Partagez | 
 

 Présentation de Ever B. Tinkalister

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage

avatar


Ever B. Tinkalister

▻ Messages : 28
▻ Date d'inscription : 04/03/2018
▻ Localisation : Tout juste arrivée à StoryBrooke, sûrement à l'auberge de Granny

MessageSujet: Présentation de Ever B. Tinkalister   Lun 5 Mar - 12:00

Ever Bell Tinkalister

All you need is faith, trust and pixie dust!

▻ Conte d'origine : Peter Pan.
▻ Nom du personnage de conte : Fée Clochette.
▻ Lieu de naissance : Neverland.
▻ Âge : 26 ans.
▻ Localisation actuelle : StoryBrooke
▻ Occupation/métier : Future éducatrice dans l'établissement scolaire de StoryBrooke.
▻ Orientation sexuelle : Hétérosexuelle.
▻ Statut matrimonial : Célibataire.
▻ Caractère : Déterminée, discrète, jalouse, serviable, méfiante, responsable, maladroite, repli sur soi. Au moins 6 traits de caractères.
▻ Groupe :▻ Feat. de l'avatar : Candice Accola.
Comment tu vis ?

▻ Que penses-tu de la situation de la contrée dans laquelle tu te trouves ? .
Storybrooke est une ville plutôt sympathique. Je ne me plains pas d'être arrivé ici. J'ai l'impression que tout le monde a sa place, et que tout le monde ici a un rôle à jouer. Le contexte actuel de la ville est assez complexe. Malédiction, retour de malédiction, des ennemis arrivants. Je pense que quelque chose se prépare et que tout le monde s'y attends plus ou moins.
▻ En quoi la situation actuelle affecte-t-elle ton existence ?  J'ai la sensation d'être dans le flou total depuis ces flashs. Je sais que j'ai beaucoup de choses à régler. En attendant de pouvoir travailler je vais me concentrer sur la recherche de mon passé. J'ai entendu certains noms ressortir et je pense que certains d'entre eux pourront m'aider. Un certain Rumplestiltskin aurait, parait t'il, des pouvoirs immenses. Serait-ce une bonne idée de lui faire confiance?

▻ As-tu choisi un camp ? Lequel et pourquoi ? Lost One

▻ Est-ce que tu sais utiliser la magie ? Si oui, quels sont les pouvoirs de ton personnage ? Sait-il les utiliser ? Que pense-t-il de la magie ? Si non, que pense-t-il de la magie ? Dans le monde des contes j'avais la faculté de guérir, guides les personnes, faire apparaître, disparaître et bouger les objets. Dans ce monde et bien je suis tout ce qu'il y a de plus normal, enfin... Je crois?









Toi derrière l'écran.

▻ Pseudo : Ever B. Tinkalister.
▻ Code du règlement : ok par Juliette
▻ A quelle fréquence penses-tu mettre ton nez dans le livre de contes ? plusieurs fois par semaine.
▻ Comment as-tu connu le forum? Qu'en penses-tu? Une idée pour l'améliorer ?Par le biais de copines qui m'ont montré ce forum.
▻ Souhaites-tu un parrain/une marraine ? J'ai parlé à des amies de mon plaisir à écrire des histoires fantastiques, et quand elles ont su que je regardais "Once upon a time" alors elles m'ont montré ce forum et j'ai adoré le concept!
Pour le parrain/marraine pourquoi pas! Comme je commence tout juste je n'ai pas tout appris du forum ^^.

Code:
<a class="imginfo"><a class="imginfo">[color=indianred]✘[/color] CÉLÉBRITÉS<span><table border="0" cellpadding="1" cellspacing="1" width="110"><tbody><tr><td align="center"><div class="titre3"> Nom du perosnnage</div></td></tr></tbody></table></span></a>
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Ever B. Tinkalister

▻ Messages : 28
▻ Date d'inscription : 04/03/2018
▻ Localisation : Tout juste arrivée à StoryBrooke, sûrement à l'auberge de Granny

MessageSujet: Re: Présentation de Ever B. Tinkalister   Lun 5 Mar - 13:54

I was...
A little faith, trust and pixie dust...





Croyez vous en l'existence des fées? Cette simple question détermine notre existence. Car oui j'en suis une, et contrairement à ce que l'on peut croire, les contes de fées sont bien différents de ceux que l'on raconte aux enfants de votre monde.
Je suis né d'un premier rire de bébé, en plein cœur de Neverland. Plus précisément dans le grand arbre des fées. 
J'ai toujours mené la vie que l'on me prédestinait pour, à savoir aider les autres en leur procurant la foi, les pensées heureuses et de la poussière de fée. J’ai vécu sous la surveillance de la Fée Bleue, qui supervisait mon travail de fée. Ce pourquoi je suis né en réalité.
Mais un jour, un imprévu va considérablement changer ma vie. Un bébé, un petit garçon. Ma rencontre avec Peter, celui pour qui j'ai enfreint les règles afin de l'orienter et de le protéger contre les menaces de Neverland. Piraterie, malédiction... Cette île n'est plus ce qu'elle était.
Malheureusement, le désir de rester adolescent rongea son esprit. Les enfants perdus, sur qui j'ai veillé autant que Peter, vont se retrouver en danger, pris dans l'engrenage de sa folie. J'ai de nombreuses fois enfreins le règlement afin de prendre soin d'eux et je me risque à tout pour les protéger.
Je me suis résigné à continuer mon devoir de fée tout en cherchant un moyen de ramener Peter à la raison. 
Seulement, je n'aurai jamais pensé que ma maladresse ferait de moi un être dénué de toute facultés magiques.
En effet, en aidant Regina afin de palier à son malheur, l'esprit trop embrumé pour avoir pris mes précautions, je me fis repérer. Regina n'a pas hésité à faire le contraire de ce que je lui avait conseillé. J'ai donc perdu mon identité, ma raison d'exister. Ayant enfreint de nouveau les règles de la magie pour elle, j'ai été punie par la Fée Bleue. Mes ailes, mes pouvoirs, je n'ai plus rien...
Si le destin en est ainsi, et bien soit, mais pouvoirs ou non je me dois d'arrêter Peter et aider les enfants perdus. Mon unique solution pour le moment, faire appel à un vieux compagnon de bataille. 
Cher Capitaine Crochet, j'espère vous retrouver. Vous êtes le seul à pouvoir m'aider à rétablir la magie à Neverland et arrêter Peter Pan. 
De plus, nous avons une dette l'un envers l'autre...

La dernière chose dont je me souviens avec exactitude, c'est mon face à face avec Peter, son regard dédaigneux sur moi.
- Ma chère Clochette, ne vois tu pas? Tu es faible et tu l'as toujours été. Regardes toi! Rien, tu n'es plus qu'un substitut de fée!
Cette "attaque" me fit l'effet à ce moment d'un coup de poignard dans le dos. Plus d'affect, plus de gentillesse, ni patience... Si il le faut je serai impartiale.
- Et toi Peter? Qu'est ce que tu es devenu? Un gamin qui passe son temps à faire des caprices! Regardes ce que tu es devenu?! Moi qui ai passé tant d'année à tout t'apprendre, sans moi tu ne serais pas là! 
Il m'adressa à ce moment un sourire des plus mauvais que je n'avais jamais vu. Je me souviens de la manière dont il tournait autour de moi tel un fauve autour de sa proie.
- Vraiment? Mais il me semble que je m'en sort très bien, dit il d'un sourire carnassier, et vois tu chère amie, je suis sur le point d'obtenir quelque chose qui me permettra même de me passer de toute chose magique sur cette île... Je serai le seul et unique détenteur de magie! Et personne ne fera le moindre geste à Neverland sans que je le sache! 
L'angoisse me parvenait et je me sentait totalement dépossédé de toute faculté à le raisonner... Ce n'était plus lui.
- Tu es devenu complètement fou Peter, je n'ai plus le choix à présent, nous t'arrêterons quoi qu'il advienne.
- Laisse moi te dire une bonne chose moucheron, Toi et Crochet ne parviendrez jamais à m'arrêter, parce que je vais faire en sorte que tu ne tombes dans un cauchemar et que tu ne te réveille jamais...
Sur ces mots, il se faufila vers moi, esquiva mes coups et m'attrapa le visage dans la paume de sa main. Une douleur vacillante me traversa le crâne et puis, le noir total...  

Je crois bien que le premier souvenir qu’il me reste fût lorsque j’ai rouvert les yeux avec une migraine atroce. Un lumière perçante me parvient à mon champs de vision encore endommagé par… Et bien je ne sais pas trop par quoi en fait. D’immenses arbres pointaient leur nez vers le ciel et je me souvins avoir eut énormément de mal à pouvoir les regarder tant la luminosité était aveuglante.
Depuis combien de temps je dormais ? Et… Pourquoi diable je suis incapable de me souvenir de quoi que ce soit ? J’essayais tant bien que mal de me relever. Quand je voulu marcher, mes « premiers » pas se voulurent titubants.
Je finis par reprendre un certain équilibre et j’ai donc commencé à me déplacer aléatoirement. Je pense qu’à ce moment là je devais être dans une forêt, puisque des arbres s’étendaient à perte de vue et rien d’autre ne semblait apparaître au fur et à mesure de mes pas.
La migraine ne diminuait pas et je commençais à paniquer car dans ma tête, c’était un immense rideau noir qui s’était abattu sur mes souvenirs. Rien, il n’y avait rien.
Ou je suis ? Comment je m’appelle ? Que m’est il arrivée ? Pourquoi est ce que je me sentais si mal ?
Toutes ces questions n’arrangeaient en rien mes maux de tête, au contraire, mais ils me permirent de passer bien plus vite le temps de marche. Je n’avait qu’une envie, rencontrer une personne, comme cela, au hasard, et lui demander les réponses que je suis incapables de m’apporter seule.
Pourtant, au bout d’un laps de temps, lorsque je vis au loin une petite bourgade aux bords des récifs, je voulu prendre mes jambes à mon cou et ne plus jamais revenir. Pourquoi ?
Tout simplement parce que devant mes yeux se déroulaient le pire des spectacles.
Une bande de pirates, pillant cette même bourgade. Un bain de sang, des corps, des lames qui tintaient et reflétaient la lumière du soleil.
Non, là bas je trouverais assurément la mort. Il ne valait peut être mieux ne pas traîner dans les environs. Mais où aller ? Ce pays semble immense.
L’opposé, tentons l’opposé me dis je alors.
Je ne marchais pas, je courrais. Je ne respirais pas, je suffoquais.
Des larmes me parvinrent aux coins de mes yeux, parce que j’avais peur. Je ne savais rien de ce qu’il pouvait se passer, mes yeux ont vu d’atroces choses. A un point tel, qu’à ce moment là je me suis dit que je n’allais plus pouvoir fermer l’œil les nuits suivantes.
Je ne me souviens plus vraiment combien de temps j’ai couru. Mais je me souviens dans quel état j’étais lorsque de fatigue, je me suis écroulé et endormi à même le sol.
Les jours suivants ce premier traumatisme, j’ai continué de marcher, encore et encore. Toujours jusqu’à épuisement. Je me suis abîmé les voûtes plantaires à traverser des terrains où les pierres vous déchirent la peau, je me souviens d’avoir souffert le martyr lorsque je grimpais des collines par dizaines.
Un beau jour, je suis tombé sur un petit village. J’ai longuement hésité à y aller, mais la faim dévorant mon estomac me persuada d’y pénétrer.
Les quelques personnes ayant remarqué ma présence me dévisagèrent longuement, en chuchotant parfois.
Autant rester discrète, me dis je aussitôt malgré mon incompréhension face à ce comportement. Sitôt dit, sitôt fait. Je subtilise au passage une vieille toile et m’en sert de capuchon. Cela devrait apaiser les esprits curieux.
Je n’ai pas fait que de bonnes actions pendant que j’étais là bas. J’ai volé pour me nourrir, attrapé aussi quelques pièces tombées à terre pour pouvoir boire. J’ai joué des tours de passe-passe pour m’approprier une bourse de sous ou deux. Une hors la loi…
J’appris de la bouche d’un marchand un matin que je me trouvais à Neverland, et que quelque part dans ce monde existait une multitude de royaumes vivant eux aussi sous le joug d’une menace leur étant propre. Nous les pirates, eux des sorcières et autres individus peu fréquentables.
« Chacun sa croix » me dit il juste avant que je ne décampe après lui avoir voler une malheureuse poire.
Neverland… Un endroit bien malfamé. J’appris, quelques jours suivant mon départ, que les pirates avaient assaillis ce village ne laissant pratiquement aucun survivants.
Quel terrible contrée…
Seule, je me mis en route afin de trouver une terre ou je pourrais me sentir en sécurité. Et peut être retrouver un jour cette partie de ma mémoire complètement effacée.

Depuis ce terrible épisode des pillages, j’erre de village en village, royaume en royaume… Depuis combien de temps je traîne mes pauvres jambes ? Un peu trop longtemps je pense. J’ai vu défiler des centaines de visages, vu des dizaines de types se taper dessus pour un sous volé ou une bière renversée. C’est sûr, les tavernes ce n’est pas ce qu’il y a de plus amusant pour une femme. Seulement je n’ai aucun moyen de manger à ma faim dans ces auberges où l’on nous accueille avec le sourire et l’on nous garantis un délicieux repas bien au chaud près du foyer de la cheminée. Je dormais chaque nuits dans des endroits différents, et je me complaît à rester seule.
Ma vie à Neverland me semble bien loin, si loin qu’en réalité, je ne sais même pas pour quelle raison j’y ai vécu. Peut être que la vie eût été plus douce là bas auparavant…
On dit de moi que je suis bizarre, pestiférée si mes souvenirs sont bons. Simplement parce que je ne réponds pas lorsque l’on m’adresse la parole, je n’engage guère plus la conversation. La seule et unique fois où je m’autorise à communiquer, c’est lorsque je trouve un bon vieux livre de contes et que les enfants du village m’écoutent avec attention raconter ces histoires. C’est un réel baume au coeur que de les voir s’esclaffer et ouvrir grand leurs yeux à chaque fois qu’une péripétie se produit. Les adultes peuvent dire ce qu’ils veulent, mais les enfants sont d’une âme si généreuse ! Ils m’ont même donné un nom ! « Ever » car à chaque fin de conte, ce qu’ils préfèrent c’est lorsque qu’il fini bien avec « ils vécurent heureux pour toujours ».
Ever… Oui cela sonnait plutôt bien ! C’était toujours avec un pincement au coeur que je partais en pleine nuit continuer ma route. Mais pourquoi rester alors qu’il n’y a aucune attache ? Rien, ni personne ne m’attendais.
Je continuais toujours sur le même schéma. J’arrive quelque part, je trouve un moyen de manger, de dormir à l’abri, je passais le temps comme je pouvais, puis me faisais oublier pour enfin partir.

Mais ma dernière escale ne s’est pas conclue de la manière la plus simple qu’il soit.
C’était un énième village, à la limite de Camelot si je me souviens bien. J'y suis arrivée un soir au moment du coucher du soleil. Ce qui est étrange, c’est qu’il faisait un froid saisissant pour la saison.

J’ai très vite repéré la taverne du coin. Au moment où j’ai poussé la porte d’entrée un homme complètement soûl, et apparemment ayant passé un sale quart d’heure, s’étala de son long devant moi sans même se relever par la suite. Je dus donc l’enjamber afin de pouvoir rentrer à l’intérieur. Autant dire que l’ambiance était plutôt… animée si je puis dire. Les hommes avec leurs choppes riaient en hurlant à moitié tandis que leur visage de couleur rubis luisait à la lumière des lanternes. Ils bougeaient dans tous les sens, parfois une poignée d’entre eux s’échangeaient des coups et des insultes. Puis finirent par se rasseoir comme si de rien n’était.

« Eh ! Oh ! Elle va répondre la petite ?! »
Je suivis du regard la voix qui semblait m’interpeller pour découvrir le tavernier qui s’était penché par dessus le comptoir. Il me toisait de haut en bas, la narine légèrement retroussée avec un air aigri.
« Je vous demande pardon ? » Lui demandais je, mais l’expression moqueuse qu’il arborait suite à ma question me fit comprendre que les formules de politesse n’étaient pas monnaie courante ici.
« Range moi ton vocabulaire d’aristocrate, ici on te fera pas de cadeaux alors soit tu commandes soit tu dégages. »
Il était en train de nettoyer des choppes, la manière dont il me parlait m’irrita au plus haut point et si j’en avais eut la capacité je lui aurait flanqué une bonne correction ! Mais en bonne personne raisonnable et réfléchie, je lui fis signe de me servir une choppe puis me faufila à travers les mouvements de foule pour aller m’asseoir.
Évidemment, la seule et unique table sans aucun rustre en train de se pavaner sous l’effet de l’alcool est celle la plus crasseuse et la plus poisseuse. Mais c’est ça ou bien s’asseoir à coté d’un soiffard qui finira tôt ou tard par nous rendre ses derniers repas sur nos chaussures.

Je m’installe et démarre mon rituel du « je fais semblant de boire tout en écoutant les nouvelles du monde ». Croyez moi, il n’y a rien de mieux qu’un groupe d’ivrognes pour se tenir au courant des dernières péripéties du coin !

Aussi je cherchais justement du regard les énergumènes qui allaient pouvoir me renseigner sur les derniers « on dit ».
Bientôt ce fût le groupe juste à coté de moi qui commençaient à me gêner avec leurs braillements incessants ! J’étais sur le point de changer de siège quand celui qui semblait avoir le plus d’alcool dans le sang prit la parole.

« Bien sûr que si elle le fera ! Dit il en finissant sa choppe de bière. Elle est complètement cinglée ! Elle a déjà commencer à geler les zones aux alentours de son royaume. »
Tout son petit groupe « d’amis » explosèrent de rire, certains portèrent à leurs lèvres leur breuvage tout en se moquant de lui, d’autres s’essuyèrent le front avec leur manches se disant probablement qu’ils avaient trop bu.
Toujours est t’il que le camarade à la gauche de l’homme qui avait parlé, lui tapota sur le dos en répliquant « Si tu crois toutes les fabulations qui viennent de la bouches des pauvres marchands qui viennent se perdre dans ce boui-boui tu n’as pas fini ! »
L’homme qui avait prit la parole se fit attraper par le col par celui a qui il s’adressait. Je sursautais à la suite de cela, espérant que cela n’allait pas dégénérer. Je décalais discrètement mon siège afin de ne pas en rater une miette.
« Mais tu m’écoutes oui?! Ce que je dis, je le tiens du mari de ma sœur, ils vivent non loin d’Arendelle dans une des contrées annexes. Ils ont du fuir ! Plus rien! Ils n’ont plus rien ! Elle a jeté un sort et BAM ! Tout est devenu gelé ! Le froid que nous subissons ici, c’est de sa faute ! Elle veut tout réduire à néant ! Et si nous voulons rester en vie, nous ferions mieux de nous tirer fissa ! »
Le groupe d’individu commencèrent à s’agiter, leurs visage devenaient durs, impassibles et bientôt ils ne touchèrent même plus à leur boisson.
« Rien ne prouve que cela s’étendra jusqu’ici, tu es complètement fou ! Et comment veux tu fuir ? Si ta soit disant malédiction arrive jusqu’à la forêt enchantée, nous sommes condamnés d’une manière ou d’une autre ! »
« C’est la où tu te trompes mon ami, dit l’homme qui avait prit la parole en premier, car j’aurais mon visa de sortie. Vous connaissez un certain « Chapelier fou » non ? Et bien ce fou allié aurait créer une brèche entre la forêt enchantée et un autre monde. Prenez bien note, car pendant que vous serez tous congelés, moi je serai pépère de l’autre coté ! ».
Suite à ces propos, les camarades de cet hommes commencèrent à s’échauffer et bientôt une querelle éclata entre eux.
Je pris mes jambes à mon cou et sorti par la première porte que je vis au fond de la taverne. Il faisait nuit noire, ma respiration provoquait des nuages de fumée, et mon corps se mit à grelotter. Il faisait décidément trop froid pour que ce soit normal.

Je ne pus m’empêcher de jeter un regard vers la forêt. Elle se trouvait de l’autre coté du village. Et si… si c’était vrai ? Si une malédiction se préparait vraiment ?
Quelques secondes suivant mon départ, ce fût au tour de l'ivrogne délirant de sortir de manière très remarquée. Il bougonnait seul et essaya tant bien que mal de remettre son pantalon en place. Il me remarqua de suite alors que j'essayait de me faire toute petite.
"Qu'est ce que tu regardes toi?!" dit il en renâclant de toute ses forces. Il commençait à grelotter et j'avoue que moi aussi je n'aurais pas dis non à un bon feu de cheminée.
"R-rien, rien du tout" Je m'efforçait de tourner le regard et faire comme si je n'avais rien entendu mais il me fit tout de suite comprendre qu'il savait qui j'étais.
"Tu nous as entendus hein? Bah c'est pas grave... Tu vois ce froid? C'est à cause d'elle, et nous sommes tous condamnés! Mais petite crois moi je sais comment m'en sortir!" dit il tout fier.
Il fini par me demander ce qu'une "jolie damoiselle" faisait ici. Evidemment je n'ai rien dis. Je ne sais pas si c'est parce que son alcoolémie descendait mais il me cerna immédiatement.
"T'es paumé hein? Ça se voit que tu ne sais pas où tu fourres les pieds. La vie dans cette contrée pour une minette comme toi c'est pas le pied. Tu devrais retourner chez tes parents ou un truc du genre".
Parents? Non je n'en avais pas, j'étais seule... Il du remarquer ma tristesse car presque aussitôt il me fit mention du passage, pour que j'ai peut être une meilleure chance. Lorsque je lui demandais pourquoi il m'avait confier tout ça et qu'il n'était pas parti, il me répondit qu'il était vieux et rongé par l'alcool, que rien de mieux l'attendais.
"Toi, tu es jeune, la vie devant toi, fais en sortes de ne pas finir comme toutes ces personnes que tu as vu dans la taverne ce soir. Rien ne nous attends plus, nous devons seulement patienter de partir sans faire trop de remous".
Cela me brisa le cœur d'entendre ces propos, son sourire était d'une sincérité touchante. Il fini par m'indiquer le chemin du soit disant passage et me souhaita bonne chance.
Je n’ai pas su ce qu’il me poussa à me mettre en route cette nuit là. La peur ? La curiosité ? Peut être un peu des deux. Je n’ai pas pris la peine de me rappeler que des loups rodaient dans la forêt, ou même d’autre dangers bien plus importants. Non, je m’enfonçais de plus en plus dans l’obscurité étouffante. On distinguait à peine les arbres, à peine les branches sur le sol ou bien les racines. J’aurais pu être terrifié, tétanisé, mais le calme régnant en ces lieux m’apaisait comme jamais. Le simple bruissement  des feuilles caressées par le vent me détendit les épaules. Et si de l’autre coté…  quelqu’un m’attendait ? Peut être aurais je ma place ? Je trouverais peut être d’où je viens ? Et dans le cas contraire, je trouverais peut être un endroit où je pourrais juste exister sans cet incessant brouillard dans mon esprit. Oui, j’avais envie d’y croire même si cet espoir reposait sur une utopie.

Au bout d’un moment, je me rendis compte que je ne savais même pas par où j’allais, ni même d’où je venais. J’ étais perdu et il faisait de plus en plus froid. Je jetais des coups d’oeil à droite, à gauche mais tout se ressemblait. A moins que...
Sur ma droite, il y avait comme un couloir bordé par des peupliers de chaque coté. Un chemin tracé au beau milieu de la forêt. Cela faisait combien de temps que je marchais ? La douleur dans mes jambes m’indiquait que cela devait faire un petit moment.
Je me suis mise face à ce chemin et j’eus l’impression que les arbres étaient parfaitement alignés, toujours avec le même écart entre ceux ci. Je me suis approché.
Au bout de quelques pas, mon pied heurta quelque chose. Dans l'obscurité, pas facile de voir ce que c'était. Je me suis alors penché, et mes mains frôlèrent un objet fait de tissus. J'essayais de l'éclairer grâce à la lumière que laissait la lune à travers les feuillages et il me semble bien que c'est un chapeau.
Un chapeau...
C’était donc cela ? Non, c’était trop facile…
"Si j'étais toi, je ne toucherai pas ce chapeau".
Je ne pus m'empêcher de sursauter et de laisser le chapeau tomber à terre. J'ai seulement pu distinguer le visage de celui qui m'avait interpellé que lorsqu'il s'est approché a quelques centimètres de moi. Je perçus bien plus de bruits de pas qu’il ne fallu pour un seul individu. Plusieurs silhouettes se dessinèrent dans l’obscurité et je vis un homme se détacher des quelques autres.
Il était blond aux yeux bleus, bien plus grand que je ne l’étais. Je dus lever le regard bien haut pour pouvoir scruter son visage.
« Le propriétaire n’aimerais pas que l’on abîme son précieux objet, et il nous est tout aussi important alors pas de bêtises s’il te plaît ». Dit il d'une voix grave.
Le ton employé ne me plu guère et je répliquais aussitôt.
« Pour qui me prenez vous ? Une gamine ? »
L’individu en question eut l’air surpris de l’agressivité dont je faisais preuve, mais je n’étais certainement pas là pour me faire rabaisser.
Les autres ombres s’avancèrent à mesure que l’homme se tenant devant moi se rapprochait.
« Du calme, pas la peine de s’emporter de cette manière . Qui es tu ? »
Je le dévisage alors me disant qu’il devait me prendre pour une écervelée qui n'hésite pas à parler à des inconnus. C’est alors que je remarque son tatouage, un lion ?
« Cela ne vous regarde pas »
Il leva alors les mains devant lui en signe de paix avec un air amusé sur son visage.
« Très bien, très bien, mais il n’empêche que c’est notre seule porte de sortie alors soit gentille et fais attention au chapeau ».
« Je sais à quoi il sert ce chapeau, je... »
Avant d’avoir pu finir ma phrase, un énième individu apparu juste à coté de moi. Il me scruta de haut en bas avant de déclarer : « Effectivement je n’aime pas que l’on touche à mon chapeau mais si tu souhaites être du voyage je dois d’abord savoir qui tu es. Comprends moi, je n’emmène pas n’importe qui avec moi».
Je n'ai même pas pu sortir un son, sûrement sous l'effet de la panique de me voir seule contre tous. Une fois que j'eus inspiré profondément pour la dissiper, je réussi à bredouiller un bout de phrase. Il ramassa son chapeau puis me fixa. Je me souviens qu'il engagea la conversation avec moi me disant qu'il était chapelier, le fameux donc. Pourquoi j'étais seule ici? Qui j'étais? Je n'ai pu lui donné que de courtes réponses car, moi même au final, je ne savais pas réellement ce que je faisais ici dans ce monde.
Quand il me demanda mon nom, je lui ai dis que je n'en avais pas. Ce à quoi il a répondu "Tient, encore une originale...". Ce qui fit bien rire l'assistance. Malgré cette remarque il s'est montré plutôt courtois avec moi je l'avoue. Il me parla de son chapeau/portail et que si je le souhaitais je pouvais partir avec lui,recommencer autre part une autre vie dans un tout autre monde avec ces gens ici présents.
On nous apprends souvent à ne pas suivre les inconnus, au risque qu'il nous arrive du mal.
Alors pourquoi ce soir là avais je décidé de le suivre ? Pourquoi lorsque je marchais droit vers ce chapeau je n’ai pas cessé d’y croire ?
Peut être parce qu’une fois arrivé devant avec le chapelier et tout ces individus, une lumière jaillit et nous enveloppa, me donnant une raison de penser que ce pourrait être ça, le fameux nouveau départ qui m'attendait.



Revenir en haut Aller en bas

avatar


Ever B. Tinkalister

▻ Messages : 28
▻ Date d'inscription : 04/03/2018
▻ Localisation : Tout juste arrivée à StoryBrooke, sûrement à l'auberge de Granny

MessageSujet: Re: Présentation de Ever B. Tinkalister   Lun 5 Mar - 15:40

I am...
Second star to the right and straight on till morning...





Mon arrivée à Storybrooke? Et bien... Plutôt mouvementée!
Disons que c'est le sol de la maison dans laquelle nous avons atterris qui m'a accueilli. Le Chapelier nous avait alors expliqué qu'il s'agissait d'un couvent, Sainte Meissa si je ne me trompe pas. Effectivement, dans la pièce régnait une odeur de vieux sanctuaire et les murs blancs comme un manteau de neige s'étendaient en hauteur. L'homme a qui j'avais parlé un peu plus tôt dans la forêt m'aida à me relever.
"Bien, ici c'est la mère supérieure qui tient les rennes, ne faites rien d'irréfléchis et ça devrait aller. Je vais vous faire visiter les lieux et surtout vous présenter aux personnes qui "prendrons soin" de vous" nous expliqua le chapelier en prenant le couloir se présentant devant nous.
Alors que je m'époussetai en me demandant pourquoi diable avais je voulu les suivre, l'homme qui m'avait aidé à me relever engagea la conversation.
"Sachez que je ne vous voulais pas de mal dans la forêt, maintenant que l'on est tous dans la même situation autant faire connaissance. Moi c'est Robin" dit il en me tendant la main. Je la regarde pendant quelques secondes me demandant si je pouvais lui faire confiance. Après tout, nous voilà dans la même galère, autant lui rendre sa poignée de main.
"Moi c'est...Ever"
"C'est toi qui n'avait pas de nom c'est ça? D'où vient celui ci?"
Attention Ever...Pas trop de confidences.
"C'est...une longue histoire"
Apres avoir fait le tour du couvent, vu quelques nonnes (qui d'ailleurs nous avaient donnés leur feu vert pour rester éventuellement dormir sur place si nécessaire), nous sommes par la suite sortis afin de voir où nous avions débarqués. Maintenant qu j'y pense, nous n'avions même pas croisé la Mère Supérieure.
Le chapelier ne cessait de décrire ce qu'il y avait autour de nous, certains compagnons écoutaient avec attention et d'autre moins. Pour ma part, j'étais perdue dans le flot de nouvelles images qui m'assaillirent le crâne.
Voyant que je n'étais plus tout à fait attentive, Robin me fît revenir "sur Terre" avec eux.
"C'est tellement différent de notre monde, non?" Je hochais la tête, lui faisant comprendre qu'effectivement, je ne pensais jamais voir une telle chose de mes propres yeux!
Storybrooke était tellement différent de ce que je m'attendais. Tout était si moderne, rien ne ressemblait à la forêt enchantée. Un bref sentiment de stress me noua l'estomac. La peur de me sentir complètement perdue peut être.

Par la suite, le chapelier nous informa qu'il préférait nous laisser ici découvrir le reste par nous même et que de toute manière il avait fort à faire. Notre petit groupe s'éparpilla, Robin me fit signe de la main avant de partir de son côté.
Seule, de nouveau. Dans l'immensité de ce monde. Devant moi, une immense horloge qui indiquait 9h35 et il y avait déjà pas mal de mouvements dans les rues.
Un des premiers bâtiments que j'aperçus fût une espèce de taverne?
"Granny's Dinner"? Pourquoi pas? J'avais une faim de loup.

Je suis alors rentré, pris un siège et commanda un "café" sur les conseils d'une très jolie jeune fille brune qui me l'apporta le sourire aux lèvres. Elle me fait remarquer qu'elle ne m'avait jamais vu auparavant et me posa quelques questions. Auxquelles je suis restées assez vague à dire vrai. Elle me demanda si j'avais un endroit où "crêcher", je lui fit mention du couvent. Elle me proposa alors de loger à l'auberge de sa grand mère si besoin. Avoir ma chambre à moi, c'était une inespéré! Mais je n'avais rien pour la financer.
J'ai donc pris les choses en main et tout s'enchaîna assez vite. Pour gagner de quoi vivre, j'ai postulé à l'établissement scolaire de Storybrooke pour un poste d'éducatrice. J'ai voulu rester auprès des enfants, ce qui représentait une opportunité en or. J'ai donc pu me payer cette chambre qui me semblait être bien plus précieuse que n'importe quel trésor pirate!

Depuis les quelques jours qui se sont écoulés, j'essaye de trouver ma place mais ce n'est pas évident lorsque l'on est aussi fermé que moi. Je reste malgré tout très méfiante vis à vis des individus autour de moi. J'évite les contacts le plus possible, je me complais dans ma solitude d'une certaine manière.
Tout le monde ici semble très agréable et donnerait presque envie de rester. Quelques personnes en ville ont cru me reconnaître en me disant que je devais être une  Clochette. Je ne pensais pas avoir l'air aussi cloche que cela mais...soit!
Ici je suis répertoriée sous le nom d'Ever Bell Tinkalister, et cela me convient très bien. Une identité enfin!
Au "Granny's Dinner" j'entendais souvent le même genre de discussions entre les habitants, et d'ailleurs certains noms ressortaient assez régulièrement. Ces mêmes discussions auxquelles je ne participaient pas évidemment...
Au début cela ne me faisait ni chaud, ni froid mais au bout d'un moment, un seul de ces noms me produisit une sensation...étrange.
Regina.
Pourquoi il me rend si...bizarre?
Qui est cette femme?
J'admets essayer d'en apprendre plus sur cette femme. Je sens qu'il s'est sûrement passé quelque chose par le passé entre nous deux.
Beaucoup plus de flash me parviennent ces temps ci, et je compte bien découvrir ce qu'il a pu se produire avant que je n'oublies ma vie passée.





Revenir en haut Aller en bas

avatar


Aurore de Boisdoré

▻ Messages : 239
▻ Date d'inscription : 18/08/2017
▻ Localisation : La Forêt Enchantée

MessageSujet: Re: Présentation de Ever B. Tinkalister   Lun 5 Mar - 16:27

coucou =D 

Trop contente que tu sois là =D !!
Courage pour ta fiche 
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Jefferson Stewart

▻ Messages : 105
▻ Date d'inscription : 28/10/2017
▻ Localisation : Perdu dans ma tête, mais mon corps doit être à Storybrooke

MessageSujet: Re: Présentation de Ever B. Tinkalister   Lun 5 Mar - 16:31

Welcome, Cloclo ! Super choix d'avatar !

Bonne chance pour ta fichette ^^
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Ever B. Tinkalister

▻ Messages : 28
▻ Date d'inscription : 04/03/2018
▻ Localisation : Tout juste arrivée à StoryBrooke, sûrement à l'auberge de Granny

MessageSujet: Re: Présentation de Ever B. Tinkalister   Lun 5 Mar - 16:34

Merci beaucoup ! Very Happy
On va bien s'amuser les filles je vous le dis <3
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Rumpelstiltskin

▻ Messages : 35
▻ Date d'inscription : 22/02/2018

MessageSujet: Re: Présentation de Ever B. Tinkalister   Lun 5 Mar - 16:40

Bienvenue par ici
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Ever B. Tinkalister

▻ Messages : 28
▻ Date d'inscription : 04/03/2018
▻ Localisation : Tout juste arrivée à StoryBrooke, sûrement à l'auberge de Granny

MessageSujet: Re: Présentation de Ever B. Tinkalister   Lun 5 Mar - 16:46

Merci beaucoup c'est très gentil Very Happy
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Will Scarlett

▻ Messages : 37
▻ Date d'inscription : 07/02/2018

MessageSujet: Re: Présentation de Ever B. Tinkalister   Lun 5 Mar - 20:09

Une fée ! cheers
Bienvenue sur le forum Smile
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Ever B. Tinkalister

▻ Messages : 28
▻ Date d'inscription : 04/03/2018
▻ Localisation : Tout juste arrivée à StoryBrooke, sûrement à l'auberge de Granny

MessageSujet: Re: Présentation de Ever B. Tinkalister   Lun 5 Mar - 20:26

Aha merci bien Will! Hâte de pouvoir écrire avec vous ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas

Elle voulait une vie normale résultat c'est pikachu reine de la météo
Elle voulait une vie normale résultat c'est pikachu reine de la météo
avatar


Juliette White-Queen

▻ Messages : 1940
▻ Date d'inscription : 16/01/2017

MessageSujet: Re: Présentation de Ever B. Tinkalister   Lun 5 Mar - 20:35

Bienvenue parmi nous Smile J'espère que tu te plairas parmi nous ^^

Niveau bla bla du staff tu as une semaine pour faire ta fiche !

Bonne chance pour ta fiche si tu as une question n'hésite pas à Mpotter un membre du staff

_________________
People always leave
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Ever B. Tinkalister

▻ Messages : 28
▻ Date d'inscription : 04/03/2018
▻ Localisation : Tout juste arrivée à StoryBrooke, sûrement à l'auberge de Granny

MessageSujet: Re: Présentation de Ever B. Tinkalister   Lun 5 Mar - 20:44

Aha merci beaucoup Very Happy
Pas de soucis, j'ai déjà rempli tout ce que je pouvais pour le moment je vais continuer régulièrement Smile
Merci encore et hâte de collaborer avec vous ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas

100% dragon ou presque
100% dragon ou presque
avatar


Fa Mushu

▻ Messages : 1100
▻ Date d'inscription : 17/01/2017

MessageSujet: Re: Présentation de Ever B. Tinkalister   Lun 5 Mar - 21:10

Coucou futur Clochette, bienvenue parmi nous,

Je vois qu'on t'a fait le petit résumé staff, à cela je rajouterais que comme tu as choisi un personnage apparaissant dans la série, nous ne rendons pas obligatoire de prendre l'acteur ou l'actrice jouant le rôle, (même si c'est dommage car Rose est tellement choupi ) on est plutôt cool de ce côté-là, par contre, nous tenons à ce que les liens joués avec les personnages déjà présent soient respectés (exemple : son rapport avec la fée bleue, Regina et Hook pour t'en citer en exemple) comme dans la série. Nous préférons le signaler dés le départ en espérant que cela ne contrarie pas trop ce que tu as prévu, ça te laisse quand même pas mal de marge.


_________________
My universe will never be the same
I'm glad you came in my life ▵
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Ever B. Tinkalister

▻ Messages : 28
▻ Date d'inscription : 04/03/2018
▻ Localisation : Tout juste arrivée à StoryBrooke, sûrement à l'auberge de Granny

MessageSujet: Re: Présentation de Ever B. Tinkalister   Lun 5 Mar - 21:27

Bonjour et merci beaucoup pour le message ! Very Happy pas de problème j'en prends bien note et j'espère ne pas avoir fais trop d'écart avec la bio pour le moment... J'essayerai de garder des résumés d'épisodes à côté pour éviter les erreurs Smile
Merci encore ! ^^
Oui c'est vrai que je n'ai pas gardé la même clochette je voulais essayer de ne pas trop copier la série ^^"
En tout cas hate de pouvoir écrire avec vous Very Happy
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Anne Bonny

▻ Messages : 1058
▻ Date d'inscription : 13/07/2017
▻ Localisation : Les sept mers

MessageSujet: Re: Présentation de Ever B. Tinkalister   Lun 5 Mar - 22:24

Ma jolie Clochette !

Heureuse de t’avoir parmi nous

Bienvenue !!! Plein de bisous d’amour !!
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Ever B. Tinkalister

▻ Messages : 28
▻ Date d'inscription : 04/03/2018
▻ Localisation : Tout juste arrivée à StoryBrooke, sûrement à l'auberge de Granny

MessageSujet: Re: Présentation de Ever B. Tinkalister   Lun 5 Mar - 22:28

Pleins de bisous d'amour aussi ! Merci beaucoup ! <3
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Sélène Vandervelde

▻ Messages : 43
▻ Date d'inscription : 12/02/2018

MessageSujet: Re: Présentation de Ever B. Tinkalister   Mar 6 Mar - 9:17

Oh ma fée préférée *_* bienvenue et bonne chance pour la suite de ta fiche ^^
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Ever B. Tinkalister

▻ Messages : 28
▻ Date d'inscription : 04/03/2018
▻ Localisation : Tout juste arrivée à StoryBrooke, sûrement à l'auberge de Granny

MessageSujet: Re: Présentation de Ever B. Tinkalister   Mar 6 Mar - 15:07

C'est adorable ! Very Happy merci beaucoup et à bientôt surtout ! :3
Revenir en haut Aller en bas

Apple Queen
Apple Queen
avatar


Regina Mills

▻ Messages : 3089
▻ Date d'inscription : 15/01/2017
▻ Localisation : La mairie de Storybrooke

MessageSujet: Re: Présentation de Ever B. Tinkalister   Mar 6 Mar - 16:54

Bienvenue à toi
Désolée pour le retard.
Je vois que le blabla staff a été fait, je complète en disant qu'en cas de besoin, un délai d'une semaine peut t'être accordé sur simple demande, et ce 3 fois.
Il n'y aurait aucun problème à "copier" la série vu que Ben on est un dérivé, avec ses personnages
Et il nous faudra notre lien

_________________
 
Heart broken

I miss you so much...
©️ Miss Pie
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Ever B. Tinkalister

▻ Messages : 28
▻ Date d'inscription : 04/03/2018
▻ Localisation : Tout juste arrivée à StoryBrooke, sûrement à l'auberge de Granny

MessageSujet: Re: Présentation de Ever B. Tinkalister   Mar 6 Mar - 17:19

Merci beaucoup c'est très gentil ! <3
D'accord super je prends note de tout ça ! Very Happy
Aha oui c'est vrai et d'ailleurs je compte bien en parler de notre lien (j'en fais déjà un peu mention dans la bio) ^^
En tout cas merci à tous vous m'avez l'air d'une super communauté! :3
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Présentation de Ever B. Tinkalister   

Revenir en haut Aller en bas
 
Présentation de Ever B. Tinkalister
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» présentation de demi lovato
» Modèle de présentation
» Ma présentation ! (Phyllali)
» Présentation de Logan Echolls
» Présentation de Nathaniel Mandrake[en construction]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HAPPY ENDINGS CHRONICLES :: Dévorer les chapitres :: Chapitre 1: se présenter :: Présentations en cours-
Sauter vers:  
Nos amours de 2017
On ne vous remerciera jamais assez pour être vous et pour faire vivre ce forum tous les jours avec nous.