AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 poo poo pee doo (rozen&cly)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Cly Porter

▻ Messages : 102
▻ Date d'inscription : 06/06/2017

MessageSujet: poo poo pee doo (rozen&cly)   Mer 2 Aoû - 11:00


I Can’t Decide - Scissor Sisters

Après l’incident de porte chez Cly, précédé par ce délicat dépannage de plomberie, il avait pris du temps avant de s’approcher de Rozen à nouveau, et surtout de Mushu ou encore le salon de thé. Non vraiment, il n’avait pas envie, mais alors pas du tout. Ils ne voulaient pas les voir et s’assurer que les jours qui suivront seront plus simples à vivre. Mais très vite sa colère se dissipa. Il est retourné voir Rozen, ne serai-ce que pour lui rendre ses affaires. Il avait attendu que Mushu soit parti pour trouver un élan de courage et la voir. Au final, c’était surtout son acolyte qu’il ne voulait pas croiser. Il avait peur d’avoir encore trop de rancune pour se retenir de lui tordre le cou. Mais quelle chance, il avait fini par quitter le nid et elle était seule. Il pouvait donc lui parler en étant seul avec elle et rien pour le déranger.

Les vêtements soigneusement pliés dans un sac plastique et un autre sac avec une gamelle d’un boeuf bourguignon qu’il avait fait pour elle. Le plat avait eu tout le temps de mijoter et le boeuf fondait en bouche. Il avait été généreux, elle en aurait pour quatre repas. Ce n’était pas tout. Il voulait la remercier d’avoir passé un bon moment avec elle ce jour là, malgré la porte. Elle était venue avec toute sa folie et sa candeur pour essayer la brume sombre qui obstruait son esprit. Il avait rit et s’était amusé. Cela devait faire un bout de temps que cela ne lui était pas arrivé. Il lui avait prit des fleurs. La fleuriste s’était bien moqué de lui. C’était la première fois qu’il l’y voyait. La dernière fois, c’était le jeune Cly Porter pour la tombe de sa mère. C’était un bouquet de tournesol, sans prétention, avec quelques rose oranges. Ils avaient discutés et il a reprit ses bonnes habitudes, passant même plus souvent au salon. Il était même passé chez elle une fois, juste pour lui préparer à manger car elle lui avait demandé avec sa bouille trop adorable auquel il lui était impossible de résister. Elle avait besoin de compagnie, elle se sentait seule. Cly l’avait bien compris, mais ça lui suffisait amplement. Un peu de temps avec elle, rien de bien méchant. Elle était si drôle et imprévisible. Elle lui faisait beaucoup de bien. Elle mettait du sucre et de la couleur sur ses sombres aigreurs.

Ce soir, il travaillait au Libertease. Il y faisait quelques soirs par semaine. Il n’avait pas envie d’être à temps plein au compte de Milady. Si cela ne tenait qu’à lui, il serait parti mais Milady a su être un peu trop convaincante. Encore une chance qu’il aimait bien cet endroit malgré tout. Même faussement, il y avait creusé sa place et malgré la levée de la malédiction, sa relation avec les autres n’avait pas énormément changé. Il veillait toujours sur les danseuses et les serveuse, envoyer chier les clients chiants ou ceux dont la tête lui revenait pas, et essayait toujours de moins boire pendant le service. Il était derrière le bar car c’était son poste. Et parmi le flot de client qu’il avait brassé depuis la fin d’après-midi, la frimousse craquante de Rozen se détacha de tous. Même des serveuses qui n’avaient à envier à personne. Mais c’était Rozen. Ce n’était pas une surprise de la voir mais c’était toujours agréable. Tout en essuyant un verre, il gardait un oeil sur aile pour la suivre du regard.

acidbrain


Revenir en haut Aller en bas

In my world all ponies eat rainbows and poop butterflies
In my world all ponies eat rainbows and poop butterflies
avatar
Rozen D. March

▻ Messages : 666
▻ Date d'inscription : 23/01/2017
▻ Localisation : Storybrooke

MessageSujet: Re: poo poo pee doo (rozen&cly)   Mar 15 Aoû - 20:25

Pity Party.
Cly Porter & Rozen March

Le départ de Mushu pour cette aventure ne t’a pas mais alors pas du tout plus. Pour ne pas dire que tu lui en veux d’avoir courut là bas pour jouer les héros et retrouver cette perle qui commençait par te sortir par les yeux. Les jours passent, et sont ennuyeux, tu te sens seule, Juliette n’est plus là, Louise, Mushu. Tu retrouves comme l’orpheline que tu as été dans le passé. En plus ne parlons pas de l’apocalypse posée sur la ville, ses meurtres a répétitions, ses esclandres publics, et ce, chaos vivant. Tu gardes férocement ton salon en état de marche, comme les autres commerçants dans la ville. Heureusement qu’il y avait toujours ce cher Cly, il te met du baume au cœur, avec sa petite bouille désolé. Après votre scandale chez lui ou Shushu avait brûlé sa porte, il est revenu ce jour-là pour te rapporter tes vêtements lavés, repassés, pliés. C’est tellement adorable que tu ne peux résister à l’enlacer pour le faire entrer. Tu n’es pas assez subtile pour lui cacher le fait que tu as besoin de compagnie depuis que tu es seule dans le salon comme dans l’appartement. Il est tellement gentil ce bougre qu’il se plie en quatre pour occuper ta solitude, tu ne peux que lui rendre l’appareil, et fondre de tendresse pour ce gars. Grâce à sa présence, vos discussions, vos délires, il te fait passer ce sentiment de manque, ce manque qu’il a créé en partant sans rien te demander.

Tu n’oublieras pas ce geste, cette journée passé avec lui. Mais malheureusement ce n’était pas assez pour te remettre sur la route, tu restes encore un peu vide sans lui. Alors tu décides de passer au libertease. Louise pas là, Charles trop occupé avec son couple bizarre. Tu prends tes plus belles chaussures vernies et talonnées pour prendre le chemin de ce club. Tu sais pertinemment que Cly travail là bas ce soir, dans vos discussions il ta avouer son emploie du temps. Et ce n’est pas tombé dans l’oreille d’une sourde. Tu pointes le bout de ton nez dans l’établissement, ton look à toujours clashés sur le lieu, et les habitués. Les cheveux bi colore et les habits farfelus sont différent des petites tenues des danseuses et des serveuses franchement hyper bien foutu. Pour une fille normale, de gros complexes seraient apparus, mais toi ? Tu t’en fous royalement. Ton pas décidé à passer une soirée alcoolisé te dirige vers le bar ou se trouve ta cible ! « Coucou toi ! » Te pinçant les lèvres tu poses ton petit sac à paillettes sur le comptoir et lui souris. « Je veux boire, je te préviens, j’ai une tonne de choses à faire passer ce soir, t’a intérêt à être à la hauteur joli cœur »

S’installant sur un tabouret tu rejettes tes cheveux en arrière en redressant ta jupe. « Je te fais goûter mes créations, alors invente moi un truc ce soir, que pour moi ! » Tu penches la tête lui lançant un défi, tu te fiches que la salle soit pleine, tu as besoin d’attention c’est flagrant, mais ça il a dû le voir quand il est venue chez toi la dernière fois. « C’était gentil de ta part d’être resté la dernière fois, je suis souvent chiante en ce moment depuis qu’il est parti…. Mais je ne peux pas m’empêcher de lui en vouloir et d’avoir peur de ne pas le revoir. Tu trouves ça logique toi !? » Alors que tu sors ta petite serviette pour poser des cacahuètes dessus, oui quoi tu n’aimes pas partager tes cacahuètes avec ton voisin de bar, tu as le droit non ? Donc alors que tu prépares ta place tu vois un coude s’inviter sur ta gauche et une odeur de transpiration insupportable « Bons… » tu lui pinces brusquement le nez « AH NON N’ouvre plus la bouche tu pues l’alcool et le pathétisme si tu tiens a garder tes couilles ce soir ne me regarde même pas je te promets, baisses les yeux je suis pas d’humeur et je suis pas ce genre de brune, vas noyer ta vie de merde plus loin, tu pollues mon espace privé là. Merci »
electric bird.


_________________
I'M NUT, BABY I'M MAD
You can BE Alice, I'll YOUR mad hatter. ▬
Hit me with your sweet love Steal me with a kiss. I'm gonna be a bubblegum bitch.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Cly Porter

▻ Messages : 102
▻ Date d'inscription : 06/06/2017

MessageSujet: Re: poo poo pee doo (rozen&cly)   Lun 21 Aoû - 22:43


I Can’t Decide - Scissor Sisters

La petite frimousse aux cheveux bi-colores, changeant selon les saisons ou l’humeur s’approchait tout doucement de lui. Slalomant et donnant des coudes dans la foule, d’une toute petite poupée, elle devint une jeune-femme déterminée. Elle posait son sac et le saluait, enchainant rapidement sur le motif de sa venue. Cly ne dit rien, la laissant parler. Il avait lui aussi pincé ses lèvres en un rictus amusé. Il se demandait si elle était sérieuse. Il jeta son torchon avant de s’appuyer les mains sur le comptoir et se pencha pour entendre Rozen dans le vacarme habituel de la boîte. Il souriait en secouant la tête las. Elle voulait qu’elle lui invente quelque chose. Il se redressa et croisa les bras un instant en la dévisageant l’air grave. Il réfléchissait et il commença à attraper quelques bouteilles qu’il disposa devant lui.

Il n’avait pas dit un mot, son regard et ses sourires suffisaient. Enfin, il fallait trop souvent s’en satisfaire. Il commença par un peu de vodka au fond du shaker, et elle commença à lui faire la discussion. Cly l’écoutait, tout en s’affairant. Il sourit quand elle disait être chiante. « C’est vrai, mais je t’assure que ça passe » la taquinait-il. Lorsqu’il comprit où elle voulait en venir, son sourire s’était dissipé. Il prit son temps et ajoutant un peu de jus de litchi au reste du mélange, il commenta : « C’est normal quand tu tiens aux gens… » lui répondit-il tout simplement, avec objectivité et sincérité. Encore Mushu. Il fallait qu’il se fasse une raison. Il y avait un truc entre eux. Mais, ça ne changeait pas que son égo était jaloux. Il en avait marre ! Les gentilles et jolies filles comme elles, ce n’était pas pour lui. C’était fini. Il n’était pas bien pour elle, il se le disait lui même et d’autre personnes ne cessaient de le lui rabâcher pour finir de l’agacer. Il en avait marre.

Il avait finit par tout servir dans un verre à Rozy et le montait d’une petite brochette de bonbon acidulés. C’était sucré et chargé. Il posa le demi-litre devant la demoiselle, sur un petit repose verre. Cly partit ranger les bouteilles, et en revenant pour le dernier voyage il remarqua qu’un homme s’était installé à côté la brunette. Les mains sur le triple-sec et le sirop de mangue, il l’observait. Il regardait Rozen avec un peu trop d’insistance. Or, il n’eut pas le temps de dire un mot que déjà la jeune-femme le remit à sa place et comme il faut. Elle est tellement craquante. J’étais comme fière d’elle. Genre « Brave fille ! ». Elle me rend dingue…

Le prétendant parfumée à l’alcool ne l’avait pas bien pris. Son visage se tordit en une grimace de frustration pathétique. Il allait prendre son élan pour s’avancer vers elle et l’empoigner, mais il croisa le regard de Cly. Le barman le dévisageait avec un air si exaspéré qu’il sentait bien qu’il n’aurait pas le parti de l’homme. L'ivrogne l’appelait pourtant du regard. « Elle a été déplacée quand même ! » s’offusqua t-il. Il avait honte d’avoir été pris sur le fait. Il allait l’écraser à sa domination patriarcale par une acte primaire. Il était ivre surtout. Cly haussa les épaules : « Non mais… fais ce que tu veux. Enfin, si j’étais toi j’éviterais. Car j’aurais pas besoin d’intervenir. Elle se débrouille très bien toute seule. » et il fit signe au gars de s’approcher, se penchant pour lui parler. « Et même que la dernière fois, j’ai du ramener un sceau de champagne avec des glaçons pour conserver un membre arracher. Je ne te dirais pas lequel, tu risquerais de vomir… » se foutait-il royalement de la tête de l’homme qui devint blême. Il était de bonne humeur et il aimait bien se payer la tête des idiots comme lui. Et pourtant... parfois il ne valait pas mieux. Le client chiant posa un regard plein d’effroi sur Rozen, croisa le sien et rapidement, décida de partir.

Cly attrapa sa bouteille de bière qui trainait derrière le comptoir et la leva pour trinquer avec Rozen. « A la tienne, castratrice ! » continua t-il sur sa mauvaise blague, un sourire en coin. Il but une gorgée et commençait déjà lui faire un autre verre. « Moi, je suis pas contre te faire oublier un peu l’autre... Mais tu ne me retire toute responsabilité du mal de crâne que tu auras demain. » avait-il dit avec un sourire mutin.


acidbrain


Revenir en haut Aller en bas

In my world all ponies eat rainbows and poop butterflies
In my world all ponies eat rainbows and poop butterflies
avatar
Rozen D. March

▻ Messages : 666
▻ Date d'inscription : 23/01/2017
▻ Localisation : Storybrooke

MessageSujet: Re: poo poo pee doo (rozen&cly)   Sam 9 Sep - 15:28

Pity Party.
Cly Porter & Rozen March

Te frottant les mains tu t’es installé bien en face de monsieur le barman. Il te titille à coup d’ironie ninja dans la gueule, tu le fixes blasée avant de passer au puérile marquant en lui tirant la langue. « hahahaha je t’aime aussi le molosse » Un rire forcé pour marquer ta phrase, tu redresses tes cheveux pour une fois bien coiffés, les jambes croisées comme une femme qui se respecte tu essaies de ne pas faire tâche avec toutes ses bombes sexuelles qui t’entoure seigneur pourquoi t’avoir donné des petites pommes face à des melons sur pattes. « tssss….. Frimeuse ... » Que tu chuchotes dans ta barbe en suivant une rouquine aux formes généreuse. Ton regard se retourne vers ton Barman du soir, tu comptes bien ne pas le lâcher de si tôt. Enfin pour la soirée, jusqu’à ce que ton cerveau déconnecte avec l’alcool. Il te réplique que c’est normal quand on tien au gens de s’inquiéter, tu le sais, mais ce que tu ne comprends pas c’est cette façon de s’inquiéter. Il n’est pas le seul à être partie. Louise, Juliette, Régina et tu en passe. Mais pour Mushu, c’est … Bizarre. Bref ce soir tu penses à toi ! Tu rebutes un déchet de passage qui avait faim ce soir. Et tu te figes en entendant ce que Cly rajoute, amusée, inquiète aussi. C’est ça l’image qu’il a de toi ? Ou c’est juste pour enfoncer le clou et le faire fuir. Tu plisses les yeux pour bien le fixer et faire passer ta perplexité. « On en rediscutera de ça… J’ai très bonne mémoire ! »

« T'as oublié de lui dire que je fais ça avec la cuillère à glace bien salé, pour bien enfoncer dans les chairs » levant le doigt tu le dis assez fort pour qu’il l’entende en repartant déprimer et le dos courbé. Tu ne peux pas t’empêcher de rigoler en y pensant, les images de ce carnage, comme un vieux film d’horreur en noir et blanc. Tu te fais enfin servir, tu regardes le verre et commences à le sentir « tu as mis quoi alors ?? » Tout sourire tu te pinces la lèvre en attendant de voir ce qu’il a créé pour toi. Tu prends ton verre devant son invitation à trinquer venant choquer ton verre avec sa bière tu lui fais un clin d’œil. « A la tienne belle gueule » buvant une gorgée tu pétilles du regard en savourant ce cocktail « il est trop bon ! Je pense que je vais tourner à ça pour le début de soirée. Au travail si tu tiens à tes boules de noël ! » Vient alors la phrase qui va sûrement guider toute la soirée que tu vas passer ici « je suis d’accord avec toi, je veux penser à autre chose. D’ailleurs… » T’approchant subitement tu lui tires le tee-shirt « tu t’es déjà tapé une de ses filles ici ? Je ne veux pas dire mais t’es quasiment le seul mec qui travaille ici…. » Le relâchant tu avales le cocktail d’un cul-sec en lui tendant le verre vide. Penchant la tête tu lui dis subtilement que tu en veux un autre. « D’ailleurs pourquoi tu travailles ici…. Je ne critique pas, mais en te voyant et te connaissant un tout peut je ne te voyais pas du tout travailler dans ce genre d’endroit … »

Tu joues un peu avec le dessous de verre, tu as une fâcheuse manie de devoir occuper tes doigts quand tu es assise. Une pile électrique ? Pas du tout…. Tu ne vois pas de quoi on parle. « OH et autre chose avant que tu ailles délivrer le mec qui t’appelle depuis tout à l’heure. C’est vrai que tu as été mousquetaire là-bas? Ca fait quoi un mousquetaire ?? » Tu sens le regard intrigué de ton voisin de bar sur tes dernières paroles. Désagréable. Tu le regardes étonner et souriante comme si tes paroles étaient tout à fait normal « quoi vous avez jamais joué dans une pièce pendant vos études, moi j’ai joué Annibal, je ne pensais pas aimer le foie de porc crue et pourtant … C’est très subtile comme goût ! » Avalant sa bière il décide de se décaler et aller vers une table de libre, tu as le pouvoir de faire fuir les gens, c’est littéralement un super pouvoir ça non ?
electric bird.


_________________
I'M NUT, BABY I'M MAD
You can BE Alice, I'll YOUR mad hatter. ▬
Hit me with your sweet love Steal me with a kiss. I'm gonna be a bubblegum bitch.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: poo poo pee doo (rozen&cly)   

Revenir en haut Aller en bas
 
poo poo pee doo (rozen&cly)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SHinku 5quième poupée Rozen MAiden
» Rozen Maiden
» i won't give up Δ HAYDEN (Rozen)
» AJ ROZEN ► william eustace
» Bureau du Professeur McGonagall : Convocation de Mr Rozen

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HAPPY ENDINGS CHRONICLES :: Storybrooke & le monde sans magie :: Main Street :: Le Libertease-
Sauter vers: