AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Sometime together

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

➵Roi des pécores et pécorounet pour les intimes➵
➵Roi des pécores et pécorounet pour les intimes➵
avatar
Robin de Locksley

▻ Messages : 508
▻ Date d'inscription : 15/01/2017
▻ Localisation : Storybrooke, Maine

MessageSujet: Sometime together   Dim 19 Fév - 21:53

Sometime together
Construction d'une cabane
▬ Robin & Roland


 


L'on aura beau dire, mais les choses les plus simples sont de toute évidence celle qui sont susceptibles de nous apporter le plus de bonheur. Le raisonnement peut paraître naïf, mais Robin ne s'en offusquait pas bien au contraire et de ce fait, chaque jour, il n'avait de cesse d'expérimenter cette joyeuse simplicité qui prenait vit par le biais de l'odeur du pain frais, de la senteur de l'herbe fraîchement coupée, de celle du béton humidifié par la pluie. Il y avait aussi le plaisir de se réveiller en pleine nature, de l'observer durant de longues minutes sans rien dire, immobile, simple spectateur de tant de magnificence. Puis il y a les sourires, ceux des êtres chers qui apparaissent après une bonne nouvelle, après une blague ou juste pour témoigner de la joie qui nous étreint. Quand on y pense, le bonheur revêt plusieurs formes et nul besoin de lui courir après. Robin le savait mieux que quiconque, et même si certaines choses l'empêchaient de vivre pleinement son bonheur, il faisait de son mieux. Et il avait une bonne raison pour cela. Roland était et demeure toujours sa lumière, son inépuisable source d'espoir. Pour ce petit merry-men il était prêt à mener toutes les batailles et à les gagner afin de lui assurer un meilleur avenir. Mais plus encore, le petit archer n'en demeurait pas moins l'ultime rempart du souvenir qu'il lui fallait conserver de Marianne, son premier grand amour. D'ailleurs, Robin ne pouvait nier la ressemblance avec Roland. Une ressemblance qui commençait dans le regard et qui allait au-delà des apparences. Comme elle, il est pourvu d'audace malgré son jeune âge. Comme elle, il arbore cette même innocence qui pourrait faire fondre la banquise toute entière.

Force est de constater que le petit garçon n'avait rien perdu de son goût pour l'aventure, Robin proposa alors à son archer de fiston de stimuler l'aventurier qui s'éveille en lui. Il faut dire qu'à Storybrooke, les aventures sont moins fréquentes que dans leur monde d'origine, mais elles existent, elles sont justes un peu moins exaltantes. Il faut alors composer avec cette donnée et proposer les activités adéquates pour occuper Roland. Robin proposa donc à son fils de s'éloigner un peu du camp pour aller lui construire sa propre cabane aux abords du lac. Cette activité leur permettrait surtout d'être ensemble et de se retrouver au cœur de la forêt, au grand air à l'écoute de mère Nature. « -Aller bonhomme, on y va ! » lança l'archer à son fils déjà prêt pour la grande aventure. Les deux hommes quittèrent donc le campement des Merry-men avec tout ce qu'il faut pour poser les fondations, puis ils s'éloignèrent pour se rapprocher du lac. Une fois arrivée, Robin marqua un arrêt et prit le temps d'observer les lieux « -Voilà mon fils, nous y sommes ! Le Paradis pour construire une cabane ! » Par chance, il ne pleuvait plus depuis quelques jours «-Redressons nos manches fiston. Tu vas aller prendre quelques branches d'accord. Je vais en faire de même de mon côté, nous pourrons ensuite poser les fondations. Mais attention, tu ne t'éloignes pas trop hein ! » lança Robin le sourire aux lèvres. Les conseils prodiguaient, ils purent se lancer dans la recherche de branches pour poser les fondations de la cabane.


© Gasmask

_________________
❝ Take me back to the night we met❞

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Roland de Locksley

▻ Messages : 84
▻ Date d'inscription : 20/01/2017

MessageSujet: Re: Sometime together   Jeu 23 Fév - 12:32

pardon pour le retard

***
Depuis qu'ils avaient changé de lieu d'habitation, Roland ne désirait qu'une chose: passer un peu plus de temps avec son père. C'était étrange, mais le bonhomme était persuadé que cet endroit avait déjà eu de l'influence sur Robin. Petit, il n'arrivait pas à mettre le doigt dessus. Peut-être celui-ci découvrait-il l'endroit. Etait-il inquiet? Regrettait-il d'être venu ici? Plein de questions se bousculaient dans la tête du nouvel écolier. Il s'était promis qu'à l'occasion, il poserait toutes ses questions à son père, enfin s'il s'en rappelait à ce moment là.

Ce jour-là on aurait cru qu'une routine allait s'installer, mais en papa qu'il était Robin avait réservé une aventure pour son fils et Roland était surexcité, son père l'avait visiblement enfin écouté. La ville où ils avaient atterris manquait sérieusement de chevaux, et de  forêt. Bon en fait c'était pas totalement vrai. Juste à l'entrée de la ville, il y avait une énorme forêt justement. Le jeune archer, dès leur arrivée, avait supplié son père de l'y emmener. Comme à Sherwood il voulait avoir un coin à lui, où il se sentirait comme à la maison. Bah d'ailleurs en fait c'était bizarre d'être dans une forêt juste à côté d'une ville, c'était peut-être ça qui le perturbait.

Mais ce jour-là, la météo était de leur côté, il fallait donc en profiter le plus possible,aussi les deux Merry-men s'enfoncèrent dans la forêt pour trouver un lieu parfait pour construire une cabane. Dès qu'ils furent sur place, Robin ne tarda pas à le prévenir de tout de même faire attention. Hochant de la tête avec un large sourire, qui s'il le pouvait atteindrait ses oreilles sans trop d'efforts, alla chercher les premières branches, puis quand il revint il déclara haut et fort

"Papa t'es le meilleur!"

Les deux archers commençaient petit à petit à amasser le nécessaire pour poser les fondations de ce qui serait aux yeux de Roland la meilleure cabane au monde il demanda alors

"On pourra la montrer après aux autres? Ou ce sera un endroit rien qu'à nous..."

Il avait envie d'en savoir un peu plus sur son père, après tout, maintenant il était en âge de comprendre.

"Tu crois qu'il y a des animaux ici?"

Demanda l'enfant en apportant encore des branchages surveillant ce que son père faisait. C'était tellement plus plaisant de le faire avec lui qu'essayer de construire une cabane tout seul. Quoi que même à Sherwood il n'avait jamais été seul bien longtemps.

"Papa... tu aimes cet endroit?"

Curieux, Roland voulait profiter de cet instant pour poser toutes les questions qui lui passaient par l'esprit, enfin en partant de l'hypothèse que c'était seulement possible d'avoir toutes les réponses qu'il désirait.
Revenir en haut Aller en bas

➵Roi des pécores et pécorounet pour les intimes➵
➵Roi des pécores et pécorounet pour les intimes➵
avatar
Robin de Locksley

▻ Messages : 508
▻ Date d'inscription : 15/01/2017
▻ Localisation : Storybrooke, Maine

MessageSujet: Re: Sometime together   Ven 24 Fév - 20:28

Sometime together
Construction d'une cabane
▬ Robin & Roland


 


Le temps était radieux aujourd'hui, une perspective qui enchantait davantage Robin. Mais il n'en demeurait pas moins sur ses gardes. Le temps avait tendance à vite se dégrader. De ce fait, ils n'étaient pas à l'abris d'une mauvaise surprise. Cependant, la perspective de passer du temps avec son fils, gomma les quelques attraits négatifs de la météo. L'archer, le sourire aux lèvres, était heureux de prendre son fils en charge, de passer du temps avec lui et de jouer le rôle qui lui allait le mieux, celui de père. Un regard sur Roland suffisait à faire comprendre à Robin que pour ce petit être, il pourrait à coup sûr soulever des montages, traverser des océans, voire le bout du monde. Rien n'était trop grand pour Roland, même l'impossible consentait à se défaire de son caractère immuable de faillite pour laisser entrevoir une parcelle d'espoir. Malgré la petite fatigue qu'il se traînait, l'ancien voleur ne laissait rien paraître, car cette sortie était salutaire pour son fils et quel père serait-il s'il venait à se dérober? Le sourire de Roland serait sa plus belle récompense par la suite et ça lui suffisait. A peine arrivé, Roland armé d'une bonne volonté sans faille écouta avec attention les premières recommandations de son père qui lui demanda de ramener quelques branches. Lui-même s'exécuta, tâchant de trouver du bois de qualité, pas trop humide pour poser les fondations de la petite cabane.

« -Hey te voilà de retour, petite terreur et les bras bien chargés en plus ! » Effectivement, le petit avait assuré et pas de demi-mesure. Il déposa donc le fruit de son labeur, ne manquant pas de faire savoir à son père qu'il était le meilleur, sa façon à lui de le remercier et de lui faire savoir à quel point l'activité lui plaisait. Robin décocha un sourire radieux et posa à son tour les quelques branches qu'il avait ramassées. « -Avec tout ce que tu as ramené, je suis forcé de constater que c'est toi le meilleur mon grand. Aller ne perdons pas de temps, nous avons des fondations à poser. » Bien-sûr Robin n'avait pas le matériel adéquat pour la pose de fondations, mais ça ne l'arrêtait pas pour autant. Il fit donc mine de s'activer, rien ne l'empêcherait par la suite, de se rendre jusqu'au garage dans lequel officié Gepetto que l'on appelle ici Marco, pour lui demander un peu d'aide dans la construction de sa cabane. Et au vu des talents du créateur de Pinocchio, nul ne doute que le résultat plaira au petit Roland, qui aurait de ce fait, son petit coin à lui. Le petit garçon se demandait d'ailleurs si une fois terminé, il pourrait montrer sa cabane aux autres ou si l'endroit n'était destiné qu'à eux seuls. Bienveillant, Robin cessa de triturer les branches et posa son regard sur le petit archer tout en lui ébouriffant les cheveux. « -Et bien écoute terreur, si tu te fais des amis, tu pourrais, lorsque la cabane sera terminée, les amener jusqu'ici non ? Ça serait ton coin à toi et tu pourrais même jouer aux merry-men et vivre de folles aventures ! Tiens d'ailleurs nous n'avons pas vraiment eu l'occasion de parler de ton premier jour à l'école ! C'était comment ? Tu as aimé ? »

Une question en chassant une autre, Roland voulait à présent savoir si le milieu dans lequel ils évoluaient à présent, comportait des animaux. Le prince des voleurs prit le temps d'observer l'endroit et sourit en voyant quelques empreintes par terre. Il se leva aussitôt et fit signe à Roland de s'approcher. « -Tu vois ces petites traces ?! Il est fort à parier qu'il y a des lapins dans le coin. Et s'il y a des lapins, il doit sûrement y avoir quelques renards, des biches, des taupes.  C'est un peu comme chez nous. Tu t'en souviens ? »  Un quelque chose de nostalgique se fit ressentir et la question de Roland vint donner un peu plus d'intensité à cette sensation. « -Et toi mon grand ? Tu te sens bien ici ? »


© Gasmask

_________________
❝ Take me back to the night we met❞

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Roland de Locksley

▻ Messages : 84
▻ Date d'inscription : 20/01/2017

MessageSujet: Re: Sometime together   Lun 27 Fév - 0:08

Roland était au comble de la joie. A peine était-il arrivé avec des branchages, que son père lui souffla à quel point sa chasse - si on peut dire ça comme ça- avait été bonne. Le sourire du petit archer s'agrandit d'autant plus que Robin lui permit d'amener de futur potentiels copains à voir sa cabane une fois que celle-ci serait prête.
Pour le moment le nouvel écolier s'imaginait avec peine tout ce qu'il faudrait pour que la cabane soit vraiment en forme et qu'elle assez solide pour jouer dedans. Cette demande poussa son père à lui demander comment s'était passé l'école

"C'est très différent de ce que nous racontait Petit-Jean"

En effet, à l'époque où ils vivaient encore dans la forêt de Sherwood, c'était Petit-Jean qui faisait office de professeur et qui leur parlait de la vie en général, et encore Roland était encore jeune et avait commencé à apprendre tout à fait autre chose. Les rudiments à reconnaître les traces d'animaux, et comment se repérer dans l'espace. Bref rien à voir avec ce qu'il avait vu en cette première journée

"On a plein de matières. On apprend à lire, à écrire, à compter. Le monde ici est complétement différent. Il y a tout plein de pays j'ai l'impression. Ca fait au moins mille fois la taille de Sherwood."

Comme s'il voulait montrer la taille du monde il étendit ses bras tout du long et rit en même temps. Un sourire apparu sur les lèvres de Roland, ça voulait dire autant d'endroits à visiter et à découvrir. LE petit archer s'approcha alors de son père tandis que celui-ci lui montra les traces par terre. Tout sourire Roland demanda

"Tu m'apprendra hein... Je veux tout savoir sur les traces. Comme toi. D'accord?"

Roland voulait tout savoir sur la vie animale. Il adorait tous les animaux et voulait tout savoir comme son père, ou en tout cas il croyait que Robin pouvait tout lui raconter dans les moindres détails.

"J'ai l'impression que personne ne connaît vraiment la ville. Mais pour l'instant je ne les connais pas."

Roland apporta d'autres feuilles puis en regardant son père il proposa

"on pourra faire des pic-nique et tout?"

Le nombre de possibilités qui s'offraient au petit-bonhomme le rendait impatient, il avait hâte de voir ce qui serait possible avec cette construction.

"Papa, raconte-moi, c'est quoi exactement être merry-men comme tu dis? comment on devient merry-men?"


Comme d'habitude il voulait tout savoir sur la vie que menait son père, et maintenant qu'ils s'étaient enfin retrouvés, ROland comptait bien étancher sa curiosité
Revenir en haut Aller en bas

➵Roi des pécores et pécorounet pour les intimes➵
➵Roi des pécores et pécorounet pour les intimes➵
avatar
Robin de Locksley

▻ Messages : 508
▻ Date d'inscription : 15/01/2017
▻ Localisation : Storybrooke, Maine

MessageSujet: Re: Sometime together   Mer 1 Mar - 17:12

Sometime together
Construction d'une cabane
▬ Robin & Roland


 
L'évocation de Petit Jean fut aussi douloureuse qu'un poing en plein estomac, mais Robin ne pouvait s'y dérober en faisant mine de ne rien avoir entendu. Petit Jean est et demeurait encore l'une des personnes les plus importantes à ses yeux, et ce, malgré les récents évènements. De ce fait, il ne désespérait pas de le retrouver un jour et de le ramener vers lui, vers ses frères, vers sa famille. « - Oui j'imagine que l'école est différente ainsi que ses enseignements. Mais tu verras, je suis certain que tu parviendras à t'intégrer et à apprendre pleins de nouvelles choses. Tellement que tu seras encore plus intelligent que Petit Jean et il sera fier, n'en doute pas ! » Roland bien décidé à tout partager avec son père, continua sur sa lancée et lui narra tout ce qu'il avait appris à l'école. Force est de constater que son fils était un bon narrateur, Robin l'écouta avec la plus grande des attentions attendrit et fier de ce petit homme avide de culture qui découvrait le monde et sa grandeur.

« -Wow ! C'est immense et oui effectivement vu sous cet angle, Sherwood était toute petite à côté du monde ! » Le sourire aux lèvres Robin entreprit ensuite de prouver l'existence de quelques animaux en désignant du bout des doigts quelques empreintes dans la boue. Roland, toujours aussi curieux, s'approcha donc et observa avec une religieuse attention, ce que son papa avait à lui montrer. « -Bien-sûr que je vais t'apprendre. Tu sais l'un des principes des Merry-Men c'est de respecter la nature et ce qu'elle nous donne. De ce fait, nous avons appris à cohabiter avec les animaux qui peuplaient la forêt. Et pour se faire, nous avons dû apprendre à les reconnaître pour ensuite chasser ceux que l'on pouvait chasser. Tu vois là par exemple, je peux te dire qu' à en juger par la forme des traces, il y a sûrement quelques lapins ou lièvres dans le coin. Ce sont des animaux très vifs, rapides comme l'éclair et de ce fait, très difficile à attraper. Je me moquais souvent de Petit Jean lorsque nous vivions dans la forêt de Sherwood. Tu sais, c'était un très grand guerrier, mais il maniait très mal l'arc et rater très souvent ses cibles. Et comme c'était un gros râleur, il fulminait tout le temps après une partie de chasse et croisait les bras comme ça en faisant la tête ! » Robin commença donc à imiter Petit Jean après une partie de chasse, une imitation grossière certes, mais qui provoqua l'hilarité du petit archer.

« -Je suis sûr que tu vas te faire pleins de copains, c'est juste une histoire de patience. Et puis, tu as un chouette professeur, tu sais ! J'ai connu Miss Blanchard il y a très longtemps. À l'époque, on l'appelait encore Blanche Neige, c'est même moi, qui lui ai appris à tirer à l'arc. Aller, on va ajouter un peu de feuilles, histoire de protéger les fondations ! » Roland obéit consciencieusement à son père et déposa quelques feuilles mortes sur les premières fondations, mais de toute évidence, le petit archer avait autre chose en tête que de jouer les architectes d'un jour. « -Des piques-niques ?! Mais oui bien sûr, c'est une superbe idée Roland ! D'ailleurs, lorsque la cabane sera terminée, on en fera un pour l'inaugurer comme il se doit ! Qu'est-ce que tu en dis ? Tu pourras dire à tous tes camarades de venir pour les impressionner ! » Passé la demande, Roland avide de curiosité, s'approcha à nouveau de son papa et lui posa tout un tas de questions sur les Merry-Men et comment l'on peut prétendre à cette appellation ? « -Je crois que tu es en âge de comprendre maintenant. Tout a commencé, il y a longtemps, tu n'étais pas né encore et je venais à peine de rencontrer ta maman. En rentrant de guerre, j'ai découvert que le royaume où j'ai grandi, était tombé aux mains d'un roi qui ne méritait pas la couronne qu'il avait lui-même volé. Ce méchant roi que tout le monde nommait Jean sans Terre, avait un shérif, celui de Nottingham. Il l'envoyait récupérer l'argent des impôts. Les impôts, c'est obligatoire, nous devions les payer pour que le royaume puisse continuer à prospérer. Tu comprends ? Mais ce roi était égoïste et se moquait du royaume qui appartenait avant lui à Richard Cœur de lion. Cet homme, Richard, était le plus grand des rois, le plus gentil, le plus honnête, il était comme un père pour moi et c'est lui qui m'a offert mon arc et qui m'a nommé chevalier. Mais il est mort au combat et c'est Jean son frère qui a pris sa place. Donc comme je te le disais, Jean se moquait du Royaume et la seule chose qui l'intéressait, c'était de s'enrichir et de laisser les personnes riches s'enrichir elle aussi, au détriment des plus pauvres. Avec Petit Jean, ta maman et d'autres personnes, nous avons décidé de nous opposer au Prince Jean et à son ignoble shérif. Et quoi de mieux que de voler l'argent qu'eux-mêmes, ils volaient, pour le rendre à ceux et celle qui en avaient le plus besoin ? Peu à peu d'autres personnes nous ont rejoint. Frère Tuck, Allan, Will Scarlet, Wyatt et c'est ainsi que sont nés les Merry-Men. Je me souviens de quelques mots échangés lors de grands discours dans les tavernes pour ceux et celles qui voulaient nous rejoindre. Je leur disais, les yeux dans les yeux que « Si vous essayez de bâtir pour le futur, il faut couler des fondations solides. On bâtit un pays comme on bâtit une cathédrale, en partant du bas ! » Richard Cœur de Lion disait « Dressez-vous sans relâche jusqu'à ce que les moutons deviennent des lions » L'on devient Merry-men pour se battre contre une injustice, pour que les hommes soient libres et traités comme des semblables, tu comprends ? Bien sûr, l'on testait les recrues avec quelques épreuves pour s'assurer de leur envie, de leur force, de leur conviction. Et une fois les épreuves terminées, je reprenais le discours du Roi au cœur de Lion, lorsqu'il m'a fait chevalier. « - Un chevalier obéit à des valeurs. Son cœur ne connaît que la vertu. Son épée défend les démunis. Son bras protège les faibles. Sa bouche méprise, le mensonge. Sa colère déjoue les tours du malin. » Je suis sûr que Petit Jean et les autres t'ont fait écouter ce serment. Il est devenu le nôtre, une façon pour nous d'honorer notre vrai roi et c'est aussi pour l'honorer que j'ai gravé sur ma peau, son emblème » Il releva sa manche faisant ainsi apparaître son tatouage. « - N'oublie jamais, quoique l'on dise ici, les Merry-Men ne sont pas de vulgaires voleurs mon fils ! Nous avons un code d'honneur et plus tard, quand tu seras un peu plus grand, toi-même, tu porteras, je l'espère, ce code. Cela sera mon cadeau, mon héritage, tu comprends ? »


© Gasmask

_________________
❝ Take me back to the night we met❞

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Roland de Locksley

▻ Messages : 84
▻ Date d'inscription : 20/01/2017

MessageSujet: Re: Sometime together   Sam 11 Mar - 22:17

mes excuses pour le retard, j'étais pas au meilleur de ma forme

***

Petit à petit, la cabane prenait forme, tout autant que la curiosité de Roland était grandissante. Quel ne fut pas son bonheur, quand enfin son père lui conta tout ce qu'il savait sur les Merry-Men, quoi que... qu'y avait-il d'étonnant à ce qu'il en parle avec une certaine nostalgie et avec tant de passion. Evidemment Roland était encore trop petit pour comprendre que très certainement ces souvenirs étaient pénibles. Mais le petit archer appréciait tous ces contes, comme il n'y avait vécu que des années de petite enfance dont il n'avait que quelques bribes.
L'enfant écouta son père avec la plus grande attention hochant de la tête

"oui papa, je comprend, c'est très important pour toi. Tu crois que je peux amener mon arc à l'école et  si on embête un ami, je peux le protéger. Comme toi?
"

Même s'il n'avait que 7 ans, ROland n'avait qu'un désir - c'était ressembler à son père. Ce qu'il venait de lui raconter, lui montrer à quel point Robin était courageux. L'idée que Petit Jean puisse être fier de lui, lui donnait un large sourire. Il était très respecté des enfants dans la forêt de Sherwood. Ou en tout cas ceux qui étaient présent dans leur campement. A ce souvenir Roland regarda par terre, il avait l'impression que quelque chose de là-bas manquait ici. C'était comme ici c'était encore plus dangereux qu'avant. Son père semblait encore plus inquiet. Mais il ne fallait pas penser à ça... Pas aujourd'hui ou enfin, RObin semblait être détendu et jouait avec lui. Il fallait en profiter!

"Mais les gens, ils peuvent pas choisir qui va être le chef... toi tu as été choisi?"

Voilà que sans le savoir, il se lançait dans un débat sur la démocratie, il était un peu tôt pour ça. IL était temps de se concentrer pour la cabane. En mettant en place ce qu'il venait d'apporter

"Papa, qu'est-ce qu'il faut encore apporter pour que la cabane soit la plus belle?"

Peut-être que quelque part, sans le savoir, il devenait un vrai petit garçon qui voulait avoir du succès. ENfin ce n'est pas forcément ce que vous pensez. Après tout... Roland n'a que 7 ans... LA notion d'héritage était encore un peu flou pour le petit bonhomme, mais il hocha à nouveau de la tête. Il voyait le sérieux sur le visage de son père, ça lui suffisait pour comprendre l'importance de ce qu'il se passait.
Enfin il pensa à ce que son père venait de dire sur ce qu'ils faisaient afin que les autres soient heureux.

"Pourtant ici, les professeurs disent que voler c'est mal. Comme un élève, il avait volé la gomme d'un autre. Ils ont dit que c'était pas bien. Quelle est la différence?"

Quoi que le petit archer pensait comprendre la subtilité. Après tout, la gomme volée n'avait pas rendu la petite fille très heureuse, bien au contraire... Donc la ce n'était pas bien, en tout cas c'était l'une des choses qu'il avait apprise aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas

➵Roi des pécores et pécorounet pour les intimes➵
➵Roi des pécores et pécorounet pour les intimes➵
avatar
Robin de Locksley

▻ Messages : 508
▻ Date d'inscription : 15/01/2017
▻ Localisation : Storybrooke, Maine

MessageSujet: Re: Sometime together   Dim 2 Avr - 2:06

Sometime together
Construction d'une cabane
▬ Robin & Roland


 
Passer du temps avec Roland s'apparentait à une bulle d'air, dans laquelle Robin aimait s'enfermer. Il était conscient de son absence lors des premières années de son fils. Conscient de son égoïsme, lorsqu'une fois libérée des geôles de Nottingham, il échafauda son plan pour vaincre le shérif quitte à se sacrifier lui-même. Ce Robin-là semblait loin et pourtant une part de lui demeurait encore à tel point qu'il rendait cruel le sentiment de culpabilité qui assaillait le jeune père. Malgré tout, un sourire se dessina après qu'il lui eut narré l'histoire des Merry-men et la sienne par extension. Ce récit teinté de nostalgie permit aussi à Robin de transmettre ses valeurs à son fils qui attentif comme toujours, semblait comprendre malgré son jeune âge. Il est vrai que le petit Roland au vu de toutes les péripéties qui jonchaient sa courte existence, était parvenu à se construire une petite carapace qui allait de pair avec sa maturité. « -Donc voilà mon fils, tu connais l'histoire dans ses grandes lignes ! Peut-être qu'un jour toi-même tu l'as transmettra à tes enfants qui sait ! » Il lui ébouriffa les cheveux comme à l'accoutumer, Roland ronchonna un peu et reporta toute son attention sur son papa pour lui poser de nouvelles questions.

« -Ton arc à l'école ? Peut-être dans le cadre d'un exposé mon grand ! Tu sais ici, dans ce monde, les armes sont interdites et ton arc, aussi petit soit-il est une arme ! On ne doit utiliser une arme que lorsqu'il est question d'un véritable danger. Et si on embête l'un de tes copains, tu ne dois pas choisir cette option. Tu dois d'abord comprendre pourquoi et essayé de convaincre les personnes qui l'embêtent de le laisser tranquille et s'ils continuent alors c'est à un adulte d'intervenir. Tu sais fiston, la violence ne mène à rien. » Et il en savait quelque chose, il pouvait de ce fait se paraît d'une certaine légitimité pour aborder le sujet avec le petit Roland, qui des étoiles plein les yeux, continuait à montrer à son père à quel point il l'admirait. Une observation qui réchauffa le cœur de notre voleur qui ne put s'empêcher de rire lorsque son petit archer se lança dans un débat un peu trop avancé pour son âge. « - Si Roland, on peut avoir le choix, c'est ce qui s'appelle la liberté mon poussin. Je ne faisais que porter des idéaux, tout en essayant de réunir, mais je n'avais aucunement la prétention d'être un chef. C'est eux qui ont décidé de faire de moi leur leader, on peut donc affirmer qu'ils ont choisi. On doit toujours avoir le choix Roland, ne l'oublie pas. Mais tu es encore trop jeune pour avoir ce genre de conversation »

Robin porta alors son regard sur les feuilles et les branchages déposés de façon hasardeuse autour d'eux. Il est évident qu'il en faudrait plus pour donner forme à la cabane et qu'avec le peu de ressource dont il disposait, il lui faudrait des semaines voir des mois pour parvenir à « un quelque chose » Robin le savait, il aurait besoin de l'aide d'un professionnel pour mener à bien ce projet, mais il se garda de le faire savoir à Roland pour que la surprise n'en soit que plus belle. Mais à présent, pour s'éviter une perte de temps inutile, il détourna astucieusement le sujet « -Et si on faisait une petite pause ! Je me disais que vu que tu as été très sage et qu'on a bien avancé, l'on pourrait aller manger une glace. » Cependant, le petit archer semblait être accaparé de nouvelles interrogations que Robin prit soin d'éluder une à une. « - Voler c'est lorsqu'on s'approprie par la ruse ou la force quelque chose qui appartient à quelqu'un d'autre. Donc par définition, c'est une action plus ou moins négative. Mais il y a des exceptions. Par exemple quand tu prends une gomme à quelqu'un qui en a déjà dix et que tu l'as donne à quelqu'un qui n'en a pas, c'est une bonne action, même si c'est du vol. Tu dois toujours penser aux autres, avant de penser à toi et ne rien prendre à ceux et celle qui sont dans le besoin. Mais si tu peux parlementer avec celui qui a toute ces gommes et le convaincre d'en donner aux autres, c'est très bien aussi. Le vol, c'est quand plus aucune discussion n'est permise. Et puis ici, il est inutile de voler, tu sais pourquoi ? Parce que nous sommes égaux en droit. Tu comprendras mieux quand tu seras plus grand ! »


© Gasmask

_________________
❝ Take me back to the night we met❞

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Sometime together   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sometime together
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HAPPY ENDINGS CHRONICLES :: Storybrooke & le monde sans magie :: La périphérie-
Sauter vers: