AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Besoin d'aide et d'un verre ou deux... ou trois (pv robin)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

100% dragon ou presque
100% dragon ou presque
avatar
Fa Mushu

▻ Messages : 967
▻ Date d'inscription : 17/01/2017

MessageSujet: Besoin d'aide et d'un verre ou deux... ou trois (pv robin)   Lun 17 Juil - 21:02

Besoin d'aide et d'un verre ou deux... ou trois




Le retour ne s'était pas exactement passé comme prévu. Pire, la mission ne s'était pas déroulée comme il l'avait espéré. Normalement, récupérer sa perle aurait dû sonner le début de la fin de ces ennuis. Retour à son statut de dragon et de dragon. Adieu Storybrooke. Sauf qu'il y avait eu le miroir qui lui avait retourné l'esprit. Il y avait eu aussi Rozen qui lui avait fait comprendre qu'elle serait triste de le voir partir. Mushu ne comprenait plus rien. À partir de quel moment, sa vie s'était-elle compliquée à ce point ? Au point qu'il hésite entre son rôle de gardien et entre rester dans cette ville ?

Le pire du pire, c'est qu'il ne pouvait pas se réfugier dans sa litanie favorite en accusant Robin des bois d'être à l'origine de tout ces malheurs. Au contraire, l'Asiatique lui devait une excuse ou deux. Premièrement, pour l'avoir accusé à tort et avoir lourdement insisté sur ce fait auprès de toutes les oreilles attentives qu'il trouvait. Ensuite, il y avait eu cette histoire d'avoir essayé de le carboniser alors que Mushu avait obtenu très brièvement l'apparence d'un dragon digne de ce nom.

En temps normal, l'ex-dragon aurait volontairement oublié de le faire. S'excuser ? Lui ? Alors qu'en réfléchissant un peu, ce n'était pas de sa faute. Déjà, se serait culotter de l'accuser pour ce qui a été fait lorsqu'il était sous l'emprise du miroir. Concernant l'identité du véritable voleur de sa perle... Tout cela ne serait jamais arrivé si Robin n'avait pas affiché un comportement plus que suspect ! Oui, Mushu croyait toujours férocement à la véracité de son argumentation, mais, ce n'était pas le débat. Aujourd'hui, il n'était plus question de se justifier, mais d'obtenir des réponses. L'Asiatique glissera peut-être une ou deux excuses au passage, afin de brosser son interlocuteur dans le sens du poil, et se concentrer sur le plus important.

Mushu s'était levé et apprêté de bon matin, mettant la veste que Rozen lui avait offert la veille, à son retour. Il glissa sa précieuse perle dans sa poche, refusant de trop s'en éloigner et redoutant de l'avaler de nouveau après ce qui s'était passé la dernière fois dans le palais des glaces. Rien que d'y repenser lui arracher un long soupir.

Son pas s'était accélérer à mesure qu'il approchait de sa destination : le libertease. La première fois qu'il y était entrée, plus ou moins sans y être invité, il s'était retrouvé coincé dans une boule étrange. Un souvenir qui le poussa à s'assurer que la propriétaire des lieux ne se trouvait pas dans les environs. La personne qu'il voulait voir était derrière le bar. "Alors, c'est vrai que tu travailles ici le week-end, j'ai toujours cru qu'on se moquait de moi lorsqu'on me le racontait." Commenta-t-il en s'approchant, en guise de bonjour. Il s'installa et enchaîna aussitôt. "Bonjour, je te dois des excuses, mais passons au plus important. Comment c'est passé ton retour ? Parce que le mien a été horrible ! Rozen m'a aspergé d'eau glacé dès que je suis rentré. Tu te rends compte ? Alors que j'ai failli mourir là-bas ! Ensuite, elle m'a offert cette veste." Il s'interrompit une seconde pour montrer le vêtement en question. "Puis j'ai découvert qu'elle était jalouse de Mulan. Puis on a mangé, puis elle s'est mise à pleurer, puis on manger une glace devant un film. Je n'ai absolument rien compris de ce qui s'est passé !" S'exclama-t-il en parlant à toute vitesse. Il marqua une pause pour reprendre son souffle. "C'est toi l'expert ! Alors explique-moi !" Sur ce commentaire, il daigna enfin se taire pour laisser son interlocuteur en placer une.

made by LUMOS MAXIMA

_________________
My universe will never be the same
I'm glad you came in my life ▵
Revenir en haut Aller en bas

➵Roi des pécores ➵ Voleur au coeur de Lion
➵Roi des pécores ➵ Voleur au coeur de Lion
avatar
Robin de Locksley

▻ Messages : 754
▻ Date d'inscription : 15/01/2017
▻ Localisation : Storybrooke, Maine

MessageSujet: Re: Besoin d'aide et d'un verre ou deux... ou trois (pv robin)   Mer 19 Juil - 2:03

Besoin d'aide et d'un verre ou deux... ou trois




Plusieurs heures, voir jours s'étaient écoulés depuis le retour. Une extraordinaire aventure pour Roland, qui malgré les risques encourus, c'était bien amusé en se lançant dans ce qui semblait être sa toute première quête. Pour Robin et les autres habitués, cela différait quelque peu. L'aventure avec un grand « A » aurait pu être une mission suicide, si la chance n'avait pas été de leur côté à quelques reprises. D'ailleurs, malgré la réussite, Robin ne tenait pas plus que ça à s'en féliciter. Pour dire vrai, depuis le retour, il y a de cela 48 voir 72 heures tout au plus, notre archer s'était décidé à reprendre la vie qu'il menait avant de partir combattre l'ennemi. Bien sûr, il subsistait un point positif à cette quête, un détail qui n'avait de cesse de rappeler au voleur que des mésaventures naquit l'espoir en la personne de Petit Jean, que la fatalité consentit à lui rendre. Un retour qui lui faisait tellement de bien, et ce, malgré le bonheur dans lequel il baignait depuis que sa route avait croisé celle de Regina. Bon de ce côté-là, Petit Jean semblait émettre quelques doutes et à n'en pas douter, il faudrait sortir de bonnes rames pour convaincre l'Agrabien, mais l'archer affichait une certaine confiance. Il comprendrait, Petit Jean finit toujours par comprendre. Mais pour l'heure, notre professeur de tir à l'arc devait revêtir un tout autre uniforme.
Déposant son portable sur la table de chevet, Robin prit la direction du dressing qu'il commençait à partager avec Regina. D'ailleurs quelques cartons continuaient à se faire voir au détour de la chambre. L'emménagement n'était pas encore terminé et s'il restait des cartons à déballer ici, au chalet quelques affaires attendaient d'être emballées pour rejoindre le demeure de Madame le Maire. Et ce n'est pas l'espace qui manquait, pour preuve Roland avait enfin une chambre rien que pour lui, juste à côté de celle d'Henry, le fils de Regina. Un « chouette gamin » comme se plaisait à l'appeler Robin heureux de constater que ni sa présence, ni celle de Roland, n'ébranlait le jeune garçon, qui au contraire se réjouissait d'avoir enfin « un petit frère » avec lequel s'amuser et un « beau-père » avec lequel sa mère pourrait être heureuse. Bref, le tableau de la famille parfaite !

« Henry ! » Robin qui venait de se changer, quitta sa chambre et regagna le hall. L'adolescent qui était en train de lire une bd dans sa chambre, sortit aussitôt pour s'enquérir de la situation. « -J'ai reçu un message de Madame Kramers ! Elle a besoin de quelqu'un au bar ce soir. Tu peux t'occuper de Roland jusqu'au retour de ta mère s'il te plaît ? » Et bien sûr, il accepta en rassurant Robin embêté par la situation. « -Merci ! Je vais envoyer un message à ta mère et j'essaierai de ne pas rentrer trop tard ! » L'adolescent tout sourire, acquiesça et retourna dans sa chambre. Robin en profita pour s'approcher de celle de Roland qui lisait lui aussi. « -Roland ! Je dois m'absenter pour prêter main forte à Madame Kramers. Henry va te surveiller jusqu'au retour de Regina. Tu es sage d'accord ? » Le petit acquiesça à son tour et laissa son père le prendre dans ses bras avant de le voir quitter sa chambre. Enfilant sa veste et nouant ses lacets, Robin quitta de ce fait le 108 Mifflin Street et marcha plusieurs minutes avant de retrouver le centre-ville, puis le Libertease.

Arrivé en avance, Robin put donc se prémunir de la grande influence de l'happy hour. Il s'en alla dans les réserves afin de s'assurer qu'il ne manquait rien d'essentiel. Passé son tour de contrôle, il repassa derrière le bar et prit de l'avance en se lançant dans la préparation de mojito, l'un des cocktails les plus vendus ici. Le sourire aux lèvres, car malgré les lieux, jouer le barman plaisait à Robin, il continua à préparer d'autres cocktails et réapprovisionna son frigo avant le grand rush. En familier qu'il était devenu, il avait pu négocier auprès de la propriétaire, quelques changements au niveau de son uniforme qu'il arborait à présent avec un peu plus de fierté. Les premiers clients firent alors leur apparition et tels des papillons attirés par la lumière, ils se ruèrent sur le comptoir en bois polis, pour passer commande. Torchon sur l'épaule, Robin leur accorda quelques secondes pour s'enquérir de leur commande. Il reconnut un habitué dans le lot, une chance, ça lui évitera de perdre du temps à lui demander ce qu'il voulait, puisqu'il prenait toujours la même chose. « -Ok ça marche ! » lança l'archer en préparant le whisky et la bière. Les clients, en cette soirée de grande influence, défilèrent. Robin et son collègue ne manquaient pas de travail et à n'en pas douter, ce soir le chiffre d'affaires serait suffisamment bon pour que la patronne consente à payer une tournée à ses employés à la fin du service. Une perspective qui plaisait au collègue de Robin qui lui s'échapperait avant, histoire de croiser Regina et se souhaiter une bonne nuit aux garçons.

La première heure s'écoula, puis la seconde fut entamée. Torchon toujours sur l'épaule, Robin œuvrait. Le rythme étant moins conséquent, il pouvait s'octroyer quelques minutes pour faire la conversation aux habitués qui s'agglutinaient au comptoir. « -Aller, je vous ressers les gars ? » Les clients enjoués, acceptèrent, laissant le soin au voleur de préparer une autre tournée. Et alors qu'il remplissait plusieurs pintes, une voix familière attira son attention. « -Toi ? » Robin posa alors son regard sur Mushu qui venait de prendre place. Le barman acheva de remplir les pintes, les posa face à ses habitués, puis revint vers son nouveau client. « -Et oui, parfois les rumeurs sont justifiées. J'étais tavernier dans une autre vie et me re voilà derrière un comptoir. Que veux-tu on n'échappe pas à sa destinée ! Non, plus sérieusement, je rends service à Neilina. Elle a été la seule personne à me donner du travail quand j'en cherchais. Alors, pour la remercier, je fais quelques extras le week-end ! » Mushu prit à son tour la parole et comble du miracle, il présenta des excuses à son ancien ennemi.

« -Pincez-moi je rêve ! Mushu me présente des excuses ! » ironisa gentiment le barman d'un soir qui, s'il avait consenti à enterrer la hache de guerre avec l'Asiatique, continuait cependant à gentiment le charrier à la moindre occasion. « -Bon aller, avant de t'intéresser à mon cas, dis-moi ce que tu veux boire ? » Messire Locksley se tue pour laisser le jeune homme lui faire part de sa commande, puis il s'exécuta et récupéra les ingrédients nécessaires à la préparation de ladite commande. Mushu reprit de plus belle en résumant son retour et le moins que l'on puisse dire, c'est que la situation semblait tendue. Robin déposa la commande face au gardien de la famille Fâ puis l'observa. « -Ok ! Tu vas commencer par respirer. Ca me semble être une bonne idée ! Puis après, on va reprendre une à une les informations pour mieux les traiter. Donc Rozen t'as aspergé d'eau froide ? Hum, j'avoue que c'est… Anecdotique non ? Pas le fait que tu aies failli mourir. On a tous plus ou moins failli périr d'ailleurs ! Mais passons. Donc elle t'as également offert une veste » À son tour, le barman s'interrompit pour mieux observer la veste que portait son interlocuteur. « -Je ne suis pas encore tout à fait rompu à la mode d'ici, mais personnellement, je trouve cette veste sympathique. Toutefois, le magicien du tissu que tu es me semble plus à même de juger de cela. Tu l'aimes…cette veste ? » Robin ne put se résoudre à continuer de discuter avec Mushu, car à l'autre bout du comptoir, l'un des clients venait de lui faire signe. De ce fait, il s'excusa auprès de l'Asiatique et s'en alla prendre la commande de son nouveau client. Intrigué par l'attitude du dragon en devenir, Robin s'activa de préparer le cocktail pour retrouver plus rapidement le jeune asiatique.

« -Donc on en était à la jalousie de Rozen envers Mulan. Laisse-moi te dire que si la jalousie est un vilain défaut, dans certains cas, c'est positif qu'une femme éprouve de la jalousie envers une autre femme. Ça laisse sous-entendre un certain attachement et la difficulté de partager cet attachement. Puis vous avez mangé, elle a pleuré, vous avez mangez et regardé un film ensemble ! J'ai bien tout résumé ? Hum… » il fit mine de se gratter le menton et resta silencieux quelques secondes visiblement amusé par la situation qui se présentait à lui. « -Si tu veux mon avis, je pense que tu vas devoir revoir ta définition du grand et du petit « A »
made by LUMOS MAXIMA

_________________

Only love
If you find someone you love enough to ruin your entire life for, it's always worth it

©️BESIDETHECROCODILE
Revenir en haut Aller en bas

100% dragon ou presque
100% dragon ou presque
avatar
Fa Mushu

▻ Messages : 967
▻ Date d'inscription : 17/01/2017

MessageSujet: Re: Besoin d'aide et d'un verre ou deux... ou trois (pv robin)   Dim 23 Juil - 23:10

Besoin d'aide et d'un verre ou deux... ou trois




Le monde ne tournait pas autour de lui et ces malheurs n'étaient pas prioritaires lorsqu'on n'était pas la seule personne accoudé au bar. Mushu avait encore du mal à assimiler ce genre de chose et n'hésita pas un instant à interrompre le service de l'archer pour raconter ce qu'il le tourmentait. "Oui, moi, on peut arrêter de commencer toutes nos discussions ainsi ?" Répliqua-t-il agacé de ne pouvoir en venir directement au but de sa visite. D'accord, il avait manifesté sa surprise de voir Robin derrière le comptoir, mais il ne voulait pas savoir que tous les détails ! "Ravi de l'apprendre, moi, elle m'avait plutôt enfermé dans une espèce de boule en fer bizarre, mais passons, il y a plus urgent..." Il fit un geste qui laissait clairement entendre qu'il ne s'étendrait pas sur le sujet.

Histoire de capter l'attention de son interlocuteur, il commença par des excuses aussi brèves que possible. Bien sûr, il reçut de l'ironie en guise de récompense. "Ce n'est pas parce que je suis rarement en tord que je ne peux pas reconnaître quand c'est le cas." Plaida-t-il. "Je te dois des excuses, donc je le fais. Pour cette histoire de perle, et pour avoir essayé de te carboniser à cause du miroir." Il était visiblement pressé d'en venir à la raison de cette visite. Pourtant, Robin lui refusait d'entrer dans le vif du sujet en lui demandant ce qu'il voulait boire. Avec impatience, Mushu se saisit de la carte des cocktails. "Pourquoi pas un... Cosmo...politan ? C'est ça ? Oui, va pour ça." Il essaya de prendre le ton de celui qui connaissait son affaire, mais son hésitation trahissait le fait qu'il s'était contenté de prendre un nom au hasard dans la liste. Bah, un peu de hasard n'avait jamais fait de mal à personne.

Enfin, il put raconter ce qui causait son émoi. L'Asiatique enchaîna très vite ces explications, témoignant des étrangetés qui avait parcourut son retour au salon de thé. Il ne s'arrêta que pour reprendre son souffle. "Ce n'est pas anecdotique, j'ai été accueilli par de l'eau glacé !" S'exclama Mushu. Il se força à marquer une pause, le temps que le barman fasse un commentaire sur la veste. "Oui, je l'adore cette veste, elle est magnifique et c'est ça le problème. Non, ce n'est pas un problème, c'est un très beau cadeau." L'ex-dragon poussa un râle en se tenant la tête. Comment expliquer à Robin ce qu'il n'avait osé dire à Rozen concernant ce cadeau ? "Le problème est justement que c'est de l'excellent travail. Je n'aurais pas pu faire mieux. Alors si même dans ce domaine, il existe quelqu'un d'aussi bon que moi, qu'est-ce qui me reste ? Tu comprends ou pas ?" Mushu commençait à s'emmêler dans ces explications. Le comble fut que Robin s'échappa pour aller servir d'autres clients. L'Asiatique était choqué, il venait implorer de l'aide et on le snobait ! Était-ce une petite vengeance sournoise de la part de l'ancien voleur ?

Pour se calmer, il but une gorgée de sa commande. Le goût était particulier mais pas déplaisant. En tout cas, ça l'aidait à se calmer jusqu'au retour de Robin. On en était à la partie jalousie envers Mulan. "C'est ridicule. Enfin, je comprends qu'on puisse être jalouse de Mulan, elle est extraordinaire." Dans cette brève description, on pouvait sentir toute la fierté qu'éprouvait Mushu envers sa protégée. "Mais, Rozen n'a aucune raison de l'être. Je suis son gardien, c'est complètement différent." Affirma-t-il, toujours aussi perplexe devant les raisons de cette jalousie.

C'était vraiment difficile pour lui de s'obliger à faire des pauses afin de laisser Robin faire des commentaires. Sa vie s'était compliquée en l'espace de quelques heures ! Il avait tant à raconter ! "Oui, c'est ça, elle a pleuré en me demandant de rester. Tu te rends compte ? Il y a deux jours, ma vie était d'une simplicité enfantine. Je retrouvais ma perle, je redevenais un dragon et je rentrais chez moi. Maintenant, je me rends compte que si je fais ça, je rendrais des gens tristes. Comment, c'est arriver ? Je..." Il s'interrompit, perturbé, avec une pointe de tristesse dans le regard. "J'ai jamais manqué à quelqu'un avant !" Avoua-t-il faiblement, avant de reprendre du poil de la bête, comme si ce moment de faiblesse n'était jamais arrivé. "La dernière fois que je me suis absenté du royaume de la soie aussi longtemps, c'était lorsque j'étais à Nottingham et je suis parti sans qu'une larme ne soit versée, crois-moi. Je pensais que se serait pareil ici, et je découvre que non. Ça fait chaud là." Expliqua-t-il en pointant son torse. "Et en même temps ça fait mal comme si on me déchirait en deux. Comment une chose peut faire du bien et mal en même temps ? C'est insensé !" Il lança un regard désespéré à son ancien ennemi.

Son interlocuteur semblait réfléchir à son cas et Mushu resta suspendu à ces lèvres en attendant le verdict. Il fut très déçu que la réponse fût concernant cette histoire de petit ou de grand A. "Tu plaisantes ?! Je te supplie et toi tu me parles de la taille d'un A ?" S'exclama-t-il, stupéfait. "Sois sérieux. J'ai besoin d'aide. C'est toi qui te proclamais spécialiste, je te rappelle. Qu'est-ce que je dois faire ?" Il était véritablement désemparé. Il avait l'impression qu'il devait choisir entre deux vies. Ce qui était impossible ! Il avait vraiment besoin des lumières de Robin, celui qui prêchait en faveur des sentiments, sur ce coup-là.

made by LUMOS MAXIMA

_________________
My universe will never be the same
I'm glad you came in my life ▵
Revenir en haut Aller en bas

➵Roi des pécores ➵ Voleur au coeur de Lion
➵Roi des pécores ➵ Voleur au coeur de Lion
avatar
Robin de Locksley

▻ Messages : 754
▻ Date d'inscription : 15/01/2017
▻ Localisation : Storybrooke, Maine

MessageSujet: Re: Besoin d'aide et d'un verre ou deux... ou trois (pv robin)   Mer 26 Juil - 21:45

Besoin d'aide et d'un verre ou deux... ou trois


Le torchon sur l'épaule n'avait somme toute que très peu d'utilité, mais Robin continuait cependant à le faire. Devenu une habitude, autant que le port de son gilet noir sans manches, il en arrivait presque à l'arborer fièrement selon les occasions. C'était un peu une sorte du symbole, une appartenance à quelque chose, un quelque chose qui le ramenait indéniablement au plaisir de jouer un rôle dans ce monde qui n'était pas le sien et d'avoir une utilité dans cette réalité qui n'était pas la sienne. Bien sûr, jouer les barmans dans ce qui se rapproche d'un club de strip n'avait rien d'enviable, au contraire, mais pour Robin le simple fait d'aider et d'être utile suffisait à le rendre heureux ajoutait bien sûr à Regina et cette famille recomposée qui n'en demeurait pas moins la leur. Oui, notre archer s'estimait chanceux d'avoir le droit à une seconde chance après tout ce qu'il avait vécu par le passé et de ce fait, il savourait comme il se doit le présent qui lui était offert.

Il y avait foule ce soir, les lieux à mesure que les minutes dévalaient, n'avaient de cesse de se remplir et le comptoir du bar semblait être le refuge des nouveaux arrivants qui faute de mieux, restaient agglutinés. Robin remarqua même la présence de nouveaux visages, certainement issus de la vague de nouveaux arrivants. La plupart étaient heureusement accompagnés et observaient les lieux très intrigués par ce qui se présentaient à eux. Robin en savait quelque chose pour avoir lui-même testait l'attrait de la nouveauté en pénétrant les lieux quelques mois auparavant. Et quelle ne fut pas sa tête en découvrant des femmes très peu vêtues dansant autour d'une barre pour quelques billets. Ce souvenir le fit sourire, mais ça n'était pas encore le high level de la drôlerie si l'on puis dire. Et il suffit à Robin de détourner le regard et de le poser sur son nouvel interlocuteur pour comprendre qu'il existait un autre high level de la drôlerie et celui-là sera incontestablement difficile à égaliser.

« -Ta présence en ces lieux est…surprenante ! Presque autant que t'entendre des excuses. » En terrain conquis, Robin était bien décidé à titiller son interlocuteur qui de toute évidence semblait à cran, suffisamment pour que l'impatience le gagne très rapidement. Professionnel jusqu'au bout, Robin se pencha sur le comptoir et malgré l'impatience grandissante du jeune asiatique, il s'enquit de sa commande. Ce dernier se saisit aussitôt de la carte qui se trouvait à ses côtés et la survola sous le regard amusé de l'ancien voleur de Sherwood qui attendait patiemment la réponse à sa question. Mushu, qui de toute évidence s'embarquait en terres inconnus, opta pour le premier cocktail qui se présenta à lui. « -Cosmopolitan ! » ne put s'empêcher de rectifier le barman en tournant les talons pour aller préparer le cocktail apprécié d'ordinaire par la gente féminine. Une information qu'il préféra garder pour lui au risque de braquer définitivement l'ami Mushu. Shaker en main et le regard posé sur les autres clients, Robin secoua activement la préparation afin de la servir dans un verre à cocktail agrémenté d'une pique sur laquelle trônait une olive verte. « -Bonne dégustation ! »

Plein de bonnes attentions malgré l'absurdité de la situation, Robin ne ménageait pas ses efforts pour ne pas éclater de rire d'une part et pour « tenter » de se rendre utile comme il savait si bien le faire. Car de toute évidence, sans le dire implicitement, l'ami Mushu, dans la panade avait besoin d'un petit coup de main. « -Excuse-moi d'en douter, mais à ma connaissance il y a pire que d'être arrosé à l'eau glacée ! Dois-je te rappeler ce que nous avons vécu face à Ingrid ? » Puis il laissa le champ libre à l'Asiatique, car de toute évidence, il avait besoin de se muscler la langue. « -Hey ! Je crois que tu te compliques inutilement la vie. La veste est belle, tu l'aimes point ! Et ce n'est pas parce pour une fois quelqu'un fait mieux que toi que tu dois sentir la terre s'écrouler sous tes pieds. Garde en tête que c'est un beau cadeau qui t'as été offert par une personne que tu apprécies. Essaie de voir le positif au lieu de te focaliser sur le négatif, ce n'est pas comme ça qu'on avance l'ami. » Robin ne put se résoudre à continuer son argumentation et s'éclipsa aussitôt pour aller servir ses autres clients.

À peine une minute s'écoula avant que le barman ne refasse son apparition pour s'enquérir de la suite de la conversation placée à présent sous le signe de la jalousie. « -Stop ! Tu as dit à Rozen que Mulan était extraordinaire ? Je suppose que tu vantes sans cesse les qualités de Mulan comme tu en es fier ! Je me trompe ? Et tu le fais aussi avec Rozen, c'est ça ? Tu as placé Mulan sur un piédestal, bien sûr que Rozen a de quoi être jalouse. Ne dis jamais à une femme qui a des sentiments pour toi, que tu trouves une autre femme extraordinaire ! Tu laisses sous-entendre qu'elle est inférieure et ce n'est pas ainsi que l'on procède. Quand on fait la cour à une femme, on doit la pourvoir de compliments, elle doit se sentir unique, belle, forte, extraordinaire. Tu vois ce que je veux dire ? » Délesté de l'envie de rire, Robin écoutait son interlocuteur avec attention, laissant le soin à son collègue de gérer les autres clients. Le pauvre Mushu semblait si désemparé, tellement que, comble du miracle, cela semblait toucher notre voleur.

« - C'est ça être humain l'ami. Prends ça comme une chance, comme un nouveau départ, comme une seconde chance. » Il en profita pour récupérer son verre vide « -C'est pour moi ! » Et le remplit à nouveau du liquide rougeoyant avant de tendre le verre au jeune asiatique. « -Hey tu es à cran bonhomme ! Je te tendais une perche. On parle d'amour là, pas de la petite amourette éteinte au premier coup de vent. Tu as mal au cœur hein, tu as chaud, terriblement chaud lorsqu'elle est près de toi. Tu te sens bien à ses côtés, tellement que quand tu t'éloignes, tu ressens comme une impression de manque ? Tu penses à elle très souvent ? Je pourrais continuer à te poser tout un tas de questions, en vain. Le diagnostic est clair. Le petit dragon a des palpitations pour cette chère Rozen. Mushu tu es en train de tomber amoureux, c'est évident. Et ouais, c'est bel et bien en train d'arriver. Je te sers un autre verre ? »
made by LUMOS MAXIMA

_________________

Only love
If you find someone you love enough to ruin your entire life for, it's always worth it

©️BESIDETHECROCODILE
Revenir en haut Aller en bas

100% dragon ou presque
100% dragon ou presque
avatar
Fa Mushu

▻ Messages : 967
▻ Date d'inscription : 17/01/2017

MessageSujet: Re: Besoin d'aide et d'un verre ou deux... ou trois (pv robin)   Lun 31 Juil - 18:57

Besoin d'aide et d'un verre ou deux... ou trois




Il y avait plus urgent que des excuses ou de choisir quoi boire. Mushu fit, cependant, de gros effort pour se plier à ces usages, même si tout dans son attitude témoignait de son impatience d'en venir au sujet de cette visite. Il choisit le premier cocktail dont le nom attira son attention, ignorant qu'il s'agissait d'une boisson commandé habituellement par le sexe opposé. Sa commande prête, l'ex-dragon poussa un soupir en prenant le verre. "Merci." Le soupir, c'était parce qu'il allait enfin pouvoir parler de ce qui le tracassait.

On aurait pu croire qu'il serait capable de comprendre la situation, maintenant qu'il l'expliquait à tête reposée, mais non, la réaction de Rozen restait toujours un mystère pour lui. De toute évidence, cela dépassait clairement ces compétences, ce qui expliquait sa venue auprès d'un spécialiste. Robin qualifia l'accueil reçu comme anecdotique. Il n'était pas du tout d'accord avec cette façon de voir les choses. "Dans le château, on savait vers quoi on allait. D'accord, il y a eu des embûches imprévues, mais globalement, on savait dans quoi on s'aventurait. Ici, je suis rentré victorieux d'une mission héroïque, je ne m'attendais pas à être trempé en guise de récompense et la minute d'après, elle m'offre un cadeau." D'ailleurs, il se lança dans une explication concernant la veste. L'habit était beau, justement, beaucoup trop beau. À croire son interlocuteur, il se prenait trop la tête sur ce point. Mushu poussa un autre soupir et se risqua à boire une gorgée de sa commande. "Ok, j'exagère peut-être sur ce point-là." Admit-il à contre-coeur.

Avant qu'il ne puisse continuer son histoire, son interlocuteur se sauva pour servir d'autres clients. Mushu en fut outré : que pouvait-il y avoir de plus important que son histoire ? Il fit de son mieux pour taire son agacement, préférant boire une nouvelle gorgée de son cocktail. Cela l'aida un peu à se calmer. Il en profita aussi pour soupeser s'il exagérait concernant cette veste ou non. Était-se lui qui exagérait, comme il venait de le dire, ou bien, c'était l'archer qui ne comprenait pas ? Bon, ce n'était pas le plus important dans ce récit. Il y avait cette histoire de jalousie envers Mulan qui était beaucoup plus problématique. D'ailleurs, ce fut le prochain sujet de la conversation dès que Robin fut revenu. L'archer l'arrêta en plein dans ces explications. Mushu fit de son mieux pour se montrer un auditoire attentif.

"Je ne sais pas, sans doute, je dis tellement de choses." Répondit-il alors que Robin lui demandait s'il vantait les qualités de Mulan en présence de Rozen. Il continua d'écouter et attendit la fin du discours du barman pour intervenir. "Premièrement : Je ne fais pas la cour à Rozen." Objecta-t-il en levant un doigt parfaitement manucuré comme s'il comptait ses arguments. "Deuxièmement : Je lui dis tous les jours qu'elle est unique, belle, forte et extraordinaire." Il leva un deuxième doigt en énumérant ce point. Il fit ensuite un geste maniéré qui produit un léger bruit à cause de ces bagues qui parsemaient ces doigts, un geste qui témoignait de son incompréhension de la situation. "En réalité, ce qu'elle me reproche, c'est d'avoir passé beaucoup trop de temps auprès de Mulan depuis son arrivée ici. Ce qui est absurde. Je suis son gardien, elle est arrivée blessée ici, c'est normal de m'inquiéter pour elle, non ?" Il se frotta le front en contemplant son verre comme s'il espérait y trouver la réponse à ces troubles.

Le pire restait à venir, puisqu'il expliqua les émotions contradictoires de ces retrouvailles avec Rozen, qu'il se sentait bien et en même temps déchiré en deux. Ce à quoi Robin répliqua que c'était ça être humain. "Hé bien, c'est horrible comme sensation." Commenta-t-il. Il ne se souvenait pas que c'était aussi difficile, il fallait dire que sa dernière expérience en tant qu'humain remontait à un siècle et demi. "J'ai déjà eu une seconde chance, quand je suis devenu gardien." Comme pour appuyer cette déclaration, il vida le reste de son verre, qui fut tout de suite remplacer par un autre, offert par la maison.

Mushu n'apprécia pas qu'on reparle de cette histoire de taille de A et le fit savoir. "Arrête de parler d'amour, ne m'oblige pas à te redire l'exemple de l'hydromel." Riposta-t-il, sur la défensive. Puis Robin lui cita une suite d'exemples et l'expression de Mushu se modifia à mesure que l'archer parlait, retranscrivant parfaitement le fait que l'idée faisait lentement son chemin dans son esprit. Il tapa sur la table et pointa Robin d'un doigt accusateur. "Je t'avais dit que se serait cruel de commencer quelque chose. Je te l'avais dit ou pas ? Oui, je l'avais dit ! Et voilà ce qui se passe ! Elle m'a demandé de ne pas partir, et moi, j'ai dit que je restais, parce qu'elle était au bord des larmes, mais je ne peux pas rester. C'est un grand honneur d'être nommé gardien, je ne peux pas y renoncer pour servir du thé !" Puisqu'il en était à son deuxième cocktail, il était probable que c'était en partie l'alcool qui parlait à sa place, ce qui rendait son discours maladroit. "En plus, elle n'a voulu d'aucuns de mes cadeaux. Je lui ai proposé la même méthode qui a rendu ma famille riche et elle n'en a pas voulu. Elle se préoccupait des conséquences pour moi, alors que mes parents, eux, ils..." Il s'interrompit, se rappelant le reflet dans le miroir d’Ingrid et surtout de ces paroles. Son expression se fit douloureuse à ce souvenir. "Tu sais quoi ? Je réfute ce que tu viens de dire. Ta liste, là, je ne l'ai remarqué qu'après notre retour des terres gelées, donc, je suis certain que c'est à cause du miroir. Ça m'a chamboulé l'esprit. C'est sûrement une espèce de réminiscence du sortilège ou quelque chose dans le genre." Il reprit une gorgée de son nouveau verre. Peut-être pas la meilleure chose à faire, mais sa gorge devenait sèche à force de parler. "Et je n'ai pas encore dit le meilleur : pendant mon absence, ce bouseux de Cly en a profité ! Tu sais comment je le sais ? Parce que Rozen me l'a dit ! Elle m'a dit qu'ils s'étaient rapproché, parce qu'elle était en colère après moi, mais qu'elle n'avait pas pu aller jusqu'au bout parce qu'elle se disait que ça me ferait de la peine. Pourquoi elle m'a raconté ça ? Bien sûr que ça me fait de la peine ! Elle mérite tellement mieux que ce mousquetaire d'opérette !" Mushu se décida enfin à se taire avec un soupir rageur pour laisser le temps à Robin de répondre à ce dernier mystère. Il se garda pour l'instant de dire qu'elle avait été sa réaction face à cette nouvelle.

made by LUMOS MAXIMA

_________________
My universe will never be the same
I'm glad you came in my life ▵
Revenir en haut Aller en bas

➵Roi des pécores ➵ Voleur au coeur de Lion
➵Roi des pécores ➵ Voleur au coeur de Lion
avatar
Robin de Locksley

▻ Messages : 754
▻ Date d'inscription : 15/01/2017
▻ Localisation : Storybrooke, Maine

MessageSujet: Re: Besoin d'aide et d'un verre ou deux... ou trois (pv robin)   Mer 2 Aoû - 23:13

Besoin d'aide et d'un verre ou deux... ou trois


Ce soir il était serveur, une habitude à l'arrivée des week-ends. Notons que c'est une habitude dont Regina aimerait qu'il se débarrasse, mais le cœur sur la main et toujours reconnaissant envers la propriétaire des lieux, Robin continuait à venir aider le week-end pour éviter à Neilina de devoir se lancer dans la quête d'une perle rare. Mais en plus de remplir des gosiers, ce soir Robin était aussi un conseillé et pas n'importe lequel, un conseiller de l'amour. Oui voyons ça comme ça, une espèce de Cupidon en plus sexy et plus habillé qui, certes manie l'arc avec autant d'aisance, mais qui préférera la parole à la magie. Et son premier protégé n'était autre que son ancien ennemi devenu depuis le sauveur de sa garde-robe et l'instigateur d'un look plus moderne qui n'était pas pour déplaire à Madame le Maire. Autant vous dire que ce soir, il y a du boulot ! Beaucoup de boulot ! C'est presque aussi ardu que les douze travaux d'Hercule ! Impossible sommes-nous tentés de dire ! Mais impossible n'est pas messire Robin de Locksley qui ne néglige aucune mission, encore moins lorsqu'il est question de belles valeurs et de beaux sentiments.

« -Si, je puis me permettre, sans prendre des pincettes, à ce stade ce n'est plus de l'exagération ! Tu frôles le drame pour ce qui me semble être de la nioniotte. Elle t'a arrosé à l'eau froide ! Ok, bah, il n'empêche que tu as séché. C'est du détail Mushu, un détail qui plus est insignifiant. Alors, oublie-le concentre-toi sur le positif, à savoir ta superbe veste ! » Oui, il faut avouer, et ce, malgré le fait que notre archer ne soit qu'un débutant en matière de bon goût vestimentaire, que la veste est jolie, suffisamment pour être un cadeau précieux. Alors, pourquoi donc en faire tout un plat ? Par chance, de nouveaux clients arrivèrent obligeant Robin à voguer vers d'autres horizons et aussi éphémère soit-elle, cette absence pouvait permettre à l’Asiatique de se focaliser sur lui-même et de mettre, peut-être un peu d'ordres dans ses pensées. Passé, l'intermède des nouveaux clients, notre apprenti Cupidon revint vers le pauvre Mushu toujours aussi dépité, car incapable de comprendre le mécanisme de son petit cœur en émoi.

« -Oui tellement de choses, tellement de bêtises aussi ! Et non… » fit-il en plaçant la paume de sa main face à lui pour le stopper instantanément avant de reprendre aussitôt la parole. « …avant que tu ne me coupes pour me faire part sans réserve de ton agacement, sache que je n'ai pas l'intention de prendre des pincettes. Tu veux mes conseils, je te les donne, mais sache que je n'ai aucunement l'intention de te brosser dans le sens du poil. Donc ok, tu ne fais pas la cour à Rozen, mais vu le tableau dépeint, je suis à présent tenté de dire que c'est elle qui t'as ou te fais la cour. C'est ça la modernité, je crois, les rôles s'inversent. Enfin bref, je m'égare peut-être un peu. Tu veux mon avis ? Bah, je vais quand même te le donner. Tu es trop passif, les compliments, c'est bien sauf si tu fais les mêmes à deux femmes différentes. Contente-toi déjà de ne pas faire de Mulan une espèce de sur-femme inégalable, même si en ta qualité de gardien, tu penses le contraire. Fais la distinction entre toi le gardien et toi l'ami de Rozen. Avec elle soit juste toi, si c'est possible ! C'est possible ? Dis-toi qu'il y a le Mushu public et le Mushu privé. Tu saisis ? Non, je pense que c'est encore trop abstrait. Je t'offre un autre verre pour que cela devienne moins abstrait. » Le cupidon barman s'exécuta aussitôt et servit un autre cosmo à son invité tout en reprenant la conversation en essayant toujours d'être le plus clair possible, car de toute évidence, dans ce monde, il y a des subtilités qui échappent encore à Mushu à l'inverse de Robin qui commençait à se sentir comme un poisson dans l'eau à Storybrooke sauf question look et technologie, il resterait de ce fait encore une petite marge de progression.

« Arrête avec ton histoire d'hydromel, la comparaison ne marchait pas de toute façon. Et puis regarde-toi ! Tu t'emportes au quart de tour. Mushu, je ne suis pas là pour te causer du tort. Tu veux mon avis, je te le donne. Tu cherches mes conseils, je te les offre, mais je te l'ai dit, je ne vais pas te brosser dans le sens du poil. Jadis, nous étions ennemis, je te haïssais, mais ce temps-là est révolu. J'ai appris à te connaître, il m'a fallu redoubler de patience, je l'avoue, mais aujourd'hui, je t'apprécie et c'est pour ça que je suis franc avec toi. De plus, je vois bien que cette histoire te cause du tracas et jamais je ne laisse un ami rongé par le tracas. » Le verre était à nouveau vide, Robin entreprit donc de le réapprovisionner à nouveau tout en laissant le soin à Mushu de vider le trop-plein d'émotions qui engorgeaient son petit cœur tout mou d'humain. « -Oui, tu me l'as dit mainte et mainte fois que c'était cruel de commencer quelque chose. Tu veux que je te dise ?! Pour moi être le héros que je suis devenu à Sherwood, était et demeure encore l'un des plus grands honneurs qui m'ait été donnés tout comme de servir un roi comme Richard. Mais si l'on me proposait maintenant de repartir pour vivre à nouveau cette vie que j'ai tant aimé, je dirais non, sans hésiter. Et oui, je resterais ici, barman au Libertease et professeur de tir à l'arc, mais je n'aurais aucun regret. Rencontrer quelqu'un qui vous fait changer du tout ou tout, quelqu'un qui s'inquiète plus pour nous que pour le reste, quelqu'un qui nous offre une nouvelle vie, ça, c'est un bien très précieux crois-moi. Et par pitié arrête de réfuter tout ce que je dis. La liste que je viens d'égrener te parle et tu le sais très bien ! Tu cherches tellement à te convaincre du contraire que tu en deviens aveugle et sourd même. » Il le laissa boire une fois encore, conscient qu'il en avait besoin à présent puis il se tue à nouveau pour laisser parler son protégé d'un soir qui laissa à son tour parler sa jalousie délestant Robin des derniers doutes qui pouvaient encore l'assaillir concernant les sentiments de Mushu à l'égard de la délicieuse Rozen.

« -Tu te moques de moi ? Tu relèves la jalousie de Rozen, mais pas la tienne ? Non parce que là, tu ne peux plus te défiler après ce que tu viens de dire à propos de ce Clay. Bien sûr qu'il en a profité puisque le terrain est théoriquement libre ! Et tu ne t'es pas demandé un seul instant pourquoi Rozen te l'a dit ? Elle s'est rapprochée de lui parce qu'elle était en colère contre toi ! Foutaise ! Elle a fait ça uniquement pour attirer toute ton attention et nul doute qu'en te le disant elle espérait, peut-être inconsciemment, que tu serais jaloux. Et en plus, elle te fait savoir qu'elle n'est pas allée jusqu'au bout pour te préserver de la moindre peine. Elle pense à toi avant de penser à elle. Et nul doute que si un choix devait être fait entre toi et ce mousquetaire d'opérette, comme tu l'appelles, elle n'hésiterait pas une seule seconde. Bon sang Mushu, cette fille a de vrais, de profonds sentiments pour toi. C'est de l'amour, du vrai. Et toi, oui toi qui fais preuve de jalousie, tu vois bien que ça te fait quelque chose de la savoir avec un autre. Arrête de te poser des questions, d'exagérer, d'extrapoler. Arrête de te laisser alourdir par le poids de ton statut. Ici, on nous offre une nouvelle vie, une nouvelle chance, un nouveau départ. On ne sait pas de quoi demain sera fait et alors ? Il faut vivre Mushu, vivre intensément, profiter de la vie sans modération. Cette fille t'aime, c'est indéniable et en plus, c'est une fille bien. Tu veux un autre conseil ? Fonce sans t'arrêter et tant pis si tu te prends un mûr ! L'amour n'est pas une faiblesse, ô ça non ! C'est encore plus fort que n'importe lequel des pouvoirs. C'est encore plus grand que n'importe lequel des statuts. Peut-être que des fois ça rend idiot, mais ça laisse paraître le meilleur de nous le reste du temps. Crois-moi ! Pour rien au monde, je ne veux quitter cette vie, parce que j'ai trouvé un sens à tout ça, une place ici grâce à Regina. Elle est mon âme sœur et si par chance Rozen est la tienne, tu comprendras tout ce que j'essaie de te dire depuis le début. Fonce Mushu, c'est ça mon conseil. Dis-lui ce que tu ressens, déleste-toi de tes barrières. Voilà, je crois que j'ai tout dit ! J'espère t'avoir convaincu au moins ! »
made by LUMOS MAXIMA

_________________

Only love
If you find someone you love enough to ruin your entire life for, it's always worth it

©️BESIDETHECROCODILE
Revenir en haut Aller en bas

100% dragon ou presque
100% dragon ou presque
avatar
Fa Mushu

▻ Messages : 967
▻ Date d'inscription : 17/01/2017

MessageSujet: Re: Besoin d'aide et d'un verre ou deux... ou trois (pv robin)   Mar 8 Aoû - 20:02

Besoin d'aide et d'un verre ou deux... ou trois




Mushu était venu trouver une oreille attentive et obtenir quelques réponses. Il tomba de haut en constatant que son interlocuteur n'allait pas dans son sens. L'archer n'éprouvait aucune compassion au fait qu'il s'était fait arrosé dès son arrivée. Soi-disant qu'il devait se concentrer sur le positif, la veste reçu en cadeau. L'Asiatique afficha une mine boudeuse tout en jouant avec l'olive plantée sur un cure-dent dans son verre. "D'accord, passons sur ce détail." Concéda-t-il avec mauvaise grâce. C'est vrai que ce n'était qu'une entrée en matière face à la suite.

Il n'en revenait toujours pas que Rozen soit jalouse envers Mulan. À ces yeux, c'était tellement absurde. Robin lui demanda s'il vantait les mérites de sa protégée devant l'autre demoiselle et Mushu, même après un effort de réflexion, fut incapable de répondre. Il disait tellement de choses et Mulan était sa fierté. Il en était aussi fier qu'un père le serait de sa fille, voilà pourquoi il ne comprenait pas la réaction de Rozen. Surtout qu'il vantait autant les mérites de la natif de Wonderland dès qu'il en avait l'occasion. Son interlocuteur commenta qu'il disait beaucoup de bêtise. Avant qu'il ne puisse s'en offusquer, l'archer levant la main pour le stopper net. L'Asiatique avait l'habitude d'avoir le monopole du monologue, aussi, fut-il étonné de voir que Robin n'avait pas non plus sa langue dans sa poche.

"Je croyais que les amis étaient là pour se soutenir et aller dans le sens de l'autre." Souligna-t-il, trahissant que comme pour les sentiments, il était un peu rouillé en ce qui concernait le concept de l'amitié. "Et je n'étais pas venu pour des conseils mais pour avoir ton avis, nuance." Il voulut boire une gorgée de son cocktail mais faillit avaler de travers lorsque Robin déclara que c'était Rozen qui lui faisait la cour. "Ça, c'est l'idée la plus saugrenue que j'ai jamais entendu ! Où vois-tu qu'elle me fait la cour dans ce que je t'ai raconté ?" S'étonna-t-il. Il avait beau se remettre en tête tout ce qu'il avait dit à propos de Rozen, il ne voir pas comment l'archer pouvait déduire ce genre de chose.

Ce dernier se décida enfin à donner son avis et Mushu se força à écouter avec attention. Il fut surpris d'être traité de passif, c'était la première fois qu'on lui disait cela. La suite n'en finissait pas de l'étonner. Comment pourrait-il arrêter d'être fier de Mulan ? De la mettre en avant alors qu'il s'agissait de sa seule réussite ? "Être le gardien de Mulan est la meilleure chose que j'ai faite de ma vie, comment veux-tu que j'arrête d'en parler ?" Commenta-t-il. Son orgueil l'empêcha de dire 'la seule chose bien qu'il avait fait de sa vie', même si, au fond, c'est ce qu'il pensait. Mulan était sa seule réussite dans son parcours de gardien. La seule qui n'avait pas eu un destin tragique. C'est pour cela que la voir blesser à été un vrai choc pour lui. Mushu s'arracha à cette pensée morose. La suite des conseils de Robin le plongèrent dans une intense réflexion perplexe. "Je suis toujours juste moi. Il n'y a pas de Mushu privé. Oublie le Mushu privé, il n'est pas intéressant." Argumenta-t-il. Le fait qu'il ait fini son verre d'une traite influençait certainement son discours. Le temps de dire cette phrase et un deuxième verre était posé devant lui. Il ne voyait pas en quoi ce deuxième verre rendrait le discours du barman moins abstrait, mais l'ex-dragon en but une gorgée pour essayer. "Est-ce normal que je ne comprenne rien à ce que tu dis ? D'habitude, c'est l'inverse."

Finalement, il comprit où Robin voulait en venir. L'Asiatique s'emporta aussitôt. Déjà, lors de la trêve au nom du nouveau look de Robin, ce dernier avait insisté sur cette histoire de coeur, même lorsque Mushu lui avait fait une brillante comparaison à base d'hydromel. Apparemment, la subtilité de son exemple avait échappé à son interlocuteur. "La comparaison est pertinente, au contraire. Et je m'emporte... Certainement à cause de ce qu'il y a dans le verre." Argumenta-t-il. Il sentait ses joues s'empourprer légèrement face à ce mensonge sans imagination ou à cause de l'alcool, au choix. "Depuis le début, tu cherches à me persuader qu'il y a quelque chose, alors que je venais à peine de la rencontrer. Ton avis n'est pas neutre. C'est comme si je déclarais que la propriétaire de ce lieu et toi étiez fait l'un pour l'autre, simplement parce qu'elle t'a tendu la main, là où personne d'autre ne la fait. C'est exactement la même chose avec Rozen. Elle m'a hébergé et m'a aidé alors que personne ne se souciait de mon problème. Elle a dit que je lui avais manqué alors que tous les autres sont pressés de me voir partir d'habitude. Voilà." Il marqua une pause, histoire de reprendre son souffle, et but une gorgée pour calmer sa langue qui menaçait de se sécher face à ce flot de paroles.

Son expression se fit douloureuse lorsque Robin conclut qu'il voyait bien que toute cette histoire lui causait du tracas. Comme il l'avait dit plus tôt, Mushu se sentait déchiré. À son retour, lorsque Rozen l'avait pris dans ses bras, il avait ressentit la douce chaleur d'être chez lui, à sa place, ce qui le perturbait puisque son 'chez lui' se trouvait dans son monde d'origine. Son deuxième verre se vida bien plus vite que le premier et fut rempli tout aussi vite tandis qu'il prit son interlocuteur à témoin alors qu'il pointait du doigt le fait qu'il était resté trop longtemps ici avant de mettre tout cela sur le dos du miroir magique qui avait été brisé. Ce satané miroir lui avait montré des souvenirs que Mushu avait passé un siècle a essayé d'oublier. Il ne faisait aucun doute que cela jouait un rôle dans son trouble.

Mushu fut de nouveau choqué en entendant que son interlocuteur renoncerait à tout pour sa vie actuelle. "Tu abandonnerais tous les gens qui compteraient sur toi pour mener ton amourette ici ? Et ça se dit un héros. Désolé, mais je ne suis pas aussi égoïste." Réagit-il, sous le coup de la surprise. Ce qui était le comble de la mauvaise foi puisqu'il n'y avait pas plus égoïste que lui.

Malgré tout, les paroles de Robin le firent réfléchir. On voyait que, malgré ces remarques piquantes, les mots de l'archer trouvèrent écho chez lui, et c'est peut-être justement pour cela que l'ancien dragon se montrait aussi piquant en retour. Mushu cherchait un terrain stable tout en cherchant une nouvelle réponse au dernier mystère de son retour. L'histoire avec Cly remplissait parfaitement ces deux rôles. Du moins, c'est ce qu'il croyait. Robin parla de jalousie. "Ce n'est pas de la jalousie, c'est de l'instinct de protection. Rozen m'a aidé, alors, à mon tour, je l'aide en empêcher n'importe qui de trop s'approcher." Argumenta-t-il avec conviction. "Et le terrain n'était pas libre !" Objecta-t-il avec véhémence. "Je lui ai bien fait comprendre qu'il n'était pas libre du tout, qu'il y a avait un dragon sur ce terrain qui était prêt à le réduire en cendres si ces intentions envers Rozen n'étaient pas des plus purs. Et malgré tout, il a osé profiter de mon absence." Grogna-t-il en serrant le poing comme s'il y pressait une version miniature du mousquetaire. Définitivement, c'était l'alcool qui parlait. Sobre, il se serait montré beaucoup moins brusque dans ces propos. "C'est elle qui me l'a dit. Et oui, je me suis posé la question, de pourquoi m'a-t-elle raconté ça, figure-toi, et c'est pour cela que je te retourne la question pour avoir ton avis. Et, oui, je sais bien qu'une fille comme elle trouverait chaussure à son pied, mais, c'est juste... Pas Cly ! Elle mérite beaucoup mieux, c'est tout." Il poussa un long soupir, pourtant, il était loin d'avoir vidé son sac. "Je ne sais même pas contre qui me mettre en colère. Contre moi ? J'ai toujours dit que je chercherais à récupérer ma perle si l'occasion se présentait et c'est ce que j'ai fait. Contre elle ? Mais c'est impossible, elle était en larmes avec sa petite bouille craquante. Contre Cly ? J'aimerais bien, mais à l'entendre, je devrais le remercier." Il leva les yeux au ciel pour bien montrer que non seulement il ne ferait jamais ça, mais qu'en plus il trouvait l'idée ridicule.

Robin était décidément inspiré sur son cas, la dernière fois que l'archer s'était montré aussi loquace, c'est lors d'un discours où il le traitait d'insignifiante petite chose incapable de sauver le royaume et encore, il semblait beaucoup plus loquace sur le sujet qui les occupait actuellement. "Et je dis quoi à Mulan ?" Lança-t-il, son hésitation douloureuse était perceptible dans son regard autant que dans le ton de sa voix. "Je ne peux pas continuer de lui cacher qui je suis dit. Je vais la voir en disant : Hey, salut, c'est moi, Mushu, en fait, avant d'être un dragon, j'étais un humain, ce qui fait de moi ton ancêtre, et tant qu'on y est, je t'annonce que j'ai décidé de foutre en l'air deux siècles d'effort pour la famille en décidant de rester ici à mener une vie ordinaire." Il marqua une pause d'hésitation. "Je ne sais pas si elle comprendra l'expression foutre en l'air, cela dit, mais tu saisis l'idée." L'Asiatique se passa une main sur le front, loin de le rassurer, le discours de Robin n'avait fait que renforcer l'idée qu'il devait choisir. Il sortit la perle de sa poche et la fit tourner dans ses mains, indécis. Dire qu'il y a un mois, il l'aurait avalé sans l'ombre d'une hésitation, alors que désormais, on pouvait croire qu'il ne savait plus quoi en faire. "Je ne peux pas me présenter devant Mulan ainsi, mais si je redeviens un dragon, c'est Rozen que je perds. Elle m'a dit le contraire, mais je suis certain que ça ne sera plus pareil entre nous. J'ai déjà vécu ça, je ne veux pas le revivre." Avoua-t-il douloureusement.

made by LUMOS MAXIMA

_________________
My universe will never be the same
I'm glad you came in my life ▵
Revenir en haut Aller en bas

➵Roi des pécores ➵ Voleur au coeur de Lion
➵Roi des pécores ➵ Voleur au coeur de Lion
avatar
Robin de Locksley

▻ Messages : 754
▻ Date d'inscription : 15/01/2017
▻ Localisation : Storybrooke, Maine

MessageSujet: Re: Besoin d'aide et d'un verre ou deux... ou trois (pv robin)   Jeu 10 Aoû - 1:13

Besoin d'aide et d'un verre ou deux... ou trois




« - Ah ça non, l'amitié ne fonctionne pas comme ça Mushu. Ça commence par l'honnêteté. Un véritable ami ne te dira pas ce que tu veux entendre pour te faire plaisir. Saisis la nuance ! » De toute évidence, le travail à réaliser autour de l'Asiatique était un chantier semblable au relooking qu'il avait subi quelques semaines auparavant. Mais l'archer ne désespérait pas. Ne dit-on pas qu'à cœur vaillant rien n'est impossible ? Néanmoins, s'il ne manquait pas de courage, la patience semblait toutefois pourvue de limites et à n'en pas douter, Mushu était tout à fait capable de vite les atteindre, Robin en savait quelque chose depuis le temps. Mais pour l'heure et puisqu'il était encore dans de bonnes dispositions, il se permit une petite contre-attaque histoire de détendre (il espérait) l'atmosphère. « -Bien sûr que non, elle ne te fait pas la cour. Je voulais juste voir la tête que tu ferais ! En théorie, une femme ne fait pas la cour, mais le truc avec toi, c'est que l'on peut aisément de faire gober la lune en plein jour ! » Ca n'était pas méchant, juste une petite blague, mais pas sûr que l'Asiatique en comprenne la subtilité. De ce fait, Robin reprit son sérieux et continua à parler en arborant la voix de la sagesse, non sans difficulté. « Ca ne va pas être une sinécure » pensa l'archer à mesure que l'Asiatique rebondissait sur ses paroles et chacun de ses arguments.

« -Hey ! Pause ! J'entends bien que c'est une fierté pour toi et une réussite, la seule qui plus est ! Mais ça, c'est du passé ! Ici, nous devons nous défaire de ce que nous étions là-bas. Regarde-moi ! J'ai arrêté d'aller voler les riches pour donner aux pauvres. Prends ça comme de nouvelles perspectives à explorer. Et puis tu viens de t'enfiler un verre presque d'une traite, tu ne risques pas de ce fait d'avoir les idées claires. » Tellement pas clair qu'il évoqua à nouveau la fameuse comparaison avec l'hydromel, une comparaison dont Robin ne semblait s'accommoder, au même titre que Mushu et de ce que son interlocuteur s'évertuer à lui faire entendre. « -Déjà laisse-moi te dire que c'est trop facile de mettre tout sur le dos de l'alcool. Tu n'en as pas pu assez pour le prétendre. Tu es têtu, tellement que ça en devient ridicule. Tu crois vraiment que la propriétaire des lieux m'aurait dit à mon retour, après une petite absence, que je lui manquais ?! Elle ne l'a pas fait, je précise. D'ailleurs, ce n'est pas le genre de parole que l'on sort au premier venu. Le manque ça laisse sous-entendre qu'il y a un besoin et un besoin nécessaire. » L'ancien lézard marqua une pause pour dessécher sa langue en buvant goulûment son second cocktail. Puis toujours teinté de sagesse et plus sincère que jamais, Robin fit savoir à son apprenti cupidon, qu'il était prêt à tout abandonner pour rester ici. Une réaction qui choqua l'Asiatique qui ne manqua pas de le faire savoir sans prendre des pincettes. Et c'est avec le terme « amourette » qu'il commença à s'aventurer en terrain hostile.

« -Amourette ?! Tu crois vraiment que je serais prêt à tout abandonner juste pour une amourette ?! Tu me juges sans même chercher à comprendre. Regina n'est pas une amourette. Je donnerais ma vie pour elle. Elle…elle est mon tout. Il me suffit de poser mon regard sur elle pour me sentir chez moi. Et quand je m'éloigne d'elle ne serait-ce que de quelques pas, je sens déjà le manque m'assaillir. L'amour, c'est dingue Mushu, c'est irrationnel. Lorsque tu es face à lui, tu es incapable de comprendre. Tu es assailli par une émotion tenace, profonde et persistante. Tu te sens connecter avec l'autre, tellement que tu arrives même à finir sa phrase. Certains diront que c'est ce qui arrive quand deux personnes passent trop de temps ensemble. Mais vas-y compare ! J'ai passé la moitié de ma vie avec mon ami Petit Jean et ça n'est pas pour ça que je suis capable de finir ses phrases. Tu veux que je continue à égrainer un à un les points qui te prouvent que tu es en présence de ton âme sœur ?! La question, c'est pour la forme, j'ai bien l'intention de te prouver ce que tu cherches à nier. Est-ce que tu aimes aussi ses défauts ? Est-ce que malgré les moments difficiles, vous vous concentrez à trouver une solution aux problèmes pour passer au delà? Est-ce qu'en sa compagnie, tu te sens protégé et en sécurité ? Tu sais, comme une impression d'avoir un ange gardien ! Et enfin est-ce que maintenant, tu envisages ta vie sans elle ?! C'est facile de porter un jugement Mushu, mais encore moins d'assumer ce qu'on pointe du doigt. Par amour, on est prêt à tous les sacrifices. Crois-moi si Regina n'était qu'une amourette, je ne serais déjà plus là ! Et je me permets d'ajouter en guise de conclusion, que je te trouve bien culotté de me traiter d'égoïste alors que tu es loin d'être un altruiste. »

Était-il en colère ?! Oui « légèrement » et le fait d'entendre parler d'amourette pour décrire sa relation avec Regina ne l'aidait pas à garder son calme. Jamais encore, il n'avait été confronté à une personne pourvue d'une aussi grande mauvaise foi. La vérité était là, pure, nue, brute, face à lui dans toute sa splendeur, mais l'Asiatique continuait à tourner les talons pour s'éloigner et se faisait même donneur de leçons. Robin pouvait-il cependant se montrer aussi dur à l'égard de son interlocuteur qui de toute évidence ne connaissait rien à l'amour ?! C'est cette donnée qui lui fit changer son fusil d'épaule. Dès lors, il entreprit de se calmer et se saisit d'un verre qu'il remplit d'eau avec quelques glaçons pour à son tour s'abreuver tandis que Mushu continuait à se confesser. « -Oui, c'est connu, les jaloux sont des grands adeptes de l'instinct de protection. » lança-t-il sur le ton de la provocation tout en continuant à boire son verre. « -Cly, Cly,Cly… Arrête de parler de lui ! Je vais finir par croire que c'est pour lui que tu en pinces » Toujours dans la provocation, le barman avait donc opté pour une nouvelle approche. « -Oui elle mérite tellement mieux c'est sûr ! Tu veux que je te dise ?! La seule personne contre laquelle tu dois te mettre en colère, c'est toi et toi seul. » Bon, peut-être qu'il y allait un peu fort là. « - Richard disait que « C'est dur de vouloir quelque chose qu'on ne peut pas avoir. Mais ceux qui souffrent le plus, sont ceux qui ne savent pas ce qu'ils veulent. » C'était un vrai philosophe en plus d'être un bon monarque.De toute évidence, tu dois faire un choix qui te privera, selon tes dires où de Rozen où de Mulan ! C'est cornélien. Le cœur ou la raison ? Vaste débat. Mais ce n'est pas à moi de te dire quoi faire, tu es assez grand pour décider par toi-même. C'est quand même dommage ! Je te pensais plus courageux que ça, du genre à prendre des risques et à vivre intensément. Je me suis trompé, ça m'apprendra ! Tu as sûrement raison quant au fait que Rozen mérite mieux. Oui, la demoiselle vaut bien mieux qu'un lâche qui a peur d'assumer ses sentiments juste parce que pour une fois dans sa vie, il perd le contrôle ! Tu as assez bu pour ce soir, je crois ! » Il lui reprit aussitôt son verre. « -Tu vois si je meurs demain, au moins je serais ce que c'est que d'aimer et d'être aimé. Mais toi, peux-tu en dire autant ?! » Un client fit signe à l'archer qui lança un dernier regard à Mushu et s'éloigna ensuite pour prendre la commande du nouvel arrivant. Il ne pouvait pas faire mieux pour le moment de toute façon.
made by LUMOS MAXIMA

_________________

Only love
If you find someone you love enough to ruin your entire life for, it's always worth it

©️BESIDETHECROCODILE
Revenir en haut Aller en bas

100% dragon ou presque
100% dragon ou presque
avatar
Fa Mushu

▻ Messages : 967
▻ Date d'inscription : 17/01/2017

MessageSujet: Re: Besoin d'aide et d'un verre ou deux... ou trois (pv robin)   Lun 4 Sep - 22:36

Besoin d'aide et d'un verre ou deux... ou trois




Bien qu'il était venu demander un conseil, Mushu avait déjà spéculé sur comment se déroulerait cette conversation. Bien sûr, il l'imaginait à son avantage avec un Robin compatissant et allant dans son sens. Quelle surprise que la réalité ne correspondait pas à ces attentes ! Son interlocuteur ne prenait son parti pour aucun point qu'il abordait, cela en devenait terriblement frustrant. L'archer se permettait même de blaguer sur ces malheurs en parlant de qui faisait la cour à qui. "Oui, et bien, elle aurait pu. C'est un monde très différent du nôtre, comme tu l'as dit." Bougonna-t-il, piqué par la déclaration selon laquelle on pouvait lui faire gober la lune en plein jour. Dire qu'il osait faire des remarques sur sa comparaison avec l'hydromel, mais la sienne sur la lune n'était pas mieux !

Au moins, il avait espéré que le cas Mulan serait clair aux yeux de l'archer. Encore une erreur. Non seulement son interlocuteur lui rétorquait que c'était du passé, mais qu'en plus, il n'avait pas les idées claires à cause du verre qu'il venait de finir d'une traite. Alors, que, justement, il l'avait fini d'un coup, sous les conseils du barman. Cette conversation n'avait, décidément, aucun sens !

Mushu gardait certains éléments de la soirée pour lui, ceux qu'il qualifierait d'ordinaire pour ne pas dévier la conversation ou, tout simplement, parce que ces détails allaient un peu trop dans le sens des affirmations de Robin. Il n'avait pas besoin de savoir pour le passage avec l'orage, par exemple, ou dans la salle de bain. L'ancien dragon regrettait presque d'être venu. De toute évidence, l'archer n'avait pas un avis neutre sur la question. Il voyait déjà une romance dès le début, de ce fait, il n'avait rien d'étonnant pour qu'il continue ce discours. "Il n'empêche que, j'ai raison concernant le fait que ton avis n'est pas neutre, car tu voulais qu'il y ait quelque chose entre Rozen et moi, depuis le début. Je soupçonne que c'est pour que je te laisse tranquille à propos de ma perle. Or, c'est bon, je l'ai récupéré et je me suis excusé, je te fiche la paix avec ça, tu n'as plus besoin de continuer." L'Asiatique essaya de pointer cette évidence en disant que ce qu'avait fait Rozen pour lui se résumait presque à ce qu'avait fait Neili à Robin et pourtant, Mushu ne spéculait pas sur une romance entre eux ! L'archer devrait en prendre de la graine, sauf, qu'au lieu d'entendre raison, il s'obstinait.

Il préférait bien entamer son deuxième verre plutôt que de s'enliser dans un discours sans fin. Pourquoi était-il venu, déjà ? De toute évidence, la conversation ne se passait pas comme il le désirait. Il se retrouvait encore plus troublé qu'à son arrivé, alors qu'il cherchait l'effet inverse.

La suite marqua une grande erreur de diplomatie. Mushu était choqué de voir Robin affirmer tout laisser tomber au nom de l'amour. Dès qu'il avait prononcé le mot 'amourette', il sut qu'il avait dit le mot de trop. Robin s'emporta et l'Asiatique du subir un autre discours passionné. Il avait du mal à l'admettre, mais, en effet, il trouvait un écho dans certaines parties, surtout le passage sur la sensation d'être chez lui. Oui, il avait éprouvé cette sensation à son retour, alors que son véritable chez lui était ailleurs. Seulement, dans ce vrai chez lui, il n'avait pas sa chambre à lui comme au Hare & Tea, il n'avait rien de vraiment à lui, aucun objet, sa famille ignorait son existence hormis Mulan et les ancêtres. C'était chez lui, mais pas autant que le salon de thé. C'était bizarre.

"Ah ! Elle n'a aucun défaut !" Affirma-t-il comme s'il avait trouvé une faille dans le discours de l'archer, ce qui lui permit de se concentrer sur autre chose. Cette assurance s'effrita alors que les autres questions étaient affreusement pertinentes. C'est vrai que Rozen l'avait guidé à travers ce monde étrange. Elle lui avait montré tout ce qu'il y avait à savoir. Puis il y eu la question choc : Est-ce qu'il envisageait sa vie sans elle ? "Et... Et bien, de base, c'est ce qui était prévu. J'ai toujours dit que quand j'aurais récupéré ma perle, je reviendrais à ma vie d'avant." Bredouilla-t-il. C'était ce qu'il avait toujours affirmé. Pourtant, il était là, toujours humain et toujours à Storybrooke. "C'est juste parce que Mulan est blessé. Je dois attendre qu'elle guérisse." Mentit-il avec un peu moins de conviction que d'habitude. "C'est vrai que ça ferait bizarre." Avoua-t-il piteusement, réalisant que son petit mensonge ne tromperait personne, pas même lui.

Heureusement, son orgueil fut piqué, ce qui lui redonna du poil de la bête. "Égoïste ? Moi ? Tout ce que j'ai fait, je l'ai fait pour ma famille." Répliqua-t-il avec conviction. C'était pourtant simple à comprendre, pourquoi Robin s'obstinait-il à croire que le choix qu'il avait était facile à résoudre ? Était-ce à cause d'un choc des cultures ? L'archer n'arrêtait pas de le provoquer, en disant qu'il ne devait être en colère que contre lui-même. "Pourquoi ? Qu'aurais-je du faire ? Ne pas partir avec vous ?" Répliqua-t-il. Par-dessus le marché, il remit Richard sur le tapis. Un de ces échecs en tant que gardien. Il n'eut pas le temps de commenter. De toute évidence, Robin était lancé dans un discours durant lequel il lui annonçait que ce n'était pas à lui de dire quoi faire. "Oh, merci pour rien alors." Grommela-t-il avec agacement. C'est vrai quoi, il était venu pour des conseils ou au minimum un avis constructif et Robin refusait de les lui donner. Autant dire qu'il avait perdu son temps.

En un rien de temps, il fut traité de lâche et lui arracha son verre des mains. Mushu était aussi furieux que choqué. La surprise passée et le barman était parti servir un autre client. "Non, mais, attend un peu !" S'emporta-t-il en s'avançant à la rencontre de son interlocuteur. "Si c'est ce genre de discours que tu donnes à tes hommes pour les motiver, c'est un vrai miracle que ta bande soit encore aussi soudé !" Attaqua-t-il, vexé. Égoïste comme à son habitude, il ignora royalement le client qui essayait de passer sa commande. "D'accord, j'ai peut-être été trop loin en disant amourette, je m'en excuse, mais tu m'agaces à croire que mon problème n'en est pas un ! À me juger sans rien connaître de moi. À t'entendre, il faudrait que je fasse ma déclaration et que tout ira le mieux dans le meilleur des mondes ! D'accord, toi, tu renoncerais à tout, ton ancienne vie et ton devoir au nom de ton amour. Super ! Mais que dirais-tu si tu devais choisir entre Roland et Regina ? Que tu ne pourrais pas rester auprès des deux ? Que si tu choisis l'un, tu ne pourras peut-être plus jamais voir l'autre ? En fait, oublie-le peut-être, c'est une certitude, tant il s'agit de vie opposé. Est-ce que tu aimerais que je te dise que Roland est du passé et que tu dois te concentrer sur l'avenir avec Regina ? Là, tu comprendrais peut-être mieux le choix que j'ai à faire et que j'ai l'impression qu'on va me déchirer en deux quoi que je décide !" Il s'arrêta essoufflé. Puis il reporta son attention sur le client qui avait essayer de passer commande. "Faite attention, ce barman a tendance à vous arracher votre commande des mains." Déclara-t-il avant de s'éloigner afin de retourner à sa place initiale, à l'autre bout du comptoir et laisser Robin cogiter sur ces paroles tandis que lui continuait de ruminer. C'était facile de donner des leçons quand on avait tout !

made by LUMOS MAXIMA

_________________
My universe will never be the same
I'm glad you came in my life ▵
Revenir en haut Aller en bas

➵Roi des pécores ➵ Voleur au coeur de Lion
➵Roi des pécores ➵ Voleur au coeur de Lion
avatar
Robin de Locksley

▻ Messages : 754
▻ Date d'inscription : 15/01/2017
▻ Localisation : Storybrooke, Maine

MessageSujet: Re: Besoin d'aide et d'un verre ou deux... ou trois (pv robin)   Mer 6 Sep - 17:50

Besoin d'aide et d'un verre ou deux... ou trois




Il en avait marre, tellement qu'il commençait à perdre patience et en de telles circonstances, il était difficile de continuer à prendre des pincettes. En plus de cela, le barman avait un service à gérer et c'est bien ce qu'il tentait de faire, non sans difficulté et sans le regard appuyé de son collègue à qui il fit signe pour l'informer du fait qu'il avait la situation en main (du moins pour le moment) « -Je vois que le fait de te titiller sur ton égoïsme, te fais réagir, c'est bon signe. » A ce stade, l'on pouvait encore parler d'accalmie, mais en un rien de temps et après avoir opté pour le mauvais mot, « amourette » Mushu fit déferler sur lui la colère à peine masquée de l'archer piqué au vif et blessé, plus qu'il ne l'aurait cru d'ailleurs. Il récupéra sans attendre le verre de « son client » et s'éloigna pour servir de vrais clients, qui à l'inverse, ne lui causeraient pas autant de tracas. Mais à peine eut-il le temps de tourner les talons, que l'ancien reptile emportait dans un élan de courage insoupçonné, tenta d'attirer à nouveau l'attention de Robin. « -Que j'attende quoi que tu t'armes de courage ? » Vexé Mushu contre-attaqua, sans prendre la moindre pincette ce qui excéda à nouveau l'archer. « -Je suis inspiré lorsque les causes sont justes et non perdue » Il détourna à nouveau le regard tâcha de s'occuper de son nouveau client. Mais c'était sans compter sur l'Asiatique qui monta sur ses grands chevaux et asséna une nouvelle salve d'attaques verbales qui eurent à nouveau raison de la patience du brave archer. « -Remplace-moi ! » lança-t-il à son collègue, avant de passer de l'autre côté du comptoir et d'entraîner l'Asiatique dehors.

Son cœur battait ardemment contre sa poitrine et piqué au vif, Robin resta silencieux quelques secondes avant de se reprendre. « -Et toi ? À de nombreuses reprises, tu m'as jugé sans me connaître. Et puis comment oses-tu proférer de telles paroles. Tu crois que tout à toujours été tout beau tout rose hein ? Tu veux savoir ce que j'ai ressentit quand j'ai commencé à comprendre que j'avais des sentiments pour Regina ? Non, tu t'en fous, je suppose, mais je vais te le dire quand même. J'ai eu peur, j'ai même effrayé et perdu. D'un côté, il y avait Marianne, mon code d'honneur et le serment que j'ai prêté. Et de l'autre ; la grande inconnue, car jamais encore, je n'avais ressenti de telles émotions. J'étais perdu entre mon passé et l'avenir. Jamais au grand jamais je n'oublierai Marianne, elle est une part de moi… » Il s'arrêta se rendant compte bien malgré lui qu'il ne pourrait appliquer un tel choix si on lui demandait cette fois de choisir entre Roland et Regina et comprit bien malgré lui à quel point le choix de Mushu était cornélien. « -Jamais je ne pourrais choisir entre les deux. Je ne suis donc pas la meilleure personne pour te conseiller. Je t'aurais bien dit d'écouter ton cœur, mais à quoi bon, je parle à un mûr. Pas la peine de revenir me demander conseil, je ne te serais pas d'une grande aide. Je vais quand même de raccompagner, car tu as trop bu »
made by LUMOS MAXIMA

_________________

Only love
If you find someone you love enough to ruin your entire life for, it's always worth it

©️BESIDETHECROCODILE
Revenir en haut Aller en bas

100% dragon ou presque
100% dragon ou presque
avatar
Fa Mushu

▻ Messages : 967
▻ Date d'inscription : 17/01/2017

MessageSujet: Re: Besoin d'aide et d'un verre ou deux... ou trois (pv robin)   Jeu 7 Sep - 19:14

Besoin d'aide et d'un verre ou deux... ou trois




Mushu était furieux et les cocktails qu'il avait enchaînés ne l'aidaient pas à se calmer. Il était venu pour s'excuser et pour parler à coeur ouvert. Sa récompense ? Être traité de lâche, juste parce que sa langue avait fourché en parlant d'amourette, être jugé par une personne qui ne connaissait rien de son passé. L'Asiatique regrettait clairement d'être venu. Même, concernant le cas Mulan, son interlocuteur n'avait pas réussi à l'aider ou à émettre une opinion. Résultat, il était encore plus confus qu'à son arrivée. Il en venait à se demander pourquoi il était venu, qu'avait-il espéré ? Certainement pas d'être traîné dehors après que Robin l'ait appelé 'cause perdue' !

"Oh, donc parce que je l'ai fait, tu as le droit de le faire ? Mais nos deux cas sont complètement différents, mon bon monsieur. J'en connais bien plus sur toi que l'inverse. Tu crois quoi ? Que ma vie à commencer avec mon arrivée dans ta bourgade ou avec Mulan ? J'ai plus d'un siècle d'existence ! Tout ce que tu sais de moi, ce sont les bobards que je t'ai sorti comme le fait d'être devenu un dragon parce que j'avais fait honneur à ma famille. Ah ! Comme si cela pouvait être un honneur d'être changé en petit reptile !" Répliqua-t-il agacé que la conversation continue sur ce ton. En plus, il avait essayé d'évoquer ces parties de sa vie, d'expliquer pourquoi il était aussi perdu, mais l'archer n'avait saisi aucune des perches tendues. De son point de vue, il avait vidé son sac et on pouvait repartir sur un terrain neutre. Il s'était même excusé à nouveau. Qu'aurait-il fallu faire de plus pour que cette visite ne tourne pas au désastre ? Pourtant, Robin continuait de se montrer agressif et Mushu n'était pas du genre à courber l'échine lorsqu'on l'attaquait ou qu'on le mettait dos au mur. "C'est l'impression que tu donnes depuis que cette discussion à commencer. À t'entendre, le choix que j'ai à faire est très clair et je ne serais qu'un idiot ou un lâche de ne pas le faire." Continua-t-il alors que l'archer parla des sentiments qu'il avait lui-même ressenti avec Regina. Il ne comprenait pas pourquoi Robin lui parlait de Marianne, alors que lui avait évoqué une comparaison concernant Roland. Il n'y comprenait décidément plus rien et ce n'était pas, comme au début, parce qu'il le faisait exprès. C'était comme s'ils n'étaient pas sur la même longueur d'onde, chacun parlant dans le vide et cette impression l'agaçait, car ça ne l'aidait pas du tout. Il était perturbant de passé d'une conversation avec Rozen, où, même en se disputant, ils pouvaient se comprendre à ce cas-ci où chacun rester braquer dans ces positions.

Mushu croisa les bras dans une attitude qui montrait clairement qu'il s'était fermé à toute discussion, comme une huître. Il regrettait de ne pas s'être défoulé sur sa couture au lieu de venir ici, au moins, il en serait sorti quelque chose de constructif ! D'un autre côté, il avait été idiot d'espérer quelque chose en rendant visite à un ancien ennemi, l'ancien dragon avait tendance à oublier ce petit détail quand cela l'arrangeait.

Son expression se fit plus douloureuse alors que Robin avouait ne pouvoir choisir si un choix similaire s'imposait à lui. "Ravi d'apprendre que cette visite fut une erreur sur toute la ligne." Commenta-t-il sur un ton acide pour masquer sa douleur. "Très bien, je ne reviendrais plus te demander quoi que se soit. Toi, par contre, si tu as besoin d'un nouveau costume, tu sais où me trouver." Continua-t-il, amer, soulignant que lui était capable d'aider dans son domaine de prédilection alors qu'on lui refusait l'inverse. "Dorénavant que chacun s'occupe de ces propres problèmes  sans chercher à se mêler de ceux de l'autre." Proclama-t-il. Bien sûr, il exagérait. Cependant, c'était dans son caractère de faire un drame de pas-grand-chose. Il s'écarta avec une grimace face à la proposition de le raccompagner, refusant d'y voir une main tendue en faveur de la paix. "Non merci, je suis parfaitement capable de rentrer tout seul. Je n'ai pas envie d'être traité de cause perdue pendant tout le trajet du retour." Avec des gestes hésitants, il chercha son portefeuille. "Combien coûte le cocktail ? Je vais quand même te payer puisque je t'ai fait perdre du temps de travail." Il tendit la somme. "Garde la monnaie. Bonne journée." Conclut-il en s'éloignant, sa démarche était un peu chancelante. Après quelques pas, il décida de faire une pause en s'appuyant contre le mur le plus proche. Il ruminait toujours les dernières paroles de l'archer. Il n'aimait pas cette impression de gâchis qui se dégageait de cette visite qui avait pourtant bien commencé. "Robin, attends !" Appela-t-il en se retournant, toujours appuyé contre le mur. "Je te préviens, si je dis tout à Rozen et qu'elle me fiche dehors comme tout les autres, je viendrais te hanter jusqu'à la fin de tes jours !" Répliqua-t-il, dévoilant bien plus que ce qu'il voulait l'admettre sur la crainte qui l'animait réellement. Une crainte si tenace qu'elle demeurait quand bien même Rozen lui avait dit plusieurs fois qu'elle voulait qu'il reste ici. Sur ces mots, il tourna les talons pour partir.

made by LUMOS MAXIMA


hrp : on peut clôturer à ma réponse ou tu veux faire une dernière réponse avant, c'est comme tu veux

_________________
My universe will never be the same
I'm glad you came in my life ▵
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Besoin d'aide et d'un verre ou deux... ou trois (pv robin)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Besoin d'aide et d'un verre ou deux... ou trois (pv robin)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je n'ai pas besoin d'aide... Ok, peut-être juste un peu... [pv Saros]
» BESOIN D'AIDE POUR UN SAUVETAGE DE 21 CHIENS DE CEUTA
» Besoin d'aide
» Besoin d'aide pour choisir une base!
» Besoin d'aide pour achat slack polyvalente

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HAPPY ENDINGS CHRONICLES :: Storybrooke & le monde sans magie :: Main Street :: Le Libertease-
Sauter vers: