AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 It feels like fate [PV Rozen ♥]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Noa Wild

▻ Messages : 116
▻ Date d'inscription : 28/03/2017
▻ Localisation : Dans la forêt de Storybooke #Hidding

MessageSujet: It feels like fate [PV Rozen ♥]   Jeu 29 Juin - 21:42

It feels like fate
Rozen & Noa

Vous êtes vous déjà senti guidé en un lieu, un lieu que vous ne connaissiez pas, mais que vous étiez sûrs qu’il fallait vous y rendre. Parfois, il apparaît en rêve, et l’on sait qu’on est au bon endroit, on s’y sens bien, en sécurité, heureux ? Est-ce fictif ou simplement une réalité qui vient à notre rencontre ? Je ne pensais pas le découvrir, mais c’était avant de trouver par moi-même ce fameux endroit.

Sur le coup j’étais à la fois surprise, excitée mais aussi troublée et un peu inquiète. Comment un endroit que l’on n’avait jamais vu, entendu parlé, connu tout simplement, juste rêvé, imaginé, pouvait-il être réel. Soit je rêvais encore, soit j’ai en train de basculer dans la folie, soit c’était vraiment la réalité et là je n’ai pas d’explications plausible. Je devais juste me rendre dans cet endroit. Un lieu magnifique et un peu magique, plein de végétation ce qui avait un aspect apaisant pour moi.

Cela faisait déjà plusieurs semaines que j’étais arrivée à Storybooke, que cette ville de la dernière chance ne m’avait pas encore apporté les réponses que j’espérais tant obtenir en venant ici. Trouver des réponses sur mon amour perdu depuis longtemps était mon souhait le plus cher, mais j’avais l’impression que le destin nous empêchait de nous rejoindre ou simplement de connaître la vérité sur nous, ne serait-ce que découvrir ce qu’il était devenu après notre séparation à Neverland serait déjà en soit une magnifique victoire.

C’est en pensant à ce que je devais faire, que j’avais décider de fouiller les moindres recoins de cette immense ville, j’avais peut-être raté quelque chose, n’importe quoi tant que je ne tombais pas face à face de nouveau avec Peter.

Alors voilà, fouillant la ville et me retrouvant face à mon destin en quelque sorte, ce lieu semblant familier et que pourtant je ne connaissais pas. En peu inquiète j’interrogeais alors les oiseaux qui ne semblaient pas y voir de danger apparent mais qui souhaitaient que je fasse un minimum attention.

Allez, on y va et on verra bien ce qui se passerait… Je rentrais alors dans un lieu tout à fait magnifique et magique, il y avait même un parterre en damier avec des fleurs. C’était splendide. Mais malheureusement je n’eus pas beaucoup de temps d’admirer avant que la végétation se met à bouger et à me clouer sur place. J’ai une fée des animaux moi, pas une fée des plantes, alors je ne savais pas bien leur parler et puis elles ne m’écoutaient jamais, j’essayais de bouger sans leur faire de mal pour m’en dépêtrer, mais elles semblaient resserrer leur emprise. J’étais bien embêtée, mais j’essayais quand même de discuter.

« Excusez-moi d’être rentrée comme ça sans prévenir, mais je...je devais essayer et voir ce qu’il y avait ici, alors pouvez-vous me relâcher, s’il vous plait ? », demandais-je alors aux plantes grimpantes, cela ne coûtait rien d’essayer même si je n’étais pas sûre qu’elles m’écoute. Bougeant le moins possible j’attendais qu’il se passe n’importe quoi, quelque chose où je devais sans doute essayer d’utiliser ma magie et je ne le souhaitais pas vraiment.

Une question demeurais, où étais-je vraiment tombée, et surtout chez qui ?
made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas

In my world all ponies eat rainbows and poop butterflies
In my world all ponies eat rainbows and poop butterflies
avatar
Rozen D. March

▻ Messages : 636
▻ Date d'inscription : 23/01/2017
▻ Localisation : Storybrooke

MessageSujet: Re: It feels like fate [PV Rozen ♥]   Sam 1 Juil - 15:50

Maybe you and me.
Noa Wild & Rozen March

C’était l’heure de t’occuper de tes petites emmerdeuses, les arroser, leur parler, leur nettoyer les feuilles. Le soir c’est beaucoup mieux. L’influence de la lune à des effets bénéfiques sur leur croissance, des souvenirs des enseignements que ta chère mère t’a donné petite. « C’est l’heure de la douche mes chéries, ouvraient bien vos pétales et vos feuilles ! » C’est vraiment très curieux de dire ça comme ça, mais c’est véridique. Tes amies se déploient comme des enfants se réveillant de bons matins. Elles peuvent être tellement adorables quand elles le veulent. Les lampions tout autour du jardin, les bougis sur la petite table en fer que tu as trouver dans un vieux vide grenier, et les cageots ou son posés des lampes à huile éclaire ce lieux d’une façon si féerique que tu ne te lasse pas de venir ici pour te ressourcer. Un petit coup d’œil sur tes plans de haricots pour voir leurs pousses et tu fermes repose l’arrosoir.

Sans faire attention une petite liane vient agripper ton poignet « que ce passe t-il ma belle ? » Perplexe, elle resserre sa poigne et voulant te tirer avec elle, tu comprends que quelque chose ne va pas. Avançant tu plisses les yeux en entendant une petite voix féminine que tu ne reconnais pas. Qui s’est encore perdu ici, pourquoi quand on veut être tranquille les gens viennent vous emmerder dans un coin privé ! Statufiée, tu vois un petit corps se tortiller dans les lierres sauvages qui s’est occupé de la retenir prisonnière. « Qu’est-ce que … » Des cheveux blonds roux qui s’éparpillent au sol, une gentillesse trop curieuse dans la voix. Tu n’aimes pas ce genre de curiosité surtout dans TON jardin, a force tu vas croire que c’est un moulin ! « Elles ne te lâcheront que si je ne leur en donne pas l’ordre » sans quelle te vois tu lui réponds déjà en avançant « hum bonjour….Je peux savoir ce que tu fais chez moi ? Car oui jolie cœur….C’est une propriété privée ici !! » Non c’est public, ce bout de forêt n’est pas privatisé par ta personne, mais tu t’es jugée proprio par toi-même. MAIS ce n’est pas grave, c’est ton œuvre, c’est ton jardin !

« Je ne sais pas qui tu es mais tu vas me dire tout de suite ce que t’es, sorcière, reine, princesse de plouc land, sirène, fée je ne sais pas ? » Après tout pourquoi faire semblant, si ça avait été une « humaine du monde sans magie » elle aurait dû paniquer comme jamais en voyant des lianes kidnapper sa personne. T’accroupissant à côté d’elle tu ne demandes pas pour autant à tes filles de la lâcher. « Je n’aime pas trop les curieux, c’est un jardin que j’ai créé pour moi toute seule, si tu parles a qui que se soit de ce que tu as vu, je te retrouve et je te promets que tu vas le sentir passer » pourquoi être aussi agressive alors que tu ne la connais pas…. Aucune idée mais le fait peu être d’en avoir gros sur le cœur par rapport au départ de tous tes proches dans une quêtes héroïque en en disait beaucoup sur ton comportement et ton attitude coléreuse.
electric bird.


_________________
I'M NUT, BABY I'M MAD
You can BE Alice, I'll YOUR mad hatter. ▬
Hit me with your sweet love Steal me with a kiss. I'm gonna be a bubblegum bitch.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Noa Wild

▻ Messages : 116
▻ Date d'inscription : 28/03/2017
▻ Localisation : Dans la forêt de Storybooke #Hidding

MessageSujet: Re: It feels like fate [PV Rozen ♥]   Sam 1 Juil - 19:19

It feels like fate
Rozen & Noa

J’étais venue dans ce lieu que je ne connaissais pas, pleine d’espoirs et d’attentes et je crois bien que j’aurais mieux fait de m’abstenir, les rêves devraient rester simplement des rêves et non empiéter dans la réalité. Si jamais je m’en sortais sans trop de dégâts, alors j’arrêterai de me faire des films et de penser que pour une fois, un signe du destin était venu à moi pour aider, dans mon quotidien et dans ma quête. Sérieusement, au bout d’un moment je crois qu’il faut arrêter, alors si se faire emprisonner dans des lianes n’était pas un signe défavorable alors je ne voyais pas ce que c’était.

Ça avait le don de me déprimer, en plus une jeune femme arriva à ma rencontre pour me souffler dans les bronches sans même me laisser le temps de répondre à ses questions. Elle était mignonne à sa façon, du moins de ce que j’arrivais à voir et apparemment elle contrôler la magie des plantes, ou de la terre, je n’étais pas bien sûre. Bref. Elle me fixait me rendant un peu nerveuse, elle avait déjà décrété qu’elle ne m’aimait pas et ça portait un coup à mon petit coeur d’amour… La jeune femme me menaçait même ! Et j’avouais que là, je ne savais pas trop comment réagir à toute cette violence d’un seul coup de la part d’une parfaite inconnue.

« Je...euh...je suis une fée et je m’appelle Noa... », lui dis-je alors, ça c’était un bon début, je m’étais présentée, et j’enchainais sur : « Je suis vraiment désolée, je ne savais pas que ce lieu était privé, je...je devais venir… ? », je soupirais alors, mon histoire pouvait paraître totalement dingue, JE devais paraître totalement folle…

Non, décidément ce n’était pas une bonne chose d’être venue, je m’étais trompée, trompée par mon subconscient… Et ça me décevait énormément, qu’est-ce que j’espérais ? J’étais une parfaite petite idiote par moments, je devrais arrêter les bêtises et me limiter à des lieux moins oniriques et étranges…

« Je ne dirais rien promis, je suis déjà venue par hasard alors...je ne voulais pas vous déranger donc s’il vous plait pouvez-vous me libérer ? », lui demandais-je avec la ferme intention de repartir dans ma forêt et me faire consoler par mes amis les animaux. Il n’y avait qu’eux qui comprendraient...

made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas

In my world all ponies eat rainbows and poop butterflies
In my world all ponies eat rainbows and poop butterflies
avatar
Rozen D. March

▻ Messages : 636
▻ Date d'inscription : 23/01/2017
▻ Localisation : Storybrooke

MessageSujet: Re: It feels like fate [PV Rozen ♥]   Lun 3 Juil - 17:32

Maybe you and me.
Noa Wild & Rozen March

Une fée… Tu soupires grassement, évidemment que c’est une fée, elle empeste le cucutisme aigu senteur innocence. Tu la regardes presque blaser, c’est fée, mise à part un seul ! T’exaspères de leur comportement si nunuche et perdu de la vie. Tu regardes des fifilles et tu secoues la main. « Laissez-la mes chéries, ça va aller » celle-ci t’écoute au doigt et à l’œil. Détachant la jeune demoiselle tu lui tends la main pour l’aider à ce relevé. Tu n’es pas si salope que ça il ne faut pas abuser. « Ce n’est pas grave, je me doutais bien qu’un jour mon jardin va attirer tous les petits trucs magiques de la forêt, fée, gnome si y en à ». La regardant plus en détaille tu te dis directe que c’est le genre de fille qui chante toutes ses actions et croit en l’amour véritable de la vie qui dure et blablabla. Dès fois ce genre de choses est écrit sur les visages et elle n’y échappe pas, malheureusement pour elle. « Sinon ça va ? Pas trop de casse, elles sont obéissantes mais aussi bourrine que moi quand il s’agit de surveiller le jardin » tu t’approches et lui relèves le visage pour voir si son petit minois de fée n’a pas été égratigné ou quoi que soit de trop visible. Qui sait suffit qu’elle est une espèce de charmant au fesse qui vienne te voir énerver comme l’armé des Huns pour te démonter la gueule pour avoir touché à sa chérie d’amour loulou.

« Viens, vu que t’es là, tu ne vas pas partir aussi vite, autant que tu fasses ton petit tour tu seras plus hanté par l’envie de venir virevolter ici comme un moustique » elle ne devait pas trop comprendre ce que tu dis, évidemment c’est un code entre toi et Charles, qui est aussi une fée. Mais bizarrement avec lui c’est une vraie complicité, c’est ton homonyme masculin, ton toi en plus exagéré. Tu adores ce petit moustique, car oui quand il se transforme tu croirais voir un moustique, une tapette magique ! Bref tu la guides, passant un rideau de lierre de province qui avait la particularité d’avoir de magnifiques petites fleures blanches bien odorantes. Tu lui ouvres le rideau pour qu’elle entre enfin dans le centre de ce jardin que tu as durement travaillé pour te recréer ton Wonderland à toi. C’est alors que des milliers de petites têtes et de petits yeux viennent fixer la nouvelle venue. Pas habitués à voir de nouvelles têtes, elles se mettent à faire des messes basses entre elles. « Les chéries je vous présente…Heu…..C’est quoi ton prénom déjà ? »

« Tu sais quoi présente toi, je vais remplir les arrosoirs » en effet, vu qu’elle est là autant qu’elle aide. Tu la laisses se faire juger de la tête au pied par ta colonie de petites plantes et de grosses fleures. Celle-ci se met à faire des petits bruits d’extases, une fée, évidemment que les fleurs aiment les fées. C’est le principe de la nature. « Transformez-vous !! » Ou alors « joues avec nous !! » Disaient les carrer de pâquerettes au sol. Certaines étaient sublimées par la venue de cette jeune femme, d’autre s’en foute comme l’an quarante, notamment les roses avec leur caractère hautaines. Mais ça t’amuse de les voir aussi enjouées, ça bouscule un peu leur quotidien. Ce n'est pas plus mal, à part toi elles ne voient pas grand monde. « Tien prend ça, tu vas m’aider à les arroser. Tu y vas délicatement, ce n’est pas des vulgaires fleurs en pot, imagine que tu prends des perles d’eau pour les mettre sur les pétales » Non, tu n’as pas fait ça ! Et si tu as regardé les films sur les personnages de contes, et notamment Clochette, et dans le dessin animé ils montrent les petites fées faire ce genre de truc bizarre. Comme si une goutte d’eau suffisait pour faire pousser une graine…S’il vous plaît !

« Tu te mets bien en hauteur pour que la pluie d’eau englobe le plus de fleurs, j’ai que deux arrosoirs alors j’espère que t’es motivée ! » Ouais t’es comme ça, tu engages la première venue comme si ça faisait longtemps que tu la connaissais. « Ho est moi c’est Rozen, si tu veux m’appeler pour éviter le Hé ! ok ? »
electric bird.


_________________
I'M NUT, BABY I'M MAD
You can BE Alice, I'll YOUR mad hatter. ▬
Hit me with your sweet love Steal me with a kiss. I'm gonna be a bubblegum bitch.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Noa Wild

▻ Messages : 116
▻ Date d'inscription : 28/03/2017
▻ Localisation : Dans la forêt de Storybooke #Hidding

MessageSujet: Re: It feels like fate [PV Rozen ♥]   Lun 10 Juil - 18:38

It feels like fate
Rozen & Noa

Moi qui pensait que les rêves étaient des guident de la vie, qu’ils permettaient à notre inconscient de se manifester et de nous donner des conseils plus calmes et reposés. Eh bien, le conseil qu’il m’a donné la nuit passée n’était pas le meilleur qu’il eut fait, franchement, j’étais arrivée dans un lieu certes magnifique, mais qui semblait plutôt austère aux autres personnes, au plutôt à moi. Oui j’étais rentrée un peu au hasard mais je n’avais pas voulu embêter qui que ce soit. Je voulais juste, je sais pas moi, trouver un indice sur Isaac, sur mon amour perdu ou alors quelque chose pour me guider vers un avenir plus radieux.

Puis finalement la jeune femme légèrement agressive redevint presque « normale », elle permit à ses plantes de me relâcher, puis m’aida même à me relever, ce qui était gentil de sa part. Elle m’inspecta un instant s’excusant en quelque sorte, ce que je trouvais même plutôt mignon de sa part, c’était surprenant, mais de façon très positive. « Je n’ai rien, merci de m’avoir relâchée...et encore désolée, je ne voulais pas vous déranger. », lui dis-je alors vraiment contrite, et puis la prochaine fois que j’irai quelque part, je devrait plutôt y aller sous ma forme magique, en essayant de ne pas me faire remarquer, sinon madame le maire ne serait sans doute pas super contente d’apprendre qu’une fée s’est baladée normalement dans la ville.

La jeune femme me surpris à nouveau en me proposant de rester encore un peu, ce qui me fit sourire et retrouver ma bonne humeur. Malgré son attitude bourrine et un peu rentre dedans, elle semblait être quelqu’un d’intéressant.

Son jardin était aussi vivant que celui de Roselia, c’était stupéfiant de voir qu’une autre personne que les fées pouvait aussi bien se débrouiller avec les plantes. Elle me présenta alors à ses filles, enfin plutôt me demanda de me présenter tandis qu’elle allait chercher de quoi les arroser. Je fis une petite révérence auprès de ces sublimes fleurs et m’exécutais : « Bonjour, je suis vraiment enchantée de vous rencontrer, je me nomme Noa...je suis une fée des animaux... », leur dis-je alors.

Puis, elle me donna les instructions, être délicate, j’aimais beaucoup l’image des perles d’eau, c’était visuel et très compréhensif. Je lui fis signe de la tête puis j’espérais faire cette tâche correctement, je ne voulais pas encore me faire disputer et puis je ne voulais surtout pas abimer ces jolies fleurs. « Tu te mets bien en hauteur pour que la pluie d’eau englobe le plus de fleurs, j’ai que deux arrosoirs alors j’espère que t’es motivée ! Ho est moi c’est Rozen, si tu veux m’appeler pour éviter le Hé ! Ok ? » 

Je souris alors à Rozen, puis je lui répondis gentiment : « Enchantée Rozen ! Je trouve ton jardin magnifique, il est vraiment splendide, comme j’en ai très peu vu et pourtant j’ai beaucoup voyagé dans les divers Royaumes... ». M’attelant à la tâche, je commençais à faire comme Rozen m’avait dit, légèrement en hauteur, je faisais tomber doucement l’eau sur les fleurs et leurs feuilles. Je leur demandais même la permission avant de toucher leur feuilles et de passer doucement la main dessus afin de bien hydrater et enlever des éventuelles poussières sur celles-ci.

« Merci de me permettre d’être ici, c’est gentil... », lui dis-je alors, pas vraiment sûre de moi, j’étais un peu déboussolée et perdue, mais être ici, arroser les fleurs, sentir leur odeur, pouvait peut-être me procurer la force dont j’avais besoin pour continuer. Je voulais poser des questions à Rozen, pour mieux la connaître, mais j’avais un peu peur de sa réaction, surtout au vu de notre rencontre… Je n’avais pas assez de forces pour essuyer un rejet, pas aujourd’hui, pas maintenant.

made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas

In my world all ponies eat rainbows and poop butterflies
In my world all ponies eat rainbows and poop butterflies
avatar
Rozen D. March

▻ Messages : 636
▻ Date d'inscription : 23/01/2017
▻ Localisation : Storybrooke

MessageSujet: Re: It feels like fate [PV Rozen ♥]   Mar 15 Aoû - 18:38

Maybe you and me.
Noa Wild & Rozen March

La petite rousse était adorable dans son genre, et faut dire que lui faire peur était assez drôle, mais maintenant elle s’occupe des fleurs comme tu l'as demandé. Elle peut vraiment être utile en fait. Tu la regarde faire, elle encaisse tes ordres, et effectue un travail parfait des les premiers gestes. Tu es amusée, mais aussi confiante rapidement avec elle. Même si cela ne fait quelques minutes que vous vous connaissez. Tu souris alors qu’elle complimente ton jardin, en t’approchant tu lui piques la joue « ce n’est pas moi qu’il faut remercier, c’est elles, sans elle le jardin n’existe pas, c’est l’inverse avec les fleurs Wonderlandiennes. Elle créer le jardin, nous nous somme juste là pour les ravie et les rendre plus belles ! » Tu clignes d’un œil et vas chercher une brosse avant de lui tendre « bon ce n'est pas la meilleure brosse du monde, mais ça enlèvera les salissures sur tes vêtements » tu retournes terminer ce que tu es venue faire. Elle ne fait que te remercier, tu lui donnes une pichenette sur le nez « ne me remercie pas si vite, on ne se connaît pas tant que ça, pour le moment tes adorable, bon tes une fée, donc les fées son très ….Bisounours dans ma tête » tu ne te références pas du tout à Charles.. non-non. Bref tu la regardes de nouveau « mais de rien si cela te fait plaisir, et que tu veux trouver une occupation, on peu s’arranger pour que tu viennes plus souvent » allant allumer des lampions pour donner une petite ambiance tu reviens vers elle et lui prend la main.

Allant vers le petit mobilier de jardin tu lui imposes presque de s’asseoir « bon alors Noa, t’es une maudite ou une immigrée ? tu l’as trouvé comment mon jardin, J’espère que ça reste entre nous, je l’ai créé sans l’accord des autres, alors je veux que sa reste secret pour le moment » tu regarde tes deux pieds de haricot magiques. Quelque chose que tu n’es pas sure que les autorités de Storybrooke acceptent dans leur ville, ça peu être un avantage comme un inconvénient celons qui l’utilise. « Moi je suis là depuis la malédiction, je tiens le salon de thé dans la rue commerçante principale. Tu peux y passer si tu veux, j’ai un ami fée aussi il pourra sûrement t’aider » car oui même si elle ne t’as rien dis tu vois bien qu’elle est étrangère à ce monde, donc une immigrée. Te callant grassement contre le dossier de la chaise tu regardes les étoiles. « Pourquoi tu es venue ici toi ? Désolé mais tu pu la nouvelle… Ta façon de te comporter, de voir les gens et les choses, pas besoin de le dire je sais que tes venues avec les vagues de personne. Je ne me trompe pas hein ? » Tu ris amusée de voir sa tête de poupée. « Je crois que Charles va bien t’aimer » c’était tout à fait ironique sur le moment, tu connais Charles, et vue son caractère tu ne penses pas que les deux vont faire des ballade main dans la main.

« Tu as une petite faim ? » Tu te lèves lui laissant le temps d’enfin répondre et se présenter en bonne et du forme. Tu approches d’un arbre le seul pour le moment, un pommier très vivace. Tu lui toques le bois pour lui soumettre l’idée de te laisser deux pommes, mais celui-ci joueur préfère te les envoyer en pleine poitrine « connard… » En même temps tu es habituée, la flore de ton monde est comme ça, chacun son caractère. « Tien, elles sont pénibles à avoir mais elles sont tellement sucrées et juteuses, t’en trouvera pas des comme ça dans les magasins ici » tu croques dedans et la regardes de nouveau « tu arrives à t’intégrer ici ? Tu as un logement un travail ? » Tu es très curieuse, en même temps comment faire connaissance autrement. C’est une nouvelle, il faut qu’elle s’adapte vite à la vie ici. C’est un peu le combat de Régina en ce moment, d’intégrer tout ses étranger à ce nouveau monde qui n’est pas le leur, sans éveiller les soupçons des vrais natifs de ce monde sans magie qui pullule dans les rues.
electric bird.


_________________
I'M NUT, BABY I'M MAD
You can BE Alice, I'll YOUR mad hatter. ▬
Hit me with your sweet love Steal me with a kiss. I'm gonna be a bubblegum bitch.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Noa Wild

▻ Messages : 116
▻ Date d'inscription : 28/03/2017
▻ Localisation : Dans la forêt de Storybooke #Hidding

MessageSujet: Re: It feels like fate [PV Rozen ♥]   Sam 19 Aoû - 21:33

It feels like fate
Rozen & Noa

Rozen était une très gentille personne et bien qu’au début j’avais cru qu’elle allait me mettre dehors avec perte et fracas, maintenant j’étais là, en train d’arroser tranquillement les fleurs comme elle me l’avait demandé. Elle ne prenait pas de gants avec moi, me pinçant les joues, me souriant, me criant dessus, c’était… rafraîchissant, j’aimais bien cette jeune fille qui m’expliquait alors le fonctionnement d’un jardin de Wonderland. Je m’étais déjà rendue dans ce pays un peu particulier, ce lieu magique où j’ai eu la chance de rencontrer et d’aider une jeune reine. Je souriais, me demandant ce qu’il lui était arrivé après mon départ et jusqu’à maintenant, puis gentiment Rozen me donna une petite brosse pour que je puisse enlever les salissures sur mes vêtements. Je lui souris alors et la remerciait de nouveau, j’avais un peu l’impression de faire que ça mais ce n’était pas une raison pour ne pas le faire…
Retournant à ses affaires tandis que je m’affairais à me re-rendre présentable, Rozen me dit que j’étais la bienvenue si je le souhaitais, je pouvais revenir. J’en fus totalement ravie et honorée, vraiment contente, mon sourire me monta jusqu’aux yeux.

« J’adorais revenir ici te voir et m’occuper des petites Wonderlandiennes si tu veux bien... », lui dis-je alors, j’étais certes venue par hasard mais cela avait été une bonne chose, comme un déclic, la jeune fille n’avait pas idée à quel point ça me faisait plaisir de me savoir voulue au moins dans un endroit aussi magnifique que celui-ci.
Rozen me prit alors par la main avant de me forcer presque à m’asseoir vers le petit mobilier de jardin, je me laissais faire, après tout je n’avais pas de raison de refuser et puis j’avais bien envie de rester, j’appréciais l’énergie de la jeune femme, elle était speed, mais aussi douce, attentionnée, un peu folle, mais pouvait-on vraiment le lui reprocher ? Non, nous avions tous nos petits trucs, moi j’étais souvent très… « fée », un peu naïve par moment…

J’écoutais Rozen qui me parlait de divers points sans pour autant me laisser le temps d’en placer une, je retins alors ses principales interrogations puis lui répondit lorsqu’elle me demanda si j’avais une petite faim : « Hmmm, oui, merci Rozen... », je la regardais s’approcher d’un arbre qui lui donna, non lança deux pommes assez violemment puis elle m’en donna une. « Merci... », lui dis-je avant de mordre dedans et d’adorer ! Elle était juteuse et très sucrée, comme j’adorais ! Puis un peu plus sérieusement, je répondis aux interrogations de Rozie : « Je suis effectivement arrivée avec le Chapelier, ça n’a pas été facile mais je commence peu à peu à m’habituer à ma vie ici. Je suis arrivée dans ton jardin un peu par hasard, guidée par un rêve et quelques animaux de la forêt aussi... », je souriais timidement, j’avais suivi mon instinct, un rêve et les animaux de la forêt, ça craignait un peu ! Mais c’était comme ça, et puis j’avais pu faire une merveilleuse rencontre et découverte ! « Je ne dirai rien, tu peux me faire confiance », lui dis-je alors avant d’ajouter, « Je suis venue ici parce que je recherche une personne très importante pour moi et que c’était le dernier endroit qu’il me reste à essayer », je regardais alors la pomme, le regard un peu triste, la tête ailleurs puis, je me secouais un peu avant de me reprendre et de sourire à Rozen, « Et non pour l’instant je n’ai ni travail ni véritable logement… je suis un peu pommée je l’avoue, mais je fais plus de bonnes rencontres que de mauvaises donc ça va... », lui dis-je en mangeant à nouveau un petit morceau de cette délicieuse pomme.

« Dis-moi Rozen, tu as été maudite, toi ? Tu jardines depuis longtemps ? Vu la provenance de tes fleurs, ça veut dire que tu es Wonderlandienne, c’est ça ? Dis m’en plus sur toi, je suis curieuse ! », la harcelais-je alors de questions, j’avais envie de découvrir la jeune fille et puis je la trouvais très sympathique vraiment… peut-être le début de quelque chose ?

made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: It feels like fate [PV Rozen ♥]   

Revenir en haut Aller en bas
 
It feels like fate [PV Rozen ♥]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haitian Deportees Fate Now In The Hands Of Team Obama
» fate testarossa,vita chan et les autres.
» Fate Stay Night RPG (demande de partenariat)
» United By The Fate, partenariat
» fan club de Fate (idée de michiyo)

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
HAPPY ENDINGS CHRONICLES :: Storybrooke & le monde sans magie :: La périphérie :: Wonderlandian Garden-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: