AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 you are my one and only (zélie&liot)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Charles L. Sjörgen

▻ Messages : 188
▻ Date d'inscription : 06/05/2017

MessageSujet: you are my one and only (zélie&liot)   Ven 23 Juin - 20:43


I can hear the bells - Nikki Bronsky



C’était tendu en ce moment. Charlie avait eu le malheur de flirter avec une cliente mignonne au restaurant et Zélie l’avait pris en flag. Elle l’avait eu mauvaise et elle lui avait bien fait comprendre. Elle l’interdit de la voir, sauf pour le restaurant. Car faut pas être fou, elle n’allait pas tous faire toute seule ! Mais il ne parlait à aucune fille. Puis non plus à elle, sans lui demander la permission. Les seuls mots que Zélie lui accordait était le stricte minimum pour le travail et c’était d’une froideur à lui glacer son petit coeur déjà souffrant. Il s’en voulait tellement. Il ne s’était même pas rendu compte qu’il faisait de charme à cette cliente.

Deux semaines qu’il vivait un calvaire avec une mégère qui n’avait que des reproches à lui faire. Deux semaines qu’elle me malmenait, alors que je lui ai dis que j’étais désolé, que j’ai exécuté tous ses caprices sans râler – ou presque. Je me plie en quatre pour elle ! – ou presque. Puis c’est toujours le néant. La bande-originale de Hairspray passait dans le restaurant, quand soudain, Charlie eut une idée. Il était derrière la caisse, comme la plus part du temps. Il n’y avait pas de client. Il eut une idée. Il passa la piste suivante et il augmenta le son.

L’air commençait et il courut la retrouver. « I can hear the bells, well don't you hear 'em chime ? » commença t-il à chantonner avec Nikki Bronsky. Il chantait à tue-tête, sur-jouant. Il la connaissait par coeur. « Can't you feel my heart-beat keeping perfect time ? And all because he... Touched me… » continuait-il, les mains sur son coeur, puis il vint attraper le visage de Zélie. « He looked at me and stared yes he...Bumped me, My heart was unprepared when he… Tapped me. » lui dédiait-il cette chanson, pour se faire pardonner. Il se moquait un peu beaucoup d’elle, mais il espérait que ses conneries la ferait rire et adoucirait la rage qui animait la sirène de son coeur. Puis il reprit le refrain avec passion et encore plus de comédie, lui prenant les mains et l’intimant à danser avec lui.  

acidbrain




source pix : @rizzyfig
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Zélie H. Fishermann

▻ Messages : 20
▻ Date d'inscription : 14/05/2017
▻ Localisation : Storybrooke.

MessageSujet: Re: you are my one and only (zélie&liot)   Dim 2 Juil - 23:28

Le problème avec Zélie, c’est que lorsqu’elle possède quelqu’un, elle doit le posséder rien qu’à elle tout le temps. Et Charles, c’était sa propriété. C’était pas un cadeau tous les jours, elle l’admettait bien, mais c’était à elle. C’était un point commun à beaucoup de sirènes, et avec toute cette histoire de perte de souvenirs et de sa naturel, elle n’avait pas perdu son naturel. Zélie en avait voulu à la jolie gonzesse qui s’était permise de sourire aux charmes involontaires de son employé, mais c’était surtout sur ce dernier qu’elle passait ses humeurs. Et ça, avec les affaires et le manque de sommeil - gérer une petite entreprise, ça faisait oublier à quoi ressemblait une sieste - il avait dû en baver. Mais c’était bien fait pour sa gueule. Peut-être que comme pour les chiens, ça lui permettrait d’éduquer sa fée à bien se comporter.

Ce soir, le restaurant était vide. Un détail de plus pour l’énerver un peu plus qu’elle ne l’était déjà. Il n’y avait que la musique pour combler le silence - Charles n’aurait pas monté un peu le son, d’ailleurs ? Pas étonnant que personne n’approche. On doit croire que leur sushis font un spring break. Charles s’approcha, un peu trop près, jusqu’à la toucher, et elle le repoussa d’abord. Toujours dans l’optique du « jeu te tire la tronche ». Mais elle se ravisa et se laissa embarquer. Il l’avait attendrie. Un peu. Il avait l’air du york qui suppliait du regard qu’on ne lui attaque pas un nord autour du cou. « Tu danses vachement mieux on dirait, en tous cas tu ne me marches pas dessus, c’est elle qui t’a appris ? » le taquina-t-elle. Et il fallait qu’elle lui fasse une piqure de rappel. Qu’elle n’ait pas fait tous ces efforts de mauvaise humeur pour rien.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Charles L. Sjörgen

▻ Messages : 188
▻ Date d'inscription : 06/05/2017

MessageSujet: Re: you are my one and only (zélie&liot)   Mer 5 Juil - 17:05

C’était toujours la même chose et pourtant il le savait. S’il se faisait prendre, il en paierait cher le prix. Le pire dans tout ça, c’est que dans le cas contraire, lui n’arrivait pas à la jouer aussi cruellement envers elle. Elle était beaucoup plus doué et forte à ce jeu là. C’était injuste ! L’éducation avec Charles, pour résumé, il fallait se montrer patient.

Il était donc arrivé en lui jouant le grand jeu. Enfin, en exagérant un peu les choses pour la faire craquer, car lui il craquait. Il voulait sa Zélie et pouvoir la prendre dans ses bras, lui murmurer à quel point elle l’emmerde, et qu’elle rajouterait que c’est pour ça qu’il l’aime. Elle le repoussa, mais Liot insista et l’invita à la danse, sans perdre une parole de la musique.

Elle se moqua de lui en disant que pour une fois il dansait bien. Mais n’importe quoi, je danse très bien ! Il la fit tourner, une main dans son dos, l’autre qui lui tenait la main. Une valse s’improvisait presque et il la fit basculer, prêt à lui donner un baiser hollywoodien, mais elle parla de celle qui les avait mis en froid. Une simple cliente dont je me rappelle à peine la tête, c’pour dire !

« Rho mais tu fais chier » s’énerva Charles en la lâchant brusquement et se redressant pour taper du pied. Zélie s’écroula au sol et il se rendit compte de sa bêtise. Se plaquant les mains sur la bouche en panique, il se précipita pour la relever. « Je suis désolé ma méduse !!! Vite du froid sur ta tête ! » cria t-il, attrapant le bac en plastique de glaçon. Il retira les deux filets de saumon qui y était et lui retourna le seau sur la tête. « Et voilà ! J’ai tout soigner. Tout réparer. Je suis pardonné ! » dit-il en faisant un pas en arrière.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Zélie H. Fishermann

▻ Messages : 20
▻ Date d'inscription : 14/05/2017
▻ Localisation : Storybrooke.

MessageSujet: Re: you are my one and only (zélie&liot)   Jeu 6 Juil - 18:56

En fait, il faudrait que Zélie pense à prendre un peu de distance chaque fois qu’elle était à proximité de Charles et qu’elle disait le moindre truc susceptible de le froisser. Et surtout quand elle se risquait à danser avec lui. Il l’avait lâchée sans la prévenir, et la tête de la sirène cogna contre un coin du plan de travail avant de tomber avec le reste de son corps sur le carrelage. Elle vit des étoiles, ou des bougies, le genre de truc que l’on voit quand on est bien sonné. Elle avait besoin d’air, mais Charles l’étouffait déjà. À peine se redressait-elle afin de l’insulter en allemand bien comme il le méritait, elle reçu une vague de glaçons. Elle sentit chacun d’entre un cogner son crâne de façon à accentuer la bosse qu’elle trouverait demain au réveil. Elle avait tellement mal que les larmes s’étaient mises à couler toutes seules. Pas parce qu’elle était triste. Non, elle était plutôt furieuse, en fait. Silencieuse, elle tenta de ne pas bouger pendant quelques minutes, cette fois accroupie, la tête posée contre le mur. Elle reprenait ses esprits.

Et puis elle se redressa. Cette fois bien en forme. Comme dans le dessin-animé de Peter Pan et comme la fée Clochette, son visage vira au rouge écarlate. Et ce n’était pas parce qu’elle avait chaud. Elle attrapa le seau désormais vide et l’envoya de toutes ses petites forces en plein dans la face de sa fée. « Petit enfoiré de merde ! » s’énerva-t-elle. Puis, soudain de nouveau toute calme, c’était là qu’il fallait se méfier d’elle. Elle attrapa les deux filets de saumon mis de côté et les enfila dans le pantalon de son ami. « Tiens, et s’ils te bouffent les couilles, tu seras tout pardonné ! »
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Charles L. Sjörgen

▻ Messages : 188
▻ Date d'inscription : 06/05/2017

MessageSujet: Re: you are my one and only (zélie&liot)   Ven 14 Juil - 15:02

La catastrophe. Il l’avait lâché et elle s’était violemment retrouvé contre le sol de la cuisine. Encore une chance que ce n’était pas en plein rush, en plus de la douleur, elle aurait trempée dans l’eau putride d’une bonne journée empoissonnée.

Il voulut se rattraper, alors pour calmer son bobo, un peu de froid et il n’avait que le bac de glaçon sous les mains et pour seule émotion : la panique. Zélie ne bougeait plus. Elle ne dit rien. Il avait été pardonné finalement ? Ou alors est-ce que c’était pire.  Il allait rapidement le savoir. Il le comprit lorsqu’il se mangea le bac de glaçon. Il se protégeait de ses bras, hurlant un : « Mais pourquoi ??? Qu’est-ce que j’ai fais ENCORE ?!! » tel un enfant innocent prêt à pleurer. Or ce n’était pas fini, elle enchaina avec un coup de poisson dans le pantalon. Liot laissa échappé un cri loin d’être virile. Il était à son tour figé, les deux mains exclamées devant le crime. « Je. Suis. Souillé ! » perça enfin sa voix dans une gémissement.

C’est la guerre ! « Mais je voulais juste t’aider moi et te dire que je t’aime ! Tu m’emmerdes !!!! » et il prit un morceau de filet de son caleçon, et empoigna Zélie en lui passant un bras autour du cou et la força à se plier en deux. Lourdement, il lui étala le filet gras et poisseux sur le visage. « SASHIMI !!! »
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: you are my one and only (zélie&liot)   

Revenir en haut Aller en bas
 
you are my one and only (zélie&liot)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jamais plus, dit le corbeau (ft Liot)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HAPPY ENDINGS CHRONICLES :: RP alternatifs :: RP Rapides-
Sauter vers: