AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Parce que tout le monde peut être sauvé par une chaussure en verre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

avatar
Ella Boyd

▻ Messages : 121
▻ Date d'inscription : 09/04/2017

MessageSujet: Parce que tout le monde peut être sauvé par une chaussure en verre.   Dim 9 Avr - 20:37

Ella, "Cinderella" Boyd.

J'ai prouvé que tout le monde peut changer son destin en passant de bonne à princesse, puis de princesse à sorcière.

▻ Conte d'origine : Cendrillon & Le magicien d'Oz.
▻ Nom du personnage de conte : Cendrillon & La bonne sorcière du Sud.
▻ Lieu de naissance : Forêt enchantée.
▻ Âge : 22 ans.
▻ Localisation actuelle : Storyrooke.
▻ Occupation/métier :
Ancienne femme de chambre, détient désormais un magasin de chaussures : Ella's Shoes.
▻ Orientation sexuelle : Hétérosexuelle.
▻ Statut matrimonial : Mariée.
▻ Caractère : - intelligente – serviable – spontanée – trop naïve – gentille – parfois enfantine – Altruiste – drôle – se fait facilement manipulée – trop gentille – polie et aimante – souriante – baisse  rarement les bras – rêveuse - ▻ Groupe : Storybrookians.
▻ Feat. de l'avatar : Lily James.
Comment tu vis ?

▻ Que penses-tu de la situation de la contrée dans laquelle tu te trouves ? Et bien Stroybrooke est une ville plutôt agréable… Enfin, façon de parler bien-sûr. Durant la malédiction, ma vie était plutôt catastrophique, nous devons nous l’avouer ! Mais, tout s’est légèrement arrangé, j’ai retrouvé Sean et nous vivons heureux : merci Emma ! Avec Alexandra, notre petite fille, nous pouvons désormais nous épanouir. Donc Storybrooke n’est désormais pas si mal. Mais cela va sans dire que je préférerais être dans mon royaume, pieds en éventails ! Mais bon, j'ai encore le pays d'Oz a essayer de combattre, contre cette Zelena. La vie ici est dure, et durant la malédiction, j’ai été réduite à ce que j’ai été lors du début de mon histoire : femme de ménage… J’en veux terriblement à Regina de nous avoir privés d’une fin heureuse, mais maintenant que la malédiction est révolue, la vie est plus simple.

▻ En quoi la situation actuelle affecte-t-elle ton existence ? Ma vi était paisible et je bénéficiais d’une vie plutôt paisible en forêt enchantée, jusqu’à cette malédiction… Néanmoins, c'était un mal pour un bien : mon royaume est totalement glacé par Ingrid, la reine des glaces d’Arendelle, décidément, à chaque royaume sa méchante on dirait ! Mon existence est bien évidemment affectée, et je combattrais coute que coute, avec ma magie ainsi que Sean pour combattre cette reine de glaces et rétablir le bien en forêt enchantée et dans tout le monde des contes.


▻ As-tu choisi un camp ? Lequel et pourquoi ?Mon camp est choisi, il n’y a même pas besoin de chipoter : je suis contre cette reine des glaces ! elle réduit tout le monde des contes à un vulgaire désert de glace… Je combattrais contre elle, avec tous les moyens possibles. Quant à Storybrooke, en toute honnêteté, je n’ai pas vraiment choisi de camp, il n’y en a pas vraiment à choisir : Regina, je lui en veux, mais ce n’est pas pour ça qu’elle doit être reniée. Lui en vouloir est la solution la plus facile, et ce serait se réduire aux horreurs qu’elle a commise… De plus, elle essaie de changer, et je trouve cela admirable et courageux de sa part : elle n’est pas si mauvaise

▻ Est-ce que tu sais utiliser la magie ? Oui, j’ai hérité cela de ma mère, je suis par ailleurs l’une des quatre sorcières du pays d’Oz, faisant régner son équilibre. Mes pouvoirs sont les suivants : je sais voler sur un balai, le miens est en verre bleu, ma magie en générale est bleue, je ne suis pas la plus puissante des sorcières, mais je magie ma magie à la perfection. De plus, je sais faire des potions, mais ma formation n’étant pas été finie, j’essaie de me débrouiller avec mes lives de magie.
Pour ce que j’en pense, la magie est une très bonne chose, elle permet d’aider ou d’être plus puissante, de prendre confiance en soi. Mais elle ne revient pas à n’importe qui : on ne joue pas avec la magie. Sinon on peut vite finir comme Zelena ou encore Regina… La magie doit être utilisée avec modération, et avec de bonnes intentions.










Toi derrière l'écran.

▻ Pseudo : Ella/Freya.
▻ Code du règlement : OK by Regina
▻ A quelle fréquence penses-tu mettre ton nez dans le livre de contes ? Tous les jours sauf empêchement !
▻ Comment as-tu connu le forum? Qu'en penses-tu? Une idée pour l'améliorer ?
▻ Souhaites-tu un parrain/une marraine ? Ecrire ici.

Code:
<a class="imginfo"><a class="imginfo">[color=indianred]✘[/color] CÉLÉBRITÉS<span><table border="0" cellpadding="1" cellspacing="1" width="110"><tbody><tr><td align="center"><div class="titre3"> Nom du perosnnage</div></td></tr></tbody></table></span></a>
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ella Boyd

▻ Messages : 121
▻ Date d'inscription : 09/04/2017

MessageSujet: Re: Parce que tout le monde peut être sauvé par une chaussure en verre.   Dim 9 Avr - 20:38

I was... Cendrillon
Once Upon a time... En forêt enchantée.



Il était une fois une magnifique femme, l’une des quatre sorcières cardinales d’Oz, qui fut envoyée en forêt enchantée par simple mégarde à cause d’une chaussure en verre enchantée. Désemparée, elle fuit, et atterrit dans un sublime manoir habité par un jeune homme aussi beau que l’arc en ciel surplombant Oz. Il l’accueillit, ils se marièrent, et eurent une enfant : Ella.

C’était une enfant pleine de ressources, belle comme un ange, ressemblant à sa mère autant qu’à son père. Elle eut une enfance plus qu’agréable, épanouie et en bonne santé. Elle vivait avec sa mère essentiellement, son père étant souvent en déplacement. La riche famille vivait cependant heureuse malgré le mari absent. Ella passait beaucoup de temps dans l’immense jardin, à jouer avec les animaux de basse-cour ou les chevaux. Elle était très proche de ces derniers. Ella allait au village, adulée par les autres enfants, admirée par les parents : c’était un  synonyme d’exemple pour tout le monde. Elle faisait les courses pour sa mère, et lorsqu’elles sortaient toutes les deux, les hommes confortablement installés dans leur bar ne manquaient pas de faire remarquer que la fille allait être aussi voir plus belle que la mère. Cela faisait rire Ella et sa mère, elles étaient très fusionnelles : la relation mère/fille était absolument magnifique.

Quand elles rentraient, Ella adorait entendre les histoires de sa mère : Beaucoup parlaient d’un pays au-dessus d’un arc-en-ciel, le chemin étant apparemment fait de briques jaunes et la capitale était la Cité d’Emeraude, cette dernière étant verte émeraude. Cela faisait évidemment rêvé Ella : ce pays avait l’air utopique, magique. Il était magique ce pays, étant apparemment dirigé par quatre sorcières : Sud, Est, Ouest et Nord. Mais utopique, non, en effet, ce pays était mourant si d’ici les prochaines années les sorcières n’étaient pas toutes réunies. C’était évidemment une histoire de conte, rien de vrai donc, mais la mère d’Ella semblait si touché par cette histoire et les il y avait tellement de détails qu’elle paraissait vrai.

La mère d’Ella lui avait inculqué également trois principes à toujours garder en tête : toujours essayer de garder sa bonté et aider les autres dans le besoin, toujours être gentille, et surtout, toujours croire en sa bonne étoile et à la magie. Evidemment, Ella voyant sa mère comme un modèle et comme un oracle, croyait dur comme fer ses propos, et allait les respecter quoi qu’il en soit, dans toutes les situations possibles.
Ils vécurent alors ainsi durant 14 années, avant que la mère de Cendrillon ne tombe malade.

Effectivement, elle fut touchée par une maladie incurable et inconnue qui l’éteignait à petit feu… Ella, terriblement touchée, anéantie par la maladie de sa mère la vit alors s’éteindre, devant ses yeux. Ella s’occupa alors de la maison, gérait les domestiques, et fit le travail de sa mère pendant que cette dernière se reposait dans un lit, ne pouvant pas bouger. Le jour de sa mort, Ella le sentit venir : elle se réveilla, les mains moites, la gorge sèche, triste avant l’heure. Elle alla en courant dans la chambre de sa mère et la regarda, sa mère, brulante de fièvre, lui sourit : ce sourire sincère était son dernier, elle-même le savait, elle dit alors à sa fille, très difficilement :

« Ella, ma belle Ella, retiens bien cela, essaies de garder ta bonté et d’aider les autres, restes polie, courtoise, et gentille.  Et surtout, ne cesses de croire en la magie, et en t’as bonne étoile, car maman est là, elle t’aime, et veilles sur toi. »

Ella et sa mère pleurait toutes deux à chaudes larmes, l’une le sourire aux lèvres, l’autre assise au chevet, suppliant sa maman de se battre. Mais il n’en fut rien, Ella sentit sa main se desserrait et sa mère ferma les yeux, sourire aux lèvres.

Le père d’Ella arriva en furie, fit sortir sa fille, fondue en larmes. Ella s’enferma dans sa chambre. Le lendemain, les funérailles eurent lieu. Il y avait énormément de monde : tout le village était là. Ella décida de faire un discours pour sa mère. Elle se leva alors, habillée de la robe rose préférée de sa mère, cela avait bien entendu surpris les commères du village : comment pouvait-on ne pas venir en noir à un enterrement ? Elle se mit alors devant le cercueil, et parla :

« Maman… Oh maman… Que te dire ? Je t’aime ? Cela ne serait pas assez fort… Tu me manques ?  Cela serait égoïste… Et s’il y a bien une chose que tu m’as apprise : c’est être forte et altruiste. Tu te rappelles le jour où nous avons couds cette robe ? Je n’y arrivais pas… Et pourtant, tu m’as dit une chose : ne jamais abandonner, ne pas être lâche, toujours se dépasser. Alors, pour ne pas te décevoir, nous avons finis cette robe, et en avons même fait une deuxième pour les plus nécessiteux du village. Enfin, tout cela pour te dire une chose maman : Merci, merci de m’avoir éduqué, de m’avoir aimé, et comme je sais que tu m’entends et que tu veilles sur moi : je te le promets, j’essaierai au plus possible d’être forte, gentille, et altruiste. »

Et surtout, de croire en la magie, mais cela, Ella le dit à sa maman sans les nombreuses personnes devant-elle. Toutes les personnes présentes étaient en pleurs devant le discours d’Ella, cette dernière alla incinérer sa mère. En rentrant chez elle, son père et elle éparpillèrent les cendres de la femme bien-aimée dans le jardin. Une fois finie, Ella rajouta une chose :

« Maman, tu seras toujours avec nous. »

--

Après le décès de la mère d’Ella, la jolie jeune fille se retrouva seule, et désemparée. Son père était si souvent en voyage… Mais les habitudes reprirent leurs cours : Ella s’entendait à merveilles avec les domestiques, passait beaucoup de temps dans le jardin, et allait souvent au village, seule.

Un jour, alors qu’Ella attendait impatiemment son père, il lui dit alors qu’il avait une confessions à lui faire. Surprise, Ella lui dit alors qu’il pouvait tout lui dire : la jeune femme pouvait tout comprendre. A la grande surprise d’Ella, ce dernier lui apprit qu’il avait retrouvé l’amour : une certaine « Lady de Trémaine », une charmante femme.

Alors, le lendemain, cette fameuse Lady de Trémaine débarqua au manoir avec ses deux filles : Anastasie et Javotte. Trois pestes, et le mot est faible. Elles sortirent alors du carosse noir ébène, ayant manqué d’écraser les pieds d’Ella.

Les trois femmes sortirent alors : et ce fut l’effarement pour Ella : Comment son père avait pu tomber amoureux d’une telle femme ? Elle paraissait si mauvaise… En regardant de haut en bas Ella, elle fit de mielleuses présentations, et ses deux filles, ne prirent pas la peine de se présenter et partirent directement dans le manoir, suivies de leur mère. Ella, se forçant à sourire à son père, les suivit.

Après quelques jours, Ella s’était habitué aux trois femmes, en effet, Ella essayait vraiment d’être gentille comme sa mère lui avait ordonné et était adorable avec les trois femmes. Mais, La marâtre, Anastasie, et Javotte profitaient de la gentillesse et la bonté d’Ella… Elles la faisaient subir les pires calvaires. Par exemple, Anastasie et Javotte partageaient une chambre à deux, La marâtre suggéra donc à Ella de lui donner sa chambre, ce que cette dernière fit, bien entendu… Cependant, la marâtre ordonna à Ella d’aller dans le grenier : une chambre étant pour Javotte, l’autre pour Anastasie !

Dans sa pureté d’âme, elle accepta et alla dormir dans le grenier. Les escaliers y étaient sombres, le grenier petit et poussiéreux, il y avait des souris. Mais ces dernières n’étaient pas un problème pour Ella, elle s’entendait même très bien avec celles-ci.

Après ce premier coup dur, Ella apprit alors que son père était décédé, à son tour… Ce qui fut une véritable descente aux enfers pour Ella : elle perdait son seul véritable allié, la seule personne qu’elle aimait… Mais, prenant sur elle, Ella se dit alors que peut-être, elle et la marâtre allaient se rapprocher après leurs perte.

Son père décédé, Ella devint alors orpheline, sans parents, hormis cette horrible femme qu’était la marâtre… Mais, la belle jeune-fille se devait de rester digne, gentille et altruiste comme sa mère lui avait enseigné.

Ce qui faisait s’accrocher Ella était le fait que la marâtre aussi était en période de deuil profond : elle avait tout de même perdue son mari… Cependant, Ella eu l’effroi de se rendre compte que sa belle-mère n’en avait que faire : elle organisait salons sur salons, soirées dansantes… Ce fut la goutte d’eau pour Ella, qui lors d’une de ces fameuses soirées, éclata en sanglots. La marâtre la vit et vint la « réconforter ». Ella, tombant dans le panneau, lui confia qu’elle était triste maintenant que ses parents étaient partis, et qu’elle ne savait que faire. Mais, la marâtre, dans toute sa méchanceté lui dit une chose :

« Allons ma belle, la seule chose à faire c’est d’écouter ce que je te dis, nous aurons besoin de toi dans l’avenir. »

Ella ne comprenait d’abord ce qu’elle voulait dire : elle allait tomber de très haut. En effet, les quatre femmes, aucunes d’elle ne travaillant, furent très vite à cours d’argent… Les domestiques, alors seuls amis d’Ella partirent un à un de la maison, ne restant que quelques animaux de la ferme. La marâtre eut cependant la merveilleuse idée de remplacer tous les domestiques par Ella.

La belle jeune-femme, dans sa bonté, sa naïveté immense écouta la marâtre : elle s’occupa des animaux, fit à manger, les courses, fit la lessive, le ménage, femme de chambre, etc… Elle faisait tout pendant que les trois femmes se pavanaient tranquillement dans le manoir en se tournant les pouces manucurés par Ella.

Mais ce qui était le plus dur était qu’Ella dormait dans le grenier : en plein été, il faisait bon, mais en hiver… La plancher était gelé, les murs grinçaient… un soir donc, Ella alla dormir par terre aux pieds de la cheminée. Le matin, elle était donc couverte de suie, ce qui ne manqua pas d’amuser les trois femmes, optant pour un nouveau nom trouvé par la douce et gentille Anastasie :

« Cendre… Ella…. C’est une souillon, et si on l’appelait Cendrillon ! »

Les trois femmes, riant aux éclats, se moquèrent de la belle jeune-femme usée par la fatigue et le travail. Cendrillon n’avait bien entendu pas le droit de manger le même repas que les trois femmes, mangeant les restes. Elle fut donc humiliée, maltraitée, esclavagée par la marâtre et ses filles…

Cependant, un jour, tout changea. En effet, les quatre femmes eurent comme information que le prince du royaume comptait organiser un bal pour pouvoir trouver sa femme. Lady de Trémaine vit alors une occasion financière incroyable pour Javotte et Anastasie. Ella, quant à elle, voulut y participer également, pas forcément pour y trouver un avantage financier, mais pour profiter d’un bal.

La marâtre envoya Ella prendre des robes pour ses deux filles, et Ella revint avec. Les deux sœurs essayèrent alors les robes : elles n’étaient pas du tout gracieuses… Elles ressemblaient plus à deux truies qu’à autres choses en toute sincérité, mais la jeune femme en avait que faire : elle avait une robe, pour elle. Elle exprima aux trois femmes son envie d’aller au bal, elles explosèrent alors de rire. Pour leur clouer la bouche, elle descendit avec une magnifique robe rose dans les mains et dit aux trois femmes :

« Cette robe appartenait à ma mère, je vais la mettre le jour du bal. »

La marâtre prit alors la robe dans les mains, et devant les yeux fiers d’Ella, elle la déchira, morceaux par morceaux et la jeta au feu. Ella fut alors anéantie : à chaque déchirement, elle pleurait un peu plus. Elle ne comprenait pas comment on pouvait être aussi méchante, aussi cruelle. Elle partit alors en courant dans son grenier, en pleurs.

Ella, de sa fenêtre, vit les trois femmes partir pour le bal en carrosse. Après leur départ, Ella alla dans le jardin et se mit alors au bord d’une fontaine : elle pensait à sa mère, elle se rendit alors compte que depuis qu’elle faisait exactement comme sa mère lui disait de faire, c’était une catastrophe et sa vie s’était détériorée petit à petit…

« Tu ne fais pas exactement comme ta mère t’as dit de faire ma belle, si il y a bien une chose qu’elle t’a toujours dit de croire : c’est la magie. »

Ella se retourna, surprise. Une femme, très belle se tenait devant elle. Ella regarda autour d’elle et ne voyait aucun carosse.

« Q-Qui êtes-vous ? Et comment êtes-vous venues jusqu’ici ? »

« Je suis ta marraine la bonne fée bien-sûr ! »


Avant qu’elle ne puisse continuer sa phrase, sa marraine fut alors dissoute à l’aide de la magie par un homme-serpent, devant les yeux effarés d’Ella. Ce dernier, dans une moue plutôt ridicule, se présenta :

« Bonjour, Je suis Rumplestilstkin ! Je pense que j’ai de quoi t’aider, les fées sont à vrai dire, peu dignes de confiance ! »

Ella voulut en savoir plus, et le ténébreux lui dit alors qu’il avait un moyen pour elle de se marier avec le prince si elle allait au bal. Il lui dit cependant que, si elle acceptait ce service, elle devait lui donner son premier enfant.

Plutôt désespérée, Ella accepta, se disant que sa vie ne pouvait pas être pire qu’elle ne l’était aujourd’hui. Rumplestilstkin changea alors Cendrillon dans une magnifique robe bleue. A ses pieds, elle était chaussée de magnifiques chaussures en verre. Elle en avait beaucoup entendue parler dans les histoires de sa mère. Il y avait un portail possible passant d’un monde à l’autre, ce portail était une chaussure en verre. Ella, n’y apportant que peu d’attention, alla au bal dans un magnifique carrosse décorés de diamants devant le sourire plutôt inquiétant du ténébreux.

Ella arriva au bal alors que les portes se fermaient, elle rentra pile à temps. Ses faux valets la firent entrer dans le palais, alors que les présentations des jeunes demoiselles allaient finir. Fort heureusement, Ella put passer. Elle passa alors devant des gardes, ne bougeant pas d’un seul poil. Cendrillon se mit devant la porte, dans sa sublime robe bleue et ses chaussures de verre. Les portes s’ouvrirent et Ella rentrât dans la salle devant les yeux émerveillés du publique. La marâtre et ses filles ne pouvaient pas reconnaître Ella grâce à l’enchantement fait par le ténébreux.

Elle descendit les escaliers et vit le prince : il était magnifique, et c’est peu dire… Ce fut le coup de foudre, le vrai. Ella faillit presque perdre l’équilibre tellement elle ne pouvait pas quitter des yeux le prince, cette sensation d’envoutement. Le prince s’avança vers elle, et il l’a choisi alors pour faire la première danse. Acceptant son offre, Ella s’approcha du prince Sean, et elle lui toucha la main. Une étincelle se produisit alors, presque insupportable ce qui fit reculer les deux jeunes gens. Ils se rapprochèrent à nouveau et se prirent alors, commençant à danser face aux yeux écarquillés de fascination de l’audience.

Ils dansèrent ensemble durant toute la soirée, parlèrent ensemble. Le prince fit presque abstraction des autres jeunes femmes. Anastasie & Javotte tentèrent des approches minables envers le prince, mais Ella n’en prenait pas compte : c’était le plus beau jour de sa vie. Elle avait trouvé l’amour, le véritable. Le prince lui demanda bien-sûr son nom, mais Ella ne voulait pas que les gens la reconnaissent : elle ne voulait pas que la marâtre et ses filles sachent que c’était elle la magnifique inconnue dont le prince avait jeté son dévolu… Elle ne voulut donc pas donner son nom.

Le prince et elle passèrent une nuit magnifique : cependant toutes les meilleures choses ont une fin, et la première cloche de minuit sonna. Ella fut alors glacée de sang. Elle partit en courant sans rien ne dire à personne. Deuxième cloche. Le prince la suivit alors, surprit de ce qui se passait. Troisième cloche. Ella passa devant tous les gardes, surpris de voir la jeune femme si pressée, avec le prince à ses trousses. Quatrième cloche. Ella déboucha sur les escaliers, le prince l’interpella et, son cœur déchiré en mille morceaux, lui répondit :

« Je suis désolée… je dois à tout prix partir ! »

Cinquième cloche. Elle descendit les escaliers en courant, et trébucha en faisant tomber l’une de ses chaussures en verre. Ella ne pouvait cependant pas la ramasser par manque de temps, elle continua à courir avec le prince essayant de la rattraper. Sixième cloche. Elle courut alors vers son carrosse pendant que le prince ordonnait à ses gardes de l’empêcher de sortir. Septième cloche. Ella monta dans son carrosse ordonnant à ses valets de partir sur le champ, et le plus vite possible, les gardes étaient désormais à ses trousses. Huitième cloche. Le carrosse partit à toute allure et Sean ordonna la fermeture du portail. Neuvième cloche. Le carrosse allait à toute allure, le prince vit alors la chaussure en verre pendant que ses gardes partaient après le carrosse et que le portail se fermait. Dixième cloche. Le carrosse eut pile le temps de passer à travers du portail, enfermant les gardes et le prince, pleurant toutes les larmes de son corps… Onzième cloche. Tout commença à se transformer, le carrosse n’avait pas fait beaucoup de trajet et se planta dans le décor, il se transforma en citrouille petit à petit, les valets en lézards. Le prince prit dans les mains la chaussure en verre, alors qu’il était en larmes : il décida alors de chercher coûte que coûte cette mystérieuse inconnue, toute sa vie si il le fallait. Douzième cloche.


Ella rentra au manoir et fit tout pour que la marâtre et ses filles ne se doutent de rien. Quelques jours après le bal, le prince fit une annonce dans tous le royaume : il allait retrouver la princesse inconnue à l’aide de la chaussure en verre qu’il allait faire mettre par toutes les femmes du royaume.

Ella vit alors une aubaine : pour prouver que c’était bien elle, elle avait la deuxième chaussure. Elle courut alors dans son grenier et y sortit la chaussure en verre. La marâtre arriva cependant, lui demandant ce que c’était. Cendrillon lui expliqua alors que c’était la deuxième chaussure de la princesse inconnue : et que cette princesse n’était autre qu’Ella. Lady Trémaine, effarée, s’approcha et prit la chaussure en verre devant les yeux pleins d’espoirs d’Ella. Tout à coup, elle fit tomber la chaussure qui s’éclata contre le sol.

« Pensais-tu vraiment que toi… Pauvre souillon, allait diriger notre royaume ? Oh non, non… Le prince ne voudra jamais d’une personne comme toi, tu ne vaux rien ! »

Elle partit, fermant à clé à double tour la porte avant de sortir du grenier, laissant Ella désemparée, à nouveau. Elle essaya d’ouvrir la porte, de sortir, en vain…
Le jour suivant, le prince arriva avec son carrosse et ses gardes, il était totalement désespéré… Il fit essayer la chaussure, qui n’allait évidemment ni à Anastasie, ni à Javotte et encore moins à la marâtre. Il était accompagné d’une magnifique jeune-femme qu’Ella avait rencontré au bal : Blanche-Neige. Cette dernière entendit une magnifique voix, chantant dans le manoir. C’était Ella, qui chantait au balcon. Elle n’avait plus que cela à faire, désemparée…

Blanche-Neige et le prince ordonnèrent d’ouvrir toutes les pièces du manoir, ce que fit la marâtre, faisant une horrible tête. Ils arrivèrent au grenier, et le prince ouvrit la pièce, Ella descendit les escaliers à toute vitesse et eut la surprise de voir Sean devant-elle. Ils s’embrassèrent alors sans pouvoir se lâcher, langoureusement. Ella remercia alors ensuite son amie Blanche.

Le prince lui demanda alors ce qu’elle voulait faire pour la marâtre et ses filles, et Ella n’en avait à vrai dire que faire, elle voulait, dès lors, ne plus jamais les avoir dans son champ de vision :

« Je souhaite juste ne plus jamais les revoir. »

Les gardes acquiescèrent alors leur nouvelle reine, et le carrosse repartit en direction du château.

Ella et son prince arrivèrent au royaume devant les acclamations du peuple. Quelques jours après son arrivée, ils se marièrent. Ce fut une sublime cérémonie gravée dans les mémoires, Ella avait mis une sublime robe blanche. La fête fut également superbe.
Lors de la nuit de noce : ce qui devait se produire se produisit. Ella tomba enceinte… Au grand plaisir de Rumpelstilstkin bien entendu. Un soir, alors que Ella découvrait qu’elle était enceinte, il vint réclamer son dut en ordonnant, qu’au terme de sa grossesse, elle lui donne les deux enfants.

Ella, alors paniquée, avait totalement oubliée ce détail… Elle voulut alors régler ce problème, mais sans rien ne dire à personne. Il fallait qu’elle cherche dans le monde entier quelque chose qui l’aide à ne pas payer sa dette envers le ténébreux. Elle partit alors de son royaume avec un cheval, sans rien dire à son mari : elle ne voulait pas l’impliquer, et elle ne voulait pas qu’il pense qu’elle soit une profiteuse, une petite menteuse… Ce n’était pas le cas…

Elle partit et durant des jours, des semaines, voire des mois, elle galopa, elle avait pris un peu d’argent pour avoir de quoi manger et dormir. Cependant, un jour, elle fut prise dans une énorme tornade, l’assommant totalement.

Ella se réveilla, alors que deux femmes l’attendaient, lui disant :

« Nous t’attendions Ella. »






Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ella Boyd

▻ Messages : 121
▻ Date d'inscription : 09/04/2017

MessageSujet: Re: Parce que tout le monde peut être sauvé par une chaussure en verre.   Dim 9 Avr - 20:38

I was... La Bonne Sorcière du Sud.
Once Upon a Time.... à Oz.



Les deux femmes l’attendait, mais… Pourquoi ? Qui étaient-elles ? Ella se releva, et vit deux femmes, avec des chapeaux de sorcières. La jeune reine arqua un sourcil, se demandant qui diable elles étaient, et pourquoi étaient-elles habillées ainsi ? Ella regarda autour d’elle, et cela fit tilt dans sa tête : un chemin en brique jaune, des femmes habillées en sorcières. Elle était dans le monde des histoires de sa mère. Les deux femmes, voulant la rassurer, lui prirent le bras, et l’aida à aller jusqu’à une petite chaumière. Là, elles allongèrent Ella et l’une d’elle lui dit :

« Reposes-toi, nous aurons le temps de parler plus tard. »

Ella se reposa des heures durant, exténuée du voyage. Quand elle se réveilla, les deux femmes se présentèrent : elles étaient respectivement la sorcière du nord et de l’est du pays d’Oz. C’était donc vrai, ce pays où régnaient quatre sorcières cardinales… Sa mère, Glinda, connaissait donc ce pays. Et pas des moindre, elle était l’une des sorcières cardinales. Cependant, elle avait disparue d’Oz. Ella prenait donc sa place : elle, ancienne femme de chambre, souillon, allait maintenant devenir une sorcière cardinale : elle était la bonne sorcière du Sud.

Bien entendu, Ella hésita longuement… Devenir une sorcière cardinale ? Presque renoncer à son royaume, son véritable amour… C’était presque inconcevable, cependant, elle se rendit compte qu’apprendre la magie, et être amie avec des sorcières pourrait lui être bénéfique pour sauver son enfant. Alors elle accepta à devenir la bonne sorcière du sud, une décision changeant à jamais sa vie.

Cendrillon apprit à manier la magie plutôt facilement avec comme mentors les deux sorcières, plutôt gentilles avec elle. Elle apprit alors à manier les sorts plutôt simples comme la télékinésie : changer un objet de place, ou le contrôle du feu. Elle apprit également à se transporter où elle veut, à sa guise. Elle apprit plus tard l’illusion astrale : se projeter où elle veut, sans pour autant y être. Elle apprit à guérir les personnes grâce à la magie. Egalement se battre avec la magie en lançant des sorts, les sorts de protections, etc… Mais Ella apprit une des choses les plus importantes qu’une sorcière cardinale apprend, à l’apogée de ses pouvoirs : les potions. Cendrillon était une reine en potion, elle en avait préparé des dizaines et des dizaines, au cas où. Pour protéger ses potions, et son livre de sort, Ella avait créé une poche extensible dans chacune de ses robes, y mettant tous ses objets de valeurs, ses potions et son livre des sorts y comprit.

Après son apprentissage intensif, et ses liens très proches avec les sorcières, Ella, ne perdant pas son objectif en tête fit part qu’elle avait fait une erreur dans son passé, enfin… Une demi-erreur et qu’elle ne pouvait pas donner son enfant au ténébreux, c’était impossible… Les sorcières, voyant la gentillesse et la naïveté qu’Elle avait en elle, acceptèrent de l’aider. Cendrillon arrivait presque à terme quand la potion fut enfin prête : c’était une potion de délivrance magique. Toute personne buvant cette potion était susceptible d’annuler un contrat magique. Mais c’était quitte ou double : soit il annulait tout, soit la vie de la personne faisant le contrat lui était prise.

Ella hésita longuement, mais elle se dit qu’elle se devait de prendre le risque : il était inconcevable que son enfant soit entre les mains d’une telle personne… Alors elle but la potion un soir, dans son château au sud d’Oz. Cependant, cela prit une tournure plutôt inattendue… En effet, après avoir bu la potion, Ella eut de violentes contractions, ses servants arrivèrent et Ella accoucha dans de terribles douleurs.
Quelques heures après, elle était au plus bas : son enfant était mort. Il était la vie prise, il était le quitte ou double… Rumpelstilstkin apparut alors tout à coup, énervé au plus haut point :

« En tant que sorcière de ton envergure tu devrais le savoir : un contrat magique ne peut être brisé ! Tu me paieras ce que tu m’as promis, je peux te le dire. En attendant, remets-toi vie sur pieds, ton histoire à Oz n’est pas prête d’être terminée… »

Ella ne comprenait pas ce que le ténébreux voulait dire, mais si elle avait su, elle aurait pris un peu plus en compte les paroles de ce dernier…

Après l’évènement avec Rumplestilstkin, Ella étaitdétruite de l’intérieur : comment son mari pourrait-il lui pardonner, en plus d’avoir fuie, mentit, Ella avait perdu leur enfant à jamais… Elle décida cependant de trouver un moyen de rentrer chez elle. Cependant, elle se fit prendre à son propre jeu : en acceptant d’apprendre la magie, en acceptant de devenir une sorcière cardinale, elle ne pouvait pas revenir en arrière et ne pouvait pas jouer sur deux tableaux.

Elle devint alors officiellement la bonne sorcière du Sud, elle était gentille, attentionnée et maniait très bien la magie. Et comme toutes sorcières, elle représentait une valeur magique : l’amour. Elle était a seule des sorcières portant un amour in considérable envers les autres, envers son peuple. Et elle était également la seule des sorcières ayant rencontré l’amour véritable.

Très rapidement Cendrillon se sentit presque comme chez elle à Oz, décidant de faire d’Oz un pays heureux avant de repartir chez elle. Elle prit les choses en mains et devint une figure essentielle d’Oz, notamment dans la cité d’émeraude. Elle laissait cependant la partie économique, politique, etc… à ses deux confrères et s’occupait plus du bien-être de ses habitants, d’où l’admiration que portait le peuple envers Ella.

Elle s’intéressa à une chose essentielle d’Oz : sa prophétie prédisant le futur du pays, et l’une des plus importantes était la suivante : une sorcière ayant été emmené à Oz par une tornade allait devenir la quatrième sorcière cardinale : la sorcière de l’ouest. Alors, Cendrillon chercha cette sorcière, et en trouva une : elle se nommait Zelena. Cette sorcière était cependant rongée par la haine, la jalousie, elle en était tellement rongée qu’elle en était verte de jalousie, littéralement. Elle avait également éliminé le magicien d’Oz, posant de nombreux soucis depuis bien longtemps…

Zelena correspondait totalement à la prophétie du livre racontant le passé et le futur d’Oz dont Ella était la gardienne : « Le livre prédit qu’une puissante sorcière rentrera dans la confrérie des sorcières cardinales. La sorcière de l’Ouest arrivera à Oz pars une tornade. Elle restera à Oz jusqu’à ce qu’elle accomplisse sa destinée en renversant l’être le plus malfaisant que le royaume n’est jamais connu. »

De plus, Ella voyait une chance de rédemption en Zelena, une chance de changement, de trouver l’amour, alors, la bonne sorcière du sud, en tant que chancelière des sorcières et gardienne de la prophétie, et se sentant concerné par Oz, voulant au moins réussir une chose dans sa vie, alla à la rencontre de Zelena. Elle l’amena ensuite au cœur d’Oz :  là où l’Ouest, l’Est, le Nord et le Sud se rencontraient. La sorcière de l’Est et du Nord étaient déjà là, positionnées respectivement à l’Est et au Nord du centre d’Oz.

Ella informe alors à Zelena qu’elle est la sorcière de l’Ouest, représentant l’innocence. Et que, si la femme verte était d’accord, elle pourrait redevenir pure si elle le voulait, et qu’elle pourrait entrer dans la confrérie et acquérir de l’amour de sœurs.

Zelena decida alors, au plus grand bonheur d’Ella, de tourner la page et d’accepter de devenir une sorcière cardinale. Cendrillon lui remit alors un pendentif concentrant l’intégralité de ses pouvoirs et Zelena perdit alors sa couleur verte.

Les quatre sorcières réunies, Oz fut épanoui et connut depuis bien longtemps une très grande paix. Cependant, là où Ella aurait dut écouter plus attentivement le ténébreux : Zelena n’était pas la sorcière de l’Ouest attendue… En effet, un beau jour, alors qu’Ella discutait tranquillement avec Zelena, alors de grandes amies, une tornade apparut, Zelena et Ella accoururent pour voir ce qu’il se passait : c’était en réalité Dorothy qui arrivé à Oz.
Ella accueillit Dorothy avec les sorcières, cependant Zelena paraissait jalouse… Elle reprit d’ailleurs sa couleur verte, Cendrillon voulant rassure la sorcière de l’Ouest, lui dit qu’elle était la sorcière, et Dorothy était juste seule, sans amies… Elle essayait juste de l’aider. Mais Zelena ne l’entendait pas de cette oreille : elle pensait qu’Ella voulait juste l’évincer pour que Dorothy prenne sa place.

Zelena organisa alors un stratagème pour évincer ses « ennemies », Ella premièrement, la considérant comme trop puissante et trop influente, et surtout Dorothy. Elle organisa alors son meurtre, se faisant passer pour morte à cause de Dorothy. Cendrillon, effarée tombe dans le panneau et raccompagne alors Dorothy voir le magicien d’Oz pour qu’elle rentre chez elle, la considérant alors comme une méchante, ayant tué son amie Zelena.
Dorothy fut alors renvoyée chez elle, mais Zelena n’en resta pas là : elle montra son visage, devant les yeux effarés d’Ella.

« Tu es une traitresse Ella, je pensais pouvoir te faire confiance ! Mais non, tu es finalement comme les autres, tu ne vois que le mauvais et tu t’es servie de moi ! »

Ella, en totale incompréhension, comprit alors que Zelena se faisait des films, qu’elle n’avait finalement aucune confiance en elle. Cendrillon, comprit également avec effarement que Zelena était la plus grande menace qu’Oz n’est jamais connu… Et Dorothy était la sorcière de l’Ouest… Elle voulut alors contre-attaquer, mais elle n’eut pas le temps de disparaître dans Oz que Zelena attaqua Ella, devenue totalement verte, dans une colère monstrueuse.

Soudain, Ella vit une chaussure en verre dans le coin de la grande salle : la même qu’elle portait lors de sa rencontre avec Sean, c’est alors qu’elle comprit… La chaussure en verre allait la sauver une fois de plus.




Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ella Boyd

▻ Messages : 121
▻ Date d'inscription : 09/04/2017

MessageSujet: Re: Parce que tout le monde peut être sauvé par une chaussure en verre.   Dim 9 Avr - 20:38

I was.. La Reine.
Once upon a time... a Sherwood.



Ella toucha la chaussure en verre, et disparut devant les yeux fiers de Zelena : elle était débarrassé de l’une des personnes les plus puissantes d’Oz.

Quant à la bonne sorcière du Sud, elle se réveilla dans une forêt, et se trouva nez à nez avec un archer, se presentant sous le nom de Robin de Locksley. Cet homme hébergea Ella, encore choquée par les évènements d’Oz. Elle pensait être dans son royaume, mais Robin lui informa qu’ils se trouvaient dans la forêt de Sherwood, autant dire à une petite trotte du royaume de Cendrillon…

De fil en aiguille, ils se lièrent d’amitié, Ella voulut aider Robin, l’ayant hébergé, sauvée. En effet, l’archer voulait bien l’aide de Cendrillon : son arc offert par son meilleur ami ainsi que le médaillon appartenant à sa mère était dans le domaine de son ennemi, le shérif de Nottingham. Ella, se sentant redevable, et étant toujours prête à tout pour aider ses amis, voulut l’aider. Alors, ils allèrent sur ce domaine sous très bonne garde. Cendrillon utilisa sa magie blanche pour se débarrasser des soldats : elle ne les tua pas, Ella n’avait donné la mort, il n’en était pas question qu’elle le fasse aujourd’hui.

Avec grande difficulté, elle réussit à récupérer les objets de son ami, et les lui donna, créant un lien de grande confiance entre Ella et Robin. Par la suite, Robin aida Cendrillon à retrouver son royaume. Une fois sur le bon chemin, la sorcière du sud remercia mille et une fois Robin, et espéra sincèrement le revoir un jour.

Ella quitta donc un ami, et se retrouva seule pour la première fois depuis bien longtemps : elle repensa alors à tous les évènements de sa vie, entre la marâtre et ses filles à l’origine de son enfance gâchée, le ténébreux à l’origine de tous ses malheurs à Oz, et à venir, Zelena, la personne qu’elle considérait comme une amie, qui l’avait finalement trahie. Cependant Ella voyait toujours du bon en Zelena. Il y avait également les bonnes personnes, comme ses sœurs la sorcière de l’Est et du Nord, ou encore son nouvel ami Robin, sans oublier sa mère défunte, Ella avait toujours écouté sa mère : elle avait toujours essayé de voir le bon en tout le monde, d’aider les personnes en difficulté, de toujours être gentille. Et le plus important : elle avait cru en la magie… Cependant, tous les conseils de sa mère ne lui donnaient pas une dernière solution : comment récupérer son véritable amour, comment lui dire ?

Ella marcha alors durant de longs mois, de villages en villages. Elle vit l’horreur qu’une certaine Regina avait commise : des villages brûler, des familles décomposés, des gens vivants dans la misère… Comment pouvait-on être ainsi ? La bonne sorcière du Sud prit alors la décision que si elle revenait dans son royaume, elle aiderait tous ces pauvres gens vivant dans la misère et qu’elle lutterait contre la méchante reine. Fort heureusement, elle apprit qu’elle avait été battue par son amie Blanche-Neige, ce qui soulagea Ella. Cependant, la défaite de Regina ne réparait pas le malheur de ces pauvres gens, d’autant plus qu’Ella savait ce que cela fait de vire dans la plus grande des misères.

Développant ses idées, Ella en oublia presque son prince, elle tomba alors de haut lorsqu’elle se rendit compte qu’elle était arrivée. Elle se mot alors à stresser : et si il la refusait, et si cela ne marchait pas… Soudain, une femme arriva, par magie, elle se prétendit sa marraine la bonne fée, c'était une femme magnifique, ayant, bizarrement, des cornes... Elle se présenta sous le nom de Morgane : Ella avait déjà eu une marraine, qui avait été réduite en poussière par le ténébreux, elle fut alors retissante, elle se rendit cependant compte que cette femme ne demandait, en apparence rien en retour. Elle lui donna alors moult conseils pour qu’Ella puisse récupérer Sean, Cendrillon fut alors infiniment reconnaissante envers sa « marraine » et lui promit, qu’un jour, elle lui rendrait la pareille.  

Cendrillon prit alors son courage à deux mains, s’habillant exactement comme le jour de sa rencontre avec son prince, et, à l’aide de la magie, elle se transporta dans sa chambre dans une fumée bleue. Elle apparut alors juste devant Sean, effaré, il faillit presque faire un arrêt cardiaque : tant de questions se posaient dans sa tête. Elle le rassura, et lui expliqua absolument tout ce qu’elle ne lui avait pas dit : son contrat avec Rumpelstilstkin, son voyage à Oz, ses rencontres, tout…

Sean réfléchit alors durant cinq bonnes minutes, et se retourna vers Ella :

« Ne me mens plus jamais Ella, plus jamais. »

Et il l’embrassa langoureusement, puis, ils établirent un stratagème pour négocier avec Rumpelstilstkin. Sean dit alors à Ella qu’ils pouvaient utiliser la magie, mais elle lui raconta que c’était en vain, la magie ne servait à rien dans ce cas, de plus, elle essaierait de ne pas tomber enceinte jusqu’à ce qu’ils trouvent une solution.

Ella mit alors à profit ce qu’elle s’était promise de faire : lutter contre les répercussions des malheurs commis par la méchante reine. Elle accueillit des centaines et des centaines de personnes en deuils, pauvres, dans le besoin… Elle honora sa mère en faisant tout cela : elle était une reine attentionnée, gentille, et surtout, altruiste. Elle utilisa sa magie à profit pour pouvoir aider le peuple : elle concocta des potions pour accélérer les récoltes et pour pouvoir nourrir plus de monde, elle enchanta les épées de ses soldats pour leur éviter de mourir et défendre le royaume en cas de problème. Cendrillon était une reine épatante, gentille, et pleine de vie. Elle bénéficiait également de l’aide de ses amis, surtout Blanche et Charmant.

Cependant, son bonheur fut d’assez courte durée… En effet, alors que cela est censé être le plus beau jour dans la vie d’une femme, et d’un couple : elle retomba enceinte… A l’époque, malheureusement pour Ella et Sean, les contraceptions n’existaient pas… En toute évidence, Rumpelstlstkin vint réclamer son dut. Ella tenta d’utiliser sa magie contre le ténébreux en mettant un sort de protection sur son enfant, mais cela ne servait à rien, rien n’allait y faire…

Désemparés, Ella et Sean parlèrent de leur situation à leurs amis Blanche et Charmant. Grincheux, également très bon ami avec le couple, leur délivra alors de l’encre de seiche. Elle fit alors signer un nouveau contrat au ténébreux en lui faisant croire qu’elle portait des jumeaux, ce dernier tombe alors dans le panneau, il fit alors immobilisé, puis capturé, et emmené par les Charmants. Ella fut alors plus que soulagée : il suffisait de faire confiance à ses amis, à son amour, de ne pas le faire seule… Ils organisèrent alors un banquet en l’honneur de leur réussite, mais Sean s’absenta quelques instants, et il disparut… Ella, inquiète de ne pas voir revenir son bien-aimé alla le chercher, et tomba sur Rumpelstiskin, lui disant qu’elle ne le reverrait jamais, du moins pas avant qu’Elle paie sa dette…

Totalement effondrée, Elle s’enferma dans son château deux jours durant, essayant potions sur potions, sorts sur sorts pour retrouver son mari : la magie du ténébreux était trop puissante, on ne pouvait rien y faire… Elle devait donner son enfant.

Ella apprit en même temps que la méchante reine préparait une vengeance, la pire des vengeances en privant tout le monde d’avoir une fin heureuse, et en particulier Charmant et Blanche. Ella se sentit alors obligée d’aider ses amis : elle se sentait totalement conernée… Elle lutta contre la méchante reine avec tous les autres : Ruby, Grincheux, tous… jusqu’au jour de la malédiction, emportant toute la forêt enchantée. Cendrillon eut alors une pensée : sa situation ne pouvait pas être pire, elle devait sauver Oz de la sorcière de l’Ouest et résonner Ella, elle devait empêcher le contrat avec le ténébreux et retrouver son mari, et maintenant, elle devait avec tous les autres, empêcher la méchante reine de gagner.




Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ella Boyd

▻ Messages : 121
▻ Date d'inscription : 09/04/2017

MessageSujet: Re: Parce que tout le monde peut être sauvé par une chaussure en verre.   Dim 9 Avr - 20:39

I am... Fière de ce que je suis devenue.
Once upon a time... a Storybrooke.




Sous la malédiction, Ella fut réduite par Regine à sa pire hantise : redevenir l’Ella du début, vivre sans but, sans véritable amour ou sans magie, sans royaume à protéger… Elle était en effet femme de chambre, elle faisait bien évidemment un travail admirable. Mais on l’a traitait comme une incapable, une moins que rien, et le pire… C’est qu’Ella y croyait.

Elle avait un enfant à faire adopter par Mr Gold : Ella ne pouvait pas s’en occuper, enfin, du moins, elle ne s’en sentait pas capable alors elle signa ce contrat avec Mr Gold pour lui donner son enfant lors de sa naissance. Elle ne pouvait pas l’assumer, elle était femme de chambre avec une paye misérable, était séparée de Sean, son ancien compagnon.

Elle était une fervente amie de Ruby et Mary-Margaret, faisant souvent des « soirées entres filles » durant la malédiction, pour décompresser. Un jour, alors qu’elle faisait tourner une machine chez Granny, une certaine Emma arriva pour faire nettoyer son pull taché. De fil en aiguille, Ella raconta sa situation à Emma, qu’elle ne se sentait pas capable de faire garder son enfant, qu’elle avait peur du regard des autres, ces derniers n’imaginant évidemment pas Ella comme une fille étant capable de s’occuper d’un enfant. Mais Emma fit alors changer la vision des choses à la jeune femme…

Ella décida alors de rompre le contrat avec Mr Gold en entrant par effraction dans sa boutique, elle l’assomma alors car ce dernier l’avait surpris. Elle alla avertir son amie Ruby, et prit sa voiture pour partir en direction de Boston, la grande ville la plus proche se situant dans l’Etat d’à côté. Cependant, Ella se retrouva incapable de quitter Storybrooke : elle eut des contractions justes à la frontière de la ville. Emma et Henry amènent alors Ella d’urgence à l’hôpital et elle accouche alors d’une petite fille. Sean arrive alors pile à ce moment-là avec un cadeau dans les mains. Il lui offrit une petite paire de chaussons bleus claires, Ella et Sean ne purent alors s’empêcher de s’embrasser. Ils décidèrent alors, en réfléchissant une seule petite minute d’appeler leur fille Alexandra. Pour le contrat entre Mr Gold et Ella, Emma fit alors un deal avec le ténébreux.

Par la suite, Ella vit plutôt heureuse avec son compagnon, ils travaillèrent très durs, mais ce dernier fit sa demande en mariage à Ella le jour de la saint Valentin, devant ses amies Ruby et Mary-Margaret, alors en soirée entre filles.

Par la suite, Ella décida de changer son destin et d’arrêter d’être femme de chambre : elle décida alors d’ouvrir un magasin de chaussures luxes, sport, mode, toutes marques confondues appelé : Ella’s Shoes. Cela fit alors un carton dès le début, et Sean et elle purent s’en sortir légèrement financièrement.

Après la levée de la malédiction, Ella se rendit compte qu’elle avait eu son happy-ending même avant la levée de cette malédiction : elle avait finalement son enfant, son mari, un travail qu’elle aimait… Tout était pour le mieux.

Et cela l’est toujours, Ella vit heureuse à Storybrooke avec son mari et sa fille, Sean et elle travaillent durs pour pouvoir continuer à vivre sereinement, mais ils ne se font pas de souci. Ella tient toujours son magasin de chaussure, explosant depuis que les nouveaux arrivants ont débarqués avec Jefferson. Cependant, quelque chose la chagrine : Oz est toujours en lambeau depuis son départ, elle peut le voir dans ses recherches grâce à la magie, de retour à Storybrooke. Alors, remettre Oz est sa prochaine mission, faire revenir Zelena à la raison…



Revenir en haut Aller en bas

Tout vient à point à qui sait attendre
Tout vient à point à qui sait attendre
avatar
M. Adonis Pendragon

▻ Messages : 118
▻ Date d'inscription : 04/04/2017

MessageSujet: Re: Parce que tout le monde peut être sauvé par une chaussure en verre.   Dim 9 Avr - 21:01

Comme toujours je pulsoie tes choix ^^ bonne chance pour ta fiche et il nous faudra un lien avec toutes les filles si possible

Bonne chance pour ta fiche ! Comme toujours tu as une semaine pour faire ta fiche mais en cas de besoin tu peux nous demander un délai

_________________
Malefique Pendragon
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ella Boyd

▻ Messages : 121
▻ Date d'inscription : 09/04/2017

MessageSujet: Re: Parce que tout le monde peut être sauvé par une chaussure en verre.   Dim 9 Avr - 21:37

Ohhh merci beaucoup
Pour les liens, c'est avex grand plaisir ppur chacun de tres trois persos !
Revenir en haut Aller en bas

➵Roi des pécores et pécorounet pour les intimes➵
➵Roi des pécores et pécorounet pour les intimes➵
avatar
Robin de Locksley

▻ Messages : 517
▻ Date d'inscription : 15/01/2017
▻ Localisation : Storybrooke, Maine

MessageSujet: Re: Parce que tout le monde peut être sauvé par une chaussure en verre.   Dim 9 Avr - 22:10

Rebienvenue parmi nous et bonne chance pour ta fiche jolie demoiselle

_________________
❝ Take me back to the night we met❞

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hannah R. Braid

▻ Messages : 168
▻ Date d'inscription : 18/03/2017

MessageSujet: Re: Parce que tout le monde peut être sauvé par une chaussure en verre.   Dim 9 Avr - 23:09

Re-bienvenue parmi nous Smile
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ella Boyd

▻ Messages : 121
▻ Date d'inscription : 09/04/2017

MessageSujet: Re: Parce que tout le monde peut être sauvé par une chaussure en verre.   Lun 10 Avr - 7:55

Merci beaucoup à vous deux
Revenir en haut Aller en bas

avatar
CJ Alexanders

▻ Messages : 137
▻ Date d'inscription : 15/03/2017
▻ Localisation : Storybrooke

MessageSujet: Re: Parce que tout le monde peut être sauvé par une chaussure en verre.   Lun 10 Avr - 22:43

re-bienvenue ^^
Revenir en haut Aller en bas
http://legendary-tales.forumactif.com/

Apple Queen
Apple Queen
avatar
Regina Mills

▻ Messages : 1527
▻ Date d'inscription : 15/01/2017
▻ Localisation : La mairie de Storybrooke

MessageSujet: Re: Parce que tout le monde peut être sauvé par une chaussure en verre.   Mar 11 Avr - 10:20

Re bienvenue à toi !
Il me tarde de voir ce que tu vas faire de ce personnage Bon courage pour ta fiche !

_________________
 
Love is not a weakness
L'Amour n'obéit à aucune règle, c'est ce qui le rend si imprévisible.
© Miss Pie
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ella Boyd

▻ Messages : 121
▻ Date d'inscription : 09/04/2017

MessageSujet: Re: Parce que tout le monde peut être sauvé par une chaussure en verre.   Mar 11 Avr - 17:54

@CJ : Mercii beaucoup !

@Regina : Ahh j'espère que cela va te plaire alors , merci beaucoup !
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ella Boyd

▻ Messages : 121
▻ Date d'inscription : 09/04/2017

MessageSujet: Re: Parce que tout le monde peut être sauvé par une chaussure en verre.   Dim 16 Avr - 11:15

Hello tout le monde !
Comme vous pouvez le voir, j'avance un peu doucement, donc je vais essayer de moins détailler et d'aller plus vite pour le reste de ma fiche si vous m'accorder un petit délai
Revenir en haut Aller en bas

Apple Queen
Apple Queen
avatar
Regina Mills

▻ Messages : 1527
▻ Date d'inscription : 15/01/2017
▻ Localisation : La mairie de Storybrooke

MessageSujet: Re: Parce que tout le monde peut être sauvé par une chaussure en verre.   Dim 16 Avr - 11:17

Pas de soucis

_________________
 
Love is not a weakness
L'Amour n'obéit à aucune règle, c'est ce qui le rend si imprévisible.
© Miss Pie
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ella Boyd

▻ Messages : 121
▻ Date d'inscription : 09/04/2017

MessageSujet: Re: Parce que tout le monde peut être sauvé par une chaussure en verre.   Dim 16 Avr - 12:13

Merci beaucoup
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Allan de Dale

▻ Messages : 74
▻ Date d'inscription : 21/03/2017

MessageSujet: Re: Parce que tout le monde peut être sauvé par une chaussure en verre.   Mar 18 Avr - 16:08

Je suis ta marraine la bonne fée !

Enfin pas moi mais Hilda, mon double compte lorsqu'elle sera validée.

Bienvenue belle demoiselle
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ella Boyd

▻ Messages : 121
▻ Date d'inscription : 09/04/2017

MessageSujet: Re: Parce que tout le monde peut être sauvé par une chaussure en verre.   Mar 18 Avr - 16:30

Ohhh chère marraine ! bon, je t'avouerais que Rumpelstilstkin a pris ta place et au niveau de la marraine, j'ai été plutôt fidèle à OUAT...
Mais je serais plus que ravie d'avoir un lien et surtout d'avoir une marraine Wink ( j'ai d'ailleurs peut-être une idée ^^ )

En tout cas merci beaucoup
Revenir en haut Aller en bas

une bibliothèque humaine
une bibliothèque humaine
avatar
Belle French

▻ Messages : 181
▻ Date d'inscription : 15/01/2017
▻ Localisation : Storybrooke

MessageSujet: Re: Parce que tout le monde peut être sauvé par une chaussure en verre.   Ven 21 Avr - 13:42

Re bienvenue princesse
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ella Boyd

▻ Messages : 121
▻ Date d'inscription : 09/04/2017

MessageSujet: Re: Parce que tout le monde peut être sauvé par une chaussure en verre.   Ven 21 Avr - 13:59

Merci beaucoup Belle
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hilda Van Holp

▻ Messages : 60
▻ Date d'inscription : 07/04/2017
▻ Localisation : Storybrooke

MessageSujet: Re: Parce que tout le monde peut être sauvé par une chaussure en verre.   Ven 21 Avr - 16:13

Ella Boyd a écrit:
Ohhh chère marraine ! bon, je t'avouerais que Rumpelstilstkin a pris ta place

C'est entre autres pour ça qu'il est sur la liste des vilains ! XD

Ca sera avec plaisir. Bon courage pour ta fiche mon enfant Smile
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Freya Nightmare

▻ Messages : 230
▻ Date d'inscription : 23/02/2017

MessageSujet: Re: Parce que tout le monde peut être sauvé par une chaussure en verre.   Ven 21 Avr - 20:34

Merci ma chère fée

_________________
Sois fier de ce que tu es
Revenir en haut Aller en bas

Admin
avatar
Storybook

▻ Messages : 275
▻ Date d'inscription : 15/01/2017

MessageSujet: Re: Parce que tout le monde peut être sauvé par une chaussure en verre.   Sam 22 Avr - 10:21

Congratulations
Que la couleur soit !
Et voilà tous tes efforts ont payé, tu fais à présent partie de notre petite communauté, il y a plusieurs choses qui pourraient t'être utiles afin de devenir le padawan parfait. Tout d'abord tu peux aller ouvrir une fiche de liens afin de connaitre tes camarades ou au contraire tes ennemies du monde. Pour regrouper tes petites aventure tu pourras créer ta fiche de sujets
Si tu as besoin d'une maison ou de toute autre lieu, tu peux très bien en faire la demande par ici.

Voila, maintenant tu connais les clés d'un bon démarrage pour les jeunes padawans. Bon jeu à toi !

Revenir en haut Aller en bas
http://storybook-chronicles.forumactif.com

avatar
Ella Boyd

▻ Messages : 121
▻ Date d'inscription : 09/04/2017

MessageSujet: Re: Parce que tout le monde peut être sauvé par une chaussure en verre.   Sam 22 Avr - 10:48

Merci beaucoup mes chéris
Revenir en haut Aller en bas

In my world all ponies eat rainbows and poop butterflies
In my world all ponies eat rainbows and poop butterflies
avatar
Rozen D. March

▻ Messages : 541
▻ Date d'inscription : 23/01/2017

MessageSujet: Re: Parce que tout le monde peut être sauvé par une chaussure en verre.   Mar 2 Mai - 22:46

Oh une cendrillon ♥ Jolie personnage que tu as fais en y mettant une sorcière d'oz. J'adore l'idée !
Même si je suis en retard, je te souhaite une bienvenue plein de coeurs
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Parce que tout le monde peut être sauvé par une chaussure en verre.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Parce que tout le monde peut être sauvé par une chaussure en verre.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Parce que tout le monde peut avoir besoin d'aide un jour
» Tout le monde s'en fout...
» DSL tout le monde
» bon tout le monde a joué au foot
» Un jour je ferai comme tout le monde c’est promis… (ou pas).

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HAPPY ENDINGS CHRONICLES :: Dévorer les chapitres :: Chapitre 1: se présenter :: Présentations validées-
Sauter vers: