HAPPY ENDINGS CHRONICLES
Besoin d'une raison de nous rejoindre ? Cliquez sur lecture et vous verrez !




 

Partagez|

[FB] Tu es sûre de cet homme ? Feat. Ariane Eeyore

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant

avatar
Aurore de Boisdoré
▻ Messages : 343
▻ Date d'inscription : 18/08/2017
▻ Localisation : La Forêt Enchantée

MessageSujet: [FB] Tu es sûre de cet homme ? Feat. Ariane Eeyore Mer 9 Mai - 1:13

Tu es sûre de cet homme ?
J'avais hâte de retrouver mon amie dans la foret. Nous sommes amies depuis plusieurs années mais en secret. Mes tantes m'ont toujours interdit d'avoir des amis, ni même de parler à quelqu'un dans la forêt. Je n'ai pas vraiment cherché à savoir pourquoi mais la solitude nous pèse vite. Enfant j'ai vite sympathisé avec le animaux de la forêt, Monsieur hiboux et même devenu mon grand protecteur. Je me suis baladée de nombreuses années seule dans la forêt ou avec mes tantes. Ne pas côtoyer des enfants de mon âge n'a pas toujours été facile mais j'ai fait avec. Avec les animaux nous avons inventé de nouveaux jeux, j'ai fait des concours de chants avec les oiseaux, des courses avec les lapins, j'ai beaucoup dessiné ces paysages. Je n'ai pas à me plaindre j'ai eu une enfance très heureuse. C'est d'ailleurs dans cette forêt que j'ai rencontré Aria.

Je faisais ma récolte de mûres pour la journée quand je suis tombée sur elle. C'était une fille d'à peu près mon âge, de beaux cheveux châtains, un petit nez retroussé et des yeux marrons brillant. Et le mieux, elle était à cheval, elle était si belle sur sa monture. Je voyais déjà ma première ami même si les interdictions de mes tantes me revenaient en tête. Cependant, je ne voulais plus être seule du moins plus seulement avec les animaux. J'ai pris mon courage à deux mains, j'ai attendu qu'elle se soit arrêté pour faire boire son cheval et je suis allée lui parlée. Depuis on ne se quitte plus. Dès qu'Aria venait dans la forêt nous nous retrouvions pour passer toutes l'après-midi voir la journée ensemble. Tout ça dans le plus grand secret, mes tantes ne devaient rien savoir et Aria protégeait aussi mon secret. En faite nous avions toutes les deux un secret. Moi je ne devais être connu de personne et elle empruntait des chevaux au château du roi Stéphane pour faire des balades. On avait nos petits secrets.

Et aujourd'hui c'est le jour où Aria vient me retrouver des les bois. J'espérais qu'elle est encore plein de chose à me raconter sur le roi, la reine et leur château fabuleux. Pour je ne sais quelle raison elles n'ont jamais voulu me dire quoi que ce soit les concernant. Du coup c'est Aria qui s'en charge. Je peux l'écouter pendant des heures à me raconter ce qu'il se passe au château les bals, les cérémonies, les grands diner à la cour, les belles dames et les nobles chevaliers. Que de rêves, un beau rêve qui reste loin dans ce château. Enfin, je suis bien aussi dans la campagne avec mes tantes. Je me contente des grandes histoires d'Aria et c'est très bien comme ça.

Je l'attends dans notre coin habituel, près du cours d'eau qui traverse les bois. Je m'assoie sous un arbre, à l'abri du soleil, et je commence à chantonner pour faire venir mes amis forestiers. Les oiseaux arrivent les premiers pour me tenir compagnie mais ils sont vite suivit par les rongeurs. Un petit lapin vient même se glisser sur mes genoux pour trouver quelques caresses que je lui donner avec plaisir.

-Bonjour mes amis, j'espère que vous allez bien aujourd'hui? J'ai hâte qu'Aria nous retrouve. dis-je en souriant.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ariane Eeyore
▻ Messages : 56
▻ Date d'inscription : 01/05/2018
▻ Localisation : Storybrooke

MessageSujet: Re: [FB] Tu es sûre de cet homme ? Feat. Ariane Eeyore Dim 13 Mai - 21:22

Devrais-je avoir confiance en cet homme ?
Feat Aurore de Boisdoré

- Merci François pour le cheval, mais j’aurais pu l’harnacher moi-même, tu sais. Je déposai un bref baiser sur sa joue pour le remercier avant de me mettre en selle.
- Fais attention à toi. Je ne sais pas ce que tu fais en forêt, mais fait attention.
- Toujours, tu me connais.

Je lui fis un dernier sourire et un dernier signe de la main avant de sortir des écuries. A cette heure-ci, il n’y avait personne dehors, je pouvais partir en toute discrétion. Si on demandait à François où était le cheval, il dirait que l’animal était en repos dans un pré à cause d’une légère boiterie. C’était souvent ce que nous disions. Parfois, on accusait également une légère maladie, ce qui nous permettait d’emprunter une monture pour aller nous balader en forêt et pour se changer un peu les idées. On faisait une bonne équipe tous les deux. On se couvrait mutuellement, et c’était vraiment quelque chose d’agréable.

Sur le chemin, mes pensées quittèrent doucement mon ami d’enfance pour se tourner vers une rencontre plutôt récente : celle de Jean-Christophe. C’était un jeune homme rencontré par hasard au marché. Il avait quelque chose de plus que les autres, il était séduisant et gentil. Il avait tout pour plaire… Je m’étonnais qu’il se soit intéressé ainsi à moi. Je me demandais s’il voulait que je sois une amie, ou plus encore. Comment savoir ? Les relations humaines étaient quelque chose de tellement compliquées… Il y avait des signes qui ne trompaient pas, mais avec lui, c’était très ambigüe, je ne savais pas quoi en penser. Mais je ne pouvais nier que j’avais une certaine attirance pour lui.

J’allais pouvoir poser toutes mes questions à Rose. Une amie rencontrée en forêt. Je devais par contre garder notre amitié secrète. Elle n’avait pas le droit de parler aux inconnus, ses tantes devaient penser que c’était dangereux. Mais comment se faire des amis, si on ne parlait pas aux étrangers. Certes, il fallait se méfier, mais il ne fallait pas rester seul non plus. La solitude devait lui peser, et la compagnie des animaux de la forêt ne devait pas toujours être suffisante… J’étais contente de pouvoir lui apporter un peu de réconfort et toute mon amitié. C’était aussi un soulagement pour moi d’avoir une demoiselle d’à peu près mon âge à qui confier mes déboires amoureux, mes questionnements que je ne pouvais partager avec François. Je ne savais pas comment ce dernier réagirait si je lui disais que je m’étais épris d’un autre homme… Rose était une véritable amie, et j’avais assez confiance en elle pour lui parler de mes problèmes les plus personnels. En échange, je lui parlais aussi de tout ce qui se passait au château du roi Stephane. Elle était avide d’en savoir toujours plus sur la cour. C’était un univers très intéressant, quoi que compliqué avec l’étiquette. J’étais contente de faire partie des domestiques, on avait moins de problèmes et de règles à suivre. Suffisait juste de faire ce qu’on nous demandait et ensuite, avec un peu de discrétion, nous faisions tout ce que nous voulions

Tranquillement, au pas, j’arrivais à notre point de rendez-vous habituel. Je la vis assises sous un arbre. Elle chantonnait une chanson entourée de ses amis les animaux. Elle avait une belle voix…. Elle pourrait être chanteuse… Elle pourrait animer les banquets organisés par le roi et la reine. Toute la cour se délecterait de l’entendre changer… Et elle pourrait ainsi observer les dames, les chevaliers, toute la royauté.

Je m’approchais doucement.

- J’ai l’impression d’être attendue… bonjour Rose. Dis-je en souriant.

Je descendis de ma monture, lui enlevais sa selle et accrochais ses rennes  une branche d’arbre.

- Je suis contente de te voir ! J’ai plein de choses à te raconter !
(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Aurore de Boisdoré
▻ Messages : 343
▻ Date d'inscription : 18/08/2017
▻ Localisation : La Forêt Enchantée

MessageSujet: Re: [FB] Tu es sûre de cet homme ? Feat. Ariane Eeyore Mar 15 Mai - 12:23

Tu es sûre de cet homme ?
Aria me surprend. Je suis si contente de la voir ! Je la vois descendre de son cheval et lui retirer la selle. J'en profite pour me relever et m'approcher d'elle. J'attends qu'elle ait fini pour la prendre dans mes bras. Elle venait de me dire qu'elle avait beaucoup de chose à me dire et j'ai hate d'entendre tout ce qu'elle a à me dire.

-Aria ! Je suis impatiente d'entendre tout ça! Le prince va se marier ?! Depuis qu'Aria me raconte tout ce qui se passe au château je ne veux pas rater une seule nouvelle, un seul évènement et je compte sur mon amie pour tout me raconter.

-Le prince va se marier ? La reine attend un bébé ? Il va y avoir un grand bal au château ? J'espère qu'il n'est rien arrivé de grave !?

Je l'emmène vers le bord de l'eau pour qu'on s'assoit. J'ai tellement de questions ! Je sais déjà tellement de choses mais la vie au palais doit être si mouvementée. Je sais que le royaume est gouverné par le Roi Stéphane et la Reine Oriane. Les deux souverains sont proches du roi voisin, le roi Hubert. Il a un fils le prince Philippe qui, selon les rumeurs, est le plus bel homme des deux royaumes. J'imagine qu'il a beaucoup de prétendante. Je rêve qu'au moins pouvoir l'apercevoir un jour.

Mais je dois écouter Aria, peut-être que c'est autre chose, peut-être qu'elle a quelque chose à me dire qui le concerne elle.

-Excuse moi je ne te laisse même pas parlé, mais à chaque fois que tu viens je suis tellement heureuse d'entendre tes histoires.

Je ne sais pas pourquoi mes tantes ne veulent jamais me dire quoi que ce soit. Quand j'étais petite, lors de mes premières balades dans la forêt je voyais le château du roi Stéphane s'élever sur sa colline. Depuis je suis fascinée par cet univers des rois, des princesses. J'ai posé beaucoup de questions à mes tantes elles n'ont jamais voulu me répondre, en plus elles en m'ont jamais donné d'explication. Encore aujourd'hui j'essaie d'avoir quelques informations justes sur le pourquoi. Mais rien à faire ... Je commence à me demander si il n'y a pas un complot ou quelques choses d'autres. Finalement je me contente des contes d'Aria.

-Je t'écoute, dis-moi tout ce que tu as à me dire. Lui dis-je en souriant.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ariane Eeyore
▻ Messages : 56
▻ Date d'inscription : 01/05/2018
▻ Localisation : Storybrooke

MessageSujet: Re: [FB] Tu es sûre de cet homme ? Feat. Ariane Eeyore Mer 16 Mai - 21:20

Devrais-je avoir confiance en cet homme ?
Feat Aurore de Boisdoré

Les caresses des mots doux sur mon cœur, l’excitation des retrouvailles, l’impatience d’une nouvelle rencontre, la tristesse du départ ;
Jean-Christophe éveillait tellement d’émotions en moi. Qu’il soit absent ou présent, je ne cessais de penser à lui. Il occupait la majorité de mes songes, hantait mes jours et mes nuits. J’aurais tant aimé en parler avec François, mais j’avais peur de le blesser. Ses sentiments pour moi me semblaient incertains. Je n’étais pas sûre qu’il ne ressente que de ‘amitié à mon égard. Peut-être était-ce orgueilleux de ma part de penser ainsi, mais je ne voulais vraiment pas fait de mal à mon ami, alors je préférais me terrer dans mon silence et faire comme si de rien était. Sans doute avait-il remarqué quelque chose avait changé chez moi, mais il avait la délicatesse de ne rien dire. Et le jour où il dirait quelque chose, je trouverais une excuse.

Si je devais me faire silencieux au domaine royal des Boisdoré, je pouvais parler de tout ce qui me plaisait avec Rose. Une rencontre hasardeuse en forêt qui m’avait offert une véritable amitié. Ça me faisait de la peine de la savoir seule avec ses tantes dans les bois. Elle n’avait pas eu a chance de connaitre les jeux de groupe. Si j’avais travaillé dès mon plus jeune âge, du temps libre nous avait été accordé et j’avais mu m’amuser avec de nombreux enfants. Toujours surveille de près ou de loin par le regard bienveillant de la cuisinière, bien évidemment. Il aurait été imprudent de laisser une enfant seule. Le monde était certes dangereux, mais ce n’était pas une raison pour garder Rose cachée dans la forêt. C’était invraisemblable. Je pensais que ces trois tentes étaient surprotectrices, c’était au mois un signe d’amour sincère. Quoi qu’il en soit, j’étais ravie d’être son amie et d’avoir pu la rencontrer.

Presque comme toujours, elle était arrivée avant moi à notre point de rendez-vous. Elle était déjà entourée de ses amis les animaux et elle leur parfait de son impatience de me voir arriver. Je manifestai ma présence en descendant de cheval. Tout en lui enlevant son harnachement, j’expliquais à Rose que j’avais plein de choses à lui raconter. Je fus quelque peu déçue de voir qu’elle attendait surtout des nouvelles de la cour. Elle me posait plein de questions auxquelles je n’avais pas le temps de répondre. En réfléchissant un peu, je comprenais son besoin d’en savoir plus sur le monde que je fréquentais. Mes histoires devaient la faire rêver, ça lui permettait de s’évader de son quotidien, d’en connaitre davantage sur cet univers qui était à la fois tout proche et éloigné d’elle. Si l’occasion se présentait, je l’emmènerais en cachette à la cour. Avec une cape à capuche, Rose pourrait sans doute passer inaperçue. On réussirait à organiser ça un jour. Mais en attendant, elle allait devoir se contenter de mes récits.

- Ce n’est rien. Dis-je avec un petit sourire. Alors que se passe-t-il à la cour ? Fis-je en faisant semblant de réfléchir et en m’essayant à l’ombre d’un arbre. Le roi est entrain d’organiser l’anniversaire de la reine. Ça va encore être quelque chose de grandiose ! Beaucoup de décorations, de musiciens, d’invités, de belles tenues, ça sera splendide, comme toujours !

Les bals au château étaient toujours somptueux. J’aimerais pouvoir y participer comme une invitée un jour. Mais pour l’instant, je ne faisais que m’’occuper des cheveux de ce qui étaient conviés à la cour. Bon, c’était déjà ça.

- Quant au prince Philippe, il vient souvent voir le roi et la reine avec son père, le roi Hubert. Ce dernier s’exaspère de toujours voir son fils partir en forêt, d’ailleurs. Tu le verras peut-être par hasard aussi, un jour.

Ça serait plutôt fabuleux pour elle de rencontre un prince, un peu comme dans un conte de fée. Surtout que le prince Philippe était connu pour être une bonne personne, un futur bon monarque.
Mais ce n’était pas vraiment de tout ça que je voulais parler. J’avais surtout envie de parler de ma situation.

- En fait, je voulais te dire que j’ai revu Jean-Christophe. Tu te souviens ? Je t’en avais déjà parlé. Je l’ai vu la première fois au marché, et on s’est revu avant-hier.

J’aurais bien amé qu’elle le voit pour de vrai pour me donner son avis. J’avais besoin qu’on m’explique ce que je devais faire.

(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Aurore de Boisdoré
▻ Messages : 343
▻ Date d'inscription : 18/08/2017
▻ Localisation : La Forêt Enchantée

MessageSujet: Re: [FB] Tu es sûre de cet homme ? Feat. Ariane Eeyore Jeu 24 Mai - 0:28

Tu es sûre de cet homme ?
Depuis qu'Aria m'a parlé du prince Philippe je ne fais que l'imaginer ou du moins je m'imagine comment il pourrai être. Je ne peux pas m'en empêcher. Je suis sur qu'il est grand, très grand et qu'il est d'une parfaite constitution. Je le vois blond mais parfois châtains, il a des yeux bleu ou vert, un nez fin ou un peu retroussé. Enfin autant de visage possible, tous sont très beau, mais ça ne reste qu'un rêve lointains. Je le vois dans un bal à cours de son père, entouré des plus belles femmes du royaume, il danse avec chacune d'entre non seulement parce que c'est un très bon danseur mais aussi parce que c'est un gentilhomme. Il chevauche dans la forêt pour de grande promenade ou pour des chasses, il s'entraine à l'épée pour être un grand chevalier. que de belles images dans mon esprit. Je me perds dans mes rêveries avant qu'Aria ne me ramène à la réalité. Je m'empresse d'aller vers elle pour la saluer et la presser de me raconter tout ce qu'elle ce qu'elle sait de nouveau. Je n'ai qu'elle pour connaitre toutes ces choses. Une jour peut-être je me risquerai à aller au château pour tout voir de mes propres yeux, mais je devrais faire ça le plus discrètement possible. Peut-être qu'Aria acceptera de m'aider dans cette entreprise périlleuse mais au combien excitante.

J'attend qu'elle soit totalement libre de ses mouvements pour venir la serrer contre moi. Je suis si contente de la revoir, elle m'a manqué. Malheureusement on ne peut pas se voir tous les jours. Aria travaille au château du roi Stéphane dans les écuries, c'est d'ailleurs pour ça qu'elle arrive à avoir des chevaux pour sortir dans la forêt. Je sais qu'elle travaille avec un autre écuyer et qu'ils sont bons amis, il s'appelle François. J'espere toujours qu'un jour elle me parle de lui, pour me dire qu'elle a une attirance pour lui, ou qu'elle a remarqué quelques gentilles attentions de sa part mais pour l'instant j'attend toujours. C'est peut-être pour cette fois.
Cependant je n'ai moi-même pas le temps de lui poser ces questions plus personnelles que je l'engloutis de les questions sur la cours. La pauvre n'a pas le temps de dire un mot que je lui pose déjà 10 autres questions. Je m'en rends compte et je ris de ma propre bêtise.
Aria rit avec moi et répond à mes questions en nous asseyant toutes les deux sous l'arbre où je l'attendais.

J'apprends que le roi Stéphane organise déjà une fête d'anniversaire pour la reine. Tous les ans il prépare une grande réception pour tous le royaume. C'est une journée de fête dans tout le pays. Le roi invite les grands du royaume au château pour une grandes soirées et c'est un jour férié pour les petites gens. Il ne travaille pas pour voir faire la fête pour le jour de la reine. Il y a des bals organisés dans tout le royaume. C'est toujours une journée merveilleuse. De ma colline je peux entendre la musique qui vient du château, je peux voir les lumières de la fête et presque les invités danser. Je passe des heures à les regarder et les écouter.

-Oui ça va être merveilleux !

Quant au prince Philippe je n'ai malheureusement jamais eu la chance de le voir. Pourtant d'après il Aria fait de nombreuses balades mais la forêt est grande il semble un peu normal qu'on ne soit jamais vu. Il ne chevauche peut-être pas dans la même partie de la forêt. Je ne perd pas espoir de le voir, même de loin, un jour. Si je le voyais je ne saurai pas comment réagir, je ne sais pas si je serai paniquée ou sereine. Il est peut probable que je garde mon sang-froid si je vois cet homme.


-Peut-être un jour on ne sait jamais. Son père veut surement que le prince se prépare pour le mariage ou qu'il s'instruise pour devenir un grand roi. Il doit avec de grandes responsabilités, il ne doit pas rester longtemps dans la forêt
.
Dis-je avec un petit sourire.

Mais elle n'est pas venu pour me parle de ça je le vois dans son regard, elle est impatience de me parler d'autres choses. Je m'excuse de ne pas l'avoir laissé parlé de ce qu'elle voulait.


-Excuse moi, je t'écoutes, dis-moi tout. Elle me parle de Jean-Christophe, c'est vrai elle m'en a déjà parlé. Elle m'en a parlé il y a quelques temps déjà, elle l'a rencontré au marché. Elle est plus que désireuse de me parler de lui, je le vois très bien. -Oui je me rappelle très bien de lui dis moi tout ce qu'il s'est passé ! Elle l'a donc revu il y a peu de temps mais je n'arrive pas vraiment à déterminer ce qu'elle en a pensé. Elle est entre l'anxiété, le bonheur, la panique, l'extase. Elle ressent tout ce qui est possible. Cela m'inquiété un peu mais elle semble plus heureuse que l'inverse alors e l'invite à tout me raconter j'en saurai plus et j'essaierai de l'aider à comprendre ce que je comprend moi avec ma pauvre expérience.



Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ariane Eeyore
▻ Messages : 56
▻ Date d'inscription : 01/05/2018
▻ Localisation : Storybrooke

MessageSujet: Re: [FB] Tu es sûre de cet homme ? Feat. Ariane Eeyore Mar 29 Mai - 13:38

Devrais-je avoir confiance en cet homme ?
Feat Aurore de Boisdoré

Je ne voyais pas Rose aussi souvent que je le voulais. Par conséquent, à chaque fois que je la voyais, j’avais toujours plein de choses à lui raconter. Elle portait beaucoup d’intérêt à ce qui se passait à la cour royale. N’ayant pas le droit d’y aller, j’imaginais que tous mes récits la faisaient rêver comme les contes de fée que devaient lui raconter ses trois tantes. Je trouvais ça injuste de l’enfermer, de l’empêcher de voir du monde. Ça ne devait pas être épanouissant de rester seule, sans pouvoir découvrir tous les plaisirs du monde. Rien qu’en ville, au château, on pouvait voir mille et une choses. Faire de nombreuses rencontres, se faire des amis, et même trouver le grand amour. Bah oui, je croyais en ces histoires d’amour, au coup de foudre, à ce lien éternel qui unissait deux personnes. Peut-être étais-je même entrain de vivre cette grande aventure. Ça serait fabuleux pour une fille d’écurie de rencontrer l’amour. On m’avait souvent dit que je resterais au château jusqu’à la fin de mes jours, que j’étais bien trop insignifiante et sans valeur pour espérer une autre vie. Mais grâce à Jean-Christophe, j’envisageais un autre avenir. Avant de parler de cette histoire à Rose, je me devais de lui raconter les nouvelles royales.

Il allait bientôt y avoir une grande fête au palais. C’était l’anniversaire de la reine, et comme chaque année, son époux organisait une grande cérémonie pour lui montrer tout son amour et sa dévotion pour elle. C’était toujours grandiose et féérique. Malgré tout, toutes les festivités, chaque jour on voyait une ombre de tristesse dans leur regard : leur fille adorée leur manquait. Cette dernière avait disparu, et elle avait été leur seule enfant… Je passais ce côté triste du récit pour lui expliquer que tout serait merveilleux encore une fois. Elle avait l’air d’accord avec moi. J’aurais tellement aimé pouvoir l’emmener avec moi, au moins une fois, pour qu’elle puisse voir de ses propres yeux ce que c’était que la cour. Voir toutes les robes de couleurs différentes, voir un autre monde que celui de sa forêt. Je me promis que si un jour j’avais l’occasion de l’emmener, je le ferais.

- Je te raconterai tout, comme toujours. Dis-je en souriant.

Je lui parlais ensuite du prince Philippe. Il avait ses petites habitudes qui agaçaient le roi Hubert. Mais il avait bien raison de profiter de sa vie, de sortir et de se faire plaisir. Nous n’avions pas tous cette chance. Peut-être qu’un jour, Rose le verrait par hasard. Elle ne saurait même pas le reconnaitre… Elle irait peut-être même lui parler !  Qui sait ce que l’avenir nous réserve ? Sa remarque me fit légèrement rire.

- Le prince Philippe passe beaucoup de temps en forêt… Beaucoup trop sans doute, mais il aime se promener à cheval. Je sais qu’il devait se marier avec la fille du roi Stefan, mais comme elle a disparu, il n’a pas encore de fiancée. Il prend le temps de s’instruire tout en profitant des joies de la vie. Il ne manque de rien : ni d’occupation, ni d’argent, ni de temps. Je suppose que son père est assez gentil pour le laisser faire ce qu’il veut.

Le roi Hubert n’avait pas l’air très sévère, il semblait être un père aimant et agréable à vivre. Après tout, le prince continuait de faire ce qu’il voulait. Il sortait toujours autant. J’étais prête à répondre à toutes les questions de Rose, mais avant, je voulais lui parler de ma rencontre avec Jean-Christophe. Je lui avais déjà parlé de la première fois où je l’avais vu, mais j’avais eu l’occasion de le revoir et je devais partager ça avec quelqu’un ! Elle semblait plutôt enthousiasme à l’idée de savoir ce qui s’était passé lors de mon entrevue avec lui.

- Oh, eh bien nous nous sommes revus au marché. Je crois qu’il sait à quelle heure je sors pour aller chercher de quoi nourrir les chevaux du château. On a simplement échangé quelques mots pour nous donner un autre rendez-vous en dehors de mes heures de travail. On a décidé de se voir le soir même ! J’ai le droit de sortir après l’heure du dîner, une fois que les chevaux royaux ont été nourri. commençai-je en souriant. Nous nous sommes retrouvés en ville, on s’est baladé dans les rues pendant que le soleil se couchait. On a parlé de tout et de rien, on a appris à se connaitre, on a parlé de nous. Quand la nuit était déjà bien avancée, il a fini par me prendre la main, et nous avons continué notre promenade nocturne en discutant, parfois le silence s’installait pour que l’on puisse simplement profiter de la présence de l’autre. Il est si gentil ! Il m’a fait quelques compliments, sans jamais être déplacé. Et puis il m’a ramené au château, m’a embrassée sur la joue et il s’en est allé. Finis-je par dire en souriant, rêveuse.
(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Aurore de Boisdoré
▻ Messages : 343
▻ Date d'inscription : 18/08/2017
▻ Localisation : La Forêt Enchantée

MessageSujet: Re: [FB] Tu es sûre de cet homme ? Feat. Ariane Eeyore Jeu 7 Juin - 3:49

Tu es sûre de cet homme ?
La grande fête donnée pour l'anniversaire de la reine. Je donnerai tout pour pouvoir y aller au moins une fois. Voir les marchands, les feux d'artifice, les bals et plus simplement d'autres gens. Je ne connais que quatre personnes dans la forêt. Ce sont les quatre personnes les plus formidables mais j'aimerai faire d'autres rencontrent. Peut-être qu'un jour j'aurai le courage de demander à Ariane de m'emmener avec elle dans l'enceinte du château. Mais je reste très méfiante, si mes tantes m'ont interdit l'accès au château c'est surement qu'il y a une bonne raison. Et tout cas je n'ai qu'une seule hate, c'est la prochaine visite de mon amie pour qu'elle me raconte tout ce qu'elle a vue et tout ce qu'il se sera passé au palais.


Et quant au prince Philippe, je sais qu'il est fiancé à la princesse Aurore mais elle n'est plus au château depuis sa naissance, Ariane m'a dit que c'était à cause d'une malédiction. C'est si triste, la pauvre princesse se retrouve toute seule et ses parents sont plus que peinés de ne plus l'avoir à leurs côtés. Mais ils ont fait ça pour la protéger je crois. Ils doivent beaucoup l'aimer pour supporter une telle séparation. De son côté le prince n'est pas réellement attaché à sa promise, il ne l'a même surement jamais vue. Je peux comprendre qu'il ne prenne pas trop ce mariage au sérieux. Peut-être même qu'il ne se fera jamais mais la princesse Aurore se retrouvera seule encore. Je n'espère pas que cette situation se termine ainsi, il faut que la princesse revienne au plus vite auprès du prince. Tous les deux je suis sûr qu'ils feront de très bon monarque. Le royaume de Boisdoré dépendra d'eux. D'après le portrait que m'a présenté Ariane, le roi Hubert semble être un roi et un père très gentil, peut-être un peu bougon mais avec un grand cœur. C'est pour ça que le roi Stéphane veut marier sa fille à son fils il sait qu'il est un bon parti. Même si je ne les aie jamais vu j'ai l'impression de tous les connaitre, à part la princesse qui reste un mystère pour tout le monde dans le royaume.


Mais je m'égare et je vois que mon amie veut me parler de tout autre chose. Je mets de côté tous mes autres questions pour m'intéresser à sa propre histoire. Elle me raconte le rendez-vous qu'elle a eu avec Jean-Christophe, un homme qu'elle a rencontré au marché et qu'elle a vu de nouveau il y a peu. Quand elle me parle de lui, elle n'est plus du tout la même, elle est toute guillerette, elle a un grand sourire et rouit lorsqu'elle mentionne certains détails, comme lorsqu'il lui a tenu la main et qu'il l'a embrassé sur la joue.


-Oh Ariane c'est une si belle histoire. J'ai l'impression que cet homme te plaît beaucoup et qu'a lui aussi tu plais. lui dis-je avec un petit sourire complice. Elle ne m'a jamais parlé de quelqu'un comme ça, pas même de François. J'ai retrouvé le même genre de parole lorsque je parle du prince mais je ne sais pas vraiment ce que ça signifie. Je n'ai jamais parlé à un garçon, je n'en ai même pas rencontré un seul.
Tu comptes le revoir prochainement ? Mais qu'est-ce qu'il t'a dit sur lui ? Il travaille ? Il habite au royaume ? Tu penses que ça veut dire quelque chose ? Je suis à la fois très excitée par cette nouvelle et un peu inquiète. Après tout elle ne le connaît pas depuis longtemps mais peut-être que c'est un coup de foudre.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ariane Eeyore
▻ Messages : 56
▻ Date d'inscription : 01/05/2018
▻ Localisation : Storybrooke

MessageSujet: Re: [FB] Tu es sûre de cet homme ? Feat. Ariane Eeyore Sam 16 Juin - 13:53

Devrais-je avoir confiance en cet homme ?
Feat Aurore de Boisdoré

Passé le moment où je lui racontais tout ce qui se passait au château et à la cour, je lui racontais ce que je voulais vraiment lui dire. Mis à part à elle, je ne savais pas à qui me confier mis à part à Aurore. Je n’avais qu’elle comme amie avec François, mais je ne pouvais rien dire à ce dernier. Je n’étais pas sûre de ses sentiments pour moi, et je ne voulais pas lui faire du mal. Il était quelqu’un de si important à mes yeux que la simple idée de lui faire de la peine me faisait du mal. Il méritait d’être heureux et méritait quelqu’un qui l’aimait pleinement, sincèrement.

J’étais contente de voir qu’Aurore se souvenait de Jean-Christophe. En même temps, je lui en avais tellement parlé la dernière fois qu’elle ne pouvait pas oublier. C’était étrange, je connaissais à peine ce garçon et pourtant, il tenait déjà une place très importante dans ma vie. Trop importante peut-être. J’allais sans doute trop vite en conclusion. Peut-être ne voulait-il qu’une amie ? Après tout, on pouvait aussi être très gentil avec ses amis… J’avais besoin de conseils, d’avoir quelqu’un qui me donne son avis. C’était pour cette raison que je devais en parler à la demoiselle de la forêt. Même si elle avait rarement l’occasion de voir d’autres personnes, je savais qu’elle n’hésiterait pas à me dire le fond de sans pensée. Et c’était ce dont j’avais besoin. Je lui faisais assez confiance pour l’écouter et pour me confier.

Ce fut sans la moindre explication que je lui parlais de ma deuxième et troisième rencontre avec Jean-Christophe. Tout avait été si merveilleux, il ne s’était jamais montré déplacé et avait tout fait pour me faire plaisir. Ça avait des moments agréables que je n’oublierais jamais. J’avais l’impression de vivre un véritable conte de fée. Moi, la fille des écuries, avais eu la chance de rencontrer quelqu’un de bien et d’agréable. Bien sûr, François était tout aussi gentil avec moi, mais c’étai différent, c’est un sentiment moins fort que j’éprouvais pour lui, même si j’étais capable de monts et merveilles pour mon ami d’enfance. Il était mon ami et Jean-Christophe était… mon amoureux ? Cette idée me faisait légèrement rougir ;

J’écoutais attentivement Aurore et mes joues s’empourprèrent davantage. Me plaire ? C’était un euphémisme… C’était bien plus que cela. Si tomber amoureux devait ressembler à quelque chose, c’était bien à ça. Je pensais réellement être tombée amoureuse, avoir ressenti ce que les autres appellent un « coup de foudre ». Mais j’avais du mal à croire que quelqu’un puisse éprouver une telle attirance pour moi. J’étais banale, quelconque, et surtout, je n’avais rien. Je travaillais avec les chevaux, je n’avais rien de vraiment à moi…

- Oui, il me plait beaucoup… tu penses vraiment que je lui plais aussi ?

Ça aurait été tellement plus simple si elle pouvait le rencontrer aussi, si elle pouvait nous voir ensemble pour voir si on s’entendrait réellement, ou si tout n’était qu’une illusion. Soudain, elle me pose beaucoup de questions, et ses interrogations se justifiaient. Elle avait  sans doute raison d’être un peu inquiète. Mais comme je lui avais dit, nous avions appris à nous connaitre.

- Il a répondu à toutes les questions que lui aie posées. Il travaille, il fabrique des jouets et il habite dans une autre partie de la forêt enchantée, du côté de la forêt des rêves bleus. Qu’est ce qui veut dire quelque chose ?

Je ne savais pas ce que tout cela voulait dire, mais je me sentais bien. Je me posais plein de question, mais ce sentiment de béatitude et de bonheur était agréable.

- Je ne sais pas ce que tout ça signifie, mais je me sens heureuse. Dis-je en souriant. S’il partage les mêmes sentiments que moi, alors ça serait parfait ! Mais j’ai du mal à croire qu’on puisse s’intéresser à moi.
(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Aurore de Boisdoré
▻ Messages : 343
▻ Date d'inscription : 18/08/2017
▻ Localisation : La Forêt Enchantée

MessageSujet: Re: [FB] Tu es sûre de cet homme ? Feat. Ariane Eeyore Sam 30 Juin - 10:34

Tu es sûre de cet homme ?
Je sais que je parle trop, alors j'arrête de poser des questions pour m'intéresser entièrement à ce que veut me dire Ariane.
Elle me raconte ses rendez-vous qu'elle a eus avec ce fameux Jean-Christophe. elle ne le connait que depuis peu de temps mais elle l'a déjà revu à de multiples reprises. J'en conclus que ce n'est pas une simple amourette de passage. Du moins pour Ariane, j'en suis persuadée, elle ne se contentera pas de cela. Maintenant il faut être sûr que pour cet homme cela soit pareil.

J'écoute avec attention tout ce qu'elle me dit, et plus je la vois me parler de lui, plus je vois une toute nouvelle expression se dessiner sur son visage. Elle est heureuse, Heureuse de cette rencontre, de ce qu'il lui arrive. C'est peut-être le début d'une grande histoire d'amour ! Et je ne peut-être que de même pour elle. Je sais que la vie au château peut-être difficile parfois. Le roi Stéphane est bon avec ses sujets et elle a François mais peut-être qu'elle se sent un peu seule parfois et qu'il lui fallait quelqu'un qui la comprenne. Avec Jean-Christophe c'est comme dans un rêve. Ils se sont rencontrés par hasard au marché, il lui a plu au premier regard. Ils se sont donné rendez-vous, plusieurs fois, pour parler de tout et de rien se promenant au gré du vent. C'est si romantique !

Je vois bien que pour elle ça va au-delà d'une simple amitié. Cependant il faut rester prudent et ne pas s'emballer. Je dis ça alors que je ne suis pas sur moi-même que je puisse garder mon sang-froid si je venais à rencontrer l'homme de ma vie dans de telles conditions. Je suis son amie et je dois veiller sur elle.

-Bon d'accord, mais dit m'en plus sur lui. Il est respectable ? Enfin de bonne famille ? Est-ce que tu sais si il a rencontré d'autres personnes avant toi ? Et est-ce qu'il te parle de l'avenir ?

Je ne sais pas trop si ce sont les bonnes questions à poser dans ce genre de situation mais je pense qu'il faut en passer par là, c'est important. J'espère qu'elle ne prendra pas mal mes questions, je veux juste l'aider avec ma faible expérience. On ne peut pas se marier avec n'importe qui, et Ariane mérite de trouver quelqu'un de bien.
C'est ma seule amie, je ne veux pas qu'il lui arrive quelque chose. Elle est gentille, douce, prévenante, à l'écoute. Je ne pouvais espérer  mieux pour une amitié secrète.

Je lui prends les mains. Ecoute le plus important, c'est ce que tu ressens au fond de toi. Tu le sauras si c'est le bon ! lui dis-je en souriant heureuse de ce qui lui arrive.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ariane Eeyore
▻ Messages : 56
▻ Date d'inscription : 01/05/2018
▻ Localisation : Storybrooke

MessageSujet: Re: [FB] Tu es sûre de cet homme ? Feat. Ariane Eeyore Mar 3 Juil - 13:34

Devrais-je avoir confiance en cet homme ?
Feat Aurore de Boisdoré

J’étais celle que j’étais. Un peu naïve et candide parfois. Mais ça me permettait de voir le bon côté des choses, d’être toujours joyeuse face à ce qui m’arrivait. Le mauvais côté de ce trait de caractère, c’était que je m’attirais pas mal d’ennuis, parce que je n’étais pas assez prudente. Par conséquent, je me faisais toujours avoir. C’était pour cette raison que je voulais avoir l’avis de quelqu’un sur Jean-Christophe. N’osant pas en parler avec François, me confier à Rose me semblait être une évidence même si elle ne rencontrait pas beaucoup de personnes. Elle était d’une oreille attentive et pouvait poser de bonnes questions afin que je réfléchisse convenablement à la situation.

Malgré tout, j’avais l’impression que tout allait bien avec Jean-Christophe. Il se montrait galant, gentil et attentionné. Il avait toujours un mot pour me faire plaisir, une attention pour me faire sourire. Il avait l’air d’être quelqu’un de bien et après plusieurs rencontres, mon opinion à son propos n’avait changé. Mon histoire avec lui ressemblait à un conte de fée pour enfant où la demoiselle rencontre enfin son prince charmant et que tout se passe pour le mieux dans le meilleur des mondes. Parfois, je me rappelais tout de même que je n’étais qu’une simple fille d’écurie et qu’il n’était pas logique qu’un jeune homme possédant son petit commerce puisse être intéressé par celle que j’étais : personne. Une ombre parmi tant d’autres dans le château du roi Stefan. Je m’occupais juste des chevaux et je me faisais discrète. Si François m’entendait, il me passerait un savon. Il détestait le fait que je me dévalorise ainsi. Mais avais-je donc tort ? Qui étions-nous face eux Grands de ce royaume ? Face aux commerçants qui ont des propriétés ? Nous étions les petits gens de quelqu’un. Des objets capables de leur rendre services. Voila tout. Quand ce genre de pensées traversait mon esprit, Jean-Christophe semblait remarquer mon désarroi et avait quelques douces paroles qui réconfortaient mon cœur et qui renforçait mon envie de croire que je lui plaisais vraiment.

Les dernières questions de Rose me laissent quelque peu désemparée. Je n’ai aucune réponse positive à lui apporter. J’essaye de formuler une phrase correcte pour lui parler de mon ignorance mais je commence à bafouiller. Nous n’avions jamais parlé de tout ça, et ces questions là ne me venaient jamais à l’esprit.

- C’est quelqu’un de respectable de ce que je vois en tout cas… Quant à sa famille, on n’en a jamais parlé, je ne pense pas à poser des questions sur la famille, parce que je n’en ai pas, et je ne saurais pas quoi demander… S’il fabrique des jouets, il doit bien les vendre à quelqu’un non ? Donc il a rencontré des personnes avant moi… A moins que tu parles d’autres filles ? ça, je ne sais pas non plus… Et non, on n’a jamais parlé d’avenir… On profite juste de nos rendez-vous.

Est-ce que toutes ces interrogations avaient une réelle importance ? En ne pensant qu’au présent, j’avais l’impression que tout se passait bien. Mais avec ces remarques de Rose, je commence à douter. Quoi que, rien ne m’empêcherait de poser ses questions à notre prochaine rencontre, non ? Je le ferai, je mènerai l’enquête !

Doucement, mon amie me prendre les mains pour me dire que finalement, ce qui était le plus important était ce que je ressentais. Ensuite, je saurais si Jean-Christophe était la personne que j’attendais. Je lui fis alors un timide sourire.

- Je ne sais pas trop ce que je ressens justement… Quand il n’est pas là, je pense à lui et j’attends avec une grande hâte notre prochain rendez-vous. Quand il est là, je n’ai d’yeux que pour lui et je m’attriste en pensant à notre séparation… Je trouve nos entrevues toujours trop courtes.

Il en était ainsi depuis notre première rencontre.

- Suis-je donc folle de penser ainsi ? Demandai-je en riant, amusée.
(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Aurore de Boisdoré
▻ Messages : 343
▻ Date d'inscription : 18/08/2017
▻ Localisation : La Forêt Enchantée

MessageSujet: Re: [FB] Tu es sûre de cet homme ? Feat. Ariane Eeyore Mar 10 Juil - 22:47

Tu es sûre de cet homme ?
Je suis heureuse qu'Ariane vienne me confier ses secrets les plus intimes. Malheureusement je ne sais pas si je suis la mieux placé pour l'aider ou la conseiller. Toutefois, il est hors de question que je l'abandonne ou que je la laisse livré à elle même. Je me suis promise de toujours l'aider comme je le pouvais

Je n'ai jamais connu l'amour, je n'ai même jamais rencontré d'homme de ma vie. De ce fait je ne peux pas la conseiller au vue de ma maigre expérience. Tout ce que je sais sur l'amour vienne de mes lectures romantiques ou de ce que m'ont raconté mes tantes. Toutefois si j'ai bien compris quelque chose sur mes marraines, c'est qu'elles sont très protectrices, sur tout ! Donc je ne suis même pas sûr de la véracité ou de la réalité de ce qu'elles ont put me dire.

Je tente quand même de poser de multiple questions à Ariane. Je doute qu'elles soient toutes pertinentes mais sur le moment ce sont les seules qui sont venues. J'espere ne pas l'avoir vexé. Elle tente de me répondre et je me rend compte que pour l'instant, ils en sont réellement, qu'au début de leur histoire. Je pense qu'il n'y a pas de raison de s'inquiéter. Cependant je veux quand même la mettre en garde.

-Si c'est le bon tu le saura au fond de ton cœur, toutefois fais attention. Je serre doucement ses mains entre les miennes pour lui rappeler que je suis là et que je serai toujours là pour elle. Je ne te demande qu'une chose, que tu prennes ton temps, que tu réfléchisses bien à tout. Pose lui toutes les questions que tu veux, comme ça tu pourra faire ton choix en toutes connaissances de causes.

Je crois que j'ai gêné mon amie avec mes questions. Nerveusement elle me demande même si elle est folle.

-Non tu n'es pas folle, loin de là. Non je pense simplement que tu es très attachée à ce garçon. Et je te comprend, il a l'air d'être quelqu'un de très bien. Profite de tous ces moments avec lui !

Je regarde Ariane en silence, notre regard complice se croise et je ne peux m'empêcher de rire.
Bon maintenant que j'ai fait mon discours d'amie prudente, raconte moi tout de lui !!
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ariane Eeyore
▻ Messages : 56
▻ Date d'inscription : 01/05/2018
▻ Localisation : Storybrooke

MessageSujet: Re: [FB] Tu es sûre de cet homme ? Feat. Ariane Eeyore Sam 21 Juil - 13:17

Devrais-je avoir confiance en cet homme ?
Feat Aurore de Boisdoré

Trop de questions. Trop d’incertitudes. Avec tout ce que me dit Rose, je finis par me demander si je ne me suis pas trop emballée d’un coup. Elle avait raison, je ne connaissais pas vraiment Jean-Christophe. Comment savoir si je pouvais lui faire confiance ? Malgré mes doutes, j’avais l’impression qu’une force m’attirait vers lui et qu’elle me soufflait de me fier à lui. Il avait toujours répondu à toutes mes interrogations, ne faisait pas d’impasse sur ses explications. Peut-être que je ne posais pas les bonnes questions ?

En arrivant dans la forêt, j’avais été heureuse de partager mon histoire avec ma meilleure amie. Maintenant, le doute s’installait dans mon esprit. J’étais sûre de certaines choses, et je doutais sur d’autres sujets. Il fallait que j’écoute les conseils de Rose et que je pose toutes les questions qui me venaient à l’esprit. Il n’y avait pas de honte à apprendre à se connaitre. Et je serais toujours contente d’en savoir un peu plus sur cet inconnu qui m’avait abordée au marché. C’était une jolie histoire qui commençait et je ne voulais pas croire que ça pouvait mal tourner. Tout se passerait bien, j’en étais persuadée. Je voulais y croire. Et même si mon amie me dit de faire attention, elle me dit aussi de faire confiance en mon cœur. De simplement prendre le temps.

- J’essayerai d’écouter tes conseils et de prendre mon temps. Mais cette situation est tellement folle… Je ne pensais pas que ça m’arriverait à moi. A moi, simple fille d’écurie qui passe inaperçue. Enfin, d’après François, je suis quand même jolie en mon genre… Mais je n’y crois pas.

François avait souvent des mots gentils à mon égard et détestait que je me dévalorise ainsi. Pourtant, il me semblait impossible de lui parler de Jean-Christophe, et je ne savais pas pourquoi. Les conseils d’un garçon seraient la bienvenue en y réfléchissant… Mais je ne pouvais lui parler à lui. Pas de ça… Pas maintenant. Finalement, j’avais l’impression que cette histoire d’amour me rendait un peu folle. Rose me rassure en me disant que je ne l’étais pas, que j’étais simplement très attachée à lui.

- Je crois que je suis plus qu’attacher à lui… Et j’aimerais tellement que tu puisses le rencontrer, tu pourrais te faire ton propre avis sur lui…

Ça serait tellement plus simple ainsi. Elle pourrait se faire un avis sans que ma subjectivité ne l’influence. Un jour peut-être qu’elle le verrait dans la forêt, par hasard. Comme elle m’avait rencontrée par hasard. Ça serait plutôt bien. Mais il ne fallait pas se faire trop d’illusion. Je doutais que Jean-Christophe passe par ici… Enfin, qui sait ?

A présent, Rose veut tout savoir de lui. Je me mets alors à rougir. Mes joues devenant ainsi rouge pivoine. Je me à chercher mes mots et à triturer le tissu de ma robe. Que dire ? Il y avait tant de chose à dire…

- Oh… euh… Eh bien. Il a de beaux cheveux châtain coupés assez court, ce qui dégage bien son visage. Il a des beaux yeux couleur chocolat… Un nez assez droit, des lèvres pleines… Son teint est assez pâle et je dois arriver à la hauteur de son nez… C’est un jeune homme assez fin… toujours habillé avec des vêtements sombres quand on se voit. C’était à peu près ce que je pouvais dire sur sa description physique. Comme je te l’ai dit, il est gentil, attentionné. Vraiment pas avare en compliments. Il me dit toujours de jolies choses : que je suis belle, intelligente et amusante, que mon côté enfantin le touche… Il est passionné par son travail. Il adore fabriquer des jouets… Il aime aussi les promenades en forêt.

Ce garçon me plaisait vraiment beaucoup. Plus je parlais de lui et plus je m’en rendais compte.

- Je crois que je l’apprécie beaucoup… Beaucoup trop peut-être.
(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Aurore de Boisdoré
▻ Messages : 343
▻ Date d'inscription : 18/08/2017
▻ Localisation : La Forêt Enchantée

MessageSujet: Re: [FB] Tu es sûre de cet homme ? Feat. Ariane Eeyore Jeu 9 Aoû - 22:23

Tu es sûre de cet homme ?
Je suis contente pour elle. CE Jean-Christophe à l'air d'être quelqu'un de bien. D'un côté je ne veux pas la brusquer dans cette relation. Elle ne doit pas se précipiter mais d'un autre côté elle ne doit pas avoir peur d'y aller. Quand je lui demande comment est son beau prince charmant, je vois bien comment elle me parle de lui. Je vois réellement une fille amoureuse, en plein rêve et ça lui va si bien. Comme je l'envie, j'aimerais moi aussi vivre une grande histoire d'amour comme celle-là. Rencontrer un bel homme qui serait gentil attentionné, prévenant avec moi. Je rêve parfois de nous, deux vivants dans un beau château, allant à des fêtes, des bals, nous promenant dans la forêt. Et plus simplement qu'il me prenne dans ses bras pour me réchauffer lorsque j'ai froid, pour me consoler lorsque je suis triste. Je ne perds pas espoir. Je suis sûr qu'il y a un homme pour moi sur dans ce monde. Je dois être patiente et l'attendre.

-Oh je suis si heureuse. Tu en as de la chance d'avoir trouvé un homme comme lui. Vous devez vous revoir bientôt ?

J'imagine que oui, je connais Ariane, elle est très timide mais elle n'est pas bête. Elle ne laisserait pas une telle occasion d'être heureuse, lui filer entre les doigts.

-Tu pourrais le revoir en forêt pour sortir du cadre habituel de la ville! L'emmener ici ça pourrait être très romantique et lui montrer les endroits que tu aimes et ce que tu apprécie y faire ! Si il aime les mêmes choses, ce sera déjà un très bon signe. dis-je avec un grand sourire.

-Se voir en ville c'est bien mais il y a très peu d'intimité. Cela leur permettra de discuter plus librement, loin des regards indiscrets. Et la forêt est si belle à cette époque de l'année, il n'y a pas meilleurs décors.

-Bon il faut fêter ça ! Je tire vers moi mon panier et retire le linge qui protégeait l'intérieur. J'ai emmené pleins de tartelettes aux mûres. -Je les aie prises en cachette, elles sortaient tout juste du four.Je sors également une gourde avec du jus de pomme dedans. -Allons nous installer près de l'eau pour déguster ce festin en ton honneur et celui de Jean-Christophe. J'espere, non j'en suis sûr, un jour on fêtera toutes les deux nos fiançailles et notre mariage avec les hommes qui partageront nos vies. On pourra se retrouver tous les 4 dans la forêt.

Je l'espère vraiment au plus profond de moi, pourtant rien n'est moins sûr. je vis dans cette forêt depuis que je suis née et à part Ariane je n'ai jamais rencontré personne. Je dis plus ça pour elle. Je veux qu'elle profite de cette occasion pour se dévoiler, pour croire en elle et en l'avenir. Je sais que c'est plus facile à dire qu'à faire, surtout venant d'une fille comme moi mais je sais reconnaitre l'amour quand je le vois ou du mois tout ce qui s'en rapproche.

-Ça te permettra de t'élever plus haut encore et comme ça tu auras plein d'autres choses à me raconter. Mais sache que je serai toujours là pour toi. lui dis-je en lui tendant une tartelette.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ariane Eeyore
▻ Messages : 56
▻ Date d'inscription : 01/05/2018
▻ Localisation : Storybrooke

MessageSujet: Re: [FB] Tu es sûre de cet homme ? Feat. Ariane Eeyore Jeu 16 Aoû - 22:38

Devrais-je avoir confiance en cet homme ?
Feat Aurore de Boisdoré

Tomber amoureuse. Je ne pensais pas que ça m’arriverait un jour. Enfin si, j’imaginais bien qu’un jour, je tomberais amoureuse, mais je ne pensais pas que ces sentiments seraient partagés. J’avais l’impression de n’être personne, une simple fille d’écurie qui faisait parti des meubles du château du roi Stephan. Je n’avais pas à me plaindre de ma condition, le roi nous traitait très bien et nous étions assez bien payé pour vivre convenablement. Mais j’étais tout de même mademoiselle tout le monde, celle qui pourrait disparaitre et dont on ne remarquerait même pas la disparition. Une fille d’écurie ça se remplace si facilement, que je n’étais pas assez indispensable pour qu’on s’inquiète pour moi. Surement que Rose et François le remarqueraient, mais ça serait les seuls. Ils étaient mes amis, quant au reste de la population, j’étais pour eux une ombre qui passait de temps en temps…

Jean-Christophe me donnait l’impression de vraiment exister, d’être réellement présente. J’avais l’impression de vivre rien que pour lui, d’être née pour le rencontrer. Depuis que je l’avais vue, j’avais l’impression que tout mon univers tournait autour de lui. Je me sentais tellement heureuse, et j’étais tellement contente de voir Rose aussi enthousiaste pour moi.

- On se revoit la semaine prochaine, il travaille alors il n’a pas beaucoup de temps libre. On se voit en fin de semaine. Répondis-je en souriant.

Seulement quelques jours de séparation, et il me manquait déjà. C’était vraiment étrange d’aimer quelqu’un, toute notre vision du monde est menée à changer ! Joyeusement, Rose m’invite à emmener Jean-Christophe dans la forêt, ça changerait de la ville, c’était plus romantique, plus intimiste. Bref, à ses yeux, c’était beaucoup mieux ! Et c’était vrai que le changement, c’était pas mal. J’aimerais l’emmener ici, c’est un lieu que j’aimais beaucoup. Je m’y sentais vraiment bien. C’était plutôt une bonne idée. Je sentis un sourire se dessiner sur mes lèvres.

- C’est une très bonne idée… Et peut-être que tu pourras le voir ? En restant cachée ? Ainsi, tu pourrais peut-être me donner ton avis ? A moins que ça soit trop risqué ? Tes tantes risquent de ne pas trop apprécier… Je ne veux pas t’attirer d’ennuis, tu sais. Mais je n’ai que François et toi. Je n’ose pas en parler à François, et j’aimerais vraiment avoir l’avis de quelqu’un…

Soudain, j’eus l’impression que nous étions à une fête. La joie de vivre de Rose était contagieuse et en sortant tout ce qu’il fallait pour un bon goûter, il semblait que nous assistions à de grandes festivités. Certes, ça ne valait pas les fêtes des rois et reines, mais je préférais quand les choses simples. Et les tartelettes à la mûre que me ramenait mon amie était toujours excellentes ! Et la perspective d’avenir qu’elle imaginait pour nous deux me faisait sourire. Ça serait formidable de pouvoir se retrouver avec nos maris ici, discuter de tout et de rien. Profiter des somptueux paysages que nous offrait cette forêt.
En allant près de l’eau pour notre fête improvisée, je finis par demander :

- Et toi, tu l’imagines comment ton prince charmant ?

Même si elle rencontrait personne, j’imaginais qu’elle avait des rêves et qu’elle avait en tête l’image d’un jeune homme charmant et gentil pour vivre à ses côtés. Je voulais savoir si elle le voyait brun, blond, ou chatain peut-être. Elle voudrait sans doute qu’il aime les animaux puisqu’elle était toujours accompagnée de son ami monsieur hibou. J’avais parlé, et maintenant je voulais l’entendre elle.

Le témoignage de son amitié me toucha droit au cœur. je pris la tartelette en souriant.

- Comme je serai toujours là pour toi. Je te raconterai tout ce que tu voudras savoir. Et un jour, je te ferai visiter la ville ! Quoi que puisse en penser tes tantes, tu ne peux pas rester seule ici… Tu dois découvrir le monde ! M’exclamai-je.

Un jour, elle devrait apprendre ce qu’était la vraie vie, et je voulais l’aider à découvrir mon monde.
(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Aurore de Boisdoré
▻ Messages : 343
▻ Date d'inscription : 18/08/2017
▻ Localisation : La Forêt Enchantée

MessageSujet: Re: [FB] Tu es sûre de cet homme ? Feat. Ariane Eeyore Mer 29 Aoû - 16:25

Tu es sûre de cet homme ?
Je crois que c'est l'une des plus belles après-midi que j'ai passé avec Ariane. On parle d'histoire d'amour mais mieux de nos histoires d'amour. Nous sommes avec tous les animaux et nous sommes en train de festoyer telles deux reines. On ne pouvait pas rêver mieux.
Je sens bien que mon idée d'amener Jean-Christophe dans la forêt lui plaisait. Et tant mieux, je la pousse dans cette voie. Elle me demande même si on pouvait élaborer un stratagème pour que je puisse l'observer de loin. Comme ça je pourrai me faire mon propre avis. C'est une bonne idée et rien de mieux pour pimenter un peu mes journées, un peu de mystère, de cache-cache. Toute Ariane veut s'assurer que ça ira pour moi par rapport à mes tantes.

-Mais oui ne t'inquiètes pas. Tout va bien se passer. Nous allons faire comme d'habitudes et elles n'y verront que du feu. Heureusement pour moi, elles me font confiance. Du coup je peux faire un peu ce que je veux ne t'inquiètes pas pour ça. Et je serai ravi de t'aider. Dis-moi quand tu veux qu'on fasse ça et je te suis.
Je suis prête à faire tout ce qu'il faut pour rassurer mon amie.

Encore une fois les tartes sont excellentes. Je sers deux gobelets de jus de pomme que je pose à côté de nous. Je partage quelques bouts de tarte avec les animaux qui les apprécient autant que nous. Monsieur Hiboux vient se poser sur mon épaule pour avoir son bout de tarte lui aussi, que je lui donne avec grand plaisir. En plus l'eau fraiche glisse sur nos pieds, c'est très agréable. Je fais bouger mes pieds dans le cours d'eau pour sentir la fraicheur partout.

Quand je suis seule dans la forêt, je me surprends à rêver  à l'arrivée de mon prince charmant sur son cheval blanc. Je l'attends toujours. Justement Ariane me demande comment moi je vois mon prince.

-Oh j'ai déjà beaucoup réfléchi à la question et j'en ai même rêvé. Et bien pour moi l'homme parfait est grand, un peu plus âgé que moi. Physiquement je le vois très beau, avec des traits fins, un visage plutôt allongé, de beaux yeux bleus. Ce serait un homme courageux, mais aussi très romantique, il sera gentil et attentionné avec moi. Il viendra certainement de la ville mais j'aimerai qu'il apprécie également la forêtet tous ces occupants. Après je ne sais pas trop, je veux juste que ce soit quelqu'un de bien. Ah si, il faut qu'il soit très patient parce que avec tout ce que j'ignore sur le monde il va devoir tout me montrer et m'apprendre. dis-je en riant.

Toutefois ,je le pense vraiment, si un jour je vis en dehors de cette forêt je serai bien ignorante sur tout le monde qui m'entoure. Certes je sais beaucoup de choses grâce à Ariane mais je ne peux que les imaginer. Je ne sais si je saurai me comporter convenablement ou si je serai trop timide pour profiter de mes découvertes.
Mais Ariane sait toujours comment me remonter le moral et elle m'assure qu'un jour elle m'emmènera en ville, malgré mes tantes.

-Oh oui s'il te plait, emmène-moi en ville, je rêve de voir le château, de voir le marché de la ville enfin voir du monde, voir de nouvelles choses. Apprendre tout ce qu'on peut y faire !

je suis heureuse d'avoir une amie comme elle, je sais que je peux compter sur elle mais soudain une idée folle me vient.

-Et si on y allait aujourd'hui ?

div>
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ariane Eeyore
▻ Messages : 56
▻ Date d'inscription : 01/05/2018
▻ Localisation : Storybrooke

MessageSujet: Re: [FB] Tu es sûre de cet homme ? Feat. Ariane Eeyore Ven 31 Aoû - 13:22

Devrais-je avoir confiance en cet homme ?
Feat Aurore de Boisdoré

J’étais si heureuse d’avoir Rose comme amie. Elle était une personne à l’écoute et qui faisait tout pour me conseiller, m’aider. Même en ignorant beaucoup de choses sur le monde « extérieur », elle était toujours prête à tendre la main et m’offrir une oreille attentive. C’était quelqu’un de bien et je l’appréciais sincèrement. Pour ne rien gâcher, elle avait trois tantes qui faisaient de très bonnes tartes, ce qui nous servaient souvent de bon goûter ! Un jour, j’en apporterais une à François, à Jean Christophe aussi. Enfin, à condition que ça soit possible. S’ils me demandaient d’où venaient les pâtisseries, je serais bien embêtée. Non, le mieux, c’était de demander à Rose qu’elle se renseigne sur la recette et je ferais moi-même les tartes, ça serait mieux ainsi. Ça lui éviterait aussi certains ennuis, voler sa famille n’était surement pas une bonne idée, et je ne voulais pas qu’elle s’attire d’ennui à cause de moi. Que ça soit pour les tartes ou pour voir mon amoureux.

Malgré mes craintes, elle essaya de me rassurer en expliquant que nous ferions comme d’habitude. Ainsi ses marraines ne sauraient rien. Ces dernières lui faisaient assez confiance pour la laisser faire ce qu’elle voulait, ce qui était plutôt une bonne chose pour nous !

- Oh merci Rose ! C’est vraiment très gentil à toi ! Eh bien, je lui demanderai la prochaine fois quand il voudrait se promener en forêt, et je te dirai !

Je pris la demoiselle dans mes bras pour l’étreindre joyeusement. Dans le fond, je ne savais pas ce que je ferais sans elle. Elle était vraiment formidable !

Laissant un peu le sujet de Jean-Christophe de côté, je m’attaquais à ma tarte et mon jus de pomme qui étaient comme toujours délicieux ! Rien de tel pour se mettre de bonne humeur et se remettre de ses émotions ! N’étant pas seules à vouloir profiter de ses délices, Rose partagea sa part avec les animaux. Je fis de même, ainsi, elle pourrait en manger plus. Tout le monde semblait ravi par ce petit repas bien sympathique.

Après parlé de mes amours, je voulais en savoir plus sur les rêves de mon amie. Après tout, ce n’était pas parce qu’elle ne rencontrait personne qu’elle n’avait pas le droit d’imaginer à quoi ressemblait son prince charmant ! Elle lisait certainement des histoires qui dépeignaient de beaux jeunes hommes valeureux et l’un d’entre eux la faisait peut-être rêver. Je ne me trompais pas, elle s’était déjà imaginée rencontrée l’amour de sa vie : un bel homme aux yeux couleurs océans… Bien sûr, elle le voulait de nature douce et gentille, ce qui se comprenait. Ce qui était important à ses yeux, c’étaient qu’il soit quelqu’un de bien et patient, car elle avait besoin qu’on lui apprenne à vivre dans un autre univers que celui reculé de la forêt.

- Tes tantes ne te disent vraiment rien sur la ville ? Les autres pays ? Et tu sais pourquoi elles te gardent cachée ici ? En tout cas, je suis sûre que ton prince charmant saura être patient avec toi et qu’il t’apprendra tout ce qu’il y a à savoir, je t’apprendrai aussi ! M’exclamai-je de bonne humeur.

J’étais même prête à enfreindre les règles des trois femmes pour emmener mon amie en ville et lui montrer à quoi la vraie vie ressemblait. Je comprenais l’envie de Rose de tout découvrir. Il y avait tant de choses à voir ! J’avais grandi dans ce royaume sans avoir d’interdiction de rencontrer du monde, et je découvrais encore plein de choses.

- Je serai ravie de t’emmener en ville, je le ferai. C’est promis.

Je ne m’attendais pas à la suite. Elle voulait aller voir la ville aujourd’hui. Maintenant. Ça me semblait impossible…

- Aujourd’hui ? Mais on n’a rien préparé ... Tu penses que c’est une bonne idée ? ça ne me dérange pas hein... Mais c’est très risqué d’y aller comme ça…

Il fallait éviter les ennuis à tout prix ! Surtout pour elle. Je ne savais pas ce que diraient ses tantes si elles apprenaient que leur protégée était de sortie…

- Hum… Tu dois rentrer à quelle heure… ?

Je commençais déjà à réfléchir à un plan pour parvenir à l’emmener avec moi sans prendre trop de risques.
(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Aurore de Boisdoré
▻ Messages : 343
▻ Date d'inscription : 18/08/2017
▻ Localisation : La Forêt Enchantée

MessageSujet: Re: [FB] Tu es sûre de cet homme ? Feat. Ariane Eeyore Jeu 6 Sep - 16:50

Tu es sûre de cet homme ?
C' est pour ce genre de moment que j'aime vivre dans la forêt. Je suis sûre qu'en ville on peut trouver des endroits tout aussi beau mais ce ne sera jamais pareil comparé à ce genre de paysage. Il n'y a rien de comparable avec ce petit coin de paradis. Je connais cette forêt par cœur, j'y vis depuis que je suis née. Selon mon humeur, selon ce que je veux faire ou fuir je sais où aller. Dans ce bois on peut trouver la douceur d'une prairie et la puissance d'une cascade. Je sais où aller pour me baigner, pour me reposer, pour cueillir des fruits. C'est merveilleux et pourtant, ça ne me suffit plus maintenant. De cette même forêt je vois au loin le royaume du roi Stéphane. Je vois son château au loin, entouré par sa cité et ses habitants. Peut-être que de nouvelles aventures m'attendent là-bas et peut-être aussi l'homme de la vie.

Je continue de discuter avec Ariane et j'accepte avec grand plaisir de l'aider dans sa nouvelle histoire avec Jean-Christophe. Je veux que tout se passe bien pour elle et je ferai tout pour qu'elle y arrive. Je sais qu'elle a un ami au château, François, mais elle n'ose pas trop lui parler de tout cela. Je peux la comprendre ce n'est pas facile de discuter de ça avec un garçon. Ils seront tous les deux gênés et il n'aura peut-être pas les bons conseils à lui donner. D'emmener son prétendant ici, je pense que c'est une bonne idée. Sortir du cadre de la ville va leur permettre de faire autre chose et de découvrir d'autres facettes de l'un et l'autre. Ils auront plus d'intimité également. Je veux bien l'observer un temps mais je finirai par les laisser tranquilles pour les laisser profiter tous les deux.
Heureuse que j'accepte Ariane me prends dans ses bras, je la serre fort contre moi également. C'est le moins que je puisse faire pour elle. Elle se donne toujours la peine de venir dans la forêt pour me rendre visite et elle est devenue mon ami.

-C'est normal voyons et j'ai envie de le voir ce Jean-Christophe lui dis-je en riant doucement. C'est vraie que je suis curieuse de voir celui qui a réussi à toucher le cœur de ma petite Ariane. Il doit être gentil et attentionné pour avoir attiré son attention. Je ne doute pas qu'il la rendra heureuse. En tout cas à première vue il semble être un homme de confiance.

Puis le sujet de conversation se tourne sur ma vision de mon homme parfait. Je lui fais une description assez précise. J'ai eu beaucoup de temps et de matière pour imaginer comme il pourrait être. J'ai lu tous les livres que mes tantes ont à la maison et dans presque tous mes rêves je l'imagine, de plus en plus précis, de plus en plus vivant et réel. Je dois faire attention à ne pas m'enfoncer trop loin dans le rêve pour finalement ne plus jamais revenir. Ce serait dommage de rester endormie toute une éternité.

-Elles sont très frileuses sur ce sujet, elles ne veulent pas qu'on en parle. Elles ne s'énervent pas mais très vite elles changent de sujet, passent à autres choses et dont en sorte qu'on ne revienne pas dessus. Du coup depuis le temps j'ai arrêté de leur poser des questions et je viens chercher mes informations auprès de toi lui dis-je en lui faisant un clin d'œil. -Grace à toi j'arrive toujours à imaginer ce que peut-être la vie là-bas. Mais je ne n'arrive pas à leur en vouloir. Elles me répètent qu'elles font tout ça pour me protéger mais qu'un jour je comprendrai pourquoi elles ont fait tout ça et selon elles ce jour approche. Alors je n'ai plus beaucoup à attendre. Du coup je prends mon mal en patience mais la tentation est trop forte pour attendre ! dis-je en riant !

Peut-être qu'aujourd'hui est le moment de sauter le pas et d'aller en ville pour la première fois. Je sais que je désobéis mais je suis sûre que mes tantes comprendront pourquoi j'ai fait ça. En plus je ne serai pas seule Ariane est avec moi. Maintenant je devais convaincre Ariane que cette idée à l'improviste était bonne.

-Ariane je te promets de ne pas faire de vagues et de faire tout ce que tu me diras. Promis je ne t'attirai pas d'ennuis, on ira où tu voudras mais si tu considères que c'est trop dangereux et que tu refuses ne t'inquiets pas, je comprends dis-je en ayant un sourire complice.-Je dois ne pas rentrer plus tard qu'à la nuit tombée.


Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ariane Eeyore
▻ Messages : 56
▻ Date d'inscription : 01/05/2018
▻ Localisation : Storybrooke

MessageSujet: Re: [FB] Tu es sûre de cet homme ? Feat. Ariane Eeyore Sam 8 Sep - 13:42

Devrais-je avoir confiance en cet homme ?
Feat Aurore de Boisdoré


Ces retrouvailles avec Rose étaient fascinantes ! Nous avions parlé de tellement de choses, dont une chose très importante : l’Amour. Il me semblait que j’étais amoureuse. Que je vivais une histoire qui avait l’air d’être seulement possible dans les histoires. Une rencontre hasardeuse au marché m’avait permis de trouver l’amour de ma vie. Du moins, j’espérais que c’était le cas. Combien de fille rencontrait quelqu’un de mauvais en pensant que c’était le bon ? Combien de filles de cuisine, de suivantes me racontaient des histoires horribles avec leurs amants, fiancés et même mari ? Je ne les comptais plus. Et même François me mettait parfois en garde contre certains individus à l’air louche. Malgré tout, j’avais envie de croire en mon histoire avec Jean-Christophe et les paroles de Rose m’encourageait à aller dans ce sens là ! Je voulais vraiment y croire, je voulais vivre une belle histoire avec le fabriquant de jouets. D’ailleurs, n’est-on pas quelqu’un de bien quand on cherche à faire plaisir aux enfants ? Il m’avait montré ce qu’il était capable de faire, et je voyais bien qu’il faisait ses jouets avec tout son amour. Non, vraiment, j’étais persuadée que Jean-Christophe était quelqu’un de bien et qu’il prendrait soin de moi. Et si ma meilleure amie le rencontrait vraiment, elle pourrait confirmer ce que je pensais et ça serait formidable ! Elle devait vraiment le voir, et elle semblait ravie de pouvoir l’apercevoir un jour.

- On fera en sorte que tu puisses le voir rapidement alors ! Tu me diras ce que tu penses de lui, à quoi il te fait penser ! Oh ! Comme j’ai hâte que tu le rencontres !

« Rencontre » était peut-être exagéré, parce qu’elle n’avait normalement pas le droit de parler aux inconnus. Mais si elle pouvait lui parler, j’en serais ravie. Je ne voulais pas la mettre en danger pour rien, je ne voulais pas non plus qu’elle se fasse disputer par ses tantes. Je ferais comme bon lui semblerait, ça serait elle qui déciderait de la démarche à suivre. Ainsi, elle ne regretterait pas de m’aider.

Après avoir parlé de moi, il était autour de mon amie de s’exprimer. Je voulais savoir à quoi ressemblait le prince charmant de ses rêves. Je voulais savoir si elle entendait parler de la ville par quelqu’un d’autre que moi. Je ne comprenais pas pourquoi ses marraines ne voulaient pas lui en parler, pourquoi elles refusaient de la laisser voir le monde extérieur. C’était ridicule de la laisser dans l’ignorance. Comment pouvait-elle se protéger contre un monde dont elle ignorait tout ? Elles avaient surement de bonne raison de le faire, mais ces raisons m’échappaient…
Rose confirmait mes soupçons : ses tutrices ne disaient rien à propos de la ville. Elles évitaient le sujet et faisaient en sorte de la garder dans l’ignorance.

- La prochaine fois, je te ramènerais des livres avec des gravures de la ville ! Tu pourras les cacher et les lire tranquillement, ça sera plus informatif que mes discours, qu’en penses-tu ?

Je comprenais son envie de découvrir le monde. J’aurais surement été malheureuse enfermée quelque part, sans ami. Sans François. Sans Jean-Christophe. Nous avions tous besoin de voir du monde, moi la première. J’adorais entendre les domestiques s’agiter dans la cuisine, écouter les conversations dans les couloirs, rencontrer de nouvelles personnes. Une vie dans la solitude devait être difficile à supporter. Je trouvais Rose très courageuse. Je le pensais davantage en l’entendant dire qu’elle voulait visiter la ville maintenant, tout de suite. Elle qui était toujours obéissante, ça me surprenait grandement. J’étais tout même frileuse à l’idée de l’emmener sans préparatif, et je restais sur l’idée que je ne voulais pas qu’elle se fasse punir. Mais elle insistait et ça me donnait envie de lui faire découvrir mon univers.

- Ce n’est pas pour moi que c’est dangereux, mais pour toi. Que diraient tes tantes si elles le découvraient ? On ne sait pas contre quoi elle te protège, mais il n’y a pas de grands dangers en ville tant qu’on fait attention.

Les premiers signes de la nuit étaient l’heure de son couvre feu. Ce qui nous laissait approximativement quatre heures pour aller en ville et revenir ici. C’était faisable. Je pesais le pour et le montre, et finalement l’envie de lui faire plaisir triompha.

- D’accord, je veux bien t’emmener, mais il faudra vraiment très, très attention… Tu garderas ta cape et tu mettras ta capuche… On te trouve un autre prénom au cas où ? Léonore ? Une autre idée ?
(c) sweet.lips


(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Aurore de Boisdoré
▻ Messages : 343
▻ Date d'inscription : 18/08/2017
▻ Localisation : La Forêt Enchantée

MessageSujet: Re: [FB] Tu es sûre de cet homme ? Feat. Ariane Eeyore Sam 13 Oct - 23:22

Tu es sûre de cet homme ?
Je suis si contente de voir Ariane aujourd'hui. Nos conversations sont des plus passionnantes. Nous avons commencé par parler des nouvelles dans le royaume du roi Stéphane, de tous les événements qui se préparent. Le château sera bientôt en pleine effervescence. Tout le monde doit être en train de faire ses préparatifs. Puis nous Ariane m'a parlé de Jean-Christophe, un homme qu'elle a rencontré au marché du village j'ai bien compris qu'il lui plaisait beaucoup. Il m'a fait un portrait de lui tout à fait flatteur. Il semble être un homme très bien, gentil, attentionné avec elle. Ariane mérite sa part de bonheur et je suis persuadé que cet homme peut lui donner ce qu'elle cherche. Une présence, de l'amour, des petites attentions. Je ne peux que la pousser à rester avec ce garçon. Toutefois je veux quand même m'assurer que ce n'est pas un piège. Ariane compte énormément pour moi et je ne veux pas qu'elle souffre à cause de quelqu'un. Alors je dois m'assurer que ce Jean-Christophe est une personne honnête. Je pose de nombreuses questions à mon amie pour savoir ce qu'il lui a dit à elle. Il semblait bien, il ne semble pas avoir de mauvaises attentions envers elle. Ariane me demande quand même si j'accepterai de le voir de mes propres yeux. Je m'empresse d'accepter. D'abord parce que je voulais lui rendre ce service et j'avoue je suis curieuse de voir de nouvelles personnes. Loin de moi l'idée de détourner l'attention de Jean-Christophe mais je veux juste voir de nouvelle tête que celle de mes tantes. Heureusement j'ai déjà Ariane !

-Moi aussi j'ai hâte, mais je suis persuadée que tu as déjà fait le bon choix ! dis-je avec un grand sourire. Je ne ferai que confirmer ses impressions j'en suis sure. Il n'y a pas de raison. Je ne pourrai pas lui parler, mes tantes ne me le pardonneraient jamais. Je me contenterai de les regarder de loin. Je dis à Ariane d'en profiter pour lui poser un bon nombreux de questions. Lui poser les questions qu'elle n'ose peut-être pas poser quand ils sont en ville, là où quelqu'un pourrait surprendre leur conversation. Là dans le cœur de la forêt ils seront tranquilles, il n'y aura personne, excepté moi et mes amis animaliers. Mais ça ne compte pas ce n'est pas pareil !

Quand tout cela est convenu, mon amie m'interroge sur mes rêves amoureux. Je lui parle de l'homme que je vois dans mon songe, la vie que j'imagine avec lui. Autant de rêves qui ne se réaliseront peut-être jamais. Je doute que je quitte un jour cette forêt, mes tantes m'interdiront peut-être toujours de rencontrer qu'autres personnes. Je les crois quand elles me disent que c'est pour ma sécurité, pourquoi elles me mentiraient ? Ariane propose de m'apporter des livres et des gravures de la ville à sa prochaine, elle dit que ce sera plus parlant.

-Grâce à toi je visualise déjà tellement de choses, je t'en suis tellement reconnaissante. Mais je ne suis pas contre quelques images que je cacherai dans mon lit dis-je en riant. Il y a des livres à la maison mais mes tantes n'en rachètent pas souvent. Cela fait plusieurs mois que j'ai lu le dernier livre qu'elles ont ramené des courses. Cependant les livres qu'elles me ramènent sont tellement beaux. Le dernier est l'histoire d'un roi et d'une reine qui ont une petite fille aux cheveux dorés comme le soleil mais un soir une sorcière kidnappe la petite princesse. Personne ne savait où elle se trouvait, des recherches sont entreprises mais sans résultat. On reste sans traces de la princesse pendant 18 ans mais avec l'aide d'un voleur, la princesse arrive à s'échapper de l'entreprise de la sorcière et retrouve ses parents dans leur royaume. C'est une histoire qui se finit bien et j'espère que mon histoire se finira bien également. peut-être que des parents m'attendent quelque part…

Mais je pense à quelque chose … on pourrait aller en ville maintenant. Ce n'est pas si loin on pourrait y passer pour quelques heures. Mes tantes me pensent en train de faire la cueillette et elles savent que ça peut me prendre plusieurs heures, parce que d'habitude je me promène.
-Mes tantes n'en seront rien, elles pensent que je suis dans la forêt de toute manière. Elles ne se douteront de rien jusqu'au coucher du soleil. Je te promets de faire tout ce que tu me diras sans te contredire. . Je vois qu'Ariane n'est pas très enthousiaste à cette idée dans un premier temps mais finalement elle change d'avis. Elle me dit de garder ma capuche et elle pense qu'il est préférable qu'on me trouve un autre nom pour ne pas éveiller les soupçons.

-Léonore, ça me va très bien je suis déjà en train de mettre ma capuche sa ma tête et de ranger notre pique-nique, excitée à l'idée d'aller en ville pour la première fois!
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ariane Eeyore
▻ Messages : 56
▻ Date d'inscription : 01/05/2018
▻ Localisation : Storybrooke

MessageSujet: Re: [FB] Tu es sûre de cet homme ? Feat. Ariane Eeyore Jeu 18 Oct - 13:42

Devrais-je avoir confiance en cet homme ?
Feat Aurore de Boisdoré

Être que sûr que c’était un bon choix ? Etait-ce seulement possible lorsque nous ne connaissions pas l’avenir ? Peut-être avait-elle raison, mais peut-être qu’elle avait tort. Personne ne pouvait prédire en avance qu’elle serait les conséquences de nos actes. Mais j’avais particulièrement envie de croire que je serais heureuse avec Jean-Christophe. Je voulais croire en lui, en ses actes et ses paroles. J’avais l’impression d’être l’une des choses les plus importantes à ses yeux. J’avais besoin de croire que les simples filles d’écurie avaient, elles aussi, le droit à leur fin heureuse. Et puis, si je n’y croyais pas, je n’allais jamais sauter le pas, je ne prendrais pas le risque de m’attacher à lui, le risque de l’aimer. Il fallait y croire. Mais il ne fallait pas non plus être imprudente, c’était pour cette raison que j’étais venue chercher l’avis de mon amie. Je voulais qu’elle le voie, pour qu’elle puisse se faire sa propre opinion. Même si elle ne côtoyait pas beaucoup la société, elle saurait être objective et sentirait peut-être si quelque chose n’allait pas. Elle m’était d’un grand secours.

- Merci de croire en cette histoire… Merci pour ton aide. Je t’en suis redevable.

Je la pris dans mes bras. Cette conversation me rassurait, j’avais l’impression de prendre les bonnes décisions pour une fois. Son enthousiasme me faisait plaisir, elle avait envie de le rencontrer et j’étais sûre qu’ils pourraient s’entendre tous les deux. Si un jour, Rose pouvait sortir au grand jour, elle devait s’entendre avec Jean-Christophe, ça me ferait trop de peine de devoir choisir entre les deux, de ne pas les avoir en même temps à mes côtés. Il était gentil, aimable, serviable, poli, il avait tout pour plaire ! Il ne pouvait que s’entendre avec mon amie. Et surement avec François aussi. Un jour, j’allais devoir parler de mon amoureux à François, il avait le droit de le savoir et il finirait par l’apprendre. Il était préférable qu’il le sache grâce à moi plutôt que grâce à quelqu’un d’autre.

Assez parler de moi, j’avis envie de faire parler Rose aussi. J’avais envie de connaitre ses rêves, la façon dont elle imaginait son prince charmant. Oh oui ! Je l’imaginais parfaitement avec un prince ! Elle était belle, douce, délicate et dotée d’une élégance innée. Pas de toute qu’elle aurait été une princesse sublime… En tout cas, je savais qu’un jour, elle trouverait l’Amour. Et un jour, elle verrait aussi la ville pour de vrai, elle verrait le château aussi ! En attendant, je pouvais lui apporter des livres, des dessins aussi.

- C’est un plaisir que de te rapporter tout ça. Je te ramènerai les livres avec plaisir. Monsieur Hibou pourra peut-être te les cacher dans la forêt ? ça serait plus sûr, tu ne crois pas ?

La suite des événements est surprenante ! Rose, la gentille Rose toujours à l’écoute, attentive, voulait désobéir et aller en ville alors que ça lui était interdit. Notre rencontre était liée au hasard. Ensuite, on pouvait dire qu’elle ne parlait pas à une inconnue, puisqu’elle me connaissait déjà. Mais aller en ville ! C’était une première pour elle, et elle le faisait délibérément. Elle allait enfreindre l’interdit de son plein gré, c’était plus que surprenant venant d’elle ! Je n’en revenais pas, et j’avais peur qu’elle se fasse punir. Je ne ovulais pas être punie non plus, mais j’avais le droit d’aller en ville, et ses tantes ne m’avaient jamais interdit d’escorter leur protégé, alors je ne devrais rien craindre. Enfin je crois…

Ça restait quelque chose de risqué. Il fallait faire attention de ne pas se faire prendre… Mais j’étais persuadée qu’on saurait se faire assez discrète ! Je donnais d’abord quelques directives : elle devait rester avec sa capuche, et changer de prénom. Rose était persuadée que ses tantes ne sauraient jamais rien et elle me promit de faire tout ce que je lui disais.

- Alors, allons-y… Mais pas trop longtemps pour commencer.

Ça serait un début. Ensuite, si elle voulait de nouveau visiter la ville, eh bien je préparerais les choses en amont afin de limiter les risques d’être piégées… Il fallait prendre ses précautions, on ne savait jamais !


- Enchantée, Léonore dans ce cas !

On n’entrerait pas trop profondément en ville, on resterait près de l’entrée dans un premier temps. Selon la tournure des choses, nous verrions si nous pourrions visiter davantage… Marchant tranquillement jusque notre destination, je fis attention à ne croiser personne. Mais à cette heure-ci, tout le monde était occupé, personne n’avait le temps de se promener en forêt. Heureusement… Au bout d’un petit moment de marche, nous arrivâmes enfin !

- Bienvenue dans la ville ! Au loin, tu peux voir le palais du roi Stefan.
(c) sweet.lips


(c) sweet.lips

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [FB] Tu es sûre de cet homme ? Feat. Ariane Eeyore

Revenir en haut Aller en bas
[FB] Tu es sûre de cet homme ? Feat. Ariane Eeyore
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
" Sénateur Carlos Fritz Lebon: un homme malhonnete et dangereux
" L'ex homme fort d'Haiti est un égoiste...
" Le futur d''Haiti selon l''homme d''affaire Mike Spinelli
" Voilà un homme que Sarko ne comprendra pas.
" Prime et renom de l'homme au boomerang

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HAPPY ENDINGS CHRONICLES :: Le monde des contes :: Les Terres de l'Est :: La Forêt Enchantée-
Sauter vers: