AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Porthos - “La force naît par violence et meurt par liberté.” (l. de vinci)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Cly Porter

▻ Messages : 51
▻ Date d'inscription : 06/06/2017

MessageSujet: Porthos - “La force naît par violence et meurt par liberté.” (l. de vinci)   Mar 6 Juin - 0:25

Cly Porter – « Porthos »

Le mousquitaire tout de muscle !

▻ Conte d'origine : Les Trois Mousquetaires.
▻ Nom du personnage de conte : Porthos, fut-il un temps où il s’appelait Isaac de Portau, mais ça c’était avant.
▻ Lieu de naissance : Forêt Enchantée
▻ Âge : 34 ans
▻ Localisation actuelle : Storybrooke.
▻ Occupation/métier : mousquetaire, puis mercenaire. Pour le fake : il a été barman et cuisinier dans un pub, puis barman à SB et maintenant, il rend service là où on en a besoin. Il est un peu l’homme-à-tout-faire.
▻ Orientation sexuelle : hétérosexuel.
▻ Statut matrimonial : doublement veuf.
▻ Caractère : bourru, grognon, impulsif, violent, brute, loyal, généreux, solitaire, très fier, froid, franc, moqueur, sauvage, maladroit, jovial, cynique, brave, brisé, taquin, rancunier, joueur, bon vivant, arrogant, méfiant, rieur, primaire, susceptible, …
▻ Groupe : storybrookians
▻ Feat. de l'avatar : Charlie Hunnam
Comment tu vis ?

▻ Que penses-tu de la situation de la contrée dans laquelle tu te trouves ? Pour l’instant, il n’a pas vraiment à se plaindre. Ici ou là-bas, dans son monde d’origine il n’a pas tellement à gagner. Sa vie ne vaut pas vraiment l’autre. Si peut-être qu’il pourrait retrouver sa gloire ou les nostalgiques et tristes louanges qui – peut-être – existaient encore quand on prononçait le nom de Porthos. Il n’en était pas sûr. Il a bien essayé et a voulu plusieurs fois retourner à son monde, qu’il trouve quand même plus simple – et surtout plus vaste – mais finalement, à écouter les bruits de couloirs, il s’était dit qu’il était bien plus prudent de rester à Storybrooke. Bon la donne avait changé, mais ici il y avait ses compagnons et... Il était bien content de les retrouver, donc il reste avec eux pour l’instant et les suivrait sûrement où qu’ils iraient. Mais il devait bien avouer qu’il avait envie d’aventure et irait bien faire un petit tour sur leurs terres.

▻ En quoi la situation actuelle affecte-t-elle ton existence ? En vrai, elle ne l’affecte en rien du tout. Au final, il avait quoi ici ? Bah rien. De l’autre côté ? Plus grand chose. Il était avec des gens de confiance dans son entourage, dans un endroit où on ne risquait pas tant que ça de lui couper la gorge au coin d'une rue. Enfin...
La vie n’est qu’une succession de paysages, d’événements et de gens qui vont et qui viennent. Pour lui, il lui suffit de savoir de quel côté il était, pour qu’elle cause il voulait se battre, le parti sur lequel il se rangerait jusqu’à un nouveau bouleversement et après, il suffit de défendre sa cause tout en suivant avec prudence le courant. Alors un soucis de plus ou de moins...  Ah si, il aimerait peut-être pas croiser certaines tête avec qui il aurait pu avoir des démêlés par le passé.

▻ As-tu choisi un camp ? Lequel et pourquoi ?
Il vous répondrait « Un pour tous et tous pour un ». Plus précisément, certes il choisi le camp de ses compagnons, qui se battent pour des bonnes causes. Porthos a toujours était du genre à juger ce que lui trouvait juste ou bon à ses yeux et par rapport à son expérience. Alors oui parfois, il est aveuglé par la jalousie, ou pire la haine et la vengeance, mais en général c’est quelqu’un d’assez fair-play et qui n'aime pas trop les injustices.

▻ Est-ce que tu sais utiliser la magie ?
Alors il n’a jamais essayé, mais il est persuadé que non. Il serait trop pataud et entre nous, ça lui fait peur. Du moins, ça l’impressionne énormément. Il ne connait pas, et plus proche d’un ours que d’un homme de savoir, il en a plus peur que ça ne l’attire. Lui parler pas d’envoutement, ça va l’angoisser. Il risque de s’enfermer chez lui plusieurs jours durant, on s’isoler dans la forêt. Il a peut-être été touché par la magie, mais soit il n’en a pas eu conscience, sinon il l’a pas super bien vécu. Ce qu’il n’aime pas avec, c’est que la magie ne donne pas l’impression d’avoir des limites dans ses pouvoirs.









Toi derrière l'écran.

▻ Pseudo : kiwi
▻ Code du règlement : OK by your worst nightmare
▻ A quelle fréquence penses-tu mettre ton nez dans le livre de contes ? zamais !!!
▻ Comment as-tu connu le forum? Qu'en penses-tu? Une idée pour l'améliorer ? Double-compte. Smile
▻ Souhaites-tu un parrain/une marraine ? Non merci, sauf si elle est sexy, fais des massages et sert des sushi

Code:
<a class="imginfo"><a class="imginfo">[color=indianred]✘[/color] CHARLIE HUNNAM<span><table border="0" cellpadding="1" cellspacing="1" width="110"><tbody><tr><td align="center"><div class="titre3">Cly Porter (Porthos)</div></td></tr></tbody></table></span></a>
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Cly Porter

▻ Messages : 51
▻ Date d'inscription : 06/06/2017

MessageSujet: Re: Porthos - “La force naît par violence et meurt par liberté.” (l. de vinci)   Mar 6 Juin - 0:25

I was...
 « So crawl on my belly 'til the sun goes down. I'll never wear your broken crown »
broken crown.mumford & sons



Attablé après une longue matinée d’entrainement, il dégustait un déjeuner bien mérité. Le repas était sacré pour lui. L'homme était seul sur sa petite table en bois, isolé du reste. Tout aurait pu bien se passer comme assez souvent, mais ce jour là ça avait dérapé avec les soldats du Cardinal. Enfin ça aussi c’était assez souvent. Surtout avec cet homme là. Déjà avec une personne lambda il aurait pu exploser rapidement, c’était pire avec eux. Aramis avait quitté sa lecture quand il entendit une chaise grincer brusquement. Un des soldat avait craché aux pieds de l’homme qui mangeait après quelques répliques cinglantes échangées. L’homme qui se sustentait s’était levé et faisait facilement deux fois sa largeur. Athos soupira en roulant des yeux. Ils avaient encore énervé Porthos. L’insolent se mangea violemment l'écuelle de son repas en pleine tête et eu tout juste le temps de ramper pour éviter le tabouret qu'on fracassa au sol. Porhos n’avait pas accepté qu’on le traite comme ça. Lui seul avait le droit de se considérer comme de la merde. Il attrapa le garde du Cardinal par le col et le souleva du sol. Son regard était sauvage et on pouvait presque l’entendre grogner. D’un geste, il envoya balader l’insolent un mètre plus loin. Ensuite, il se dirigeait vers sa victime, car ce n’était pas fini. Athos et Aramis décidèrent d’intervenir et d’arrêter leur ami avant que ce bloc de muscle ne vienne réduire l’autre homme à l’état de gruau. Après ça, Porthos avait fini au mitard de la caserne histoire d’être puni, même si tout le monde était bien d’accord qu’il avait été mal avisé de s’en prendre à ce mousquetaire là. En général, on évitait les problèmes avec cette brute. Une fois que la machine était lancée, il n’était pas facile de l’arrêter. Et de son côté, Porthos évitait aussi au maximum de chercher des histoires aux autres. Après, il avait aussi son caractère.

Déjà à la naissance, Isaac de Portau était un gros bébé, puis en grandissant c’était un enfant grand et avait plutôt la peau sur les os, mais à l’armature large. Vers son jeune âge, environ sept ou huit hivers, il a été enlevé par des hommes qui voulaient faire chanter son père possédant pas mal de seigneuries. Un homme riche et important qu’on voulait faire simplement raquer. Sauf qu’il ne paya jamais la rançons de son fils. Il n’avait rien fait pour lui. Ce n’était qu’un enfant, il était jeune et il en ferait d’autre si besoin. Le jeune Isaac était resté deux années avec ses geôliers, traité comme un moins que rien, obligé à remplir des tâches difficiles ou ingrates, trop souvent les deux. Des coups, il en a reçut des tas et souvent gratuitement. Il avait réussit à s’enfuir. Il trainait dans les rues, se cachait, volait, mendiait et trouvait n’importe quoi pour survivre et occuper ses longues journées en solitaire. Les villages, les forêts, les montagnes, la mer. Il en a vu et fait des choses durant de très longues années. Il s’en est prit plein la figure et pour tenir, il fit le voeux chaque soir à l’Etoile du Nord d’être un jour assez fort pour leur faire payer à tous ces mauvais traitements et éviter ceux qu’il pourrait rencontrer à l’avenir.

Il avait presque vingt ans quand il est revenu. Il n’a pas cherché après son père. Il a continuer à vivre comme il l’avait fait. Trouver de quoi se faire un peu de monnaie, légalement ou non, voire entretenu par une dame qui ne demande qu’un peu d’attention d’un mystérieux gentilhomme. Isaac de Portau n’était plus quand il avait compris que son père ne viendrait pas le sortir de là.. Il l’avait enterré l’autre pour Cly. C’est ainsi que l’avait appelée une des catins qui l’avait prit sous son aile quelques temps avant qu’il ne reprenne sa miséreuse vie de vagabond.

Ensuite, il s’engagea dans les forces armées du royaume. Une occupation faite pour lui, vu son gabarit qu’on pensait. Il était instable, nerveux et d’une violente impulsivité. Il se montrait déjà bien soupe-au-lait. Rentrer dans les ordres ne lui ferait vraiment pas mal. On oubliait les titres, la situation, il était un mousquetaire du Roi et fut baptisé d’un nouveau patronyme : Porthos. C’est à la caserne qu’il rencontra Athos dans un premier temps. Il a rapidement été le premier, et encore aujourd’hui, l’un des seul à le comprendre. Il s’était interposé entre le blond et un des membres de la garde avec qui le ton montait un peu trop vite. Athos connaissait l’histoire d’Isaac de Portau. Il n’était qu’un jeune homme, enfant oublié, impétueux qui ne supportait simplement pas qu’on lui manque de respect ou qu’on lui marche dessus sans s’excuser. Ah et il comprit aussi très vite qu’il réfléchissait plus avec ses poings que sa tête. Il apprit aussi à prévoir ces moments et sait les canaliser. Des petites choses comme ça qui se sont faites naturellement et qui ont permis à Portos de se reposer sur quelqu’un. Le va-nu-pied avait trouver quelqu’un en qui avoir confiance. Ils se sont rarement quittés à la caserne et sont entrés ensemble dans la compagnie des mousquetaires. C’est à ce moment qu’Aramis entra dans le cercle.

Porthos a grandit, vieillit et s’est enorgueilli. Il a gagné en taille et en muscle, tout comme en force et en technique. Son voeux s’était réalisé. Il était devenu assez fort pour botter les fesses de tous le monde ou presque. Il était un mousquetaire de renom et en plus, il travaillait pour la justice. Noble comme sentiment. Il était un héro. Il s’est trouvé une femme et avait une adorable petite fille, aussi impétueuse que lui. Sauf qu’il y a eut le Cardinal, puis Milady et d’Artagnan. Il avait finit par perdre ses deux trésors avec toutes ces histoires. Il s’était inquiété de rien, il n’y avait même pas pensé alors que sa femme l’était. Il était confiant et disait toujours que tout allait très bien se passer. Sauf qu’un jour, il est rentré et on les avait assassiné. Il n’a jamais su qui, ni pourquoi. Il savait juste que le prix à payer pour être le plus fort et le plus juste a été un douloureux coup bas de la vermine. Le Cardinal a été renversé, il a aidés ses frères jusqu’aux bouts et les as épaulé sans peur. Non, la mort, il ne la craignait plus. Après ça, il était trop fatigué. Il avait décroché et pris le large. Un dernier salut à ses compagnons et il prit la route pour rejoindre sa grande amie : la solitude.

La Solitude et l’Alcool. Il prit un très mauvais chemin en quelques mois. Un homme respectable certes, mais il n’en devenait pas moins filou et ses affaires n’étaient pas toujours légitimes. Il retrouvait sa première vie, mais en plus grandit et débrouillard. Sa retraite de mousquetaire se résumait à être un mercenaire écumant les tavernes à trouver toujours plus offrant et tremper doucement dans le banditisme. Un jour, il reçut une lettre d’Athos. La trahison de Milady méritait la potence. Il s’était déplacé pour l’occasion. Et les voilà emportés par le Sort-noir.


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Cly Porter

▻ Messages : 51
▻ Date d'inscription : 06/06/2017

MessageSujet: Re: Porthos - “La force naît par violence et meurt par liberté.” (l. de vinci)   Mar 6 Juin - 0:26

I am...
« But fingers tap into what you were once. And I'm worried that I blew my only chance »
whisper in the dark.mumford & sons




Son parcours fictif était pratiquement le même, pas plus joyeux et encore moins glorieux. Cly est issu de la classe moyenne, un père ivrogne et une mère dépressive. Le père battait sa femme et très vite, son fils unique. Ce n’était pas plus mal, qu’il se disait le petit, c’était toujours des coups en moins pour sa mère. Du moins, il l’espérait. Et un matin, sa mère se suicida. Cly n’a jamais su si elle était devenue dépressive à cause de son mari ivrogne ou si elle l’avait toujours été et avait rendu son époux alcoolique. Sa mère, Cly l’aimait énormément. Ce fut très dur mais il n’avait presque pas le choix que de prendre sur lui. Au final, il se retrouvait seul avec son père.

Il avait tout juste seize ans quand il décida de se libérer de cette vie. Cly avait déjà commencé à mal tourner. Dégradations, vols, consommation d’alcool en étant mineur, bagarre, à trainer tard le soir à douze ans, … Rien de bien méchant. Il était simplement jeune et effronté. Un délinquant qui finissait souvent ramené à la maison par les adjoints du shérif et encore, quand il n'attendait sur un banc, dans un coin du poste qu'on veuille bien venir le chercher. Et lorsqu’il rentrait, son père le sévissait de sa lourde main. Il lui répondait de plus en plus souvent alors le père le frappait encore plus fort et plus longtemps pour lui passer l’envie de recommencer. Ce fut tout le contraire, il fit naitre en lui une haine sans nom. Puis un soir ils s’étaient violemment battus et Cly partit en laissant presque son père pour mort. Il ne se retourna pas.

Il a marché longtemps. Il a marché durant quatre ans avant d’enfin trouver un peu de racine. A la rue, hébergé, caché dans des squats, il commença avec des petits-boulots non-déclarés et beaucoup d’occupations illégales. Il roule sa bosse, passe par des hauts et des bas. Une vie qui lui apporta plus de soucis qu’autre chose il appris vite à tirer des leçons de ses erreurs. Fini par arriver ce qui devait arriver. Il y avait bien un moment où il paierait ses pots-cassés. Il fit deux ans de prison et presque un an de conditionnelle pour une simple affaire de drogue. Il avait à peine entamé la vingtaine. C’est durant sa conditionnelle qu’il rencontrera celle qui partagera et marquera sa vie sentimentale. Une simple tatoueuse de trois ans son aînée. Elle lui avait trouvé du travail dans un pub qu’elle tenait avec son frère quand elle ne tatouait pas. Deux personnes entières, un peu rustres et revêches mais avec le coeur sur la main. Tout se passait très bien et tous les trois s’entendaient à merveilles. Il s’était fait une place dans cette famille et deux ans plus tard, il promis le mariage à sa compagne dès que les sous le lui permettrait. Il avait trouvé son point d’ancrage après avoir marché trop longtemps seul.

Le pub était un peu le repère de pas mal de criminels, petits comme grands. Sa vie touchait toujours aux méfaits même lorsqu’il n’avait rien demandé, mais ils avait murit et appris avec sa fiancée et son beau-frère. Il restait effronté mais plus assagi et devint un homme de principe. Déjà les autorités, il ne voulait pas en entendre parler. Aucun d’eux même. S’il avait des soucis, il se faisait justice lui-même. Puis un jour, une histoire entre réseau avait éclaté. Le pub a été la scène d’un carnage. Une embuscade, personne n’avait rien vu venir. Sa compagne meurt. Elle était enceinte de cinq mois. Le pub fut saisi. Cly et son beau-frère firent une dizaine de mois de prison  et après enquête, les charges contre eux furent levées. Dans la même année et quelques semaine après sa sortie, il apprit la mort de son père. Coma éthylique, trop vieux, il s’était étouffé dans son vomit. Le fils savait bien que ça finirait par le tuer. Et il  suivait tristement le même chemin que son père. Il hérita de son appartement.

Il y vit alors une occasion de changer de vie, d’endroit et d’ambiance. Le jeune Porter était de retour à Storybrooke. Il trouva un poste de barman au Libertease qu’il occupa presque six ans. Il était certes un peu bourru et belliqueux, mais il était réglo et faisait correctement son travail. Au moins on avait moins de soucis avec les clients difficiles quand il était en service. Il essayait tout de même de rester discret et bien se tenir, au vu de la réputation de sa famille et de ses frasques d’adolescent. Solitaire et froid, ça ne l’empêchait pas non plus de se montrer avenant envers les autres. Il était prêt à porter vos courses pour monter les escaliers, de vous déposer en voiture parce que vous êtes en rade devant l’école en étant aller chercher votre fils. Bien sûr qu’il avait un coeur. Il était même énorme. Il fallait juste pas le faire chier et gratter sa carapace. Il avait simplement la baffe facile. La cellule du poste, malgré l’âge et l’expérience, c’était sa deuxième maison. C’était souvent à cause de l’alcool. En plus de ça, il n’était pas clair dans ses affaires. Les autorités, il ne les aimait toujours pas. Il était le même et ne coopérait jamais avec eux. Monsieur Je-ne-suis-pas-au-courrant. Malgré tout, il était bien à Storybrooke et avait réussi à faire le plus gros du deuil de sa belle.

La malédiction fut levée. Il ne s’est plus jamais pointé à son travail. Asservi par Milady ? Et puis quoi encore ? Il voulait retourner de l’autre côté. Sa vit fut peut-être dure mais pas aussi vicieuse que celle qu’avait vécu Cly Porter. C’était faux, mais les souvenirs étaient marquant et malgré sa réalité retrouvée, il se rappelait chaque détails. Surtout ceux de la prison. Au final, il ne savait pas ce qu’il voulait faire. Trouver un moyen de retourner à sa vie de Portos ou garder celle d’un songe nommé Porter ? Puis ensuite, il s’avérait, si on écoutait les gens, qu’il était peut-être plus sage de rester ici, à Storybrooke. Et maintenant… La domination d’Ingrid n’était plus. Encore une fois… Que faire ? Pour l’instant, il resterait auprès d’Athos et Aramis. Ca lui avait fait du bien de les retrouver. C’était comme si cela faisait une vie qu’ils ne s’étaient pas revus.


Revenir en haut Aller en bas

Elle voulait une vie normale résultat c'est pikachu reine de la météo
Elle voulait une vie normale résultat c'est pikachu reine de la météo
avatar
Juliette White-Queen

▻ Messages : 981
▻ Date d'inscription : 16/01/2017

MessageSujet: Re: Porthos - “La force naît par violence et meurt par liberté.” (l. de vinci)   Mar 6 Juin - 6:54

J'aime j'aime j'aime ^^
Bonne chance pour ta fiche j'ai hâte de lire tout ça ^^

_________________
C'EST DRÔLEMENT DANGEREUX DE S'ATTACHER À QUELQU'UN, C'EST INCROYABLE CE QUE ÇA PEUT FAIRE MAL. RIEN QUE LA PEUR DE PERDRE L'AUTRE EST DOULOUREUSE. C'EST MOCHE DE GUETTER UN SIGNE DE QUELQU'UN POUR SE SENTIR HEUREUX.
Revenir en haut Aller en bas

100% dragon ou presque
100% dragon ou presque
avatar
Fa Mushu

▻ Messages : 692
▻ Date d'inscription : 17/01/2017

MessageSujet: Re: Porthos - “La force naît par violence et meurt par liberté.” (l. de vinci)   Mar 6 Juin - 8:01

welcome pour ton deuxième compte

_________________
You are crazy but so I am.
All the best people are crazy ▵
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Cly Porter

▻ Messages : 51
▻ Date d'inscription : 06/06/2017

MessageSujet: Re: Porthos - “La force naît par violence et meurt par liberté.” (l. de vinci)   Mar 6 Juin - 8:47

merci mes loulous
Revenir en haut Aller en bas

Pas de sushis, je gère sous la mer !
Pas de sushis, je gère sous la mer !
avatar
Ariel d'Atlantica

▻ Messages : 445
▻ Date d'inscription : 18/02/2017
▻ Localisation : Elle vient d'arriver à Storybrooke et tente de comprendre les usages de ce qui l'entoure.

MessageSujet: Re: Porthos - “La force naît par violence et meurt par liberté.” (l. de vinci)   Mar 6 Juin - 9:24

Bienvenu avec ton deuxième compte
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Cora Mills

▻ Messages : 171
▻ Date d'inscription : 29/05/2017
▻ Localisation : Arrive à Storybrooke.

MessageSujet: Re: Porthos - “La force naît par violence et meurt par liberté.” (l. de vinci)   Mar 6 Juin - 16:48

Re-bienvenu pour ton deuxième compte !

Courage pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas

In my world all ponies eat rainbows and poop butterflies
In my world all ponies eat rainbows and poop butterflies
avatar
Rozen D. March

▻ Messages : 526
▻ Date d'inscription : 23/01/2017

MessageSujet: Re: Porthos - “La force naît par violence et meurt par liberté.” (l. de vinci)   Mar 6 Juin - 18:08

Charlie hunnam.............LE ROI ARTHUR *o* il est trop beau, badass, sexy, bandant ce mec bordel il est PARFAIT!!!!!! Je t'aime toi è_é!
En tout cas re et bonne chance pour ta fiche ♥
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Cly Porter

▻ Messages : 51
▻ Date d'inscription : 06/06/2017

MessageSujet: Re: Porthos - “La force naît par violence et meurt par liberté.” (l. de vinci)   Mar 6 Juin - 20:20

Merciii !

Rozen : haaan toi aussi ** J’ai jamais été aussi inlove de Hunnam que dans le Roi Arthur, il pue tellement le sexe What a Face
:hihi:Moi aussi je t’aime ah mince, c’était pas gratuit ?
Revenir en haut Aller en bas

In my world all ponies eat rainbows and poop butterflies
In my world all ponies eat rainbows and poop butterflies
avatar
Rozen D. March

▻ Messages : 526
▻ Date d'inscription : 23/01/2017

MessageSujet: Re: Porthos - “La force naît par violence et meurt par liberté.” (l. de vinci)   Mar 6 Juin - 20:27

Cly a écrit:
:hihi:Moi aussi je t’aime  ah mince, c’était pas gratuit ?  
Pour lui tout est gratuit *Q*......
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Cly Porter

▻ Messages : 51
▻ Date d'inscription : 06/06/2017

MessageSujet: Re: Porthos - “La force naît par violence et meurt par liberté.” (l. de vinci)   Mar 6 Juin - 22:00

queuhquine ! Si t’es sage, peut-être que... Tu auras un cookie frotté contre son torse en sueur.

Revenir en haut Aller en bas

In my world all ponies eat rainbows and poop butterflies
In my world all ponies eat rainbows and poop butterflies
avatar
Rozen D. March

▻ Messages : 526
▻ Date d'inscription : 23/01/2017

MessageSujet: Re: Porthos - “La force naît par violence et meurt par liberté.” (l. de vinci)   Mar 6 Juin - 22:03

 heuuuuu ...... je....je suis troublé mais je ne sais pas si c'est positif pour le coup ........
Revenir en haut Aller en bas

Apple Queen
Apple Queen
avatar
Regina Mills

▻ Messages : 1505
▻ Date d'inscription : 15/01/2017
▻ Localisation : La mairie de Storybrooke

MessageSujet: Re: Porthos - “La force naît par violence et meurt par liberté.” (l. de vinci)   Mer 7 Juin - 10:39

Bienvenuuuue mousquetaire sexyyyy
Ce perso envoie du lourd, comme toujours ^^

_________________
 
Love is not a weakness
L'Amour n'obéit à aucune règle, c'est ce qui le rend si imprévisible.
© Miss Pie
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Allan de Dale

▻ Messages : 71
▻ Date d'inscription : 21/03/2017

MessageSujet: Re: Porthos - “La force naît par violence et meurt par liberté.” (l. de vinci)   Mer 7 Juin - 11:49

Bienvenue Poto !

Entre toi et Robin qui traînez au Libertas je pense qu'on va finir par faire notre QG là-bas Smile
Revenir en haut Aller en bas

Elle voulait une vie normale résultat c'est pikachu reine de la météo
Elle voulait une vie normale résultat c'est pikachu reine de la météo
avatar
Juliette White-Queen

▻ Messages : 981
▻ Date d'inscription : 16/01/2017

MessageSujet: Re: Porthos - “La force naît par violence et meurt par liberté.” (l. de vinci)   Mer 7 Juin - 11:51

Un QG de mousquetaire au libertease pas sur que ça plaise à neili ce plan

_________________
C'EST DRÔLEMENT DANGEREUX DE S'ATTACHER À QUELQU'UN, C'EST INCROYABLE CE QUE ÇA PEUT FAIRE MAL. RIEN QUE LA PEUR DE PERDRE L'AUTRE EST DOULOUREUSE. C'EST MOCHE DE GUETTER UN SIGNE DE QUELQU'UN POUR SE SENTIR HEUREUX.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Allan de Dale

▻ Messages : 71
▻ Date d'inscription : 21/03/2017

MessageSujet: Re: Porthos - “La force naît par violence et meurt par liberté.” (l. de vinci)   Mer 7 Juin - 11:52

Que veux-tu !

Mes amis sont des débauchés ! hé hé ^^
Revenir en haut Aller en bas

Apple Queen
Apple Queen
avatar
Regina Mills

▻ Messages : 1505
▻ Date d'inscription : 15/01/2017
▻ Localisation : La mairie de Storybrooke

MessageSujet: Re: Porthos - “La force naît par violence et meurt par liberté.” (l. de vinci)   Mer 7 Juin - 12:26

Toi non peut-être ?

_________________
 
Love is not a weakness
L'Amour n'obéit à aucune règle, c'est ce qui le rend si imprévisible.
© Miss Pie
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Charles L. Sjörgen

▻ Messages : 189
▻ Date d'inscription : 06/05/2017

MessageSujet: Re: Porthos - “La force naît par violence et meurt par liberté.” (l. de vinci)   Mer 7 Juin - 14:25

Oooh c'est le bon plan ça pour le QG ! Femme, alcool et on peut se faire livrer de la graille !

Merci pour vos messages
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hayden L. Ravenswood

▻ Messages : 113
▻ Date d'inscription : 04/06/2017
▻ Localisation : Storybrooke

MessageSujet: Re: Porthos - “La force naît par violence et meurt par liberté.” (l. de vinci)   Mer 7 Juin - 14:36

Je voulais poster un message de bienvenue avant ma vlaidation mais tu joueras sûrement avant moi ! Alors...

Bienvenue sur le forum BG ! félicitations pour ta fiche. Elle est géniale !!! Cool

J'ai hâte de te croiser sur le forum ! Si c'est pas pour toute suite, ce sera pour un peu plus tard ! Wink
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Allan de Dale

▻ Messages : 71
▻ Date d'inscription : 21/03/2017

MessageSujet: Re: Porthos - “La force naît par violence et meurt par liberté.” (l. de vinci)   Mer 7 Juin - 14:41

Regina Mills a écrit:
Toi non peut-être ?

Je suis la perfection moi cheers
Revenir en haut Aller en bas

Admin
avatar
Storybook

▻ Messages : 271
▻ Date d'inscription : 15/01/2017

MessageSujet: Re: Porthos - “La force naît par violence et meurt par liberté.” (l. de vinci)   Mer 7 Juin - 19:10

Congratulations
Que la couleur soit !
Le magnifique la brute épaisse de Porthos est de retour pourfaire des misère à Anne de Winter. Enfin si on trouve un joli lien tordu avec Neilina moi ca me va
Tu fais à présent partie de notre petite communauté, il y a plusieurs choses qui pourraient t'être utiles afin de devenir le padawan parfait. Tout d'abord tu peux aller ouvrir une fiche de liens afin de connaître tes camarades ou au contraire tes ennemis du monde. Pour regrouper tes petites aventures tu pourras créer ta fiche de sujets
Si tu as besoin d'une maison ou de tout autre lieu, tu peux très bien en faire la demande par ici.

Voila, maintenant tu connais les clés d'un bon démarrage pour les jeunes padawans. Bon jeu à toi !

Revenir en haut Aller en bas
http://storybook-chronicles.forumactif.com

avatar
Cly Porter

▻ Messages : 51
▻ Date d'inscription : 06/06/2017

MessageSujet: Re: Porthos - “La force naît par violence et meurt par liberté.” (l. de vinci)   Mer 7 Juin - 21:21

Ooooh trop bien ! Journée de caca et je vois ça dans le traing !
je vous aime :lit:

Merci pour votre re-accueil chaleureux !
Revenir en haut Aller en bas

➵Roi des pécores et pécorounet pour les intimes➵
➵Roi des pécores et pécorounet pour les intimes➵
avatar
Robin de Locksley

▻ Messages : 511
▻ Date d'inscription : 15/01/2017
▻ Localisation : Storybrooke, Maine

MessageSujet: Re: Porthos - “La force naît par violence et meurt par liberté.” (l. de vinci)   Mer 7 Juin - 22:43

re bienvenue parmi nous ! Il nous faudra un lien c'est indéniable

_________________
❝ Take me back to the night we met❞

Revenir en haut Aller en bas

avatar
N. Anya Maximoff

▻ Messages : 33
▻ Date d'inscription : 25/05/2017
▻ Localisation : Arendelle, en fuite du Royaume de Siberia

MessageSujet: Re: Porthos - “La force naît par violence et meurt par liberté.” (l. de vinci)   Lun 19 Juin - 22:18

Rebiiiiienvenue
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Porthos - “La force naît par violence et meurt par liberté.” (l. de vinci)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Porthos - “La force naît par violence et meurt par liberté.” (l. de vinci)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Installation de la Commission sur la Nouvelle Force Publique
» RETOUR EN FORCE DE L'INSÉCURITÉ:2 POLICIERS LÂCHEMENT ABATTUS À CROIX BOSSALES
» Laisse la force te guider [libre]
» Anthéa de Prouville // La faiblesse des hommes font la force des femmes !
» NOUVEAU COMMANDANT DE LA FORCE DE LA MINUSTAH

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HAPPY ENDINGS CHRONICLES :: Dévorer les chapitres :: Chapitre 1: se présenter :: Présentations validées-
Sauter vers: