AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Hey ! I'm fine !! [Sully&Hadès]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Ouh ! J'ai la flammèche éteinte.
Ouh ! J'ai la flammèche éteinte.
avatar
Hadès Hellfire

▻ Messages : 175
▻ Date d'inscription : 21/01/2017

MessageSujet: Hey ! I'm fine !! [Sully&Hadès]   Lun 6 Mar - 21:51



❝ Hey ! I'm fine !! ❞
Sullivan & Hadès
Le problème quand on était un Dieu invulnérable, est qu'on appréhendait pas les choses de la même manière et ce qui conduisit Hadès dans cette situation, tout sauf habituelle pour lui. Ce matin, il avait voulu ouvrir une boite de conserve et malheureusement, il s'était royalement planté, et s'était blessé. Il s'était alors retrouvé la main droite en sang sans rien comprendre. Bien entendu, les secondes pouvaient passer et rien ne se résorbait... Il ne s'était pourtant pas inquiété plus que celà et s'était pressé de mettre un simple bandage... Puis un second... Puis un troisième... Ce fut donc à ce moment précis que l'ancien Dieu se dit qu'il serait peut être temps d'aller à l'hôpital.

Ce n'est donc pas sans honte qu'Hadès prit le chemin pour aller à l'hôpital de StoryBrooke. Il avait finalement enroulé sa main fermement dans un torchon à vaisselle et avait finit par la cacher en l'enfonçant au fond de sa poche. Il ne voulait pas se faire calculer avec une main en sang. Ca serait la risée pour lui. Arrivé devant l'hôpital, c'est tête baissée qu'il entra, par peur de croiser le regard d'une personne qui pouvait le reconnaître et se demander pourquoi il se baladait dans le coin.

En entrant, il se dirigea directement à l'accueil où une femme semblait être au téléphone et mâchait sans retenue un chewing-gum. Sans attendre qu'elle finisse sa conversation et après avoir jeté un regard par dessus son épaule, il lui lança, oubliant bien évidemment les règles de la politesse:

" Je voudrai voir un médecin sur le champ ! "

La femme leva un regard vers elle, et leva un sourcil. Elle continuait de mâcher son chewing-gum.

" C'est bien mon gars, t'es au bon endroit. Je te félicite. "

Hadès serra les dents, et la fusilla du regard. Pour qui elle se prenait ? Elle ne semblait pas le connaitre et personne n'osait lui parler comme ca. Il bomba le torse, prêt à répondre comme il se doit, mais se ravisa bien vite. Si son identité venait à se faire savoir, ce n'était pas bon pour lui. C'était une erreur à ne pas commettre. Il laissa échapper l'air de ses poumons, alors qu'il se tassa de nouveau sur lui-même. Il eut un sourire forcé et lui répondit:

" Je suis blessé.
- Et bien c'est dans la salle d'attente... "

Elle montra du menton une salle d'attente pleine à craquer en lui tendant un ticket avec un numéro dessus. Le blond grimaça avant de répliquer.

" Mais, c'est urgent, j'ai besoin de voir un médecin !
- C'est pour ca qu'on appelle ca les urgences mon gars... Et comme le type là qui a mal au bide, la gonzesse qui s'est coincée les cervicales, le gosse qui a avalé une bille... Je continue ou tu me prends mon p*tain de ticket ? "

Hadès arracha littéralement, de sa main valide, le ticket des mains de son interlocutrice, en maugréant entre ses dents. Il regarda le numéro: le 58. Il leva les yeux vers le panneau: 36. La journée allait être longue. Il s'avança et alla s'asseoir dans un coin, à côté d'un type qui semblait vouloir cracher ses poumons. Si il ne sort pas avec une Coqueluche de là, il serait bien heureux...

Une longue demi-heure passa... Le numéro 42 s'afficha. Et il se surpris à avoir besoin d'aller au petit coin et il sentait que le torchon n'était plus frais comme à ses débuts. Il devait vérifier mais à cet instant. C'était la cerise sur le gâteau. Il ne pouvait s'empêcher de se demander, comment le Dieu qu'il était, avait pu se retrouver dans cette situation là ! Précisément. Il rangea son ticket qu'il ne voulait lâcher pour rien au monde, avant de retourner vers l'accueil pour demander à la secrétaire où était les petits coins. Il reçut cette réponse charmante:

" Comme on le dit toujours... Au fond à droite ! "

Il s'en alla tout en pestant entre ses dents un joli "Charmant !" Il les trouva sans mal. Il espérait simplement qu'il n'aurait pas à faire la queue là aussi. Comme si ses prières avaient été exaucées, les toilettes étaient vides. Il se dépêcha à faire son affaire et retira sa main ensanglanté de sa poche. Le sang commençait à transpercer le torchon. Il allait regarder l'état de sa blessure  que la porte des toilettes s'ouvrit et Hadès eut un sursaut. Il fourra tout sauf délicatement sa main de nouveau dans sa poche. Il savait qu'il pouvait croiser n'importe qui... Mais là, c'était vraiment tout sauf n'importe qui et surtout une personne qu'il n'avait pas envie de croiser et encore moins dans l'état actuel de la chose...


© Pando
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Sullivan Sadness

▻ Messages : 88
▻ Date d'inscription : 03/03/2017

MessageSujet: Re: Hey ! I'm fine !! [Sully&Hadès]   Lun 6 Mar - 22:54



❝ Hey ! I'm fine !! ❞
Sullivan & Hadès
Une matinée complètement banale venait de débuter sur la jolie ville de Storybrooke. Peut-être pas si banale que ça à vrai dire. Depuis la levée de la malédiction, Sullivan avait de plus en plus de boulot. En plus devoir faire croire aux touristes humain que la ville était parfaitement normale, il devait surtout trouver des moyens de loger tous les réfugiés du monde des contes dans des conditions décentes et ça que cela ne paraisse bizarre. Un sacré "merdier" à l'écouter.

Et vu qu'il travaillait aussi dans les ressources humaines de la ville, il faisait aussi le lien avec l'hôpital, centre névralgique de toute la médecine moderne. Sans réels mages guérisseurs, cet établissement était plutôt pratique. Il avait donc pris rendez-vous avec le doyen de l'établissement pour convenir des modalités l'accueil de nouveaux arrivants blessés et malades. Si on demandait l'avis de Sully, il suffirait de tous les enfermés à la cave et de laisser la sélection naturelle faire son travail, mais depuis quelques-temps, passer près des camps des nouveaux arrivant blessés ou malades lui soulevait le coeur. Il ressentait tout le peine et les douleurs de ces gens, ça tambourinait dans son esprit, comme une armée de mastodontes dans une toute petite boutique de porcelaine. Pour que cela cesse, il avait donc pris son travail à coeur et en main. Une fois soignés, il aurait peut-être la paix ? Son karma se rééquilibrerait peut-être ?

Quoiqu'il en était, il arriva d'un pas déterminé à l'hôpital et tomba nez à nez avec la secrétaire de l'accueil, qui était totalement absorbée par son magasine people, décriant les péripéties amoureuses des 2 nouvelles figures de la ville : la mairesse et la sauveuse.

" Bonjour, j'ai rendez-vous avec le doyen Bowman. "

Le ton de brun se voulait tout ce qu'il y avait de plus neutre, même s'il avait du mal à ne se retenir de lever les yeux aux ciel, face au cliché qui se trouvait devant lui.

" Et moi avec ma pause. "

Juste avant que la mégère ne s'élance, avec toute la grâce qui la caractérise (c'est-à-dire aucune), de sa chaise pour sortir de sa baie vitrée vers un petit couloir à droite. Parfait. Cela commençait bien. Ces fonctionnaires, toujours en pause. Sully resta les bras balants levant un regard assassin vers le ciel. Bougonnant, il se dirigea vers un petit coin d'attente, en attendant que la vieille peau ne revienne de sa pause. Tellement énervé, il décida de se diriger vers les toilettes, sans même s'assoir, ici de se vider la vessie et de se passer de l'eau fraiche sur le visage avant ce rendez-vous important. Il repéra la porte de loin et s'y engouffra d'un geste brusque. Rabattant la porte de façon tonitruante, il se trouva nez-à-nez avec ... Le boss. Enfin, l'ancien boss, la patron des Enfers, en cher et en os s'il pouvait dire.

L'ancien démon eut un moment de surprise et d'instinct un mouvement de recul. Hadès était bien la dernière personne qu'il pensait croiser à cet endroit, à ce moment précis. Mais, que faisait le Dieu dans un hôpital ? Le silence devant gênant, Sullivan prit la parole d'un ton pas très assuré.

" Ah ... Euhm ... Bonjour Patron ... Enfin ... "

Il ne savait même plus comment l'appeler. Devait-il garder les bonnes vieilles habitudes ? Pourtant, il faisait presque une demie-tête de plus que lui maintenant, puis ils étaient humains. Enfin, il était humain, il n'était pas tout à fait sûre que ce soit le cas de l'Homme en face de lui. Puis, si cela se trouve, l'ancien Dieu allait allonger ses bras de fumée pour lui en faire voir de toutes les couleurs ... Comme avant. Autant jouer la carte de la sécurité :

" Cela fait un moment ... C'est étonnant de vous ... Enfin, de vous retrouver ici. Vous allez bien ? "

Tout en baissant les yeux, et en entrant totalement dans la pièce, refermant la porte derrière lui, il ne savait plus vraiment où se mettre. il ne pouvait pas retenir cette petite pointe de curiosité qui grouillait en lui, tant la situation était étrange. Peut-être que la dernière question était de trop, mais au moins c'était de la politesse et une légère marque de respect. En espérant qu'il n'ait pas été trop loin.

© Pando
Revenir en haut Aller en bas

Ouh ! J'ai la flammèche éteinte.
Ouh ! J'ai la flammèche éteinte.
avatar
Hadès Hellfire

▻ Messages : 175
▻ Date d'inscription : 21/01/2017

MessageSujet: Re: Hey ! I'm fine !! [Sully&Hadès]   Mar 7 Mar - 14:53



❝ Hey ! I'm fine !! ❞
Sullivan & Hadès
Sur le coup, Hadès n'arriva pas à cacher sa surprise... En même temps, vu la situation il y avait de quoi. Devant lui se trouvait Peine, un des anciens Démons qui lui étaient à la botte... A vrai dire, Hadès savait qu'il était à StoryBrooke depuis un temps déjà. D'ailleurs, l'ancien lui, Thomas, avait eu des affrontements avec ce cher Sullivan. Visiblement les deux comparses ne s'étaient pas entendu sur les mêmes choses. Il savait qu'il avait été là, mais Hadès avait toujours fait en sorte de l'éviter... Pourquoi ? Déjà pour ce passé commun à StoryBrooke qui n'était pas le plus réjouissant pour l'ancien Dieu, surtout qu'il subissait ce que Sullivan avait décidé. Et de deux, car il n'avait plus de pouvoirs, et celà signifiait qu'actuellement, c'était Peine qui avait le dessus sur lui.

Mais comme on dit: on a beau fuir son passé, il finit toujours par nous rattraper. Hadès garda un instant la bouche mi-ouverte. Il calcula rapidement que Peine semblait être dans la même situation d’embarras que lui. Il pensait qu'il avait encore tous ses pouvoirs ici surement et qu'il gardait le contrôle. Quand il lui demanda si ca allait, il ne put s'empêcher de dire intérieurement: Non pauvre idiot ! J'ai la main en sang, je ne veux pas être ici, j'ai un job de merde enfin bref, je suis un PUTAIN D'HUMAIN !!

Pour une première réaction, il fit un sourire forcé qui ressemblait plus à une grimace qu'autre chose. Il enfonça un peu plus sa main blessée dans sa poche, tout en se disant qu'il ferait mieux de la garder où elle était.

" Peiiiiiinnnne ! C'est... étrange de se retrouver ici... "

Sa voix avait pris un ton plus aiguë que la normale, et il sentait que ca partait assez mal pour lui. Que dire ? Que faire ? En réalité, il était totalement paumé et même si son cerveau allait très rapidement, il s'avoua que la situation était passablement difficile.

" Si je vais bien ? " Il se mit à rire jaune avant de continuer. " Bien sûr que je vais bien ! Pourquoi j'irai mal... Je suis un Dieu après tout. Un Dieu puissant et... "

Le seul mot qui lui venait était "paumé", il baissa les yeux cherchant un instant la suite de sa phrase. Malgré qu'il était souvent pris au dépourvu et arrivait facilement à s'en sortir avec des palabres... Là, il perdait tous ces moyens. Peut être est-ce parce qu'il savait qui était Peine en réalité ? Peut être parce qu'il risquait bien plus qu'une moquerie ? Ou encore que son cerveau se focaliser aussi sur le temps qui passait, et les chiffres qui défilaient dans la salle d'attente et que bientôt celà allait être son tour... En ajoutant aussi la douleur de sa main et le torchon qui continuait à s'imbiber dans sa poche... Il la finit pourtant entre ses dents:

" ... pleins de ressources... " Il eut un mouvement de sourcil, releva de nouveau son regard vers son interlocuteur pour enchaîner rapidement. " Je viens juste ici régler quelques affaires... avec la morgue. Tu sais les morts tout ca... C'est un peu mon truc, même ici... "

Son regard se porta un instant sur la porte de sortie qui se trouvait... derrière Peine et qui lui semblait incroyablement loin et... fermé. Il se secoua la tête, se forçant mentalement à redevenir qui il était. Il releva le menton et ajouta:

" D'ailleurs... Je dois y aller... Je n'ai pas le temps avec toi... Comme si j'en avais avec un sous fifre comme toi. "

Il fonça directement vers la porte de sortie, tout en passant à côté de lui, le bousculant légèrement avec son épaule. Il sortit sa main valide pour la poser sur la poignée de porte, en faisant ce geste, son ticket pour la salle d'attente tomba sur le sol à côté de sa chaussure. Bien entendu, il ne le remarqua pas. Alors qu'il se sentait à moitié soulagé, il soupira quand la porte se referma derrière lui, mettant une distance avec Peine. Il allait continuer dans le couloir, mais il ne savait clairement pas que cette histoire était loin d'être terminé et qu'il venait surement de se vendre.

© Pando


HJ: bon j'ai cherché un rebondissement, j'ai trouvé le coup du ticket. xDD
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Sullivan Sadness

▻ Messages : 88
▻ Date d'inscription : 03/03/2017

MessageSujet: Re: Hey ! I'm fine !! [Sully&Hadès]   Mar 7 Mar - 20:01



❝ Hey ! I'm fine !! ❞
Sullivan & Hadès
La situation était totalement rocambolesque. Un Dieu de l'Olympe et son ancien sous-fifre, l'un face à l'autre, embarrassés, dans les toilettes d'un hôpital publique. Pourtant, ce n'était pas comme si c'était la 1ère fois que Sullivan croisait Hadès dans ce monde-ci. Il a de nombreux souvenirs de confrontations houleuses, où, pour une fois, il avait un ascendant certain. Se souvenant à quel point, il le faisait tourner en bourrique, le conseiller municipal ne put se retenir un sourire discret. Hellfire avait des grosses difficultés à payer ses taxes foncières, et l'argent qu'il devait à la ville était un moyen de pression tout à fait délectable pour l'ancien démon.

Pourtant, une fois les souvenirs revenus, Sully avait toutes les peines du monde à se rappeler de la dernière fois qu'il l'avait croisé. C'était vrai ça, il était étrange que l'ancien Dieu ne soit pas venu se venger, ou même essayé de retrouver ses larbins. Cette réflexion fit son chemin dans le certain du brun qui n'entendit que d'une oreilles les réponses, plutôt évasives de son ancien Boss. Un dieu plein de ressources faisant des affaires avec la morgue ? Et personne n'en avait entendu parler ? Etrange ...

" D'ailleurs... Je dois y aller... Je n'ai pas le temps avec toi... Comme si j'en avais avec un sous fifre comme toi. "

Ah, les rôles étaient donc revenus à la normal. Des choses si importantes pour qu'Hadès passe son chemin aussi facilement ? Dans un autre monde, Peine aurait sauté au plafond et se serait enfui de l'autre côté, mais les choses étaient différentes maintenant. Sullivan sentait comme un vent de liberté lui souffler entre les orteils et comme une envie d'en savoir plus. Comme s'il pouvait désormais se le permettre.

Mais les habitudes ont la vie dure et il ne réagit qu'à peine quand Hadès sortit de la salle tout en le bousculant au passage. Ce qui eut le don d'irriter au plus haut point l'ancien démon. Mais pour qui il se prenait. Ah oui ... pour le Dieu des Enfers. Qui venait de faire tomber un petit papier par terre. Une fois ramassé, le brun put lire le numéro 58. Numéro inscrit sur le très familier papier de la liste d'attente des urgences. Tiens. Hadès attendait donc pour les urgences ? Comment cela était-il foutrement possible ?

Les yeux ronds devant le pauvre morceau de papier, il poussa le battant de la porte des toilettes d'un grand geste. Ce petit morceau soulevait un paquet de questions mais apportait aussi son lot de réponse. Et Sully voulait en avoir le coeur net. Passant rapidement la porte, il reprit d'une fois forte, pour stopper le fuyard :

" Attendez ! Ce papier doit être à vous, vous venez de le faire tomber !"

Une fois qu'il eut toute l'attention requise, il le rejoignit en quelques enjambées pour lui tendre son ticket. Un sourire insolent aux lèvres, il ne lui rentra pas dedans tout de même. Autant prendre quelques petites précausions, mais il sentait que les choses à venir allaient lui plaire.

" Le numéro 58 ? Vous n'êtes pas au bout de vos peines, le dernier numéro que j'ai vu était le 45."

Pourtant, il garda encore le ticket en retirant légèrement sa main. Tant qu'il n'aurait pas les réponses à ses interrogations, il avait toujours ce léger moyen de pression.

"J'espère que ce n'est pas trop grave quand même ... Enfin, si ce l'était, je pense qu'ils vous aurait passé en priorité. Il ne faudrait pas qu'il arrive quelque-chose au "Patron".  "

Sullivan jouait violemment avec le feu, pourtant il se sentait presque puissant de ce petit ticket. Il ne voyait pas l'ancien Dieu des Enfers accompagner quelqu'un, ce n'était clairement pas son genre, puis depuis quand avait-il des amis ? Le toisant de haut, il retira encore davantage sa main, une petite idée de test en tête :

"Des maux de tête violent ? Une migraine ? Mmmh, une moussaka qui passe mal ?. "


© Pando


HJ : Absolument parfait le coup de ticket, du pain béni xD !
Revenir en haut Aller en bas

Ouh ! J'ai la flammèche éteinte.
Ouh ! J'ai la flammèche éteinte.
avatar
Hadès Hellfire

▻ Messages : 175
▻ Date d'inscription : 21/01/2017

MessageSujet: Re: Hey ! I'm fine !! [Sully&Hadès]   Mar 7 Mar - 22:40



❝ Hey ! I'm fine !! ❞
Sullivan & Hadès
Visiblement, les choses prenaient une tournure qu'Hadès n'allait vraiment pas apprécier... Bien qu'il trottait à la limite de la course presque dans le couloir, il entendit Peine le rappeler. Il allait faire semblant de l'ignorer qu'il lui parla d'un papier qu'il avait fait tomber. Il fourra sa main gauche dans sa poche et remarqua avec stupeur qu'il avait perdu son ticket d'attente. Il s'arrêta net, tout en continuant à rester dos à son interlocuteur. Il ferma les yeux un instant en se traitant d'imbécile sans nom, puis il prit une grande inspiration avant de se tourner doucement.

Il ne pouvait pas faire sans ce papier et malgré ce qu'il espérait, l'état de sa main ne lui permettait pas de fuir l'hôpital. A vrai dire, il s'était déjà fait tout un petit scénario dans sa tête alors qu'il se voyait littéralement se vider de son sang. Hadès se mordit la joue intérieur tout en fixant sans ciller son ancien valet qui avait rapidement compris la situation et qui semblait se satisfaire du spectacle. Peine était le moins bête de ses deux sous fifres, et malheureusement, c'est face à lui qu'il se retrouvait. Il aurait peut être préféré se retrouver face à cet idiot de Panique qui lui aurait rampé aux pieds sans chercher à comprendre. Sans compter qu'Hadès se souvenait tout ce que son ancien lui, lui avait fait subir alors qu'il travaillait encore à la mairie.

Alors que les répliques s'enchaînaient, Hadès ne dit mot, un rictus de colère et d'agacement se pointant sur ses lèvres. Mais le coup de la Moussaka était peut être le truc qui le fit royalement sortir de ses gonds. Sans penser plus à la douleur de sa blessure, il attrapa l'ancien Démon par le col à deux mains et le plaqua contre le mur assez violemment. En temps normal, il n'aurait pas hésité à écraser cette vermine, mais la situation était tellement absurde que Peine avait, aujourd'hui, quelques centimètres de plus que son patron. Il lui cracha littéralement à la figure, la gorge serrée par la colère et tout le ressenti qu'il contenait:

" Ecoute moi... Sale. Petite. Ordure. " Il avait bien appuyé ses mots, histoire de bien lui faire comprendre qu'il restait ce qu'il était malgré tout. " ... que chaque parole que tu viens de prononcer ici te sera payé au centuple une fois rentré. Mais peut être souhaiterais-tu retourner dans ton joli petit 10 centimètres carré. N'oublie pas que c'est moi qui t'ai sorti de cette boite et que je peux t'y remettre. "

Même si il n'avait pas du tout la boite de Pandore avec lui, mais si il pouvait faire pression sur quelque chose, c'est bien celà. Une chose à la fois. Il entendit une porte s'ouvrir dans le couloir et il lâcha Sullivan. Il se recula d'un pas et remarqua qu'il avait visiblement laissé une trace de son sang sur le col de sa chemise. Des tâches noires semblaient apparaitre sur sa rétine et ne présageait rien de bon. Son cœur battait si fort qu'il semblait battre dans ses tympans. Il regarda sa main blessée, le fait de ne pas laisser sa main tranquille, sans parler de sa tension qui était monté d'un cran d'un seul coup, avait semblé fait repartir l'écoulement du sang, et le torchon était déjà imbibé, quelques goûtes commençaient à couler sur le sol.

" Merde... "

Une vague noire l'enveloppa et il tomba littéralement dans les pommes aux pieds de Sullivan.

© Pando


HJ: Démerde toi avec ca maintenant. PTDR
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Sullivan Sadness

▻ Messages : 88
▻ Date d'inscription : 03/03/2017

MessageSujet: Re: Hey ! I'm fine !! [Sully&Hadès]   Lun 13 Mar - 20:59



❝ Hey ! I'm fine !! ❞
Sullivan & Hadès
Jouer avec le feu ne peut que vous amener à vous brûler. Et Sully l'a appris à ses dépend. La situation était clairement à son avantage, pourtant, tout le monde sait qu'il ne faut jamais vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué. Alors qu'il se délectait presque de la situation, il avait totalement oublié que son ancien maitre avait un sacré caractère, mais que surtout, ils étaient à force à égale désormais. Ce fut donc avec une certaine surprise que le grand brun se retrouva cloué au mur.

De grands yeux ouverts, le col remonté jusqu'à son menton, la poigne de Hadès était puissante. Et la rage qui brûlait d'un feu ardent dans son regard donna des sueurs froides à Peine. Et il ne fut pas déçu de ce qui suivit :

" Ecoute moi... Sale. Petite. Ordure... que chaque parole que tu viens de prononcer ici te sera payé au centuple une fois rentré. Mais peut être souhaiterais-tu retourner dans ton joli petit 10 centimètres carré. N'oublie pas que c'est moi qui t'ai sorti de cette boite et que je peux t'y remettre."

Le grand brun eut toutes les difficultés du monde à avaler sa salive. Car même Humain, l'ancien Dieu était des plus effrayant. Epouvantable même. Sans forcément y réfléchir, Peine hocha frénétiquement de la tête. La situation s'était totalement inversée. De supérieur, l'ancien démon était à nouveau réduit au rang de sous-fifre. De moins que rien. Son Boss le relâcha alors et recula de quelques pas. Du sang poisseux goûtait avec énergie de sa main, tâchant sa chemise blanche au passage.

Pourtant Sullivan n'y prêta vraiment pas attention, car le teint de son interlocuteur était devenu subitement très pâle. Trop pâle. Un voile se posa sur le regard bleu de Hadès et celui-ci s'effondra tout simplement à ses pieds. Toujours les yeux rond, Sullivan était tout simplement abasourdi. La situation était complètement dingue. Son ancien chef se trouvait là, à ses pieds, dans les vappes et la main en sang. Le sentiment de puissance aurait pu revenir, mais des maux de tête résonnèrent dans la tête du brun. Son coeur se serrait devant tant de désarroi. Et Merde ! Encore cette empathie misérable qui le prenait. Mais qu'allait-il pouvoir faire ?

Le laisser là et repartir comme il était venu ? Rien qu'à cette idée, son haut-le-coeur augmenta de plus bel. Bien. Il n'avait donc pas d'autre choix. Il courrut jusqu'au bout du couloir pour heller un interne qui passait par là :

"HEY ! On a un blessé de guerre par ici ! Je viens de le trouver, il a dû tomber dans les vappes à cause de son hypertension. Et peut-être de sa main tiens. La vieillesse, ça ne fait pas que du bien. "

Quand le jeune médecin vit le blessé, il s'empressa d'aller chercher des collègues et une civière. Le groupe transportèrent alors le blessé vers une aire des urgences. Sullivan les suivit d'un pas trainant, de toutes façons, il n'avait que ça à faire, la secrétaire n'était toujours pas revenue de sa pause. Quelle feignasse.

Installé, sur un lit, ils recousirent rapidement la main du malheureux Dieu et le laissèrent se reposer. Le médecin se tournèrent alors vers le brun :

" Rien de bien grave, un trop grand tension pour une main amochée. Il ne devrait pas tarder à se lever et vous pourrez le ramener chez lui. "

" En fait, je ne ..."

Sully n'eut pas le loisir de finir sa phrase, que le médecin était déjà à plusieurs mètres de là. Parfait, le voici désormais à chargé d'un ancien Dieu éclopé. Magnifique. Las, il prit un tabouret qui traînait pour s'installer à côté du patient. Au moins, sa migraine et son coeur s'était calmé. Lui jetant un regard noir, son esprit commença à se demander comment il pourrait tourner cette situation à son avantage. Et cela le fit sourire.

Un sacré paquet de gens n'étaient pas au courant de cette soudaine mortalité. Et pas sûr que le Dieu veuille que cette information ne s'ébruite. Pour ne pas risquer davantage sa peau. Un léger rire sortit de la bouche de l'ancien démon. Il avait là une parfaite manivelle de chantage. Il attendit donc impatiemment que sa Belle au Bois Dormant ne se réveille et quand celle-ci ouvrit tout doucement les yeux, il ne put s'empêcher de sortir avec un beau sourire narquois :

" Alors, bien dormi ? "

Pour reprendre d'un ton un peu plus sérieux :

" Votre main et soignée, vous pouvez désormais rentrer chez vous. C'était une bonne idée pour griller toute la queue, mais j'ai fais en sorte que personne ne vous remarque. A part moi bien sûr ... "


© Pando
Revenir en haut Aller en bas

Ouh ! J'ai la flammèche éteinte.
Ouh ! J'ai la flammèche éteinte.
avatar
Hadès Hellfire

▻ Messages : 175
▻ Date d'inscription : 21/01/2017

MessageSujet: Re: Hey ! I'm fine !! [Sully&Hadès]   Lun 13 Mar - 23:24



❝ Hey ! I'm fine !! ❞
Sullivan & Hadès
Hadès ne comprit pas trop ce qu'il se passa. Ce genre de choses ne pouvait pas lui arriver... Bien sûr que non ! Et puis au final... Heureusement qu'il était dans les vappes, car il n'aurait pas forcément apprécié ce que ce cher Sullivan avait balancé sur lui à ce moment précis. Quoi qu'il en soit, il fut visiblement transporté et soigné sans qu'il ne s'en rende vraiment compte. Il émergea quelques minutes plus tard dans un endroit totalement différent du couloir où il était tombé.

Il avait visiblement un mal de crâne naissant et la douleur de sa main restait assez vive. Il se sentait limite gêné par celà, avec cette impression de ne pas pouvoir bouger les doigts correctement. N'étant pas du genre à tenir en place plus de dix secondes, Hadès fit alors un bond dans son lit en se redressant d'un seul coup. Il était totalement sur la défensive et près à agir contre un agresseur qui n'existait visiblement pas... A vrai dire, Hadès avait ses nerfs mis à rude épreuve depuis qu'il était humain. Pas de pouvoirs, il était à la merci de tous... Sans parler de la menace Zeus. C'était comme si son cerveau était en surcharge constante. Ce n'était donc pas étonnant que sa tension vienne à jouer aux montagnes russes.

Il capta Sullivan qui lui demanda ironiquement si il avait bien dormi. Il se rappela doucement ce qu'il s'était alors passé. La honte de s'être fait humilié remonta à l'intérieur de lui. Pour toute première remarque, il lui jeta un regard assassin, bien loin de la gratitude qu'il aurait pu éprouver de ne pas l'avoir laissé au milieu du couloir et en train de se vider de son sang. Il grommela des insultes inaudibles à l'encontre de son ancien valet, tout en jetant un regard à son nouveau bandage. Il capta aussi qu'on lui avait mis une perfusion. Peine continua à déblatérer des mots, Hadès semblait s'en ficher mais était bien présent à ce qu'il était en train de lui dire.

" Je suis pas d'humeur aux sarcasmes. Et j'espère bien que personne ne m'a vu. "

Sa paranoïa le fit entendre qu'il pouvait le menacer cependant. Il jeta un nouveau regard de haine avant de vouloir se lever vers lui, mais il se dépêtra d'abord avec sa perfusion qu'il finit par arracher sèchement et sans ménagement, n'attendant visiblement aucune infirmière.

" Écoutes moi bien petite merde. Si j'entends des rumeurs courir, je saurai d'où ca vient... Et je te prie de croire que je me ferai un plaisir de creuser ta tombe moi-même et avec grande joie. "

Il aurait pu être crédible si il n'eut pas un vertige au même moment, le forçant à s'asseoir de nouveau sur son lit, le regard hagard. Il se passa sa main valide sur le front, se demandant ce qui lui arrivait pour qu'il soit dans un état pareil. Il poussa un râle d'agacement mais ce n'était clairement pas ce qui allait l'aider.

© Pando
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Sullivan Sadness

▻ Messages : 88
▻ Date d'inscription : 03/03/2017

MessageSujet: Re: Hey ! I'm fine !! [Sully&Hadès]   Lun 3 Avr - 19:52

Sullivan Sadness a écrit:


❝ Hey ! I'm fine !! ❞
Sullivan & Hadès
Sullivan aimait toujours quand la situation était à son avantage. Et là, il comptait vraiment en profiter. Finalement, jamais il n'aurait cru se retrouver dans un moment comme ça. Lui, l'ancien pion, au chevet de son ancien maitre, totalement dans les vappes. Et visiblement, vu comment il se pré-occupait de son image, il ne voulait clairement pas que cela s'ébruite. Pourtant, malgré sa position inférieur, l'ancien Dieu ne faisait rien pour arranger son cas. Il était aussi désagréable que d'habitude. Et surtout, il commença à s'agiter.

Se relevant avec peine, il se débarrassa de sa perfusion, ce qui n'était clairement pas l'attitude la plus intelligente à avoir.

" Écoutes moi bien petite merde. Si j'entends des rumeurs courir, je saurai d'où ca vient... Et je te prie de croire que je me ferai un plaisir de creuser ta tombe moi-même et avec grande joie. "

Même si Sullivan lui répondit avec un immense sourire, au fond de lui, le brun ne put retenir un frisson de parcourir son échine. Probablement des siècles d'habitude, mais quand le Boss s'énervait et menaçait, il ne le faisait jamais à moitié. D'habitude, il se serait tassé sur sa chaise et aurait baissé les yeux en acquiescent mais pas cette fois. Cette fois, il lui ria au nez :

" Hahahaha ! Mais quelle drôle de blague ! Visiblement, vous avez enfin acquis le sens de l'humour. Je ne suis pas sûr que vous puissiez creuser quoi que ce soit, si vos ennemis vous ont déjà plongé de votre propre tombe ... "

Sullivan était un peu plus subtile que son ancien chef, au moins la menace ne venait pas directement de lui, mais le message était plus que claire. Et alors même qu'il allait reprendre la parole pour lui envoyer une répartie sanglante sur son état, cet état se rappela à lui comme une fleur. Hadès se rassit sur son lit, blême comme un linge. Cela en était presque pathétique. Ces menaces avaient l'air bien belle. Sully en eut pitié. Il reprit alors, d'un ton plus calme :

" Soyez raisonnable. Au bout d'un moment, il faut voir la vérité en face et accepter votre situation. Sachez juste que je suis au courant et que je me débrouille par moi-même maintenant. Ne venez pas m'emmerder. "

Sullivan se leva alors, prêt à partir pour son rendez-vous avec le doyen. Depuis le temps, la secrétaire était sûrement revenue de sa "pause-infinissable". Il s'arrêta néanmoins, avant de partir, devant le teint toujours aussi pâle de l'Homme :

" Je vous appelle un taxi, au moins. "

Les vieilles habitudes ont toujours la vie dure. Même si, cette fois-ci, il faisait les choses de lui-même, presque pour se sentir mieux.


© Pando
Revenir en haut Aller en bas

Ouh ! J'ai la flammèche éteinte.
Ouh ! J'ai la flammèche éteinte.
avatar
Hadès Hellfire

▻ Messages : 175
▻ Date d'inscription : 21/01/2017

MessageSujet: Re: Hey ! I'm fine !! [Sully&Hadès]   Jeu 13 Avr - 19:02



❝ Hey ! I'm fine !! ❞
Sullivan & Hadès
Bon peut être que recommencer à se mettre dans tous ces états n'était pas la solution... Mais il ne pouvait qu'être en colère contre ce qui était en train de lui arriver. Qui ne le serait pas ? Il n'avait plus aucuns pouvoirs et il se retrouvait complètement impuissant face à un de ses larbins... Et visiblement, il semblait ne pas vouloir obtempérer. Pire que ça, Sullivan semblait le menacer en retour... Ou du moins, il lui mit sous le nez des vérités qu'Hadès ne voulait pas entendre... Il grogna entre ses dents mais refusa de faire un nouveau geste. Visiblement, il n'était pas en état de faire quoi que ce soit.

Son ancien sous fifre, finit par lui dire qu'il ne voulait pas l'avoir dans ses jambes... Enfin 'l'emmerder" était le mot utilisé. Hadès continuait de lui jeter un regard noir et secoua la tête, tentant de se donner une dernier souffle de ce qu'il avait pu être avant de lui cracher au nez:

" Alors prie pour que je ne récupère jamais mes pouvoirs l'ami car je te prie de croire que tu viens de passer sur ma liste. "

Et encore... Il ne savait pas ce qui allait se passer avec Macaria... L'homme disparut de sa vue après qu'il lui dit qu'il allait lui appeler un taxi... Hadès ne le vit pas comme une aide mais plutôt comme une nouvelle manière de le narguer. Quand il se retrouva seul, il finit par soupirer longuement et regarda sa main. Cela allait être pratique tout ca... Il se frotta le front avant de se lever plus doucement, tout en attrapant l’ordonnance sur la table d’appoint. Il remit sa main dans sa poche, histoire de ne pas attirer l'attention sur sa blessure. Il se dirigea doucement vers la sortie. Il espérait ne plus recroiser Sullivan jusqu'à l'extérieur...


© Pando


HJ: c'est court, mais c'est histoire d'achever le truc. xD
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Hey ! I'm fine !! [Sully&Hadès]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hey ! I'm fine !! [Sully&Hadès]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tarte fine abricots/frangipane
» Caaat powaaaaaaaa! /ZBAF/ Prèz' de Fine Patte :
» Hadès, dieu des enfers. (Terminé)
» fiche de Hadès [En Pause]{Lyra}
» Fine fleur et fine lame, un détonnant mélange !

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
HAPPY ENDINGS CHRONICLES :: Storybrooke & le monde sans magie :: Main Street :: L'hôpital-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: