AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Rp loterie - Dans le corps d'un autre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Storyteller

▻ Messages : 297
▻ Date d'inscription : 20/01/2017

MessageSujet: Rp loterie - Dans le corps d'un autre   Dim 2 Juil - 21:38

Dans le corps d'un autre

Charles L. Sjörgen - Hayden L. Ravenswood - Louise Lemire - Noa Wild

Alors que vous vous baladiez le plus innocemment du monde sur le port, vous êtes pris de vertige, et rapidement avant même que vous ne puissiez réagir, vous tombez dans les pommes tous les quatre en même temps. Pendant votre moment d'inconscience votre esprit s’échappe de votre corps pour venir squatter le corps d’un autre. Rassurez-vous cela ne durera que quelques heures.

Détails pour les participants :
Charles va dans le corps de Lousie et vice-versa
Hayden va dans le corps de Noaet vice-versa

Règles :
- Toutes les règles relatives aux Rps restent les mêmes.
- Si vous avez besoin d'un peu de relance ou de l'intervention du MJ vous pouvez envoyer un MP à Juliette White-Queen
- Vous pouvez lancer les dés autant que vous voulez mais contrairement aux intrigues c'est vous qui choisissez le resultat.


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Charles G. Sjörgen

▻ Messages : 316
▻ Date d'inscription : 06/05/2017

MessageSujet: Re: Rp loterie - Dans le corps d'un autre   Mer 5 Juil - 17:21


Message Man - Twenty Øne Pilots

Charles traversait tranquillement le port avec Louise. Enfin tranquillement était un grand mot. Déjà, il ne comprenait pas pourquoi au final il devait se retrouver tout seul avec elle à devoir traverser la moitié de la ville pour retrouver la tierce personne capable de les aider à cohabiter l’un avec l’autre. Cette personne n’était autre que Rozen, la médiatrice de ces deux ados puériles qui pour x raisons, avaient décidé de se faire la guerre. Il y avait eu un premier point de rendez-vous, mais finalement Rozy était en retard. Donc au final, on perdait du temps pour le programme d’après. On devait aller louer des videos, puis ensuite passer prendre du pop-corn et direction la Rozette pour se faire une petite soirée ciné chez elle. Sauf qu’elle devait faire les courses avec nous. Ensuite, j’ai pas compris ce qui s’est passé. Moi j’avais oublié mon téléphone et donc elle parlait qu’avec Louise et à part me dire de la suivre, le programme à changé, j’ai rien su d’autre. J’étais donc obligé de me le coltiner encore un moment tout seul et en plus c’est moi qui devait la suivre. Comme toujours !

Trainant des pieds, rien que parce que c’était lui qui devait porter les bouteilles, il emboitait le pas de Louise. La vague idée qu’elle puisse le balader alors qu’il était déjà fatigué rien qu’à penser à porter quoi que ce soit, le traversa. Si c’était ça et qu’il en avait la preuve ne serai-ce que visuelle, il la foutait dans l’eau. Soudain, il dut s’arrêter. Il avait la tête qui tournait. « Putain mais je t’avais dis. Trop d’effort vont finir par me tuer ! » se pensait-il prit de vertige à trop porter pour beau petit corps tout fragile. Après ça, il ne vit plus rien. La bouteille de vodka se vidait sur les pavés du port.

Il ouvrit alors les yeux et vit les dalles, puis ses ongles manucurés et vernis dessus. Mes ongles vernis ?… Levant la tête, il s’aperçut quelques mètres plus loin sur le carrelage. Il se redressa comme il pouvait, commençant par ramper et s’approcher. Puis dans son champs de visions, il vit quelques mèches aux couleurs vives. Il poussa un cri. « Oh non la pute ! Pas encore ! » se mit-il à paniquer, pensant que Louise lui avait retint les cheveux. Il pensa alors à un mauvais rêve et il se fit mal à la poitrine. Il avait tapé dans un pavé. Portant alors sa main à son thorax, il trouva un sein. Il hurla à nouveau.

Il se releva et s'accroupit devant son corps. Il s'attrapa et se secouait vivement de ses petites mains vernis. " hey moi réveilles toi ! Hoooo ! Mais réveilles toi ! "
acidbrain


Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Rp loterie - Dans le corps d'un autre   Mer 5 Juil - 19:52

Fermant les yeux tout en laissant mon visage être caressé par le vent, je profitais de la faible brise qui adoucissait quelque peu les températures estivales de ces derniers jours. Je souffrais encore du mal de tête dû à ma gueule de bois. Voilà ce qui arrivait lorsque l’on ne savait pas contrôler son débit de boisson ! Mais qui pouvait vraiment m’en blâmer ? Pourtant d’ordinaire, je savais rester maître de moi-même. Mais il avait suffi que le destin place sur ma route le plus beau des êtres célestes lors d’une soirée mondaine pour que j'oublie toutes mes bonnes résolutions. Tout d’abord réticent, j'avais fini par accompagner le bel étranger dans ses dégustations de cocktails ! Pourtant, je ne regrettais rien… la nuit délicieusement suave que j'avais passé entre les bras de cet amant fugitif valait largement la migraine qui me tenait compagnie aujourd’hui. J'avais simplement besoin de calme pour retrouver ma raison, loin de tous et particulièrement de mon serviteur Jasper qui devait certainement le chercher dans toute la ville. Ah ce cher Jasper ! Mon compagnon d’infortune avait beau être charmant et adorablement prévenant, il y avait des jours où je regrettais amèrement le fait de partager le même toit que lui !

Eloignant de moi ces quelques pensées, je plongeais à nouveau dans une méditation tout en tirant sur la cigarette que j'avais en bouche. Je me sentais bien et totalement serein ! Cependant, ma douce quiétude fut rapidement troublée par la présence de deux jeunes énergumènes. Ces derniers s’étaient invités sans prévenir dans ma bulle de bien-être ! Quel terrible manque de savoir vivre. Pestant contre les deux trouble-fêtes, je laissais tomber sa cigarette et l’écrasa avec autant de plaisir qu’il aurait pris en écrasant leurs misérables petites têtes sur la chaussée. Me détachant sur mur sur lequel j'étais appuyé, je m’apprêtais à repartir pour poursuivre la route jusque chez moi.

Soudainement, je fus pris de vertiges et s’appuya contre le mur que j'avais quitté quelques secondes plus tôt. Ma gueule de bois était-elle pire que ce que je m’étais figuré ? La migraine était si forte que je finis par s’évanouir. Je ne repris mes esprits que quelques instants plus tard. Le monde m'aparaissait si étrange… Je sentais que quelque chose avait changer en lui ! Ce qui me surpris au premier abord, ce fut de voir les longues mèches rousses tomber en cascade devant ma figure. Mais il n’y avait pas que ce détail qui me chiffonnait. Je m’aperçut très vite qu’en lieu et place de son torse finement musclé, je portais une poitrine magnifique. J'étais devenu une femme ? « Mais qu’est-ce que c’est que cette histoire ? ». Je crus tout d’abord à une farce de l’autre parasite, de mon jumeau diabolique qui squattait mon esprit ! Je fus ensuite choqué en trouvant à quelques mètres de moi, mon propre corps allongé sur le sol. Je m’approchais de lui tout en plaquant une main sur mon visage. « Je suis en train de rêver… ou alors je deviens complètement fou ! » Ne cessait-il de répéter pour tenter de se raisonner. « Ce n’est pas possible ! ».

acidbrain


Revenir en haut Aller en bas

La reine des licornes
La reine des licornes
avatar
Louise Lemire

▻ Messages : 217
▻ Date d'inscription : 15/01/2017

MessageSujet: Re: Rp loterie - Dans le corps d'un autre   Dim 9 Juil - 21:13

Dans le corps d'un autre
Charles - Hayden - Noa

Regina n’avait pas tellement apprécié notre façon de travailler en autonomie avec Charles. Aheum… Bon en même temps, on ne pouvait pas lui en vouloir, il fallait avouer qu’on avait saccager la moitié de la mairie et des dossiers en cours avec nos conneries. Quelle idée aussi de me mettre cet abruti à charge ? Il ne servait absolument à rien ! Résultat des courses : on devait aller voir Rozen pour remédier à notre petit problème d’entente. Je ne sais pas si Regina pensait me punir encore une fois, mais j’adorais Rozen. Elle était beaucoup trop cool et mignonne et déjantée, impossible de ne pas succomber à son charme.

Seulement aujourd’hui, il y avait eu un tas de malentendus et on avait du mal à se retrouver tous ensemble. Enfin avec Charles visiblement on était tout le temps ensemble, impossible de le perdre, même si je n’arrêtais pas de le souhaiter. On avait déjà pris ce qu’il fallait à boire et en nourriture, mais on avait besoin de Rozen pour savoir quel film on allait regarder. Charles portait les sacs en ronchonnant, de toute manière il ne savait faire que ça, ronchonner, pendant que j’étais au téléphone avec Rozy.

- Oui… On arrive, on est au port là… T’es où, toi ?... Attends je comprends rien ! C’est quoi cette histoire de licorne ?

Rozen était complètement jetée, c’est ce qui faisait tout son charme. Elle détonnait à côté de tout le reste de la ville, un peu comme moi avec mes cheveux. Je me retournais pour voir Charles traînait les pieds comme si le sac était un boulet à traîner. Je couvris le haut-parleur avec ma main avant de lui lancer un regard noir.

- Bon, tu te bouges le mollusque ? On va pas y passer la nuit !

Je sentis alors une espèce de migraine et mes jambes se dérobaient sous mes pieds. Et là, ce fut le trou noir. Pendant combien de temps ? Lorsque je me réveillai, j’avais encore ce mal de tête horrible. Et surtout, j’étais… devant moi ? Attends ! C’est quoi ce merdier ?! Un seul coupable possible : Charles. J’allais lui arracher avec le dos d’une petite cuillère.

- C’est quoi ce bordel ? Charles, si c’est encore l’une de tes blagues débiles, je vais t’achever !

C’est seulement à cet instant-là que je percutais ce que mon corps me disait en me secouant. Moi ? Moi qui ? Je me passais la main dans les cheveux, ce mal de crâne ne voulait pas disparaître, en même temps, vu le choc ça semble plutôt logique et Charles a dû prendre un malin plaisir à me voir me cassait la figure. Seulement, je ne trouvais pas ma longue tignasse emmêlée habituelle. A la place, ma main passa dans des cheveux courts. C’est quoi ce bordel ? Je sentais que j’allais pêter un plomb !

- Il se passe quoi ?



Revenir en haut Aller en bas

avatar
Noa Wild

▻ Messages : 118
▻ Date d'inscription : 28/03/2017
▻ Localisation : Dans la forêt de Storybooke #Hidding

MessageSujet: Re: Rp loterie - Dans le corps d'un autre   Dim 9 Juil - 21:51

Dans le corps d'un autre
Charles - Hayden - Louise

En cette magnifique journée d’été j’avais décidé de me promener sur le port, la brise de l’air était légère, un peu tiède, ce qui me faisait du bien. Oui aujourd’hui était une superbe journée et j’étais certaine qu’il arriverait quelque chose de bien, une intuition de fée, tout simplement. En tout cas, j’étais vêtue d’une robe fleurie parfaite pour venir à bout de la chaleur des journées et parfaite pour avoir une liberté de mouvement.

J’étais toujours à la recherche d’Isaac et de son fils, néanmoins, j’avais enfin compris que ça ne servait à rien de forcer de trop les choses, je devais chercher certes, mais tout en prenant mon temps, chaque chose arrivait en temps et en heures, il fallait simplement garder la foi.
Tout le monde semblait avoir eu la même idée et désir de venir dans ce lieu, c’était étonnant et en même temps c’était normal n’est-ce pas, la vue du port était sublime alors tout le monde avait envie d’en profiter !

C’était des personnes que je ne connaissais pas, après tout, la ville était grande mais au moins je ne risquais rien, faisant toujours bien attention à ne pas me retrouver nez à nez avec Peter. Il était rancunier et m’en voulait encore pour ce qu’il s’était passé des années auparavant et j’étais certaine qu’il trouverait un moyen pour me faire payer la fuite de mon aimé…

Je souriais, assez heureuse lorsque d’un seul coup, je ne me sentis plus aussi bien, la tête me tournant. Je n’eus pas le temps de m’asseoir pour faire passer le malaise que déjà je m’effondrais. Lorsque je repris connaissance, je me sentais lourde, la tête me faisait mal, un mal de chien d’ailleurs mais surtout je ne sentais plus mes connexion à la terre et aux animaux, je ne les sentais plus et je me mis à paniquer, regardant autour de moi en cherchant je ne sais quelle explication, puis je me vis un peu plus loin.

Me redressant, je fermais un instant les yeux, les ré-ouvraient aussitôt et j’étais toujours là-bas. M’inspectant moi, je découvris quelque chose de complètement fou ! J’avais les cheveux courts ! Oui c’est la première chose qui me choquait, puis mes mains, mes mains étaient plus grande, plus masculines… Masculines ? Mon regard se portait sur ma poitrine, puis je finis par faire le tour de mon corps, qui avait visiblement changé.

Je soufflais, essayant de comprendre, mais c’était assez compliqué vu le terrible mal de tête que j’avais. J’avais l’impression d’être oppressée, comme si je n’étais pas seule, comme si on exerçait une pression à l’intérieur de mon crâne.

« C’est insupportable ! Mais qu’est-ce qui se passe, bon sang ! », dis-je tout en entendant ma voix et ne me reconnaissant absolument pas.

J’arrivais à me mettre sur pied, assez difficilement mais je finis par le faire et à me diriger vers… moi-même ? Il devait y avoir une explication, tout a une explication, non ?


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Charles G. Sjörgen

▻ Messages : 316
▻ Date d'inscription : 06/05/2017

MessageSujet: Re: Rp loterie - Dans le corps d'un autre   Mer 19 Juil - 22:16


Message Man - Twenty Øne Pilots

Charles secouait le corps qui devait être le sien. Il émergeait doucement et commença par lui faire des reproches. Charles beugla sans réfléchir, comme à chaque fois que Louise lui faisait une remarque : « Mes blagues sont beaucoup moins débiles que les tiennes ! » avait-il rouspété. Il y avait un truc étrangement familier, mais ce n’était pas dans le bon sens. Il allait en rajouter une couche, mais non. Rien. Il venait de tilter. Il referma sa bouche et le fixait, un doigt sur les lèvres, sceptique. Son second-lui lui demanda alors ce qu’il se passait. « Ah bah ça… J’allais te le demander, même si au final, c’est moi qui aie mon esprit et toi que le corps. Mais après, peut-être que t’es plus intelligent et plus renseigné que moi ? » lui dit-il avec un grand sourire béat.

Cela avait prit du temps, mais il finit par saisir. Il se regarda de plus près, baissant sa tête et vit rapidement le choix de vêtements et ses mèches aux couleurs diverses qui lui tombaient sur les épaules. Un coup d’oeil sur sa veste en jean et un patch de licorne y était cousu. Il s’attrapa les cheveux et hurla de nouveau. « Mais non ! Je veux mourir !!!!!!!! » Tout mais pas ça ! Coincé dans le corps de Louise. LOUISE DANS MON CORPS ! Cela ne pouvait être qu’elle, vu comme il lui avait parlé. Et son expression de visage. « Me dis pas qu’on est coincé !! Qu’est-ce que t’as fais ? » la chopait-elle brusquement par son magnifique t-shirt de marque. « C’est toi ? Haaaan non c’est moi ? » gémit-il en la lâchant pour se tirer de nouveau les cheveux. De les avoir long, c’était encore plus apaisant à faire. « Est-ce que c’est moi qui ai merdé… » articula t-il chaque syllable, pensif essayant de se rappeler ce qu’il avait fait depuis ce matin, puis depuis hier soir. Mais rien. « Non c’forcément toi… » grogna t-il en se tournant.

Et là, au milieu de ce cauchemare, une chevelure rousse qu’il était si heureux de voir. Il courut jusqu’au corps de Noa et l’attrapa à son tour violemment par ses vêtements. « Noa ! Faut que tu m’aides ! s’teuplait j’ai peur ! Il se passe un truc de fouuu ! T’va jamais me croire.» tout en la secouant et il s’arrêta subitement de parler. Et de la secouer. Il la lâcha. « Mais tu comprends pas... » commença t-il avec un ton de reproche. « ... c’parce que ! Moi, c’est lui là-bas ! » dit-il en montrant son corps habité par Louise. « Mon moi physique est là-bas et mon esprit est là. Dedans. Dans cet horrible corps ingrat.» finit-il en se montrant tout entier, d’un geste simple et paniqué du haut vers le bas. « Je peux pas vivre dans ce corps. Je veux MON corps tu comprends ? Fais un truc ! dépêche toi ! T’es la seule que j’ai sous la main qui peux éventuellement me sortir de là de suite !» avait-il tout débité à grande vitesse, complètement perdu. Il la secoua de nouveau. « Mais tu vas me répondre !!! » lui dit-il, furibond alors qu’il ne lui avait pas laissé le temps d’en placer une. Il était comme ça Charles. On s’y faisait avec le temps.

acidbrain


[/color]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Rp loterie - Dans le corps d'un autre   Dim 23 Juil - 14:45

Cette situation était à la fois si grotesque et si étrange. Comment nos corps avaient-ils pu être si facilement échangés ? Qui avait bien pu nous jouer un tour aussi pendable et pourquoi ? Intrigué, je m’étais rapproché de MON corps, me demandant ce qu’une femme pouvait bien faire coincé dans mon esprit. Je me retins alors d’afficher un rictus sarcastique en pensant que c’était bien la première qu’une femme occupait toutes mes pensées. Cependant, je repris rapidement mon sérieux. Nous ne pouvions pas nous laisser être envahis par des idées incongrues. Nous devions agir et vite ! Après tout, personne ne pouvait nous garantir que la situation finirait par être irréversible à force de trop d’attente. Et m’imaginer passer ma vie dans ce corps féminin ne faisaient pas partie de mes projets d’avenir !

M’approchant de mon double, je m’étais enquit de sa santé. « Est-ce que tout va bien ? Comment vous sentez-vous ? » La question avait pour but non seulement d’apprendre que mon corps n’avait pas subi de séquelles durant le transfert, mais également de m’assurer que la pauvre demoiselle en détresse n’était pas envahie par les pensées de Hyde. Mon alter-ego risquait lui aussi de ne pas supporter bien longtemps cette nouvelle cohabitation.

J’aurais bien souhaité l’interroger plus longuement sur sa santé mentale. C’était sans compter sur le jeune importun qui me sauta à la gorge et me saisit par mes vêtements. Il ne cessait de me harceler de question en m’interpelant par le prénom de Noa… Noa, c’était donc cela le prénom de la jeune rouquine enfermée dans mon corps ? Son attitude avait pour donc de m’agacer fortement. Sentant la colère envahir tout mon corps, ma main me démangeait tant que je lui envoya une gifle monumentale dans la figure de mon interlocuteur ou, dans le cas présent, mon interlocutrice aux cheveux arc-en-ciel. « Pauvre idiot, il ne t’est pas venu à l’esprit que vous n’étiez peut-être pas les seuls dans cette situation ? Je ne suis pas ta précieuse Noa mais Hayden Ravenswood. »

L’heure n’était pas à la panique et il fallait qu’il le comprenne. Saisissant alors son visage d’une main sous le menton. « Si je t’entends encore prononcer un seul mot, je t’étrangle ! C’est compris ? Et personnellement, je doute beaucoup que ton amie apprécierait que tu sois responsable de la défiguration de son propre corps. » Je relâchais alors mon emprise sur lui, espérant qu’il comprendrait et finirait par se calmer. Je me tournais alors vers la demi-Noa que le blondinet n’avait pas arrêter d’appeler à l’aide auparavant. « Cependant ma chère, je vous avoue que ses propos m’intriguent. Possèderiez-vous des dons magiques qui pourraient nous aider à nous sortir de cette situation ? »

acidbrain


Revenir en haut Aller en bas

La reine des licornes
La reine des licornes
avatar
Louise Lemire

▻ Messages : 217
▻ Date d'inscription : 15/01/2017

MessageSujet: Re: Rp loterie - Dans le corps d'un autre   Ven 4 Aoû - 11:06

Dans le corps d'un autre
Charles - Hayden - Noa

Je ne comprenais toujours pas ce qu’il se passait et ça avait sérieusement le don de m’agacer. En plus, le réveil que mon corps (enfin Charles quoi) m’avait offert avait été fort peu agréable. S’il n’était pas à l’heure actuelle coincé dans mon corps, je crois que je lui aurais fait la peau, mais j’avais envie de me retrouver en un seul morceau. En même temps, si je me mettais un coup à moi-même, ce serait Charles qui trinquerait au final non ? Je me ferais sans doute mal, mais quand il retrouvera son corps, il aura de sacrées surprises. L’autre abruti commençait à me taper sur le système, comme si j’étais sérieusement responsable de ce qui nous arrivait !

- Tu crois vraiment que c’est moi qui ait fait ça ? T’es vraiment un abruti fini ! Tu penses sérieusement que j’aurais pris ton corps si j’en avais eu la possibilité ?!

Evidemment que non. Je me serais ruée sur le corps de Regina ou de Robin ou de Roland. Enfin bref, quelqu’un qui pourrait m’apprendre quelque chose d’intéressant, je n’étais même pas certaine que Charles sache lacer ses chaussures tout seul. Je levai les yeux au ciel toujours affalé sur le sol, pendant que Charles courrait un peu partout avec mon corps, heureusement que j’avais une bonne endurance physique. Finalement, je me levai péniblement et me mis à marcher vers le trio qui venait de se former. Charles n’arrêtait pas de brailler des trucs sans queue ni tête. Si ce n’était pas encore le cas, on allait vraiment me prendre pour une tarée. Je me la fermais pour une fois, je ne comprenais rien à ce qui se passait. Comment avions-nous pu échangé de corps ? C’était sans doute un mauvais rêve et j’allais me réveiller à la mairie, les cheveux plein de chewing-gum que Charles se serait amusé à mettre juste m’emmerder. N’empêche… Vu que c’est faux… ou temporaire, je pourrais en profiter pour me venger de l’autre idiot… Genre en lui faisant un magnifique tatouage sur les fesses, des petits dauphins tiens. J’avais mis un temps monstre pour arriver jusqu’au groupe, ce corps était beaucoup trop lourd et à peine étais-je parvenue à mon objectif que je vis une rouquine me lançait une gifle monumentale. Va pour le tatouage dauphin, tu vas me le payer Charles Sjörgen ! En attendant je chopais le poignet de la rouquine et le serrais aussi fort que possible, ce qui d’habitude ne représentait qu’un médiocre essai d’intimidation.

- Touche encore une fois à ce corps et j’te bute, roussette !

Et c’est là qu’elle dit qu’eux aussi était dans le même cas : échange de corps. Ce rêve est franchement bizarre. Et si c’était la réalité… Non vu ce qu’ils racontaient ça me semblait trop bizarre. De la magie ? Pile ce que je cherche et surtout qu’ils en parlent aussi ouvertement, c’est beaucoup trop beau pour être vrai. Quoique…

- Magie ? Comme dans « Coucou Marraine la bonne fée, j’voudrais que tu transformes cette citrouille en carrosse » ?

Oh le bordel, ils devaient tous s’être pris un sacré coup sur la tête !



Revenir en haut Aller en bas

avatar
Noa Wild

▻ Messages : 118
▻ Date d'inscription : 28/03/2017
▻ Localisation : Dans la forêt de Storybooke #Hidding

MessageSujet: Re: Rp loterie - Dans le corps d'un autre   Ven 4 Aoû - 12:45

Dans le corps d'un autre
Charles - Hayden - Louise

Nous avions échanger nos corps, c’était une certitude vu que je me voyais en face de moi et que je contrôlais un autre corps. C’était… bizarre, surprenant et puis personnellement je me sentais vraiment pas bien. Entre ce terrible mal de tête et l’impression de ne pas être toute seule me donnait froid dans le dos. C’est alors qu’une jeune femme débarqua totalement paniquée, secouant mon véritable corps et débitant à un rythme soutenu un flot important de paroles. En tout cas la personne me connaissait certainement vu qu’elle avait prononcé mon nom. Je regardais alors autour de nous et vis Charles menacer la jeune femme… Donc logiquement, c’était Charles qui me demandait de « faire un truc ». Cela faisait des années que je ne l’avait pas vu et pourtant il n’avait pas changé, toujours aussi turbulent, néanmoins je n’eus pas le temps de lui dire de se calmer que « Hayden Ravenswood » le priait de se calmer. Choquée à l’idée que mon enveloppe charnel, avec ma voix puisse dire à quelqu’un que j’allais l’étrangler mais bon...

Je soufflais un peu, reprenant mon calme et essayant de mettre de l’ordre dans ce fouillis sans nom.

« Je ne sais pas, c’est une première de changer de corps… je ne pense pas que mes capacités puissent nous aider pas plus que celles de Liot… »

C’est alors que la personne ayant échangé avec Charles tout en se rapprochant nous demanda si on parlait magie sérieusement. Alors là. On était mal non ? De ce que Régina m’avait dit il fallait faire profil bas, mais dans ce genre de situation comment faire lorsqu’une personne du monde sans magie était impliqué dans nos histoires ?

Je souris à « Charles » (Louise) avant de décider de changer de conversation, pour l’instant. Je regardais alors tous les participants de cette aventure délirante puis demandais.

« Déjà est-ce que tout le monde va bien ? Enfin, compte-tenu de la situation... », commençons avec méthode, parce que la situation était grave et un peu urgente, non ? Je n’étais pas certaine qu’il faille rester ainsi trop longtemps au risque de devoir rester ainsi pour toujours ?
Non, non, non, ne pas penser au pire… deuxième étape… « Alors, je m’appelle Noa... », me retournant vers moi-même, « Hayden, c’est ça ? », puis vers la jeune femme, « Liot n’est-ce pas ? » puis finalement, me tournant vers la dernière personne de ce quatuor je lui demandais « Et vous c’est…. ? »

Si j’avais vu juste nous avions trois personnes du monde des contes et une personne du monde sans magie. C’était absolument horrible ! Une catastrophe ! Comment allions nous protéger le secret de la magie avec une preuve pareille ?! Je regardais autour de nous, il n’y avait personne, donc peut-être que nous étions les seuls touchés...ou peut-être pas…

« On devrait peut-être retourner au centre ville pour voir si c’est seulement nous ou si tout le monde a été touché…Vous en pensez quoi ? », puis me rapprochant de Liot (le vrai) je lui fis les gros yeux, mode menaçant ce qui marchait encore mieux puisque j’étais dans le corps d’un homme musclé et menaçant de base, puis je lui soufflais « Ne dis plus rien sur la magie ! », puis je revins vers Hayden espérant que lui aussi avait compris…

Je savais pas comment on allait s’en sortir, mais sans parler ouvertement de magie...ça serait tout de même compliqué...



Revenir en haut Aller en bas

avatar
Charles G. Sjörgen

▻ Messages : 316
▻ Date d'inscription : 06/05/2017

MessageSujet: Re: Rp loterie - Dans le corps d'un autre   Ven 4 Aoû - 14:55


Message Man - Twenty Øne Pilots

Il était en panique. Il avait attrapé le corps de Noa par les vêtements et le secouait pour lui demander de l’aide. Il avait peur, si peur de rester coincé dans cette situation. Une bonne gifle et il retomba sur terre. Première réaction, il resta interdit. Après, il fusillait la rousse du regard. Ensuite, il devint tout rouge. Depuis quand elle se permettait de telle chose avec lui. Il n’était pas au courant qu’il avait passé certain échelons dans leur relation. Jamais, malgré l’endurance avec laquelle il usait sa patience, elle n’était allée aussi loin avec lui. Il ne dit rien, prêt à lui sauter dessus. Il ne s’y attendait pas et ce n’était pas le moment.

Heureusement, Louise dans le corps de Charles intervint, en menaçant le deuxième physique féminin à la crinière de feu de ne pas retoucher à son corps. Si elle savait. Charles eut rapidement la même idée qu’elle : ruiner son corps. En espérant qu’il retrouverait le sien en retour et lui laisserait son adorable physique de midinette en lambeaux. Enfin pour ça, il aurait aussi fallut qu’elle n’y pense pas aussi. Pour commencer, il s’en serait bien prit à ses cheveux. Un ciseau et il commencerait les hostilités.

Après un homme parla. Il connaissait bien sa tête aussi et aurait aimé l’éviter. Il répondait aux question que Charles avait posé à Noa-physique. Il prit un moment, mais il saisit que c’était Noa, ce qui expliquerait fortement le comportement du corps-Noa. Vu ce qu’il leur était arrivé, il n’était pas non-plus étonnant de voir le mauvais sort agir sur quelqu’un d’autre. Il regardait la rousse, puis l’homme, et la rousse et l’homme et… « Aaaaarg mais j’y arrive pas ! C’troooop perturbant. Je sais pas où que t’es !!! » avait-il gémit en se tirant les cheveux. il ne savait plus où donner de la tête. « Comment ça tu peux pas !? » avait finit par aboyer le regard en colère, d’abord en regardant la rousse et ensuite en regardant l’homme. Ensuite, Noa-esprit demanda si tout le monde allait bien. « Mais on s’en fou de savoir si on va bien ! Je veux savoir si quelqu’un peut nous sortir de là en un claquement doigt ou une incantation. ».

Soudain, l’esprit de Louise dans le magnifique corps de Charlie intervint. Bien sûr, elle n’était pas de leur monde et elle n’y connaissait rien à la magie. Du moins, cela ne faisait pas partie de son quotidien tous les jours et ça n’avait rien de « normal ». Il s’était plaqué les mains sur la bouche et se tourna gravement vers Charles-pyshique. « Mais tu fais chier toi ! D’habitude quand je te demande un truc t’entends jamais rien et là comme par hasaaaard » reprocha t-il à la Louise spirituelle. Noa avait pris les choses en main. Ils devaient peut-être allé se renseigner au centre-ville. Charles haussa les épaules et elle lui demandait de ne plus parler de magie alors qu’ils se mettaient en route. « Oh ça va. Avec de la chance, elle aura déjà oublié d’ici là. Sinon on la frappe très fort sur la tête et elle pensera que c’est un mauvais rêve. Je veux bien m’en charger » dit-il bien fort en tournant un regard suffisant à Louise et il vit son propre visage. « Ouais, enfin je sais pas si je serais capable de frapper mon si beau visage… » se fit-il la réflexion à haute voix.

« Et si on courait vite l’un contre l’autre pour se percuter violemment ? Peut-être qu’avec le choc, nos âmes reprendront leur place non ? » avait-il proposé à peine trois mètres plus loin.  Après ça, il plongea sa tête dans le t-shirt que portait Louise aujourd’hui et ne se gêna pas pour regarder. Il ressemblait à une autruche à marcher en toute intimité avec son nouveau corps. « Heeeeey mais en fait, t’es pas si mal foutu. Je vais peut-être pensé à être gentil et docile avec toi » ricana t-il avant de relever sa tête et de tirer la langue à Louise. « A voir si tu seras aussi bonne dans quelques heures… » avait-il ajouté en chuchotant.

acidbrain


Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Rp loterie - Dans le corps d'un autre   Sam 5 Aoû - 11:14

Après avoir frappé Charles dans son corps au cheveux arc-en-ciel, je le regardais presque avec plaisir s’effondrer sur le sol. Depuis le temps que cette baffe me démangeait ! Il était cependant regrettable que ma victime ne possède pas son propre corps à ce moment-là. Après tout, la jeune demoiselle n’y était pour rien dans nos histoires. Cette dernière me le fit d’ailleurs remarqué lorsqu’elle s’approcha de moi doté de l’enveloppe charnelle de son ami. Elle se montrait vite furieuse et menaçante et je ne pouvais que me ranger à son point de vue. « Pardonnez-moi, très chère. Ce n’est pas vous que je visais ! »

Me rappelant les paroles du jeune idiot, je me tournais vers Noa pour lui demander si elle avait pu nous apporter son aide dans la résolution de ce problème. C’est alors que la demoiselle coincée dans le corps de Charles m’interrompit. Elle semblait totalement ignorer que la magie pouvait exister. Il me semblait alors que mon teint pâle ne blanchit que d’avantage et je me mordis les lèvres pour avoir pu prononcer de telles paroles. Mais au fond, cela était-il réellement de ma faute ? Charles n’était-il pas son ami ? Il devait savoir que la demoiselle venait d’un autre monde. Il était donc encore plus bête que ce que je pensais ! Ne sachant réellement quoi répondre, je me contentais de me taire espérant que notre discussion permettrait à La demoiselle arc-en-ciel de ne pas penser à cela.

Noa répondit qu’elle n’en savait rien. C’était la première fois qu’elle se retrouvait confrontée à une telle situation. Le beau brun qui nous faisait face tenta cependant de reprendre les choses en main. S’adressant à tour de rôle à chacun d’entre nous, elle fit les présentations. Suivant attentivement son regard, j’apprenais alors les noms de chacun de participants de cette malheureuse aventure. Elle proposa ensuite que nous retournions tous au centre-ville. Décidemment, cette jeune femme me plaisait beaucoup. Je l’approuvais alors d’un mouvement de tête. « C’est une excellente proposition ! Nous trouverons peut-être une personne qui sera en mesure de nous aider. Si ce n’est pas le cas, nous pourrions toujours trouver des informations intéressantes à la bibliothèque. »

Je la regardais ensuite se rapprocher de nous pour nous inviter à nous tenir à carreaux. Nous ne devions plus parler de magie. Souriant légèrement aux paroles de Charles, je regardais Noa en haussant des épaules. « Résoudre un problème magique sans faire appel à la magie me semble un peu difficile. Je pense que le mieux à faire sera de demander une potion d’oubli à Régina Mills une fois que toute cette histoire sera terminée. » Aux grands maux, les grands remèdes ! Cela semblait être la solution plus raisonnable que nous puissions adopter.

Sur ces quelques mots, nous nous mîmes en route vers notre cher Storybrooke. Ne prêtant aucune attention aux paroles qui pouvaient être échangée autour de moi, je poursuivais mon chemin espérant que nous trouverions rapidement une solution.

acidbrain


Revenir en haut Aller en bas

La reine des licornes
La reine des licornes
avatar
Louise Lemire

▻ Messages : 217
▻ Date d'inscription : 15/01/2017

MessageSujet: Re: Rp loterie - Dans le corps d'un autre   Mer 9 Aoû - 23:17

Dans le corps d'un autre
Charles - Hayden - Noa

Je dois être en train de rêver. Comment expliquer autrement le fait que nous venions d’échanger de corps ? J’avais devant moi la preuve irréfutable que la magie existe : mon propre corps. C’était tout bonnement incroyable, inimaginable. Pourtant, j’avais envie d’y croire. Une bénédiction pareille ne se présente pas deux fois dans une vie. Partons du principe que ce que je suis en train de vivre est réel. Je viens donc d’échanger mon corps avec Charles (eurk !). La question est : Comment ? et surtout pourquoi ? Je me repassai rapidement dans ma tête les différents films de magie et autres Disneys que j’avais pu voir, généralement on était victime d’une malédiction parce qu’une vieille sorcière un peu folle avait une dent contre nous. Le problème était que je ne connaissais personne qui m’en voulait au point de me faire changer de corps, qui plus est avec Charles… Attends ! Non… Oh non… Si, bien sûr que si je connaissais quelqu’un qui rêverait de m’en faire baver à ce point-là : Regina. Mais même elle ne peut pas être si cruelle, si ?

J’arrêtai le fil de mes pensées pour essayer de vaguement me concentrer sur la conversation. Charles était… Charles. Je veux dire, est-ce qu’un jour on inventera seulement un mot pour arriver à le décrire. Il a vraiment de la purée de haricots dans le crâne celui-là. Je crois qu’au fond, je ne le déteste pas, c’est juste qu’il me fatigue. Je levai les yeux au ciel et soufflai à chacune de ses remarques. Je me sentais un peu débile à me voir faire tous ses gestes dans le vent. Lorsque j’allais retrouver mon corps, il me faudra une cure de sommeil de quinze jours pour récupérer. L’homme dans le corps de la rousse s’appelait donc Hayden, il s’excusa pour le coup et je lui fis vaguement signe que ce n’était rien. Ouais enfin s’il amoche mon corps, on n’allait pas s’entendre tous les deux et j’allais surtout tester les bras de Charles. Enfin Noa semblait être la plus posée de nous tous. Ça sentait le coup où Noa et Hayden allaient gérer les opérations. J’étais totalement larguée, ce qui me frustrait au plus haut point.

- Louise.

J’aurais bien ajouté quelque chose du style « Secrétaire de Madame le Maire, bitch, le premier qui abîme mon corps va avoir à faire à elle. », mais j’imaginais que Regina avait fait part à toute la ville à quel point je l’exaspérais. Je tirais la langue à Charles.

- Et tu ne t’es jamais dit que je faisais peut-être exprès de ne pas entendre ?

Ouais non, mais parce que le mec qui essaie de m’apprendre à faire mon boulot alors qu’il vient d’arriver à la mairie, ça va cinq minutes. Noa suggéra de retourner au centre-ville. Elle n’était vraiment pas mauvaise dans son rôle de chef des opérations. Cette dernière avait dû dire à Charles de la boucler niveau magie, la boucler tout court aurait été mieux mais bon ! Là, je me disais de moins en moins qu’il s’agissait d’un rêve. Après tout, dans mes rêves, tout le monde parle de magie ouvertement, genre comme Charles, qui était à l’heure actuelle en train de menacer de me frapper. Je lui fis un magnifique doigt d’honneur.

- Frappe moi et je te jure que tu retrouveras ton corps en pièces !

L’éclair de génie qui le traversa en réalisant que s’il me frappait maintenant, il amocherait son propre corps fut fulgurant : deux secondes plus tard il proposait de se percuter. Franchement, à ce stade, ça relevait du talent de la connerie. Je soupirai bruyamment en me massant les tempes.

- Si tu veux, on peut aussi se la jouer docteur Frankenstein et attendre un orage pour se mettre sous la foudre ?

Je me sentis rougir lorsque je le vis plonger la tête dans mon tee-shirt. Calme-toi, il est dans ton corps, tu ne peux pas (encore) le buter. Je fis quelques enjambées pour me mettre à son niveau et plaquai le haut de mon tee-shirt.

- Ok, on va établir quelques règles : Tu ne mates pas mon corps et en échange je ne vais pas aller vérifier si ce que tu as dans ton pantalon va avec ta grande gueule.

N’empêche, j’avais enfilé quoi ce matin ? Je me mis à réfléchir et à prier pour avoir quelque chose de pas trop moche. Non bah non, ce matin j’avais pris un ensemble en dentelle noir. Au moins, si la case pipi devait se présenter, je sais que je serais potable. Oh mince ! Je n’avais pas encore pensé à ce cas de figure, faites qu’on échange rapidement de corps ! Soudain, un problème bien plus important me sauta au visage :

- Dites, il n’y a pas des risques qu’on reste coincer dans ces corps au moins ?

Bloquée. A tout jamais. Dans le corps de Charles. L’angoisse !



Revenir en haut Aller en bas

avatar
Noa Wild

▻ Messages : 118
▻ Date d'inscription : 28/03/2017
▻ Localisation : Dans la forêt de Storybooke #Hidding

MessageSujet: Re: Rp loterie - Dans le corps d'un autre   Jeu 10 Aoû - 13:09

Dans le corps d'un autre
Charles - Hayden - Louise

Si on essayait d’analyser la situation calmement autant dire que la conclusion était que nous étions dans la mouise la plus totale. En plus, on pouvait pas tomber sur pire, une personne inconnue du monde de la magie, ce n’était pas contre Louise, loin de là, mais cela n’arrangeait pas vraiment nos affaires. J’essayais de calmer tout le monde et de les canaliser, nous éparpiller n’aiderait pas et puis j’étais sans doute l’une des plus âgée du groupe, une des plus raisonnable. Bref. J’avais l’impression d’être la maman de notre petit quatuor et que Hayden en était un genre de papa.
Charles, fidèle à lui même, en faisait qu’à sa tête et parlait à tord et à travers, je souriais un peu car il était drôle en fille tout de même, c’était assez intéressant comme expérience… Même si je préférerai tout de même récupérer mon corps, ce n’était pas que celui que je possédais actuellement ne soit pas à mon goût, disons plutôt que c’était différent, il était plus grand, plus costaud et baraqué que moi, et c’était plus compliqué pour se déplacer.

Les deux gosses se disputaient, mais j’avais l’impression que c’était pas la première fois, ni la dernière alors je laissais couler, c’était peut-être de l’amour, un peu vache certes, mais de l’amour quand même… Ils voulaient tous se frapper, mais c’était du genre compliqué, car frapper son propre corps, cela voulait dire qu’en le récupérant on s’était frappé soi-même, c’était un peu embêtant tout de même. La réflexion de Charles sur le fait de se foncer dedans, m’avait tellement surprise je ne me pu m’empêcher de rire un peu, essayant rapidement de reprendre contenance et me demanda s’il était sérieux, ça pourrait marcher, mais bon j’en doutais sérieusement et décidais de faire comme si je n’avais pas entendu…

Hayden appuya mon idée de nous rendre en centre ville, mais aussi proposa d’aller à la bibliothèque, c’était une excellente idée selon moi et je lui souris, il ajouta également que pour résoudre un problème magique sans en parler ce serait compliqué. Ce n’était pas faux non plus, alors d’accord, on irait vite demander une potion à Régina, elle comprendrait rapidement les tenant et les aboutissant de notre expérience.

Pendant ce temps, les deux gosses étaient en train de se mater l’un l’autre en plus de s’insulter mais aussi en train de mettre les choses au clair entre eux. Des règles de bonne conduite. Je souriais, Louise était une charmante jeune femme dans le corps d’une fée un peu bordélique.
Nous n’étions vraiment pas sortis de l’auberge. C’est alors que Louise demanda légèrement angoissée, s’il y avait une chance qu’on reste coincés de façon permanente. Pensant ma main dans mes cheveux, tout en m’apercevant qu’il était plus courts, je soupirais et lui répondit franchement : « Le risque zéro n’existe pas en magie, mais je pense que nous devons avoir un temps limité pour retrouver nos corps d’origine. Passé ce délai… il se peut que nous soyons bloqués... », généralement c’était ça en magie, pour les sorts comme ceux-là. Raison de plus pour se motiver et se bouger de là avant que l’on découvre que l’on a dépasser le délai.

Je me demandais alors qu’est-ce qui avait bien pu déclencher ce changement de corps ! Nous partions en direction de la bibliothèque lorsque je trouvais tout de même qu’il était difficile de bouger comme je voulais dans cette enveloppe charnelle, j’avais urgemment besoin du mieux et de mon lien avec les animaux qui avait été coupé, me laissant toute seule dans ma tête… Toute seule ? Non...je sentais aussi que j’étais écoutée même dans mes pensées et ça me faisait froid dans le dos.
Durant le trajet, je me rapprochais d’Hayden, souhaitant lui demander quelque chose de personnel, mais sans toutefois oser réellement… Je le regardais, puis détournais le regard, et recommençais plusieurs fois avant de tenter : « Dites-moi… vous avez vous aussi l’impression d’être observé même quand vous ne faites que penser ? », dit comme ça on pouvait me prendre pour une folle, mais bon, je devais savoir, ça m’inquiétait. La seule personne que je connaissais un peu était le petit Liot. Hayden et Louise étaient des inconnus…

« J’espère que l’on va vite trouver une solution... », ajoutais-je lorsque nous arrivâmes enfin sur la grande rue, en face de la grande horloge de la ville.



Revenir en haut Aller en bas

avatar
Charles G. Sjörgen

▻ Messages : 316
▻ Date d'inscription : 06/05/2017

MessageSujet: Re: Rp loterie - Dans le corps d'un autre   Jeu 10 Aoû - 15:38


Message Man - Twenty Øne Pilots

Louise et Charles avaient commencé depuis qu’ils s’étaient retrouvés pour aller chercher les bouteilles ensemble. Encore une fois, Rozen aurait du être là pour les canaliser, mais non. Alors ils avaient eu tout le temps de s’échauffer. Avec ce qui arrivait là, ça allait vite tourner au vinaigre. Les limites, c’était rare qu’ils s’y tiennent. Elle lui fit des doigts, pesta, râla et se moquait de lui. Son irritante attitude qui dégoulinait jusqu’aux bout de ses ongles, même quand elle se pavanait dans MON corps. Elle était arrivée devant lui, le menant de lui faire vivre le même traitement s’il osait continuer à en mater plus. Il eut un rictus mauvais et la repoussa sèchement mais doucement. C’était plus fort que lui, il fallait qu’il lui réponde.

Le regard suffisant et fier il répliqua : « Vas y regarde. Je m’en moque ». C’était connu, Charles n’était pas du genre pudique. Comme il dirait qu’il ne pouvait pas avec un corps comme le sien. Le montrer, il aimait bien, au contraire. « Fais toi plaisir, tu verras pas des éphèbes comme ça tout les jours. Tu peux même te toucher ! Et surtout. Surtout vérifie bien dans le pantalon. Tu sauras que je peux porter mon gland avec fierté. Petite insolente. Tsss… Au fond de toi je sais que tu rêves de mon corps mais tu l’assume pas. » avait-il envoyé sa salve avec un rictus mutin. Elle l’avait agacé. Ou pas tant que ça. C’était leur jeu. Il y avait toujours ce besoin de relever le défi. Il passait son temps à compter les points dès qu’il avait le malheur de passer du temps avec elle. Louise parla de rester coincé. « Je te jure que si c’est le cas, je t’étripe. Tu n’auras pas mon corps ! Je préférais me sacrifier.  » avait-il grogné en lui pointant un doigt menaçant. Noa ne les rassura pas sur le fait que c’était bien une possibilité.  

L’angoisse nouait l’estomac de Charles. Et si l’autre fée avait raison ? Ils ne devaient pas perdre de temps. La motivation de retrouver son propre corps le faisait marcher d'un pas dynamique. Ils se retrouvèrent rapidement au centre ville, la femme et l’homme échangeant des mots à l’oreille et les deux jeunes marchant loin l’un de l'autre. Les gens n’avaient pas l’air plus affectés que ça pour le peu qu’on pouvait croiser. L’horloge et la bibliothèque s’élevèrent devant aux au fur et a mesure qu’ils avançaient. « Des livres magiques ! Faut des sorts ou des potions, pardi ! On va à la bibli ! Là bas on va bien trouver un truc. » s’écria t-il comme s’il avait eut un éclair de génie et regarda Louise, réalisant encore ce qu’il venait de dire. Il fusilla son magnifique corps du regard, agacé. « Et pourquoi qu’on la tuerait pas une fois que j’aurais récupérer ma peau hein ! Moi ça m’emmerde de faire des charades. Je suis stressé okay ? Alors moi, j’ai pas envie de jouer aux énigmes quand je parle parce que l’autre gogole, elle est pas au courant. J’peux pas. J’suis pas capable là. » craquait-il. Il vivait tout à 200%. Rien de grave. Il avait dit tout ça à l’attention de Noa, s’attendant à ce qu’elle lui reproche encore son manque de discrétion. Il ne l’était pas non plus. Rarement. C’était un fée.

S’approchant du bâtiment, il y avait une pancarte qui disait que Belle ne pouvait pas ouvrir aujourd’hui. Repos exceptionnelle. Tant pis. « Rien à foutre. ». Il tourna la poignée, c’était verrouillé. Une vieille serrure, quelle aubaine. Il attrapa son corps d’origine par le t-shirt et le rapprocher de lui glissant une main dans la poche arrière de son jean. Il sortit une épingle à cheveux pliée et tordue de façon étrange. Il la glissa dans la serrure, deux trois tours, un coup d’épaule et l’affaire était faite. Il remit l’outil dans sa poche. Un petit con insolent plein de ressource. C’était des vestiges de sa vie avec Zélie après l’exil de Neverland. Forcer des serrures, chaparder, embobiner, fuir, … Il fit un clin d’oeil à son public et entra tel un voleur dans la bibliothèque. Pas un bruit, la lumière du jours à travers les fenêtres qui éclairaient les livres comme les phares d’une prison pointé sur les prisonniers alignés sur leur étagères. Charles s'assit sur le comptoir et fouilla dans le sac de friandise que portait à l’origine Louise. Il se sustenterait en attendant que les autres cherche.

acidbrain




/!\ Bibliothèque fermeture exceptionnelle /!\
Entre facilement, suffit de forcer un peu : oui
C’est mort, ils doivent trouver autre chose : non

Ca servait à rien, mais j’avais envie. J’espérais en forcer un à passer par la fenêtre.
Revenir en haut Aller en bas

Admin
avatar
Storybook

▻ Messages : 463
▻ Date d'inscription : 15/01/2017

MessageSujet: Re: Rp loterie - Dans le corps d'un autre   Jeu 10 Aoû - 15:38

Le membre 'Charles L. Sjörgen' a effectué l'action suivante : La fatalité ou la destinée ?


'Dé oui-non' :
Revenir en haut Aller en bas
http://storybook-chronicles.forumactif.com

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Rp loterie - Dans le corps d'un autre   Ven 11 Aoû - 1:27

La situation était des plus complexes ! Nous ignorions tout des circonstances qui nous avaient poussés à échanger nos corps. Ce qui m’effrayait encore plus c’était la pensée que ce sort n’était pas venu de nulle part. Il devait forcément y avoir un phénomène… ou pire une personne derrière tout ça ! Mais qui ou quoi ? J’imaginais que nous trouverions de plus amples informations à ce sujet en sortant de ce guêpier ! Pouvais-je réellement faire confiance à mes compagnons d’infortune ? Louise semblait tout ignorer au phénomène magique, c’était une chose qui inquiétait grandement Noa d’ailleurs. Comment faire pour résoudre ce problème sans éveiller les soupçons de la demoiselle aux cheveux arc-en-ciel porteuse actuellement d’un physique bien ingrat ! Quant à Charles… et bien c’était tout simplement Charles ! Non en vérité, la seule personne vers laquelle se tournaient tous mes espoirs était Noa. La rouquine semblait avoir la tête sur les épaules et c’est elle qui la première nous parla de son plan de retourner en ville pour trouver une solution. Je surenchéris en proposant d’aller faire un tour à la bibliothèque. Dans un sourire, elle semblait s’accorder à mes projets et nous nous mîmes en route pour le centre-ville.

Tout au long du chemin, nous eûmes droit à une conversation passionnante sur la comparaison des corps entre les des plus jeunes du groupe. Discussion que je ne suivis d’ailleurs que d’une oreille distraite. Ce ne fut qu’au moment où Louise évoqua la possibilité que nous resterions à jamais bloqués dans nos corps actuels que je sentis un frisson me parcourir l’échine. Toutefois, je ne laissais rien paraître et écoutais avec soin les paroles de Noa. « Nous ferons tout notre possible pour que cela ne produise pas ! » répondais-je sèchement songeant que si les deux jeunes gens qui nous suivaient réfléchissaient un peu plus au moyen de nous sortir de là et un peu moins à leurs délires personnels, nous trouverions une solution beaucoup plus rapidement.

C’est alors que Noa se rapprocha de moi, m’offrant une réplique qui me fit comprendre qu’elle pouvait ressentir la présence de Hyde à l’intérieur de mon esprit. C'était un élément auquel je n'avais guère songer ! Puis je repensais à ses propos... se sentir observer ? Soudainement, je relevais mon regard devant moi et observait les environs. Il y avait autour de nous des dizaines d’animaux me regardant de loin comme s’ils se sentaient irrémédiablement attirés par ma présence. « Cela ne m’a jamais semblé plus vrai qu’aujourd’hui ! » Refusant de lui donner plus d’informations personnelles sur mon esprit. Si elle continuait à se poser des questions, je pourrais toujours justifier cela par des hallucinations dues à notre changement physique. Je me penchais alors à son oreille. « Dites-moi Noa, en quoi consiste votre magie exactement ? »

Bientôt, nous parvenions devant la bibliothèque qui était exceptionnellement fermée. Pas de chance pour nous ! Malgré tout, il en fallait plus pour effrayer le jeune homme qui finit par ouvrir la porte avec ses quelques trucs personnels. « Bien joué ! » Dis-je simplement, admiratif de la méthode de Charles. En entrant dans la bibliothèque, je scrutais les environs quelques peu découragé par les étagères infinies qui s’étalaient devant nous. Nous avions du pain sur la planche ! N’hésitant pas un instant, je me mis à avancer dans les rayons, mes yeux braqués sur mon objectif. « Chercher tout ce qui pourrais se rapprocher de près ou de loin à des livres sur la magie et sur notre changement de corps ! »
acidbrain


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Rp loterie - Dans le corps d'un autre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rp loterie - Dans le corps d'un autre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "L’amitié, c’est un seul esprit dans deux corps." [Pv. Calypso]
» Quelque part dans le Val d'Anduin [Flashback PV Sefir]
» Corps de verre et coeur de pierre
» Open your wings and flies towards the light. Butterfly. | Eden & Marissa
» SSS's Time ( Solo )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HAPPY ENDINGS CHRONICLES :: Storybrooke & le monde sans magie :: La périphérie :: Le port-
Sauter vers: