HAPPY ENDINGS CHRONICLES
Besoin d'une raison de nous rejoindre ? Cliquez sur lecture et vous verrez !




 

Partagez|

Je voudrai un bonhomme de neige ... ou plutôt un garçon aux cheveux couleur neige ! feat Jack Frost

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

avatar
Sélène Vandervelde
▻ Messages : 183
▻ Date d'inscription : 12/02/2018
▻ Localisation : Storybrooke

MessageSujet: Je voudrai un bonhomme de neige ... ou plutôt un garçon aux cheveux couleur neige ! feat Jack Frost Dim 12 Aoû - 23:17

Je voudrai un bonhomme de neige ... ou plutôt un garçon aux cheveux couleur neige !
feat Jack Frost


Sélène n’arrêtait pas de bouger dans son lit, prise à une étrange rêve. Oh, rassurez-vous. Pitch n’était pas le coin et à l’heure actuelle, il ne devait pas encore connaissance de son existence et de ce qu’elle pourrait représenter pour Jack. Non, si elle faisait un rêve bizarre concernant justement notre esprit de l’hiver adoré, c’était uniquement à cause du fruit de l’imagination de la jeune fille mais également à cause d’un nombre incroyable de question. Lors de leur rencontre, les deux jeunes gens avaient pourtant une chouette après-midi à faire du shopping ensemble, ce qu’elle avait adoré en fait, le jeune homme avait quitté précipitamment le Granny en disant juste qu’il avait confondu la blonde avec quelqu’un tout en s’excusant. Elle n’avait pas eu le temps de répliquer qu’il était déjà parti. Du coup, elle était restée là, à se poser pleines de questions. Avec qui l’avait-il confondue ? La fée des dents ? Une fille qu’il avait connue avant qu’il ne devienne un gardien ? Mais le plus étrange dans tout ça, c’était qu’elle n’avait pas arrêté de penser au garçon, à son envie de  l’embrasser surtout. Elle n’avait jamais eu ce genre de penser avec aucun garçon. Pas dès la première fois en tout cas. Toujours après plusieurs rencontres.
Elle se réveilla en sursaut mais le souvenir de son rêve lui resta encore un peu en tête. Bon, rien de bien terrible. Elle avait juste rêvé qu’ils s’embrassaient. Elle finit par se décider à se lever pour déjeuner à la cuisine où se trouvait déjà son frère.
- Bien dormi petite sœur ? demanda Jérôme.
- Euh ouais !
- Ouh ! C’est un petit ouais ça !
- Disons que j’ai un garçon en tête et pas mal de question !
Son aîné sourit. Il y avait longtemps qu’elle ne lui avait pas parlé d’un éventuel crush depuis sa dernière rupture. En même temps, ça datait de trois ans.
- Au fait, n’oublie que je repars demain fin du mois pour l’Europe ! rappela le jeune homme.
- Oui, je sais. T’as des trucs à régler avec les maisons d’éditions en France et en Angleterre mais aussi pour récupérer quelques cartons chez papa et maman. Oh, oublie pas ma collection de pierres précieuses et ma boîte d’enfance.
- Oui, ne t’en fais pas. C’est sur la liste. J’espère que tu ne vas pas tu ne vas pas t’ennuyer pendant ce temps-là.
- Tu sais très bien que je trouve toujours un truc à faire !
La jeune écrivaine se servit un bol de céréale et commença à manger. Cela faisait deux semaines qu’ils avaient emménagés dans cette petite maison à Storybrooke. Le fait de parler une autre langue ne gênait nullement la jeune femme. Bien au contraire, elle était heureuse d’avoir son petit chez elle rien qu’à elle. Et puis, un peu plus de liberté. De toute façon, ses parents devaient bien se douter que le jour où elle quitterait la maison familiale allait arriver un jour ou l’autre. Sauf qu’ils n’auraient certainement jamais pensé qu’elle partirait vivre dans un autre pays. Une fois rassasiée, elle se dit que prendre l’air lui ferait du bien. Elle s’habilla chaudement même si la neige commençait à fondre un peu. Niveau météo, elle n’était pas du tout dépaysée. Que ce soit en Belgique ou dans le Maine, il faisait le même temps. Comme les Vandervelde n’avaient qu’une seule voiture – et encore, c’était une voiture louée – elle opte pour se balader à pieds. Elle ne réfléchit même pas où elle voulait aller. Elle se laissa conduire par le destin …  ou plutôt le vent qui s’amusa à la pousser dans le dos. A présent qu’elle savait que les gardiens comme le Père noël, le lapin de Pâques ou le marchand par exemple existaient tout comme Jack Frost, elle s’était remise à croire en eux, même si ce n’était plus la même chose que lorsqu’elle était petite. Par contre, elle n’avait pas cru longtemps à cette histoire de petite souris qui venait chercher les dents de lait qui les enfants perdaient. D’un autre côté, c’était un peu la faute à son père.
Ses pas l’éloignèrent progressivement de la ville et le vent insista beaucoup pour qu’elle prenne un vieux chemin. Si elle passait à côté, il lui soufflait devant, comme pour lui dire de prendre une autre direction.
- Ouh toi le vent, t’as une idée en tête !
Et comment il en avait une ! Sélène prit donc le vieux chemin et se retrouva plus tard face à une vieille chaumière. En examinant de loin la demeure, elle avait l’air d’être abandonnée depuis des années et ne devait plus trop tenir. La végétation avait pris possession des murs. C’était dommage. Cela devait être autrefois une très jolie maison. Peut-être qu’il serait possible de l’arranger ?



Revenir en haut Aller en bas

avatar
Jack Frost
▻ Messages : 383
▻ Date d'inscription : 03/08/2018
▻ Localisation : Storybrooke

MessageSujet: Re: Je voudrai un bonhomme de neige ... ou plutôt un garçon aux cheveux couleur neige ! feat Jack Frost Lun 13 Aoû - 6:14

Sélène Vandervelde &
Jack Frost

Je voudrais un bonhomme de neige...ou plutôt un garçon aux cheveux couleur neige!

Mars 2013;

La température se réchauffait doucement sur la ville du Maine. N’était-ce pas Bunny qui avait dit que c’était l’annoncement d’un renouveau? Le printemps prenait la place qui lui était dû, l’hiver quittait doucement le sol qui l’avait accueilli dans une promesse de retour lointain, tandis que l’été se préparait afin de bientôt apparaître. La neige quittait tranquillement les lieux, la glace fondait peu à peu, laissant aux habitants de Storybrooke un moment afin qu’ils puissent respirer en paix. Bien sûr, cet instant de paix ne serait que de courte durée, mais il fallait en profiter le temps qu’il allait perdurer. Les oiseaux avaient recommencé à voler au-dessus de la ville, annonçant un retour tardif des chaleurs, leurs chants ayant réveillé l’esprit de l’hiver. Ses yeux s’étaient difficilement ouverts cette matinée-là, mais il n’avait d’autres choix que d’observer les rayons solaires qui traversaient la planche recouvrant sa fenêtre. Sa respiration était lente, son regard perdu, son corps tendu par une nouvelle nuit sans réel repos. La chambre n’avait pas fière allure quand on la regardait un peu. Une seule des deux tables de chevet tenait encore debout, le vieux matelas qui se tenait entre les deux meubles avait déjà eu une bien meilleure vie, la porte de la garde-robe était depuis longtemps accoudé sur le mur. À l’intérieur de celui-ci se trouvait deux vêtements qui avaient eu de meilleurs jours ainsi que le fameux bâton de Jack. Sur la fenêtre, comme toutes les autres d’ailleurs, se tenait une planche qui recouvrait l’ouverture qu’avait créé le bris de la vitre. Des éclats se trouvaient au sol, mais de par l’épaisse couche de poussière, on pouvait distinguer que les pas de Jack n’allait jamais dans ce coin de la chambre. Sept pas bien distinctifs menaient directement au matelas qui n’était recouvert que d’une couverture simple et d’un coussin qu’il avait dû emprunter en ville. La maison faisait presque deux étages, le deuxième étant enfaîte un ajout construit directement dans le grenier créant ainsi deux petites chambres. Cette chaumière avait eu de meilleurs jours, on pouvait le distinguer par les poupées qui trainaient au premier étage, massacrée par le temps. La plupart des meubles avaient été saccagés des années auparavant par des voyous, des graffitis longeaient les murs, rien qui ne pouvait réellement faire peur à celui qui était le fantôme de la maison. Le vent soufflait encore ce matin, faisant claquer quelques planches ici et là, créant un bruit juste assez distinct pour empêcher Jack de se rendormir. C’était comme si ce chenapan faisait exprès de le déranger pour lui rappeler sa mission. Trouver les autres gardiens avait véritablement sonner comme une tâche facile au début, mais après trois mois de recherches, Jack commençait à comprendre pourquoi l’homme de la lune n’était pas allé de lui-même.

Il prit une grande respiration avant d’enfin prendre appuie sur ses coudes pour se relever doucement. Les cheveux en pagailles, le regard meurtri, la déception des semaines passées n’avait certainement pas aidé l’adolescent à avoir fier allure. Il baillait doucement en s’étirant, sentant chaque muscle de son corps qui s’était tendu dans la nuit, lui rappelant qu’il devrait bientôt aller à la pharmacie pour emprunter quelques médicaments. Plus son séjour se faisait long plus les sensations physiques lui revenait. Peut-être était-ce là le résultat d’une longue exposition loin de Mim? Jack n’aurait certainement pas pu vous répondre, puisqu’il se demandait lui-même ce qui lui causait autant de problème. Sa théorie était que l’absence de Jamie et Sophie pesait sur son être plus qu’il ne s’en serait douté. Pitch les avaient tous prévenus des effets néfastes que la non croyance pouvait avoir sur un gardien. Alors en sachant cela, demandez vous ce qu’un monde sans magie peut provoquer en plus du reste. Toute magie avait un prix à payer. Celle de Jack lui avait redonné la vie et elle ne se gênerait certainement pas pour lui reprendre. Il n’avait, personnellement, jamais eu de conséquence directe suite à l’utilisation de sa magie. Si on comptait le nombre de bienheureux qui avaient vue leurs vies changer du tout au tout à cause de cette satanée magie, alors l’esprit de l’hiver pouvait se compter particulièrement chanceux. La magie coulait dans ses veines, de source, il ne l’avait jamais considéré comme étant un potentiel ennemi. Dans ce monde pourtant il devait revisiter ses croyances rapidement, il allait mourir bien vite s’il était assez fou pour se penser supérieur à ce monde.

Se levant doucement, son regard se plongeait entre les craques des planches d’où il avait une position très discrète. Il vit une certaine blonde près de sa maison, sûrement s’était-elle perdue en chemin, mais il se doutait que sa présence était loin d’être un hasard. Les bras croisés sur son torse, il prit un air sévère, sachant qu’il ne voulait aucune visite pour le moment. Ce n’était pas de la faute de Sélène s’il s’était emporté, se trompant sur son identité au passage, mais d’une façon il s’était retrouvé à lui en vouloir d’être aussi à l’aise en sa présence. Si elle n’avait pas été aussi, pardonner ce langage malsain, mais facile peut-être que Jack n’aurait jamais fait cette erreur de jugement. Il avait passé une journée entière croyant que sa vie irait mieux avant de se prendre une claque en plein visage. La réalité l’avait un peu détruit, il était retourné à ses habitudes d’exclusion, ne se concentrant que sur ses recherches à partir de ce moment précis. Il soupirait, prenant le temps d’enfiler quelques vêtements avant de décider de retourner dans son lit, s’écrasant le visage dans le coussin.

Le vent quant à lui se mit à souffler si fort sur la porte d’entrée qu’elle s’ouvrit d’un seul coup en s’écrasant sur le mur adjacent dans un bruit sourd. Il soufflait dans la maison, faisant lever les feuilles de l’automne passé ainsi que la poussière dans son passage, avant de se calmer de nouveau. Jack compris vite ce qui se passait et il se relevait d’un seul coup afin de se rendre dans la deuxième chambre, ouvrant la porte de la garde-robe et s’y enfermant. Il n’était pas prêt pour le moment d’avoir de la visite, mais celle-ci risquait de s’inviter dans la maison. Il soupirait, dos contre le mur, ne sachant même pas ce qu’il pourrait bien dire s’il venait à la rencontrer.




Pando
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Sélène Vandervelde
▻ Messages : 183
▻ Date d'inscription : 12/02/2018
▻ Localisation : Storybrooke

MessageSujet: Re: Je voudrai un bonhomme de neige ... ou plutôt un garçon aux cheveux couleur neige ! feat Jack Frost Lun 13 Aoû - 15:13

Je voudrai un bonhomme de neige ... ou plutôt un garçon aux cheveux couleur neige !
feat Jack Frost


La jeune fille se retrouva devant une vieille demeure à l’état d’abandon. Si le temps continuait à agir dessus, l’habitation n’allait plus tarder à tomber complétement en ruine. Dommage, cela devait être une belle bâtisse à une époque. Le vent se remit à souffler de plus fort au point de pousser Sélène vers l’entrée. Il soufflait tellement fort que la porte d’entrée s’ouvrit d’elle-même, comme pour inviter la demoiselle à entrer. Maintenant, elle croyait que le vent était capable de penser et de ressentir des choses. Et elle croyait en Jack. Il fallait voir pour le croire mais par chance, elle était capable de croire à l’invisible et à l’impossible depuis pas mal de temps. C’était juste qu’elle n’en parlait pas aux autres, préférant garder ça pour elle-même. Si elle disait à ses parents, et plus particulièrement à son père, qu’elle n’avait jamais cessé de croire en Peter Pan, ils la prendraient pour une folle et se moqueraient d’elle ou la sermonneraient en disant que c’était des biaistries. Alors, elle gardait sa croyance sous silence, uniquement pour elle. Cependant, elle avait d’autres croyances mais dont elle osait partager avec ses proches. Bon, plus avec son frère et sa mère qu’avec son père. Simon Vandervelde était vraiment un homme assez fermé d’esprit.
La blondinette se dirigea vers l’intérieur donc de la demeure, emportée par la curiosité. Une fois dans la maison, elle eut un petit frisson. Cela faisait vraiment « maison hantée » mais c’était triste à voir les graffitis sur les murs et certains meubles cassés par des squatteurs. Il n’y avait plus de respect du tout. L’endroit devait dater de la fin du dix-neuvième siècle selon Sélène. Ou peut-être moins. Début du vingtième. La demoiselle continua sa visite, espérant que rien n’allait céder sous son poids. Cela serait embêtant pour elle étant donné qu’elle était seule en principe et que personne ne savait où elle était. A part le vent mais personne à part Jack et désormais elle n’écoutait le vent. Quoique la blondinette ne comprenait pas vraiment ce que le vent voulait souvent dire. Mais ce qui était certain, c’était qu’il devait avoir de bonnes raisons. Restait à comprendre lesquelles !
Le vent entra à nouveau et poussa la jeune fille vers l’escalier. Ok, donc elle devait monter. Elle se tourna un instant vers le vide avant de monter au premier étage. Le plancher sous son poids craqua par moment mais en même temps, c’était une vieille maison. Elle alla regarder dans la première chambre qui s’avéra être celle que Jack occupait quelques secondes plus tôt. Il était parti se cacher avant qu’elle n’entre et dans sa précipitation, il avait oublié son bâton qui était resté dans la garde-de-robe.
- Jack ? cria-t-elle.
Elle savait bien qu’il n’irait nulle part sans son bâton. Vu qu’il y avait un matelas, elle conclut qu’il avait dû aller se cacher. Sans doute ne voulait-il pas de visite mais si le vent l’avait amenée ici, c’était pour une bonne raison. Et ça devait concerner justement l’esprit d’hiver.
- Je sais que t’es là sinon, tu n’aurais pas oublié ton bâton !
Pas de réaction. Une idée traversa l’esprit de la jeune fille qui eut un grand sourire mais un sourire un peu magouilleur.
- Jack, si je te trouve, je te vole un baiser !
Et là, elle comptait bien le faire. Elle sortit de la chambre du garçon pour se diriger vers celle d’à côté. Il ne devait pas pu aller bien loin. Elle remarqua une armoire, fermée ou presque. Son sourire ne s’élargit que d’avantage. Elle tenta de regarder entre les ouvertures et crut apercevoir quelque chose de familier. Oui, il devait être là. Elle fit mine de ne plus s’en intéresser, tourner les talons mais au dernier moment, elle se rua vers l’armoire et ouvrit soudainement les portes. En effet, il était là et comme elle lui avait dit, si elle le trouvait, elle lui volait un baiser. Elle profita de son effet de surprise pour lui attraper le visage et l’embrasser. Elle ne fit que déposer ses lèvres sur celles du jeune homme qui étaient froides, n’allant pas trop loin pour l’instant. Pourtant, elle eut le cœur qui se mit tout à coup à battre vite. Elle s’écarta bien vite, croisant ensuite ses bras sur sa poitrine.
- Bon, maintenant, faut qu’on parle !

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Jack Frost
▻ Messages : 383
▻ Date d'inscription : 03/08/2018
▻ Localisation : Storybrooke

MessageSujet: Re: Je voudrai un bonhomme de neige ... ou plutôt un garçon aux cheveux couleur neige ! feat Jack Frost Lun 13 Aoû - 19:26

Sélène Vandervelde &
Jack Frost

Je voudrais un bonhomme de neige...ou plutôt un garçon aux cheveux couleur neige!

Mars 2013;

Caché dans la garde-robe de la seconde chambre, Jack avait véritablement espéré que la blonde rebrousse chemin en voyant l’état de la demeure. Il n’était pas en état de discuter avec qui que se soit, préférant de loin sa solitude, ne voulant pas non plus devoir une explication à celle-ci sur son comportement. Pour être franc, y avait-il même quelque chose à expliquer? Il avait passé la journée avec une parfaite étrangère en agissant avec une aise qu’il n’aurait pas dû. Elle lui avait acheté quelques vêtements et c’était tout ce qui s’était passé en réalité. Rien de plus, rien d’embêtant, rien qui ne demande à Jack de se faire pardonner. Il n’avait, à ses yeux, posé aucun geste déplacé qui méritait qu’ils se revoient à nouveau. De toute façon l’esprit de l’hiver n’était pas en ville afin d’y séjourner encore longtemps. Il avait encore dans l’idée de disparaître. Bien sûr qu’il lui était agréable d’être vue, touché par les gens, mais la vulnérabilité qui s’en suivait était beaucoup moins agréable. Il se retrouvait à rêver de son lac gelé sous les rayons lunaires, un endroit magnifique en vérité, mais surtout le seul endroit où il se sentait en sécurité. C’était comme si la lune l’enlaçait doucement en lui murmurant que tout irait bien sans pour autant prononcer le moindre mot. Au moins, là-bas, il ne risquait pas de mourir sans possibilité de retour. Il soupirait doucement quand il entendit la voix perçante de la jeune femme se faire entendre de l’autre pièce. Ainsi donc elle avait trouvé son fidèle bâton, mais il ne fit que rouler des yeux en croisant ses bras, elle ne le lâcherait donc pas de sitôt à ce qu’il pouvait comprendre. Elle s’amusait à dire des idioties par la suite, ce qui ne fit même pas sourciller l’esprit de l’hiver qui ne comptait absolument pas la satisfaire. Il se dit qu’il n’avait décidément pas choisi le bon endroit afin de se cacher d’elle puisque la blonde fit rapidement son apparition dans la petite chambre adjacente. Jack la regardait faire, mais il était plus intelligent que ça, il ne tombait pas dans le panneau de son ignorance. Il se savait découvert, croisant ses bras sur lui-même, il se demandait ce dont ils devraient bientôt discuter ensemble. Déjà entrer chez un inconnu sans y être invité était une atteinte à la vie privée, se dit-il en roulant ses yeux dans le vide. Il faudrait assurément qu’il ait une petite discussion sur le fait qu’elle ne pouvait pas débarquer ici comme si elle y vivait. Ils n’avaient pas non plus élevé les cochons ensemble du temps de sa jeune vie. Cela étonnerait grandement notre esprit que la jeune femme cache quatre cent ans de vie derrière ses traits de jeunesse.

Elle ouvrit alors les portes et sans laisser le temps à Jack de dire un seul mot elle se jetait sur son visage le figeant sur place. Que venait-il de se passer? Il clignait des yeux par trois ou quatre fois alors qu’elle s’écartait aussi vite qu’elle l’avait agressé, le laissant dans un instant de constant questionnement. Elle voulait discuter, ah mais ça il fallait y penser avant de mettre Jack dans un état de choc. Le jeune homme se secouait la tête avant de prendre un air plus sévère qu’il ne l’avait prévu, forçant un peu sa sortie de l’endroit clos pour se rendre sans un seul mot dans sa chambre.

« Tu veux quoi Sélène? » dit-il avec une voix à en glacer le sang. Il ne voulait pas réellement l’effrayer, mais avait-il réellement le choix quant à la raison de sa présence ici? Il ignorait qui elle était véritablement et ce qu’elle voulait de lui. Au fond l’adolescent préférait ne pas l’apprendre, puisque depuis son arrivée en cette ville il n’avait été reçu que par des déceptions sans fin. L’esprit ne voulait certainement pas parler de ce geste déplacé, ce baiser qu’elle lui avait imposé, puisqu’il ne savait absolument pas comment y réagir. S’il n’avait pas pu expliquer à Tooth pourquoi il ne pouvait pas l’aimer, comment expliquer à une étrangère qu’il valait mieux pour elle de s’éloigner maintenant avant d’être déçu? Ce n’est pas comme s’ils se connaissaient, comme s’ils étaient amis, ils n’étaient absolument rien d’autre que des connaissances malencontreuses dû à un évènement isolé. « Tu n’es quand même pas venue jusque ici juste pour des explications… » dit-il en prenant son bâton entre ses doigts pour ressentir le flot de magie qui coulait à l’intérieur de celui-ci.




Pando
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Sélène Vandervelde
▻ Messages : 183
▻ Date d'inscription : 12/02/2018
▻ Localisation : Storybrooke

MessageSujet: Re: Je voudrai un bonhomme de neige ... ou plutôt un garçon aux cheveux couleur neige ! feat Jack Frost Lun 13 Aoû - 20:15

Je voudrai un bonhomme de neige ... ou plutôt un garçon aux cheveux couleur neige !
feat Jack Frost


Elle n’avait pas pu résister. Cela avait été plus fort qu’elle. Rien que de sentir les lèvres froides de Jack sur les siennes, le cœur de la jeune fille s’était mis à battre plus vite que d’habitude. Cela faisait longtemps qu’elle n’avait plus vécu ça depuis un bon moment. Et visiblement, cela avait surpris le gardien. Il n’avait pas dû s’attendre à ça mais lorsqu’il reprit ses esprits, il ne semblait pas être de bonne humeur. Hé, une belle fille t’embrasse et t’es pas de bonne humeur toi ? On voit que t’as pas l’habitude d’embrasser des filles.
Jack sortit rapidement de sa cachette pour retourner dans sa chambre, demandant sur un ton un peu froid ce que Sélène lui voulait. D’un côté, c’était pourtant évident, même si cela ne faisait pas parti de son plan de le retrouver chez lui, sans savoir au début que c’était chez lui. Mais ça, le vent devait le savoir, lui. C’était sans doute pour ça qu’il avait poussé la jeune femme vers le petit chemin et ensuite vers l’entrée de la demeure. Elle suivit le garçon jusque dans l’autre pièce, attendant un peu qu’il se calme, bien qu’elle doute qu’il puisse se calmer très vite. Sans doute le baiser ne lui avait-il pas plu ! En même temps, elle pensait parfois être maudite quand un garçon commençait à lui plaire. Rien ne se passait bien et pourtant, avec Jack, cela s’était bien passé entre eux. Mais elle l’observa. Il était heureux l’autre jour quand il était avec elle, même s’il l’avait prise pour quelqu’un d’autre. Et là, il était presque aussi sombre que Pitch. Ou quand il voulait à tout prix retrouver ses souvenirs. Sélène n’avait pas vraiment ce problème car elle avait gardé toutes ses dents de lait, mis à part la première. C’était dans la boite de son enfance comme elle avait demandé à son frère de lui ramener. Quand elle regardait ses vieilles dents, elle se rappelait parfois de ce qu’elle avait vécu le soir où elle l’avait enlevée elle-même.
« Tu n’es quand même pas venue jusque ici juste pour des explications… »
- Ben, en fait, j’étais juste partie me promener, prendre un peu l’air mais ton copain le vent a insisté pour que je vienne jusqu’ici ! Et je me suis dite qu’il devait avoir ses raisons !
Après tout, c’était le vent qui avait poussé Jack vers l’écrivaine la première fois quand on y repensait.
- Mais je ne savais pas que c’était chez toi ! Je vois que finalement, les vêtements achetés te plaisent ! En plus, ils te vont bien !
Elle hésita si elle devait lui déballer ce qu’elle ressentait depuis leur rencontre, vis-à-vis de lui. Mais elle continua à observer l’esprit de l’hiver et à détailler les traits sur son visage. Quelque chose de plus important devait le préoccuper. Était-ce lié aux autres gardiens ? Peut-être. Il était seul quoiqu’il avait la réputation d’être un grand solitaire … un peu comme quand elle n’était pas avec son frère. D’ailleurs, elle avait rarement visité la ville avec Jérôme. C’était plutôt elle qui lui avait fait découvrir certains lieux de Storybrooke qui lui avaient plu.
- Jack, qu'est-ce qu'il y a ? lui demanda-t-elle en fronçant les sourcils mais prenant un air inquiet.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Jack Frost
▻ Messages : 383
▻ Date d'inscription : 03/08/2018
▻ Localisation : Storybrooke

MessageSujet: Re: Je voudrai un bonhomme de neige ... ou plutôt un garçon aux cheveux couleur neige ! feat Jack Frost Jeu 16 Aoû - 14:55

Sélène Vandervelde &
Jack Frost

Je voudrais un bonhomme de neige...ou plutôt un garçon aux cheveux couleur neige!

Mars 2013;

Le plancher craquait sous chacun de leurs pas, rappelant l’état de la chaumière constamment, en plus de l’écho qui s’avérait très désagréable par moment. L’esprit solitaire se dit qu’il n’aurait pas le choix d’emprunter des meubles supplémentaires sous peu afin de redonner un peu de vie à cette petite maison. Un soupire se fit entendre quand la jeune femme disait avoir été portée ici par le vent. Autant qu’elle pouvait dire un mensonge, il lui aurait été étonnant que ce soit le cas, le trajet vers sa chaumière n’était pas nécessairement commun. Il aurait fallu beaucoup d’hasard à Sélène afin qu’elle tombe sur sa maison et il avait un doute quant à cette chance inouïe qui l’aurait soudainement accompagnée. Le vent était plausible, même si ce traitre devrait entendre parler de Frost une fois de retour au monde des contes, puisqu’ici Jack n’avait absolument aucun contrôle. Il n’entendait que de vagues murmures lointain, lui rappelant la voix de l’homme de la lune, mais Mim ne viendrait jamais dans ce monde sans magie. Même si Jack se retrouvait mort avec la moitié des gardiens il ne s’attendait pas à ce qu’il ose se présenter devant eux. Il connaissait bien son vieil ami après les siècles en sa compagnie, celui-ci nommerait simplement de nouveaux gardiens s’ils prenaient trop de temps, il oublierait l’existence des autres les laissant dans l’oublie comme Pitch Black. C’était un terrible sort que d’être dans l’ombre de la lune, Jack ne l’avait pas personnellement vécu, mais il avait gloussé à chaque fois qu’il voyait la lumière lunaire éviter l’ancien gardien. Vous ne deveniez personne, tranquillement la folie vous prenait à la gorge, le mode survie était tout ce qui vous restait. Heureusement pour Noirceur, la peur ne pouvait jamais réellement être vaincue ce qui lui donnait un avantage sur tous les autres. Il avait été créé à l’image de Mim selon Klaus, une copie carbone, seulement beaucoup plus sombre que ce dernier. Noirceur avait la chance d’être tout en ayant la malchance, Jack ne pouvait que ressentir de l’empathie envers ce dernier quand il n’entendait que la haine qu’ils ressentaient tous. Si l’adolescent avait bien compris, un jour Pitch Black avait été un gardien lui aussi, que serait ce monde sans la peur. Un humain pourrait décider de combattre un ours à main nue en ne craignant rien alors qu’avec la peur il comprenait la stupidité de son acte. Même si Pitch était devenu fou avec les siècles, Jack se disait qu’il était injuste que personne ne lui ait donné sa chance bien avant, l’enfermant ainsi dans les ténèbres dans lesquels il avait bouilli sur place jusqu’au malencontreux évènements de leur rencontre. Si Frost pensait encore à tout cela, Sélène le sortie de sa rêverie en parlant de ses vêtements, paroles qui lui firent retourner la tête vers elle avec un questionnement évident.

C’était ça? Sa raison d’être ici, la raison qui l’avait poussée à entrer dans la demeure de Frost, celle qui l’avait emmenée à le pourchasser dans sa propre maison où il tentait d’être un fantôme. Il ne pu s’empêcher de froncer les sourcils, se demandant s’il n’y avait pas autre chose, mais elle ne le satisfaisait pas immédiatement dans sa curiosité. Si la jeune femme n’était ici que pour des flatteries ainsi que d’autres imbécilités, il était triste de remarquer qu’elle n’était pas au bon endroit. Il ne parlait pourtant pas, voulant qu’elle comprenne qu’elle n’était absolument pas la bienvenue en ces lieux, elle avait déjà de la chance qu’il ne s’enfuie pas lui-même de la maison pour la laisser en plan. À quoi bon s’enfuir, elle le retrouverait sûrement si ce qu’elle disait était véridique puisque quelque chose ne voulait pas que l’esprit reste seul. Il avait pourtant trouvé de la compagnie quelques jours avant auprès d’un autre étranger. L’adolescent se demandait s’il devait se mettre à approcher absolument la totalité de la ville pour avoir à nouveau la paix. Après tout ce temps de recherche il en était venu à la conclusion que les autres légendes n’étaient pas en ville. Pas seulement cela, mais en plus ses protégés ne devaient pas y être, s’ils y avaient été Jack n’aurait jamais été aussi désespéré qu’il se trouvait l’être. Il savait que Jamie n’arrêterait jamais de croire en lui sauf si on le forçait à être amnésique et qui au monde attaquerait ce gamin qui lui était précieux? En ces lieux, Frost savait qu’il se ferait violence afin de préserver ce qu’il avait de cher, il n’hésiterait pas une seconde à venger ceux qu’il protégeait avec une colère des plus froides qu’ils aient connus. Ingrid, Elsa, elles n’avaient rien que Jack n’avait pas en étant l’esprit de l’hiver. La représentation même de la saison, celui choisi par l’homme de la lune pour apporter le chaos dans le froid glacial, il n’hésiterait pas à remplir ce rôle pour protégés les siens.

La dernière question de la jeune femme fit relever Jack de sa position afin qu’il se tienne droit devant elle. La regardant dans les yeux avec froideur, il expirait doucement l’air froide de ses narines qui venait se déposer sur elle, la scrutant difficilement pour une réponse qu’il ne trouvait pas. « Explique-moi, Sélène, pourquoi tu aurais ce droit? » dit-il pour débuter avec une voix à faire peur. « Qui es-tu pour moi? Je peux te donner la réponse là et maintenant si tu veux…Personne. » Il était tout de même relativement calme, aucune colère cachée, juste une voix à en donner froid dans le dos.

Jack n’était pas d’humeur à jouer ou à tourner autour des mots ces jours-ci. Il était honnête dans ses paroles, se demandant réellement pourquoi il se mettrait à lui dévoiler ses secrets sans aucune raison valable. Croyait-elle réellement qu’une journée entière de magasinage égalait les secrets qu’il portait sur ses épaules? Si c’était le cas elle ne méritait absolument pas sa confiance.




Pando
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Sélène Vandervelde
▻ Messages : 183
▻ Date d'inscription : 12/02/2018
▻ Localisation : Storybrooke

MessageSujet: Re: Je voudrai un bonhomme de neige ... ou plutôt un garçon aux cheveux couleur neige ! feat Jack Frost Sam 18 Aoû - 15:52

Je voudrai un bonhomme de neige ... ou plutôt un garçon aux cheveux couleur neige !
feat Jack Frost


On ne pouvait pas dire que l’humeur de Jack s’améliorer au fil des minutes. C’était même pire bien qu’il semblait être d’un calme olympien. Quoique … son regard et le ton de sa voix trahissaient son état d’esprit actuel. Sélène eut un léger frisson en croisant le regard du jeune homme. Elle ne s’attendait pas du tout à ce genre de réaction de la part de Jack, lui qui était toujours jovial et prêt à s’amuser. Ici, c’était tout le contraire. Il avait vraiment dû se passer quelque chose pour qu’il se mette dans un état pareil.
« Explique-moi, Sélène, pourquoi tu aurais ce droit? Qui es-tu pour moi? Je peux te donner la réponse là et maintenant si tu veux…Personne. »
Cela fit un peu de la peine à la demoiselle qu’il puisse dire une chose pareille, ou du moins dire qu’elle n’était personne. Elle qui avait tant souffert durant son adolescence pour avoir souvent été mise de côté par ses camarades d’école parce qu’elle était « bizarre », marginalisée même. Mais elle avait fini par faire de sa différence sa force et maintenant, elle avait réalisé son grand rêve. Ses anciens camarades ? Ben eux, non. Ils étaient soit chômeurs, soit faisaient des petits boulots pour tenir la fin du mois. Elle, elle ne connaissait rien de tout cela. Il faut dire qu’elle n’avait jamais travaillé de toute sa jeune vie hormis écrire et gagner de l’argent grâce à sa plume.
Mais revenons au gardien du fun et de l’amusement. Ce dernier était loin d’être prêt pour s’amuser un peu bien que ça lui changerait un peu les idées. Suite à la dernière phrase de Jack, la belge réfléchir longuement avant de lui répondre. Il fallait tout de même faire attention à ce qu’elle allait dire mais surtout, cela la peinait de voir le garçon dans cette état.
- Personne, ça m’étonnerait fort ! Quand on est personne, t’es invisible aux yeux des gens ou mis à l’écart parce que tu penses pas comme les autres ! Et y a rien de plus pire que d’être marginalisé alors que les gens ne cherchent pas à voir plus loin que le bout de leur nez !
Là, elle savait qu’elle toucherait une corde sensible car il savait mieux que quiconque ce que c’était d’être invisible aux yeux des autres puisqu’il l’avait vécu pendant des siècles.
- Et au lieu d’être personne pour toi, pourquoi je ne pourrai pas être une nouvelle amie qui croit en toi ? Bon d’accord, j’ai plus de vingt ans mais pourquoi il y aurait que les moins de dix-huit ans qui auraient droit de croire en la magie ? Et puis, t’es pas obligé de me raconter tous tes secrets. Moi, je ne raconte pas tous les miens à mon frère ! J’en garde un peu pour mon jardin secret !
Non, c’est vrai que malgré qu’elle fût proche de Jérôme, elle ne lui racontait pas toujours tout. Il pouvait être tolérant et ouvert d’esprit mais il avait tout de même certaines limites.


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Jack Frost
▻ Messages : 383
▻ Date d'inscription : 03/08/2018
▻ Localisation : Storybrooke

MessageSujet: Re: Je voudrai un bonhomme de neige ... ou plutôt un garçon aux cheveux couleur neige ! feat Jack Frost Dim 19 Aoû - 3:08

Sélène Vandervelde &
Jack Frost

Je voudrais un bonhomme de neige...ou plutôt un garçon aux cheveux couleur neige!

Mars 2013;

Elle ne comprenait simplement pas que Frost tentait de la faire fuir. Il soupirait en la voyant rester sur sa position, certaine qu’elle avait raison en tout point, malgré tout ce qu’il pouvait tenter afin de la repousser. Le gardien en avait vue des gens qui avaient une tête d’âne, mais celle-là était une des pires. Elle avait tout de même l’air blessé par ses mots, du moins c’est ce que Jack lu dans son expression, il n’en retirait évidemment aucune satisfaction. Il ne voulait pas blesser personne, loin de là, mais il n’était pas dans cette ville pour sympathiser avec le peuple. Il était ici afin de retrouver les gardiens pour les rapporter dans leur monde originel. L’homme de la lune n’avait pas dit grand-chose à Jack, mais c’était juste assez pour qu’il comprenne que le temps pressait. Quelques mots, quelques noms, uniquement l’important et pas un seul bruit supplémentaire. L’adolescent était habitué au silence de l’homme de la lune, il savait bien qu’il y avait une raison le poussant à être aussi discret, voilà pourquoi les quelques murmures lui avait suffit pour plonger dans le portail de la sirène. Il n’y avait pas une seule journée qui n’avait pas été remplie de regret de la part de l’esprit d’hiver. Cette ville était entrain de le tuer à petit feu et ne parlons pas de la mauvaise impression qui coulait directement dans ses veines. Il avait reconnu les mécréants en ville en un seul regard et il avait compris que quelque chose s’y tramait. Il n’était pourtant pas quelqu’un qui se mélangeait à la foule, partageant des idéaux similaires, bien au contraire. Jack était quelqu’un de solitaire qui se faisait sa propre idée d’une situation sans nécessiter l’aide de quiconque. C’est un des traits qui le rendait craint des autres légendes. Il n’était pas influençable, pire, il était plutôt quelqu’un qui regarderait sans agir s’il n’avait rien à gagner. Alors en sachant tout cela sur le jeune homme, dites-moi comment vous pouvez encore croire qu’il n’était rien d’autre qu’un dessin animé? Il était Jokul Frosti, la légende de l’esprit d’hiver, l’esprit du chaos et de la malice. Il n’était pas qu’un gentil jeune homme qui voulait s’amuser un peu dès la première neige. Est-ce que Sélène comprenait même l’ampleur de qui il était où s’arrêtait-elle à une seule et unique croyance? Décidément, il devrait voir ce film pour comprendre ce que l’on disait de lui. Si on le voyait comme un pauvre gamin perdu il était certain que la réaction de la femme faisait du sens. Pour le moment du moins elle fini par parler et ses paroles vinrent refroidir l’adolescent.

Sa respiration fut immédiatement saccadée alors que la jeune femme continuait de parler. Ses mots tombaient dans l’oublis aussi vite que disparait le sable dans une tempête en plein désert. Comment pouvait-elle oser comprendre être invisible? Mais que voulait-elle exactement de lui? Ça il ne le comprenait absolument pas. Une seconde elle voulait ses secrets, l’autre elle lui disait de garder son jardin secret, elle était complètement incohérente pour l’adolescent. C’était de sa faute s’il ne comprenait pas les femmes? Les rumeurs étaient vraies, les femmes étaient véritablement compliquées et Jack était complètement perdu face à sa requête. Elle voulait être son amie? Pourquoi? Parce qu’ils avaient passés une mince journée ensemble dans laquelle il s’était complètement trompé sur son identité? Si vous voulez son avis la petite blondinette était complètement cinglée. Elle voulait remplacer Jamie et Sophie? La blonde ne comprenait donc pas qu’il ne pouvait rien faire pour elle? Elle avait raison qu’être adulte ne l’empêchait certainement pas de croire en la magie, cela dit si elle pourrait y croire loin de lui ça l’arrangerait. Il sentait la colère remonter rapidement en lui, serrant les poings et de la mâchoire, il fit tout ce qu’il pu pour se retenir. La même phrase lui revenait pourtant en tête constamment et ne cessait de lui perforer l’estomac.

« Tu m’en vois vachement ravis. » dit-il alors soudainement avec un sourire aux lèvres. Ce n’était certainement pas le genre de sourire que l’on voulait voir sur son visage, il était sombre, annonçant une colère sans fin après le calme dont il avait fait preuve. « Bravo pour ton jardin secret, c’est super, tu dégages maintenant? »



Pando
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Sélène Vandervelde
▻ Messages : 183
▻ Date d'inscription : 12/02/2018
▻ Localisation : Storybrooke

MessageSujet: Re: Je voudrai un bonhomme de neige ... ou plutôt un garçon aux cheveux couleur neige ! feat Jack Frost Dim 19 Aoû - 15:27

Je voudrai un bonhomme de neige ... ou plutôt un garçon aux cheveux couleur neige !
feat Jack Frost


Sélène était une véritable tête de mule et ça, elle le tenait de son père tout comme son frère. Quoique Jérôme était bien plus sage et moins colérique qu’elle. Oui, ça aussi. Elle pouvait preuve d’un calme olympien et ensuite se mettre dans une colère incroyable, prête à envoyer balader tout le monde et à s’énerver sur tout le monde. Le pire dans la situation ici, c’était que Jack refusait toute aide et si la jeune fille s’obstinait à vouloir l’aider, même si elle était sincère et ne voulait pas le blesser avec les mots mais plutôt lui remonter sans rien vouloir d’autre de lui qu’un sourire joyeux, cela allait mal se finir cette histoire. Jack était l’esprit de l’hiver et la demoiselle, bien qu’elle ait déjà lu pas mal de légendes à son sujet, n’arrivait pas à le voir tel qu’elle l’avait vu dans le film : un gamin joyeux qui aimait s’amuser, faire des blagues pour faire sourire et faire rire les enfants. Après tout, c’était pour ça qu’il était devenu gardien, choisi par l’Homme de la lune. S’il faisait équipe avec les autres gardiens et acceptait leur aide, pourquoi la rejetait-il ? La belge commença à se demander s’il avait réellement écouté tout ce qu’elle lui avait dit ou pas. Elle était déjà compliquée à comprendre pour une personne qui n’avait pas vécu plus ou moins la même chose qu’elle, elle pensait qu’il comprendrait ce qu’elle voulait dire mais apparemment, il était aussi compliqué qu’elle ! Quand elle lui disait vouloir être son amie, c’était sincère mais il ne semblait pas la prendre au sérieux. Pourquoi ? Parce qu’elle était une adulte ?
« Tu m’en vois vachement ravis. »
Non, il n’avait rien écouté de ce qu’elle lui avait dit, ni capté le message qu’elle avait tenté de lui faire passer. Mais quel imbécile celui-là ! Pas étonnant qu’il soit séparé des autres. Elle remarqua le sourire plutôt malsain qui apparaissait sur les lèvres du jeune homme. Est-ce que Pitch avait quelque chose dans le changement du gardien ? Cela ne serait pas étonnant mais si le roi des cauchemars était là, il aurait probablement tenté de s’en prendre à elle aussi. Enfin, c’était l’impression qu’elle avait. Non, elle restait elle-même.
« Bravo pour ton jardin secret, c’est super, tu dégages maintenant? »
Mon petit Jack, ce n’était pas la chose à lui dire. Si toi-même tentait de te retenir de te mettre en colère, la demoiselle en face de toi commençait aussi à se mettre en colère. Et sa réaction ne risquait ne pas se faire attendre.
- P***in mais t’es vraiment con ! T’as des gens qui voudraient t’aider et tu envoies tout le monde chier ! Pas étonnant que tu sois …
Elle ne finit pas sa phrase car ce qu’elle disait pour le garçon aux cheveux couleur neige faisait écho pour elle-même. A une époque et encore parfois maintenant, elle refusait l’aide des gens et elle était seule. Il lui arrivait souvent d’envoyer ses parents balader, son père surtout. Seul son frère était la seule personne qu’elle ne rejetait pas mais en même temps, il était aussi têtu qu’elle et ne l’avait jamais laissée tomber, même après une dispute, ils se réconciliaient vite. Sa colère s’évapora aussi vite qu’elle était venue. Reportant son attention sur Jack dont on voyait la colère de celui-ci apparaître de plus en plus, Sélène comprit que ce n’était peut-être le bon moment pour essayer de lui entendre raison. S’il était aussi têtu et borné qu’elle, ça ne servirait à rien. La preuve, il ne l’avait pas du tout écoutée.
- Je n’ai pas dit mon dernier mot ! Comme dirait Terminator, i will back ! Et s’il faut que je me prenne des trucs dans la gueule pour voir un vrai sourire joyeux comme t’as toujours quand tu faisais rire et sourire Jamie et sa sœur, eh ben je me prendrai des trucs dans la gueule s’il le faut !
Elle lui tourna le dos mais on voyait sur son visage qu’elle était déçue. Arrivée à l’entrée de la chambre, elle lui refit face lentement.
- Et désolée pour le baiser ! C’était un truc stupide pour essayer de te faire réagir mais dans le bon sens ! Apparemment, j’ai foiré ! Mais quand je dis que je fais un truc, je le fais réellement !
Elle tourna la tête avant d’ajouter sur un ton plus bas, se disant que e toute façon, il ne devait pas l’écouter :
- Et puis, c’est pas comme si t’étais le premier garçon qui me plait, qui hante mes rêves qui me fout un râteau et qui me rejette ! murmura-t-elle en sortant de la chambre.
En elle-même, elle était persuadée qu’il ne l’avait pas écoutée, qu’elle avait parlé à un mur et ça, cela lui rappelait de douloureux souvenirs où quand elle parlait avec ceux qui prétendaient être ses amis, ils ne faisaient que l’ignorer en fait. Venant de Jack, ça lui faisait encore plus mal parce qu’elle croyait qu’il serait le seul à comprendre ce qu’elle avait vécu. Lui avait été invisible pendant des siècles par les autres, elle avait été ignorée pendant des années par les autres ! En quittant la maison en ruine, la jeune fille lança au vent d’essayer de raisonner le garçon. Puis, elle reprit le chemin pour rentrer chez elle.


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Jack Frost
▻ Messages : 383
▻ Date d'inscription : 03/08/2018
▻ Localisation : Storybrooke

MessageSujet: Re: Je voudrai un bonhomme de neige ... ou plutôt un garçon aux cheveux couleur neige ! feat Jack Frost Lun 20 Aoû - 4:02

Sélène Vandervelde &
Jack Frost

Je voudrais un bonhomme de neige...ou plutôt un garçon aux cheveux couleur neige!

Mars 2013;

Seul. Voilà le mot qu’elle n’avait pas utilisée qui décrivait pourtant si bien la situation actuelle de Jack. Elle avait raison vous savez, il le savait aussi, il ne s’aidait certainement pas avec son attitude. Il aurait pu tenter de sociabiliser un peu plus, d’être plus agréable avec les gens qui l’entouraient, mais il n’y arrivait simplement pas. Le gentil Frost était tombé de haut depuis longtemps déjà, sûrement après la malédiction qui avait changé leurs vies à tout jamais. Il aurait voulu être celui qu’elle décrivait avec tant de joie, vraiment ça lui aurait vachement faire plaisir de n’être fait que de joie ainsi que de bonheur, mais il était tout aussi humain qu’elle pouvait l’être. Il avait des défauts et pas le genre de défaut que vous souhaitez sur quelqu’un qui doit protéger votre gamin. Il était égoïste et dans la situation actuelle il n’avait absolument rien à gagner en sympathisant avec la blonde devant lui. Qu’allait-il tirer de cette alliance temporaire? À ces yeux ce n’était qu’une perte de temps qui ne le mènerait absolument nulle part. Ce n’est pas comme si Sélène détenait une carte indiquant où se trouvaient tous les gardiens afin que Jack puisse enfin déguerpir de cette satanée ville. Elle n’était que de passage, comme lui, une étrangère qui était venu ici par pur hasard. Elle semblait vouloir prendre racine, mais Jack lui n’en avait aucune envie, le plutôt il rejoindrait son lac le mieux il serait. Il y avait un certain effroi qui s’était épris de lui avec les mois, peut-être était-ce l’absence constante de l’homme de la lune, mais chaque jour qui passait aggravait son moral. Il ne comptait donc certainement pas s’immortaliser par ici, encore moins dans la situation actuelle qui lui faisait face. Il préférait de loin que la blonde abandonne tout effort de sympathiser plutôt qu’elle se blesse au long terme sur la lame en double tranchant qu’était notre esprit d’hiver. Il pouvait comprendre sa motivation, elle qui le voyait sous ses meilleurs jours uniquement, mais en même temps il se demandait si la blonde parviendrait à le comprendre de son côté. Il n’allait pas rester ici, ce même s’il appréciait être plus vivant qu’il ne l’avait jamais été chez lui, puisqu’il avait une mission plus importante que ses propres besoins. Il était un gardien et après avoir été forcé à faire vœu de protéger les enfants il avait fini par le prendre à cœur. Des enfants il y en avait encore des centaines, voir des milliers dans le monde des contes qui les attendaient chaque nuit et plus ils s’absentaient plus ils risquaient de perdre leurs pouvoirs. L’homme de la lune ne pourrait pas les attendre éternellement et Jack ne voulait simplement pas savoir ce qui se produirait le jour où Mim cesserait de croire en lui. À cette pensée Frost se serrait la gorge d’une main, comme s’il sentait un mauvais présage venir à lui, craignait véritablement un résultat futur.

Les paroles de la blonde eurent autant d’effet que le froid en avait sur lui. Il restait de marbre, reprenant sa neutralité et la voyant tourner des talons. Il soupirait simplement alors qu’elle partait, se disant qu’il aurait décidément pu réagir autrement, mais ce qui était fait était fait. L’adolescent se disait qu’en même temps c’était pour sa propre protection qu’il le faisait. Elle semblait s’être attachée à lui très rapidement et elle serait encore plus rapidement déçu si elle laissait naitre en elle ce genre de sentiments. Le baiser, sa voix douce à son égard, ses yeux attendrissants de l’autre jour…Il l’avait déjà vue chez une autre et vous savez tous comment cette histoire s’est terminée. L’esprit de l’hiver ne partageait, ni n’avait jamais partagé des sentiments tels que ceux que les femmes lui demandaient. Il était inapte à ressentir de l’amour, son cœur étant gelé depuis bientôt quatre siècle, rien chez lui n’avait jamais dépassé l’amitié. Il ne savait pas comment l’expliquer à une étrangère, ni comment il s’expliquerait avec Toothiana quand ils seraient enfin réunis. Il lui était tout simplement, du plus loin qu’il se souvienne, impossible d’être en amour. Les derniers mots de la jeune femme ne lui étaient pas destinés directement, mais ils parvinrent tout de même à ses oreilles et son regard devint triste. L’adolescent tentait de se convaincre que c’était pour le mieux, qu’il devait arrêter ce sentiment à la racine, mais il ne pouvait s’empêcher de ressentir une certaine tristesse. Il comprenait pourquoi Sélène lui avait autant rappelée sa fée, elles avaient belle et bien des traits en commun et tristement ce n’était pas un trait que Jack avait en réciprocité avec les deux femmes.

Elle partit donc et l’esprit prit la peine de refermer sa porte d’entrée. Il se retournait sans un seul mot dans la noirceur de sa maison et du coin de l’œil il vit son nouveau colocataire qui avait observé la scène. Drôle de première impression, cela va s’en dire, même Frost devait admettre que tout ce qui venait de se passer était digne d’un roman savon.




Pando
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Je voudrai un bonhomme de neige ... ou plutôt un garçon aux cheveux couleur neige ! feat Jack Frost

Revenir en haut Aller en bas
Je voudrai un bonhomme de neige ... ou plutôt un garçon aux cheveux couleur neige ! feat Jack Frost
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
" Gurka.........
" (F) NAYA RIVERA- Soeur "Je voudrais un bonhomme de neige!"
" Je voudrais un bonhomme de neige | Olaf Frozen
" neige et eau
" Un souffle dans la neige... [Syndrell, Snow]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HAPPY ENDINGS CHRONICLES :: Storybrooke & le monde sans magie :: Les habitations :: La chaumière en ruine de Jack Frost-
Sauter vers: