le royaume de Camelot, de Nottingham. C'est une insulte envers ma profession et moi-même! Pour qui se prend-t 'elle ? Malheureusement je crois quand dans ce monde je ne vais pas avoir le choix. Je n'essaie même pas de parlementer, j'ai connu ce genre de situation avec les précédents souverains que j'ai servis. Les persuader qu'ils ont raison pour mieux les amadouer. Mais qu'elle n'espère pas en rester là, l'humiliation n'est pas quelque chose que j'accepte.

-Très bien, je me manquerai pas de rencontrer mes nouveaux collègues, je suis persuadé qu'ensemble nous ferons du bon travail. Je prends mon sourire compréhensif Je ne veux que le meilleur pour cette ville d'accueil, vous faites déjà beaucoup et je veux vous aider dans cette tâche. Si vous avez la moindre hésitation n'hésitez pas à venir me voir madame. Et profite bien de cette gentillesse.
Code by Fremione.

Revenir en haut Aller en bas
Apple Queen
Apple Queen

avatar
Regina Mills
▻ Messages : 3987
▻ Date d'inscription : 15/01/2017
▻ Localisation : La mairie de Storybrooke

MessageSujet: Re: [FB] Je me présente ... Ft. Régina Mills Lun 14 Mai - 17:24


Claude Frollo et Régina Mills

Une nouvelle vie, un nouveau départ 


Cette journée était finalement plutôt plaisante : j’avais gagné en la personne de ce Claude Frollo un nouveau juge pour la ville. Enfin, si bien sûr il passait les tests adéquats et faisaient ses preuves. Mais il avait l’air d’être plutôt motivé et je convenais aisément que ses compétences pourraient être utiles. D’ailleurs, il savait se vendre le bougre. Il avait l’air de réellement s’y connaître, bien que je ne doutais pas de ses dires au premier abord. Comme je le lui signifiais, il lui faudrait une petite mise à niveau concernant les détails et subtilités de la justice dans ce monde, qui était somme toute assez différente de celle des royaumes du monde des contes. Après tout, chaque royaume avait ses lois, il en était de même dans le monde sans magie.

- De quel royaume dites-vous venir, Mr Frollo ? Demandai-je, curieuse.

Il accepta donc ma proposition de formation expresse pour rattraper les quelques connaissances de ce monde et ses lois qui lui manquaient avant d’enfin pourvoir exercer pleinement ses fonctions de juge. Il ne cessait de dire que je pouvais compter sur lui, je devais bien reconnaître que c’était un soulagement.

- Je vous remercie. Oui, je suis certaine que vous compléterez à merveille la petite équipe déjà en place et que chacun pourra apporter sa pièce à l’édifice pour permettre à Storybrooke de rester une ville paisible et prospère.

Il me proposait même de faire appel à lui directement en cas de besoin pour la ville. J’appréciais cette initiative. J’étais malgré tout sur la réserve, ne connaissant pas cet homme, mais à force de côtoyer des héros, je commençais à me dire qu’ils étaient réellement tous comme ça. J’acquiesçais en souriant.

- Merci bien, monsieur Frollo.

Il était temps, à présent qu’il avait eu ce qu’il voulait, qu’il prenne congé. J’avais encore beaucoup à faire, il me fallait trouver une solution plus durable pour les logements des réfugiés, et encore tout un tas de choses inhérentes à mes fonctions. Je ne pouvais décemment m’éparpiller davantage. Je me levai donc et tendis par-dessus mon bureau une main à serrer à mon interlocuteur.

- Bien, j’ai été ravie de cette rencontre. Ne manquez pas de me tenir informée de l’avancement de votre mise à niveau, et si vous avez le moindre souci, vous savez où me trouver. Je validerai dans les plus brefs délais le rapport que je recevrai aussitôt qu’il arrivera sur mon bureau.

Je lui souriais tout en faisant le tour de mon bureau pour le raccompagner à la porte. J’étais ravie, la ville allait gagner un nouveau juge et j’étais persuadée, au vu de ce qu’il avait dit, qu’il était l’homme de la situation.

Code by Fremione.
 

_________________
 
Ready for a new adventure

Let's be happy now.
©️ Miss Pie
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Claude Frollo
▻ Messages : 136
▻ Date d'inscription : 02/11/2017
▻ Localisation : Storybrook

MessageSujet: Re: [FB] Je me présente ... Ft. Régina Mills Ven 18 Mai - 0:45


Claude Frollo et Régina Mills

Une nouvelle vie, un nouveau départ  


L'entretien arrive doucement à sa fin mais je suis satisfait, j'ai posé toutes mes cartes. J'allais enfin redevenir le grand juge que j'ai toujours été. C'était si facile. Ces gens sont si faciles à berner. Il suffit de quelques mots, des flatteries, leur faire croire qu'ils sont les idiots les plus importants et indispensables de cette communauté et le tour est joué. Après vous pouvez tirer ce que vous voulez d'eux. J'ai toujours beaucoup apprécié ce petit jeu de manipulation. Mais maintenant c'est fait je ne suis qu'un pas de mon titre. Une distinction pour laquelle j'ai travaillé dure, j'y ai voué ma vie et j'y crois fermement. Malgré ce que peuvent dire tous mes détracteurs, je crois en la justice et l'ordre. Toutefois peut-être pas là même que la leur, là est toute la différence.

Une fois de plus je vais consacrer tout mon temps à la restauration de la droite justice et un ordre . Cependant tout le monde sait que pour arriver à la paix il faut faire la guerre, pour imposer l'ordre il faut instaurer le désordre. Et c'est bien ce que je compte faire. Il faut en passer par là c'est inévitable. Je suis prêt à tout.

Cependant cette femme n'a pas tort sur un point je dois me renseigner sur la législation de ce pays. En allant à la bibliothèque j'ai pu lire quelques-uns de leurs codes de lois et par malheur j'y ai appris que la torture et la peine de mort ne sont plus des pratiques effectives. Tout se perd. Comment espère-t-il instaurer la moindre droiture dans ce monde dans ces conditions. Mais soit je vais m'adapter à ces nouvelles règles, ce sera un nouveau défi pour moi.

-Je viens directement de Camelot où j'ai servi le roi Uther Pendragon puis son fils le roi Arthur. Deux grands rois qui ont veillé au bien de leur pays par une justice sans failles. Malheureusement, je n'ai pu rester au service de mon dernier souverain. La menace de la reine des glaces devenait trop grande et il fallait que je sauve ma fille. Mon unique enfant, je n'ai plus qu'elle en ce monde.   Ajouter un élément dramatique à une histoire permet de la rendre plus vraie mais il ne faut pas en abuser. C'est tout un art que la manipulation des esprits.

Il n'en fallait pas plus. Aux vues du regard de mon interlocutrice j'ai réussi mon effet, ma mission dans ce bureau est finis. C'est à mon tour de jouer avec son équipe de juristes.

-Je vous remercie de m'avoie reçût, j'espère ne pas avoir trop pris de votre temps. Ne vous inquiétez pas je me mettrai au travail le plus vite possible. Moi-même je suis impatient de rependre mon activité. En même temps je me lève, j'ajuste ma veste et m'approche de la porte avec la Maire. -Tout le plaisir était pour moi. Madame dis-je en lui faisant une dernière petite révérence avant de sortir de son bureau.

C'est à moi de jouer maintenant ...
Code by Fremione.

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [FB] Je me présente ... Ft. Régina Mills

Revenir en haut Aller en bas
[FB] Je me présente ... Ft. Régina Mills
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
" Hillary Rodham Clinton présente ses voeux à Haiti
" L'Uruguay présente ses excuses au peuple haïtien
" Jolie demoiselle... Je vous présente le Loup c'est-à-dire moi! [Jade]
" Bref je me présente... Comment sa c'est déjà pris?
" Mirlande Manigat présente les 3 raisons de la popularité de Titid en Haiti

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HAPPY ENDINGS CHRONICLES :: Storybrooke & le monde sans magie :: Main Street :: La mairie-
Sauter vers: