HAPPY ENDINGS CHRONICLES
Besoin d'une raison de nous rejoindre ? Cliquez sur lecture et vous verrez !




 

Partagez|

(F) Rachel Mcadams + Koré Olympus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

avatar
Andreas Kostas
▻ Messages : 238
▻ Date d'inscription : 10/06/2018

MessageSujet: (F) Rachel Mcadams + Koré Olympus Lun 22 Oct - 19:11

Koré Olympus

feat : rachel mcadams

▻ Conte d'origine : Mythologie grecque. Elle est la fille de Zeus et de Déméter, ainsi que la mère de Macaria. Elle fut également, pendant près de deux siècles, la reine officieuse des enfers.
▻ Nom du personnage de conte : Koré Olympus. Autrefois connue sous le nom Kostas, emprunté à un amour passé, elle a changé lorsqu'elle a compris que pour récupérer sa fille, il lui fallait avant tout regagner la confiance d'un père qu'elle méprise.
▻ Localisation : Les Terres anciennes/ Storybrooke. Elle tente de persuader son paternel du bien fondé de sa présence à Storybrooke, auprès de sa fille. Car en effet, qui mieux qu'elle peut guider leur fille dans sa quête contre son père ?
▻ Occupation/métier : Déesse aux pouvoirs liés par Zeus, elle vient tout juste d'arriver à Storybrooke.
▻ Groupe : Originals. A l'image de sa fille, c'est la porte des enfers, son ancien monde, qui doit la conduire dans la petite ville américaine.
LIBRE / RÉSERVÉ / PRIS
captivante – manipulatrice – audacieuse – séductrice – protectrice – rusée – astucieuse – intelligente – stratège – attirante – indépendante – maîtresse dans l'art du déguisement – déterminée – mystérieuse – subtile – habile – oratrice – retorse – imaginative  


Life is a tragedy, even for Gods

Koré fut élevée par sa mère entre deux mondes, celui des dieux et celui des hommes. D'une rare beauté, elle était jalousement préservée par Déméter, qui souhaitait la protéger du désir éperdu des mâles, qu'ils soient divins ou mortels. Mais la fille de Zeus, joueuse et ambitieuse, comprit rapidement que l'intelligence couplée au charme était une puissante forme de pouvoir. L'innocence d'un regard, l'éclat d'un sourire et la grâce d'un mouvement rendait fou quiconque posait les yeux sur elle. Elle apprit à manipuler, à séduire et à toucher le cœur des plus puissants des hommes et des dieux, sans jamais abandonner ni son cœur ni son corps à quiconque. Ces talents, rares et précieux, furent remarquer par Zeus, qui vit en elle la solution à la guerre qui l'opposait à son frère depuis des siècles. Et si Hadès tombait amoureux ? Ignorant les supplications d'une mère possessive, Zeus convoqua sa fille et lui exposa un plan simple. Mettre un démon à ses pieds et le réduire à néant en brisant aussi bien son cœur que ses rêves de vengeance. Car l'amour détruit et obsède, n'est-ce pas bien connu ? Et un Hadès obsédé, désabusé, réduit en pièce par une femme et un Hadès qui cesse de lui poser problème. D'abord réticente à l'idée d'approcher un Seigneur à la réputation sulfureuse, Koré finit par accepter, pour son père et par orgueil.

Elle retourna chez les hommes et posa sur ses traits fins le masque de la jeune virginale. Aphrodite fit le reste. Elle peignit les images de la déesse dans l'eau de puits divinatoire des enfers, plantant ainsi les graines du désir dans le cœur d'un dieu séducteur. Et pour Hadès, elle devint rapidement une obsession.  Niant sa faiblesse, arguant la stratégie militaire, il quitta son monde pour venir dans le sien et la kidnapper. L'enlever. L'écrouer dans un palais aussi sombre qu'un regard d'ébène aux flammes écarlates. Koré feignit la stupeur, la peur, le refus. Mais dans un cœur manipulateur, elle fut touchée par le charisme brûlant d'un dieu méconnu et aux ombres craintes. Et ce qui commença comme une mission destructrice devint un lien si puissant qu'il en devint autodestructeur. Elle aima son côté le plus sombre, sa personnalité démoniaque. Il était son ange noir d'outre tombe, celui qui lui offrait la puissance et le pouvoir qu'elle n'avait jusqu'ici qu'effleuré. Quant à elle … elle était son univers. Il en oublia Zeus, l'Olympe et se laissa aveugler par la passion et l'ivresse.  Jusqu'à ce que son secret éclate. Jusqu'à ce qu'il l'exile chez les hommes, où elle fut contrainte d'élever la fille qu'ils avaient rêvé ensembles avant que l'enfer n'explose.

La femme au cœur brisé pansa ses plaies avec l'amour ressenti pour son enfant à naître. Pour la protéger, tant de Zeus que des hommes, elle disparut dans les terres modernes et y séduisit un noble qu'elle épousa afin d'offrir à sa petite Macaria le cocon qu'elle méritait. Hélas, elle ne sut la protéger des pouvoirs qu'elle et Hadès lui avaient légué. Condamnée par son mari, elle fut emprisonnée avec sa petite fille au bûcher pour sorcellerie. Désespérée à l'idée de voir son enfant périr, elle prit la douloureuse décision de s'en séparer. L'enfant glissa au travers des barreaux rouillés et fut emmener par son ami Pirithoos, à qui elle confia le seul haricot magique en sa possession. Ce visage d'enfant déformé par les larmes et le désespoir fut la dernière image que la vie lui offrit de sa petite fille. Mais elle n'en conserva que les sourires lorsqu'on la conduisit au bûcher, où elle souffrit les flammes de cet enfer qui l'avait abandonnée.

Sauvée du bûcher par un homme persuadé de voir en elle un miracle -ou un homme amoureux depuis des années-, elle mit des semaines à se remettre des blessures infligées par la bêtise humaine. Mais retrouver sa fille devait lui prendre des années. Interdite de retourner en enfer, d'où elle aurait pu rallier d'autres mondes, elle fut contrainte de se mettre en quête de haricots. Elle usa de ses talents, séduction et manipulation, pour approcher les hommes les plus puissants. Mais les haricots, rares, demeuraient introuvables. Désespérée, en colère, elle se résolut à imiter l'homme qu'elle avait jadis aimé et se vengea. Elle usa de son influence sur les  gouvernements pour faire naître des guerres de religion, afin d'exterminer l'inquisition. Quand au noble qui l'avait trahi, il dû partir au front et mourut dans les souffrances atroces qu'elle lui avait prédit. Zeus n'intervint que tardivement, surgissant simplement pour lui apprendre avoir retrouvé son enfant. Sa fille. Sa fille dont il voulait user comme une arme contre son frère, contre son propre père.Et dans son propre égoïsme, il lui signifia qu'elle ne la reverra pas tant qu'Hadès vivra. La colère, la haine et le mépris éclaboussèrent Koré qui n'en montra rien. Elle devint sucre, elle devint crème. Et elle se retourna contre l'homme qui, s'il savait ce dont elle était incapable, ne connaissait pas l'étendue de ses talents. Hors, même lui pouvait y succomber. Elle se para de l'innocence d'une fille heureuse de retrouver son père. Elle endossa, sans peine, le cœur brisé d'une femme délaissée et trahie pour lui assurer sa haine envers Hadès. Et elle regagna doucement sa confiance, dans le seul but d'apprendre, de comprendre, et de retrouver son enfant.


Ses pouvoirs  

Koré est la déesse du printemps et de la végétation. Je laisse donc ses pouvoirs potentiels à votre imagination. Elle eut, un temps, également accès à la puissance d'Hadès, qui ne lui retira ni la nécromancie qu'elle avait apprit à utiliser, ni le contrôle des ombres quand elle quitta les enfers. Elle dut cependant abandonner ces talents pour regagner la confiance de son père et n'a donc plus aucun pouvoir liés aux enfers.




Macaria Harros
Macaria est au cœur de son univers et son unique pensée depuis vingt-quatre ans -plus la malédiction-. Depuis leur séparation, elle ne songe plus qu'à la retrouver et aux moyens qui lui permettraient de réaliser ce rêve. Néanmoins, elle n'a jamais cessé de croire en Pirithoos et en l'idée qu'il prenait soin de l'enfant qu'elle lui avait confié.  Elle a confiance en sa fidélité et en sa gentillesse car elle n'a pas d'autre choix, si ce n'est celui d'abandonner son cœur oppressé à la folie et à la souffrance. Pour rester maîtresse d'elle-même et ne pas céder aux ombres du désespoir, elle se vengea sur chacune des personnes qui les avait séparé. Jusqu'à que son père, Zeus, ressurgisse dans sa vie pour lui apprendre que Macaria lui appartenait. Koré fut anéantie. Dévastée à l'idée qu'il ait osé, sans remord et hésitation, touché l'être qu'elle aimait le plus au monde. La haine fleurit dans son âme meurtrie, de même qu'un mépris terrible pour ce père qu'elle avait jadis admiré. Mais plutôt que de laisser éclater sa colère, elle retourna contre lui les talents pour lesquels il l'avait approché par le passé. Elle abandonna les dernières bribes qu'il lui restait d'Hadès et regagna sa confiance, pas à pas. Elle le toucha, gagna son cœur pour le persuader de la laisser rejoindre sa fille à Storybrooke.

Car elle désire empêcher sa main de s'abattre sur la tête d'Hadès. Mais, hélas, Macaria, cette petite fille de jadis, cette enfant si jeune qu'elle garde en mémoire, n'est plus. Elle est une adulte, avec une histoire, un passé qu'elle ignore. Hors, pour l'approcher, elle va devoir feindre être du côté de Zeus, de son côté, pour la ramener doucement vers elle sans la faire fuir. Car, qui sait ce qu'à pu lui raconter Zeus, tant sur Hadès que sur elle-même ?  Mais surtout, elle désire protéger Macaria de la colère de Zeus. Et pour cela, elle a besoin de rendre impuissant son père avant de dire toute la vérité à sa fille.  

extrait de la fiche de Macaria:
 

Hadès -Andréas- Kostas
What hurts more than losing you is knowing you're not fighting to keep me Elle l'a aimé, plus qu'elle n'aurait dû, alors même que leur couple n'aurait dû être qu'une illusion destinée à l'écrouer et à l'éloigner de ses rêves de vengeance. Pour lui, elle a désobéi à son père, incapable de briser le cœur d'un dieu qu'elle admirait et possédait. Car Hadès lui appartenait corps, cœur et âme, comme elle lui appartenait dans son intégralité. Elle le dominait par son charme, par sa subtilité, par son sourire et par son regard à la profondeur divine. Il aimait chacune de ses courbes, le parfum de sa peau, la douceur de ses lèvres et la chaleur de sa langue. Il l'aimait, avec la puissance dévastatrice de l'obsession. Il cédait à chacune de ses envies, jouait à chacun de ses jeux. Dieux dans toute la puissance de l'obscurité, ils se droguaient l'un à l'autre, à la douleur des âmes noires torturées, aux boissons sucrées et infernales. Elle l'entraînait dans des spirales démoniaque, où sa propre conscience n'était plus. Il ne vivait plus, ne respirait plus que par elle. Elle lui réapprit l'amour … la famille. Elle lui offrit un enfant, dont il rêva les futures années. Jusqu'à ce que Menthe, une nymphe autrefois sa maîtresse, ne lui révèle la supercherie. Zeus l'avait envoyé pour le détruire. La vérité le brisa. Le broya. Et il fut incapable de reconnaître l'accent amoureux de la vérité dans le regard d'une femme dont il ne voyait plus que la ruse. Puis … elle l'avait éloigné. Elle l'avait dominé. Avec elle, il avait tout oublié. Elle, dans sa vie, était un tout dans lequel le reste ne pouvait exister. Il ne chercha pas à l'écouter, ni à la croire. Au contraire, il se renseigna sur sa peur la plus profonde et y appuya. Il la chassa de son monde, elle comme l'enfant qu'elle portait. Il l'éloigna de lui à jamais, avec l'espoir douloureux de ne jamais la revoir.

Hadès n'a jamais cessé de l'aimer. Mais en perdant son cœur, cet amour d'autrefois, marqué par la colère et le ressentiment, s'est mué en une haine profonde à la hauteur de l'amour qu'il lui avait porté. Koré, quand à elle, lui en veut. D'avoir douté de ses sentiments, de ne pas lui avoir laissé la chance de s'expliquer. D'avoir fait une croix sur tous leurs rêves sans avoir cherché à comprendre. Et surtout, elle l'estime responsable de sa séparation avec Macaria. Car s'il ne les avait pas abandonné, elle ne l'aurait jamais perdue. Néanmoins, c'est aussi pour leur fille qu'elle désire l'approcher et renouer le dialogue avec lui.  Des retrouvailles qu'elle appréhende, d'autant plus qu'elle connaît l'alchimie et l'irrépressible attirance qui existe entre eux.

extrait de la fiche d'Hadès:
 

zeus olympus
Même si elle sait avoir sa part de responsabilité dans les malheurs qui l'ont frappé dans sa vie, elle estime que son père y a joué un rôle prédominant. Son amour pour Hadès et la vie qu'elle a partagé avec lui pendant deux cents ans lui ont fait voir son paternel sous un jour différent. Elle en est venu à donner raison en partie à l'homme qu'elle avait aimé plus que sa vie. En partie car Hadès l'a abandonné. Hélas, elle connaissait Zeus, si bien qu'elle savait qu'il utiliserait son enfant contre son frère. Elle cacha sa fille pour la protéger de lui en priorité, et ce jusqu'à ce qu'elle la perde.  Elle passa des années à tenter de la retrouver, mais Zeus le fit avant elle. S'en vanta devant elle lorsqu'à son tour, il la retrouva dans les terres modernes. Il alla même jusqu'à lui préciser qu'elle ne la reverrait pas tant qu'Hadès serait vivant. Car il poussait le sadisme à demander à une enfant d'assassiner son propre père. La haine, la colère, assombrit le regard que portait sur lui Koré. Mais elle joua plus finement que les autres dieux. Elle se déguisa, en une fille admirative, en une fille heureuse, en une fille rendant à son père les honneurs qui lui étaient dû. Elle gagna sa confiance, son cœur, se fit marionnette entre ses mains alors même qu'elle était celle qui le manipulait. Pour qu'il cède et l'envoie près de sa fille. Car elle voulait la tête d'Hadès, du moins tel était le message dont elle voulait le persuader. En vérité, elle désire désormais aider Hadès à détrôner son père. Mais avant … elle doit récupérer sa fille. Hors, pour ce faire, elle va devoir jouer le jeu plus longtemps et être l'agent double parfait afin de regagner sa fille avant de la perdre à jamais. Car Zeus n'hésiterait pas à les emprisonner toutes les deux si elles le trahissaient impunément. Comme il n'hésiterait pas à faire de la vie de sa fille un enfer si elle faisait le moindre faux pas.

Le mot du créateur:
 
Revenir en haut Aller en bas
(F) Rachel Mcadams + Koré Olympus
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
" Faith L. Ryan [ Terminée =D ]
" LILY ❝ easy as a kiss we'll find an answer.
" Rachel Berry - Obviously, i'm a star
" Rachel Draan
" 04. 74'75 | Rachel Berry

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HAPPY ENDINGS CHRONICLES :: Ouvrir le livre de contes :: Introduction :: Scénarios-
Sauter vers: