AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Partagez | 
 

 Diaval ► When I see you again

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Tout vient à point à qui sait attendre
Tout vient à point à qui sait attendre
avatar
Maléfique A. Pendragon

▻ Messages : 174
▻ Date d'inscription : 04/04/2017

MessageSujet: Diaval ► When I see you again    Dim 23 Avr - 11:47



When I see you again.
Diaval et Malefique enfin ici c'est Adonis
Le travail. C’était bien une nouveauté ça. En sortant du trou à rat dans lequel mon ancienne apprentie qui était devenue la méchante reine principalement grâce à moi m’avait enfermé, j’avais très rapidement compris que je devais me fondre dans la masse pour ne pas être repéré. Alors c’est ce que j’ai fait. J’ai arraché le cœur du directeur de l’hôpital de la ville ? Pourquoi lui ? Je l’ignore je trouvais que celui était rempli d’âme en perdition et je devais avouer que je voulais vérifier que ma sotte de blondinette n’y était pas. Enfin bref, j’en étais où ? Ah oui le directeur, dont je possédais encore le cœur m’avait tout donné, un poste en temps qu’anesthésiste, un logement particulièrement agréable, et en plus de tout cela j’avais changé d’identité. Un changement radical, j’aurais pu reprendre Morgane, mais j’avais toujours voulu me séparer de cette ancienne version de moi, bien entendu Maléfique n’était pas une option alors j’ai choisi de m’appeler Adonis et pour que mon camouflage soit impeccable, j’avais changé mon apparence. J’étais devenue un jolie trentenaire au visage d’ange et surtout sans cornes.

J’étais donc comme tous les jours en train d’arpenter les couloirs avec un sourire mielleux qui me donnait la nausée juste d’y penser. Mes collègues semblaient m’apprécier, mais c’était un sentiment qui n’était clairement pas partagé. Je n’étais là que dans un seul but me venger de Regina et l’hôpital restait un lieu parfait pour mener mon enquête. J’avais assisté à la défaillance de cette dernière en admirant sa détestable belle-fille retrouver son mari dégoulinant de tendresse. Bizarrement, assister à son échec me procura une certaine joie, bien que pendant les premières secondes j’avais eu un gout amère en bouche dû au souvenir de mon propre échec face à Aurore et Charmant lors de ma première tentative de vengeance. Ceci dit se sentiment désagréable était vite passé et désormais je trouvais que son échec était une douce symphonie le début d’une longue et lente défaite. J’allais lui faire payer sa trahison et bien que j’ignorais comment j’allais me débrouiller pour y parvenir je finirais par trouver une fois le moment venu.

M’arrêtant devant la machine à café, j’y introduisais une pièce attendant que cette dernière ne me serve un café-vanille. Depuis que je l’avais découvert j’en étais légèrement accro, seulement aujourd’hui ce robot refusa de me donner ce que je voulais, cet imbécile de machine venait de servir le doux breuvage sans le mettre dans son gobelet. Retenant un grincement je regardais autour de moi et fit apparaitre au creux de ma main un gobelet plein, avec un sourire fière avant de me diriger vers les urgences à la recherche d’une occupation.

code by bat'phanie

_________________
IT'S MY FAMILY TREE
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Diaval D. Ravenhill

▻ Messages : 113
▻ Date d'inscription : 09/04/2017
▻ Localisation : Storybrooke

MessageSujet: Re: Diaval ► When I see you again    Mer 3 Mai - 21:17



When I see you again.
Diaval et Malefique enfin ici c'est Adonis


Il fallait qu'il sorte d'ici ! Comme s'il avait du temps à perdre en restant clouer sur ce lit ! Alors qu'il avait d'importante recherche à faire dans cette ville affreusement trop grande à son goût. Diablo se maudissait et se traitait mentalement de tous les noms. C'était sa faute s'il était coincé dans cet endroit aseptisé. Il avait voulu... Il avait vraiment été stupide de croire qu'il aurait pu retrouver sa forme d'oiseau dans cette ville. Ce n'était pas parce que la magie y était revenue, que forcément, il pouvait... Bref, l'ancien corbeau s'en voulait terriblement de s'être montré aussi naïf dans son raisonnement.

Fulminer contre lui-même lui permettait d'étouffer son inquiétude. Ces recherches pour retrouver sa maîtresse n'avaient rien donner, hormis une rumeur étrange sur un dragon vaincu par la Sauveuse avant que la malédiction ne soit brisée. Une rumeur qu'il espérait fausse tant elle serait déprimante dans le cas contraire. Il refusait tout simplement d'en croire la véracité. Maléfique ne pouvait avoir été vaincu, surtout sous sa forme de dragon, et à cause d'une blondinette qui n'avait jamais tenu une épée avant, par-dessus le marché ? Impossible ! Pourtant, plusieurs personnes en parlaient, ce qui le fit douter. Le pire, c'était l'expression ravie de ceux racontant cette histoire ridicule, alors que le coeur de l'oiseau, lui, se remplissait de tristesse devant l'éventualité d'avoir échoué sur toute la ligne.

Sans sa jambe blessée, il aurait certainement filé depuis longtemps. Malheureusement, sa première tentative 'd'évasion' avait été tuée dans l'oeuf (sans mauvais jeu de mots avec son ancienne nature de volatile). Dès qu'il avait essayé de bouger, la douleur s'était rappelée à son bon souvenir, lui arracha un cri et l'obligea à rester docilement allonger. Ce qui ne l'empêchait pas de fulminer intérieurement. Sans doute aurait-il dû être heureux de finir avec simplement une jambe, potentiellement cassée, après avoir tenté de sauter d'un toit. Quelle idée débile ! Mais, lui, ne voyait que les désavantages de sa situation.

Diablo regarda les alentours. Il n'avait jamais mis les pieds dans ce genre d'endroit. Qu'allait-on lui faire ? Son regard s'attarda sur sa jambe blessée et il prit une décision aussi irresponsable que celle qui l'avait conduit jusqu'ici : tenter un nouvel essai de se lever. L'ancien oiseau se mordit la lèvre pour étouffer ses plaintes douloureuses alors qu'il bougeait avec mille précautions et lenteur pour s'asseoir. Il émit un bref soupir de soulagement en y parvenant. Cette petite victoire l'avait épuisée, ce qui l'inquiétait un peu sur l'état de ses blessures. Cependant, il n'avait pas le temps de s'en inquiéter. Il devait filer d'ici ! Même en rampant, il sortirait de cet Enfer blanc !

L'ancien corbeau resserra la prise sur le bord du lit, paré à s'y cramponner afin de s'en servir comme un appui. Avant qu'il ne puisse faire un essai, une infirmière compris ce qu'il voulait faire. "Monsieur, rester allonger, le docteur va arriver." Conseilla-t-elle en s'approchant. Diablo pesta avant de répondre. "Je n'ai pas besoin d'aide, je dois sortir d'ici." Répondit-il, de mauvaise humeur. Comme l'infirmière s'approchait, Diablo essaya de se lever pour lui échapper. Grosse erreur. Une de plus. Une douleur insoutenable lui parcourut tout le corps alors qu'il se reposa de tout son poids sur sa jambe blessée. Il s'écroula aussitôt. Alors que l'infirmière appela à l'aide, Diablo se débattit du mieux qu'il pouvait pour écarter vivement les mains qui se tendait dans sa direction avant qu'on ne puisse le toucher. Ce qui était en train de se dérouler lui rappelait le moment où des chausseurs l'avaient capturé dans un filet, ce qui n'arrangeait pas son humeur. Cette fois-ci, Maléfique n'était pas là pour le tirer d'affaire. Du moins, c'est ce qu'il pensait.

code by bat'phanie

_________________
I will always find you ▵
Revenir en haut Aller en bas

Tout vient à point à qui sait attendre
Tout vient à point à qui sait attendre
avatar
Maléfique A. Pendragon

▻ Messages : 174
▻ Date d'inscription : 04/04/2017

MessageSujet: Re: Diaval ► When I see you again    Sam 6 Mai - 14:27



When I see you again.
Diaval et Malefique enfin ici c'est Adonis


J’avais enfin mon café vanille, il m’avait couté un effort considérable d’adaptation à la condition humaine qui me répugnait de plus en plus, j’en venais même a me demander ce que mon ancienne apprentie trouvait à cette ville. Elle tentait de contrôler sa vraie nature et se comportait comme les gens du peuple. Elle payait ses consommations alors qu’en un revers de main elle pouvait l’obtenir. C’était d’ailleurs ce que j’avais fini par faire après avoir préalablement vérifié que personne ne prêtait attention à ma petite personne. Alors que je pensais pouvoir prendre ma pause seule et dans le calme, l’agitation des urgences se fit entendre ce qui me fit échapper un soupir d’exaspération tandis que mes yeux roulaient dans mes pupilles. L’infirmière se mit à brailler avec une voix stridente qui me donna envie d’y couper la langue, d’ailleurs j’avais décidé que je l’ignorerais lorsque la voix de sa victime s’éleva. Cette voix ne m’était pas inconnue, loin, de là d’ailleurs, sursautant de surprise, je me retournais rapidement mon esprit tentant de contrôler la vague d’espoir qui était en train de grignoter mon esprit. Diablo était mort. C’était ce que je m’appliquais à me répéter lorsque je me retournais vers l’infirmière impotente et son patient tout en terminant le café que j’avais tant voulu. Le patient de l’infirmière était à terre et par pur curiosité je jetais mon gobelet à la poubelle et me dirigeais vers eux avant d’être stoppé net par le visage de la victime. Il était le portrait craché de Diablo, mais Diablo était mort je n’avais pas su le retrouver et s’il avait été en vie j’y serais parvenu. Cet homme était une imposture ! La colère saisissant mon esprit, je regardais l’infirmière et ordonnait :

« Aidez-moi à le mettre sur un brancard je vais l’emmener en radiologie ! »

L’infirmière levant les yeux vers moi, j’apercevais un brin d’espoir dans ses pupilles avant que ce dernier ne s’évapore et qu’elle me réponde tout en s’exécutant avec une arrogance qui allait me mettre hors de moi.

« Vous n’avez pas les habilitations pour emmener un patient faire des radios vous n’êtes qu’une anesthésiste ! »

A ses mots je sentais ma mâchoire se contracter tandis que je la fusillais du regard mes envies de lui arracher la langue refaisant surface subitement tandis que je la mettais or d’état de nuire en un geste de la main, l’impotente tombant dans les pommes avant que je ne contourne le patient pour poser mes doigts sur les tempes de l’agaçante infirmière pour murmurer :

« Tu t’es évanouie et tu ne t’es jamais occupé de ce patient et tu ne m’as jamais vu »

Une fois ma tâche terminée, je la laissais sur le sol glacé des urgences pour me retourner vers le patient et de pousser son brancard tout en le menaçant avec un masque malveillant sur le visage :

« Vous je vous mets au défit de bouger ! Je n’hésiterais pas à vous arracher le cœur ! »

Ma menace lancé je nous emmenais dans une salle de repos individuel que je clavais avant de me retourner vers l’imposteur et de lui demandait bras croisé tout en le fusillant du regard :

« Qui êtes-vous ? Qui vous a envoyé ici ? Répondez et si vous me mentez croyez-moi je le saurais et vous n’aurez plus l’occasion de prononcer le moindre mensonge. »

code by bat'phanie

_________________
IT'S MY FAMILY TREE
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Diaval D. Ravenhill

▻ Messages : 113
▻ Date d'inscription : 09/04/2017
▻ Localisation : Storybrooke

MessageSujet: Re: Diaval ► When I see you again    Jeu 11 Mai - 16:21



When I see you again.
Diaval et Malefique enfin ici c'est Adonis


Il devait réussir à se lever et partir au plus vite de cet Enfer Blanc avant que... Trop tard, une infirmière l'avait repérer. Diablo protesta vivement, rampant en arrière à la fois pour garder une distance de sécurité avec l'infirmière peu commode, mais surtout pour essayer d'atteindre la sortie. Hélas, ces tentatives ne firent qu'empirer la situation. Du renfort arriva. L'ancien corbeau n'avait aucun moyen de savoir que ce fameux renfort était la personne qu'il cherchait. Il avait encore en tête les rumeurs concernant le dragon vaincu. Que sa maîtresse se trouve ici après avoir changé d'apparence pour mieux tromper l'ennemi ne lui vint pas un seul instant à l'esprit.

"Je ne vous suivrais nul-part !" Lança-t-il en redressant la tête avec défi tandis que la nouvelle arrivante donna des ordres.

Pendant qu'une brève lutte d'autorité se joua entre les deux infirmières. Il chercha fébrilement un appui, n'importe quoi qui lui permettrait de se lever. Ce n'est pas en continuant de ramper à reculons qu'il allait parvenir à s'échapper. Concentré sur sa tentative, il fut pris par surprise lorsque la première infirmière tomba magiquement évanouie en un geste fait par la seconde. Diablo sentit la panique l'envahir. C'était certainement une espionne à la solde de Regina et il venait bêtement d'attirer l'attention sur lui ! Profitant que la magicienne donnait des ordres à la personne évanoui, l'ancien corbeau put se relever en serrant les dents afin de taire tout grognement pouvant trahir ses manigances. Avec un peu de chance, il pourrait...

Juste quand il finissait de se mettre péniblement debout, appuyant de tout son poids sur sa jambe valide, l'anesthésiste se tourna vers lui pour le pousser sur un brancard avant de le menacer de lui arracher le cœur. Sa panique augmenta d'un cran en s'imaginant être tombé dans les mains de l'ennemi. Le traitement infligé lorsqu'il était tombé entre les griffes de la méchante reine était encore gravé dans son esprit. Il ne voulait pas revivre ça ! Diablo, dans une dernière action désespérée, tenta de renverser le brancard qui offrirait un obstacle pour la magicienne, mais sa tentative fut avorté avant qu'il ne puisse faire quoi que se soit. À peine avait-il voulu faire un mouvement un peu trop vif pour tenter sa chance que la douleur à sa jambe se manifesta.

L'ancien corbeau n'eut d'autre choix que de se laisser guider jusqu'à une salle de repos. Son regard chercha automatiquement les issues possibles, en levant les yeux même s'il ne pouvait plus reprendre sa forme d'oiseau. Vieux réflexes.

L'heure de l’interrogatoire était venue. Diablo ne doutait pas un seul instant que son interlocutrice ne plaisantait pas en affirmant qu'il n'avait pas intérêt à lui mentir, pourtant, l'ancien oiseau ne pouvait dire la vérité. Surtout s'il avait affaire, comme il le soupçonnait, à une espionne de Regina. Il ne pouvait pas risquer de dévoiler ces réelles intentions.

"Je m'appelle Diaval. Personne ne m'a envoyé. J'ai été blessé en perdant l'équilibre depuis un toit et une personne nommée Hilda m'a conduite ici." Répondit-il, mêlant mensonge et vérité. Il était terrorisé d'avoir bravé la menace, mais il était également déterminé à ne rien dévoilé. Ce mélange de crainte et de défi se voyait dans son regard. De toute façon, si les rumeurs concernant le dragon terrassé par la Sauveuse étaient vraies, si sa maîtresse était vraiment morte, alors, il n'avait plus rien à perdre.

code by bat'phanie

_________________
I will always find you ▵
Revenir en haut Aller en bas

Tout vient à point à qui sait attendre
Tout vient à point à qui sait attendre
avatar
Maléfique A. Pendragon

▻ Messages : 174
▻ Date d'inscription : 04/04/2017

MessageSujet: Re: Diaval ► When I see you again    Sam 13 Mai - 23:11



When I see you again.
Diaval et Malefique enfin ici c'est Adonis


J’étais en train de griller ma couverture sous tout les sens du terme en me comportant comme la fée que j’avais toujours été. J’usais de mes pouvoirs avec excellence, bravant ainsi toutes les bonnes résolutions que j’avais prise afin de récupérer mon cœur et prendre ma revanche sur Regina pour l’affront qu’elle m’avait fait subir. Tout n’aurait jamais dérapé si cet homme était sagement resté allongé dans son lit ! Si ça avait été le cas je n’aurais jamais été obligé de poser les yeux sur lui et ma fureur n’aurait jamais atteint un point de non retour. Pourtant une voix au fond de moi me susurrait que j’avais tord et que quoi qu’il aurait pu faire je l’aurais croisé parce que quelqu’un l’avait envoyé pour me faire souffrir. Quelqu’un l’avait envoyé vers moi et cette personne connaissait ma véritable identité. Il fallait que je sache qui ! Je devais découvrir l’identité de cette personne et la réduire au silence avant qu’elle ne fasse foirer tout mon plan. C’était à cette idée là que je m’étais raccrochée lorsque je poussais le brancard de l’imposteur vers une salle plus intime où je serais libre de faire ce que bon me semblait de cet être humain insignifiant.

Une fois que nous fûmes seuls j’ordonnais des réponses d’un ton ferme et sans appel glissant au passage les sentences auxquels il s’exposait s’il me mentait à savoir un arrachage de cœur en bonne et du forme. Ce que je ne lui avais pas dit c’est qu’entre sa mort et le moment où j’aurais son cœur entre les mains je pourrais faire un tas de chose de sa personne et qu’il ne mourrait uniquement lorsque j’aurais eu une réponse satisfaisante, parce que oui la mort était inévitable pour lui. M’enfin ce qu’il ignorait ne pouvait pas lui faire de tord. L’imposteur finissait par parler, se présentant sous le nom de Diaval, un nom qui me fit grincer des dents. Diaval était le nom que mon Diablo aurait porté, comment osait-il le prononcer en ma présence. Son ramassis de connerie était certainement teinté d’une pointe de réalité, il avait été assez stupide pour penser qu’il pouvait voler et ceux sans l’ombre d’une capacité magique : ses humains étaient exaspérant.
Sans le moindre mot, je me rapprochais de lui un regard glacial dans le sien, avant d’aborder un sourire diabolique pour extraire son cœur de son corps avec violence. Une fois son organe vital entre mes mains je le compressais entre mes doigts experts avant de le soumettre à dire la vérité et toute la vérité tout en serrant son cœur dans l’unique but de le faire souffrir :

« Vous mentez ! Je suis lasse de vos enfantillages. Vous voulez jouer on va jouer mais selon mes règles ! Alors je recommence : Qui êtes-vous et qui est-ce qui vous a envoyé ici ? »

code by bat'phanie

_________________
IT'S MY FAMILY TREE
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Diaval D. Ravenhill

▻ Messages : 113
▻ Date d'inscription : 09/04/2017
▻ Localisation : Storybrooke

MessageSujet: Re: Diaval ► When I see you again    Mar 16 Mai - 15:21



When I see you again.
Diaval et Malefique enfin ici c'est Adonis


Diablo regrettait doublement d'avoir fait son essai foireux sur le toit. Non seulement son plan n'avait pas abouti, et il se sentait particulièrement stupide d'avoir cru, même un bref instant, réussir, mais, à présent, il avait été repéré par une magicienne peu commode. Le style sadique de l'anesthésiste lui était familier, cependant, l'ancien corbeau croyait être tombé sur une espionne de la méchante reine plutôt que d'entrevoir la vérité. Maléfique ayant tout appris à Regina, il était logique que les magiciennes à sa botte utilisaient un style similaire. L'impression de déjà vu devait venir de là. Ce qui emplissait l'ancien corbeau de colère de voir la magie de sa maîtresse imiter ainsi.

Être repéré dans cet état était vraiment la pire chose qu'il pouvait lui arriver ! Diablo se trouvait complètement à la merci de l'enchanteresse, incapable de fuir à cause de sa blessure. Il ne put rien faire alors qu'on l'entraînait vers une salle isolée. Ce qui n'était pas bon signe. Les urgences étaient trop animées pour tenter des cris d'alertes afin d'espérer une aide extérieure. Tout ce qu'il lui restait, c'était sa détermination à garder ces secrets pour lui.

Une détermination qui ne ferait pas le poids face à la magie. Il le savait et pourtant, il osa défier l'anesthésiste en lui servant un demi-mensonge. Utilisant le nom de Diaval qui était le sien depuis qu'il avait arrivé dans ce monde sans magie et parlant d'Hilda, celle qui l'avait trouvé après sa tentative désastreuse de retrouver ces ailes. Avec un peu de chance... Non, il lui faudrait plus que de la chance pour s'en sortir.

Diablo leva le menton dans une attitude de défi tandis que la magicienne approchait. Il se préparait au pire. De toute façon, si les rumeurs concernant le dragon vaincu par la sauveuse étaient exactes, il n'avait plus rien à perdre.

Durant son emprisonnement entre les griffes de la méchante reine, l'ancien corbeau avait subi bien des tortures, pourtant, l'arrachage de coeur qu'il venait de subir était une grande première. Diablo cria à la fois de douleur et de surprise. Par automatisme, il fit un geste pour tenter de récupérer le précieux organe, avant qu'il ne se torde de douleur lorsque la magicienne comprima le coeur entre ces doigts. Nouveau cri de douleur, qu'il essaya d'étouffer en se mordant la lèvre inférieure, ses mains crispées à l'endroit où son coeur avait été arraché.

Sa tortionnaire répéta ses questions. Diablo serra les dents de toutes ces forces pour essayer de résister, pour s'empêcher de parler. Hélas, cette lutte était vaine puisque l'anesthésiste détenait son coeur. "Je... Je... M'appelle... Diablo." Lâcha-t-il en luttant toujours contre la douleur provoquée du coeur pressé dans la main de son interlocutrice. "Personne ne m'envoie. Je suis venu dans cette ville parce que je recherche ma maîtresse, Maléfique." La vérité qu'il cherchait tant à cacher venait d'être dite. Diablo expira un grand coup comme si on venait de lui enlever un poids des épaules, ou plutôt, parce qu'il avait cessé de résister. Il releva la tête, retrouvant son attitude de défi et surtout de colère. Il s'en voulait d'avoir aussi rapidement cédé. Lui qui s'était juré de ne rien dire. "Et vous ? Qui êtes-vous pour oser imiter la magie de ma maîtresse ?" Osa-t-il s'insurger. Foutu pour foutu, autant en avoir le cœur net.

code by bat'phanie

_________________
I will always find you ▵
Revenir en haut Aller en bas

Tout vient à point à qui sait attendre
Tout vient à point à qui sait attendre
avatar
Maléfique A. Pendragon

▻ Messages : 174
▻ Date d'inscription : 04/04/2017

MessageSujet: Re: Diaval ► When I see you again    Ven 19 Mai - 23:21



When I see you again.
Diaval et Malefique enfin ici c'est Adonis


Les rôles étaient inversés et je devais avouer que j’adorais ce bouleversement dans mon planning terriblement ennuyant de ma journée. J4adorais avoir le cœur de cet avorton dans la main et j’aimais encore plus voir la peur dans ses yeux. Cette puissance m’avait manqué. Avoir le directeur de l’hôpital à ma merci ne me faisait pas le même effet. Avec cet homme j’obtenais rapidement ce que je voulais, il était faible et m’offrait tout ce que je demandais sans avoir à répéter ma demande. Je pense même que son cœur m’aurait été inutile m’avoir dans son lit aurait suffit à ce que j’obtienne exactement le même traitement, mais c’était clairement moins amusant. Enfin bref en cet instant face à ce jeune homme je prenais littéralement mon pied certes, mais en plus sa petite tendance à me résister avait le don de me mettre d’humeur encore plus sadique. Il avait voulu jouer avec la mémoire de mon Diablo, il comprendrait ce qu’il en coutait de faire cela et le commanditaire de l’action allait également comprendre ce que le mot souffrir voulait dire. J’avais bien l’intention de connaitre son identité et une fois cela fait je lui arracherais tout et quand il ne lui restera plus rien, je ferais en sorte que sa mort soit lente et douloureuse. J’étais en train de faire tourner le film dans mon esprit quand mon sous-fifre passa aux aveux d’une voix étranglée de douleur qui me fit sourire de jouissance. Il finissait par me donner son nom, et malgré l’absence de mon cœur je sentais mes intestins se tordre lorsqu’il prononça le nom de Diablo. Mes dents se serrèrent tandis qu’il poursuivait en utilisant le sobriquet qu’il m’avait toujours donné depuis que je l’avais sauvé d’une mort certaine avant de prononcer haut et fort mon prénom. Relevant la tête, je commençais à douter et si c’était bel et bien mon Diablo ? Et s’il avait été en vie toutes ses années ? Impossible ! Répondais-je à ma réponse avec une certaine vanité, s’il avait été en vie je l’aurais forcément retrouvé, mais comme si cela ne suffisait pas il avait fallu que cet abruti de voleur vienne me demander des comptes en me demandant comment j’osais utiliser la magie de Maléfique. Un rire sordide s’échappant de mes lèvres je lui lançais un regard assassin avant de répondre :

« Diablo est mort espèce de petit avorton ! »

Marquant une pause, je commençais à faire les cent pas tout en regardant le cœur, plantant à intervalle régulière mes doigts à l’intérieur tout en réfléchissant à la probabilité que je me trompe. Personne ne connaissait la tendresse que j’éprouvais envers mon corbeau, personne or mi Regina. La réponse me parvenant je cessais de marcher avant de rire une nouvelle fois :

« Mais bien sûre ! C’est Regina qui vous envoi ! Elle s’est améliorée j’ignorais qu’elle pratiquait ce type de magie ! Elle est s’est améliorée je ne peux pas le nier ! J’ai raison n’est-ce pas c’est Regina qui vous a envoyé dans cet hôpital ! Pourquoi ? Que savez-vous de moi ? Que vous a-t-elle dit ? »

Je n’en croyais pas mes yeux, cette garce de mairesse avait un coup d’avance sur moi. J’étais censée être morte. J’avais fait profil bas et elle savait. Si ce stupide humain avouait, j’allais devoir passer au chose sérieuse et enclenché la seconde phase de mon plan même si elle n’était pas aboutie !

code by bat'phanie

_________________
IT'S MY FAMILY TREE
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Diaval D. Ravenhill

▻ Messages : 113
▻ Date d'inscription : 09/04/2017
▻ Localisation : Storybrooke

MessageSujet: Re: Diaval ► When I see you again    Lun 22 Mai - 21:00



When I see you again.
Diaval et Malefique enfin ici c'est Adonis


Diablo s'en voulait d'être aussi faible. Il avait échoué sur toute la ligne. Échoué à protéger sa maîtresse des projets de la méchante reine. Certes, il avait réussi à s'évader, mais, au final, il avait de nouveau échoué à retrouver Maléfique. Maintenant, il rencontrait son plus grand échec en échouant à garder secret à la fois ses motivations et son identité. Il n'avait rien pu faire pour résister à l'emprise de la sorcière qui détenait à présent son coeur. La vérité avait fusé, malgré tout ces efforts pour la retenir. L'ancien corbeau avait la certitude d'être tombé sur une magicienne au service de Regina. Vu sous cet angle, les chances de survivre à cette petite conversation étaient faibles. Il le sentait, alors, foutu pour foutu, Diablo osa demander comment l'anesthésiste osait imiter la magie de sa maîtresse. Cela l'irritait au plus au point de voir une imitation de cette magie si particulière à ces yeux.

Il avait vu la ressemblance, mais peinait à assembler les preuves entre elles. La conclusion la plus logique de cette impression était que cette magicienne avait tout appris de Regina qui avait elle-même tout appris de sa maîtresse. Logique d'y voir un air de déjà vu dans les méthodes employées. Il refusait d'envisager une autre possibilité, d’émettre une hypothèse qui serait trop dure à supporter s'il se trompait encore. Comme lorsqu'il s'était trompé au sujet de ce qui n'était, au final, que des images projetant une histoire complètement faussée de Maléfique. La déception ressentie lorsqu'il avait réussi à entrer dans ce cinéma était encore vivace, nourri par la honte de s'être fait avoir si facilement.

Sa tortionnaire répondit par un rire sordide et un regard assassin, que Diablo lui rendit sans problème, surtout lorsqu'il fut traité d'avorton ensuite. Apprendre qu'on le croyait mort lui fit triplement regretter l'idée stupide qui l'avait conduit ici. Que Regina continue de le croire mort l'aurait bien arranger dans ces recherches. L'ancien corbeau n'eut pas le temps de répondre ou de provoquer l'inconnue. La magicienne faisait les cent pas en serrant son coeur à intervalle régulière, provoquant des douleurs suffisamment espacées pour l'empêchait de réfléchir ou de se concentrer. Lorsque son bourreau ria de nouveau, Diablo avait la certitude que cette sadique venait de décider de son sort.

À la place, elle déclara que c'était lui qui était envoyé par Regina. Une incrédulité sincère s'afficha sur son visage. "Si vous devez me tuer, faite-le, mais ne m'accuser pas d'obéir à cette traîtresse !" S'indigna-t-il. On pouvait sentir dans ce simple mot tout le mal qu'il pensait de Regina. Il ne l'avait jamais aimé, c'était toujours méfié d'elle. Certes, à l'époque, c'était la jalousie qui parlait. Cela n'empêchait pas l'avenir de lui avoir donné raison. "Que se soit dans ce monde ou dans l'autre, ma loyauté à toujours été pour la même personne." Continua-t-il. De nouvelles questions fusèrent. Cette fois, il ne chercha pas à contenir la vérité comme lorsqu'on lui avait demandé son véritable nom. Sur ce point, il n'avait rien à cacher. Tout ce qu'il avait cherché à dissimuler avait déjà été dit. "Je ne sais même pas qui vous êtes ! Je croyais que c'était vous, l'espionne de la reine." Il était complètement perdu. Comment pouvait-elle douter des informations obtenues alors qu'elle l'avait obligé à dire la vérité ? Et pour qui travaillait-elle si ce n'était pour l'ancienne méchante reine ? En observant mieux l'inconnue, il est vrai que l'impression de déjà vu ne se limitait pas à la magie employée. Il y avait aussi quelque chose dans le regard de l'anesthésiste qui lui était familier et l'attitude, aussi, maintenant qu'on arrêter de lui écraser le coeur et qu'il pouvait se concentrer. Serait-il possible que...

Non, il ne pouvait pas espérer. Peut-être était-ce une ruse... Oui, il s'agissait certainement d'une ruse. Il n'y avait qu'à ce souvenir des tortures infligées par Regina pour s'en convaincre. Encore un nouveau jeu sadique de la reine. Cette fois, il ne tombera pas dans le panneau ! Avec méfiance, Diablo attendait la réaction de son interlocutrice.

code by bat'phanie

_________________
I will always find you ▵
Revenir en haut Aller en bas

Tout vient à point à qui sait attendre
Tout vient à point à qui sait attendre
avatar
Maléfique A. Pendragon

▻ Messages : 174
▻ Date d'inscription : 04/04/2017

MessageSujet: Re: Diaval ► When I see you again    Jeu 25 Mai - 9:38



When I see you again.
Diaval et Malefique enfin ici c'est Adonis


Il parlait comme lui. Le sortilège que Regina avait utilisé pour subtiliser son apparence était parfait ! Ah ils avaient dû s’amuser un long moment tous les deux à imiter mon corbeau, mais ils ne trompaient personne. Je savais qu’il était mort et même si à l’heure actuelle le prétendu Diaval avait réussi à intimer le doute dans mon esprit je m’appliquais à ne pas me laisser avoir. Ce n’est qu’une fois que je l’accusais d’être au service de la maire de la ville, que le doute s’immisça vraiment dans mon esprit. Diablo n’avait jamais aimé Regina, il haïssait le fait que je lui apprenne la magie et même si je n’avais jamais rien dit à ce sujet je savais parfaitement faire la différence entre les faux semblant et de l’appréciation sincère. Comme Diablo l’aurait fait il vociféra à l’idée qu’il ne puisse lui obéir, d’ailleurs ce dernier avait compris que j’allais le tuer, il n’avait aucun espoir de s’en sortir. Ce n’est qu’une fois qu’il me retourna l’accusation que je riais de plus belle avant de répondre :

« Je n’ai jamais été au service de personne et encore moins à celui d’une sorcière qui sans moi ne serais rien d’autre qu’une piètre femme soumise à son mari et sa mère et rongée par la haine et de regret »

Fronçant les sourcils, je regrettais immédiatement mes dires, je venais de me vendre. Ceci dit la situation devenait juste assez alambiqué pour que je fasse cette gaffe. Nous tournions en rond, et notre discussion ne menait à rien je le soupçonner de travailler pour Regina et il faisait de même. Naturellement, je songeais au ténébreux avant de me rétracter, pourquoi y serait-il aller avec subtilité ? Nous n’avions quasiment eux aucun désaccord.
Reportant mon attention sur le cœur de l’inconnu à la jambe cassé, je m’amusais à tapoter se dernier avec mes doigts avant de prendre l’ultime décision. Je devais être certaine qu’il n’étiat pas Diablo, même si cette probabilité était faible, et je devais connaitre son vrai visage pour pouvoir éliminer toutes les personnes qui avaient croisé son chemin. D’ailleurs, non ça ne sera pas moi qui les éliminerais, mais lui. Un sourire sadique naissant sur mes lèvres, je reprenais la parole :

« Qui que tu sois voilà comment ça va se passer, je vais te redonner ta forme originel et quand ça sera fait et que j’aurais prouvé que tu n’es pas Diablo je te forcerais à tuer toutes les personnes qui te sont chère. Tu me supplieras de te tuer et ce n’est que lorsque j’en aurais réellement fini avec toi que je te tuerais de la pire des manières en t’infligeant les plus atroces souffrances uniquement pour te faire payer ton affront. »

Achevant mon explication avec un sourire angélique, je me rapprochais de lui et passais ma main libre sur sa jambe afin de la réparer. Décidément, la médecine moderne était foutrement inutile face à mes pouvoirs, songeais-je avant de me reculer d’un pas le jugeant avec sadisme et détermination. De ma main libre je faisais un petit arc de cercle duquel s’échappa des particules vertes que j’envoyais sur l’avorton en un souffle qui aurait pu être sensuelle si je n’avais pas cette air meurtrier sur le visage.
Rapidement, mon sortilège fit son effet et le jeune homme commença sa métamorphose avec une légère difficulté, arrgg cette magie dans cette ville était vraiment instable vociférais-je avant d’approfondir mon sortilège et que le dénommé Diaval ne montre son vrai visage. Lorsque j’apercevais mon corbeau volant au dessus de son brancard je manquais de lâcher son cœur :

« Diablo, c’est donc toi »

Lâchais-je sous la surprise avant de reluquer son cœur dans ma main. Il disait la vérité, pensais-je un instant horrifié par ce que j’avais fait subir à mon plus fidele serviteur. M’humectant les lèvres, j’inversais le sortilège afin de lui redonner forme humaine, comme j’en avais si souvent l’habitude dans notre monde. Une fois ce dernier face à moi je demandais légèrement désemparée :

« Où étais-tu ? Comment est-ce possible ? »


code by bat'phanie

_________________
IT'S MY FAMILY TREE
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Diaval D. Ravenhill

▻ Messages : 113
▻ Date d'inscription : 09/04/2017
▻ Localisation : Storybrooke

MessageSujet: Re: Diaval ► When I see you again    Jeu 1 Juin - 8:10



When I see you again.
Diaval et Malefique enfin ici c'est Adonis


Diablo était complètement perdu. Cette conversation devenant de plus en plus étrange. La seule certitude qu'il avait était concernant ces chances d'y survivre. La magicienne qui osait imiter la magie de sa maîtresse allait le tuer, c'était certain. Pourtant, alors qu'il pensait être tombé sur une espionne de la méchante reine, cette accusation lui fut retournée. En premier lieu, il fut surpris, ensuite, il fut vexé et en colère qu'on puisse oser penser qu'il travaillait pour cette traîtresse de Regina. Puisqu'il avait aucune chance de survivre, autant mettre les choses au clair.

L'ancien corbeau tressaillit devant le rire, mais surtout des paroles prononcées par sa tortionnaire. Des paroles qui laissaient penser que... Non, c'était impossible. Diablo essayait d'étouffer l'espoir qui tentait de naître en lui. Une question lui brûlait les lèvres et pourtant, il se tut, redoutant de subir un nouveau rire en guise de réponse. "C'est... Impossible..." Souffla-t-il, plus pour lui-même que pour la magicienne. L'était-ce vraiment ? lui qui avait espéré que les rumeurs concernant le dragon étaient fausses. Lui qui avait espéré tout court depuis si longtemps. Si c'était vrai, alors il avait été incapable de reconnaître sa maîtresse sous son déguisement. Ce qui serait pardonnable mais aussi honteux après tant d'années à la servir. Il ne savait plus quoi penser ni quoi espérer.

Pendant ce temps, son interlocutrice semblait hésité, et continuait de tapoter le coeur, ce n'était pas aussi douloureux que de le presser, mais, Diablo le sentit tout de même. L'ancien oiseau déglutit péniblement alors qu'un sourire sadique naissait sur les lèvres de la magicienne. Une idée horrible lui vint à l'esprit. L'idée qu'effectivement, cette magicienne était sa maîtresse qu'il avait recherché depuis si longtemps, mais qu'elle allait lui broyer le coeur parce qu'elle le prenait pour un imposteur.

Le plan de sa tortionnaire était tout autre. À nouveau, Diablo ignorait s'il devait s'en réjouir ou non. D'une certaine façon, ce plan allait lui permettre de découvrir s'il se trompait sur l'identité de la magicienne. Seule sa maîtresse pourrait lui redonnait sa forme d'origine dans cette ville où la magie est aussi aléatoire.

En un instant, il fut guéri. Si ce geste avait été fait quelques minutes avant, l'ancien corbeau en aurait certainement profiter pour essayer de filer. À la place, il ne broncha pas. Diablo fit un simple geste pour constater la guérison de sa blessure, puis, il regarda la magicienne en gonflant le torse, annonçant de façon silencieuse qu'il était prêt. Lui aussi voulait savoir. Même si son coeur n'était plus dans sa poitrine, il pouvait sentir qu'il battait à toute allure. Une boule de stress se formait dans sa gorge. Est-ce qu'il se trompait ? Est-ce que tout ceci n'était qu'un gigantesque quiproquo ?

Le sortilège subit mit fin à son questionnement intérieur. Comme il l'avait redouté, la magie était bien différente dans ce monde. Diablo se sentait changer, mais la transformation ne fut pas instantanée comme c'était le cas dans leur monde d'origine. Il se tordait sur son brancard avec une grimace douloureuse avant que sa maîtresse ne corrige ce désagrément. Oui, sa maîtresse. Désormais, il n'y avait plus aucun doute. Il était redevenu un corbeau ! Retrouver sa vraie forme en plus de voir ces derniers doutes balayés concernant l'identité de l'anesthésiste lui procura une grande émotion. Il fit un vol autour de la pièce en émettant un croassement de joie. Il était si bon de pouvoir voler de nouveau !

Avec un geste familier, sa maîtresse lui redonna forme humaine. N'ayant plus l'habitude de passer d'une forme à une autre, Diaval tituba un peu sur le sol et agita les bras pour retrouver son équilibre. Une fois la chute évitée, il se redressa et regarda Maléfique avec le même regard qu'un enfant découvrant le père Noël après avoir douté de son existence. "Ma... Maîtresse ! C'est vous ! C'est vraiment vous !" Bredouilla-t-il, encore sur le coup de l'émotion. Il avait tellement espéré ce moment que, maintenant que celui-ci s'était réalisé, il ne savait plus comment agir.

Bien sûr, son interlocutrice voulait savoir ce qui lui était arrivé. Le regard de Diablo se voila de honte et il baissa la tête. "J'ai été capturé par Regina quand j'ai appris qu'elle complotait quelque chose contre vous. J'ai réussi à m'enfuir lorsqu'elle s'est lassé de me torturer. Ensuite, un sorcier m'a mené à une porte qui, selon ces dires, me mènerait à vous si j'étais patient. La porte m'a conduit jusqu'à ce monde, mais je ne vous trouvais nul part !" Expliqua-t-il en serrant les poings. Sa frustration d'enchaîner les échecs montait à mesure qu'il résumait les événements. "J'ai trouvé quelqu'un dans la même situation que moi et l'ait suivi jusqu'à cette ville." Il osa enfin relever la tête. "Mais à mon arrivée, les habitants parlaient d'un dragon vaincu par une prétendue sauveuse. J'ai cru que..." Il n'acheva pas sa phrase. Son regard dériva de nouveau en direction de son coeur que sa maîtresse tenait toujours. "J'ai échoué à déjouer les projets de Regina. Si vous estimez que je mérite d'être puni, je l'accepterais, quelle que soit la punition." Conclut-il sincèrement, le coeur lourd (si on peut le dire) de ces échecs.

code by bat'phanie

_________________
I will always find you ▵
Revenir en haut Aller en bas

Tout vient à point à qui sait attendre
Tout vient à point à qui sait attendre
avatar
Maléfique A. Pendragon

▻ Messages : 174
▻ Date d'inscription : 04/04/2017

MessageSujet: Re: Diaval ► When I see you again    Sam 3 Juin - 11:38



When I see you again.
Diaval et Malefique enfin ici c'est Adonis


La situation avait pris un tournant imprévu. Le dénommé Diaval à qui j’avais arraché le cœur sans la moindre hésitation en vu de pouvoir passer mes pulsions meurtrières sur lui. Cependant, je ne parvenais pas à laisser le doute sur la véracité de ses propos me quitter. Il prétendait être Diablo et même si j’avais fini par accepter le fait que ce dernier était mort, il se comportait comme lui, je voulais vérifier qu’il n’était pas mon corbeau avant de l’achever. S’il disait vrai il répondrait à ma magie, j’étais la seule à connaitre le secret pour transformer un animal en humain. Malheureusement, la magie dans ce monde était clairement différente et beaucoup plus variable que dans notre monde originel. D’ailleurs lors de mon premier essai qui s’avérait assez douloureux je dû le reprendre pour y donner plus de puissance. En voyant le corbeau voler dans la pièce je sentais mon visage se fendre en un sourire, j’étais soulagée. J’étais heureuse. J’étais soulagée. Je manquais de lâcher le cœur de mon plus fidèle ami et je me ressaisissais rapidement pour lui redonner une apparence humaine et communiquer plus facilement avec ce dernier. L’admirant se remettre sur ses deux jambes je patientais le visage dure et sérieux tandis que je lui demandais comment est-ce que c’était possible. En guise de réponse, ce dernier s’exclama sur ma présence en ses lieux, un faible sourire naissait sur mes lèvres, mais je ne répondais pas. Je voulais avoir ma réponse, bras croisé je cessais de martyriser son cœur tout en le regardant avec insistance. Diablo baissait la tête, et ce dernier m’expliquait sa version de l’histoire avec un timbre honteux. En entendant le nom de Regina je sentais ma mâchoire se contracter avec colère. Silencieuse j’écoutais toutes ses explications avant que ce dernier ne me propose de le punir. Laissant un soupir d’exaspération s’échapper de mes lèvres, j’avançais vers lui et le forçais a lever les yeux vers moi en plaçant deux doigts sous son menton avant de lui remettre son cœur dans sa poitrine. Faisant un pas en arrière j’inspirais profondément avant de répondre :

« Tu n’as rien à te reprocher Diablo. Tout cela est de ma faute, jais aidé cette reine impétueuse à devenir plus puissante qu’elle n’aurait jamais été. Elle oublié qui l’avait rendu ainsi. Je lui ferais payer cet oubli ! Regina va regretter de nous avoir trahis. »

Faisant les cents pas dans la pièce je laissais un léger rire s’échapper de mes lèvres avant d ‘ajouter :

« J’ai laissé croire à la sauveuse qu’elle m’avait tué, en réalité elle m’a fait sortir du trou dans lequel Regina m’avait enfermé. Je dois rester morte Diablo compris ? Personne ne dois savoir qui je suis alors dans cette ville je ne suis plus ta maitresse ! Je suis Adonis Pendragon et je compte sur toi pour m’appeler Adonis ! Regina ne dois pas s’apercevoir que je suis ne vie avant que je n’ai attaqué de lui retirer tout ce qu’elle aime. Me suis-je bien fait comprendre ? »


code by bat'phanie

_________________
IT'S MY FAMILY TREE
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Diaval D. Ravenhill

▻ Messages : 113
▻ Date d'inscription : 09/04/2017
▻ Localisation : Storybrooke

MessageSujet: Re: Diaval ► When I see you again    Jeu 8 Juin - 8:44



When I see you again.
Diaval et Malefique enfin ici c'est Adonis


Ce fut un vrai délice de retrouver son apparence de corbeau, après être resté si longtemps coincé en humain. Pouvoir de nouveau voler, même un bref instant, était un tel plaisir qu'il était incapable de le retranscrire avec des mots. Le meilleur était ce que cette transformation signifiait : le retour de sa maîtresse. Ces soupçons avaient grandi à mesure que cette étrange conversation s'était poursuivie, mais Diablo n'avait osé y croire. Il avait redouté de tomber dans un piège particulièrement tordu comme ceux qu'il avait déjà subit à cause de l'ancienne reine ou d'être de nouveau déçu comme lorsqu'il avait joué les invités surprises dans cette salle de cinéma.

A présent, le doute n'était plus permis. Sa maîtresse était vivante ! Maléfique lui redonna un aspect humain afin de pouvoir converser beaucoup plus facilement. Avec les retrouvailles venaient le temps des réponses. Diablo redoutait cet instant presque autant qu'il avait espéré retrouver sa maîtresse. Il avait tellement honte de ce qui était, à ces yeux, une longue liste d'échec ! Depuis sa capture, il avait été particulièrement inutile. Un fait que Regina s'était fait un plaisir de mettre en évidence de toutes les manières possibles. Néanmoins, il ne chercha pas à cacher ou à édulcorer ce qu'il lui était arrivé. Puisque sa maîtresse détenait toujours son coeur, si elle avait l'envie de le punir, elle pouvait le faire sans qu'il ne cherche à se défendre.

Il s'attendait à recevoir une punition ou à ressentir de nouveau la douleur de son coeur presser. À la place, sa maîtresse le força à lever les yeux en lui levant le menton et lui remet son coeur dans sa poitrine. L'expression de Diablo trahissait aussi bien de l'étonnement d'être pardonné que de la gratitude.

L'ancien corbeau ouvrit la bouche pour protester vivement alors que Maléfique déclara que tout était de sa faute. "Maîtresse, ce n'est pas votre..." La promesse d'une vengeance le fit taire et apparaître un sourire sur son visage. Il n'était plus perdu en ne sachant quoi faire et où chercher. Sa maîtresse était là et sa vie retrouvait un sens en même temps qu'un objectif. Après tant d'années à errer seul, livré à lui-même, Diaval se sentait apaiser comme si le monde avait enfin recommencé à tourner correctement. Quel plaisir d'entendre un nouveau le rire annonçant quelques malveillances de celle qu'il servait ! Même si la voix était différente, tout comme l'apparence, mais, les sombres présages que ce rire apportait demeurait les mêmes.

La fausse anesthésiste expliqua qu'elle avait fait croire à sa mort et que cette certitude ne pouvait être compromise. Diablo hocha docilement la tête. "D'accord, je le ferais, Mai... Adonis." Se reprit-il juste à temps. Le nom de Pendragon lui était familier mais il ne fit aucun commentaire, ne se permettant pas de juger les décisions de sa maîtresse. Mentalement, il dressait la liste de ce qu'il devra éviter de faire. Il allait devoir feindre de continuer ces recherches, tout en ne forçant pas trop le trait au risque d'éveiller les soupçons. "Que puis-je faire pour vous aider ? Je ferais n'importe quoi pour vous, vous le savez bien." Demanda-t-il avec la détermination et la fidélité sans faille dont il avait toujours fait preuve envers elle. Il espérait qu'il ne serait pas mis sur la touche dans le but de préserver le secret.

code by bat'phanie

_________________
I will always find you ▵
Revenir en haut Aller en bas

Tout vient à point à qui sait attendre
Tout vient à point à qui sait attendre
avatar
Maléfique A. Pendragon

▻ Messages : 174
▻ Date d'inscription : 04/04/2017

MessageSujet: Re: Diaval ► When I see you again    Mer 28 Juin - 18:00



When I see you again.
Diaval et Malefique enfin ici c'est Adonis
Diablo n’était pas mort. Il était face à moi. Il volait autour de la pièce, croissant de plaisir tandis que mon esprit marchait à cent kilomètre heure. Comment avais-je fais pour ne pas réussir à le retrouver ? J’avais pourtant tout tenté jusqu’à en venir à la conclusion que mon ami avait disparu. Je mis quelques minutes à me reprendre avant de rendre à Diaval sa forme humaine d’un geste de la main. Vacillant, il reprit ses appuis proprement pendant que je lui demandais ce qu’il lui étai arrivé. Au cours de son récit je sentais la tension alimenter mes tendons. Je n’appréciais guère cette explication une fois de plus il avait souffert par ma faute, seulement cette fois cela avait duré plus longtemps que lorsqu’il avait été changé en statue de pierre. Ne supportant plus d’entendre ses excuses je l’arrêtais en assumant mes tords. J’avais fait entrer Regina dans nos vies. Je l’avais endurci. Je lui avais appris à devenir plus forte. Je lui avais tout appris et elle m’avait trahi. Elle n’avait pas la moindre considération pour moi, bien au contraire elle nous plantait un couteau dans le dos. Elle m’avait gardé prisonnière pendant vingt-huit ans et détenait désormais mon cœur. Diablo de son côté tenta de m’arrêter mais je poursuivais afin de lui donner des ordres simple. Il ne devait plus m’appeler maitresse. Ce temps-là était révolu. Désormais c’était Adonis.

Docile comme à son habitude ce dernier me prouva qu’il avait compris en répétant mes dires tandis que de mon côté j’hochais la tête en signe de félicitation. Je savais que je pouvais lui faire confiance. Je savais qu’il préfèrerait se tuer lui-même plutôt que de me trahir. Finalement, ce dernier me demandait ce qu’il pouvait faire pour moi et je levais la main vers la porte afin de lancer un sortilège empêchant toute personne d’entrer ou tout bonnement d’entendre notre discussion.

« On doit récupérer mon cœur ! »

M’humectant les lèvres, je sentais la rage et la honte me serrer les tripes avant de révéler la vérité avec honte, mon poing se serrant sous le coup de la colère :

« C’est Regina qui le détient, avant de détruire tout ce qu’elle possède je dois le récupérer et le mettre à l’abri. Je pense qu’elle le garde dans son caveau. Lorsque je l’espionnais quand j’étais prisonnière sous la bibliothèque de la ville, j’ai pu remarquer qu’elle y allait régulièrement, mais elle a protégé son caveau pour empêcher toute magie de s’immiscer dans son sein. Ma seconde option reste sa précieuse mairie. »

Faisant les cents pas je me retournais vers lui avant de demander :

« Qu’as-tu découvert d’intéressant dans cette ville ? »


code by bat'phanie

_________________
IT'S MY FAMILY TREE
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Diaval D. Ravenhill

▻ Messages : 113
▻ Date d'inscription : 09/04/2017
▻ Localisation : Storybrooke

MessageSujet: Re: Diaval ► When I see you again    Mar 11 Juil - 22:29



When I see you again.
Diaval et Malefique enfin ici c'est Adonis


Même si Diablo avait toujours vu d'un mauvais oeil le fait que sa maîtresse ait pris sous son aile la jeune Regina, il n'aurait jamais blâmé Maléfique pour cette erreur, encore moins à l'accuser en lui reprocher tous les derniers malheurs qui leur était tombé dessus. Le fait que son interlocutrice le fasse d'elle-même le choqua. Il voulut protester, mais fut interrompu par un geste impérieux.

Elle enchaîna ensuite en donnant des ordres et l'ex-corbeau en éprouva un énorme soulagement. Pendant trop longtemps, il était resté livré à lui-même, cherchant désespérément à retrouver sa maîtresse sans y parvenir. Son existence s'était résumée à cet unique but. Maintenant, il lui semblait qu'enfin le Monde recommençait à tourner dans la bonne direction, que sa vie avait retrouvé un sens. Il ne vivait que pour la servir. Une évidence qui était d'autant plus forte maintenant qu'il était de nouveau face à elle. Diaval allait devoir s'habituer à l'appeler Adonis, à faire comme s'ils n'étaient que deux étrangers. L'ancien oiseau ne songea pas à protester, même si cette directive signifiait rester coincer en humain pendant un temps encore indéfini. Il aurait aimé demander à sa maîtresse de le retransformer, mais il savait que cela risquait d'éveiller trop vite les soupçons sur un retour possible de Maléfique. Il devait faire passer la vengeance de sa maîtresse avant ces propres désirs. Chose qu'il avait toujours fait et qu'il allait faire une fois de plus, sans protester. Diaval eut un mince sourire devant le hochement de tête approbateur reçu.

Sa seule véritable crainte était de rester sur la touche sous couvert de préserver cet anonymat. Maintenant qu'il avait retrouvé Maléfique, il ne se voyait pas rester à ne rien faire. Sa maîtresse lança un sortilège sur la porte avant de répondre. Diaval eut du mal à cacher sa surprise en entendant que Regina avait dérobé le coeur de Maléfique. Presque aussitôt après, il serra les poings. "C'est donc ça qu'elle mijotait." Marmonna-t-il entre ces dents. Il leva les yeux, le regard rempli de détermination. "Je le récupérerais, je vous le jure."

Comment ? Pour l'instant, il n'en avait aucune idée, mais il ne doutait pas de trouver un moyen. Heureusement, Diaval ne s'était pas contenté de chercher sa maîtresse depuis son arrivée dans cette ville. En bon petit espion, il avait assemblé le plus d'informations possible en préparation de ces retrouvailles. "J'ai appris que, dans notre monde, une certaine reine des glaces gèlent tous les royaumes un par un. Qu'à cause de cela, beaucoup de réfugiés sont venus ici, grâce au chapelier fou. Je sais aussi que Regina cherche à se racheter une conduite et qu'elle s'est entiché d'un malfrat nommé Robin des bois." A cette idée, il eut une grimace de dégoût. "Mais plus important, je sais qu'elle prépare une expédition dans les terres gelées pour détruire un précieux objet de cette reine des glaces. La précieuse Sauveuse devrait en être. Ce qui laissera la ville sans ces deux plus grandes figures d'autorités." Conclut-il avec un sourire mauvais, persuadé que cette dernière information intéressera sa maîtresse.

code by bat'phanie

_________________
I will always find you ▵
Revenir en haut Aller en bas

Tout vient à point à qui sait attendre
Tout vient à point à qui sait attendre
avatar
Maléfique A. Pendragon

▻ Messages : 174
▻ Date d'inscription : 04/04/2017

MessageSujet: Re: Diaval ► When I see you again    Dim 16 Juil - 11:35



When I see you again.
Diaval et Malefique enfin ici c'est Adonis
Diablo comprenait désormais ce que Regina mijotait depuis le début, et je sentais la vague de colère me saisir à nouveau. J’avais créé ma propre malédiction, créé un monde digne d’un enfer personnalisé pour toutes les personnes touchaient par ma malédiction et désormais je me retrouvais sans cœur à cause de mon apprenti. L’élève avait dépassé le maitre ou du moins, il m’avait dépassé pour un temps et je comptais bien lui faire payer son arrogance. La promesse de Diablo me fit sourire et je lâchais :

« Tu m’avais manqué ! On récupèrera mon cœur ensemble comme au bon vieux temps la question c’est de savoir où cette petite garce en rédemption la mit ! »

Désormais une tâche m’intéressait plus que de parler de Regina et des erreurs du passé, je voulais commencer mon enquête. Je voulais uniquement déterminé où est-ce que Regina pouvait bien caché mon cœur, alors je questionnais mon meilleur espion pour connaitre toutes les informations qu’il avait pu amasser durant son séjour dans cette ville maudite. Malheureusement, ce dernier se fourvoyait et me racontait ce qu’il se passait dans notre monde originel non pas que j’en avais rien à faire c’est seulement en cet instant je m’en fichais. Ma confiance en lui me poussa à le laisser finir sans lui arracher le cœur une seconde fois et comme je l’avais si bien pressenti ce dernier me livra l’information qu’il me manquait. Regina chérie préparait une expédition vers notre monde pour le sauver ou du moins tenter de le sauver du monde de glace. Un sourire machiavélique naissant sur mes lèvres je laissais échapper un léger rire :

« C’est parfait ! Nous attendrons donc qu’ils s’absentent mais avant nous devons déterminer où est-ce que cette garce garde mon cœur. Elle l’aura certainement protégée et surtout elle ne s’absentera pas assez longtemps pour nous laisser le temps de vaquer à des recherches très approfondies et elle aura des sbires pour protéger ses biens. »

Commençant à faire les cents pas, je réfléchissais aux diverses possibilités qu’il s’offrait à nous avant de demander par pur curiosité ;

« Dit moi tu vis où ? »

En attendant sa réponse je continuais de songer à une manière de piéger Regina avant de demander :

« J’ai remarqué qu’elle se baladait avec des sbires parfois, est-ce que tu connais leur identité ? A moins que retirer le cœur d’un agent de l’ordre serait plus efficace ! Oui c’est ce que l’on va faire, il nous faut d’autre agent de l’ombre en qui elle a confiance, une idée ? »

code by bat'phanie

_________________
IT'S MY FAMILY TREE
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Diaval D. Ravenhill

▻ Messages : 113
▻ Date d'inscription : 09/04/2017
▻ Localisation : Storybrooke

MessageSujet: Re: Diaval ► When I see you again    Mar 25 Juil - 8:54



When I see you again.
Diaval et Malefique enfin ici c'est Adonis


Durant son emprisonnement suivit de ces recherches, Diablo avait redouté le pire sur les sombres projets de la méchante reine concernant sa maîtresse, mais lui voler son coeur... Il n'y avait pas songé et s'en voulut de ne pas avoir soupçonné cette éventualité. L'ancien corbeau essaya de balayer vite ces remords. Il était inutile de se concentrer sur le passé, maintenant qu'il avait retrouvé celle qui dictait son avenir. Plein de détermination, désireux de rattraper ces erreurs, il jura de retrouver le coeur de Maléfique. Qu'importe ce que ça lui coûtera.

Entendre parler du bon vieux temps lui redonna le sourire. Enfin, c'était fini l'errance et l'incertitude ! À présent, il s'avait ce qu'il devait faire. Il en ressenti un certain soulagement. "Je vous promets de vous prévenir dès que j'obtiendrais cette information." Promit-il avec sa dévotion habituel. Il ne doutait pas de l'obtenir. Bien sûr, il regretta de ne pas pouvoir retrouver sa forme de corbeau afin d'espionner plus discrètement le moindre geste de Regina. Cependant, ils ne pouvaient prendre le moindre risque. Si la méchante reine s'apercevait de la présence d'un corbeau, ce détail pourrait lui faire suspecter quelque chose et mettre en danger les projets de vengeance de sa maîtresse. Il ne devait pas céder à la solution facile et trouver un autre moyen d'obtenir le renseignement qu'il cherchait.

Cette certitude établie, il fit part des informations récoltées. Une pointe de trac l'avait envahi, suffisamment minime pour ne pas être visible. Diaval avait rêvé cet instant depuis des années, et, maintenant qu'il avait retrouvé Maléfique, il croyait d'avoir perdu les réflexes qui avait fait de lui son meilleur espion. Et si... Et si sa maîtresse était déçue de lui ? C'est avec cette crainte qu'il brassa large dans ces informations, ignorant ce qui pourrait l'intéresser le plus. S'inquiétait-elle de ce qu'était devenu leur Ancien Monde ? Il en doutait, pourtant, cette partie de son récit était obligatoire pour aborder l'expédition qui allait laisser la ville sans surveillance. Il se pressa à arriver à cette conclusion, ne voulant pas prendre le risque de jouer avec la patience de sa maîtresse.

Il avait vu juste. Quel soulagement. Après tout ce temps, il s'en serait voulu d'avoir échoué en tant qu'informateur, sa pire crainte étant de devenir inutile aux yeux de Maléfique. Diablo vit avec plaisir le sourire machiavélique naître sur ces lèvres. Il ressentit de nouveau de paix et d'être enfin à sa place en entendant son rire. Le serviteur dévoué acquiesça devant l'ébauche du plan proposé. "J'aurais cette information avant leur départ pour les terres gelées." Jura-t-il. "Que vous faut-il d'autres ?"

Diaval attendit la réponse et fut surpris de la question qu'il reçut en retour. "Au Granny, je partage une chambre avec Isaac et son fils." Expliqua-t-il. "C'est grâce à eux que j'ai trouvé cette ville. Ils recherchaient aussi quelqu'un se trouvant peut-être ici." L'ancien corbeau dévoila tout, sans songer à protéger ceux qui l'avaient héberger.

Il leva la tête, songeur, alors que Maléfique lui parla des sbires au service de Regina, creusant sa mémoire. "Il y a la Sauveuse qui est devenue la Shérif de la ville, mais elle fera partie du voyage pour les terres d'Ingrid. Sa secrétaire, Louise, une étrangère arrivée lorsque la malédiction fut rompue. Il y a un certain Sullivan qui fait parti du Conseil municipal." Il poursuivit avec d'autres noms qui travaillaient tous à la mairie. Il hésita à prononcer le nom de Charles, puisqu'il avait travaillé pendant un instant pour le maire, non parce qu'il voulait protéger l'ancienne fée, mais parce qu'il doutait que Charles soit un pion utile. Finalement, il décida de ne pas l'évoquer, pour cette dernière raison. "J'aurais proposé sa secrétaire, le fait qu'elle ne connaisse rien de notre monde permettrait de l'approcher pour lui prendre son coeur sans qu'elle ne se méfie, en plus c'est une fouineuse hors-paire, mais justement, à cause de cela, Regina garde un oeil sur ces agissements autant que possible." Réfléchit-il à voix haute. "Je proposerais plutôt un membre du Conseil municipal. Ils sont suffisamment proche de l'ancienne reine pour avoir les accès qui manquent et la confiance de Regina. Cette personne pourrait avoir... Un accident, qui l'amènerait à l'hôpital à votre portée. Voulez-vous que je m'en charge ?" Proposa-t-il tout naturellement.

code by bat'phanie

_________________
I will always find you ▵
Revenir en haut Aller en bas

Tout vient à point à qui sait attendre
Tout vient à point à qui sait attendre
avatar
Maléfique A. Pendragon

▻ Messages : 174
▻ Date d'inscription : 04/04/2017

MessageSujet: Re: Diaval ► When I see you again    Sam 29 Juil - 23:45



When I see you again.
Diaval et Malefique enfin ici c'est Adonis
La présence de Diablo me comblait d’une douce joie vengeresse qui me donnait l’impression d’être retourné dans notre monde. Étrangement, le savoir toujours aussi fidèle à ma cause ma rassurait, il était une source fiable, un confident, un ami certainement le seul bien qu’il ignorait tout de mon histoire avant que je devienne Maléfique. Je ne souhaitais pas qu’il en soit autrement. Ses promesses me firent sourire et je laissais un soupir d’aise s’échapper de mon corps. Diaval était toujours aussi efficace même lorsqu’on lui demandait rien, c’était ce qui m’avait toujours plu en lu ça et sa noirceur naturelle qui lui donnait tout son charme. Ses connaissances m’étant restituées avec beaucoup de détail donc la plupart m’indifférait au plus haut point à savoir l’arriver d’une autre reine vengeresse sur les terres qui avaient bercé notre vie et qui avait au passage glacé la majeure partie de notre monde. Bon j’en convenais cette partie là de l’histoire était dérangeante, je haïssais la saison d’hiver alors l’avoir de manière perpétuelle merci mais non merci, cependant fort heureusement pour nous elle était dans un autre monde et elle allait certainement avoir assez à faire pour combattre les non-maudits.

« Savoir où est mon cœur, mais avant de découvrir cela il nous faudra un peu de temps je pense … »

Regina était maline elle savait dissimuler son jeu mieux que personne, peut-être même mieux que moi, en vingt-huit ans je n’étais jamais parvenue à apercevoir une bride d’information sur mon cœur, naturellement je le soupçonnais d’être dans son caveau familiale où il n’y avait très certainement personne d’enterrer étant donné qu’elle avait tué son père de sang froid pour créé sa malédiction et que sa mère était coincé à Wonderland en train de couper des têtes pour se détendre. Bref rien de beau sous le soleil seulement, une question me titillait : où vivait Diablo. Ce dernier me répondait sans la moindre hésitation tandis que j’haussais les sourcils :

« Tu vis en communauté ? Dire qu’avant tu ne supportais aucune présence dans le château or mis la mienne »

Laissant un soupir se fendre en un léger ricanement, je reprenais le dessus avant de demander l’identité des sbires qui protégeaient Regina. J4avais déjà identifié l’identité d’un le dénommé Romain Whitechappel mais malheureusement pour moi son cœur était déjà pris par Regina, c’était d’ailleurs certainement pour cette raison qu’il lui obéissait au doigt et à l’œil le joli blond mais elle ne pouvait avoir subtilisé l’intégralité des cœurs qui composaient sa petite bande donc je gardais espoir. Diablo en parfait investigateur me dévoila tous ce dont j’avais besoin, haussant la tête à titre régulier je commençais à réfléchir à voix haute :

« Sullivan ? Le sbire d’Hades non c’est un mauvais plan laissons au dieu des enfers l’avantage de jouir de ses serviteurs. »

En un geste de main je transformais la porte en miroir afin de mettre un visage sur chaque non, le tour suivant fut pour la secrétaire de Regina celel qui ne venait pas de notre monde et qui abordait un style bien à elle avec ses cheveux multicolores et son sourire bien trop gentil.

« Louise, tiens ça aurait été une très bonne fée elle ! T’es sure qu’elle ne vient pas de notre monde ? Enfin qu’importe elle finira par nous être utile je ne sais pas encore comment mais j’ai un bon feeling avec elle. Je la garderais à l’œil ! »

Le visage de Louise fut remplacé dans un écran de fumé par un autre blondinet baraqué de la même effigie de le fameux Romain, Cly Porter :

« Lui par contre il pourrait être l’homme parfait ! Sais-tu qui il était avant d’être embarqué par la malédiction ? »


code by bat'phanie

_________________
IT'S MY FAMILY TREE
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Diaval D. Ravenhill

▻ Messages : 113
▻ Date d'inscription : 09/04/2017
▻ Localisation : Storybrooke

MessageSujet: Re: Diaval ► When I see you again    Jeu 3 Aoû - 22:26



When I see you again.
Diaval et Malefique enfin ici c'est Adonis


Diablo avait de nouveau une mission et un but. Il devait trouver l'emplacement du coeur et se renseigner sur les protections qui pouvaient entourer cette cachette. Idéalement, il fallait ces renseignements avant l'expédition de l'ancienne reine vers les terres gelées. Un délai qui serait difficile à respecter, pourtant, il jura d'y arriver. Sa maîtresse avait beau lui assurer que ce qui s'était passé n'était pas de sa faute, l'ancien corbeau se sentait coupable et il espérait rattraper ses échecs.

"Je ferais de mon mieux." Promit-il en inclinant légèrement la tête en signe d'obéissance, se retenant de peu de rajouter un 'maîtresse' à la fin de sa phrase, car il essayait de respecter ces nouvelles consignes malgré le fait qu'il n'y avait aucun témoin.

Il fut surpris que son interlocutrice lui demande où il vivait, mais il répondit sans hésitation ou tentative pour lui cacher des informations. Il aurait pu éviter de parler d'Isaac et de son fils, sauf qu'il n'y avait aucune raison à agir ainsi. C'est tout juste s'il parla de l'aide apportée par ces deux compagnons de chambre. Maléfique ne manqua de faire part de son étonnement. Diablo comprenait parfaitement que cette nouvelle puisse surprendre après les crises de jalousie qu'il avait fait simplement parce que la jeune Regina s'était incrustée dans leur quotidien. "Je l'ai fait par nécessité et non par choix. Sans eux, je n'aurais jamais trouvé cette ville et le Granny's offre une bonne source d'information de part sa clientèle variée." Répondit-il avec obligeance.

La conversation se poursuivit sur la liste des sbires que Regina possédait dans cette ville. Diablo avait pu obtenir quelques noms malgré le fait qu'il avait choisi de garder une certaine distance par rapport à l'ancienne reine, de peur d'être découvert. Il n'arrivait toujours pas à croire qu'autant de monde croyait à la prétendue rédemption de la méchante reine et lui accordait donc leur confiance. Il ne savait pas ce qui était le plus pathétique : la naïveté des gens ou que cette tentative de devenir gentille soit sincère. L'ancien corbeau chassa vite cette pensée désagréable pour continuer sa liste. Sa maîtresse commenta chaque nom et fit apparaître chaque visage sur la porte qui était devenu un miroir grâce à sa magie. Revoir cette démonstration familière lui réchauffa le coeur.

"Certain." Confirma-t-il alors que Maléfique lui demande si Louise ne venait vraiment pas de leur monde. "Regina veille avec une attention particulière à ce qu'elle ne découvre pas la vérité." En dehors de ce détail, Louise faisait un pion potentiel idéal. Son ignorance de la magie la transformait en cible facile.

C'est alors qu'un visage dont il n'avait pas cité le nom sur sa liste apparu. Diablo fut surpris de voir Cly, un trouble qui ne disparut pas totalement alors qu'il répondit : "Cly ? Je l'ignore. Il a l'allure d'un héros, mais il n'en a pas les manières. Si vous désirez l'utiliser, je me renseignerais sur son ancienne vie." Il s'en voulut un peu de ne pas y avoir pensé avant, mais, le plus gros de ces recherches avaient concernés sa maîtresse, il ne pouvait humainement pas s'être renseigné en même temps sur l'identité de tout le monde. Malgré tout, il redoutait de décevoir Maléfique avec cette réponse évasive.

code by bat'phanie

_________________
I will always find you ▵
Revenir en haut Aller en bas

Tout vient à point à qui sait attendre
Tout vient à point à qui sait attendre
avatar
Maléfique A. Pendragon

▻ Messages : 174
▻ Date d'inscription : 04/04/2017

MessageSujet: Re: Diaval ► When I see you again    Dim 13 Aoû - 0:14



When I see you again.
Diaval et Malefique enfin ici c'est Adonis
Diablo s’avérait comme toujours un parfait petit espion même lorsque cela n’était pas sa tâche principale. J’avais retrouvé mon duo maléfique et je comptais bien l’exploiter définitivement sans pour autant lui rendre sa forme de corbeau, je n’étais pas totalement inconsciente, j’allais devoir être prudente pour le retrouver et c’est bien pour cela que sa cohabitation avec deux autres personnes me gênait. Il allait devoir venir chez moi pour qu’on trouve un plan et j’allais devoir surveiller ses arrières pendant ce temps là. Ceci dit un plan après l’autre, j’écoutais d’une oreille distraite Diablo parlait de Granny’s cette vieille femme m’avait toujours horripilé sous tout point de vu, grimaçant un instant je vociférais avec une certaine suffisance :

« Au moins cette vieille dame sert à quelque chose en plus de garder sa petite fille en laisse ! »

Avoir passé tant d’année sous terre m’avait donné tout le loisir d’apprendre les vices des personnages les plus influents de la ville et malheureusement cette grand-mère en faisait partie, son restaurant était le cœur de la ville et un sorte de refuge pour les maudits par conséquent j’avais été contrainte de fouiller un peu plus dans sa vie et j’avais découvert que la sulfureuse Ruby était en réalité une louve, le monstre de sa vie. J’adorais la poésie de cette anecdote d’ailleurs, mais je me gardais bien d’en faire part. Je préférais en savoir davantage sur les protecteurs et les amis proches de la reine alors en reprenant un sortilège de miroir qui m’était propre je les faisais apparaitre un par un cherchant la victime parfaite. Mon premier choix s’arrêta sur la secrétaire de la maire, Diablo me contait quelques anecdotes intéressantes à savoir son statut de résidente de ce monde. Abordant un sourire machiavélique je décrétais avec une sombre jouissance :

« Très intéressant, je sens que je vais pouvoir m’amuser avec cette petite, il nous faudra la garder à l’œil »

Mon second choix se porta par la suite sur un blondinet à l’allure élégante un prénommé Cly d’après Diablo bien que malheureusement mon partenaire du crime ignorait qui il était en réalisait, une faiblesse dont je ne lui en tenais pas compte après tout il ne pouvait pas être partout, puis ce dernier avait la volonté de bien faire et c’est ce qui m’assurait une réussite brillante, face à sa demande j’hochais la tête :

« Faut donc mais reste prudent même la meilleure amie de Regina se méfie de cet homme, il doit forcément être dangereux. »

Ma mise en garde faite, j’entendais on biper horrible sonnait et je levais les yeux au ciel avant de regarder l’heure sur l’horloge, voilà plus d’une heure que nous conversions, je devais mettre fin à cette entrevue avant que mon absence ne soit plus remarqué que ce qu’elle n’était déjà. Relevant les yeux vers Diablo j’annonçais :

« Je suis désolée mon tout mignon, mais ta jambe ne peux pas être réparé sans plâtre »

Sur ses mots je lui brisais la jambe en un tour de main et le faisais léviter jusqu’à son brancard avant de ressortir dans le couloir pour l’emmener aux urgences et annonçais avec empressement :

« Je viens de trouver cet homme errant dans les couloirs, sa jambe est probablement cassée … »

Un de mes collèges acquiesça avant de prendre ma place et de s’enfuir avec mon corbeau tandis que je me rendais dans la chambre que l’on m’avait indiqué pour faire semblant de faire mon travail, bientôt tout allait changer.


code by bat'phanie

_________________
IT'S MY FAMILY TREE
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Diaval ► When I see you again    

Revenir en haut Aller en bas
 
Diaval ► When I see you again
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Disney] Maléfique (2014)
» Une tête de piaf' arrive ♪ || Diaval Feathers, étoile, rêveur et baby-sitter à temps plein

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
HAPPY ENDINGS CHRONICLES :: Storybrooke & le monde sans magie :: Main Street :: L'hôpital-
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Sauter vers: