AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 [flashback] Le diable se cache sous un masque

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

➵Roi des pécores et pécorounet pour les intimes➵
➵Roi des pécores et pécorounet pour les intimes➵
avatar
Robin de Locksley

▻ Messages : 508
▻ Date d'inscription : 15/01/2017
▻ Localisation : Storybrooke, Maine

MessageSujet: [flashback] Le diable se cache sous un masque   Dim 25 Juin - 18:38





Le diable se cache sous un masque

FLASHBACK ft Cora Mills

Forêt Enchantée, Royaume de Richard Cœur de Lion
Des années auparavant.

Le jeune garçon qui errait encore de villes en villes avec son petit groupe de marginaux qui délestaient au passage quelques bourses d'or pour subvenir, était à présent sédentarisé et errait dans les couloirs de pierre de l'imposant palais du roi Richard, que son peuple surnommait avec affection le cœur de Lion, en raison de sa valeureuse prestance et de biens d'autres titres. Ici d'ailleurs, le Lion était bien plus qu'un animal majestueux représentant le pouvoir. Cela les croyances, il était le grand protecteur de la cité, le combattant et le détenteur de la Justice. D'ailleurs, nombreux sont les ordres de chevaliers qui érigent le lion en symbole. Il est le roi des rois, le courage, la vaillance. À n'en pas douter, Richard faisait honneur à ce surnom. Ajoutons à ses qualités, la tolérance et c'est bien cette dernière qui le décida à offrir à un très jeune voleur une seconde chance. Ainsi, au lieu de le condamner, comme l'aurait fait bien des monarques, Richard avait accepté de prendre à sa charge le jeune Robert, qui préférait qu'on le nomme Robin, histoire de se détacher un peu plus d'un passé, pas si éloigné que ça.

Assit sur un banc en pierre, face au trône, Robin semblait songeur. Il tenait entre ses doigts l'ultime présent de Ser Máistir, le médaillon de sa mère. Puis dans l'autre main, l'on pouvait apercevoir, pliée en quatre, la lettre que l'ancien chevalier avait laissée à « son fils » avant son départ vers ce qui semblait être le trépas.

« Robert, mon fils,
Je t'ai enseigné tout ce que l'on m'a appris, j'ai œuvré de mon possible pour que tu ne manques jamais de rien. J'ai ainsi exaucé les dernières volontés de ta mère. Mais je ne puis me résoudre à partir avec mes secrets et j'espère que ta mère me pardonnera de ne point respecter cette demande. Je t'ai aimé de ton mon cœur, comme un père doit aimer son fils. Et si les liens du cœur sont incontestables, ceux du sang le sont à l'inverse. Je ne suis pas ton père Robin et j'aurai tant aimé qu'il en soit autrement, mais Dame Fatalité ne semble point de cet avis. Le plus important demeure dans l'amour que j'éprouvais pour ta mère, un amour véritable que je te souhaite de trouver un jour. Un amour qui je l'espère viendra à bout du Mal. J'ai malheureusement échoué dans ce domaine, mais je compte bien réparer les erreurs, crois-moi. Sous peu, l'être qui a détruit nos vies, ne sera plus, je terrasserai le monstre et dans le ciel, la bannière du dragon ne flottera plus. Puisses-tu me pardonner mon fils. Le médaillon de ta mère t'appartient à présent. Elle ne le quittait jamais, prends en grand soin.
Ton père »


L'écho laissa entendre des pas qui sortirent Robin de sa lecture. Pour dire vrai, il connaissait tellement bien l'écrit, qu'il n'avait à présent, plus besoin de poser son regard dessus pour le parcourir. Son regard se posa donc sur le nouvel arrivant qui par convenance, l'obligea à se lever. « Non, non reste assis, je t'en prie mon garçon. Nous sommes en privé, tu n'as pas besoin de te plier à ce cérémonial. » Le jeune Robin acquiesça et rangea la lettre avant de remettre le médaillon de sa mère autour de son cou. « Qu'est-ce donc ? » demanda Richard en désignant le précieux bijou que portait le jeune garçon. « -Ce médaillon appartenait à ma mère, c'est mon…c'est l'homme qui m'a élevé qui me l'a offert… avant de fuir. » Richard arrivant à la hauteur de l'adolescent que Robin était alors, prit place à ses côtés. « - Et je suppose que le mot que tu tenais dans l'autre main venait de lui ? » Robin ne put qu'acquiescer à nouveau et tandis l'écrit à son monarque qui l'observa attentivement avant de prendre le temps de lire. « -J'aurai tant aimé ne pas connaître la vérité majesté. Savoir qu'il était mon père me suffisait, mais connaître la vérité… »

« -Tu es en colère n'est-ce pas ? »

« -Oui sir ! »

« - As-tu été heureux avec cet homme ? »

« -Oui, il était bon avec moi, mais… »

« -Alors ne t'échine pas à concentrer toute ta colère sur lui. Si cet homme est parvenu à te rendre heureux n'est-ce pas tout ce qui compte Robin ? Il le dit lui-même, il t'as aimé comme un père. »

« -Non ce n'est pas de l'amour… l'amour est une faiblesse, il… »

« -Je t'arrête tout de suite Robin, l'amour n'est pas une faiblesse bien au contraire. »

« -Mais voyez donc à quoi ça l'a conduit. »

« -Il y a parfois sur le chemin, des directions à ne pas prendre je te le concède. Mais vois-tu Robin il y a autant de décision qu'il y a d'êtres. Par amour, on peut grandir, l'on peut aussi souffrir, mais quoiqu'il arrive, on en ressort plus fort et grandit crois-moi ! »

« -J'aurai aimé la connaître vous savez ! »

« -Ta mère ?! »

« -Oui ! Mon…père parle beaucoup d'amour dans sa lettre. »

« -Alors ne retiens que ça. Ne garde que le meilleur mon grand, ne laisse pas les ténèbres te consumer, mais plus encore, ne ferme pas ton cœur mon garçon. » Passé sa réplique notre monarque se leva et fit face à son interlocuteur. « - Viens donc au bal que j'organise ce soir Robin ! Ne t'isole pas de la sorte. L'on broie du noir plus facilement lorsqu'on s'isole, crois en ma longue expérience. »

« - D'accord, je viendrais votre majesté ! »

« - Il n'y a rien de mieux que ce genre de festivités pour faire de belles rencontres. »

« -Dois-je me fier à votre longue expérience ? »

« -C'est fort probable. » Les deux hommes échangèrent une fois encore un sourire complice avant que le roi ne quitte la pièce laissant une fois encore le jeune Robin seul à ses réflexions.

by tris

_________________
❝ Take me back to the night we met❞

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Cora Mills

▻ Messages : 165
▻ Date d'inscription : 29/05/2017
▻ Localisation : Arrive à Storybrooke.

MessageSujet: Re: [flashback] Le diable se cache sous un masque   Sam 1 Juil - 17:35





Le diable se cache sous un masque

FLASHBACK ft Cora Mills

Forêt Enchantée, Royaume de Richard Cœur de Lion
Des années auparavant.



Cora arrivait finalement au royaume de ce puissant monarque portant le nom de Richard Cœur de Lion. En effet, ils s’étaient rencontrés plusieurs fois et l’homme semblait avoir porté une intention plus que claire envers le physique de Madame Mills. Cette dernière en profita pour quitter son manoir, chez Sir Henry, qui était bien moins puissant que Richard Cœur de Lion, et bien moins riche. Cependant, Cora avait toujours un coup d’avance et préférait ne pas tout laisser tomber avec Sir Henry : Monsieur Cœur de Lion était un homme convoité.

Cora arriva alors au palais, accompagné de sa petite fille Regina alors que l’homme sortait des appartements, il disait à ses domestiques qu’un certain Robin allait venir aux festivités du soir. Il tomba alors nez à nez avec la magnifique femme, dégageant une classe et un charisme certain. Il en fut époustouflé. Cora, dans une moue gracieuse assez inhabituelle le salua :

« Oh Richard, je ne souhaitais pas que vous me voyez dans un état pareil, mais le destin en décide autrement, alors, bonjour monseigneur. »
Dit-elle d’une voix mielleuse, elle fit ensuite une révérance avec sa fille tenant sa main.

Richard ordonna de suite d’arrêter en disant qu’il n’était pas nécessaire de faire une révérence, surtout lorsque l’on avait une telle classe et une telle élégance. Il était fou d’elle, c’était indéniable.

« Oh Richard, vous êtes trop bon. »


Par la suite, il dut s’absentait alors que quelques servantes amenaient Regina avec d’autres enfants du château pendant que Cora pouvait se préparer. Elle embrassa son enfant, même si Cora était froide, elle aimait plus que tout sa fille, et essayait, de temps en temps, de lui apporter une certaine touche maternelle. Enfin, pas trop quand-même : l’amour restait une faiblesse, l’individualisme et l’absence même de compréhension ou de sentiments, quels qu’ils soient, devaient être bannis à jamais.

Cora avança ensuite dans les couloirs et tomba sur la salle du trône. Elle congédia les servantes un moment et s’approcha du magnifique trône. « Bientôt, il sera mien. » Pensa l’impitoyable femme. C’était de la pure comédie, elle n’aimait point Richard Cœur de Lion et souhaitait uniquement son trône et plus précisément son immense pouvoir, sans oublier ses nombreux écus. Cora était une diablesse manipulatrice prête à tout pour obtenir le pouvoir, l’argent et des gens sous ses ordres. Elle avait déjà tout cela, mais elle en voulait bien plus, sa situation n’était pas si suffisante.

Elle constata alors avec surprise qu’un jeune-homme était présent, il la fixait. Cora arqua un sourcil, hautaine et dit :

« Excusez-moi jeune-homme mais je ne pense pas que cela soit des manières de regarder une femme. Présentez-vous. »


Finit-elle en détournant le regard dans un geste classe et désintéressé, avant de re-fixer son regard sur le trône.

by tris
Revenir en haut Aller en bas

➵Roi des pécores et pécorounet pour les intimes➵
➵Roi des pécores et pécorounet pour les intimes➵
avatar
Robin de Locksley

▻ Messages : 508
▻ Date d'inscription : 15/01/2017
▻ Localisation : Storybrooke, Maine

MessageSujet: Re: [flashback] Le diable se cache sous un masque   Mar 18 Juil - 19:45





Le diable se cache sous un masque

FLASHBACK ft Cora Mills

Forêt Enchantée, Royaume de Richard Cœur de Lion
Des années auparavant.

Robin ne supportait que très peu les mondanités, mais ne pouvait en vouloir à son roi de s'y prêter de bonnes grâces. Et puis, c'était selon lui une bonne façon de s'enquérir des préoccupations de ses sujets. Bien que de primes abords, les personnes invitées à ces soirées, ne soient pas les plus à plaindre. Un fait, que le jeune et intrépide Robert, délesté de ce prénom pour le diminutif qu'on lui connaît à présent, c'était empressé de signaler à Richard sans prendre la moindre pincette, cela va de soit. Une entreprise qui avait d'ailleurs heurté les quelques « vieux » conseillés du Roi amusait par l'audace de son petit protégé. Une intervention rafraîchissante qui inspira le monarque au point d'ouvrir les portes du château à tous les sujets désireux de venir festoyer, des costumes furent même mit à disposition. « Sa bonté le perdra » put entendre Robin suite à la décision du roi. Son sens non mesuré du propos et son impétuosité auraient eux aussi pu avoir raison de lui, si le jeune adolescent ne s'était pas retenu. Au lieu de ça, il se contenta de passer devant les deux dénigreurs appuyant sur eux un regard qui en disait long sur le fond de ses pensées, puis il s'en alla se préparer pour faire honneur à son roi. Robin ignorait alors que ce soir, il n'était pas le seul à vouloir faire honneur à Richard Cœur de Lion, mais à l'inverse de lui, les attentions de l'invitée n'étaient aucunement louables. D'ailleurs, l'invitée en question, avait à l'occasion rencontrait le bon roi à plusieurs reprises, s'assurant ainsi que ce dernier ne demeure pas indifférent à sa présence. Une information qui échappait au jeune Robin qui achevait de regagner ses appartements pour y enfiler sa tenue.

Il était tôt, trop pour que les invités fassent leur arrivée, mais Robin était prêt. Pourvu de son costume rouge et, or, il prit le temps de s'observer dans le miroir « -Ne suis-je pas ridicule !? » lança-t-il pour lui-même en soupirant. Mais il fallait le faire, ces festivités semblaient tenir à son monarque et puis ne lui devait-il pas cela au vu de tout ce qu'il lui avait offert depuis son arrivée au château. Bien plus qu'un roi, Richard faisait office de père pour Robin. Un lien que l'absence d'héritier pour le roi, rendait encore plus fort. De ce fait, le jeune adolescent ne ménageait pas ses efforts pour faire plaisir à Richard, quitte à faire des choses qui ne l'inspiraient que très voire trop peu et le bal en faisait partit. Soufflant une dernière fois, face au miroir, Robin quitta sa chambre pour rejoindre la salle où devait se tenir le bal. Les servantes étaient déjà l'œuvre, le sourire aux lèvres, car elles aussi aimaient les festivités au palais. Robin se permit de prendre un raisin avant de continuer à marcher dans les couloirs jusqu'à rejoindre la salle du trône délestée de la moindre présence humaine, ça, c'est ce que le futur archer croyait. Quelle ne fut pas sa surprise en y découvrant, près du trône, une femme qui prenait un peu trop ses aises aux yeux du protégé de Richard, qui en silence, continuait à observer la femme sans lui faire part de sa présence. Ce n'est que lorsqu'elle détourna le regard du trône pour le poser sur le nouvel arrivant, que ce dernier sortit de son silence.

« -Excusez-moi, mais si l'on parle de politesse, je me permets de douter quant à vos intentions. Ne vous a-t-on jamais dit que ça ne se fait pas d'occuper la salle d'un trône qui n'est pas le nôtre. Et qui plus est, étant familier des lieux, je peux prétendre à ne pas devoir me présenter. Dans ce cas de figure, c'est vous l'étrangère non ? C'est donc à vous de vous présenter madame » lança-t-il sur un ton semblable à celui de la femme qui étayait sa méfiance. Mais déjà, le regard de l'inconnue se posait que le trône de Richard Cœur de Lion.

by tris

_________________
❝ Take me back to the night we met❞

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [flashback] Le diable se cache sous un masque   

Revenir en haut Aller en bas
 
[flashback] Le diable se cache sous un masque
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sous le masque, peut se cacher bien des choses! [PV Olivia]
» Le Diable dort-il sous la Bible ? - harfy
» Sous le masque de Pandore.
» Sous le masque de l'envouteur
» Qui se cache derrière ce masque de fer ? Pv. Riley

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HAPPY ENDINGS CHRONICLES :: Le monde des contes :: Les Terres de l'Est :: Le comté de Nottingham-
Sauter vers: