HAPPY ENDINGS CHRONICLES
Besoin d'une raison de nous rejoindre ? Cliquez sur lecture et vous verrez !




 

Partagez
 

 (M)Idris Elba John Al Azeem- Aladdin- Robin des bois

Aller en bas 
AuteurMessage
Robin de Locksley
▻ Messages : 1992
▻ Date d'inscription : 15/01/2017
▻ Localisation : Précédemment aux enfers, dans le Tartare. Il se trouve à présent à NY


Robin de Locksley
MessageSujet: (M)Idris Elba John Al Azeem- Aladdin- Robin des bois
Lun 11 Mar - 16:37

Razoul/Little

John Al Azeem

Feat : Idris Elba
▻ Conte d'origine : Aladdin + Robin des bois
▻ Nom du personnage de conte : Razoul (Aladdin) et Petit Jean (Robin des bois)
▻ Localisation actuelle : Entre Storybrooke et la Forêt enchantée
▻ Occupation/métier : Ancien mercenaire, il apporte désormais son aide au Shérif préférant garder ses distances avec Regina
▻ Groupe : ...
LIBRE / RESERVE / PRIS
Sensible
Guerrier
Fidèle
Généreux
Humble
Fort
Rapide
à l'écoute
Malin
Habile
Quelques infos:

Érudit : beaucoup pense que le capitaine Razoul est une montagne de muscles sans cervelle… Peu savent que le soldat parle plusieurs langues et qu'il est un fervent lecteur. Sa passion lui vaut une connaissance très large. Il se passionne pour les récits d'aventures émanant d'autres royaume et plus particulièrement ceux de la Forêt enchantée, des terres qu'il rêve d'explorer un jour.

Créateur d'armes : avant d'être le capitaine des gardes de la ville d'Agrabah et qui plus est au service du grand vizir (Jafar) Razoul était forgeron, du-moins il aspirait à le devenir espérant par la suite succéder à son père. Il sait donc façonner une lame. Si Robin a son arc, lui est reconnaissable pour sa flissa, un sabre traditionnel. L'arme se distingue par une forme droite de la lame, des motifs gravés sur cette même lame et un manche zoomorphe.

Quand il était mercenaire, il a été embauché par la méchante reine pour retrouver Blanche Neige. Il se pourrait qu'il se soit passé quelque chose entre ces deux-là. Petit Jean, se rendant compte de la véritable nature de la reine, l'a fui. C'est un sujet qui a notamment crée quelques troubles avec Robin.

Son sobriquet est dû au fait que malgré sa carrure imposante, il n'en demeure pas moins sensible à certains égards.

C'est petit Jean qui a élevé Roland durant les premières années, quand Robin était prisonnier du Shérif de Nottingham.

Il a empêché Robin de tuer le shérif pour se venger peu après sa libération.

Actuellement, il vit dans la forêt de Storybrooke, dans l'un des chalets fait construire par Regina pour les Merry-Men.

***********************************

SON HISTOIRE (dans les grandes lignes)


I) AGRABAH

Fils de forgeron, Razoul se destinait à reprendre l'affaire familiale. C'était sans compter sur la menace d'une guerre à venir. Le jeune forgeron, une force de la nature est convaincu d'être utile en tant que soldat. Il part donc se former loin de son village natal. À son retour, il découvre un paysage ravagé par les flammes, de plus, on lui fait savoir que toute sa famille a été assassinée par des brigands de passage. Furieux, il met tout en œuvre pour retrouver les coupables. C'est là qu'il fait la connaissance du futur vizir et que ce dernier décide de le prendre sous son aile. Ravagé par la colère, Razoul ne voit rien des plans machiavéliques de Jafar et fait montre d'un dévouement sans égard qui lui vaut le poste de capitaine des gardes de la Cité. Il était sans pitié avec la vermine, allant jusqu'à endosser le rôle de bourreau quand cela était nécessaire. À ses yeux, Aladdin n'avait rien de particulier, seulement une irritante vermine plus habile que les autres à lui échapper. Rien d'étonnant à ce que le grand vizir demande à ce qu'on lui mette la main dessus. Ne se posant aucune question, le chef des gardes obtempère loin de se douter qu'il est manipulé. Après la capture d'Aladdin, il découvre que ce dernier, érigé par Jafar comme de la vermine à anéantir, ne veut en réalité que le bien de la cité contrairement à Jafar. Conscient que ce dernier s'est servi de lui et de sa colère, Razoul, que le peuple voyait comme un garde sans cervelle et un soldat dénué de cœur, prouva le contraire en aidant Aladdin et en faisant tomber leur ennemi commun. Par la suite, il s'imposa l'exil, car l'on continuait à voir en lui un traître et que la Mort planait de ce fait au-dessus de sa tête.

II SHERWOOD/ NOTTINGHAM

Razoul quitta son royaume natal pour celui de la Forêt enchantée. Dépourvu de but, de rêve ou de possession, il vivait comme un automate, louant sa force pour gagner de quoi vivre et dormant souvent à la belle étoile toujours avide de liberté. De la même manière, le métier discutable de mercenaire s'imposa à lui. Louer ses services était la seule manière de garder sa liberté, de ne pas être attaché à un royaume en particulier, sans maître pour vous tromper et surtout choisir au nom de qui ou de quoi il acceptait de monnayer ces talents. Son errance le mena aux abords de royaume de Richard Cœur de Lion où une guerre se profilait. Il fut enrôlé bien malgré lui contre le vaillant souverain qui perdit la vie et la bataille. Razoul qui ne cherchant qu'à survivre au sein de cette guerre, chercha à s'enfuir, mais se retrouva prit au piège et fit prisonnier. C'est dans les geôles qu'il fit la connaissance d'un dénommé Robin Locksley. Même si Razoul s'était retrouvé enrôlé dans ce conflit contre sa volonté, il n'oubliait pas que Robin avait combattu pour le camp opposé et vice-versa, mais en passant des mois et des mois dans les geôles, les deux ennemis se trouvèrent bien des points en commun et très vite, Razoul se laissa charmer par les discours et le code d'honneur de Robin. C'est à trois qu'ils s'évadèrent, malheureusement l'un d'entre eux ne parvint à survivre à l'évasion. Avant de mourir toutefois, il demanda à ses deux camarades de se rendre près de Nottingham, pour protéger sa famille.La rencontre avec la sœur du défunt après une tentative de vol de cheval, désapprouvé par Petit Jean, changera la vie de Robin qui confrontait à la misère d'un peuple affamé par son nouveau roi, décidera avec l'aide de Petit Jean et de Marianne, de se battre pour le peuple du roi Richard qui malgré la mort, célébrait encore son monarque. C'est sous cette impulsion et grâce aux discours de Robin dans les tavernes, que les Merry-men prirent vie. Ceux qui n'étaient alors que des régulateurs, devinrent vite des héros pour le peuple d'en bas. Ils s'installèrent dans la forêt de Sherwood avant qu'elle ne soit réduite en fumée des années plus tard, par Claude Frollo, l'ignoble shérif à la solde du Prince Jean. Durant l'affrontement, Marianne périt et Robin fut capturé. Petit Jean et quelques survivants, parvinrent à fuir les lieux, emportant avec eux, l'enfant de Robin et Marianne. Des années s'écoulèrent avant que Razoul et les derniers merry-men ne parvinrent à libérer un Robin méconnaissable.

III / INGRID

La malédiction avait emporté une grande partie des habitants de la forêt enchantée. Des royaumes se retrouvèrent entièrement désertés, des familles séparées, laissant la plupart des survivants complètement déboussolés. Ensuite, il y eut les opportunistes, ceux ayant très vite la présence d'esprit d'exploiter ce moment de confusion chez les autres pour tirer leur épingle du jeu. Il fallait encore lutter contre le Prince Jean. Robin, Petit Jean et ce qui restait d'habitants trouvèrent refuge dans l'ancien château du Ténébreux. Conscient du péril qui les attendait avec l'avènement d'Ingrid, Robin tenta de regagner le royaume de Camelot où lui et ces hommes furent, malgré le bel accueil, chassés par la suite et accusé de traîtrise sans raison manifeste. Petit Jean, désireux, de fédérer, proposa à son meilleur ami de regagner sa terre natale pour tenter de convaincre le sultan. Robin accepta à contre cœur de laisser son ami partir et c'est durant cette quête, que Petit Jean rencontra Ingrid qui l'ensorcela. Il devint dès lors l'un de ses généraux et fut même contraint d'affronter Robin. Toutefois, lorsqu'Ingrid fut vaincue, Petit Jean retrouva ses esprits et rejoignit Robin à Storybrooke.
Robin de Locksley
Une bromance mythique.
Nous avons perdu notre roi, la bataille et de soldat, je suis devenu prisonnier. J'ignore encore combien de temps, il s'est écoulé avant que je ne parvienne à fuir ma prison. Nous étions quelques valeureux hommes à survivre dans les cachots de nos ennemis. L'un d'entre eux, un gaillard très bien battit, devint très vite, le camarade avec lequel je m'entendais le mieux. Il avait beau être taillé comme un roc, il n'en restait pas moins sensible, voir même très éduqué. Il nous contais les récits de grandes aventures qu'il espérait vivre un jour. Il se faisait appeler capitaine Razoul, mais voulait, pour je ne sais quelle raison, changer d'identité, écrire une nouvelle page de sa vie, comme il disait. Nous l'avons donc surnommé, par ironie, « Petite Jean », un surnom qui perdure encore malgré les années. Puis il y avait Peter, un bon compagnon de bataille qui maniait l'épée avec aisance et m'avait sauvé la vie à de nombreuses reprises sur les champs de bataille. Nous avons quitté tous ensemble la forteresse qui nous maintenait captifs depuis bien trop longtemps. Malheureusement, Peter est mort avant que nous ne parvenions à quitter les remparts de la cité...
Toi, mon frère sous le soleil, mon fidèle compagnon d'aventures, d'infortunes, nous nous sommes trouvés dans le désespoir et avons laissé l'espoir nous contaminer pour nous rendre meilleur. Pour toi, je gravirais des montagnes mon frère…
Aeline Axley  
Compagne d’armes acérée.
Aeline et Petit Jean, une rencontre hasardeuse, une baston en bon et due forme, un moment mémorable entre deux guerriers à la solde d'Ingrid. L'un était ensorcelé, l'autre manipulée. Pour se faire bien voir de la reine des glaces, Aeline s'en ai pris à Petit Jean. Elle espérait aussi en le défiant, prouver sa valeur. Malgré les tensions, un profond respect s'est instauré entre eux. À présent qu'ils sont tous les deux libérés de l'emprise de la Reine des glaces et perdus dans un monde qui n'est pas le sien, qui sait ce qu'il adviendra ?
Regina Mills de Locksley
Ancienne geôlière.
Dans la Forêt Enchantée, la méchante reine eut vent d'un mercenaire à la force remarquable. Ni une ni deux, elle voulut l'embaucher pour traquer et tuer Blanche-Neige. Mais le coeur un peu trop pur de Petit Jean l'empêcha d'accéder à la requête de la reine et il rentra bredouille. Ne supportant pas cet affront, Regina lui arracha le coeur pour le plier à sa volonté, lui infligeant de multiples tortures qui lui laissèrent quelques cicatrices et l'utilisant pour ses plaisirs, avant de se lasser de lui et le laisser croupir dans une geôle dont il put s'échapper après quelques temps, lui permettant de rejoindre Sherwood. Bien vite, la reine oublia l'existence de ce mercenaire.
Ce n'est que lorsque Robin entra dans sa vie, à Storybrooke, que les quelques souvenirs de ce qu'elle lui infligea lui revinrent. L'un comme l'autre se gardèrent d'en piper mot à Robin pour le moment, tous deux épris de honte.
Pseudo
Je t'aime, moi non plus. Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis. Oublier ne veut pas dire pardonner. Tout comme, pardonner ne veut pas dire oublier. Comme chien et chat. Qui se ressemble, s'assemble. Les contraires s'attirent. Liés comme les doigts de la main. Pour le meilleur et pour le pire. Je t'aime, moi non plus. Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis. Oublier ne veut pas dire pardonner. Tout comme, pardonner ne veut pas dire oublier. Comme chien et chat. Qui se ressemble, s'assemble. Les contraires s'attirent. Liés comme les doigts de la main. Pour le meilleur et pour le pire.
Le mot du créateur:
 



Revenir en haut Aller en bas
 
(M)Idris Elba John Al Azeem- Aladdin- Robin des bois
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Terminé] Robin des bois ? Non...
» Vitali, le robin des bois en jupe.
» [UPTOBOX] Elle voit des nains partout ! [DVDRiP]
» Is Starvation Contagious? By John Maxwell
» John Lewis accuse Mc Cain d'attiser la haine contre Obama

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HAPPY ENDINGS CHRONICLES :: Ouvrir le livre de contes :: Introduction :: Scénarios-
Sauter vers: