Partagez|

[Flashback] Les deux voleurs [feat Robin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

avatar
Will Scarlett
▻ Messages : 79
▻ Date d'inscription : 07/02/2018

MessageSujet: [Flashback] Les deux voleurs [feat Robin] Lun 14 Mai - 23:02

Les deux voleursWill Scarlett & Robin Locksley
La première rencontre avec le chasseur avait été plus au moins mouvementé, pas vraiment le genre de première rencontrer auquel il s’attendait, mais ce qui est fait est fait. Le résultat restait le même, il avait réussi à établir un contact avec l’archer. Le problème c’est qu’avec toute cette histoire, ils n’avaient pas vraiment eu le temps de discuter (sans oublier le fait qu’il aurait pu y laisser sa peau, chose dont il ne réalise vraiment l’ampleur que maintenant). Après leur altercation avec le shérif Claude Frollo, rien que de repenser lui suffit à l’énerver. Comment de telles enflures peuvent exister dans ce monde ? N’ont-ils aucun scrupule, aucune pitié à exploiter les gens ? La vie est déjà bien difficile pour certains, inutile d’en rajouter. Et il est bien placé pour le dire. Durant toute son enfance, étant l’ainé, il a toujours fait son possible pour ses frères et soeurs, même si c’était dur, même si des fois il enviait la vie de certaines enfants de famille plus aisées, qui pouvait de permettre de jouer dehors en toute insouciance, il n’a jamais rechigné ou baissé les bras. Même aujourd’hui, il a beau avoir un côté enfantin, il a un grand sens des responsabilités.

Il fallait qu’il trouve un moyen de le revoir et vite, il ne pouvait pas se permettre de faire trop attendre la sorcière. Mais pour une fois, cette mission le mettait plein d’entrain. Il faut dire que c’est autre chose que de chasser des monstres des marais ou de se faufiler dans des demeures glauques (bon ce n’est pas tout le temps le cas, c’est vrai). La première impression qu’il avait eu de l’archer fut conforme à ce qu’il pensait de lui, c’était un homme bien, courageux et avec un charisme indiscutable, un homme qui forçait le respect. Il mit du temps à les retrouver. Ils étaient partis tellement vite la dernière fois, il valait mieux après tout. Mais il savait qu’il n’avait pas dû aller loin, généralement ils étaient à Nottingham ou dans les alentours, enfin d’après ce qu’il avait entendue. Après s’être renseigné autour, il en arriva à deviner leur prochaine cible, par déduction sur leur itinéraire possible, mais aussi leurs habitudes. Il savait que là où il se dirigeait, il n’y avait qu’un château susceptible de les intéresser suffisamment pour qu’ils en dérobent quelques écus.

Rapidement donc il s’y rendit, il ne fallait qu’il perde de temps, il ne fallait vraiment pas qu’il les rate. Il finit par arriver à destination. Sur le chemin, un peu en retrait du château, dans la forêt, il vit ce qui devait être leur campement. Il y avait l’air d’avoir personne, cela voulait sûrement dire que soit, ils étaient partis chercher des vivres (ou de quoi faire le feu), ou soit qu’ils étaient partit en direction du château. Personnellement, il imaginait mal la première hypothèse, le château étant juste à côté, sûrement voudrait-il aussi s’échapper le plus vite et le plus loin possible une fois le larcin commit. Il ne perdit donc pas de temps pour prendre la direction du château. Pénétrant à l’intérieur, il se fit le plus discret possible. Se mettant dans la tête des voleurs, il se dirigea vers ce qui lui semblait l’endroit où il irait. Bingo, au détour d’un couloir, il aperçut Robin marcher. Il se figea lorsqu’il entendit des bruits de pas. Il réalisa vite que les bruits de pas venaient du couloir perpendiculaire aux leurs, juste derrière Robin et juste à côté de lui. Il attendit que le garde soit à son niveau pour l’assommer. Le bruit du corps tomba en sol fit se retourner Robin.

«Je ne m’attendais pas à vous retrouver ici». Fit-il, avec un sourire, feignant la surprise. «Il faut qu’on déplace le corps et qu’on le ligote avant qu’il se réveille ou que quelqu’un m’arrive. Vous m’aidez ?»

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Stunning in every way
Stunning in every way

avatar
Robin de Locksley
▻ Messages : 1456
▻ Date d'inscription : 15/01/2017
▻ Localisation : Précédemment aux enfers, dans le Tartare. Il se trouve à présent à NY

MessageSujet: Re: [Flashback] Les deux voleurs [feat Robin] Mer 16 Mai - 15:48




Deux voleurs


Will Scarlet

Espion ou allié ?




La rumeur enflait dans toutes les provinces avoisinantes. Ledit « shérif » de Nottingham, représentant d'une justice qui n'allait que dans un sens, s'était vu provoqué par un parfait inconnu, dans une taverne. Certains se plaisaient à dire que Frollo était vêtu d'une longue cape et portait un masque pour ne point être reconnu. D'autres annonçaient avec certitude, qu'il s'était grimé en pécore pour mieux se fondre dans la masse. Puis il y avait cet homme à la langue bien pendue, avide de grands discours et d'envolées lyriques toutes aussi grandioses. Là aussi, chacun avait sa petite version. Il était grand, portait une capuche. Non, il était blond et ne portait aucune capuche. Il s'appelait Landcaster, non Longstride. Tous se trompaient, Robin n'avait donné aucun nom, mais puisqu'il fallait entretenir la légende urbaine, autorisons-nous à l'affubler d'un patronyme qui n'était pas le sien. Toujours est-il que dès lors, le shérif offusquait de ne point être parvenu à faire plier son nouvel adversaire, avait fait placarder par ses hommes de main, plusieurs avis de recherche. L'on demandait alors cent pièces d'or pour retrouver un homme à la description peu flatteuse, il est vrai.

Le petit groupe divisé et clairsemé avançait progressivement à travers la contrée. Robin avait fait envoyer Petit Jean, Alan ainsi que d'autres valeureux guerriers, transmettre aux villageois, le fruit de leur dernier vol. Pas avide de reconnaissance, le voleur préférait de ce fait, laissait ce plaisir à ses lieutenants afin qu'ils constatent par eux-mêmes ce pourquoi, ils se battaient au jour le jour. Toutefois, il leur fallait dès à présent profiter de la nuit tombante pour trouver une nouvelle cible et ainsi alléger les paysans du coin de leur fardeau à venir. « - Marianne, tu vas rester aux abords du camp que nous allons ériger pour ce soir. Il faudra se tenir prêt à partir très rapidement. » La compagne du voleur acquiesça et fit signe à deux hommes de rester avec elle pour préparer un semblant de camp. Robin quant à lui amena la poignée d'hommes qui lui restait et prit la direction du château voisin. Il savait que Petit Jean lui en voudrait de ne point avoir attendu son retour, mais l'occasion était trop belle pour ne pas la saisir. Arrivé face à l'imposant édifice, Robin prit donc le temps de l'observer. Des sentinelles étaient postées en hauteur. D'autres gardes devaient certainement surveiller l'édifice de l'intérieur. Par chance, l'une des fenêtres qui donnait sur l'arrière du château, était ouverte. L'escalader serait une formalité, Robin en bon leader fut donc le premier à se livrer à l'ascension, suivi de près par ses hommes. « - Séparons-nous pour couvrir plus de terrain ! » Les hommes acquiescèrent, Robin longea donc silencieusement le premier couloir qui se présenta à lui, tandis que les autres descendaient d'un étage. Main sur son arc, le voleur priait une fois encore pour ne pas devoir s'en servir.

Il continua donc à marcher, attentif à tout ce qui l'entourait, il était d'ailleurs sur le point de pénétrer une première pièce, avant d'être arrêté dans son entreprise. En se retournant, car surprit d'entendre des pas et la chute d'un corps contre le sol, il découvrit effectivement le corps d'un garde à terre. « - Vous ? » L'agresseur ne lui était point inconnu et à bien creuser, il se rappela ce jeune homme à la taverne, qu'il avait pris pour un espion à la solde de Frollo l'espace d'un instant. « - Je me souviens de vous ! » Mais il n'avait point le temps pour la causette, il fallait cacher ce corps au plus vite, pour ne pas donner l'alerte trop rapidement et continuait ainsi à ratisser le château à la recherche d'un butin. « - Bon sang ! » lança-t-il en serrant la mâchoire et en se rapprochant du nouvel arrivant pour l'aider à faire disparaître le corps. « - Que faites-vous donc ici ? M'avez-vous suivi ? » Ils déplacèrent donc le corps du garde inconscient avant de le ligoter comme un saucisson et de placer un tissu autour de sa bouche. Robin se redressa ensuite et fixa son interlocuteur avec méfiance. « - Qui vous envoie ? Qui êtes-vous donc ? Et n'éludez pas la question avec « on n'a pas le temps ? » ou que sais-je encore ! Alors ? J'attends ! »


(c) DΛNDELION

_________________
Moi, Robin de Locksley


Je te reçois, comme épouse
Je te promets de rester fidèle
Dans le bonheur et dans les épreuves
Dans la santé et dans la maladie
Pour t’aimer tous les jours de ma vie.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Will Scarlett
▻ Messages : 79
▻ Date d'inscription : 07/02/2018

MessageSujet: Re: [Flashback] Les deux voleurs [feat Robin] Dim 3 Juin - 21:51

Les deux voleursWill Scarlett & Robin Locksley
«

Visiblement Robin se rappelait très bien de lui, heureusement, sinon cela aurait été terriblement humiliant pour lui. Bien qu’il n’ai fait qu’une brève apparition, il avait tout de même sûrement sauvé la vie du voleur en l’avertissant du danger que représentait le shérif Frollo. Sa mâchoire se crispa lorsqu’il l’entendit dire qu’il l’avait suivi. C’était donc si évident ? Apparemment trop. Il tenta de détourner le sujet en disant qu’il devait vite s’occuper du corps du garde, ce qui était Pourtant, Robin semblait être le type de personne à qui on ne l’a fait pas, dommage... Il renchaina tout de suite, lui ordonnant avec autorité de lui révéler la raison de sa présence ici. Mais le blond n’étant pas si facile que ça à intimider, il répondit calmement, gardant son sang-froid.

«Vous avez vraiment une étrange façon de traiter ceux qui vous sauvent la vie, deux fois qui plus est me concernant». Dit-il, levant un sourcil, perplexe. Il avait tellement tendance à dire tout ce qui lui passe pas la tête que la plupart du temps, il en était impertinent, sans des fois sans rendre vraiment compte.

«Ne criez pas comme ça! Vous allez alerter tout le monde».

Il jeta un coup d’oeil aux environs, personne. Il semblerait que le bruit du garde, puis leur échange n’aient pas alerté d’autres gardes, tant mieux. Il se tourna de nouveau vers Robin qui le fixait intensément, bien décidé sûrement à avoir ses réponses. Il le fixa à son tour, prenant un air sérieux.

«Je ne suis les ordres de personne. Je suis juste un voleur, comme vous, enfin pour moi il s’agit juste de rapporter un peu d’argent pour nourrir ma famille. J’ai une famille de sept frères et soeurs et c’est à peine si on arrive à se nourrir chaque jour, surtout depuis qu’un nouveau Roi a pris position».

Ce qui n’était pas totalement un mensonge. Depuis l’arrivée d’un nouveau Roi, la situation avait empiré dans son village. Les taxes avaient grandement augmenté. La majeure partie des terres avaient été réquisitioné par le Roi qui les forçait à travailler dur pour eux et ne leur laisser que très peu de part en nourriture pour eux. Alors quand sa soeur était tombé malade, il n’avait pas eu d’autres choix que faire appel à la magie, peut importait le prix. C’était un mensonge donc avec une part de vérité.

«Après avoir quitté la taverne l’autre jour, j’ai pris la direction du prochain château dans les environs. A vrai dire, j’espérais arriver avant vous, mais maintenant que nous sommes tous les deux là, autant s’entraider, non ? On pourrait faire cinquante-cinquante sur le butin».

Son expression s’adoucit et il lui tendit la main, le regardant droit dans les yeux. Il espérait que Robin croit à sa version de l’histoire. Il avait absolument besoin de gagner sa confiance. Il fallait aussi qu’il rejoigne sa bande. Ainsi, après cette petite affaire, il demanderait sûrement à Robin s’il peut rejoindre sa bande.

«Qu’est-ce que vous dites ?»

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Stunning in every way
Stunning in every way

avatar
Robin de Locksley
▻ Messages : 1456
▻ Date d'inscription : 15/01/2017
▻ Localisation : Précédemment aux enfers, dans le Tartare. Il se trouve à présent à NY

MessageSujet: Re: [Flashback] Les deux voleurs [feat Robin] Sam 16 Juin - 15:19




Deux voleurs


Will Scarlet

Espion ou allié ?




Le plan devait se passer sans accros, si la logique consentait à être appliquée. Robin avait l'habitude de vider quelques coffres sans faire montre de mises en scène ou divers procédés grandiloquents attirant les regards. Jadis, lorsqu'il errait encore dans les rues à la recherche de son père, un groupe d'artistes itinérants que l'on ne considérait que comme de vulgaires manants, malgré les spectacles de marionnettes de qualités qu'ils offraient au public, avait accepté de prendre le jeune garçon en charge. Certains, en plus de manier la marionnette, excellaient dans le vol, qui ainsi pratiqué, relevait de la performance artistique tant ils faisaient montre de dextérité. La clé de la réussite résidait dans la rapidité, l'agilité et le fait d'être capable de s'adapter à n'importe quel environnement. Se fondre dans la masse, faire corps avec la nuit… Robin avait ainsi suivi chaque enseignement, devenant avec le temps un redoutable voleur, qui devait à présent composer avec l'inconnu en la personne de Will. Un plan sans accros ? Tu parles ! Chacun des deux hommes était sur les nerfs et n'était pas, au vu de leur fort caractère, prêts à prendre des pincettes. « - Pardonnez-moi, mais au vu du contexte, je suis en droit de me poser des questions. Et cessez de mettre en exergue le fait que vous m'ayez sauvé la vie à deux reprises. Je ne vous ai rien demandé » Cependant, son code d'honneur, l'obligeait à être redevable, car effectivement, une fois encore, Will venait de le tirer d'une mauvaise passe. Mâchoires serrées et laissant entendre un léger grognement signe d'une exaspération à peine cachée, le voleur se reprit. Il ne fallait effectivement pas trop hausser le ton au risque de se faire trop rapidement repéré par les gardes qui ne restaient jamais seuls bien longtemps dans une telle configuration.

Profitant de l'accalmie, le nouvel interlocuteur de Robin, osa enfin émettre une prémisse de présentation délestant le leader des Merry-men de sa véhémente animosité. Ainsi, le jeune homme n'était point un espion à la solde du semblant d'autorité imposé pour le nouveau shérif. Pire, encore, il s'agissait également d'un voleur se servant de ses capacités pour subvenir aux besoins de sa famille. Comment ne pas être touché par un tel récit ? Observant à son tour les environs, pour s'assurer de leur sécurité, Robin toujours un peu méfiant consentit à se défaire totalement de son animosité. Des bras supplémentaires n'étaient pas de refus, pensait-il dans un premier temps, avant de prendre le parti d'aider le jeune homme. « - Le Roi ne mérite même pas qu'on le nomme de la sorte. Il cherche à étouffer la moindre révolte, aidé de son fidèle petit toutou. Ta cause est louable est semblable à la nôtre. Je ne peux de ce fait refuser ton aide. Et puis bien que je sois pourvue d'une certaine fierté, j'ai un code d'honneur et de ce fait, je me dois d'honorer une dette à ton encontre. Je te donnerais ce qu'il faut pour ta famille, mais pas du cinquante -cinquante. Comprends que d'autres familles attendent notre aide. Nous nous devons d'être équitable » Il lui tendit la main pour sceller leur nouvelle alliance. « - Tâchons de nous remettre en chemin ! La garnison est réduite ce soir. Si nous nous hâtons, nous avons une chance de quitter les lieux avant le lever du soleil. » Le leader naturel, reprit les rennes, ne laissant que peu d'alternatives à Will qui devait dès à présent le suivre.

Les deux hommes quittèrent donc le couloir et regagnèrent l'escalier en pierre qui leur faisait face avant d'atteindre l'étage inférieur. « - Séparons-nous pour couvrir un peu plus d'espace ! » Will était donc de la partie, mais devait faire ses preuves pour prouver sa valeur. Chacun vogua à sa propre recherche. Robin pénétra ce qui semblait être une chambrée, tandis qu'il laissa le soin à son comparse d'un soir, d'entrer à l'intérieur du bureau de l'intendant. Fouillant méticuleusement sa pièce, le futur prince des voleurs fut forcé de constater qu'hormis du tissu et de la literie, il n'y avait en ces lieux rien de précieux. Il quitta donc la chambrée avec tout autant de discrétion avant de se retrouver dans le couloir. Il eut tout juste le temps de se cacher, qu'un soldat sorti de nulle part longea le couloir avant de s'arrêter face au bureau de l'intendant, surprit de voir la porte ouverte. « - Non de dieu ! » murmura Robin en se rapprochant discrètement. Le soldat pénétra le bureau et se retrouva face à Will qui continuait sûrement à chercher. Sprintant de plus belle, le merry-men poussa le garde dans le bureau avant de refermer la porte. Ils devaient à présent le maîtriser avant qu'il ne donne l'alerte. « Mais qui êtes-vous ? » lança l'homme qui portait un trousseau de clés à sa ceinture. « - Nous sommes de joyeux lurons ! » Will attira à nouveau l'intention du garde que Robin eut tout juste le temps d'assommer tout en le délestant de ses clés. « - Leçon numéro un : Ne laisse jamais une porte ouverte ! As-tu au moins trouvé quelque chose ? »



(c) DΛNDELION

_________________
Moi, Robin de Locksley


Je te reçois, comme épouse
Je te promets de rester fidèle
Dans le bonheur et dans les épreuves
Dans la santé et dans la maladie
Pour t’aimer tous les jours de ma vie.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Will Scarlett
▻ Messages : 79
▻ Date d'inscription : 07/02/2018

MessageSujet: Re: [Flashback] Les deux voleurs [feat Robin] Dim 15 Juil - 22:09

[HRP : Encore désolé pour ce retard ><]


Les deux voleursWill Scarlett & Robin Locksley

Il est sûr que son entrée paraitre suspecte, ce n’est pas ce type d’entrée qu’il avait imaginé en premier lieu, mais les événements, notamment l’épisode avec le shérif Frollo, ont fait qu’il a dû s’adapter. Il n’avait pas prévu de se retrouver encercler par tant d’hommes d’un coup, ce qui réduisait le champ des actions. Mais il avait pris son courage, parce qu’il le fallait au moins pour justifier sa présence. Le problème c’est que cette intervention n’avait pas été suffisante pour se rapprocher de l’archer, il avait fallu trouver un autre prétexte pour le revoir de nouveau. Ce qui l’amène à cette situation au combien difficile à expliquer, heureusement qu’il a un flegme à tout épreuve. Pourtant Robin ne semblait pas être dupe, il devait sentir qu’il y avait anguille sous roche, ce qui le mettait sur la défensive. Mais bon ça il s’en doutait aussi, il se doutait bien que se serait pas facile d’amadouer un homme avec tant de charisme, tant de caractère. Il faillit répliquer, en temps normal il l’aurait fait car il a du répondant et petit côté éfronté, mais là ce n’était pas le moment et surtout il voulait s’attirer les bonnes graces du chasseur. Inutile de s’emporter pour si peu, il allait tenter de gagner sa confiance petit à petit. Il se permit juste de lui dire de ne pas crier, par conseil plus, histoire de ne pas attirer l’attention d’autres gardes. Remarque qu’il fut accueillit pour un léger grognement, mais au moins il semblait avoir compris et être du même avis que lui.

Quand il lui exposa le pourquoi il était ici, expliquant qu’il volait pour nourrir sa famille, Robin eut la réaction qui lui rappela combien il est un homme qui a du coeur et est généreux. De toute manière il n’aurait pas gardé autant, il se serait débrouillé pour en redonner une partie. Il avait totalement raison, il n’avait pas besoin d’autant, enfin si, mais il n’est le seul dans le besoin. Il hocha de la tête pour montrer son accord.

«Cela me va très bien, merci».

Robin était un leader naturel, habitué à diriger, donc il le laissa prendre les rênes pour la suite. Véritablement, c’est vrai qu’il est voleur, mais bon comparer à lui et sa bande de joyeux compagnons, il est qu’à amateur. Il fait les choses comme il le sent, sûrement trop imprudemment, mais ce’est qu’il n’a pas encore certaines techniques et agit souvent à la hate. Notamment lorsque Robin lui dit qu’il faudrait mieux se séparer, il avait avancé prudemment, regardant partout, essayant de faire le moins de bruits possible. Il pénétra dans une chambre vide, puis se dirigea tout de suite vers la commode. Dans celle-ci pleins de bijoux. Il mit tout dans un sac, puis il se dirigea vers les lits. Il savait que bons nombres de personnes gardes leurs bourses sous l’oreiller et coup de chance ce fut le cas là. Mais trop occupé par ses recherches, il se fit suprendre par un garde. Heureusement que Robin était là pour lui sauver la mise. Il lui fit d’ailleurs remarquer qu’il avait fait une grosse erreur en laissant la porte ouverte.

«Désolé, à croire qu’il me reste des choses à apprendre encore. Merci».

Il lui demanda s’il avait trouvé quelque chose.

«Des bijoux et une bourse bien remplie».

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Stunning in every way
Stunning in every way

avatar
Robin de Locksley
▻ Messages : 1456
▻ Date d'inscription : 15/01/2017
▻ Localisation : Précédemment aux enfers, dans le Tartare. Il se trouve à présent à NY

MessageSujet: Re: [Flashback] Les deux voleurs [feat Robin] Dim 29 Juil - 23:23




Deux voleurs


Will Scarlet

Espion ou allié ?







Robin, n'avait résolument pas l'habitude de faire équipe avec un parfait étranger. Il faut dire qu'avant d'intégrer la joyeuse troupe, en plus de montrer patte blanche, il fallait accepter quelques épreuves permettant à Robin de jauger la motivation, l'implication et l'éventuelle fidélité de ses compagnons d'infortune. Une donnée sinequanone, tant le collectif à son importance chez les Merry-Men. Le voleur, de par son passage dans l'armée de Richard Coeur de Lion, avait compris avant la défaite, l'importance du groupe. « Il faut fédérer, non pas diviser » laissait entendre le monarque lorsque ses alliés venaient à douter de lui. Et c'est bien ainsi que le prince des voleurs comptait agir pour fédérer le plus grand nombre. Toujours est-il que présentement, il devait faire avec et peut-être que finalement ce vol presque improvisé, constituerait l'épreuve qui permettrait à Robin de mieux jauger Will. Encore fallait-il sortir d'ici et pas les mains vides de préférence.

Pour l'heure, il fallait opter pour la division afin de couvrir le plus d'espace possible. Robin et Will rejoignirent donc l'étage inférieur. Les recherches de Locksey ne furent pas fructueuses sauf si l'on considère la literie comme pourvue d'une quelconque valeur. Aspirant à un peu plus de chance, notre héros quitta en toute discrétion les lieux, une discrétion qui lui permit d'éviter de se faire repérer par le garde qui venait tout juste de faire son apparition et qui s'approchait dès à présent du bureau de l'intendant. Will n'avait pas pris soin de refermer la porte, une petite erreur de débutant qui allait sous peu lui coûter cher. Robin, qui voulait le tester, ne pouvait toutefois se résoudre à le laisser courir le moindre danger. Maitrisant sans mal le garde avec l'aide de Will, l'archer qui venait de lui subtiliser son trousseau de clés, observa les lieux après avoir affublé son jeune camarade d'un précieux conseil. « - Leçon numéro deux : pas d'excuse. Si tu veux te faire pardonner, ne recommence pas ! » Mais par chance, les lieux étaient pourvus de quelques richesses, assez pour que Will puisse faire pardonner sa petite erreur.

« - C'est un bon début ! On va prendre ce qu'il y a. Peut-être que le coffre est à l'extérieur. Il ne peut y avoir si peu de richesse en un tel lieu. Ils cachent forcément leur butin, sûrement une directive du shérif. Continuons de chercher et prenons ce que nous avons sous la main ! » Sans plus de cérémonial, les deux voleurs délestèrent la pièce de toutes ses richesses avant de bien attacher le soldat et de veiller à ce qu'il ne donne pas l'alerte trop rapidement. Robin suivit de près par Will arpenta, à l'aide de son trousseau nouvellement acquit, chaque pièce sans toutefois parvenir à trouver le coffre. Arrivé dans les geôles, il ne put que constater le désespoir de ces pauvres manants, qui n'avaient pas l'attitude de quelconque criminel. Robin semblait hésitant, il se retourna dès lors vers Will.« - Rejoins l'extérieur et retrouve mes hommes ... » Il n'eut cependant pas le loisir d'achever sa réplique et fut coupé par l'un des prisonniers qui s'avança vers les barreaux en faisant savoir qu'il connaissait l'emplacement du coffre. « - Tu affirmes donc qu'il se trouve dans les écuries ? » L'homme acquiesça à Robin « - Et que veux-tu en échange ? » Il se contenta de dire non de la tête. Il était évident que les captifs n'étaient pas des criminels, certainement des paysans pour la plupart au vu de leur accoutrement. « - Will, je vais libérer ces hommes. Toi prends la direction des écuries, réunis tous les autres. » Il reporta son attention sur le captif qui n'en croyait pas ses oreilles.

« C'est vous ? Vous êtes le voleur qui vole les riches ? » Robin lui sourit et acquiesça « - Will vas-y ! Et vous mon ami, connaissez-vous une autre sortie ? » L'homme fit oui de la tête et tandis que Will prenait de la distance, Robin ouvrit chaque cellule et aidé de son interlocuteur, ils quittèrent les geôles pourvues du trousseau qui déverrouilla la porte donnant sur l'arrière du château. La plupart des hommes s'en allèrent, tandis que d'autre (pas plus de cinq) restèrent avec l'archer, bien décidé à l'aider pour lui témoigner leur gratitude. Il fallait neutraliser le plus de garde possible pour permettre un départ sans encombre avec le butin. Le petit groupe s'occupa donc des quatre garde qui peuplaient les geôles, puis ils remontèrent les étages, œuvrant dans l'ombre et en toute discrétion. « - Il y a des archers sur les hauteurs. Ils ont une vue sur la cours et sur les écuries. Ils sont quatre tout au plus. Il faut les maîtriser ! » Les hommes acquiescèrent « - Pas de meurtre ! » Ils se séparèrent donc. Robin parvint à retrouver les siens et Will juste à temps.

« Qu'est-ce que tu fichais, Robin ? Et c'est qui est ce blanc-bec que tu nous a ramené ? »

« - Il veut être utile, laissons-le faire ses preuves ! »

« Mais c'est le type de la taverne ! Le gars que tu pensais être un espion à la solde du shérif ! »

« - Hey, nous n'avons pas le temps pour les procés d'intention. J'ai délesté les geôles de quelques-uns de ses habitants. Ils vont s'occuper des archers sur les tours et ont maîtrisé une partie des soldats dans les geôles. Leur garnison n'étant pas complète, je pense qu'il nous reste peu d'hommes à contourner. L'un des prisonniers m'a dit que le coffre était dans l'écurie. Mais laissons Will nous dire ce qu'il en pense et si par chance, il a des idées sur la marche à suivre. »



(c) DΛNDELION

_________________
Moi, Robin de Locksley


Je te reçois, comme épouse
Je te promets de rester fidèle
Dans le bonheur et dans les épreuves
Dans la santé et dans la maladie
Pour t’aimer tous les jours de ma vie.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Will Scarlett
▻ Messages : 79
▻ Date d'inscription : 07/02/2018

MessageSujet: Re: [Flashback] Les deux voleurs [feat Robin] Jeu 23 Aoû - 22:11

Les deux voleursWill Scarlett & Robin Locksley

Avoir fait cette erreur stupide, il se sentait un peu bête, mais le fait que de la faire en face du célèbre voleur, son estime en avait pris un coup. Mais bon, il s’en relèverait et puis comme Robin lui fit justement remarqué, cela ne sert à rien de s’excuser, de se lamenter aussi sûrement, ce qu’il faut c’est ne pas commencer. Il est comme cela, il se laisse des fois trop guider par ses émotions, des émotions qui le submergent parfois, alors qu’il faut rationaliser dans une situation comme celle-là. Comprendre ses erreurs, les accepter et avancer dans l’optique de ne plus recommencer la même chose. Il reprit un air plus sérieux et d’un signe de tête lui fit savoir qu’il était d’accord. Il était motivé à lui montrer qu’il pouvait faire beaucoup mieux que ça, qu’il pouvait compter sur lui. Pour son estime, mais aussi parce qu’il s’il ne parvenait pas à gagner le respect du chasseur, déjà qu’il peinait à gagner sa confiance, tout son plan tomberait à l’eau et il devrait trouver un autre moyen pour obtenir l’objet que la sorcière lui a demandé. Au moins avait-il eu la chance de trouver quelques bijoux et une bourse, même si le gros du trésor reste à retrouver. C’est vrai que vu le château, il devait forcément y avoir un plus gros trésor, sûrement caché autre part et beaucoup mieux gardé aussi vraisemblablement.

Robin ayant récupéré un trousseau de clé sur le garde, ils arpentèrent chacune des salles se présentant à eux. Cette fois-ci, il s’efforça d’être le plus concentré possible, hors de question de faire une autre erreur. Ils passèrent donc de pièce en pièce, examinant tout minutieusement, mais rien, pas de coffre à l’horizon. En y réfléchissant, il y avait peu de chances que le coffre se trouve ici. Il ne pouvait être dans un endroit aussi accessible. Ils descendirent ensuite vers les geôles du château et y virent quelques personnes enfermées, à en voir leur état, depuis un certain temps. Il remarqua Robin hésitait, à sa place il aurait aussi des doutes. Ces hommes sont des inconnus après tout, ils ont beau ne pas avoir l’air dangereux, on ne sait jamais. Malgré tout ça, il ne pourrait pas leur tournait le dos, sachant qu’il peut mettre un terme à leur calvaire. Robin semblait pensait aussi qu’il était mieux de les libérer. Il vit qu’il lui jeta un regard ensuite dans sa direction, lui-même lui répondit par un sourire, il savait pour en partie en tout cas, ce qu’il allait lui dire. Robin lui demanda d’aller rejoindre ses compagnons, que le trésor se trouvait dans les écuries, en attendant lui délivrerait ces hommes.

«Entendu, compte sur moi»

Puis, il partit au pas de course, les écuries ne devraient pas être bien loin d’ici. Il arpenta furtivement les couloirs. Arrivé à un embranchement, il eut juste le temps d’entendre le son d’un objet fendre l’air, une épée. Il eut juste le temps de reculer pour éviter le coup, parant aussi automatiquement avec son épée. Il est bien loin d’être un épéiste chevronné, mais il connaît quand même certaines choses et son agilité et sa rapidité compensaient le tout. C’est précédent roi de son village et son père étant ami, il l’avait entrainé pendant un temps et il avait continué en autodidacte, plus pour se défendre, car il n’aime pas vraiment avoir recours à la force. Mais face à deux hommes, s’était perdu d’avance et il se fit désarmer rapidement. C’est à ce moment-là qu’il constata que ces deux-là faisait partie des compagnons de Robin. L’épée à la gorge, il leva les mains en l’air, tentant de clarifier la situation.

«Vous faites partis des joyeux compagnons, je me trompe ? Robin m’envoie. Un prisonnier lui a dit que le coffre se trouve dans les écuries».

Les deux hommes semblaient méfiants, mais le bruit de gardes approchant, ils durent vite prendre une décision. Ils se cachèrent tous dans un coin, attendirent que les gardes s’approchent pour pouvoir les assomer, puis continuèrent leur route. Ils furent rapidement rejoint par Robin et quelques prisonniers, volontaires sûrement pour aider. Il faillit protester lorsque les deux hommes de Robin commencèrent à le traiter d’espion, mais Robin avec son autorité naturelle mit fin à toute protestation. Le voleur semblait décidé à le laisser faire ses preuves, ce qui le rassurer, mais aussi lui mettait un peu la pression, surtout qu’il attendait de lui qu’il leur propose une marche à suivre. Il réfléchit rapidement à ce qu’il lui semblait le plus logique de faire.

«Le mieux à faire je pense serait de se séparer en deux groupes, l’un s’occupant des gardes restant, faisant aussi office de diversion afin de permettre au deuxième de se faufiler dans les écuries sans se faire repérer. Mais quoi qu’il en soit, avant il fait être sûr avant que les archers en hauteur soient neutralisés.» Il se tourna vers Robin. «Ca va comme plan ? Une fois cela fait, on se retrouve tous dans la forêt».
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Stunning in every way
Stunning in every way

avatar
Robin de Locksley
▻ Messages : 1456
▻ Date d'inscription : 15/01/2017
▻ Localisation : Précédemment aux enfers, dans le Tartare. Il se trouve à présent à NY

MessageSujet: Re: [Flashback] Les deux voleurs [feat Robin] Ven 24 Aoû - 19:00




Deux voleurs


Will Scarlet

Espion ou allié ?






Était-ce le bon moment pour introduire un nouveau membre dans l'équipe ? Vraisemblablement non, mais faute de mieux Robin devait se contenter de ça et prier un dieu miséricordieux pour que tout se passe sans accroc et qu'aucune perte ne soit à déplorer dans un camp comme dans l'autre. C'était en général, l'une des appréhensions de Robin avant de se lancer dans un vol, aussi planifié soit-il. Le hasard étant toujours de mise, il était possible que les choses tournent mal, cependant malgré les désaccords plus que flagrants avec les adversaires et malgré leur appartenance à deux camps opposés, Robin refusait de régler les conflits par le sang. Agir de la sorte ne ferait que rendre grâce à ceux d'en haut, mais plus encore à l'usurpateur, qui lui se fichait bien d'épargner des vies. Et puis avec sa verve naturelle et son sens de l'éloquence, Robin ne désespérait pas de se faire entendre auprès de certains soldats et hommes à la solde du roi et du shérif. Car il n'en doutait pas une seconde, la plupart de ces hommes, n'étaient sûrement pas là de leur plein grès et cherchaient en revêtant l'armure une sécurité dont les résistants étaient privés en acceptant de venir grossir les rangs de ces hors-la-loi que l'on nommait « Merry-Men »

Méfiant, l'un des bougres n'avait pas hésité à menacer le jeune Will, qu'il pensait avoir reconnu. Robin tâcha de désamorcer la situation, certes le temps n'était pas enclin à la parlotte, mais il fallait toutefois délester ses camarades du moindre doute sur les réelles intentions du nouvel arrivant. « Mais Robin... » ne put s'empêcher d'ajouter un autre joyeux compagnon, qui lui aussi, avait reconnu Will. « - Laissons Will nous proposer quelque chose, mes amis. Tout comme vous, il est testé, je puis vous l'assurer, il n'y a pas de traitement de faveur. Donc Will, qu'as-tu à nous proposer ? » Robin fit signe à ses camarades de laisser un peu d'espace au jeune garçon, pour qu'il puisse réfléchir sans se sentir oppresser. Il proposa donc un plan, qui au vu du sourire qui paraissait sur le visage de Robin, semblait avoir ses faveurs. « - Tu as de la suite dans les idées et j'aime ça. » Et alors qu'il achevait de complimenter son cadet, un sifflement attira son attention. En relevant la tête, il put se rendre compte que certains des prisonniers libérés quelques minutes plus tôt, étaient parvenus à se dresser sur les remparts pour maîtriser un à un, les archers en faction. « - Je crois que nos nouveaux camarades viennent de régler le problème des archers. Aller, nous allons suivre le plan de Will. Je vais me charger de la diversion. Vous autres, vous profiterez de l'interlude pour regagner les écuries. De plus, nous aurons l'aide de nos nouveaux camarades sous peu. Ça vous laissera le temps de chercher dans l'écurie. Les gardes sont une dizaine tout au plus, ça ne devrait pas être bien difficile d'attirer leur attention. Il me faudrait au préalable un peu d'Hydromel. »

On lui passa une gourde non sans quelques soupirs, car l'alcool n'était conservé que pour les grandes occasions. Robin inclina la tête déboucha le capuchon et délesta le contenu de quelques lampées « - Cachez-vous ! » Puis il prit Will par l'épaule et le fit avancer en hurlant « - NON, espèce de raclure ! » Il fit mine de tituber tout en gardant la gourde en main avant de se rapprocher de Will pour lui murmurer à l'oreille « - Ils ne sont pas plus de dix. De plus, nos nouveaux compagnons ne vont pas tarder à nous rejoindre. Il faut qu'on gagne du temps » Puis, il le poussa à terre. « - Ce trou du cul ose remettre en question l'autorité du shérif en prétextant en avoir une plus grosse que lui » Les Merry-men, dans l'ombre, purent sans mal rejoindre les écuries. « Que faites-vous ? » lança l'un des gardes à Robin et Will « - On causait virilité à la taverne et nous voilà ici avec vous, quelle ironie ! » La plupart des soldats commencèrent à s'approcher « - Mon jeune ami ici présent, pense que le dard du shérif, fait moins de ravages que le sien. Hein, dis-leur ! » Robin continuait de jouer les soûlards avec sa gourde, espérant que Will joue lui aussi la comédie.



(c) DΛNDELION

_________________
Moi, Robin de Locksley


Je te reçois, comme épouse
Je te promets de rester fidèle
Dans le bonheur et dans les épreuves
Dans la santé et dans la maladie
Pour t’aimer tous les jours de ma vie.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Will Scarlett
▻ Messages : 79
▻ Date d'inscription : 07/02/2018

MessageSujet: Re: [Flashback] Les deux voleurs [feat Robin] Dim 16 Sep - 21:58

Les deux voleursWill Scarlett & Robin Locksley

Il sentait bien que la route serait longue encore avant qu’il gagne la confiance du groupe, déjà pour Robin cela avait été compliqué (et il ne l’avait pas encore vraiment gagné d’ailleurs. Il avait conscience pour l’instant Robin faisait avec le concernant). Mais il était patient, il allait prendre sur lui et se montrer indispensable, sans pour autant en faire trop ce qui pourrait paraître suspect. Tout ce qu’il espérait c’est que les membres du groupe face preuve de la même patience à son égard. Il sentait quand même une certaine tension, puisque testé il l’était bien et maintenant tous les regards étaient posés sur lui, attendant une réponse. Robin souhaitait que ce soit lui qui donne les prochaines directives, qu’il trouve un plan pour récupérer le butin dans les écuries. Il n’avait jamais travaillé en équipe auparavant, mais il se contenta de répondre de la manière qui lui semblait le plus logique et Robin semblait appréciait son idée. Ouf... C’était déjà une étape de passée. Il y eut ensuite un sifflement, signe que les hommes que Robin avait libérés venaient de s’occuper des archers.

La suite se mit rapidement en place, Robin et lui allaient s’occuper de la diversion; tandis que les autres s’occuperaient de récupérer le butin. Il leva un sourcil lorsqu’il l’entendit parler d’hydromel. Qu’est-ce qu’il avait en tête ? Il échappa un petit rire lorsqu’il lui tendit la gourde, but une gorgée, s’essuyant d’un revers de la main avant de tendre la gourde de nouveau à Robin. Il commençait à comprendre ce qu’il entendait par «distraction». Robin et lui apparemment devaient jouer les soulards s’étant perdu en chemin ici. Il trouvait l’idée amusante, à vrai dire cela faisait longtemps qu’il n’avait pas eu l’occasion de s’amuser ainsi. Robin se mit à la pousser au sol, ce qui attira l’attention d’un garde qui vient vers eux leur demander ce qu’il foutait ici. Il fit mine à son tour de tituber en se relevant.

«La ferme! Vous tous là...vous ne savez pas à qui vous parlez bande de mauviettes».

Il fit de grand geste avec les bras.

«Moi monsieur, oui moi, j’ai tué à mains nues une centaine d’hommes, que ce vieux snock se ramène et je lui montrerait!». Il fit mine de ne pas reconnaître où il était, regardant à droite à gauche.

«Mais on est où là ?»


© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [Flashback] Les deux voleurs [feat Robin]

Revenir en haut Aller en bas
[Flashback] Les deux voleurs [feat Robin]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
" I want to find you brother! I will! [feat Robin Hood]
" Les deux confidentes{Feat Ambry}
" La Woodmobile, c'est la vie ! Feat Robin !
" L'être humain à deux visages feat Thorvald
" Baisse d'activité du roi des voleurs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HAPPY ENDINGS CHRONICLES :: Le monde des contes :: Les Terres de l'Est :: Le comté de Nottingham-
Sauter vers: