Partagez | 
 

 Lorsque la Rose disparaît... (PV Mushu)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


Noa Wild

▻ Messages : 150
▻ Date d'inscription : 28/03/2017
▻ Localisation : Dans la forêt de Storybooke #Hidding

MessageSujet: Lorsque la Rose disparaît... (PV Mushu)   Mer 2 Aoû - 22:04



Lorsque la Rose disparaît...
MUSHU & NOA
Depuis que j’avais rencontré Rozen, mon univers s’était un peu agrandit, j’avais décidé de suivre les conseils de Régina et de vivre, de me faire des ami(e)s et sur un heureux hasard j’avais pu faire la rencontre de cette merveilleuse jeune femme. Tout d’abord, cela n’avait pas été facile entre elle et moi mais très rapidement elle me montra qu’elle n’était pas si méchante, bien au contraire. Elle m’avait alors proposé un travail, je serai son aide au jardin et je livrerai les fleurs à la fleuriste. Ainsi je pourrais gagner ma vie, et continuer à faire quelque chose que j’aimais pendant que je recherchais toujours mon amour et son fils. Rozen avait été si gentille avec moi ! Elle m’apprenait pleins de choses, on parlait ensemble à ses charmantes petites fleurs et même si j’avais encore un peu de mal avec ses roses, elles commençaient peu à peu à s’habituer à moi.

Rozen m’avait dit alors que les roses étaient les plus difficiles, les plus belles mais aussi les plus caractérielles. M’enfin, tous les jours je pensais au jardin pour les arroser avec ma nouvelle amie et patronne, pourtant ce soir ne se passa pas comme les autres soirs. Je n’étais pas préparée à voir le jardin si dévasté. On aurait dit qu’une tornade était passée par là. C’était impressionnant tellement tout était en désordre ! En pénétrant dans le jardin, je recherchais Rozen, l’appelant, espérant qu’il ne lui soit rien arrivé de grave. C’est alors que ses petites fleurs s’étant un peu repliées sur elles-mêmes, puis finalement en m’ayant vues certaines ont commencé à parler, enfin à débiter à toute volée tout un flot de paroles que je peinais à comprendre surtout lorsque finalement elles commencèrent à intervenir toutes en même temps. Apparemment quelque chose de grave s’était passé !

« Les filles...les filles...calmez-vous….si vous voulez que je comprenne il va falloir vous calmer... », leur dis-je alors, mais dans leur panique elles continuaient à s’exciter, les iris étaient dans tous leurs états, c’est alors que les roses poussèrent la gueulante du siècle et que tout le monde se tue. Moi aussi pour le coup j’étais un peu surprise et il fallait dire qu’elles me faisaient un peu peur, j’avais peur de les contrariées, elles étaient pas toujours très gentilles… « Oh ! La rouquine a dit du calme ! C’est bon là ! Alors maintenant une à la fois ! », dit une rose rouge que je remerciais un peu craintivement. Je ne voulais pas qu’elle me hurle dessus aussi…

Ce sont les gueules de loups qui se réveillèrent pour me dire en détail ce qu’il s’était passé. Je m’assis alors sur le jardin en chantier, puis je les écoutais me dire que Juliette était passée et qu’elle s’était disputée avec Rozen à propos de son départ avec l’équipe des « héros » pour vaincre la Reine des Glaces. Suite à cela Rozen aurait fait une blague à Juliette et lui aurait demandé de rattrapé un bocal...un bocal avec un haricot magique ?! « Attendez ! Rozen a lancé un haricot magique à Juliette ? Dites moi qu’elle l’a rattrapé, dites moi qu’elles ne se sont pas faite transporter ailleurs... », leur demandais-je tandis que les bavardages reprenaient de plus belle… « Bien sûr que la Reine aurait pu le rattraper mais elle ne l’a pas fait et elles sont parties avec Dawn l’aigle de la Reine et quelques plantes de Rozen... », annonçait alors l’une des roses avec un certain dédain comme si j’étais une stupide petite fée par moment !

Une fois le choc passé, et même si je n’étais pas bien sûre qu’il soit réellement passé, je soufflais un peu, les filles pouvaient être n’importe où à l’heure qu’il était. Même avec un autre haricot magique nous n’étions pas certains de pouvoir les retrouver et surtout les ramener. Je ne savais pas trop quoi faire, j’étais un peu perdue, devais-je aller voir Régina ? Elle saurait peut-être me venir en aide… J’avais beau être une fée je ne pouvais pas voyager du « monde sans magie » au « monde des contes » comme certains le pouvait…

« Les filles, que dois-je faire, il faut prévenir quelqu’un ? Est-ce que je dois en parler à Régina ? », leur demandais-je alors que de petites voix insurgées me lancèrent des « non pas la méchante reine » en pagailles, alors je pris ça pour ce que c’était, une mauvaise idée selon les plantes, mais peut-être avaient-elles une meilleure idée ? « Noa ! Noa ! Mushu ! Va ! Mushu ! », c’est alors que toutes commencèrent à scander ce nom que je ne connaissais pas…

Après quelques furtives explications, je me rendis en ville trouver « Mushu », me dirigeant un peu à l’aveugle jusqu’au salon de thé que les plantes de Rozen m’avait indiqué. Je laissais pour l’instant les filles pour aller trouver de l’aide auprès de celui qui normalement pourrait faire quelque chose, enfin espérons le. Une fois le salon trouvé, j’attendais devant le salon, assise sur le trottoir car il n’y avait encore personne. J’espérais plusieurs choses : premièrement ne pas m’être trompée, deuxièmement qu’il arriverait vite, et troisièmement que les filles étaient saines et sauves… le troisième point m’inquiétait particulièrement…

code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas

100% dragon ou presque
100% dragon ou presque
avatar


Fa Mushu

▻ Messages : 1100
▻ Date d'inscription : 17/01/2017

MessageSujet: Re: Lorsque la Rose disparaît... (PV Mushu)   Mer 9 Aoû - 18:22



Lorsque la Rose disparaît...
MUSHU & NOA


Note à lui-même : ne plus jamais avoir de conversation avec Robin dans un lieu où on servait de l'alcool. Il avait bu combien de verres ? Deux ? Trois ? Plus ? Non, il n'était pas ivre ! Depuis quand devenait-on ivre en buvant des cocktails au nom étrange ? Il refusait de tout son être cet état de fait. Tout comme il essayait de mentalement écarter les conseils concernant Rozen obtenus lors de cette visite au légendaire archer. Pour l'instant, c'était très facile, car l'Asiatique avait un mal de tête carabiné. Il se demanda pendant tout le trajet comment boire ce genre de boisson pouvait être aussi populaire si cela vous mettait dans un état pareil. Mushu avait l'impression que les effets bénéfiques avaient disparu après quelques heures seulement pour faire place à la douleur.

Il fit tout le trajet du retour en titubant à moitié et en se massant les tempes. Il fallait vraiment qu'il se rappelle de ne plus jamais se mettre dans un état pareil ! Et parler d'histoire concernant Rozen devant Robin. Cet archer avait vraiment la langue trop pendue doublé d'une tendance à tirer des conclusions faciles à partir de rien, et c'était un expert en la matière qui le disait. Mushu chassa cette pensée avec une grimace douloureuse. Il réfléchira à tout cela lorsqu'il n'aurait plus l'impression qu'on lui martelait la cervelle.

L'ex-dragon apercevait le salon de thé au loin et cette simple vision lui redonna le sourire. Un bon thé lui ferait du bien et... un bon bobard pour expliquer son retard à Rozen. Ou lui dire la vérité, aussi. Ce n'était jamais son premier réflexe. Les vieilles habitudes avaient la vie dure. Mushu fut surpris de voir quelqu'un attendre devant la porte. Mince, il n'était pas resté longtemps au point que le salon soit fermé, tout de même ? Non, il ne pouvait pas être resté si tard à écouter les discours de Robin sur le thème du véritable amour.

"J'ignorais qu'on avait tellement de succès que les gens attendaient devant la porte quand c'était fermé." Plaisantit-il en approchant avec un sourire, et en sortant nonchalamment ces clefs.

Ce n'était pas normal que se soit fermé. Cependant, Mushu se refusait à dramatiser. Déjà, parce que cela ne se faisait pas devant une possible cliente. Ensuite, parce que cela ne signifiait pas forcément que quelque chose de grave venait de se passer... N'est-ce pas ? Rozen avait sans doute fermé le temps de faire une livraison ou pour faire une pause. Inutile de paniquer en redoutant qu'elle n'ait pas ouvert le salon de la journée.

"Je vous fais entrer ?" Proposa-t-il aimablement avant d'ouvrir la porte. Le bruit de la porte lui soutira une grimace, il avait l'impression que ce qui devait être un bruit léger avait été amplifier dans le but vicieux de faire revenir son mal de tête. "Rozen ! On a du monde !" Appela-t-il, avant de le regretter. Ok, deuxième note à lui-même : ne pas crier quand on a mal à la tête à cause de plusieurs cocktails. Mais que fichait Rozen ? Il se tourna vers la personne qu'il prenait pour une future cliente. "Juste... Hum... Laisse-moi le temps de prendre de l'aspirine avant de prendre votre commande." Expliqua-t-il avec un air désolé, une main sur la tempe.

code by bat'phanie

_________________
My universe will never be the same
I'm glad you came in my life ▵
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Noa Wild

▻ Messages : 150
▻ Date d'inscription : 28/03/2017
▻ Localisation : Dans la forêt de Storybooke #Hidding

MessageSujet: Re: Lorsque la Rose disparaît... (PV Mushu)   Mer 9 Aoû - 20:13



Lorsque la Rose disparaît...
MUSHU & NOA
Je cogitais un peu toute seule, il fallait absolument que je vois Mushu, je devais le prévenir, il devait m’aider à trouver une solution, pourtant il n’était pas là où il devait être. Pourquoi ? Pourquoi n’était-il pas là, le jour où c’était le plus important d’être chez soi ?! Je m’étais alors assise devant le salon de thé, attendant qu’il finisse enfin par rentrer, le temps me semblait étrangement long, et je n’arrivais pas à me sortir de la tête que peut-être il leur était arrivé malheur… Les fleurs m’avaient dit que c’était la personne à contacter en cas d’urgence mais j’avais bien envie d’aller voir Régina, elle, elle saurait m’aider, j’en étais certaine, surtout que si ça se trouvait Mushu allait en venir à la même conclusion… M’enfin, on verrait bien. Je levais un peu le nez, regardant autour de moi lorsque je vis une personne tituber vers l’endroit où je me trouvais. Ce n’est que lorsqu’il plaisanta sur le fait que le salon avait du succès que je compris que ce devait être lui. Mais pas le temps de lui quoi que ce soit que je m’avançais pour répondre à son invitation à entrer.

Franchement j’étais devenue muette, me demandant en fait comment annoncer au compagnon de Rozen qu’elle avait disparu. C’est alors qu’il l’appela lorsque nous arrivâmes dans la boutique, bien sûr qu’elle n’allait pas répondre, ça n’allait décidément pas comme je le souhaitais ce n’est que lorsqu’il se tourna vers moi et qu’il me dit de lui laisser le temps de prendre un cachet et qu’il reviendrait prendre ma commande que je réagis ! « Non ! », lui dis-je alors, un peu trop fermement et légèrement fort, contrairement au ton de voix que j’avais d’habitude, j’avais les mains tremblantes et j’étais un peu choquée. Bref, ça devait pas être super sympa à voir, mais je pris une profonde inspiration, pris les mains de mon interlocuteur entre les miennes puis lui dit : « Rozen et Juliette se sont fait kidnapper par un haricot magique lancé par Rozen à Juliette dans le jardin, mais le bocal ça a cassé et elles se sont fait emporter on ne sait où », j’ai dit ça assez rapidement et d’un seul trait sans prendre de pauses. Je n’étais pas sûre qu’il ait bien tout compris, mais je l’avais fait !

« Il faut faire quelque chose ! Je sais pas passer dans le monde des contes mais peut-être que vous pouvez sinon les fleurs ne m’auraient pas dit de vous retrouver… Dites-moi que vous pouvez faire quelque chose, il faut qu’on aille les aider ! Je ne sais pas bien depuis combien d’heures elles sont parties mais elles sont peut-être en danger ! », ajoutais-je toujours aussi speed, débitant un flot de parole en même temps que je les pensais. Nous avions une grosse crise à gérer et je n’étais même pas sûre qu’il me comprenait tellement je parlais vite, mais je n’arrivais pas à faire fit de ma nervosité. « Qu’est-ce qu’il faut faire ? », lui demandais-je alors au bord des larmes, des larmes de stress, d’inquiétude et peut-être un peu dues au choc.

code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas

100% dragon ou presque
100% dragon ou presque
avatar


Fa Mushu

▻ Messages : 1100
▻ Date d'inscription : 17/01/2017

MessageSujet: Re: Lorsque la Rose disparaît... (PV Mushu)   Mar 15 Aoû - 10:10



Lorsque la Rose disparaît...
MUSHU & NOA

Pourquoi tout était soudainement devenu aussi bruyant ? Il n'avait jamais eu aussi mal à la tête. Pourtant, il avait déjà été piétiné par un cheval, du temps où il était un petit dragon. Sans hésiter, il préférait se jeter sous les sabots de Khan que de subir son martèlement de tempes actuel. C'était vraiment le pire moment pour recevoir du monde. Où était donc Rozen ? Malgré sa migraine carabinée (il refusa d'utiliser le terme gueule de bois), il était décidé à servir la nouvelle arrivante, lui demandant juste un instant pour prendre quelque chose afin de calmer son mal de tête. La visiteuse cria un non. Mushu fit la grimace en se retenant de se boucher les oreilles. "Aaah, pas besoin de crier !" Protesta-t-il.

Il poussa un soupir en se passant une main dans les cheveux, inspectant plus attentivement la mine paniquée de la visiteuse. Était-ce vraiment raisonnable de se mettre dans un tel état pour du thé ? Avant qu'il ne puisse poser la question, l'ancienne fée lui saisit les mains pour lui raconter ce qui ressemblait à un blabla incompréhensible. Ses yeux s'écarquillèrent en entendant plusieurs fois le nom de Rozen.

La visiteuse enchaîna sans lui laisser le temps de réagir. Maintenant, elle le suppliait de lui venir en aide. Le discours était toujours aussi incompréhensible pour lui. L'Asiatique ne saurait dire si c'était à cause de son mal de tête qui faisait tourner ses méninges au ralenti ou si c'était de la faute de la vitesse de parole de son interlocutrice.

Enfin, elle se décida à lui laisser le temps de réagir. Tout ce qu'il avait réussi à comprendre, c'est que cela concernait Rozen (et accessoirement, Juliette) et qu'il y avait un danger. Mushu se força à garder un calme apparent, comme s'il maîtrisait la situation. Il devait donner cette impression face à sa visiteuse en état de panique.

"D'abord, on va entrer et s'asseoir." Ordonna-t-il en conduisant l'ancienne fée à l'intérieur. Il referma derrière lui afin de ne pas être dérangé. Tant pis pour les potentiels clients. "Maintenant." Commença-t-il en s'installant. Il se coupa dans son élan, le temps de prendre une grande inspiration. "Expliquez-moi, calmement, ce qui s'est passer. Raconter tout doucement sans omettre aucun détail." Demanda-t-il. "Je vois bien qu'il y a urgence, mais ce n'est pas en parlant vite que vous arriverez à quelque chose. On perdra moins de temps en expliquant doucement que si je vous fait répéter plusieurs fois la même chose parce que vous paniquez." Expliqua-t-il, en appliquant ses propres conseils, voulant montrer à quel rythme son interlocutrice devait parler. "Vous dites que Rozen a été kidnapper par un haricot magique ?" C'était à peu près tout ce qu'il avait réussi à comprendre et on sentait bien au ton de sa voix qu'il trouvait ce cas de figure difficile à imaginer. Pourtant, il avait pris l'habitude de côtoyer des plantes qui parlaient. Mais, des haricots kidnappeurs ? Cela paraissait un peu trop gros.

code by bat'phanie

_________________
My universe will never be the same
I'm glad you came in my life ▵
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Noa Wild

▻ Messages : 150
▻ Date d'inscription : 28/03/2017
▻ Localisation : Dans la forêt de Storybooke #Hidding

MessageSujet: Re: Lorsque la Rose disparaît... (PV Mushu)   Sam 19 Aoû - 14:43



Lorsque la Rose disparaît...
MUSHU & NOA
Je devais avoir l’air d’être une folle, c’était une véritable catastrophe, je n’arrivais pas à me calmer alors que je pensais plutôt bien encaisser le choc et du coup, je n’arrivais pas à faire passer le message à celui qui saurait peut-être quoi faire. Au moins mon interlocuteur semblait un peu plus calme que moi et me proposa de rentrer et d’aller m’asseoir, sa voix était posée, calme, légèrement autoritaire, et j’essayais de me concentrer dessus afin de me calmer moi-même. Alors lorsque nous nous installâmes, il reprit les commandes, prenant une grande inspiration et me demanda de lui expliquer calmement tout ce qu’il c’était passé, sans omettre de détails. Même s’il y avait urgence, il avait raison, si je parvenais à lui expliquer tranquillement en laissant de côté mon stress et mon inquiétude alors il me comprendrait plus facilement et on arriverait plus vite à trouver une solution. Me redonnant la main, il me confirma un peu ce qu’il avait compris de toute mon histoire : « Rozen kidnappée par un haricot magique ».

J’avouais que dit comme ça, cela semblait un peu fou, j’avais peut-être un peu abusé dans ma panique, mais bon, c’était comme cela que le jardin de Rozen m’avait présenté les choses ! A peu près. Je regardais alors Mushu, respirant un bon coup avant de me lancer.

« Apparemment, Rozen était au jardin lorsque Juliette est venue la voir. », commençais-je alors, plus calmement que tout à l’heure, « Les filles se sont disputées à cause de la mission commando contre la Reine des Glaces, Rozen était très en colère mais Juliette aussi. Je crois qu’elle était accompagnée d’un aigle aussi. Bref. Au bout d’un moment Rozen est allée cherchée un haricot magique qui était dans un bocal et l’a lancé à Juliette pour qu’elle l’attrape », je m’arrêtais un peu, j’avais l’impression que l’état de panique revenait mais je devais me concentrer, je n’avais pas fini l’histoire complètement tarée de Rozen et Juliette. « Juliette ne l’a pas rattrapé à temps et le verre s’est brisé, le haricot s’est activé et les a emportées : Rozen, Juliette, l’aigle et quelques plantes. », je jouais un peu avec mes doigts, ne sachant pas comment m’occuper, occuper mon stress à autre chose. « Quand je suis allée au jardin tout était en désordre, elles étaient déjà parties et les fleurs m’ont expliquées et m’ont dit de venir ici. », lui dis-je alors, espérant qu’à présent il comprenait mieux la situation, mon état de panique et d’inquiétude. « Vous pouvez faire quelque chose ou encore vous avez une idée de quoi faire ? Comment les ramener ? Savoir où elles sont exactement ? », lui demandais-je alors, espérant que lui, saurait quoi faire...

code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas

100% dragon ou presque
100% dragon ou presque
avatar


Fa Mushu

▻ Messages : 1100
▻ Date d'inscription : 17/01/2017

MessageSujet: Re: Lorsque la Rose disparaît... (PV Mushu)   Lun 4 Sep - 22:14



Lorsque la Rose disparaît...
MUSHU & NOA


Il s'était passé quelque chose et cela concernait Rozen. Rien que cela lui donnait envie de secouer sa visiteuse en lui posant un million de questions. C'est certainement ce qu'il aurait fait sans son mal de tête. Ici, il avait peur d'avoir un haut le coeur s'il secoue trop la demoiselle. Alors il se força à étouffer ses inquiétudes pour paraître maître de lui. Après avoir fermé la porte du salon derrière eux, il invita sa visiteuse à prendre place. Mushu se passa une main sur le front tout en répétant ce qu'il avait réussi à comprendre. Rozen kidnappée par un haricot magique. Cela paraissait fou mais pas complètement impossible lorsqu'on connaissait un peu le jardin très 'wonderlandien' de son amie. Il espérait, malgré tout, qu'il ne s'agissait là qu'un tableau exagéré produit par un esprit paniqué.

L'ex-dragon essaya d'afficher un sourire encourageant tandis que sa visiteuse prenait une grande respiration, puis écouta avec toute l'attention dont il était capable. Juliette a rendu visite à Rozen, une dispute, jusque-là, rien d'affolant. Il priait mentalement pour que la suite reste sur ce ton, bien que cela serait illogique vu l'état de panique qui avait animé son interlocutrice. Mushu ne put s'empêcher de faire une légère grimace à la mention de l'aigle. Oui, il se souvenait de cet animal. Très vite, la suite chassa ce souvenir. "Elle a fait quoi ?!" S'étonna-t-il en tapant sur la table de surprise, avant de faire de nouveau la grimace en portant la main à son front à cause de son geste et de son haussement de voix qui se répercutait douloureusement sous son crâne malmené.

La suite de l'histoire ressemblait à un cauchemar. Il joignit ses mains devant son visage tout en se retenant de pester. Rozen, Rozen, Rozen, pourquoi avait-elle fait ça ? Qui pouvait prendre un tel risque en manipulant un haricot magique ? Question purement rhétorique. Sa pétillante amie en était capable. C'était ce genre de petit grain de folie qu'il aimait chez elle. Pourquoi Juliette n'avait-elle pas eu de bon réflexe ? Autre question parfaitement inutile. Son regard se voilait d'inquiétude alors qu'il continuait d'écouter. Enfin, la dernière question qui le torturait lentement : que pouvait-il faire ? Il avait beau réfléchir, il ne voyait pas quoi faire. Ce n'était pas une question de motivation, mais de compétence. Il était le premier à se vanter de quoi il était capable. Après tout, il était un dragon, un gardien, il y avait de quoi impressionner, non ? Seulement, il ne voyait pas en quoi ces faits remarquables pouvaient aider à ramener quelqu'un qui avait été emmener ailleurs à cause d'une maladresse impliquant un haricot magique. C'était vraiment horrible comme sensation.

Comme pour enfoncer involontairement le clou, la visiteuse multipliait les questions. Mushu sentait montait monter la panique. Il ne savait pas quoi faire, ni la moindre idée de comment les ramener. Du calme, il trouvait quelque chose ! L'Asiatique se leva d'un bon. "Oui ! Les localiser ! Par le Grand Ancêtre, c'est ça !" S'exclama-t-il. Au diable son mal de tête !

Il se précipita vers l'escalier menant à l'appartement juste au-dessus du salon de thé, ignorant si la visiteuse le suivait ou non. Sans ralentir, il se précipita vers la cuisine, plus précisément vers une étagère. Son entré cavalière provoqua quelques protestations concernant les deux roses que Rozen avait garder à l'appartement. "Pruce, Lily, mes chéries, je suis désolé de cette entrée cavalière, mais il s'agit une situation de première urgence !" Expliqua-t-il avec empressement en lisant fébrilement les étiquettes. Mushu se saisit d'un des récipients et ce n'est seulement qu'à ce moment-là qu'il se décida à ralentir. Avec mille précautions, il alla vers la table de la cuisine pour poser sa trouvaille. Ensuite, il ouvrit avec autant de délicatesse le récipient, révélant une profusion de marshmallow, avant de plonger les mains à l'intérieur. Prudemment, il dégagea une perle d'une dizaine de centimètres, ne prêtant aucune attention aux marshmallow qui tombaient à cause de ces gestes. "Voilà." Souffla-t-il en retrouvant un peu d'espoir à la vue de cet objet magique. Il poussa un soupir de soulagement.

Mushu était trop préoccupé pour faire attention à ce qui l'entourait. Après avoir poussé son soupir de soulagement, il prit une grande inspiration et ferma les yeux afin de mieux se concentrer. Son projet était rempli d'incertitude. Certes, son rôle de gardien lui permettait de localiser les gens sous sa protection, mais Rozen n'était pas vraiment membre de la famille Fa. Sa seule chance était que sa déclaration concernant le fait de faire de la demoiselle un membre honoraire de la famille Fa avait marché. Il se souvenait que Rozie avait déclaré ne pas avoir ressenti de changement. Il fronça le sourcil, dérangé par cette éventualité. Non, cela devait marcher !

code by bat'phanie

_________________
My universe will never be the same
I'm glad you came in my life ▵
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Noa Wild

▻ Messages : 150
▻ Date d'inscription : 28/03/2017
▻ Localisation : Dans la forêt de Storybooke #Hidding

MessageSujet: Re: Lorsque la Rose disparaît... (PV Mushu)   Mar 12 Sep - 12:18



Lorsque la Rose disparaît...
MUSHU & NOA
Après un grand moment de panique, j’essayais d’écouter les conseils de mon interlocuteur, de me calmer afin de lui raconter toute l’histoire que les fleurs de Wonderland m’avaient elles-mêmes racontées toutes paniquées. Lorsque Mushu tapa sur la table sa surprise, je sursautais également, on pouvait aisément voir qu’il s’inquiétait pour Rozen mais que en même temps parfois les actes de la jeune femme aux cheveux bicolores, étaient un peu...insensés… dangereux aussi, mais disons qu’on s’y habitue très rapidement, tellement rapidement que l’on peut parfois en oublier ce qu’elle est capable de faire : tout. Et surtout ce que l’on aurait même pas pu imaginer possible.

Une fois mon histoire terminée je demandais au dragon son aide, s’il avait une idée ou quoi que ce soit pour nous aider, les retrouver et surtout les ramener avec nous. Il réfléchit alors avant de se lever d’un bond, et il me dit qu’il pouvait les localiser ! Il se précipita vers un escalier, je ne réfléchis pas deux fois et je le suivis rapidement également, parlant à quelqu’un à l’étage, je le rejoignit dans ce qui devait être leur cuisine, lorsqu’il commença à tout retourner pour retrouver, une perle ? Lorsqu’il eut enfin retrouver l’objet qu’il cherchait, il sembla un peu soulagé le temps d’un instant, puis de nouveau plus sérieux et beaucoup moins confiant semblait-il… Je le regardais lui, puis l’objet avant de lui demander : « Est-ce que vous allez pouvoir retrouver Rozen et Juliette grâce à cette perle ? Vous avez besoin de quelque chose d’autre peut-être ? Dites-moi... »

Je me sentais impuissante et je détestais cela, Rozen avait été si gentille avec moi, et Juliette avait croisé mon chemin à un moment de ma vie, j’aimais beaucoup cette jeune femme et il me tardait de la revoir et de voir comment elle avait grandit et évolué… Mais pour l’instant c’était une entreprise mise en suspens, nous devions faire quelque chose pour les aider.

« Est-ce que mes pouvoirs de fée peuvent vous être utiles ? », lui demandais-je alors, me demandant ce dont il avait besoin, car c’était bien la première fois que je voyais l’utilisation d’une perle pour faire un sort de localisation, et puis cette perle semblait unique et atypique, d’un pouvoir assez différent de ce que je pouvais ressentir de la part d’autres objets magiques.
Me rapprochant un peu de Mushu et de la perle, je tenais mes mains pour les empêcher un peu de trembler, je soufflais un peu, essayant de ne pas sombrer à nouveau à la panique et espérant de tout mon coeur que les filles allaient bien, je ne pourrais pas supporter de perdre encore quelqu’un.

code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas

100% dragon ou presque
100% dragon ou presque
avatar


Fa Mushu

▻ Messages : 1100
▻ Date d'inscription : 17/01/2017

MessageSujet: Re: Lorsque la Rose disparaît... (PV Mushu)   Lun 9 Oct - 8:53



Lorsque la Rose disparaît...
MUSHU & NOA


Une maladresse, un jeu de lancé qui est mal réceptionner et boum, deux demoiselles se retrouvent transporter avec quelques fleurs pour une destination inconnue. Si n'importe qui d'autres avait été au centre de l'histoire qu'on venait de lui conter, Mushu aurait manifesté un profond scepticisme. Sauf qu'il s'agissait de Rozen. Tout était possible avec cette pétillante demoiselle. C'était, même, en partie pour cela qu'il l'appréciait autant. Une fois n'était pas coutume, dans ce cas précis, il maudissait plutôt l'imprévisibilité de son amie.

L'Asiatique assimilait doucement le fait que Rozen (accessoirement Juliette aussi) était dans un endroit inconnu et probablement sans moyen de rentrer. Ce constat fit naître un sentiment d'impuissance, sentiment qui ne fit que grandir alors que Noa lui demandait de l'aide. Que pouvaient-ils faire ? Qui pouvaient-ils appeler ? Il n'en savait rien et était trop orgueilleux pour l'admettre ouvertement. Il y avait certainement quelque chose que lui seul pouvait faire. En tout cas, il était hors de question de faire appel aux autorités locales ! Mushu en gardait un très mauvais souvenir. Que ce soit la Shérif ou la Maire, aucune n'avait pu l'aider avec son histoire de perle. Au final, il l'avait retrouvé tout seul après s'être incrusté dans une quête dont les enjeux lui échappait et l'indifférait encore aujourd'hui.

Mushu se leva d'un bond, frappé par une illumination en repensant à cette histoire. Bien sûr ! Sa perle ! Sans attendre, il se précipita vers l'escalier, ne s'assurant même pas si sa visiteuse le suivait ou non. Il n'avait pas de temps à perdre à ce genre de détail. Arrivé dans la cuisine, il formula des excuses rapides aux deux roses séjournant dans cette pièce en ce qui concernait son entrée cavalière avant de se jeter vers une étagère et surtout vers un récipient en particuliers qui était rempli de marshmallow. L'ex-dragon plongea ses mains dedans sans hésiter. Il en sortie sa perle avec un certain soulagement, mais aussi une pointe d'appréhension.

La dernière fois qu'il l'avait utilisé... Disons, pour faire court, que cela ne s'était pas très bien passer. Mushu essayait de balayer cette inquiétude. Si sa précédente démonstration avait eu un effet désastreux, c'était à cause du miroir d'Ingrid. Toutefois, ce qui lui permit véritablement de penser à autre chose, c'est l'intervention de Noa dont il avait presque oublié la présence.

"Rozen, oui. Pour Juliette..." Il fit une légère grimace. "Disons que j'espère qu'elle n'est pas très loin de Rozen." Répondit-il tout d'abord. "En tant que gardien, je peux savoir où sont mes protégés." Expliqua-t-il en s'installa devant la table de la cuisine. Il tenait sa perle avec une telle précaution qu'on aurait pu croire que l'objet allait exploser au moindre geste un peu trop brusque. "Pour faire simple, je vais faire une sorte de pistage magique et la perle me servira de catalyseur." Rozen n'était pas officiellement sa protégée, en fait, c'était plutôt elle qui l'avait prit sous son aile et non l'inverse. À son retour de son escapade dans les terres gelées, il avait essayé de tisser le traditionnel lien magique, mais son amie lui avait avoué n'avoir rien ressenti durant la petite cérémonie, c'est en partie ce qui le rendait si anxieux concernant ces chances de réussite. Bien sûr, il garda ce détail pour lui.

"Une fée ? Vous n'êtes pas un peu trop grande ? Bah, je suis mal placé pour juger d'après les apparences." Commenta-t-il, laissant parler son étonnement avant de se ressaisir avec un bref raclement de gorge. "J'ai besoin de silence et de patience pour me concentrer. Pourriez-vous vérifier que la porte du salon est bien fermé et accroché la pancarte de fermeture exceptionnelle ? Elle est derrière le comptoir. Merci infiniment." Demanda-t-il avec une extrême politesse. En plus d'occuper Noa, cela lui permettra de n'avoir aucun témoin si son premier essai s'avère catastrophique.

Sur ces mots, il ferma les yeux pour se concentrer, mais, en réalité, il ne commença vraiment que lorsqu'il ouvrit discrètement un oeil pour s'assurer que la fée était partie. Mushu souffla puis prit une grande respiration, essayant de se convaincre mentalement qu'il pouvait y arriver. Il l'avait déjà fait avec Mulan, c'était pareil ! Cela devait être pareil ! Sans soucis, il sentait la présence de Mulan, en poussant un peu plus, il sentait que le reste de la famille Fa était en sécurité dans leur maison de leur royaume d'origine et ensuite... À force de concentration, il lui semblait sentir quelque chose d'autre, ailleurs, mais c'était tellement faible que peut-être qu'il s'agissait de son imagination.

code by bat'phanie


hrp : sorry pour mon retard

_________________
My universe will never be the same
I'm glad you came in my life ▵
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Noa Wild

▻ Messages : 150
▻ Date d'inscription : 28/03/2017
▻ Localisation : Dans la forêt de Storybooke #Hidding

MessageSujet: Re: Lorsque la Rose disparaît... (PV Mushu)   Mer 6 Déc - 11:06



Lorsque la Rose disparaît...
MUSHU & NOA
Il pouvait les aider, aider ma petite Rozen et ma chère Juliette. Oui. Il pouvait les aider. Non. Il devait y arriver parce que moi, je ne savais pas comment faire, je ne savais pas où elles avaient été aspirées par le tourbillon du haricot magique. Lorsque Rozen reviendrait et elle reviendrait, je ne me gênerait pas pour la prendre dans mes bras puis pour la sermonner sur l’utilisation des haricots magique. Dans cet ordre là. D’abord de l’amour, ensuite je lui dirai de quel bois je me chauffe, bon, peut-être pas non plus de sorte de l’ennuyer, non, mais juste pour lui faire comprendre à quel point elle me fait peur, ça me terrifie qu’il puisse lui arriver quelque chose. Que elle aussi s’en aille dans un endroit inconnu. Comme pour Isaac et son fils. Un jour ils étaient là, par la force des choses nous avons été séparés et ensuite...je ne les retrouvais plus. Et pourtant, j’avais cherché, longtemps, pendant plus de dix ans maintenant, je les avais cherchés. Je ne voulais pas qu’il arrive la même chose avec la jeune femme ou encore avec la Reine Blanche de Wonderland. Quoique cette dernière n’était pas démunie, loin de là…

Mushu était un gardien et pensait pouvoir retrouver Rozen en tant que protégée, toutefois il ne semblait pas très sûr de lui. Certes, il semblait savoir ce qu’il faisait, mais pas certain que ça marcherait, pourtant ça devait ! Il devait le faire. Je ne le lui dis pas, il avait déjà assez de pression comme ça, sans que j’en rajoute, alors je serais là en soutien. Je l’aiderai du mieux que je pouvais. Même si mes pouvoirs ne serviraient à rien, je serai là, moralement.

Il fit une remarque incroyablement superficielle sur la taille que devrait avoir une fée, ce qui me laissa bouche bée le temps d’un instant. Je n’étais certes pas à ma taille originale mais ça ne voulais pas dire que j’étais trop grande ! J’étais dans la moyenne, non mais ! Toutefois, je lui en parlerai plus tard, le plus important était qu’il puisse se concentrer pour faire ce qu’il avait à tenter avec sa perle. Selon ses instructions, j’hésitais une demie-seconde avant de le laisser pour redescendre au rez-de-chaussé pour vérifier la pancarte à la porte. Une fois en bas, mes pensées restaient dirigées vers les filles, espérant que tout allait bien et que l’on pourrait les récupérer. Puis, je trouvais la pancarte de fermeture exceptionnelle que j’accrochais à la porte avant de vérifier que celle-ci soit bel et bien fermée.

Pendant ce temps le dragon tentait de retrouver son âme-sœur. Je soufflais un peu avant de me dire que s’il avait besoin de silence pour sa magie, je devrais plutôt me transformer en fée, histoire de ne pas faire de bruit en montant les escaliers ou autre. Alors, redevenant un petit être ailé et pailleté, je remontais voir où il en était, restant silencieuse et à distance pour ne pas le perturber.

« Faites qu’il les retrouve et qu’elles soient saines et sauves... », pensais-je alors de toutes mes forces…

code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas

100% dragon ou presque
100% dragon ou presque
avatar


Fa Mushu

▻ Messages : 1100
▻ Date d'inscription : 17/01/2017

MessageSujet: Re: Lorsque la Rose disparaît... (PV Mushu)   Ven 26 Jan - 22:23



Lorsque la Rose disparaît...
MUSHU & NOA
Mushu essayait d'inspirer une confiance qu'il était bien loin de posséder. La liste des raisons pour que sa tentative échoue était tellement longue que cela en était déprimant. Déjà, il n'avait aucune certitude que son histoire de membre honoraire est fonctionné. Or, sans cela, il n'aurait aucun moyen de localiser Rozen. Ensuite, il y avait sa magie. L'ex-dragon n'avait jamais brillé pour sa maîtrise parfaite dans ce domaine. Sans parler de la dernière fois où il avait eu recours à sa perle, une vraie catastrophe ! Même en étant ultra-positif, en essayant de se persuader que tout allait fonctionner, il restait un hic : quoi faire ensuite ? L'Asiatique essayait de ne pas trop y penser. Réussir tenait déjà du miracle alors inutile de se mettre la pression sur ce qu'il faudra faire ensuite.

*Une étape à la fois, comme on dit.* Songea-t-il. Il prit une grande respiration en rivant son regard sur la perle. *Tellement de manière de se foirer en beauté... Chut, interdiction de le penser.*

Nerveux, tout en s'interdisant de le montrer, Mushu parlait pour ne rien dire, comme à son habitude. Un commentaire la taille de la fée lui échappa. "Désolé, c'était hors de propos." Concéda-t-il avec une légère grimace. Il n'aimait pas s'excuser, mais savait reconnaître quand il devait faire des concessions.

Il ne pouvait pas éternellement reporter son essai. Il était mort d'inquiétude. Plus il attendait et plus le pire risquait d'arriver. Quel serait le pire ? Oh, il préférait ne pas lancer son imagination sur ce terrain-là. Tout comme il préférait être seul pour faire son essai. Oui, c'était une grande première. Lui qui adorait frimer sur ces pseudo-compétences devant un public, cherchait maintenant à éloigner la fée, le temps qu'il se concentre. Mushu trouva aisément de quoi occupé sa visiteuse, avec le coup de la pancarte. Il fit un geste pressant face à la brève hésitation de la fée. L'ex-dragon lâcha son masque d'assurance dés que Noa descendu l'escalier. Il s'affaissa sur sa chaise en étouffant une plainte de désespoir. Il aurait tellement aimé laisser libre cours à sa panique ! Hurler en se tenant la tête entre les mains ! Faire les cent pas en se demandant quoi faire ! Sauf qu'il n'avait pas le luxe de céder à la panique. Aussi fou et aléatoire que cela pouvait sembler l'être, il avait un ersatz de plan.

Mushu posa la perle devant lui et se secoua les mains, tel un musicien s'échauffant avant de jouer de son instrument. Tout allait bien se passer. Il allait réussir. Il devait réussir... Non, pas de pression. Nouveau soupir. Il reprit délicatement la perle magique, ferma les yeux et se concentra. Sans aucun problème, il sentit la présence de Mulan, et, en se concentrant un peu plus, il sentit presque aussi facilement la présence des autres membres de la famille Fa dans son royaume d'origine et... c'était tout. L'Asiatique se crispa. C'était tout ? Non, non, non, impossible. Il fronça les sourcils et resserra sa prise sur l'objet magique. Ce ne pouvait pas 'être tout', il devait retrouver Rozen !

Il s'énervait équitablement contre le destin et contre lui-même. Pourquoi ? Pourquoi était-il incapable de faire quelque chose d'utile ? Pourquoi sa magie le lâchait toujours quand il en avait le plus besoin ? Pourquoi était-il incapable d'être un bon dragon gardien après deux siècles ? À chaque pensée colérique, sa magie des flammes s'enclencha sans qu'il ne le remarque. Rien que des braises, rien de vraiment alarmant.

L'ex-dragon essaya de balayer la frustration et la colère qui le gagnait pour se concentrer sur son amie. Il fallait qu'il pense à elle et à personne d'autres. Rozen, Rozen, Rozen, où étais-tu ? Au début, rien ne changea, puis, à force, il perçut quelque chose. C'était faible, mais, oui, il sentait. Mushu s'accrocha à cette sensation de toutes ces forces. Comme il fermait les yeux, il ne réalisait pas les conséquences de forcer ainsi si ces maigres compétences magiques, à savoir une légère odeur de roussi dans la pièce suite à son agacement. La magie réagissait aux émotions, c'était bien connu.

"Je l'ai !" S'exclama-t-il en ouvrant brusquement les yeux, à la fois soulagé et excité. Sous le coup de cette excitation, les braises qui s'étaient échappées de lui sous le coup de la colère s'intensifièrent pour devenir des petites flammèches. Ignorant ce détail, Mushu se leva d'un bond. La chaise tomba en arrière sans qu'il s'en soucie. Il voulut se précipiter vers l'escalier, croyant que Noa était encore en bas et fit un pas en arrière en remarquant enfin la fée sous son apparence de petit être ailé. Cela freina son enthousiasme deux secondes avant qu'il ne balaye mentalement ce détail. "Dans le désert ! Elles vont bien. Elles sont dans le désert de notre monde." Tandis qu'il affirmait cela les flammèches commençaient doucement à entamer le mobilier.

code by bat'phanie


hrp : désolé du retard pluie pluie

_________________
My universe will never be the same
I'm glad you came in my life ▵
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Lorsque la Rose disparaît... (PV Mushu)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lorsque la Rose disparaît... (PV Mushu)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Oscar et la dame Rose
» La fête de la rose à Chaalis
» Rose gage d'amour éternelle et des lys gage de tendresse [Viktor]
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]
» Le labyrinthe de la Panthère Rose

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HAPPY ENDINGS CHRONICLES :: Storybrooke & le monde sans magie :: Main Street :: Hare & Tea-
Sauter vers:  
Nos amours de 2017
On ne vous remerciera jamais assez pour être vous et pour faire vivre ce forum tous les jours avec nous.