AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 (FB) Un joyeux, ou peut-être pas, anniversaire.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

princesse des livres
princesse des livres
avatar
Belle French

▻ Messages : 268
▻ Date d'inscription : 15/01/2017
▻ Localisation : Storybrooke

MessageSujet: (FB) Un joyeux, ou peut-être pas, anniversaire.    Dim 2 Juil - 10:57


Un joyeux, ou peut-être pas, anniversaire.


BelleRumple


Cette nuit là, Belle eut beaucoup de mal à trouver le sommeil. Le lendemain allait être le jour de son anniversaire et ça allait être la première fois de sa vie qu’elle ne serait pas avec ses parents et ses amies pour le fêter. Certes, elle avait sauvé le Royaume de son père ainsi qu’un nombre incroyable de vie dans la foulée, mais tout cci lui avait demandé un immense sacrifice. Même si elle n’avait pas hésité une seconde à le faire, elle aurait bien voulu que Rumple change d’avis et la laisse s’en aller. Mais ce dernier n’en avait nullement l’intention, un marché était un marché. Qui sait, peut-être que ce dernier lui accorderait cette faveur de voir sa famille pour son anniversaire. Il allait donc falloir qu’elle fasse tout pour qu’il soit content d’elle et qui sait, peut-être... Le soleil commençait à peine à poindre le bout de son nez que Belle se leva. Une fois sa toilette faite et habillée, elle alla faire toutes ses corvées matinal et bien plus encore. Elle fit la tarte préférée de Rumple et monta le plateau pour le petit déjeuné. Elle coupa un joli morceau de tarte et sortit les feuilles de thé afin que ces dernières n’infusent pas trop, car ça gâcherait tout le goût. Elle prit ensuite une grande inspiration, chaque confrontation avec Le Ténébreux était une épreuve pour la jeune femme, car elle ne savait jamais dans quelle conditions d’humeurs elle allait le trouver.

Elle traversa un nombre incroyable de couloirs et entra dans la grande salle à manger. A première vue, il devait encore être en train de filer de la paille pour la changer en or. Elle posa donc le plateau sur la grande table en bois et décida de nettoyer le vaisselier. Elle prit chaque objet aves une très grande délicatesse et se mit à les nettoyer un par un, faisant tomber la fine couche de poussière qui s’était posée sur eux sans leur demander son avis. Tout en époussetant, elle répétait dans sa tête ce qu’elle avait prévu de dire à Rumple afin que ce dernier la laisse passer son anniversaire avec son père. Il lui manquait tellement et elle avait tellement envie de le serrer contre elle. Si ce dernier acceptait, ce serait pour la jeune femme le plus beau des cadeaux. Elle referma la vitrine et entendit les bas du Ténébreux arriver vers la porte. Elle se mit face à cette dernière et sourira pour l’accueillir comme il se devait.


(c) AMIANTE


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Rumpelstiltskin Gold

▻ Messages : 79
▻ Date d'inscription : 17/01/2017
▻ Localisation : Storybrooke

MessageSujet: Re: (FB) Un joyeux, ou peut-être pas, anniversaire.    Mer 19 Juil - 21:05

Cela semblait être un jour comme les autres pour le ténébreux, l’étrange bête se terrait dans son palais, mais certainement pas pour couler de longs jours paisibles. Filant la paille, encore et encore, se vider l’esprit et songer à tout et rien. Mettre les idées dans l’ordre, classer sa cruauté loin de la logique, cruauté qui pourtant animait son pouvoir et lui permettait de filer de l’or Un secret qu’il n’avait partagé qu’avec une seule personne dans le passé, cette ingrate Cora. Reine de cœur, reine qui eut brisé le sien. Du moins, sur le moment. Il s’en était fort bien remis, refusant tout simplement l’amour dans sa vie. Une vie bien sombre, pour toujours sans lumière. Retrouver un fils et après ? Celui-ci le haïra peut-être encore plus, mais Rumpel ne s’encombrait pas de cela, sans quoi il n’aurait plus le moindre espoir. Il continuait à filer la paille, sans se soucier de Belle, de ses activités habituelles. Il n’aurait pu croire que la jeune femme ferait une aussi bonne domestique, du moins pas aussi rapidement, car malgré tout, il avait du flaire. Il avait sentit chez elle sa bonté, sa serviabilité. Et question services, elle avait de quoi faire. Le château était immense et à peine décrassé d’un coté qu’il fallait recommencer. Oh pourtant, il lui suffirait que d’un petit sort pour que tout reste propre, mais en quoi serait-ce amusant ? Et au fond de lui, même s’il ne voulait pas l’admettre… Il appréciait la compagnie de cette jeune femme, car s’il n’en avait pas été le cas, il l’aurait chassé depuis longtemps. La solitude n’avait plus la même froideur depuis qu’elle était là.

Son petit déjeuner servit, il attendit quelques minutes avant de se lever et se restaurer. Il sentait sa douceur dans chaque bouchée, c’était bien plus délicieux que ça en avait l’air… Mais comment lui dire ? Ne surtout pas le lui dire bien sur !

Après cela, il décida de la rejoindre car le ténébreux savait à peu près tout en ce monde. Il n’ignorait pas que c’était l’anniversaire de sa servante. Il n’était pas du genre à faire des cadeaux, mais elle était la personne qui semblait le plus mériter quelque chose sous ce toit. Etait-elle obligée de le savoir ? Bien sur que non ! « Bien, il semblerait que vous ayez une requête à me formuler très chère. » Que pouvait bien vouloir la jeune femme ? Une nouvelle robe, un bijou, une licorne ? Sa liberté ? Oh, ça il le sentait bien venir et il se fera un plaisir de lui briser ce doux rêve. « On dirait une petite mélodie que vous répétez sans cesse, je vous en prie que risquez vous à part un non ? » Un sourire, presque courtois, mais toute la mesquinerie était quelque peu palpable dans son être entier.
Revenir en haut Aller en bas

princesse des livres
princesse des livres
avatar
Belle French

▻ Messages : 268
▻ Date d'inscription : 15/01/2017
▻ Localisation : Storybrooke

MessageSujet: Re: (FB) Un joyeux, ou peut-être pas, anniversaire.    Sam 5 Aoû - 15:23


Un joyeux, ou peut-être pas,  anniversaire.


BelleRumple


Belle ne put s’empêcher de jeter un coup d’œil à Rumple qui était en train de manger. Elle avait apprit à lire et à comprendre ses émotions mais ça ne marchait pas toujours. En revanche, elle savait très bien qu’il appréciait la tarte qu’elle avait faite pour lui et ça la ravit. Car au début, elle en avait laissée brûler plus d’une. Mais plus le temps passait et plus elle s’améliorait. Elle était donc devenue une excellente cuisinière. Le vaisselier avait vraiment besoin que l’on s’occupe de lui, dorénavant, il fallait que Belle s’en occupe en premier le matin, car ce dernier prenait vite la poussière. Elle essayait de se concentrer sur autre chose que sur sa demande. Ses mains tremblaient un peu mais elle devait faire attention de ne rien faire tomber, sans quoi, sa colère serait terrible, et elle ne voulait pas que ça arrive.

La jeune femme s’était quand même faite à l’idée que ce dernier pourrait lui dire non. Mais elle essayait de positiver, elle savait qu’il y avait du bien au plus profond de lui, même s’il ne voulait pas l’admettre. En revanche, Belle constatait que son avis comptait pour lui et que parfois, elle arrivait à lui faire entendre raison. C’était d’ailleurs grâce à cela qu’elle avait pu sauver Robin. Elle était tellement concentrée sur sa tâche, qu’elle ne l’entendit pas arriver derrière elle. Elle sursauta à sa question, mais heureusement pour elle, elle n’avait rien dans ses mains à ce moment-là. « Oh je suis désolée vous m’avez fait peur. » Elle sentait son cœur battra la chamade dans sa poitrine.

Ainsi, elle ne pouvait donc rien lui cacher, il avait déjà comprit qu’elle avait une faveur à lui demander. Elle referma la vitrine et posa son plumeau sur la table. Il avait raison, elle risquait juste un non, mais ce non allait vraiment l’anéantir, allait-il être cruel à ce point ? C’était pratiquement certain. Il fallait donc qu’elle prenne son courage à deux mains et qu’elle lui dise. « Oui, vous avez raison » Elle s’appuya un peu contre la table car ses jambes tremblaient un peu. « Voilà, comme aujourd’hui c’est mon anniversaire, j’aimerai savoir si je suis autorisée à revoir mon père pour la journée… Il est toute la famille qu’il me reste et il me manque vraiment beaucoup. »

Elle avait réussi à le dire et à maitriser les sanglots de sa voix. Ce qui n’avait vraiment pas été facile. A présent, tout reposait sur lui. Belle priait de tout son cœur pour qu’il accepte de lui accorder cette faveur.



(c) AMIANTE


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Rumpelstiltskin Gold

▻ Messages : 79
▻ Date d'inscription : 17/01/2017
▻ Localisation : Storybrooke

MessageSujet: Re: (FB) Un joyeux, ou peut-être pas, anniversaire.    Lun 2 Oct - 22:34

Le ténébreux n’était pas dupe, il savait que Belle l’observait beaucoup dans le but de l’analyser, ce n’était pas une fille idiote bien qu’il s’amusait à la traiter comme une sotte. Elle était bien au contraire très intelligente, dans un sens, ça l’amusait assez de voir par quels moyens elle comptait essayer de le manipuler, de faire sa place auprès de lui peut-être que les ténèbres finiront par l’attirer ou bien trouverait-elle un moyen de s’acheter, de le prendre à son propre jeu comme l’eut fait Cora. Il était assez curieux de découvrir cela, c’était une nouvelle forme de divertissement pour lui. Cela occupait ses tristes jours. Quand il apparu derrière celle-ci, la réaction attendue ne manqua pas. Il sourit, il ne fallait guère plus pour l’égayer. Si sinistre, mais on ne pouvait pas lui reprocher de ne pas avoir d’humour. Pourtant, il ne fut pas un homme qui riait souvent, fortement tourmenté par la vie. Probablement que les ténèbres ont refoulé d’autres aspects cachés de sa personnalité, à moins que ça ne soit que sa folie démentielle. Le voici presque à l’encourager à lui demander, l’encourager à avoir l’espoir d’obtenir une approbation de sa part. Il ne comptait rien en faire, un marché est un marché ! Mais il était bien curieux de savoir ce qu’elle pensait pouvoir espérer lui demander. Elle du prendre bien du courage pour s’adresser à lui, il se délectait de sa peur.

C’est ainsi qu’il apprit que c’était l’anniversaire de sa servante. Une information qui ne lui avait aucun intérêt, il ne fêtait pas ce genre de chose. Chaque année le séparant de son fils était un véritable supplice. Certes il imposait cela à un père, le père de Belle, qui ne s’engageait cependant pas en guerre contre le ténébreux pour obtenir la liberté de sa fille adorée. « Ne devrait-il pas être votre père qui d’usage devrait chercher à vous voir en ce jour et non pas l’inverse ? » Ne pas se priver pour lui faire remarquer cela, la solitude est plus amusante à regarder chez les autres, pourquoi devrait-il être le seul à en souffrir ? « Et si vous partez pour la journée, vous rompriez votre parole ma chère et qui s’occupera de toutes les choses à faire aujourd’hui ? » Des tâches qui attendaient depuis des années certes, mais qui étaient à l’ordre du jour. Il arqua un sourcil d’interrogation, il était assez contrarié qu’elle lui demanda de partir, cependant au fil des jours passés avec elle dans son palais, il serait mentir que de prétendre que les émotions de Belle n’impactaient pas le moins du monde sur sa productivité, allez savoir pourquoi… Après tout, elle était là seule a être parvenu à le faire sourire, en dehors de tout contexte de moquerie, un sourire sincère.

Revenir en haut Aller en bas

princesse des livres
princesse des livres
avatar
Belle French

▻ Messages : 268
▻ Date d'inscription : 15/01/2017
▻ Localisation : Storybrooke

MessageSujet: Re: (FB) Un joyeux, ou peut-être pas, anniversaire.    Jeu 12 Oct - 11:50


Un joyeux, ou peut-être pas,  anniversaire.


BelleRumple


On dit que l’espoir fait vivre, pourtant, quand on est gouvernante chez le Ténébreux, l’espoir n’existe pas vraiment. C’est même un mot que je pourrai bannir de mon vocabulaire, et pourtant, je m’y accroche comme à une bouée de sauvetage. Cela fait un certain temps à présent que je suis à son service, et je trouve, sans vouloir me vanter, que je me suis bien accommodée à ma nouvelle condition. Bon, c’est vrai, il m’a quand même fallu un temps d’adaptation, mais à présent, tout va bien. Il m’arrivait même parfois d’effectuer mes tâches ménagèrent en fredonnant. Finalement, je trouve ça bien d’arriver dans une pièce et de la ranger puis de la nettoyer entièrement du sol au plafond. Bon, je dois quand même avouer que ce serait bien pratique si je pouvais avoir une deuxième personne avec moi, car il y a vraiment du travail pour plusieurs personnes. Je m’organise donc à ma manière. Je fais d’abord ce que le Ténébreux me demande, puis, je nettoie d’autres pièces de son château qui en ont vraiment bien besoin. Ce jour-là, je m’étais vraiment appliquée à faire en sorte que tout soit terminé dans les temps.

Pour moi, mon anniversaire était vraiment une occasion spéciale où j’espérai que le Ténébreux serait d’accord de m’accorder une faveur. Mais je me doutais par avance que les négociations n’allaient pas être facile, et je ne me doutais pas à quel point j’allais avoir raison. Il me dit que c’était plutôt à mon père de venir me voir et non l’inverse. Il avait raison sur ce point. « Oui, vous avez raison, alors, dans ce cas, est-ce que vous accepteriez que mon père vienne me voir ? » Je ne pu m’empêcher de me mordre la lèvre et de lui faire mon petit regard suppliant. Depuis que j’étais à son service, c’était la première fois que je lui demandais quelque chose, et à en juger par son petit regard vicieux, je savais qu’il allait tout faire pour me mettre des bâtons dans les roues. Toutes les choses à faire ? Elles pouvaient très bien attendre mon retour ou le départ de mon père s’il préférait. Je me m’y accroupis et posa ma main sur son avant bras. « Oh je vous en prie, accordez moi que mon père vienne me voir aujourd’hui… » Je m’attendais de plus en plus à un non… Pourtant, il savait très bien que les tâches qu’il voulait que j’effectue aujourd’hui n’étaient vraiment pas pressées et encore moins indispensable.

S’il me disait non, il allait falloir que je reste forte et que je ne pleure pas, je savais très bien qu’il avait horreur de ça, et depuis quelques temps, je ne pleurais plus. Il ne fallait donc pas que je recommence, car je risquais de le mettre en colère et je ne le voulais pas. Car même si j’étais habituée à sa présence, il me faisait quand même un peu peur par moment… « Ainsi, si mon père vient, je ne romprais pas ma promesse. » Je n’ajoutais rien de plus, décidant d’attendre ce que ce dernier allait me dire. Oh mère, si tu veilles sur moi de la haut, essaie de le convaincre…


(c) AMIANTE


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Rumpelstiltskin Gold

▻ Messages : 79
▻ Date d'inscription : 17/01/2017
▻ Localisation : Storybrooke

MessageSujet: Re: (FB) Un joyeux, ou peut-être pas, anniversaire.    Dim 19 Nov - 19:27

Le ténébreux ne comprenait pas pourquoi Belle gardait toujours espoir, il avait tout fait pour briser son existence et pourtant, c’était comme si elle s’était faite une raison ! Vraiment ! Parfois il avait même l’impression que ça lui plaisait de faire le ménage, qu’elle était même fière de ses progrès dans les tâches ménagère qui s’accumulait car Rumpel ne manquait jamais d’idée pour lui donner de nouvelles corvées. A commencer par nettoyer tous les draps du château alors que personne n’était jamais convié à y dormir, du moins, pas de ce genre de sommeil où l’on n’est pas tout simplement… Comment dire ? Mort ? Oui, exactement ! Rumpel était assez désarçonné par cette femme, bien qu’il ne le montre pas, elle apportait beaucoup de vie dans son quotidien si morbide. Il l’entendait chater, elle souriait bien souvent, c’était à peine croyable. Non pas qu’il regrettait ses pleurnicheries, mais il se demandait s’il n’avait pas eu raison de son esprit et causé sa folie.

Le concept des anniversaires était devenu déprimant à ses yeux, ce n’était jamais que compter les années loin de son fils. Cependant, il savait depuis combien de temps il l’avait perdu, chaque jour passé était marqué douloureusement dans son esprit. Lorsqu’elle lui demande de sortir voir son père, il eut une réponse des moins sympathiques à laquelle elle accrocha toujours un espoir. Sa deuxième demande le fit rire, vraiment. Il avait si rarement l’occasion d’entendre des choses aussi absurde, pourtant elle insista ! Elle voulait que son père vienne ici ou plutôt, qu’il le laisse entrer. Elle avait ‘air si triste, quelque part, il n’aimait plus la voir triste. Il s’était accoutumé à son sourire, mais malgré ce qu’il pourrait choisir, il pensait bien qu’elle serait atrocement déçue. Il ricana à nouveau, voila qu’elle voulait être plus futée que lui en ne rompant pas sa promesse, il ne doutait pas qu’elle soit très maline, mais malheureusement… Beaucoup trop naïve.

« Très bien ! » Gloussait-il. Il savait qu’il allait grandement l’étonner, après tout, c’était un jour… Spécial. « Qu’il en soit ainsi, j’ouvrirai les portes à votre vieux père s’il lui vient l’idée de venir jusqu’ici. » A nouveau il riait. Vraiment, son père était un terrible froussard, un combattant minable qui avait vendu sa fille adorée ! Jamais il n’allait venir au château des ténèbres, c’était une certitude. Probablement aurait-il du dire non, pour éviter à la jeune femme une si grande déception ? « Mais je doute qu’il ait le cran de venir. » Après tout, ils n’avaient jamais revu leur champion au village, comment était-ce déjà ? Gordon ? Gerard ? Gaston ? Oui, Gaston….

Le ténébreux s’apprêta à disposer quand il décida de faire volte face et sans raison aucune pour ajouter « S’il ne vient pas, je m’occuperai du diner. » Etait-ce une invitation ? Un lot de consolation ? Elle pouvait prendre ça comme elle le voulait, sur ces paroles, Rumpel parti se retrancher dans son bureau, curieux de savoir comment allait se dérouler cette journée…
Revenir en haut Aller en bas

princesse des livres
princesse des livres
avatar
Belle French

▻ Messages : 268
▻ Date d'inscription : 15/01/2017
▻ Localisation : Storybrooke

MessageSujet: Re: (FB) Un joyeux, ou peut-être pas, anniversaire.    Dim 19 Nov - 19:55


Un joyeux, ou peut-être pas,  anniversaire.


BelleRumple


Je n’en revenais pas de ce que je venais d’entendre, Rumple acceptait que mon père vienne me voir ! Est-ce que j’étais en train de rêver ? C’était tout à fait possible. Je me pinçais discrètement, non, j’étais bel et bien réveillée pourtant. C’était le plus beau cadeau que je pouvais espérer avoir, revoir mon père ! Je ne pu cacher ma joie et je me jetais dans les bras de Rumple. « Oh merci, merci milles fois ! » Je lui embrassai la joue. Ce geste familier me surprit autant que lui, je dois bien avouer que sur le coup, je n’avais pas réfléchis. Maintenant, la grande question était, est-ce que mon père allait avoir le courage de venir me voir ? J’étais certaine que oui, après tout, j’étais sa fille unique et si j’étais encore en vie, ça prouvait quand même que j’étais bien traitée. Rumple doutait du courage de mon père, pour lui, il ne viendrait pas mais moi, j’étais intimement persuadée du contraire. « Je suis certaine qu’il le fera pour moi. » Une phrase retint ensuite mon attention, il me dit que si mon père ne venait pas, il s’occuperait du dîner ? Comment devais-je interpréter la chose ? Je le laissai s’en aller sans ajouter quoi que ce soit.

J’étais tellement heureuse que rien ni personne ne pourrait gâcher ma bonne humeur. Je terminais mes tâches en chantant. Une fois mes besognes terminées, je pris ma cape et me mit en route vers le village, je n’avais plus besoin de demander la permission à Rumple, il me faisait confiance et il savait parfaitement que je revenais toujours. Il fallait que j’achète de la paille, j’avais remarqué que ce dernier n’en avait presque plus. J’en profitais pour faire quelques achats et je retournais au château. Une fois la paille rangée et les courses à leur place, je montais dans ma chambre afin d’écrire une lettre à mon père pour lui annoncer la bonne nouvelle. Je la postais et attendit sa réponse avec une certaine impatience. Cela faisait tellement longtemps que je ne l’avais pas revu.

Le temps passa et une lettre avec le sceau de mon père arriva au château, je m’empressai de l’ouvrir, j’avais déjà prévu tout un tas de choses pour son arrivée, mais le sourire que j’avais aux lèvres depuis ces deux dernières semaines finit par s’effacer et ma joie s’envola. Mon cœur se serra et ma gorge aussi. Sa réponse n’était pas positive… Il me parlait d’un déplacement important dans un autre Royaume qu’il ne pouvait pas remettre, il me disait aussi qu’il m’avait prévu un cadeau et que ce dernier allait suivre. Comment mon propre père pouvait-il me faire une chose aussi atroce ? J’enfouis la lettre dans la poche de mon tablier et je plaquais ma main devant la bouche afin d’étouffer mon sanglot. Rumple avait eu raison, mon père n’avait même pas le courage de venir me voir. C’était comme s’il venait de tirer un trait sur moi, comme si pour lui, je n’existais plus du tout… Je devais me mettre rapidement au travail, l’heure du repas n’allait pas tarder à arriver, il fallait que je m’active. Une fois le repas prêt, je le dressais sur un plateau, je pris le soin de sécher mes larmes, pris une grande inspiration et entra dans la salle à manger.



(c) AMIANTE


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Rumpelstiltskin Gold

▻ Messages : 79
▻ Date d'inscription : 17/01/2017
▻ Localisation : Storybrooke

MessageSujet: Re: (FB) Un joyeux, ou peut-être pas, anniversaire.    Mer 22 Nov - 22:35

Le ténébreux ne se trompait que rarement, bien qu’il avait toujours des difficultés à anticiper certains comportements liés aux émotions humaines, sans les sous estimer. Non, il était bien du genre à tout calculer, pour avoir un coup d’avance ! Cependant, il ne pouvait pas vraiment se tromper sur le cas du père de Belle, car il faut le dire, il connaissait la Lâcheté. Il savait comment cela peut impacter sur le comportement des gens, même, braver les sentiments. La lâché vous pousse à être ce que vous ne voulez pas être, un traite, un menteur, celui qui abandonne… Voila qu’à présent, le père de Belle avait également abandonné sa fille. Il le savait, formellement, puisqu’il tenait à la main la lettre qu’il avait écrite à Belle. Oh un simple tour de passe-passe pour que ce bout de papier taché de larmes arrive dans les mains du ténébreux. De la magie de bas étage. Cependant, il ne comptait pas lui cacher avoir lu ce morceau de parchemin. Non, il ne culpabilisera pas pour son larcin, la jeune femme devait bien savoir qu’il en serait informé d’une manière ou d’une autre… Cela faisait des jours que ça durait, qu’il la voyait espérer et c’était comme s’il avait commencé à la connaitre et pouvait deviner sans problème qu’elle n’allait pas le lui dire. Après tout, il était une bête, qui voudrait s’y confier ? Lui, ne voulait pas se torturer de savoir si elle comptait l’informer ou non, il prenait les devant, une fois de plus.

Rumpel était donc assit à sa table, la lettre entre les mains quand Belle arriva avec un plateau, cet air dur qu’elle prenait pour mettre un masque sur son visage. « Puisque votre père ne viendra pas, il semblerait que je vous doive un diner. » Il n’avait qu’une parole ! A ces mots, il fit disparaitre la lettre de son père dans une fumée rouge, celle-ci retourna dans la poche de la servante. D’un regard sérieux malgré son air fou, il demanda « A moins que vous préfériez que je l’assassine ? » A vrai dire, c’était lui qui avait grandement envie de le tuer, bien que pour commettre un crime, il n’avait besoin de l’autorisation de personne ! Il avait demandé cela tout à fait naturellement, car après tout, quelque part au fond de lui, cela le dérangeait qu’il eut fait de la peine à Belle. Il ne saurait dire pourquoi, mais il avait toujours une solution radicale à ce genre d’inconvenance… Pourquoi faire cette faveur à Belle ? Et bien... C'était son cadeau d'anniversaire, il fallait bien que ça lui fasse, plaisir ? Et les deux solutions seront également un plaisir à offrir que ce soit de la part de l'homme ou de la bête.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: (FB) Un joyeux, ou peut-être pas, anniversaire.    

Revenir en haut Aller en bas
 
(FB) Un joyeux, ou peut-être pas, anniversaire.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Joyeux noel à tous!
» La Taverne du Nain Joyeux
» Peut-on se passer de la farine de blé ?
» Joyeux noël à tous !
» Joyeux Noel à tous

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HAPPY ENDINGS CHRONICLES :: Le monde des contes :: Les Terres de l'Est :: La Forêt Enchantée-
Sauter vers: