AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Let’s talk heart to heart (feat Régina Mills)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Noa Wild

▻ Messages : 118
▻ Date d'inscription : 28/03/2017
▻ Localisation : Dans la forêt de Storybooke #Hidding

MessageSujet: Let’s talk heart to heart (feat Régina Mills)   Mer 26 Avr - 21:13

Let’s talk heart to heart
Régina & Noa

Une envie de marcher, de m’aérer l’esprit ou plutôt disons de sortir de ma forêt au profit du grand air. J’en avais fort besoin, besoin pour penser, face à l’océan, me poser les bonnes questions. J’étais venue dans ce monde pour retrouver mon amour perdu, un amour que je n’avais pas pu vivre et jusqu’ici je n’avais toujours rien trouvé. A croire que le destin se jouait de moi et ne voulait pas que je puisse trouver le bonheur. A la place, j’avais trouvé un petit diable, une personne que j’avais clairement pas envie de voir. Sérieusement qui arrivait à supporter cet être ? A cause de lui j’étais tout le temps sur mes gardes, au cas où il se décidait à me faire payer l’affront de ces quelques années.

Le changement d’univers, de personnes et de coutumes, mais aussi la déception de ne pas le retrouver tout de suite, de retrouver plutôt Peter, me donnait une impression un peu de folie. J’avais un peu de mal à m’adapter. Disons le mal du pays et le manque de résultats.

Marcher sur la place m’aidais à réfléchir, les pieds nus dans le sable fin, les cheveux dans le vent et la tête bercée par le bruit des vagues. Un instant magique qui me permettait de laisser de côté les aspects de ma vie que je n’arrivais pas à comprendre et appréhender pour le moment.

« Il faut laisser du temps au temps... »

Personne à l’horizon, seulement quelques oiseaux qui passent par là, pour se nourrir surtout, juste la nature et moi. Que du bonheur, de quoi se ressourcer, mais dans un sens je me sentais là, tout de suite maintenant, immensément seule. Je ne savais pas quoi faire, j’avais l’impression de stagner dans cet univers mêlant notre univers magique et fantastique mais aussi un univers inconnu où « la technologie » est la magie principale et où les habitants ne doivent pas découvrir notre nature profonde.

Décidant de passer encore un petit moment sur la plage, je m’assis dans le sable, enterrant un peu mes pieds, laissant les grains chaud réchauffer doucement mon corps et peut-être même mon coeur par la même occasion. Bah oui hein, il faut ce qu’il faut pour se sentir bien. Le regard tourné vers l’horizon, je m’attendais personne, je n’étais plus que Noa, une fée des animaux, perdue dans le monde et dans ses pensées.

« Que va-t-il se passer à présent que je suis ici ? », dis-je sans grand conviction, les oiseaux ne semblaient pas me prêter attention, et il n’y avait personne...n’est-ce pas?
made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas

Apple Queen
Apple Queen
avatar
Regina Mills

▻ Messages : 2190
▻ Date d'inscription : 15/01/2017
▻ Localisation : La mairie de Storybrooke

MessageSujet: Re: Let’s talk heart to heart (feat Régina Mills)   Jeu 11 Mai - 13:39

Let’s talk heart to heart
Régina & Noa


Cela faisait à présent plusieurs semaines que les « réfugiés » du monde des contes avaient élu domicile à Storybrooke suite à l’action faussement altruiste du chapelier fou qui espérait semer la zizanie dans la ville de Regina. Ceci avait conforté l’ancienne reine dans l’idée qu’il fallait absolument agir, les royaumes tels que la Forêt Enchantée et tous ceux de leur ancien monde étaient en péril à cause d’une autre reine malfaisante, cette reine des glaces qui gelait les territoires et ensorcelait les habitants pour les soumettre à sa volonté. Le voyage avait donc été organisé en petit comité, des personnes volontaires et utiles. Seulement deux invités surprises s’étaient joints à la fête, et pas des moindres puisqu’il s’agissait de Roland, le fils de Robin, et Louise, la secrétaire du maire, issue du monde sans magie et qui donc ne devait absolument pas savoir. Du stress supplémentaire donc alors que cette mission s’était avérée plus que périlleuse.
Le retour s’était fait, et madame le maire avait retrouvé sa ville, avait appris qu’il s’était passé quelques désagréments. Toutefois, rien de pire que ce qu’ils avaient vécu dans le Désert de glace. Regina avait besoin de souffler après toutes ces émotions. Au lendemain de leur retour et après avoir appris les tensions qui avaient régné à Storybrooke au cours de leur absence, la belle brune s’était octroyé quelques instants de répit après sa reprise de travail à la mairie durant la pause déjeuner.

Les journées étaient fraîches encore en cette fin d’année, mais entre midi et deux, le soleil savait se montrer clément. Madame le maire marchait donc tranquillement sur la plage, laissant aller ses pensées dans tous les sens. Elle songeait à tout ce qui aurait pu arriver, le pauvre petit Roland qui aurait pu finir congelé, brûlé par le dragon impressionnant qu’était devenu Mushu, dévoré par la la louve incontrôlable qu’était devenue Freya, emportée par une tornade de Juliette si Regina ne lui avait pas arraché le cœur pour la contrôler, blessé par Petit Jean qui lui aussi s’était retrouvé sous l’emprise de la reine des glaces… Le petit garçon aurait pu être blessé ou pire et ce de dizaines de façons différentes. Et Louise, n’en parlons pas, elle qui n’était absolument pas de ce monde-là, poussée par sa fichue curiosité de journaliste ! Bref, l’ancienne méchante reine avait vraiment besoin d’un moment pour elle, sans avoir à se soucier de la sécurité des uns et des autres.

Marchant tranquillement sur cette plage, elle remarqua néanmoins la présence d’une autre personne. A croire qu’elle n’avait pas été la seule à avoir cette idée. Tant pis pour la solitude, on repassera. Elle s’approcha de cette jeune femme qu’elle reconnaissait comme étant l’une des « réfugiées ». Cependant, elle n’avait encore jamais eu l’occasion de lui parler seule à seule, c’était l’occasion de faire connaissance.

-Bonjour, lança-t-elle aimablement alors qu’elle était à proximité. C’est une agréable journée, n’est-ce pas ?

Elle décida de s’asseoir sur un tronc d’arbre à côté de la jeune femme, se refusant à s’asseoir dans le sable.


made by black arrow

_________________
 
Heart broken

How can you just walk away from me
When all I can do is watch you leave?
'Cause we've shared the laughter and the pain
And even shared the tears
You're the only one who really knew me at all
©️ Miss Pie
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Noa Wild

▻ Messages : 118
▻ Date d'inscription : 28/03/2017
▻ Localisation : Dans la forêt de Storybooke #Hidding

MessageSujet: Re: Let’s talk heart to heart (feat Régina Mills)   Ven 2 Juin - 20:15

Let’s talk heart to heart
Régina & Noa

Je regardais l’horizon, le regard vide, la tête remplie de questions restants sans réponses, d’un but qui semblait de plus en plus lointain. Je voulais le retrouver, et ça, plus que tout, mais je devais peut-être me rendre à l’évidence que nous ne serions jamais ensemble. C’est avec un lourd pincement au coeur que j’essayais de ne pas y penser, non, je devais garder espoir, aujourd’hui était le moment du ressourcing, ensuite on verrait bien. Peut-être aurais-je le droit à un petit coup de pouce du destin, et peut-être même que la « technologie » de ce monde pouvait se trouver être très utile dans mes recherches, il fallait juste que je prenne le temps de m’adapter.

Juste un peu, encore un peu…

C’est alors que je divaguais toute seule qu’une douce voix s’éleva dans les airs, me saluant poliment et engageant gentiment la conversation. Je regardais alors la personne qui était venue à ma rencontre, esquissant un petit sourire à la jeune femme. Elle était belle, bien vêtue et visiblement elle aussi pensait que la mer était un bon endroit pour méditer (une petite intuition).

« Bonjour, en effet c’est une très belle journée, idéale pour réfléchir et venir observer la mer, vous ne trouvez pas ? », lui répondis-je alors, heureuse de rencontrer une nouvelle personne. Elle s’assit sur un tronc d’arbre à proximité, et je souris, elle avait raison, elle ne devait pas se salir de trop en se mettant négligemment dans le sable comme moi. Moi je m’en foutais, ce n’était pas comme si mes habits avaient une quelconque importance, et puis le sable était confortable une fois correctement installée…

« Je m’appelle Noa, et vous ? », ajoutais-je mon regard se posant sur la magnifique jeune femme. Une chose était sûre, il émanait de cette personne une certaine prestance et ce n’était pas désagréable. Elle semblait assez sûre d’elle, peut-être un masque je ne saurais dire, mais en tout cas j’avais bien envie de discuter avec elle… Alors il fallait que je me lançais…
« Dites-moi, qu’est-ce que vous amène sur la plage toute seule ? », lui demandais-je alors, en espérant qu’elle ne me rembarre pas pour cette question que certains pourraient considérer comme indiscrète. En tout cas, j’étais tout à fait intéressée par la réponse et assez curieuse à propos de la jeune femme. Est-ce que c’était là une magnifique rencontre ?
made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas

Apple Queen
Apple Queen
avatar
Regina Mills

▻ Messages : 2190
▻ Date d'inscription : 15/01/2017
▻ Localisation : La mairie de Storybrooke

MessageSujet: Re: Let’s talk heart to heart (feat Régina Mills)   Mer 7 Juin - 20:20

Let’s talk heart to heart
Régina & Noa



Polie et la plus aimable possible malgré les tracas qui la tourmentaient, Regina avait salué la jeune femme dont elle ignorait le nom. Elle était, de ce fait, à peu près certaine qu’il s’agissait de l’une des personnes arrivées à cause du chapelier fou. Elle semblait douce et rêveuse. Peut-être son monde lui manquait-il ? En tout cas, la charmante rouquine lui répondit de la manière la plus aimable qui soit.

-En effet, c’est pour cela que je suis venue.

En effet, un peu de calme et contempler l’océan aidait à réfléchir, à se remettre les idées au clair. Désormais assise sur le tronc d’arbre mort, le regard chocolaté de la maire de Storybrooke se posait sur l’horizon. C’est alors que la jeune femme se présenta. Regina la regarda en sourient.

-Enchantée Noa, Regina Mills. Je suis le maire de la ville, peut-être avez-vous oublié ?

L’ancienne reine avait convoqué tous les nouveaux arrivants dans la grande salle pour leur expliquer le fonctionnement de la vie dans le monde sans magie, et les rassurer quant au fait qu’ils seront logés en ville, provisoirement au couvent Ste Maissa de la fée Bleue, et que des logements seraient construits pour eux. Et surtout, des informations importantes comme le fait que leur véritable origine devait rester secrète. Mais cela faisait à présent deux bons mois voire un peu plus, et il semblait logique que la jeune femme ait oublié sa tête, avec tout ce qu’ils avaient à retenir. C’était une bonne nouvelle pour Regina, cela voulait dire que ce n’était pas une personne à laquelle elle avait nui dans l’autre monde. C’est alors que la dénommée Noa fit preuve de curiosité, ce qui amusa madame le maire. Souriant, elle lui répondit gentiment.

-Eh bien, pour tout vous dire, je reviens d’une mission assez périlleuse de l’autre côté, comme vous le savez sans doute. J’ai eu quelques frayeurs, ayant eu peur de perdre l’homme que j’aime et son fils. Je n’ai pas vraiment eu le temps de me remettre de tout ça, parce qu’en tant que maire, je me dois de me préoccuper des habitants de ma ville en premier. Alors je profitais d’une petite pause pour souffler. Et vous ?

Bon, et ajouter à cela, il y avait aussi le retour de sa mère qui sans doute, cachait quelque chose, mais Regina ne voulait pas alarmer tout le monde en parlant de Cora.


made by black arrow

_________________
 
Heart broken

How can you just walk away from me
When all I can do is watch you leave?
'Cause we've shared the laughter and the pain
And even shared the tears
You're the only one who really knew me at all
©️ Miss Pie
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Noa Wild

▻ Messages : 118
▻ Date d'inscription : 28/03/2017
▻ Localisation : Dans la forêt de Storybooke #Hidding

MessageSujet: Re: Let’s talk heart to heart (feat Régina Mills)   Sam 24 Juin - 22:08

Let’s talk heart to heart
Régina & Noa

Une simple baisse de régime, j’avais besoin de lui, j’avais besoin d’espoir et d’aide ? Oui peut-être qu’à force d’essayer très fort, toute seule, j’avais besoin de trouver un nouveau moyen, de penser à une nouvelle stratégie. IL était si présent dans mes pensées que je ne pouvais pas m’accorder un instant, j’avais parfois l’impression de suffoquer. Etait-ce le fait de l’amour, le véritable ? Le coeur serré, la gorge sèche, les yeux brillants, à la limite d’humide, de joie mais également de tristesse de l’avoir perdu.

Alors oui, la mer avait le don de bercer mon coeur blessé, seulement le temps d’un instant. La jeune femme, elle, pouvait en partie laisser aller mes pensées et m’empêcher de trop gamberger. Oui, les nouvelles rencontres étaient de bonnes choses. J’aimais faire de nouvelles connaissances, de nouvelles expérience et cela mettait mon coeur en joie.

-Enchantée Noa, Regina Mills. Je suis le maire de la ville, peut-être avez-vous oublié ?

Je réfléchis un peu, essayant de me remémorer mes débuts dans cette nouvelle contrée, en effet il y avait eu une réunion « des nouveaux habitants » fraîchement débarqués. J’avais donc déjà eu l’occasion de voir Régina, pas de lui parler néanmoins mais au moins l’avais-je déjà vue. En tout cas, elle ne prenait pas mal mon oubli et ça, c’était une excellente chose. Elle semblait douce et gentille.

« Je suis désolée, je ne m’en souvenais pas, à dire vrai, à ce moment là, j’étais plutôt préoccupée et j’ai retrouvé également une personne que je ne pensais pas trouver ici... », ajoutais-je un petit sourire aux lèvres, j’étais vraiment désolée, sincèrement, après, ce jour là j’étais malheureusement tombée sur mon très cher Peter Pan, et cette re-rencontre n’avait pas été de tout repos, d’ailleurs j’espérais vraiment ne plus le croiser, ce serait vraiment un problème et je n’étais pas certaine d’en ressortir indemne, la dernière fois avait été un coup de chance et je ne voulais pas retenter le diable…

Reprenant contenance, j’écoutais avec intérêt notre charmante madame le maire, elle revenait de mission, j’avais entendu parlé qu’un groupe d’individus dont « la sauveuse » était allés en savoir plus sur la malédiction de la Reine des Glaces, ou quelque chose comme ça…
Apparemment, elle faisait parti de ce groupe de personne, leur aventure avais-je entendu n’avait pas été de tout repos.
Régina avait eu peur de perdre son amour et son fils, je souris un peu, me retrouvant un peu dans son histoire, et donc comprenant son sentiment. Elle profitais de ce moment pour faire une pause… Il fallait profiter des petits instants de la vie.

« Vous avez bien raison, cette journée est parfaite pour souffler un peu. », lui dis-je alors, avant de répondre à sa question : « Je fais également une pause aujourd’hui, je crois que c’est la journée du ras le bol et de la remise en question. », regardant un peu la mer, écoutant le bruit des vagues, je pris une grande inspiration. « Est-ce que vous avez parfois l’impression de vous rapprocher de l’objet de votre désir, et pourtant de vous en éloigner ? »

Je regardais alors Régina, étant réellement curieuse de la réponse, sans arrières pensées, sans jugement, après tout, je ne la connaissais pas, pour moi c’était une personne importante de cette ville, peut-être même de la forêt enchantée, une personne forte (en tout cas assez pour faire une expédition en « territoire ennemi » et pour tenir tout une ville), belle et gentille (pour l’instant).

« J’ai l’impression d’être un peu perdue en ce moment, alors me voilà, face à la mer, espérant retrouver la force nécessaire pour continuer mon combat. », lui dis-je alors en souriant.
made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas

Apple Queen
Apple Queen
avatar
Regina Mills

▻ Messages : 2190
▻ Date d'inscription : 15/01/2017
▻ Localisation : La mairie de Storybrooke

MessageSujet: Re: Let’s talk heart to heart (feat Régina Mills)   Lun 10 Juil - 18:48

Let’s talk heart to heart
Regina & Noa


Noa semblait être une personne douce et positive, du moins c’était ce qu’elle laissait entrevoir à Regina de par ses propos et son attitude. L’ancienne reine prenait ce genre de personne comme exemple pour tâcher d’être un peu pareil, mais ce n’était pas facile, elle qui avait toujours été si pessimiste. Mais elle avait commencé à accepter dans sa vie et dans sa mentalité la notion d’espoir qu’Henry et Mary-Margaret ne cessait de rabâcher à tout bout de champs, depuis que Robin était entré dans sa vie. Oui, l’archer était le rayon de soleil qui lui manquait et depuis, elle avait d’autant plus de force pour continuer à avancer dans la bonne direction, sans doute la meilleure décision de sa vie.

Madame le maire se présenta puisque la jeune femme semblait avoir oublié qui elle était. Elle ne s’en formalisa pas, déjà qu’elle arrivait d’un autre monde, il fallait se familiariser avec la vie à Storybrooke, ce n’était pas simple. De plus, comme beaucoup, sans doute cherchait-elle quelqu’un.  Elle laissait sous-entendre que des retrouvailles avaient eu lieu. Voilà une bonne chose.

-Vous avez retrouvé des amis à vous ? Comment se passe votre acclimatation ? Rencontrez-vous des difficultés ?

Noa avait l’air d’être personne discrète, le genre de personne qui, contrairement à tous ces casse-pieds qui appelaient la mairie pour un oui ou pour un non, ne viendrait peut-être pas réclamer de l’aide si elle en avait besoin, aussi, Regina préférait s’assurer que tout aille bien. Et si ce n’était pas le cas, lui apporter l’aide qu’elle dont elle serait capable.

Journée du ras-le-bol et de la remise en question ? Oui, on pouvait le dire. Enfin pour Regina, c’était plus une fatigue générale et un besoin d’être un peu loin de tout, histoire de se recentrer. Mais finalement, discuter avec une personne qui n’avait pas l’air de la juger était vraiment réconfortant. Noa lui posa une question qui trouva un écho en la personne de l’ancienne méchante reine.

-Eh bien pour tout vous dire, j’ai souvent eu cette impression par le passé…

Lorsqu’elle traquait sans répit Blanche-Neige dans toutes les contrées de la Forêt Enchantée, chaque fois qu’elle pensait enfin la tenir et que cette anguille lui filait entre les doigts. Aujourd’hui, à Storybrooke, c’était différent. Elle était en quête du bonheur et l’avait trouvé depuis qu’elle avait trouvé Robin. Elle avait réussi à obtenir le pardon de Blanche, son fils l’aimait et lui faisait confiance. Tout semblait aller pour le mieux.

-C’est ce que vous ressentez en ce moment ?

Noa ajouta qu’elle se sentait perdue. Regina ne pouvait que la comprendre.

-Je comprends, ce monde est assez déroutant. Que puis-je fais pour vous aider ? Demandez-moi, je suis là pour ça, c’est mon rôle en tant que maire.

Elle lui tendit un regard aussi bienveillant que possible pour lui faire comprendre qu’elle pouvait lui faire confiance et lui demander de l’aide si le besoin s’en faisait ressentir. Regina espérait sincèrement que Noa n’était pas seule depuis toutes ces semaines. Rien n’était plus triste que de se sentir seule et perdue dans un monde inconnu où tout est à apprendre et découvrir.




made by black arrow

_________________
 
Heart broken

How can you just walk away from me
When all I can do is watch you leave?
'Cause we've shared the laughter and the pain
And even shared the tears
You're the only one who really knew me at all
©️ Miss Pie
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Noa Wild

▻ Messages : 118
▻ Date d'inscription : 28/03/2017
▻ Localisation : Dans la forêt de Storybooke #Hidding

MessageSujet: Re: Let’s talk heart to heart (feat Régina Mills)   Mer 12 Juil - 17:19

Let’s talk heart to heart
Régina & Noa

Sur cette plage avec Régina je me sentais déjà un peu mieux, c’était sans doute grâce à ma comparse, car seule, je n’étais pas certaine de faire autre chose que broyer du noir. Depuis mon arrivée dans ce nouveau monde, je n’avais fait que chercher et me cacher depuis ma malheureuse retrouvailles avec Pan. Cela n’avait pas été une très bonne nouvelle pour moi et m’avait obligée à faire profil bas tandis que je poursuivais mes recherches de mon amour perdu.

M’enfin, madame le maire semblait être une gentille personne, douce et attentionnée, qui me demanda même si j’avais retrouvé des amis et si j’arrivais à m’acclimater, si j’avais rencontré des difficultés. Réfléchissant un peu, je me demandais si je pouvais lui parler à coeur totalement ouvert ou s’il fallait que je filtre certaines informations. Mais après réflexion, je me dis qu’au pire, ça ferait une seconde personne à fuir...après tout, cela ne serait pas bien différent de mon quotidien !

« Je n’ai pas encore retrouvé d’amis venus également dans ce monde, je suis par contre tombée sur quelqu’un que j’aurai préféré éviter à dire vrai… Mais on ne choisi pas malheureusement ! », lui dis-je alors avec un petit sourire… Tout ne se passait pas toujours comme prévu, la preuve, cela faisait dix ans que je le cherchais toujours et croyez moi, je n’avais pas eu l’intention d’attendre aussi longtemps. « J’espère retrouver une personne en particulier, je le cherche depuis si longtemps voyez-vous que je commence vraiment à perdre tout espoir de le revoir... », ajoutais-je alors.

Il était facile de parler avec elle. Elle était douce et semblait réellement préoccupée par ma situation. Et même si normalement les rôles aurait dû être inversés, il était agréable d’être écoutée, conseillée et aidée à son tour.

« Après, concernant ce monde, je le trouve étrange, mais aussi excitant, je n’ai pas encore eu l’occasion de découvrir grand-chose, j’essaye d’éviter d’attirer l’attention pour l’instant… Mon ennemi, si je puis dire est du genre rancunier et je ne voulais pas lui servir de cible facile... », dis-je est riant un peu de la situation. Il fallait mieux en rire qu’en pleurer n’est-ce pas ? Après tout, ça ne changerait pas la situation et au pire ça pourrait même l’empirer dans une certaine mesure…

Régina me confia alors qu’elle aussi avait déjà eu l’impression d’être près du but et pourtant si loin, c’était peut-être pour cela que je lui parlais presque aussi facilement à mes compagnons poilus ! Dans son extrême gentillesse elle me demanda même ce qu’elle pouvait faire pour m’aider, je lui souris alors, c’était adorable de sa part et pas à cause de le rôle, de son statut non. Malgré les rangs, rôles ou peu importe comment vous les appelez, il n’est pas donné à tout le monde de proposer spontanément son aide.

« Je ne pense pas que vous puissiez m’aider, sauf si vous pouvez forcer le Destin ou quelque chose du genre... », lui lançais-je en rigolant plus franchement… « En tout cas c’est très gentil de votre part, vraiment », ajoutais-je sérieusement et le moral un peu remonté. Je me relevais, m’époussetant un peu le sable de mes vêtements puis tout en offrant un superbe sourire à Régina, je lui demandais : « Et moi, puis-je faire quelque chose pour vous venir en aide ? Dites-moi tout... », prête à toute demande tant qu’elle semblait possible, potentiellement raisonnable. Je me tenais prête à exaucer un vœu, ou du bien à tenter d’aider cette charmante femme d’un coup de baguette magique !

made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas

Apple Queen
Apple Queen
avatar
Regina Mills

▻ Messages : 2190
▻ Date d'inscription : 15/01/2017
▻ Localisation : La mairie de Storybrooke

MessageSujet: Re: Let’s talk heart to heart (feat Régina Mills)   Lun 17 Juil - 17:55

Let’s talk heart to heart
Regina & Noa



Plus elle écoutait Noa, plus Regina réalisait combien il pouvait être difficile pour les réfugiés de se retrouver dans ce monde, le monde sans magie. Bien entendu, elle se doutait que ce n’était pas une mince affaire, mais elle n’avait pas eu vraiment le temps de réaliser chacun des enjeux avant cette discussion. Il fallait dire que madame le maire avait été accaparée relativement vite par l’affaire « reine des glaces », alors après avoir paré au plus pressé pour les arrivants venus à cause du chapelier, à savoir leur faire passer le message de la prudence de la conduite à tenir à cause des autochtones du monde sans magie, et leur trouver un toit, quelques indications et elle avait dû s’affairer à organiser l’expédition en terres gelées. A présent qu’elle était revenue, après avoir appris les quelques péripéties qui avaient eu lieu à Storybrooke en son absence, elle se rendait compte désormais de ce qu’avaient pu endurer les « nouveaux ».

Noa disait qu’elle avait rencontré une personne en arrivant à Storybrooke, et si au départ Regina pensait qu’il s’agissait de retrouvailles avec un ancien ami, elle comprit bien vite que la jeune femme avait au contraire retrouvé un ennemi. Elle espérait qu’elle n’aurait pas à faire à une gueguerre en ville. Qui pouvait bien être ennemi avec une jeune femme comme Noa ? Mais après tout, elle avait appris d’expérience que l’on ne pouvait se fier aux apparences. Elle-même en avait joué par le passé.

-Si vous redoutez une personne, n’hésitez pas à me le dire, à me donner l’identité de cette personne et je la surveillerai. Je veux que tout le monde se sente en sécurité à Storybrooke.

Malgré tout, la jolie rousse gardait toujours le sourire, cette personne était un réel exemple. Elle expliqua qu’elle cherchait quelqu’un depuis très longtemps. Elle avait l’air d’être amoureuse. Regina ne put réprimer un petit sourire compatissant.

-L’homme que vous aimez, n’est-ce pas ? Ne perdez pas espoir. Il y a quelques mois, je n’aurais surement pas prononcé ces mots, mais croyez-moi, si une personne comme moi a pu croire et avoir espoir, alors tout le monde le peut. Accrochez-vous. Quel est le nom de celui que vous cherchez ?

Noa avait l’air de réellement redouter son ennemi, et l’ancienne reine était prête à la protéger. Elle espérait que son interlocutrice le comprenait.

-Vous ne devriez pas vous inquiéter de la sorte. Storybrooke est une ville très sécurisée, nous avons un shérif, et je suis là aussi. N’ayez pas peur, promenez-vous, faites-vous des amis. Goûtez les délicieux cupcakes et les thés du Hare and Tea, allez au parc, au cinéma, trouvez un emploi si vous en avez envie. Il y a beaucoup de choses à faire.

Elle lui fit un sourire rassurant, pour l’encourager à ne pas rester seule, ne pas se renfermer.

-Forcer le Destin ? C’est assez compliqué je le crains, même pour la méchante reine. N’avez-vous pas plus précis comme demande ?

C’était reposant pour l’ancienne reine d’être face à quelqu’un qui ne la craignait pas, à qui elle n’avait visiblement causé aucun tort, quelqu’un qui était prêt à parler avec elle sans la redouter et sans arrière-pensée. Voilà qu’en plus elle lui proposait à son tour son aide. Amusée, Regina laissa sortir un petit rire.

-Allons, c’est un peu de ma faute si vous vous retrouvez ici, je serai bien mal avisée d’oser vous demander quoi que ce soit. Tout ce que je veux, c’est que tout le monde aille bien. A commencer par vous, puisque vous êtes là.



made by black arrow

_________________
 
Heart broken

How can you just walk away from me
When all I can do is watch you leave?
'Cause we've shared the laughter and the pain
And even shared the tears
You're the only one who really knew me at all
©️ Miss Pie
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Noa Wild

▻ Messages : 118
▻ Date d'inscription : 28/03/2017
▻ Localisation : Dans la forêt de Storybooke #Hidding

MessageSujet: Re: Let’s talk heart to heart (feat Régina Mills)   Mer 19 Juil - 14:50

Let’s talk heart to heart
Regina & Noa



Régina était très gentille, une personne douce mais également forte, c’était une personne avec qui je pouvais me lier. Il était simple de lui parler, elle qui était à l’écoute mais également qui essayait de me donner de bons conseils. Une charmante personne qui me donnait ensuite de continuer, continuer à chercher, à me battre pour celui que j’aime depuis si longtemps maintenant.
J’avais pu facilement me confier sur mon arrivée un peu chaotique dans cette ville, ce vil personnage qu’était Peter Pan n’était pas quelqu’un avec qui avait très envie de tenir une discussion, j’étais donc tout fait pour l’éviter, lui qui m’avait cherché et qui avait la rancune mémorable. Lorsque Régina me demanda de lui révéler l’identité de mon mystérieux ennemi, j’hésitais, je ne voulais pas la mettre en danger et je savais à quel point il pouvait être dangereux de se mettre sur le chemin de cet être odieux.

« Je...c’est très gentil à vous, mais je ne veux pas vous causer plus de soucis que maintenant. Je ne voudrais pas qu’il s’en prenne à vous ou à quelqu’un que vous aimez juste parce que vous voulez m’aider... », je lui souris un peu, j’étais totalement sincère et j’espérais qu’elle n’insisterait pas trop, je ne voulais pas être un fardeau.

Évoquant mon amour perdu, avait le regard un peu dans le vague, un doux sourire aux lèvres me remémorant dans regard, son sourire, son rire, mais aussi essayant de me rappeler le goût de ses lèvres sur les miennes, tout cela était si loin que je me demandais si un jour je pourrais le retrouver et à nouveau avoir le plaisir de goûter à ses sensations, à faire de nouveaux souvenirs de lui, de nous, de cette famille. Régina me demanda alors quel était son nom, peut-être qu’elle le connaissait ? C’était tout à fait possible après tout…

« Je recherche un homme du nom d’Isaac, il est grand, il a un fil aussi qui se nomme Ilan… cela fait dix années maintenant que je parcours tous les royaumes à leur recherche. », je fis une pause puis regardant Régina, je lui souris, « Il ne manquait plus qu’ici, alors lorsque l’occasion s’est montrée, j’ai sauté dessus. Je ne pensais pas que ce serait aussi difficile ici aussi... ».

La jeune femme me conseillait de vivre tout en continuant mes recherches, de me promener tranquillement en ville, de trouver un travail… d’aller au cinéma ? Je me demandais ce que c’était d’ailleurs, moi qui était curieuse de tout, j’avais commencé à me replier sur moi-même et de perdre ma petite flamme sacrée et il était hors de question de retourner voir Bleue. Je l’avais aperçue et je savais qu’elle était dans ce nouveau monde...je ne pouvais pas la revoir...elle me disputerait très certainement, j’étais partie il y a si longtemps…

Je ris à la réponse de Régina, néanmoins, je retenais la façon dont elle avait de parler d’elle-même… « Méchante Reine », je la détaillais de nouveau, puis me dit qu’elle avait dû faire fausse route et se tromper. Une Reine certes, mais qui n’avait pas l’air méchante, plutôt, brave, courageuse… Une héroïne de mon point de vu.
Puis lorsqu’elle rit, à ma demande de lui venir en aide, je sus que ma vision de la jeune femme était plus vraie que celle qu’elle avait d’elle-même. Oui, j’avais raison. C’était une femme formidable.

« Vous avez déjà fait beaucoup pour moi en venant me parler, mais si vous voulez vraiment me faire plaisir alors...devenons amies si vous le voulez bien... », lui proposais-je le plus simplement du monde. La jeune femme me plaisait bien, elle était gentille, pleine de bonnes intentions et j’étais certaine que nous pourrions former une très belle amitié. Pour moi, l’amitié était aussi sacrée que les liens d’amour, c’était quelque chose d’important qui pouvait difficilement se briser. Alors, j’étais vraiment impatiente de connaître sa réponse.

made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas

Apple Queen
Apple Queen
avatar
Regina Mills

▻ Messages : 2190
▻ Date d'inscription : 15/01/2017
▻ Localisation : La mairie de Storybrooke

MessageSujet: Re: Let’s talk heart to heart (feat Régina Mills)   Ven 28 Juil - 18:40

Let’s talk heart to heart
Regina & Noa



Regina n’avait pas l’habitude qu’on s’inquiète pour elle. Pourtant, depuis qu’elle avait décidé de changer, force était de constater qu’elle était plus appréciée et que par conséquent, on se souciait de ce qui pouvait lui arriver. L’ancienne méchante reine avait constaté un peu de cette solidarité lors de leur aventure dans le désert de glaces, et avec les gens autour d’elle. Le changement avait du bon. Noa donc semblait préoccupée que son ennemi puisse s’en prendre à la maire de la ville si elle essayait un peu trop de l’aider. C’était touchant, le regard de la mairesse trahissait à la fois sa surprise et l’émotion de voir que l’on s’inquiétait un tant soit peu pour elle. Elle lui sourit en la regardant dans les yeux avec sincérité.

-Bien, je n’insiste pas, mais si vous changez d’avis, n’hésitez pas. Je ne pense pas avoir quoi que ce soit à craindre.

Qui irait se frotter à la méchante reine après tout ? Elle qui avait tant inspiré la crainte par le passé. Regina voulut apprendre l’identité de la personne que recherchait Noa. Sans doute celui dont son cœur était épris. Regina savait mieux que personne combien il était douloureux et difficile d’être séparée de la personne que l’on aimait. La belle interlocutrice livra alors son nom. Isaac. Il avait même un fils. Pourtant, ces prénoms paraissaient peu familier à madame le maire.

-Quel âge à son fils ? Peut-être que je peux les retrouver par l’école, s’il y va.

S’il avait été emmené à Storybrooke par le Sort Noir, il était très certainement scolarisé. Il y avait des solutions au problème de la jeune femme, il ne fallait pas baisser les bras. La pauvre avait l’air de rechercher son Isaac depuis si longtemps. Une décennie !

-Si vous avez un objet lui appartenant, je peux essayer un sort de localisation.

Elle l’avait fait quelques semaines auparavant pour Mushu, pour retrouver sa perle magique, ou plutôt pour lui faire voir qu’elle ne se trouvait pas dans ce monde, ce qui innocentait automatiquement Robin du vol dont le dragon l’accusait. Bref, Regina avait quelques idées en tête pour aider Noa à atteindre son but.

-Qui étiez-vous de l’autre côté ? De quel royaume venez-vous ? se hasarda-t-elle à demander.

La jeune femme, très gentiment, lui déclara qu’elle avait beaucoup fait en venant lui parler. Et pourtant, la belle brune se sentait bien inutile tant qu’elle n’avait pas pu réellement aidé Noa. Elle n’avait fait que lui parler, lui donner des paroles encourageantes. Bon, elle était bien placée pour savoir que parfois, c’était juste ce qu’il manquait, mais tout de même, cela ne lui semblait pas suffisant, elle voulait l’aider. Ce monde était déjà bien assez compliqué. Et soudain, Noa proposa une chose : qu’elles deviennent amies. Regina haussa les sourcils de surprise avant de laisser paraître un grand sourire sur ses lèvres. Des amies, elle n’en avait que peu car beaucoup de gens la craignaient encore, et avoir une personne neutre comme cette demoiselle dans son cercle serait sans doute une bonne chose pour elle.

-Oh mais avec joie ! s’empressa-t-elle de répondre.

Cela ne lui ferait pas de mal de partir sur des bases saines et solides avec une nouvelle personne, apprendre à la connaître, lui faire découvrir ce qu’elle ne savait pas encore de Storybrooke et du monde sans magie en général, et pouvoir se confier sans crainte d’être jugée.

-Votre demande me touche particulièrement.


Bien sûr, elle avait quelques amies, mais elles se comptaient sur les doigts d’une main : Neïlina et Freya, qui étaient véritablement les personnes dont elle était le plus proche, sans compter évidemment son fils Henry ou bien son petit ami Robin. D’ailleurs, Regina se dit qu’elle pourrait peut-être présenter Neïlina et Freya à Noa afin qu’elle aussi élargisse son cercle d’amis, et qui sait, peut-être que les filles avaient entendu parler d’Isaac et Ilan ?


made by black arrow

_________________
 
Heart broken

How can you just walk away from me
When all I can do is watch you leave?
'Cause we've shared the laughter and the pain
And even shared the tears
You're the only one who really knew me at all
©️ Miss Pie
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Noa Wild

▻ Messages : 118
▻ Date d'inscription : 28/03/2017
▻ Localisation : Dans la forêt de Storybooke #Hidding

MessageSujet: Re: Let’s talk heart to heart (feat Régina Mills)   Lun 31 Juil - 11:36

Let’s talk heart to heart
Regina & Noa



J’avais un bon feeling avec Régina, gentille, elle ne portait pas de jugement sur moi, essayant plutôt de me venir en aide. Elle accepta même de battre en retraite alors que je ne voulais pas l’impliquer dans mes petits problèmes avec Peter. Elle était tout simplement adorable, et c’était bien la raison pour laquelle, jamais je ne pourrais la mettre en danger à cause de ce vil personnage. Peu importe la confiance dont elle faisait preuve, je n’avais pas confiance en lui et c’était bien ce qui me faisait dire que quelque soit la situation, quelqu’un comme lui arrivait toujours à s’en sortir.

Alors que je parlais de mon amour et de son fils, ma comparse me demande quel âge avait son fil, cela pourrait être utile pour le retrouver à l’école pour commencer. Je réfléchis un peu avant de lui répondre : « Lorsque nous nous sommes quittés Ilan devait avoir...je dirai une dizaine d’années déjà, alors aujourd’hui je ne suis pas bien sûre de l’âge qu’il pourrait avoir, disons entre dix et vingt ans... », j’étais un peu décomposée en annonçant cela, elle essayait de m’aider mais je n’avais rien de précis à lui donner comme indice. Je n’étais même pas capable de connaître l’âge du fils de l’homme de ma vie !

« Je suis désolée, c’est un peu pathétique, je n’ai plus aucune certitudes les concernant après tout ce temps, et je n’ai même pas un objet leur appartenant... », ajoutais-je alors que Régina avait été jusqu’ici l’une des rares personne à pouvoir peut-être faire quelque chose pour m’aider à les retrouver, ou à déterminer s’ils étaient ici ou non.

C’est alors qu’elle me demanda qui j’étais de l’autre côté, de quel royaume je venais… A quelqu’un d’autre que la jeune femme, j’aurai peut-être eu plus de réserves, mais comme je me sentais bien, en confiance, il n’y avait aucune raison de lui cacher mon identité. Au contraire, cela pouvait sceller les bases d’une confiance mutuelle et j’étais partante pour une relation amicale avec elle. Alors, je lui offrit mon plus beau sourire, tournoyant une fois autour de moi et lui faisant une petite révérence : « Noa, fée des animaux, enchantée ». Puis je ris un petit peu, ça faisait du bien et puis pas besoin de lui dire mon royaume, presque toutes les fées venaient du Royaume des Fées avant de virevolter en tant que marraine pour d’illustres personnages. Puis je réfléchis un peu, j’avais aperçu Bleue à mon arrivée et je n’avais pas très envie de la revoir, en effet j’étais un peu partie en catastrophe vivre ma vie d’aventures et n’était jamais revenue de peur qu’elle me fasse retirer mes ailes… « Par contre...Est-ce possible de ne pas en parler à Bleue ? Je l’ai aperçue et disons que je ne suis pas bien sûre de sa réaction en me retrouvant ici... », ajoutais-je alors en espérant qu’elle comprendrait…

Puis alors que Régina me demandait ce qu’elle pouvait faire pour moi, je lui proposait que nous devenions amies, tout simplement. Je fus très heureuse lorsqu’elle accepta avec un certain empressement qui la rendait encore plus mignonne qu’elle ne l’était déjà. Je lui souris, très heureuse de ce dénouement, je lui aurait bien fait un câlin pour sceller notre amitié, mais pas tout le monde aimait les câlins, du coup, je m’abstins… Pour l’instant. Sa réponse me remplissait de joie, un sentiment sincère qui n’avait plus repointé le bout de son nez depuis un long moment !

« Tout le plaisir est pour moi Régina ! », lui dis-je aux anges. Puis réfléchissant un peu, cela faisait un petit moment que nous étions sur la plage, alors je lui demandais, la tutoyant du fait de notre nouvelle amitié : « Tu dois avoir beaucoup de travail en temps que Maire, est-ce que tu dois y retourner tout de suite ou tu as encore un peu de temps ? ».


made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas

Apple Queen
Apple Queen
avatar
Regina Mills

▻ Messages : 2190
▻ Date d'inscription : 15/01/2017
▻ Localisation : La mairie de Storybrooke

MessageSujet: Re: Let’s talk heart to heart (feat Régina Mills)   Ven 18 Aoû - 23:32

Let’s talk heart to heart
Regina & Noa



Bien décidée à aider Noa, Regina faisait de son mieux pour glaner des informations utiles pour ses recherches. L’homme qu’elle aimait avait un fils, peut-être fallait-il commencer par là. Mais la jeune femme ne savait pas l’âge qu’il pouvait avoir dans ce monde.

-Bon… Disons que s’il est encore mineur, un jeune garçon nommé Ilan devrait être facile à trouver. Je vais faire passer une annonce dès cet après-midi, en revenant au burea u, je téléphonerai à l’école primaire et au collège pour voir s’ils peuvent nous renseigner. Ce serait un début. Il faut procéder par élimination. Si la chance est de notre côté, nous le trouverons directement et cela vous mènera à Isaac. Et sinon, on aura que cette option est à éliminer.


Madame le maire essayait de rester positive pour transmettre cela à son interlocutrice qui, la pauvre, devait être un peu désespérée à force de chercher depuis si longtemps. D’ailleurs, l’ancienne reine voulut connaître l’identité de conte de sa nouvelle amie et se permit de lui poser la question. Peut-être un peu brusquement d’ailleurs. Noa était si douce et fraîche, une vraie bouffée d’oxygène, pas étonnant alors que ce soit une fée, Regina n’en fut pas surprise le moins du monde. Le rire de la jeune femme était communicatif et le sourire ne quittait plus les lèvres de la brunette.

-Enchantée. J’ai connu une fée autrefois. Connaissez-vous Clochette ?

Prise de curiosité, Regina se permit encore une question.

-En quoi le travail de fée des animaux consiste-t-il ?

Puis, madame le maire perdit son sourire en percevant la pointe d’angoisse chez sa nouvelle amie qui voulait cacher sa présence à la fée Bleue.

-Je comprends, et ce n’est pas à moi de lui dire que vous êtes là… Néanmoins, ne pensez-vous pas que si elle apprend que vous vous sachez d’elle, elle ne s’énerve ? Je veux dire … j’ai moi-même fait tellement d’erreurs dans ma vie que je sais que cacher ce genre de choses n’est pas forcément bénéfique, c’est même tout l’inverse.

Sa proposition de devenir amies plut énormément à Regina qui, hélas, n’en avait encore que peu. Mais son changement radical lui avait permis néanmoins d’étoffer son entourage, et c’ était ainsi qu’elle était heureuse. Ainsi donc, c’était lancé, les deux jeunes femmes se tutoyaient désormais et se parlaient plus librement. Regina sourit à Noa en secouant la tête.

-Non, j’ai encore une bonne demi-heure avant de retourner au bureau. Si tu veux, tu peux venir avec moi, comme ça tu seras immédiatement au courant quand j’aurais appelé les écoles. Quant à la charge de travail, eh bien je dois reconnaître que c’est très variable, mais en général, oui je n’ai pas le temps de m’ennuyer, je le reconnais. Et puis avec ce qui s’est passé dernièrement, il y a eu beaucoup de stress pour les habitants de la ville, comme pour moi d’ailleurs. J’espère que les fêtes de fin d’année les égaieront un peu.

Il fallait d’ailleurs qu’elle aille acheter des cadeaux pour les enfants, Henry, Roland et CJ, la petite dernière adoptée.


made by black arrow

_________________
 
Heart broken

How can you just walk away from me
When all I can do is watch you leave?
'Cause we've shared the laughter and the pain
And even shared the tears
You're the only one who really knew me at all
©️ Miss Pie
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Noa Wild

▻ Messages : 118
▻ Date d'inscription : 28/03/2017
▻ Localisation : Dans la forêt de Storybooke #Hidding

MessageSujet: Re: Let’s talk heart to heart (feat Régina Mills)   Sam 19 Aoû - 22:07

Let’s talk heart to heart
Regina & Noa



Régina semblait vraiment vouloir m’aider à retrouver Isaac et Ilan, je lui souriais, c’était vraiment très gentil à elle de se donner autant de mal pour moi, mon seul soutien depuis longtemps, depuis presque toujours même. Ça faisait plaisir et me redonnait un peu espoir, j’avais une chance supplémentaire de les retrouver grâce à son aide. Elle me parla alors qu’elle allait poster une annonce et demander aux écoles du coin pour trouver Ilan, si on le retrouvait on avait de grandes chances de retrouver son père également.
« Merci beaucoup Régina », lui dis-je alors, le sourire aux lèvres, les larmes aux yeux, j’espérais sincèrement pouvoir les revoir, ils me manquaient, plus que tout, encore plus ces dernières années, des années à m’inquiéter, à imaginer ce qui avait pu leur arriver, à imaginer le pire comme le meilleur mais plus souvent le pire. J’avais peur qu’un jour, découvrir qu’ils ne sont définitivement plus là et que je n’aurai eu aucune chance de les rejoindre, qu’on aura pas eu notre chance tous les trois.

Régina me confia alors avoir connu une fée, Clochette, je souris alors : « Bien sûr que je la connais, pas forcément très intimement mais nous avons étudié ensemble... », puis en parlant des fées elle me demanda ce que faisait une fée des animaux, alors je lui répondit avec enthousiasme « Nous nous occupons des animaux blessés, mais aussi leur apprenons des tours et lorsque le moment est venu, nous les préparons pour l’hiver… un moment magique dont on ne se lasse pas ! », puis j’ajoutais « Nous avons également le rôle de parrains/marraines parfois, mais… je ne le serai plus », lui dis-je vraiment triste, plus jamais je ne prendrais à nouveau cette responsabilité. Je ne pouvais plus. Aider les autres, oui, c’était une seconde nature, mais redevenir marraine, ça… je ne pouvais plus.

Je demandais à la mairesse de ne pas signaler ma présence à Bleue, je ne pouvais pas, je ne voulais pas, c’était trop difficile avec tout ce qu’il c’était passé. Toutefois, gentiment, Régina me demanda si c’était une bonne chose de lui cacher ma présence ici. Je fis ‘non’ de la tête, même après tout ce temps je ne pouvais pas. « Je ne peux pas, pas après tout ce qu’il s’est passé encore nous, elle sera sans doute en colère de ma désertion passée et de mon côté je crois que je ne pourrais pas non plus me contenir... », lui confiais-je alors, je ne voulais pas embêter Régina avec cela, mais je ne voulais pas aller voir Bleue, pas maintenant et peut-être jamais…

Lui demandant si elle avait encore un peu de temps devant elle, Régina me confia alors qu’elle avait beaucoup de travail mais qu’elle pouvait rester encore un peu, cela me mit en joie, d’autant plus quand elle me proposa de l’accompagner. « J’adorerais venir avec toi ! », puis me rapprochant un peu d’elle, très curieuse, je lui demandais « Parles-moi des fêtes de fin d’année ici, je connais LA fée de Noël, mais je ne sais pas si vous faites les préparatifs comme elle avait coutume de me raconter. Vous avez prévu quoi ? »

made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas

Apple Queen
Apple Queen
avatar
Regina Mills

▻ Messages : 2190
▻ Date d'inscription : 15/01/2017
▻ Localisation : La mairie de Storybrooke

MessageSujet: Re: Let’s talk heart to heart (feat Régina Mills)   Mar 29 Aoû - 10:29

Let’s talk heart to heart
Regina & Noa



Aider Noa à retrouver sa famille était désormais l’un des objectifs prioritaires de Regina. Elle ne savait que trop ce que c’était que d’être séparée de ceux qu’on aimait, combien cela faisait souffrir, et elle ne souhaitait véritablement ce genre de choses à personne. Et une jeune femme aussi douce et sympathique que cette fée, qui probablement n’avait toujours fait que du bien autour d’elle, sans quoi elle ne serait pas une fée, ne méritait certainement pas cette souffrance, d’autant qu’elle semblait durer depuis bien des années, à entendre ses dires.

-Vous me remercierez quand je les aurais retrouvés, répondit-elle avec un sourire.

L’émotion de la jolie rouquine était palpable malgré son charmant sourire. Regina essaya d’égayer un peu la conversation, puisque Noa avait expliqué être une fée, madame le maire parla de la seule fée qu’elle avait véritablement connue : Clochette. Quelle ne fut pas sa surprise en apprenant que Noa la connaissait.

-Décidément, le monde est petit.

Poussée par la curiosité, l’ancienne reine ne put s’empêcher de demander ce qu’était la fonction de fée des animaux. La belle brune se sentit un peu bête lorsque la fée le lui expliqua. Cela semblait évident en fait.

-AH oui, bien sûr, répondit-elle alors.

Elle fut néanmoins intriguée d’entendre Noa dire qu’elle ne serait plus jamais marraine. Clochette avait essayé d’être celle de Regina et ça avait mal tourné pour elle, il fallait dire que la fée verte avait enfreint des lois. Qu’était-il arrivé à Noa ? Elle avait l’air si triste en évoquant le sujet.

-Pourquoi cela ? Tu sembles si douce et attentionnée pourtant. Je suis sure que tu serais un guide parfait pour de jeunes âmes perdues.

Sa nouvelle amie ne devait pas douter d’elle-même, Regina était persuadée qu’elle avait les capacités, autant qu’une autre fée, d’être une marraine. Noa semblait avoir des griefs contre la fée Bleue, et il semblait que ce soit réciproque. C’était alors peut-être cette raison qui expliquait la précédente réflexion. Bleue était en quelque sorte la fée en chef, c’était elle qui avait puni Clochette à l’époque.

-Je comprends. Ce sont vos affaires de toute façon, et je n’ai pas à m’en mêler. Si tu éprouves un jour le besoin d’aller la voir et que tu as besoin de soutien, je veux bien t’y accompagner.

Regina proposa alors à Noa de venir avec elle à la mairie, une fois que son petit temps de pause serait terminé. Après tout, elle connaissait encore mal ce monde, et si cela pouvait lui permettre de se familiariser davantage avec Storybrooke et aussi l’aider dans ses recherches, c’était parfait. La fée des animaux sembla enchantée de cette proposition. Puis elle lui demander de lui parler des fêtes de fin d’année de ce monde, qui approchaient à grand pas. Madame le maire n’avait pas eu le temps, avec les derniers événements, de vraiment organiser l’événement pour la ville. Il lui fallait se dépêcher, ne serait-ce que pour les décorations. Voilà qui ferait de l’embauche supplémentaire.

-Oh, alors dans ce monde, Noël est une fête très importante. Normalement, dès le début du mois de décembre, les villes commencent à se parer de multitudes de décorations, des sapins décorés, des guirlandes lumineuses… J’ai mal fait mon travail cette année, par manque de temps, mais il reste encore une semaine avant Noël et je compte bien mettre ce délai à profit pour rattraper le temps perdu. Sinon, la tradition veut que les parents offrent des cadeaux aux enfants, mais en général, on offre quelque chose aux personnes que l’on aime. Là aussi, il faut que je m’active, je dois gâter mon fils, le fils de mon petit ami, et une jeune fille que je vais probablement adopter.


Elle ne put s’empêcher de sourire en pensant à ces enfants qu’elle aimait tant. Une pointe de tristesse s’empara furtivement d’elle en repensant à cette conversation qu’elle avait eue avec Robin, qui lui avait déclaré vouloir un bébé avec elle. Elle avait bien dû lui avouer que c’était impossible et il avait été si triste qu’elle avait du mal à se remettre de cette vision.

-Ah tu connais Hilda alors ? Il va falloir que je vois avec elle justement, c’est une spécialiste après tout.



made by black arrow

_________________
 
Heart broken

How can you just walk away from me
When all I can do is watch you leave?
'Cause we've shared the laughter and the pain
And even shared the tears
You're the only one who really knew me at all
©️ Miss Pie
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Noa Wild

▻ Messages : 118
▻ Date d'inscription : 28/03/2017
▻ Localisation : Dans la forêt de Storybooke #Hidding

MessageSujet: Re: Let’s talk heart to heart (feat Régina Mills)   Ven 1 Sep - 15:56

Let’s talk heart to heart
Regina & Noa



C’était vraiment une bonne chose que d’être tombée sur Régina aujourd’hui, cela me mettait un peu de baume au coeur, me redonnant un peu d’espoir mais aussi j’avais fait là une superbe rencontre. Pour moi c’était une belle amitié en devenir et j’étais contente de voir que pour ma comparse cela semblait réciproque. Alors, même si pour le moment ce n’était que des paroles, je la remerciais pour tous les efforts qu’elle mettaient en marche pour retrouver mon amour et son fils. Cela faisait bien des années que je n’avais pas trouvé de si fort soutien et cela faisait clairement du bien. Retrouvant un franc sourire, je lui dit alors que je connaissais en effet la fée verte, pas intimement mais je la connaissais tout de même. Nous avions après tout vécu ensemble durant quelques années et puis, même si elle avait brisé les lois, la jeune fée était l’une des fées les plus sympathiques de ma connaissance.

Je ris un peu, oui, le monde était parfois bien plus petit que ce que nous pouvions penser, puis j’expliquais alors mon travail en tant que fée des animaux, en révélant peut-être plus que ce que j’aurai dû, parlant également des parrains, des marraines et dévoilant que je n’en serai plus une. Mon regard c’était alors assombri, me souvenant de ce qui me pesait depuis plusieurs années et malgré la gentillesse de Régina, je ne pouvais pas m’y résoudre, un jour peut-être, mais pour le moment ce jour semblait bien loin, bien sombre. Si la jeune femme savait ce qu’il s’était passé, me détesterait-elle comme l’autre femme de mon passé ? « Je...j’ai endossé le rôle de marraine, aidant certaines jeunes personnes, j’ai fait de mon mieux...mais parfois faire de son mieux ne suffit pas... », osais-je alors dire à ma nouvelle amie, je n’étais pas bien sûre de pouvoir lui livrer davantage d’informations. A chaque fois que je pensais à cette fois là, j’avais l’impression que mon coeur allait exploser en mille morceaux, ces morceaux que j’avais difficilement recollés, je fondrais alors en larmes et ce n’était pas très agréable pour moi alors, pour les autres…

J’apprécie alors le soutien de la belle brune pour une future presque confrontation avec Bleue, peut-être que mon amie avait raison, que je devrais aller lui parler, après tout, nous ne nous étions pas revue depuis cette histoire, peut-être n’avais-je pas toutes les données à ce moment là, peut-être… Cela faisait assez longtemps pour que je puisse comprendre et peut-être accepter une explication digne de ce nom… Nous verrions en temps voulu. « Merci, je viendrais te voir alors, c’est gentil... », répondis-je alors à Régina. L’idée devait faire son petit bout de chemin et alors peut-être pourrais-je faire le premier pas…

Changeant de sujet, je demandais alors à notre mairesse de me parler des fêtes de fin d’année, j’étais assez enthousiaste sur le sujet, d’autant plus que la fée de Noël était une grande amie et qu’elle m’avait toujours mit des étoiles dans les yeux, des papillons dans le ventre en me parlant des fêtes des humains. En pensant à ma Stella, j’eus un petit pincement, cela faisait très longtemps aussi que je ne l’avais pas vue. Régina parla alors d’illuminations, de décorations, de joie, de cadeaux, bien qu’apparemment elle était un peu en retard pour le tout. Je souris alors à ma chère brunette, elle semblait sincèrement éprise de tout ce petit monde. « Tu arriveras à trouver les cadeaux parfaits, j’en suis certaine… tant que tu le fais en utilisant ton coeur et que tu prends le temps pour fêter la joie ! », lui dis-je alors toute contente d’arriver à cette période de l’année.
Puis elle me dit quelque chose qui m’arrêta presque net, enfin, je m’arrêtais puis lui prit subitement les deux mains, les yeux pleins d’étoiles : « Stella enfin Hilda est ici ? C’est vrai ? LA fée de Noël est ici ?! », c’était comme si Régina m’avait fait l’un des plus beaux cadeaux possible en ce moment. J’étais comme une gamine à qui on avait dit que la père noël existait, et je l’avais vu comme il existait hein !

« Je peux venir avec toi ? Je peux vous aider ? J’adore Noël et j’adore Stella ! Dis oui, s’il te plait... », lui demandais-je alors avec un immense enthousiasme, l’un de ceux qui vous saoule lorsque vous êtes de méchante humeur. Puis je réfléchis un peu, j’adorais noël et pourtant cela faisait trèèèès longtemps que je ne l’avais pas fêté, même un peu, m’enfin, le faire avec qui aussi ? C’était pas faux, un jour je le fêterai avec Isaac et Ilan, mais en attendant, il fallait sauver StoryNoël !

made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas

Apple Queen
Apple Queen
avatar
Regina Mills

▻ Messages : 2190
▻ Date d'inscription : 15/01/2017
▻ Localisation : La mairie de Storybrooke

MessageSujet: Re: Let’s talk heart to heart (feat Régina Mills)   Mer 6 Sep - 14:51

Let’s talk heart to heart
Regina & Noa


Quelle étonnante coïncidence que dans le vaste univers des fées, du moins c’était ce que Regina s’imaginait, Noa connaisse Clochette. D’ailleurs, l’ancienne méchante reine s’en voulait à présent, car la fée verte avait voulu l’aider, et n’ayant pas suivi ses conseils par peur, elle s’était mal conduite avec sa marraine improvisée. Elles s’étaient donc quittées en froid. Si l’occasion lui était présentée, la belle brune ne manquerait pas de lui présenter ses excuses. La curiosité de la maire de la ville la fit poser des questions sur la nature du travail de fée des animaux. C’était vraiment fascinant, chaque fée avait sa spécialité. Et elles étaient aussi des marraines, comme Clochette avait voulu l’être pour elle. Regina apprit ainsi que Noa avait également essayé de l’être, mais visiblement cela s’était mal passé. Elle sembla soudain si triste d’aborder le sujet que Regina regretta immédiatement sa curiosité.

-Oh, je suis désolée, je vois que cela te peine d’en parler. Si tu ne veux pas m’en dire d’avantage, je respecte ton choix. Je ne veux pas que tu sois triste. Excuse-moi, je n’aurais pas dû être aussi curieuse.


Evidemment, si elle souhaitait se confier, Regina saurait l’écouter, une amie est là pour ça. Mais elle sentait que Noa n’avait pas envie de s’étendre sur le sujet, tout comme lorsqu’elle parla de la fée Bleue. Cette fée-là ne portait pas Regina dans son cœur, cette dernière le savait et limitait les entrevues avec elle. Récemment, elle avait été obligée de la voir puisqu’elle avait adoptée CJ qui avait au préalable trouvé refuge au couvent, mais ça s’arrêtait là. Madame le maire proposa alors son soutien à sa nouvelle amie si elle souhaitait un jour parler à la mère supérieure.

-Je t’en prie, c’est bien normal, répondit-elle aux remerciements de Noa.

La conversation s’orienta finalement sur un sujet un peu plus joyeux : Noël qui approchait à grand pas. Avec les récents événements, Regina avait un peu délaissé son travail de maire et il faudrait désormais mettre les bouchées doubles. Elle expliqua alors en quoi consistait, gross modo, les fêtes de fin d’année dans le monde sans magie. Elle pensait à tous ces cadeaux qu’elle devait trouver en un temps record, sans utiliser la magie. Rien que d’y penser, elle angoissait un peu. Elle voulait faire plaisir à toute sa petite famille recomposée, ce serait leur premier Noël tous ensemble et l’ancienne reine voulait qu’il soit parfait. Les paroles de Noa la rassurèrent et le sourire revint sur les lèvres de Regina.

-Je te remercie pour tes paroles encourageantes.

Elle sentit alors son amie tout en joie en apprenant la présence d’Hilda. Noa lui prit les mains, heureuse de l’apprendre. Regina confirma alors.

-Oui, elle est ici. Elle est ambulancière, si ma mémoire est bonne.

Noa s’empressa alors de proposer son aide. C’était plutôt bienvenu étant donné toute la masse de travail qu’il y avait à faire, et sans doute que les deux fées seraient enchantées de se retrouver puisqu’elles semblaient être amies.

-Eh bien face à un tel enthousiasme, je serai folle de refuser ton aide. Au contraire, tu es la bienvenue. Merci en tout cas de te proposer. Il y a tant à faire. Les décorations à installer dans la ville… Bon je pourrais le faire en utilisant la magie, mais est-ce que ce serait bien vu si en une nuit des centaines de décorations étaient mises en place dans que personne n’ait rien fait ? Il faut que j’organise un vin chaud pour l’avant-veille de Noël pour tous les habitants, que je fasse parvenir des cartes de vœux… Tout ça pour dans moins d’une semaine. J’ai une secrétaire hyperactive, elle peut s’occuper des cartes.

Regina se rendit compte qu’elle s’était mise à réfléchir à voix haute et se mit à rire.

-Excuse-moi, je ne veux pas t’embrouiller avec toutes mes réflexions.

Elle se releva et épousseta sa tenue pour qu’elle redevienne impeccable.

-Allez, viens avec moi, allons à la mairie et on fera un plan d’attaque précis, qu’en penses-tu ?




made by black arrow

_________________
 
Heart broken

How can you just walk away from me
When all I can do is watch you leave?
'Cause we've shared the laughter and the pain
And even shared the tears
You're the only one who really knew me at all
©️ Miss Pie
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Noa Wild

▻ Messages : 118
▻ Date d'inscription : 28/03/2017
▻ Localisation : Dans la forêt de Storybooke #Hidding

MessageSujet: Re: Let’s talk heart to heart (feat Régina Mills)   Jeu 7 Sep - 16:54

Let’s talk heart to heart
Regina & Noa



Ne plus être marraine avait été d’une évidence même, après ce qu’il s’était passé avec le petit William, je n’avais plus le coeur à ça, je m’en voulais terriblement mais j’en voulais également à Bleue. C’était compliqué, mais je ne cessais d’y penser, de me demander ce qu’il se serait passé si j’avais pu être là pour aider la famille d’Anne, si j’aurai pu sauver ce petit ange, un petit louveteau qui n’avait rien demandé à personne et qui était parti brusquement.
Je repensais aux paroles d’Anne, des paroles froides, tranchantes comme des larmes plantées droit dans mon coeur, celle que j’avais aimé, apprécié de tout mon coeur m’avait alors rejetée violemment, et menacée par la suite. Je pensais souvent à elle, à eux, me demandant si la louve avait enfin trouvé ce qu’elle recherchait, la vengeance, la justice et surtout la paix.

Regina s’excusa d’avoir abordé le sujet, mais je hochais la tête en signe de négation, la regardant le regard triste mais parvenant à lui sourire tout de même. « Un jour je t’en parlerai peut-être et ce jour là, prévois des mouchoirs car je pense que j’en aurai bien besoin », lui dis-je alors sérieusement mais à demi sur le ton de l’humour. J’étais contente de m’être fait une amie et lorsque nous deviendrons plus proche encore, peut-être que je pourrais lui dire, me confier, pleurer aussi, je n’en avais pas parlé, à personne, gardant mes sentiments et ce coeur lourd pour moi. Au bout d’un moment ça devrait sortir, et ce jour là je serai contente d’avoir une amie à mes côtés.

Finalement, la conversation se détourna vers les fêtes de fin d’année et tout l’effervescence qui l’accompagnait, j’avais récupéré toute mon excitation, toute ma joie aussi, j’adorais noël et cette période de l’année, c’était un moment où tout le monde essayait d’être heureux et de faire plaisir, un moment magique ! J’étais sûre que mon amie saurait trouver les bons cadeaux et qu’elle les choisiraient avec goût pour faire plaisir à ceux qu’elle aime. C’est alors qu’elle me confirma la présence de Stella et j’en fut réellement ravie, la fée était une très bonne amie à qui j’avais pu me confier lorsque j’avais eu des tracas quand à mon orientation personnelle et professionnelle. Elle avait toujours su trouver les bons mots pour me réconforter et son chocolat chaud était une véritable tuerie ! La savoir ici, en vie était une charmante surprise et en effet elle était tout désignée pour aider Madame le Maire dans son entreprise de Noël.

J’écoutais Regina parler de tout ce qu’il semblait avoir à faire, je ris à sa remarque quant à l’installation des décorations via la magie, c’était en effet impensable et beaucoup moins drôle… Sa secrétaire s’occupait des cartes, il restait donc le vin chaud, les décorations. Je regardais mon amie et j’ajoutais « Le marché de Noël, les animations... », j’étais terriblement emballée, un projet qui réanimait celle que j’avais été sans tous les malheur, juste une fée ultra curieuse qui avait envie de faire la joie et le bonheur autour d’elle.

Je souris à Madame le Maire : « Mairie, plan d’attaque et je t’aiderai pour tout ce qui est décorations et tout ce qui pourra t’être utile. Tu peux compter sur moi ! », lui dis-je alors tout contente, pour ce genre de choses je pouvais être fiable, après tout, je n’étais responsable d’aucune vie, juste d’aider pour mettre un peu de joie, de bonne humeur et d’enthousiasme à tous les gens de cette ville. « On va faire de Storybrooke, la ville la plus belle pour les fêtes tu verras et sans avoir besoin de magie, la magie de noël est largement suffisante... », ajoutais-je alors toujours avec dynamisme et enthousiasme.

made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas

Apple Queen
Apple Queen
avatar
Regina Mills

▻ Messages : 2190
▻ Date d'inscription : 15/01/2017
▻ Localisation : La mairie de Storybrooke

MessageSujet: Re: Let’s talk heart to heart (feat Régina Mills)   Mer 27 Sep - 16:03

Let’s talk heart to heart
Regina & Noa


Regina respectait sa nouvelle amie qui souhaitait éviter de parler d’un certain passé. Qui mieux que l’ancienne méchante reine pouvait comprendre qu’il y avait de douloureux souvenirs qu’il était difficile d’évoquer ? Noa confirma en précisant que le jour où elle lui en parlerait, des mouchoirs seraient nécessaires.

-Prends ton temps, se confier ne doit pas être une corvée, il faut au contraire que cela t’apporte du réconfort.

Et pour venir sur une note plus positive, les deux jeunes femmes discutèrent des fêtes de fin d’année, ce qui était, en général, quelque chose que tout le monde aimait. Cette année, ce serait particulier pour madame le maire, mais au-delà de ça, elle s’ était rendu compte combien l’expédition dans terres glacées l’avait mise en retard. C’est tout naturellement que Noa se proposa de lui venir en aide, avec un enthousiasme non dissimulé, ce qui fit grand plaisir à Regina. Elle avait l’air d’être si heureuse à l’idée de venir en aide que la fée avait communiqué son enthousiasme à l’ancienne reine. Cette dernière sentait en la personne de Noa une alliée considérable, et en plus la spécialiste Hilda serait de la partie, alors il y avait une chance que tout soit prêt rapidement sans que les habitants ne se doutent de quoi que ce soit ou presque.

-Oui, tu as raison, le mieux serait d’éviter l’utilisation de la magie.

La fée avait donc accepté de la suivre jusqu’à la mairie pour se pencher plus efficacement sur un plan précis. Regina lui sourit.

-Viens, je suis garée par là-bas.

Elles se rendirent donc toutes deux jusqu’à la mercedes de madame Mills qui les emmena à la mairie. Regina en profita pour préciser à Noa qu’il fallait attacher sa ceinture. Oui parce que certains « réfugiés » ne connaissaient évidemment pas les us et coutumes de ce monde, et entrer dans une voiture était encore nouveau pour certains, alors madame le maire préféra se prémunir d’éventuels petits accidents comme une tête dans le tableau de bord, ce qui pouvait faire mal.

Regina se sentait remontée à bloc suite à cette rencontre et cette discussion. Elle qui n’en menait pas large en arrivant à la plage, elle sentait que la journée serait finalement productive. Elles ne tardèrent pas à arriver à la mairie où Regina se gara sur la place qui lui était attitrée avant de sortir du véhicule et de guider sa nouvelle amie jusqu’à son bureau. Elles passèrent devant Louise qu’elle présenta brièvement puis elles montèrent et madame le maire referma la porte. Son bureau était jonché de divers papiers en rapport avec les préparatifs de Noël.

-Installe-toi, je t’en prie.

Elle fit un peu de place sur le bureau et lui montra un plan de la place principale.

-Là, normalement, on installe des stands. Il y a du vin chaud et d’autres boissons chaudes, un stand de jeux pour les enfants, certains artisans vendent leurs créations… Ici, Hilda pensait mettre un traîneau de père Noël pour que les enfants puissent faire des photos. Et il faut installer toute la décoration sur la place évidemment.


Elle lui indiqua à chaque fois les emplacements sur le plan. Elle en sortit un autre un peu plus grand où figuraient toutes les rues.

-En principe, des décorations sont accrochées à chaque lampadaire également.

Cela représentait une masse de travail considérable, et malgré toute la bonne volonté de son acolyte, Regina doutait fort de ne pas avoir besoin de la magie.




made by black arrow

_________________
 
Heart broken

How can you just walk away from me
When all I can do is watch you leave?
'Cause we've shared the laughter and the pain
And even shared the tears
You're the only one who really knew me at all
©️ Miss Pie
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Let’s talk heart to heart (feat Régina Mills)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Let’s talk heart to heart (feat Régina Mills)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» To talk and train. ❧ Feat Lydia Martin
» Gwak Mee Kyung ▬ heart by heart
» Grimoire Heart n'a pas besoin d'un cookie à la myrthille ( PV Nookie Minasa )
» The way of the heart.
» Total eclipse of the heart ϟ Pete (terminé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HAPPY ENDINGS CHRONICLES :: Storybrooke & le monde sans magie :: La périphérie :: La plage-
Sauter vers: