HAPPY ENDINGS CHRONICLES
Besoin d'une raison de nous rejoindre ? Cliquez sur lecture et vous verrez !




 

Partagez|

Je te retrouverai toujours / PV: Maléfique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant

avatar
Aurore de Boisdoré
▻ Messages : 343
▻ Date d'inscription : 18/08/2017
▻ Localisation : La Forêt Enchantée

MessageSujet: Je te retrouverai toujours / PV: Maléfique Dim 10 Sep - 23:45

détails
De retour
Sache que tu as eu tord de me défier !
ft Aurore et Maléfique
Ʃkaemp はは ™

Je vais enfin épouser Philippe! Je n'y croirai pas si je n'avais pas ma robe de mariée sous les yeux. Elle est si belle, d'un blanc immaculé, couverte de broderie, de fil d'or et de pierres précieuses. Sur mon jupon on retrouve des rubans bleu et rose qui sont là pour rappeler la petit dispute qu'il y a eu entre Flora et Pimprenelle. Chacune voulaient défendre la couleur qu'elle m'avait choisie, en lançant un sort sur ma robe pour qu'elle devienne bleu ou rose. Tout cela au milieu de la salle de bal, devant toute la cours, juste après mon réveil. Je ne peux m'empêcher de rire à ce souvenir. Même si je n'avais d'yeux que pour Philippe, je voyais les petites étincelles qui brillaient tout autour de moi. C'était un moment merveilleux, je venais enfin de retrouver mes parents, que je n'avais jamais vu, et j'avais l'amour de ma vie près de moi. Plus rien autour ne m'importait.

Le soleil a déjà disparut depuis plusieurs heures et je commence à me préparer pour aller me coucher. A cette heure, je n'avais plus aucune servante dans ma chambre. J'ai toujours vécut seule avec mes tantes, sans domestiques. Je ne suis pas habituée, ni à l'aise avec le fait d'avoir autant de personne à mon service. De toute façon, je préfère m'occuper seule de moi. Je profite toujours de ce petit moment de solitude pour repenser à ce qu'il s'est passé ces dernières années, ces dernières semaines, ces derniers jours. Je pense aussi à l'avenir. Quand nous serons roi et reine, nous devrons régner sur tout un royaume. Je n'ai pas connaissance des affaires du pays et je remédie à ça. Tous les jours je vois l'un des ministres du royaume pour qu'il m'explique tout ce qu'il y a savoir. Je veux être en pleine capacité pour  pouvoir prendre des décisions. J'ai un devoir envers mon peuple, je suis, avec Philippe, leur seule protection contre l'extérieur et leur seule aide pour rendre leur quotidien meilleur. Après notre mariage nous participerons tous deux aux séances du conseil et assisterons nos deux pères. Nous ne serons encore que prince et princesse mais nous devons apprendre le métier. De plus la situation au changer. Par notre union nous allons réunir les deux royaumes, les enjeux seront différents. Cette nouvelle alliance est une très bonne chose, nous serons plus fort face à nos voisins en cas de conflit.

Je mets ces pensées dans un coin de ma tête pour me replonger dans les préparatifs du mariage. Il allait être grandiose, c'est quand même un mariage princier. Nos pères avaient dépensé sans compter. Tous les plus grands du pays sont invités à la cérémonie et tout le royaume est invité pour la fête qui sera donné ensuite. Tout en me brossant les cheveux, j'imagine mon entrée dans l'église et mon avancé vers l'autel pour rejoindre Philippe. Magnifique dans son costume d'apparat. Je me répète dans ma tête tout le protocole de la cérémonie, je ne devais pas faire un seul faux pas. Je décide finalement de répéter dans ma chambre. Je me place devant la porte d'entrée et attrape un pot de fleurs près de l'entrée, ça fera office de bouquet. Je me concentre, lisse ma chemise de nuit, remet en place mes cheveux qui se promènent devant mes yeux et finit par les fermer pour visualiser la l'église. C'est bon, je suis prête. Alors, au début de la cérémonie je serai seule derrière les grandes portes. Philippe sera déjà en place à m'attendre et mes parents ainsi que mes marraines, seront au premier rang. Quand les gardes ouvriront les portes, cela marquera le début du mariage. Je prend une grande inspiration et m'avance comme je le ferai lorsque je devrai rejoindre mon futur époux pour m'agenouiller à ses cotés. Je me retrouve devant lit. Une dame d'honneur me libéra de mon bouquet et l'évêque pourra commencer son discours. J'ai appris par cœur le serment des époux que je commence à réciter doucement :

- Moi, Aurore, je te reçois Philippe comme époux
et je te promets de te rester fidèle,
dans le bonheur et dans les épreuves,
dans la santé et la maladie,
pour t'aimer tous les jours de ma vie.

Imaginer que mon cher et tendre prêtera le même serment envers moi, me rend très heureuse. Après avoir terminée ma petite répétition, je n'ai toujours pas l'envie d'aller le coucher. Je suis inquiète pour mon fiancé. Il n'est pas au château. Philippe a absolument tenu à prendre la tête du groupe de soldats qui est chargé de s'assurer que Maléfique n'est plus une menace. J'aurai préféré qu'il reste mais je voulais également être sur qu'elle ait bien disparut de nos vies. Il était partie depuis deux semaines et m'avait promis de revenir bien avant le mariage. Il me tenait au courant par lettre de son avancé et de ses recherchés. Maléfique semble introuvable ce qui est à la fois rassurant et inquiétant. Elle doit être recluse quelques part, peut être en train de préparer une nouvelle malédiction. Cette idée me donne des frissons. Je me frotte doucement les bras pour faire disparaître cette sensation. Le mariage approche à grands pas, les préparatifs avancent bien et je sais que Philippe est en sécurité, sous bonne protection. Je n'ai aucune raison de m'inquiéter.

Je regarde par la fenêtre et vois que la nuit est déjà bien avancée. Quand je vivais encore dans la forêt, mes tantes m'ont apprit plusieurs choses pour pouvoir rester quelques jours dans la nature. Elles m'ont notamment montré la lecture de l'heure par les étoiles, la lune et le soleil. Je décide donc d'aller me coucher. Mon lit est terriblement grand pour une femme seule, mais je me réconforte à l'idée que nous seront bientôt deux à le partager. Je me laisse doucement prendre par le sommeil, bercée par le crépitement du feu dans la cheminée, et finis pas m'endormir.

                 Que le mal périsse et que le bien soit vainqueur

Revenir en haut Aller en bas
Tout vient à point à qui sait attendre
Tout vient à point à qui sait attendre

avatar
Maléfique A. Pendragon
▻ Messages : 316
▻ Date d'inscription : 04/04/2017

MessageSujet: Re: Je te retrouverai toujours / PV: Maléfique Mar 12 Sep - 12:00

détails
De retour
Sache que tu as eu tord de me défier !
ft Aurore et Maléfique
Ʃkaemp はは ™

Un monde me séparait d’Aurore et son prince, du moins c’est ce que je pensais. J’avais éloigné le prince Philippe en le transformant en bête, endormie pour la seconde fois l’agaçante fille de mon ennemi. Tout allait pour le mieux, enfin jusqu’à ce que mon ancienne apprentie face des siennes et ne me réduise à l’état d’esclavagisme et que je mette vingt-huit ans à me libérer de son emprise. Enfin bref quoi qu’il en soit maintenant tout était fini. Tout était revenue à la normale ou du moins presque à la normale, mes pensées dérivaient sur Aurore, cette pauvre enfant était en réalité qu’un dommage collatéral. Elle était ce qui comptait le plus pour son père, et de ce fait elle était devenue mon moyen de pression. Le roi m’avait retiré mes ailes, et trahi ma confiance pour arriver sur son trône et mon objectif était simple, il regretterait jusqu’à son dernier souffle son geste égoïste. N’allait pas croire que je plaignais Aurore, je n’en étais pas à ce point là, mais sa combativité forgée mon admiration, en soit c’était un grand compliment, et c’est sans doute ce qui me forçais à penser à cette adolescente si régulièrement.

Penchée devant le puit de la ville, endroit où la magie était la plus puissante étant donné que c’était par ce dernier que cette ville avait été créé, je laissais apparaitre un halo vert autour des pierres de ce dernier le transformant en miroir capable de me monter tout ce que je désirais. Prononçant le prénom d’Aurore, je la voyais dans sa chambre en train de regarder les étoiles. Il y avait autre chose que je devais avouer c’est qu’elle était drôlement belle comme demoiselles, ses traits étaient tirés, certainement à cause de la fatigue mais même ainsi elle restait trop adorable. Une grimace se greffant sur mon visage je me retenais de ne pas mettre le feu à la forêt en voyant qu’elle était sur ses deux jambes. Par tout les diables comment avait-elle fait cela ? Son prince était un monstre et encore quelques jours avant que la malédiction soit lancé par Regina c’était le cas ! Retenant ma frustration, je me promettais d’arracher le coeur de cette maudite princesse dès que j’en aurait l’occasion et que je laisserais son coeur brûler dans mes flammes éternellement, fini les malédictions qui se retrouvent briser par un simple baiser d’amour. J’allais passer au choses sérieuses, si je voulais prendre ma revanche sur Morgause je devais réussir ma vengeance sur le père de cette fille et me montrer plus offensive. Voyant cette dernier aller au lit je patientais jusqu’à ce qu’elle ne tombe dans les bras de Morphé. Ma malédiction du sommeil éternel avait des failles, mais je savais qu’elle laissait des traces éternelles sur l’âme de toutes personnes qui était touchées. Il me suffisait d’invoquer l’âme de cette personne dans le monde parallèle que j’avais créé pour parvenir à mes fins, prononçant l’incantation, je sentais la douce caresse maternelle de ma génitrice déesse sur mon visage et je me retrouvais dans l’antre des enfers, entourée de flammes :

« Ramenez-moi Aurore de Boisodré »

Ordonnais-je au slaves du sommeil tout en m’asseyant sur un trône possédant les ailes que j’avais perdu, après quelques minutes de sommeil, je l’apercevais dans sa tenue de nuit, riant un instant afin d’annoncer ma présence je lançais avec un timbre diabolique :

« Eh bien, Eh bien, il semble que nous ayons jamais été réellement présenté toutes les deux, même si tu semble très encline à toujours me provoquer, en renaissant de tes cendres. Sais-tu qui je suis ? »

                 Que le mal périsse et que le bien soit vainqueur


_________________
i don't even know
I'm maleficent
everything you're trying to say to me
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Aurore de Boisdoré
▻ Messages : 343
▻ Date d'inscription : 18/08/2017
▻ Localisation : La Forêt Enchantée

MessageSujet: Re: Je te retrouverai toujours / PV: Maléfique Sam 16 Sep - 23:37

détails
De retour
Sache que tu as eu tord de me défier !
ft Aurore et Maléfique
Ʃkaemp はは ™


Profondément endormie je me laisse portée par le rêve le plus beau. Je suis dans la forêt et je distingue une silhouette au loin. C'est Philippe! Il tend ses bras vers moi et je m'avance pour lui prendre les mains. Il est toujours aussi beau. Il me prend doucement dans ses bras et vient déposer ses lèvres sur les miennes. Je voudrai que ce moment ne s'arrête jamais. Il pose l'une de ses mains sur ma taille et commence à me faire danser entre les arbres et aux rythmes du chant des oiseaux.
Mais soudain, j'entend une voix qui n'est pas celle de Philippe. Elle m'appelle. J'essaie de ne pas y prêter attention et me concentre de nouveau sur Philippe. Toute fois autre chose ne se passe pas comme d'habitude. Peu à peu la forêt laisse place à une pièce sombre et les arbres se mettent à bruler en un gigantesque brasier. je veux me rapprocher de Philippe pour qu'il me prenne dans ses bras. Seulement je ne le sent plus près de moi et je le vois disparaître peu à peu. Je tend mes bras pour essayer de le rattraper mais je ne le touche même pas.

-Philippe non !

Le rêve vire complétement au cauchemar. Je me retrouve seule, entourée de flamme dans une pièce d'où je ne peux pas m'échapper. Je me prend les bras comme pour me protéger. La terreur m'envahit à tel point que je n'ose plus bouger, je ne sais pas quoi faire. je regarde tout autour de moi, en espérant apercevoir quelqu'un mais je ne vois rien. Toute fois une rire vient me glacer le sang. Mes muscles me font mal à force d'être tendu et cette attente ne fait qu'accroître ma peur. Le rire disparaît doucement et une voix glaciale raisonne dans mes oreilles. Maléfique ...

Comment est ce possible ? J'essaie de trouver l'origine de la voix pour enfin voir une ombre au fond de la pièce. Assise sur son trône, entouré par des flammes qui semblent totalement sous son contrôle. Quant à elle, majestueuse et terrifiante à la fois. Malgré qu'elle soit assise je vois qu'elle est très grande et très fine. Ses longues cornes ne font qu'accentuer ce constat. Elle porte une longue robe noire et son long bâton appuie sa sévérité. Je reconnais quand même en elle l'ancienne fée qu'elle a été. Son visage a de beaux traits fins, sa peau est aussi lisse et pure que peut l'être celle des être magiques. Mais le plus impressionnant chez cette femme sont ses yeux doré qui brillent telles deux pierres incandescentes. C'est tout ce que je voyais d'elle dans la pénombre. Toutes les parcelles de mon corps ce mettent à trembler.

C'est la toute première fois que je me retrouve seule avec elle. Je l'avais vu quand elle est venu me replonger dans un sommeil profond mais je n'en ai pas gardé beaucoup de souvenirs. La peur et le sommeil les ont sans doutes fait disparaître. A l'inverse, elle semble très bien me connaître. Ce qu'elle ne manque pas de me faire savoir. Je vois bien que ma simple présence face à elle l'a met en colère, même si elle garde ce sourire narquois. Je ne sais pas du tout où je me trouve mais ce monde est clairement un avantage pour elle. Elle pourra me tuer à tout moment. Je décide de ne pas résister.

-Vous êtes Maléfique ...

Je n'arrivai pas à soutenir son regard et elle semblait très satisfaite de cela. Son regard perçant me glace le sang malgré les flammes qui brulent dans la pièces.

- Mes ... Mes tantes m'ont parlé de vous et de ce que vous avez fait à ce royaume, à ma famille et à moi ...

J'essaie d'avoir la voix la plus calme possible mais rien n'y fait ...


                 Que le mal périsse et que le bien soit vainqueur

Revenir en haut Aller en bas
Tout vient à point à qui sait attendre
Tout vient à point à qui sait attendre

avatar
Maléfique A. Pendragon
▻ Messages : 316
▻ Date d'inscription : 04/04/2017

MessageSujet: Re: Je te retrouverai toujours / PV: Maléfique Sam 23 Sep - 16:51

détails
De retour
Sache que tu as eu tord de me défier !
ft Aurore et Maléfique
Ʃkaemp はは ™️

Revoir la douce Aurore me procurait une joie sadique sans pareil. Je la voyais frissonner de peur et cela me faisait sourire. Je m’approchais d’elle avec puissance. Cette pauvre petite princesse, elle tentait de savoir quoi faire, je voyais dans ses yeux la petite flamme de résistance. Le feu brulait en elle, elle aurait pu me plaire si elle n’était pas la fille du roi Stéphane. Lorsqu’elle prononça mon nom j’applaudissais fière d’elle. Je devais l’avouer j’adorais ce jeu là. Cette dernière me parla de ses tantes et je riais avant de faire disparaitre les flammes autour de nous pour les remplacer par une forêt luxuriante, où se trouvait la maison où la douce Aurore avait grandi.

« Ô tes tantes t’ont raconté ce que j’ai fait, épate moi que t’ont-elles dit ? Je suis sûre qu’elles m’ont peint un magnifique portrait »

Notais-je consciente que ses pauvres femmes avaient certainement raconté que la partie de l’histoire qui les arrangeaient. Une d’entre elles savaient-elles pourquoi j’avais pris en grippe le roi Stéphane ? L’homme qui m’avait privé de mes ailes, de mon identité ! Non bien sûr qu’aucune d’elles ne pouvaient comprendre, à leur yeux j’étais une erreur de la nature, la fée qui avait tué leur reine, cette fée incapable d’être lilliputienne. Je les avais toujours détesté toutes les trois.

« Ses fées incompétentes et agaçantes, savais-tu que je leur avais réglé leur compte ? »

Demandais-je avec une fausse gentillesse en lui offrant un de mes souvenirs qui transforma la pièce en la cuisine de la maison d’enfance de la princesse. Les fées, ses tantes, comme elle dirait essaie de me battre, mais en vain, rapidement je mettais le feu à Pimperelle ce qui mit les deux autres folles de rage. Pâquerette transforme donnait une taille gigantesque aux rats tandis que mon Diablo transformé pour l’occasion en panthère noir les mangent sans vergogne. Sondant les émotions de la princesse, je lui offrais en direct live la mort de la fée Flora tué par sa soeur et amie Pâquerette qui avait été envoutée par mes soins et qui se retrouvait contrainte de poignarder la fée tout de rouge vêtue avant de se rendre compte de ce qu’elle avait fait horrifiée. Ses cris et ses reproches envahissaient notre environnement avant que je ne lui arrache le coeur pour le donner en diner à Diablo. La mort des femmes illustré, je lui montrais sa maison d’enfance bruler avant de me rassoir sur mon trône ailé en croisant les jambes toujours aussi souriante avant que je ne lui demande :

« Puis-je savoir comment tu es sortie de ta malédiction cette fois ? »

                 Que le mal périsse et que le bien soit vainqueur


_________________
i don't even know
I'm maleficent
everything you're trying to say to me
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Aurore de Boisdoré
▻ Messages : 343
▻ Date d'inscription : 18/08/2017
▻ Localisation : La Forêt Enchantée

MessageSujet: Re: Je te retrouverai toujours / PV: Maléfique Jeu 28 Sep - 22:42

"]
détails
De retour
Sache que tu as eu tord de me défier !
ft Aurore et Maléfique
Ʃkaemp はは ™️
Elle m'applaudis fière que je sache qui elle est. Qui ne pourrai la connaître. Puis elle s'approche de moi, jubilant de m'avoir à sa merci. Elle semble intriguée que je lui parle de mes tantes. D'un geste elle fait disparaître les flammes qui couvrait la pièce et je vois apparaître une forêt. Ma forêt ! Le bois de mon enfance. D'ailleurs je peux apercevoir notre petite chaumière. Elle est si belle caché par les branches. Maléfique me demande ce que mes tantes m'ont raconté à son sujet.

-Le jour de ma naissance vous êtes arrivés sans aucune raison aucune, dans le seul but de détruire l'harmonie de notre royaume. Vous êtes le mal incarnée, vous ne connaissez que ça. Vous vous en êtes prise à un bébé. Qui n'avais aucun moyen de se défendre. A cause de vous on m'a séparé de ma famille, de ma vie. Mais vous que vaincrez jamais!

La peur, la colère m'arrachèrent ces paroles et quelques larmes qui coulent sur ma joue. Maléfique me regarde d'un air supérieur. Elle n'a pas apprécié ce que je viens de dire mais maintenant que nous sommes face à face nous devons parler.
Cependant cette derniere prétend s'être occuper de ... mes tantes !

-Qu'avez vous fait ?

Soudain nous nous sommes retrouver dans ce qui était notre cuisine. Je suis horrifiée par ce que je regarde. Mes tantes faces à Maléfique. La magie blanche contre les ténèbres. Les bonnes fées ne pouvait que gagner! Et pourtant... J'ose à peine regarder, j'aperçois ma tante Pimprenelle qui se consume dans les flemmes. Ma tante
Pâquerette essaie d'attaquer mais Maléfique est plus rapide et la tien sous son contrôle. A cause du sort elle s'approche de Flora un couteau à la main et la poignarde. Maléfique s'approche doucement de Pâquerette pour l'achever en lui arrachant le cœur. Quand plus aucun cris ne me parviens de ce massacre, c'est le mien que j'entends retentir à travers la pièce. Un cri déchirant qui me prend dans tout le corps. Je m'effondre au sol n'y tenant plus et vient cacher mon visage dans mes mains pour pleurer. Mes tantes ... Mes chères tantes.

-Pourquoi vous avez fait ça?! j'ai beaucoup de mal à articuler.

Elle a l'air de se satisfaire de l'effet que cette scène a eu sur moi, affichant toujours le même sourire.
"sortie de ta malédiction ... cette fois .." J'entend cette phrase raisonner dans ma tête. Elle ne comprend pas comme sa malédiction a put être brisé de nouveau et elle ne le comprendra jamais.  Je relève doucement la tête sans pour autant la regarder.

- Vous voulez savoir comment nous avons réussit à vous mettre en échec un fois de plus ? C'est quelque chose qui vous dépasse. C'est l'amour! L'AMOUR! je me surprend moi même à crier, je me calme doucement et reprend Vous m'avez endormie comme la première pour ensuite m'envoyer à l'autre bout du royaume, mais tant que Philippe est là il ne peut rien m'arriver. Malgré le sort que vous lui avez lancé il a été sauvé par les dieux qui lui ont redonné forme humaine. De là il a pu me secourir. Et c'est ce que nous ferons l'un pour l'autre.

Revenir en haut Aller en bas
Tout vient à point à qui sait attendre
Tout vient à point à qui sait attendre

avatar
Maléfique A. Pendragon
▻ Messages : 316
▻ Date d'inscription : 04/04/2017

MessageSujet: Re: Je te retrouverai toujours / PV: Maléfique Sam 30 Sep - 11:08

détails
De retour
Sache que tu as eu tord de me défier !
ft Aurore et Maléfique
Ʃkaemp はは ™️

Ecouter l’histoire que les fées avaient raconté à Aurore, je faisais mine d’être déplorée. Une fois qu’elle eut fini je faisais comme si je me séchais une larme et tandis que j’ajoutais :

« Naturellement elles t’ont raconté que la partie qui les arrangeait. Ses vieilles sottes étaient même incapable de retranscrire une histoire comme il se doit. »

Elles étaient quand même hypocrite de dire que j’avais maudite un nourrisson sans la moindre raison. Si n leur avait enlevé leur pitoyable ailes à ses sottes est-ce qu’elles auraient été heureuse ? Leur ailes étaient fragiles, les miennes étaient fantastique. Je les aimais. Elles m’avaient toujours protégées et soutenues qu’importe les situations et du jour au lendemain l’homme qui se disait être mon amie me les avais arraché. On mes les avait coupé afin qu’il puisse accéder au trône. Mes ailes avaient été une preuve de son courage. Quel courage faut-il pour enivrer une femme et la trahir dans son sommeil ? Aucun. Le roi Stéphane était faible et jusqu’à la fin de ses jours je lui ferais regretter son geste.

« Je ne vaincrais jamais ? En est tu sûre ? »

Lâchais-je en riant, certes jusqu’ici Aurore et son pitoyable prince avaient été ma cible favorite. Je les avais séparé à deux reprises, j’avais maudite Aurore à tout jamais la contraignant à être sous mon emprise jusqu’à sa mort grâce à ce monde et ce lien qui s’était établi entre nous. Elle pensait que ma méchanceté était injustifiée, et je me fichais qu’elle puisse ou non changer d’avis. Mais le simple fait que ma vengeance soit justifiée permettait à ma quête d’être viable. L’issue incertaine, mais une chose était sûr tant que je ne jugerais pas que Stéphane avait assez souffert je ne m’arrêterais jamais.
Afin de poursuivre ma tendre torture, je dévoilais le sort que j’avais réservé à ses tantes. Elle m’en avait parlé avec tant de véhémence et d’amour que lui permettre de voir leur mort, me remplissait de joie. Rapidement, Aurore s’effondrait au sol en pleurant à chaude larmes avant de me demander pourquoi j’avais fait ça. Laissant échapper un léger rire je demandais avec patience et honnêteté :

« Savais-tu que j’avais grandi avec elles ? »

Naturellement, je connaissais la réponse, je devais avouer que ses tantes comme elle le disait, n’était pas les pires. Mais comme tant d’autres elles aimaient me rabaisser. Elles aimaient mettre en avant ma différence. Elles aimaient se penser supérieur à moi, mais j’avais toujours été la plus puissante. Enfant, j’avais tué notre reine uniquement parce qu’elle m’avait refuser mon droit de partir des Landes et ses fées chéries n’avaient rien pu faire pour m’arrêter :

« Tu veux savoir ce qu’elles avaient fait ? Elles ont voulu me défier, je les ai laissé faire. Elles savaient à quoi elles se confrontaient. Ne me tiens pas coupable de leur niaiserie. »

Ne changeant pas l’apparence du lieu, je croisais les doigts sur ma poitrine avant de lui poser la question qui me taraudait l’esprit depuis que j’avais appris qu’elle s’était encore réveillée de son sommeil éternel. Sa réponse me laissa échapper un rire moquer, l’amour elle n’avait que ce mot à la bouche.

« Tant que Philippe est là, il ne peux rien m’arriver,… »

Répétais-je d’un ton moqueur avant de m’approcher d’elle en la faisant se relever d’un geste impérieux de la main, l’étranglant à distance avant que je ne demande entre deux de ses hoquets :

« Et là penses-tu que ton prince charmant puisse te sauver ? »

Riant moi même à cette interrogation je relâchais mon emprise alors qu’elle était à un peu moins d’un mètre du sol et la regardait s’effondrer à terre.

« Ma pauvre Aurore, un coeur si pur, quand comprendras tu que cette pureté une t’apporteras rien de bon ! »

Lâchais-je légèrement excédée, elle me ressemblait trop. Elle ressemblait trop à la fée que j’avais été et cela me rendait folle. C’était sans doute pour cette raison que je n’avais jamais eu coeur de réellement la tuer.

                 Que le mal périsse et que le bien soit vainqueur


_________________
i don't even know
I'm maleficent
everything you're trying to say to me
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Aurore de Boisdoré
▻ Messages : 343
▻ Date d'inscription : 18/08/2017
▻ Localisation : La Forêt Enchantée

MessageSujet: Re: Je te retrouverai toujours / PV: Maléfique Jeu 5 Oct - 22:42

"]
détails
De retour
Sache que tu as eu tord de me défier !
ft Aurore et Maléfique
Ʃkaemp はは ™️
Je ne sais pas si c'est un rêve ou la réalité mais je veux m'échapper de cette endroit et de l'emprise de cette femme, au plus vite. Je suis prête à tout.
Je ne comprend pas où elle veut en venir. Mes marraines sont ... étaient du côtés du bien. Elles m'ont protégé, elles ont veillé sur moi pendant 16 ans et pendant toute la durée de mon sommeil. Elles ont toujours combattu le mal. Je l'ai vu encore tout à l'heure, elles se sont battu contre Maléfique.

-Qu'est ce que vous voulez-dire ?

Peut-être qu'elle sait des choses qu'on ne m'a jamais dites. Je suis restée caché toute ma vie, ça pourrai se comprendre. De plus je suis sûre que si mes tantes savaient des choses et qu'elles ne me l'ont pas dites c'était pour me protéger.

-Vous ne pouvez vaincre. Vous ne devez pas vaincre. Si le mal devait gagner ce serai la fin de ce monde. Lors de votre première malédiction tout le royaume s'est endormi avec moi. Pour le bien du royaume je ne peux pas vous laisser gagner. Nous arriverons à vous arrêter, par n'importe quel moyen.

Puis vint la scène du massacre qui m'arrache un cri de désespoir. Je ne pensais pas qu'une telle cruauté était possible et je savais qu'elle se délectait de me voir c'est tout ce qu'elle attend de moi de toute manière. Mais qu'est ce que j'entend elles ont grandi ensemble ? Mais qu'est ce qu'il s'est passé pour qu'on en arrive là. Maléfique est l'opposé de mes tantes. Flora m'a enseigné les bonnes manières mais elle a toujours été gentille avec les bons mots. Pâquerette m'a appris tout sur la nature et les arts, elle n'était que douceur. Et Pimprenelle, c'était celle avec qui je m'amusait le plus elle avait toujours le mot pour rire. Que de nobles femmes, parmi les meilleurs que je connaisse.  C'est d'ailleurs pour ça qu'elles sont devenue mes marraines. Que s'est -il passé? Ce doit être quelques chose de grave pour qu'elles se détournent de Maléfique, pour qu'elles ne lui viennent pas en aide.
Elle semblait complétement insensible à ma réponse, au contraire ça la fait rire. Ce qui montre bien que l'amour est quelque chose qui la dépasse. Mais il peut toujours rester un espoir...
Je vois Maléfique se rapprocher de moi de sa démarche impérieuse. je me relève sur mes genoux prête à partir. Mais partir pour aller où ? Je n'ai pas le temps de faire un pas de plus que je sens ma gorge se serer de plus en plus. Je ne vois aucune emprise mais je comprend que Maléfique utilise un sort. Je sens mon corps se soulever dans les airs à tel point que mes pieds ne touche plus le sol. Je m'agite nerveusement et plaque mes mains par reflexe sur mon cou comme pour essayer de la faire lâcher prise... Il m'étais très difficile, voir presque impossible de respirer. C'est la fin! Maléfique va me tuer ici et maintenant. Je n'avais plus de larmes à faire couler et je sentais mes forces me quitter. "Je suis désolée Philippe" pensais-je. J'ai aussi une pensée pour mes parents que je viens à peine de retrouver. Ce moment de souffrance ma parait une éternité quand enfin elle desserra son emprise. Je m'effondre au sol et reprend mon souffle par de grande respiration. Malgré ça je peux m'empêcher de tousser. Ces franches entrées d'air irrite ma gorge endolorie. Tout cela sous les rires de Maléfique. Elle se délecte du malheur des autres c'est ignoble. malgré ça je ne comprend pas cette acharnement. Pourquoi s'en prendre à moi et ma famille? Parce que nous sommes la famille royale ? Il y a bien d'autre royaume dans la forêt enchantée. Après l'échec de sa première malédiction pourquoi s'en est-elle encore prit à nous ? Par orgueil ? Tout cela n'allait pas il y avait trop de zones d'ombres pour que j'arrive à comprendre. Peut-être qu'elle avait raison si elle le voulait elle pouvait me torturer me tuer. Et là Philippe ne pourrai rien faire pour me sauver.

Je ne sais pas ce qu'il s'est passé par le passé pour que  vous soyez ainsi mais la vengeance ne vous apportera rien non plus. Au contraire ça vous enferme dans votre méchanceté. Vous êtres votre propre prisonnière. Moi je n'ai rien à me reprocher. Alors ... Qu'est ce que vous voulez ?

Revenir en haut Aller en bas
Tout vient à point à qui sait attendre
Tout vient à point à qui sait attendre

avatar
Maléfique A. Pendragon
▻ Messages : 316
▻ Date d'inscription : 04/04/2017

MessageSujet: Re: Je te retrouverai toujours / PV: Maléfique Jeu 26 Oct - 18:29

détails
De retour
Sache que tu as eu tord de me défier !
ft Aurore et Maléfique
Ʃkaemp はは ™️

Aurore, cette douce Aurore, cette niaise de princesse était remplie de rêve, d’espérance, de souhait et de certitude, mais elle ne comprenait rien. Elle n’entendait que ce que son papa chéri ou ses piteuses tantes que j’avais tué en un mouvement de main pouvaient dire. Elle aussi j’aurais pu la tuer dans l’heure. Je l’avais bien étranglé à distance, un mouvement de la main et sa trachée était brisée et tout serait finie. C’était ce que j’aurais dû faire dès que l’annonce de son réveil avait survoler les royaume de la forêt enchanté. J’aurais dû la tuer et l’offrir en offrande à son père. J’aurais dru la tuer et forcer son père à la regarder pourrir jusqu’à ce qu’il ne se tu lui même. Mais je ne l’avais pas fait. Je n’avais jamais su me résoudre à tuer cette gamine aussi agaçante soit elle. Elle ‘était qu’un dommage collatéral, mais un dommage qui me ressemblait beaucoup trop. Elle me rappelait l’ancienne version de moi, celle qui était une fée espérante et aimante. Celle qui croyait en l’amour et en un avenir radieux, même pour une erreur de la nature comme je l’étais. Toujours suspendu dans les airs je l’entendais s’excuser auprès de son prince et je la relâchais l’admirant s’effondrer à terre, et suffoquer pour reprendre son souffle. Le regard froid je lâchais :

« Tu implore ton prince de te pardonner ? Parce que tu crois que s’il a pas une meilleure proposition il ne te quittera pas ? Mon dieu tu as vraiment tout a apprendre ma pauvre Aurore ! »

Cette dernière osa parler de mon passé en prétendant que j’étais ma propre prisonnière et je riais. Lui lançant un regard assassin je lui répondais en croisant les bras, les flammes derrières moi formant le portrait de mes ailes perdues :

« C’est là où tu te trompes Aurore, je ne suis pas ma propre prisonnière au contraire je suis libre. Toi par contre tu es prisonnière du regard des autres. Prisonnière de ton nom, ta réputation et ton royaume »

Secouant la tête avec un air désappointé, je réfléchissais à sa question et répondais en haussant les épaules :

« Je voulais te voir douce Aurore. Je voulais te parler. Je voulais que tu comprennes que quoi que tu fasse je pourrais toujours te ramener à moi. Ton prince aura beau t’embrasser autant qu’il voudra tu retrouveras ton lit quand je l’aurais décidé… Aucune magie ne peux détourner la mienne ma jolie. »

Marchant je faisais apparaitre le sosie parfait de son prince, avant de poursuivre :

« Tu vois Aurore, je gagnerais. Sais-tu le nombre de fois où j’aurais pu te tuer ? Toi ou ton prince ? »

Souriant d’un air bien trop honnête pour être sincère, je posais mon doigts sur son prince et le faisait glisser le long de son torse :

« Et toi Aurore que penses-tu à cet instant précis ? »

                 Que le mal périsse et que le bien soit vainqueur


_________________
i don't even know
I'm maleficent
everything you're trying to say to me
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Aurore de Boisdoré
▻ Messages : 343
▻ Date d'inscription : 18/08/2017
▻ Localisation : La Forêt Enchantée

MessageSujet: Re: Je te retrouverai toujours / PV: Maléfique Ven 27 Oct - 17:10

"]
détails
De retour
Sache que tu as eu tord de me défier !
ft Aurore et Maléfique
Ʃkaemp はは ™️

Cette démonstration de forme me montre bien son pouvoir et ma propre impuissance. Je suis à sa merci, à attendre ce qu'elle voudra faire de moi. je ne suis pas assez forte, elle arriverai à détruire mon âme si elle le voulait. Elle a déjà réussit à contrôler ma volonté. Je pense que je ne pourrai jamais réellement échapper à son emprise. Je suis condamnée à être enchainé à elle.
Maléfique sous entend que Philippe ne m'aime pas autant que je le crois. Selon elle, si une meilleure proposition se présente à lui il n'hésitera pas. Sur ce point là, elle a tort je le sais. Lorsque nous nous sommes rencontrer Philippe ne connaissait pas ma véritable identité, tout comme moi. Je n'était qu'une simple paysanne. Cependant cela ne changeât en rien ce qu'il s'est passé entre nous. Ce lien qui s'est créé entre nous était très puissant. Il était prince et il aurai tout abandonné pour moi, pour l'épouser. Il aurai abandonné sa couronne, sa famille, son monde pour être avec moi. Et j'aurai fait la même chose. Je veux que Maléfique le sache.

-Philippe m'aime pour ce que je suis. Il aurai tout abandonné pour la paysanne que j'étais. Je sais qu'il m'aime autant que je l'aime. Si je dois mourir aujourd'hui, je m'excuse pour tout ce qu'il a entrepris pour moi et qui sera vain ...

J'essaie de garder un regard dure mais tout mon corps montre l'inverse. Je suis recroquevillée sur moi-même tel un animal apeuré et son rire me fait sursautée à chaque fois. Elle détruit tous mes arguments d'un rire, ce qui me fait perdre le peu de confiance que j'ai.
Le regard des autres .... Mon statut de princesse, prisonnière ... ? Je ne sais pas, peut-être bien ... Certes depuis que j'ai quitté ma forêt, ma vi n'est plus la même mais je prends très à cœur mon nouveau rôle et je ne suis pas seul à tout supporter tout cela. J'ai mes parents et Philippe.

-Je suis fière d'être la princesse de ce royaume et je mettrais toutes mes forces à vous combattre pour le protéger. J'ai une grande responsabilité. Et ma réputation n'est plus à faire tout comme la votre. Toutes les deux nous sommes enfermée dans nos propres histoires et croyez bien que je le regrette.

Elle ne semble pas très concernée par ma présence et ce qu'elle veut de moi, elle me répond en haussant les épaules. Me voir ... ? Cette torture psychologique est atroce d'autant que Maléfique me confirme que je suis liée à elle par son charme du sommeil. Elle pourra venir hanter mes nuits autant qu'elle veut. Ce présage me glace le sang. Je ne pourrai plus fermer les yeux sans que son visage ne me revienne en mémoire. C'est un cauchemar ... Cette pensée m'arrache quelques larmes. Elle peut me plonger dans un sommeil éternel quand elle le souhaite. Je ne pourrai pas vivre comme cela. Je dois trouver un moyen de me séparer de sa magie. Je ne trouve pas les mots pour lui répondre. J'arrive finalement à articuler.

-Je trouverai. dis-je entre mes dents.

Je l'a regarde se déplacer dans la salle sombre toujours éclairée par les flammes. Soudain elle fait apparaître ... Philippe ! Mais comment il peut-être là!

-Philippe .... Je suis tétanisée, il est là devant moi. Je plaque mes mains contre ma bouche pour m'empêcher de crier. Comment elle a fait pour l'amener ici ? Elle va lui faire du mal pourquoi le faire venir sinon. Je n'arrive à discerner se pensées. Est-ce vraiment lui ? Maléfique a put lui jeter un sort. Philippe était parti à sa rechercher, elle lui aurai tendu un piège ? Maléfique s'approche de lui, par réflexe je me lève. Je refuse qu'on lui fasse du mal. Elle s'approche à tel point qu'elle laisse glisser son doigt sur son torse.

-ARRETER! Je vous interdit de le toucher ! Je ne peux retenir ma voix quand je la vois si près de lui. Je ne la laissera pas faire, je suis prête à tout pour Philippe.

Revenir en haut Aller en bas
Tout vient à point à qui sait attendre
Tout vient à point à qui sait attendre

avatar
Maléfique A. Pendragon
▻ Messages : 316
▻ Date d'inscription : 04/04/2017

MessageSujet: Re: Je te retrouverai toujours / PV: Maléfique Dim 29 Oct - 14:09

détails
De retour
Sache que tu as eu tord de me défier !
ft Aurore et Maléfique
Ʃkaemp はは ™️

« Ton Philippe voulait simplement s’exercer sexuellement avec la paysanne que tu étais. La chance à fait que tu étais une princesse et il a pas eu besoin de t’abandonner à ton sort, seule, triste et souillée. Cesse donc de te bercer d’illusion Aurore, par pitié »

Lançais-je avec désarrois. C’était pourtant évident, ils faisaient tous ça. Un prince ne choisissait pas une paysanne. Un prince se servait des paysannes comme testeur et une fois marié elles devenaient au mieux sa catin. Rien de plus, rien de moins et qu’elle ne vienne pas me dire que j’avais tord, si tel était le cas je lui montrerais une part du passé de son tendre papa. Elle avait toujours vécu dans un monde à part entourée par des fées qui ont toujours vécu avec des oeillères. J’avais toujours été plus forte qu’une fée, et contre toute attente c’était grâce à elles et à leur moqueries incessante. A huit ans j’avais tué la reine des fées pour retrouver ma liberté, aucune de ses fées gardiennes n’avaient pu m’arrêter. Toutes celles qui avaient essayé était morte. Dans un sens comme dans l’autre, c’était mon incapacité à croire en leur tanneries qui m’avaient rendu puissante. Aurore était recroquevillée sur elle même, telle un animal apeuré. Un animal qui montrait les dents, hochant la tête face à ses propos, je lui servais une moue faussement impressionnée :

« Je suis immortelle Aurore, peut-tu en dire autant ? Je t’en pris tu ne peux pas me combattre, avant même que je sois un danger pour ton tendre royaume ton père à voulu me combattre et on peut dire que ça c’est soldé par un échec non ? »

Souriant d’un air malsain, je la surplombais. Son père. Tout s’arrêtera quand cet homme aura rendu l’âme, mais il le fera uniquement quand je l’aurais assez torturé. Quoi qu’il advienne, je le garderais en vie, il m’avait mutilé, il le paierait toutes sa vie. Il craindra mon prochain coup jusqu’à son dernier souffle, tel était son châtiment et sa fille me servirait d’épée de Damocles tant que ce jour n’aura pas sonné. Même si elle devait nourrir l’espoir de me détruire, grand bien lui fasse cela rendra mon action plus attrayante.

« Si tu veux, ça sera amusant de te voir échouer »

Je n’avais aucun doute là dessus, j’étais une demi-déesse, elle ne pouvait me vaincre et si tentait qu’elle y parvienne je savais que finalement si elle parvenait à ses fins ma mère me viendrait en aide. Elle l’avait déjà fait et je savais que la grand Nyx le referait si elle le jugeait nécessaire. Pour heure je voulais m’amuser un peu et Aurore avait une faiblesse qu’elle n’avait jamais essayé de dissimuler : son Philippe. Le faisant apparaitre, je me délectais de son cri avant de rire face à son ordre.

« Tu me donnes un ordre Aurore ? C’est mignon et tu penses que c’est ainsi que je le laisserais tranquille ? »

M’avançant vers son prince, je m’appliquais à donner à mon nouveau jouet toutes les mimiques dégouté et haineuse de son prince. Caressant son visage je riais en le voyant protester avant de lui arracher le coeur sous el regard de sa femme.

« Tiens ma douce, ainsi il ne pourra pas mourrir »

Annonçais-je gentiment avant de poser au creux de ses mains un faux coeur battant avant de me retourner vers Philippe pour demander à Aurore.

« Alors a ton avis qu’est-ce que je vais y faire ? »

                 Que le mal périsse et que le bien soit vainqueur


_________________
i don't even know
I'm maleficent
everything you're trying to say to me
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Aurore de Boisdoré
▻ Messages : 343
▻ Date d'inscription : 18/08/2017
▻ Localisation : La Forêt Enchantée

MessageSujet: Re: Je te retrouverai toujours / PV: Maléfique Jeu 2 Nov - 1:30

"]
détails
De retour
Sache que tu as eu tord de me défier !
ft Aurore et Maléfique
Ʃkaemp はは ™️


Je me répète à moi-même que Philippe m'aime. C'est de la que Je tire ma force sans lui j'aurai surement abandonné depuis bien longtemps. Lorsque j'étais dans la forêt je n'attendais que ce jour où je trouverai le grand amour, celui qui me fera vivre de grande chose. Et j'ai rencontré Philippe. Je me croyais dans l'un de mes rêves, un bel homme qui venait me trouver dans la forêt, pour me prendre dans ses bras et me tenir contre lui. Quel doux rêve et bien éloignée de ce que je suis en train de vivre. Je souffre tellement, Maléfique est le mal incarné. Elle sait toucher là où ça fait mal ...  très mal. Je ne sais comment je pourrai lui échapper ni si je pourrai le faire un jour. Mais me retrouver seule avec elle me fait perdre tout mes moyeux. Cependant je ne peut pas supporter qu'elle puisse remettre en cause les pensées de Philippe. Que je ne sois pour lui qu'une expérience sex ... Non non je ne peux pas le croire, il n'est pas comme ça ! Il m'aime, je le sait. Pourquoi aurai t-il risqué sa vie pour moi, par deux fois qui plus est. Je sens Maléfique quelque peu troublée par ses propres paroles. Comme si elle parlait de chose qu'elle connaissait, peut-être a t-elle vécut de telles choses. Oh c'est horrible ... Je me calme doucement
- Vous ... Vous avez connu ces choses ? C'est pour ça que vous me dite ça ? On vous a abandonné ?

J'essaie de parler calmement. Je me rend compte que je ne sais rien d'elle à part ce qu'on ma dit mais qui semble quelque peu fossé et ce que j'ai pu moi-même voir. Je ne connais pas son passé elle m'a fait quelques révélations mais qui font qu'attester son aigreur mais je n'en connais pas les raisons. C'est surement plus compliqué que je ne le pense. Je dois être prudente dans ce que je dis. Peut-être que je suis le reflet de ses erreurs passés. De ce fait je pourrai dire ce que je veux elle ne m'écoutera pas ... Je reste quand même sur la défensive elle pourrai m'attaquer à tout moment.

-Si vous tuer était possible je sais que d'autres l'auraient fait bien avant moi. Je sais que mon père et maintenant Philippe feront tout ce qu'ils peuvent contre vous. Si vous tuer n'est pas possible nous trouveront autres choses. Tuer quelqu'un n'es pas la seule façon de détruire une personne et vous êtes plutôt bien placé pour le savoir. Je ne sais pas une combattante mais je serai vous combattre ... Je commence à être épuisée par tout ces échanges qui m'oppressent plus de minutes en minutes.
-Pourquoi vous faite cela ? Quel est votre but ? J'essaie toujours de comprendre ses motivations mais je ne trouve rien de précis avec le peu d'information que je possède.

-J'espère en tout cas que vous profitez du mal que vous faites autour de vous !

Je ne connais pas ses motivations mais j'espère que de son côté tout ceci en vaut la peine. Torturer des gens, les séquestrer, les ensorceler... Autant de faits condamnable pour le commun des mortels dont malheureusement elle ne fait pas partie. Mon père l'a déjà condamné comme "sorcière", "ennemie du royaume" mais ils n'ont jamais réussit à l'arrêter. Et la tuer encore moins, c'est presque une chimère. Je devrai peut-être faire appeler à des mages aussi puissants qu'elle mais se risquerai t-il à l'affronter... Peut-être qu'une arme magie existe pour retirer toute forme de magie d'un être. Sans magie Maléfique n'est plus rien, elle n'est qu'une mortelle ...

-C'est à moi que vous en voulez! Laissez le il est innocent ! Je garde mes mains contre ma bouche, suppliante. Je vois Philippe qui essai de se débattre mais il semble lié par quelque chose d'invisible. Il montre des signe de dégout à l'approche de Maléfique, il tente d'autant plus de se libérer, il proteste contre elle mais rien n'y fait. Je me lève pour tenter de m'approche de Philippe. -Relâcher le!

Soudain ... Maléfique introduit sa main dans le torse de Philippe. Je pousse un petit cri agui et m'arrête nette. Je vois Philippe marqué par la douleur mais je ne sais pas quoi faire ... Maléfique retire sa main et je vois quelque chose de rouge dans main. Et ça palpite ... ça ne peut pas être ce que je crois... Mes tantes m'ont déjà parlé de cette magie terrible mais je ne l'avais encore jamais vu. Maléfique vient dans ma direction avec un cœur dans le creux de sa main. Le cœur de Philippe. Je ne quittais pas du regard mon aimé pour voir comment il va. Il semble souffrir et je ne peux rien faire. De nouvelles larmes coulent le long de ma joue. Puis je sens que mon ennemis de toujours dépose ce cœur palpitant dans mes mains.

-Philippe... articulais-je d'une petite voix. "il ne pourra pas mourir" comment cela est-il possible?! Voila pourquoi je déteste la magie, certaines personne peuvent faire des choses ignobles grâce à elle. Comme retirer un cœur de sa poitrine sans tuer sa victime. C'est impensable! Sans le serrer je ramène son cœur du mien.

-Je ... Je ne peux plus supporter ça ! Je ne suis pas responsable de votre vie malheureuse. Vous n'avez pas à me faire moi et mon fiancé pour vos erreurs. Ce qui me sauvera je le possède déjà et vous jamais vous ne l'aurai.

Revenir en haut Aller en bas
Tout vient à point à qui sait attendre
Tout vient à point à qui sait attendre

avatar
Maléfique A. Pendragon
▻ Messages : 316
▻ Date d'inscription : 04/04/2017

MessageSujet: Re: Je te retrouverai toujours / PV: Maléfique Sam 4 Nov - 13:21

détails
De retour
Sache que tu as eu tord de me défier !
ft Aurore et Maléfique
Ʃkaemp はは ™️


Comprendrait-elle un jour ? Acceptera-t-elle un jour l’évidence que le monde était pas aussi beau que ce qu’on lui avait vendu. Accepterait-elle la part d’ombre en elle ? J’avais de sérieux doute et cela me désappointait plus que ce que je voulais bien l’avouer. Cette princesse était terriblement agaçante, mais elle avait une lueur dans les yeux qui m’empêchais tout bonnement d’abréger ses souffrance, j’aimais la voir se rebeller. J'aimais la voir lutter contre vent et marré contre moi. C’était jouissif de la voir ainsi. Mais contre toute attente cette dernière semblait soucieuse pour ma propre personne. Fronçant les sourcils je fronçais le nez. Merde, elle avait deviné. Enfin elle avait mis un pied dans la fourmilière dans laquelle il ne fallait mieux pas entrer.

« Je te dis ça parce que c’est la vérité, mais on a pas été foutu de t’élever dans le monde réelle ! On se fiche de ce qui m’est arrivé ou pas. »

Automatiquement je voyais le visage d’Arthur se dessiner dans les flammes, juste derrière Aurore et je le faisais disparaitre d’un geste de la main, avant de laissais échapper un soupir. Assez parler de moi. Assez parler tout court elle voulait savoir pourquoi elle était là et je lui répondais que c’était pour me distraire. En réalité c’était un peu plus compliqué que cela mais qu’importe. La peur naissait dans ses yeux et je préférais largement cela. D’ailleurs sa rébellion commençait et je lui demandait si elle était naïve au point de croire qu’il était réellement possible de le tuer ? Cette dernière parlant de son père, je riais. Cet homme était même pas capable de mener une guerre. Cette dernière me demanda par la suite mon but et je m’arrêtais de rire avant de songer à son papa chéri, riant une fois de plus quand elle me demanda si j’étais heureuse ainsi je faisais disparaitre les flammes pour y répondre d’une voix calme et dénudée du moindre sentiment :

« Tant que ton père vivra, tant qu’il n’aura pas perdu la tête je continuerais ma jolie. Je lui offrirais des moment de sérénité puis je le terrifierais. Tel et le prix qu’il doit payer et ne t’en fais pas douce Aurore, il sait pertinemment ce qu’il a fait pour mériter cela et rien en se mettra en travers de mon chemin… »

Souriant à cette dernière, je lui donnais une image du passé de son père, le jour où il avait tenté de se suicider. Il était largement plus jeune, sa fille venait à peine d’être condamné à un sommeil éternel. Le pauvre bougre était rongé par la culpabilité et tournait dans sa salle du trône comme un lion en cage. Tel un professeur face à son élève je commentais les images qui se trouvaient sous les yeux de la princesse :

« Reconnais-tu cet homme Aurore ? C’est ton père quelques semaines après ton baptême. Je jure que ses images sont réelles. »

Admirant l’homme qui m’avait retiré mes ailes, je croisais les bras tandis qu’il hurlait dans sa salle du trône révélant aux yeux de sa fille la folie dont il était emprunt. « C’était moi que tu voulais Maléfique ! Tu veux ma vie, je te la donne ! » Sous ses mots, il éclata de rire avant de se planter son épée dans le ventre avec détermination, cette dernière ressortant dans son dos tandis qu’il se mettait à cracher du sang. Secouant la tête comme je l’avais fait pas le passer, j’apparaissais dans ce souvenir en marchant vers l’homme qui crachait du sang à l’agonie dans cette salle qui avait tant voulu avoir. « Maléfique, je t’en pris pardonne moi, rend moi ma fille » Arrachant l’épée de son abdomen, je le prenais dans mes bras, d’un air mi-tendre mi-sadique. La relation que j’avais eu avec cet homme avait toujours était un problème surtout à ce moment là de ma vie. Soignant ses blessures malgré ses protestations, je me relevais une fois que ce dernier était sauvé. « Ne recommence jamais Stéphan, cela ne servirait à rien, je ne te laisserais jamais mourir, pas tant que tu n’auras pas compris » Sous ses mots je disparaissais tandis que son père suppliait mon ombre de bien vouloir le tuer. Tel était le prix à payer pour avoir créé celle que j’étais. Il avait voulu jouer avec le feu et s’était brûlé et jamais il n’atteindrait les enfers tant que je ne l’aurais pas décidé.

« Ton père est un lâche. Un bougre d’idiot, tu n’es qu’un dommage collatéral pour qu’il comprenne la leçon… L’as tu vu récemment d’ailleurs ? »

Demandais-je réellement intéressée par sa réponse. Certes j’aurais tout bonnement pu créer un portail pour voir ce qui m’intéressait mais je voulais l’entendre de la bouche d’Aurore. C’était plus simple. J’avais besoin qu’elle soit docile et torturé pour que je n’arrive à mes fins, elle ignorait encore que ses cris étaient entendu par son géniteur. Naturellement le roi Stéphane ne savait pas desceller le vraie du faux dans ce qui se passait dans son esprit, mais que joie de le savoir agoniser un peu plus pendant chaque minutes que je passais avec sa fille chérie. Philippe apparaissant sous ses yeux, je laissais apparaître son fameux prince charmant sous ses yeux. Une parfaite reproduction, en tout point commun à l’original si bien que la demoiselle ne voyait pas la différence. Lui offrant le coeur de son prince, je m’étonnais devant sa réaction avant de rire :

« Tu ne peux pas supporter ça ? Je me fiche de ce que tu peux supporter ou non Aurore. De quoi est-ce que tu parles Aurore ? Exprime toi clairement qu’est-ce que tu possèdes que je ne peux pas avoir l’amour ? Le grand amour ? Le coeur de quelqu’un ? »

                 Que le mal périsse et que le bien soit vainqueur


_________________
i don't even know
I'm maleficent
everything you're trying to say to me
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Aurore de Boisdoré
▻ Messages : 343
▻ Date d'inscription : 18/08/2017
▻ Localisation : La Forêt Enchantée

MessageSujet: Re: Je te retrouverai toujours / PV: Maléfique Ven 10 Nov - 1:19

"]
détails
De retour
Sache que tu as eu tord de me défier !
ft Aurore et Maléfique
Ʃkaemp はは ™️


Mon attitude et mes réponses semblent de plus en plus l'agacer. Je ne sais pas si c'est bon signe mais peut-être que si j'arrive à mettre en doute en ses convictions, elle mettra fin à tout cela.
De plus je semble avoir touché un point sensible avec mes questions. Que lui est-il arrivée pour qu'elle soit ainsi. Je la vois froncer les sourcils, piqué au vif. Que cache t-elle? Comme si elle voulait m'avouer quelques choses mais qu'elle ne trouvait pas les mots ou attendais le bon moment.

-Ils ne sont pas tout comme ça. Beaucoup sont des hommes bons ils nous aiment, ils nous chérissent. Vous avez surement raison, on ne m'a pas montrer toute la réalité du monde mais je fais en sorte de combler mes lacunes. Pourquoi cela nous gêne autant. Vous me détestez déjà. Pourquoi venir me dire cela si ce n'est pour parler de votre passé qui semble plus que douloureux.

Je crois voir dans ses yeux des images passer. elle est en train de se remémorer son histoire. Elle finit par les chasser un geste violent de la main et pousse un soupire. Elle ne veut plus discuter et se met à rire quand je parle de mon père. Je ne suis presque plus surprise. Ce n'est pas la première fois qu'on parlant de lui et qu'elle me rit au nez. Qu'est ce que j'avais dit de si amusant cette fois ? Ou c'est autre chose ...  Je l'entend " le rendre fous, le terrifier, ce qu'il mérite ..." mais enfin tout cela n'a aucun sens. Le roi Stéphane est aimé de tout son royaume pour sa bonté et sa générausité. Je ne sais même plus si je veux savoir ce qu'il s'est passé.

-Qu'est ce qu'il s'est passé entre vous et mon père ?! Si il vous mène une guerre sans merci c'est pour une raison. C'est homme bien, il veut le bien de tout son royaume. Mais alors pourquoi il vous déteste ?!

J'arrive à bout de mes capacités, qu'elle me dit ce qu'elle a à dire. Puis elle fait apparaître une image entre nous deux. Je reconnais la salle du trône, elle est vide il n'y a que mon père faisant les cents pas mais nerveusement. Il un visage plus jeune que je ne lui connais. Que lui arrive t-il ? Selon Maléfique, cela se passe quelques semaines après mon baptême. Je soupire doucement comprenant que mes tantes m'avaient déjà emmener dans la forêt.
Soudain mon père poussa un crié qui me glace le sang. Ce n'était pas l'homme que je connaissais. Ses traits sont tirés. Il semble souffrir la pire des douleurs. Il se met à parler tout seul et appelle Maléfique et lui dit de lui prendre sa vie puis il se met à rire mais ce n'est pas un rire de joie. Tout à coup, il sort son épée de son fourreau !

-Papa non ! Je tend mon bras pour l'empêcher de faire ça mais ma main traverse l'image de mon père et il se plante l'épée en plein ventre. Je pousse un cri de stupeur tout en me cachant les yeux. Je ne peux pas voir ça. D'une voix tremblante, j'entend mon père demander mon retour au près de lui. Je finis pas baisser mas mains, Maléfique est au revêt du roi et lui prodigue ce qu'il semble être des soins magiques. Je vois la plaie se résorber doucement pourquoi a-t-elle fait ça ? Et pourquoi sont-ils si familier ? Mon père ne m'a jamais de tout cela ... On me cache des choses et des choses graves. J'entendais les supplications de mon père pour que Maléfique mette fin à ses souffrances. Je ne sais pas quoi penser de tout cela. Je suis à la fois très triste de voir mon père mourir de chagrin de m'avoir perdu. Comment peut-on en vouloir à cet homme ? Non Réellement je ne comprend pas. Et moi je suis un dommage collatéral ?!

-Pourquoi ne pas l'avoir exaucé ? Qui êtes vous vraiment ?

Je voulais connaître les raisons de sa décision. Elle l'avait à sa merci.

-Mon père est très occupé par les affaires du royaume et mon mariage ... Il est content que je sois de retour, et je suis heureuse d'être au près de mes parents de nouveau.

C'en est trop, je sers le cœur de Philippe qu'elle vient de me donner.
-J'ai l'amour d'un homme qui est là pour moi. Vous devriez apprendre à aimer de nouveau ! La solitude ne vous réussit pas !

Revenir en haut Aller en bas
Tout vient à point à qui sait attendre
Tout vient à point à qui sait attendre

avatar
Maléfique A. Pendragon
▻ Messages : 316
▻ Date d'inscription : 04/04/2017

MessageSujet: Re: Je te retrouverai toujours / PV: Maléfique Sam 11 Nov - 16:38

détails
De retour
Sache que tu as eu tord de me défier !
ft Aurore et Maléfique
Ʃkaemp はは ™️


Ils ne sont pas tous comme ça, l’envie d’y arracher la langue était puissante. J’en pouvais plus de l’entendre loué les hommages de la vertu masculine. C’était du grand n’importe quoi. Elle vivait dans le monde des bisounours et comme toutes ses princesses à la noix, son cas était désespéré. Elle me demandait de se confier à elle et je la fusillais du regard. Elle voulait jouer la psychologue ?  Non mais elle vivait vraiment dans une bulle à part cette fille.

« Tu as raison, j’en ai rien à faire reste donc dans tes espérances, lorsque la vie te prouvera que j’avais raison, ta souffrance ne sera que plus délectable pour moi »  

Lâchais-je avant de lui montrer son père si tendre à son coeur. Elle me prenait pour la reine des garces, et son père pour le roi des bons, outre le fait que je voulais briser le mythe qu’elle s’était forgé sur son père je voulais qu’elle comprenne que tant que son père ne ploierait pas le genoux face à moi, me suppliant de le pardonner jamais elle ne serait tranquille. Il faudra une éternité pour son père pour se racheter à mes yeux et tant que cela ne sera pas fait, elle sera la proie de ma vengeance. Elle me demandait pourquoi il me vouait une guerre sans merci et je souriais. Une guerre. Elle appelait ça une guerre. J’appelait ça une vendetta. Son père essayait de racheter son honneur aux yeux de sa femme. Offrant la preuve à sa file que son père était pas aussi vaillant et hardi qu’elle voulait bien le croire. Lorsque son père s’éventra, Aurore hurla et je retenais un rire sadique. Elle essaie de l’empêcher de faire ça, que de niaiserie, pensais-je tout en regardant avec un air froid et distant. J’avais aimé son père. J’avais cru en sa bonté. Lorsque je l’avais sauvé c’était par pur esprit de vengeance. C’était ce jour que Stéphane avait compris qu’il ne mourrait uniquement lorsque j’en aurais fini avec lui. La vision de son père disparaissant je sentais mon coeur se serrer, même si je ne l’avouerais jamais j’étais bien dans les bras de ce dernier.

« Réfléchis un court instant Aurore, si seulement tu en es capable bien sur, pourquoi est-ce que je ne l’ai pas laissé mourir ! »

Le suicide était la solution de facilité, il m’avait amputé de la plus belle partie de mon être et il croyait réellement que j’allais être assez empreinte de compassion pour le laisser mourir.

« Je suis l’ombre de ton père Aurore »

Je suis sa création. Il m’a créé. Il s’est servi de mes ailes pour accéder aux trônes est une fois que j’ai montré les dents, il a voulu me tuer. Il était comme sa fille un éternel rêveur.

« Ainsi Stéphane est heureux, il prépare le mariage de sa fille chérie et il s’occupe de son royaume. Un roi exemplaire »

Riant jaune, je réfléchissais au moyen de faire retomber la joie de ce dernier, immiscer un de ses repue était une bonne solution. Lui offrant le coeur de son bien aimé je finissais par tourner comme un rapace autour de sa proie. Aurore serrait le coeur de son amour et ce dernier se mit à hurler de douleur en se recroquevillant sur lui même. Me retournant vers Aurore surprise je levais les sourcils  :

« Ma tendre enfant êtes-vous au courant que vous êtes en train de tuer votre grand amour ? Vous me surprenez, je n’attendais pas cela de vous »

Le prince Phillip agonisait au sol, respirant bruyamment en regardant sa fiancé d’un air interrogatif tandis que je m’agenouillais face à lui, caressant sa joue tendrement.

« Mon joli, il semblerait que je me sois trompée, ta bien aimé veux ta mort. »

Sur ses mots, je l’embrassais attendant la réaction d’Aurore avant de la regarder avec un air espiègle :

« Tue le si tu veux en être débarrassé, je t’en pris »


                 Que le mal périsse et que le bien soit vainqueur


_________________
i don't even know
I'm maleficent
everything you're trying to say to me
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Aurore de Boisdoré
▻ Messages : 343
▻ Date d'inscription : 18/08/2017
▻ Localisation : La Forêt Enchantée

MessageSujet: Re: Je te retrouverai toujours / PV: Maléfique Mer 15 Nov - 22:55

"]
détails
De retour
Sache que tu as eu tord de me défier !
ft Aurore et Maléfique
Ʃkaemp はは ™️


Cette échange est inutile, je n'arriverai pas à la faire changer d'avis et je ne bougerais pas de ma position non plus. Elle pourra me dire ce qu'elle veut, me faire ce qu'elle veut, elle ne changera jamais lien fort, l'amour qu'il y a entre Philippe et moi. Le destin nous a fait nous rencontrer tel deux inconnus pas comme le prince Philippe et la princesse Aurore. Il a suffit d'un regard pour que l'amour naisse. Un amour éternel capable de surmonter les plus grands obstacles, un amour qu'on ne peut briser avec un simple sort.

Je regrette que Maléfique n'est pas connut cela, nous n'en serions pas là. Sa vie aurai été bien différente. Quant à moi je semble la désespérer de plus en plus. Mais je m'en moque. Je pense chacun des mots que j'ai dit. C'est l'amour qui me sauvera d'une manière ou d'un autre de cet enfer. Qu'à t'elle pu vivre pour être ainsi. Je pense qu'elle ne me donnera pas la réponse. Elle se plait à me martyriser. Pourquoi veut elle me faire détester l'amour? Si elle avait raison, m'expliquer tout ça ne fait que me rendre service et de ce fait elle m'épargne une vie de souffrance. Je ne vois pas cette femme me venir en aide.

Je n'ai pas le temps de répondre que le visage de mon père apparaît. Quelle scène atroce de voir son père se suicider sous ces yeux et ne rien pouvoir faire. Une autre marque de mon impuissance dans ce monde. Après mes tantes, c'est mon père qui est torturer. Il est si malheureux. J'en ai le cœur qui se sert de tristesse. Je n'ai pas su échapper à la malédiction de Maléfique. J'aurai pu passer ma vie au château au près de mes parents. Grandir avec Philippe. Cela aurai épargné à tout le monde 18 ans de souffrance. Mon pauvre père, ma pauvre mère, ils ne m'ont eu avec eux que quelques jours puis j'ai été emmené par mes tantes sans que je puisse me rappeler d'eux. J'ai l'impression qu'il se sent responsable de quelques chose pour implorer Maléfique comme cela, mais elle ne l'a pas tuer, parce que ... parce que ... non ...

-Vous vous connaissez... Je marque un temps je n'en reviens pas moi-même de dire ça. Vous avez été amant... Je comprends mieux cette familiarité, cette façon dont vous le regarder. Et cette vengeance, c'est celle d'un amour trahit.

J'espère qu'elle me contredit mais ça ne semble pas le cas. J'en tombe des nues. Mon père et Maléfique ... ensemble. C'est impossible. Je comprend mieux cette haine qu'elle lui porte. Une haine inconditionnelle. Je comprends mieux cette acharnement.

- Vous ne voulez par le tuer ... Mais pourquoi ? Pour le faire souffrir où parce qu'elle l'aime toujours peut-être les deux. Imaginer cette femme avec mon père m'effraie comme ça me répugne presque... En tout cas tout cela s'est passé avant ma naissance et j'espère avant qu'il se mari avec ma mère. Je pense que oui parce que je sais qu'il l'aime autant qu'il m'aime. C'est un père et un mari aimant. Je n'ai aucun doute à ce sujet.

-Vous l'avez épargné pour décider vous même de sa fin ... ou parce que vous l'aimer toujours. Je ne sais pas pourquoi je suis en colère peut-être à cause de ce mensonge, de la fatigue parce que cette situation est tout simplement absurde. Mais j'aime mon père et je le défendra jusqu'au bout. Vouloir échange sa vie pour sauver la mienne, tout le monde ne le ferai pas.

Je change du tout au tout lorsqu'elle laisse tomber de cœur de Philippe au creux de mes mains. Je déteste la magie. Par réflexe je suppose, ne voulant pas que Maléfique reprenne son cœur  qu'elle avait arraché, je le sers contre moi dans mes mains. Soudain je vois Philippe se tordre de douleur devant moi, il plaque ses mains sur sa poitrine. Il cri sa souffrance et me lance un regard imploré. Je relâche tout de suite mon étreinte sur son cœur. Je l'implore.

-Philippe, mon amour pardonne moi ! Je suis perdue dans toi, je ne sais pas quoi faire. Dis moi ce qu'il faut que je fasse! Je suis désolée je t'aime tellement je ne veux pas te faire de mal ! Je te promets! Je ne m'occupes même plus de Maléfique qui se met à tourner autour de moi, tel un vautour. je ne vois que Philippe. Le voir souffrir m'est insupportable mais en sachant que c'est moi le bourreau c'est encore pire. J'ai toujours son cœur dans les mains et je ne savais pas quoi faire. Je vois Maléfique s'approcher de Philippe et s'agenouiller devant lui pour lui caresser la joue.

-Qu'est ce que vous faites ?! Ne le toucher pas !

Mais pour qui elle se prend ?! Cette vipère s'avance vers Philippe et vient déposer ses lèvres sur celles de Philippe. Mon sang ne fait qu'un tour. Elle a peut-être réussit à avoir mon père mais elle n'aura pas l'amour de ma vie!

-Je vous interdits de le toucher garce ! Sans plus attendre je cours vers elle pour l'a pousser, je veux qu'elle s'éloigne de lui, je refuse qu'elle lui fasse du mal !

Revenir en haut Aller en bas
Tout vient à point à qui sait attendre
Tout vient à point à qui sait attendre

avatar
Maléfique A. Pendragon
▻ Messages : 316
▻ Date d'inscription : 04/04/2017

MessageSujet: Re: Je te retrouverai toujours / PV: Maléfique Ven 24 Nov - 21:28

détails
De retour
Sache que tu as eu tord de me défier !
ft Aurore et Maléfique
Ʃkaemp はは ™️


J’avais aimé Stéphane, c’était le second homme de ma vie, le second pour lequel j’aurais décrocher la lune ou pour lequel j’aurais donné ma vie pour sauver la sienne te comme le premier il m’avait trahi sans le moindre remords pour accéder au trône. Comment pardonner cela ? J’en étais tout bonnement incapable, ma mère avait raison, j’avais bien assez été abusé par les hommes et il était temps que je me venge d’eux. Que je leur fasse comprendre qui est-ce que j’étais et celle que j’étais à savoir Maléfique la fille de Nyx, une fille issue du chaos originel. Plus jamais je ne serais la honte de ma mère, et plus jamais je n’aurais à souffrir. Montrer cette scène symbole de l’asservissement de son père à ma volonté à Aurore, m’avait légèrement touché. Certes, avec le temps j’avais appris que la haine était plus forte que l’amour et lorsque j’en doutais, la douleur omniprésente dans mon dos me la rappelait constamment, me ramenait sur le droit chemin. Aurore quant à elle avait tapé dans le mille, nous avions été amant, elle avait compris une partie de l’histoire, mais je ne lui répondais pas. Je préférais l’admirer en train de se torturer les méninges. Elle avait compris que la mort de son père n’arrangeait pas mes affaires, mais alors pas du tout.

« L’aimer ? Penses-tu réellement que ce soit capable de cela ? Ton père mourra le jour où il ne comprendra pas avant à moins que je finisse par me lasser de sa folie déprimante »

Je savais qu’Aurore ne connaissait rien de la folie de son père, cette folie causée par ses problèmes de conscience concernant le pire crime qu’il avait commis. Un crime dont j’étais la victime. Elle ne connaissait pas non plus les désaccords et les nombreuses disputes qui alimentaient les soirées de ses parents et ça aussi j’en étais la cause. Faisant disparaitre la scène d’un geste de la main je me concentrais désormais sur Philippe, le prince d’Aurore, ma troisième victime collatérale. Je lui avais arraché le cœur pour le confier à sa princesse qui s’était empressée de l’empoigner, me faisant regretter le fait que Philippe n’était qu’un hologramme. Naturellement la princesse, s’excusait auprès de ce dernier et de mon côté je l’embrassais juste pour énerver la demoiselle. Forcément, cela fonctionna. Aurore allant même jusqu’à me traiter de garce avant de me pousser pour me forcer à aller plus loin. Riant je me reculais et faisait disparaitre Philippe avant de demander :

« Qu’est-ce qu’il y a Aurore ? J’ai l’impression que quelque chose te chagrine ? »

La renvoyant à sa place originel d’un revers de main, je la regarder s’effondrer quelques mètres plus loin écrasant au passage le cœur de son bien aimé :

« Aurore ! Non mais tu es d’une maladresse tu as écrasé le cœur de ton prince ! »

Faisant semblant d’être désappointée et malheureuse j’ajoutais avec un air mi espiègle mi sadique :

« Il va falloir annoncer à papa et maman que le mariage est annulé et que c’est toi qui l’a tué… »



                 Que le mal périsse et que le bien soit vainqueur


_________________
i don't even know
I'm maleficent
everything you're trying to say to me
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Aurore de Boisdoré
▻ Messages : 343
▻ Date d'inscription : 18/08/2017
▻ Localisation : La Forêt Enchantée

MessageSujet: Re: Je te retrouverai toujours / PV: Maléfique Dim 3 Déc - 21:55

"]
détails
De retour
Sache que tu as eu tord de me défier !
ft Aurore et Maléfique
Ʃkaemp はは ™️


JE ne sais plus quoi penser, je ne sais plus où je suis. Maléfique et mon père, ça n'a aucun sens! Je semble avoir touché juste. Cette histoire est sordide. Je ne sais pas ce qu'il s'est passée entre eux et je préfère rester dans l'ignorance. Après tout ce qu'il s'est passé, je veux vivre en paix, éloignée de tout cela. Cependant pour en arriver à une telle haine, une telle violence de la part de Maléfique c'est que quelqu'un l'a fait beaucoup souffrir, l'a trahie. L'amour peut-il être aussi cruel, aussi douloureux, amener à de tels actes ? Bien sur que oui, moi même je serai prête à tout pour Philippe. Mais l'amour n'est pas fait pour souffrir, c'est fait pour être heureux, unit. Toute fois je sais qu'il peut-être ardus d'être séparé de son amour encore plus lorsque l'on est trahit. Je ne le souhaite à personne, mais en aucun cas je suis là pour la plaindre !

Tout le monde peut aimer, on ne peut pas vivre sans amour. Je le sais d'autant plus aujourd'hui.

-Mon père nous aime, ma mère et moi! A mon retour, je l'ai vue dans leurs yeux. Nous avons tous comblé un vide dans nos cœurs. Ce n'est surement pas ce que vous avez espéré mais il a changé. Ce n'est plus le même homme alors je n'ai rien à lui reprocher. Vous pourrez dire ce que vous voulez, il reste mon père et je l'aime de tout mon cœur et de toute mon âme. Peut-être qu'il vous a déçut, trahit et j'en suis désolée pour vous. Mon père regrette de qu'il a fait j'en suis persuadée. Vous m'en donnez la preuve en ce moment. dis-je en montrant l'image de mon père torturé par la culpabilité.-Osez me dire que vous êtes heureuse de vivre ainsi, dans la haine et la vengeance perpétuelle.

Le souvenir de Maléfique nous montre à toutes les deux, la preuve qu'il sait aimer et son besoin de se repentir. Je ne sais qu'elle est son but en me montrant cela, mais ma loyauté, mon soutien, mon amour pour mon père n'a pas changé. Il a attendu mon retour toutes ces années, il a voulut se tuer pour m'avoir à ses côtés. Maléfique ne fait qu'accroitre mon sentiment pour mes parents.

-Mon père fait partie des hommes les plus honorables du royaume. Quoiqu'il est fait contre vous, on ne le lui reprochera jamais, moi la première.

Je vois l'image de mon paternel s'estomper sous mes yeux. J'eu un petit pincement au cœur de le voir partir. J'ai grandement besoin de visage familier dans toute cette horreur.

C'est le moment que choisit Maléfique pour faire apparaître Philippe. Que fait-il ici? Est-ce qu'elle l'aurai attrapé? Elle le tient en otage. Je suis soulagée de le voir vivant déjà et peut-être que maintenant tous les deux nous pourrons trouver une solution pour nous sortir de là. Cependant je connais Maléfique. Si elle le retient par un lien magique nous ne pouvons pas faire grand chose. Ma seule consolation peut-être que si nous devons mourir aujourd'hui, nous mourons ensemble. Quelle terrible pensée...

Je fais la bêtise de serrer le cœur de Philippe quand cette sorcière me le met dans les mains. Voir l'amour de sa vie souffrir de ses propres mains est terrible. Je ne savais pas quoi faire de cœur. Je voudrai le rendre à Philippe mais je ne saurai pas comment faire. Je le garde dans mes mains, je ne veux pas que Maléfique le récupère.

-Philippe, je suis désolée, pardonne moi. Dis moi ce qu'il faut que je fasse! dis-je ne pleurant.

Je déteste voir cette sorcière tourner autour de Philippe, attendant le bon moment pour l'attaquer. Ce qu'elle ne manque pas de faire en venant s'agenouillant près du prince pour le toucher et même l'embrasser! Comment ose t'elle faire cela ?! Qu'elle fasse ce qu'elle veut me moi mais je lui interdit de toucher à mon fiancé. Poussée par la colère je me rue sur elle pour retrouver Philippe. Toute fois je n'ai pas le temps de l'atteindre, que Maléfique m'envoie à l'autre bout de la pièce d'un revers du bras. Je tombe lourdement au sol. La violence du choc me coupe le souffle et je me rends comptes après quelques secondes que je n'ai plus le cœur de Philippe. Je me relève sur mes mains avec beaucoup de difficulté et me mets à la recherche du cœur. je ne le vois nulle part.

-Où est-il ? dis-je affolée -Où est-il ?!

J'entends Maléfique derrière moi de sa voix sadique dire que c'est moi qui l'ai tué, que j'ai écrasé son cœur. Je sens que tout mon corps m'échappe mais je ressens une douleur infini qui me parcours entièrement et qui me laisse échapper un cri pour évacuer tout ce malheur.

-Qu'est ce que vous avez fait ?! articulais-je pleurant de rage. -Où est Philippe?!

Je ne pourrai jamais le tuer, lui faire du mal. Il est l'amour de ma vie, il ne peut pas mourir comme ça. Je finis par me relever tremblante de douleur, de rage, de désespoir.

-Il ne peut pas mourir ainsi! Ramenez-le! Je m'avance vers elle sans aucune hésitation, les yeux pleins de larmes. Je découvre ma gorge et m'arrête juste devant elle et la regarde dans les yeux. Si c'est vrai, tuer-moi tout de suite. Si mon prince est mort je ne veux plus vivre!

Revenir en haut Aller en bas
Tout vient à point à qui sait attendre
Tout vient à point à qui sait attendre

avatar
Maléfique A. Pendragon
▻ Messages : 316
▻ Date d'inscription : 04/04/2017

MessageSujet: Re: Je te retrouverai toujours / PV: Maléfique Jeu 14 Déc - 12:12

détails
De retour
Sache que tu as eu tord de me défier !
ft Aurore et Maléfique
Ʃkaemp はは ™️


Le cri du cœur d’Aurore me fait rire sombrement, son père l’aimait ça c’était certain sinon je n’en aurais pas fait ma victime, mais par contre il n’aimait pas sa mère. Sa mère n’avait été pour lui qu’un moyen d’accéder au pouvoir et un dévidoir dans lequel il pouvait se vider lorsqu’il en ressentait le besoin. Laissant échapper un soupir, je laissais échapper un ricanement mauvais tout en la fusillant du regard :

« Vous n’avez aucun ordre à me donner Aurore, et oui je suis bien plus heureuse depuis que j’ai renoncé à croire en l’ineptie que représente l’amour ! Un jour vous comprendrez peut-être ! »

Elle ne voulait pas reprocher à son père ce qu’il m’avait fait et je riais elle pensait vraiment que je voulais la retourner contre son père. Elle était décidément bien niaise, je voulais simplement détruire son image du père parfait qu’elle s’était forgée et j’y arriverais avec le temps.

Je faisais disparaitre Stéphane, et le remplacer par l’hologramme le plus réaliste de son prince. Qu’aurais-je donné pour le tuer réellement sous ses yeux ? J’y avais beaucoup pensé mais j’aimais bien l’idée de briser deux cœurs en même temps, s’il était mort, ça serait uniquement celui d’Aurore qui serait mis à mal. Après quelques tours de passe-passe qui m’avaient donné l’immense satisfaction d’entendre Aurore hurler de peur, de tristesse et aussi de colère je le faisais disparaitre. Cet acte mis Aurore or d’elle, elle pleurait en me demandant ce que je lui avais fait. Souriant à ses questions je la laissais parler, elle était ridicule. Tellement ridicule que cela en devenait presque pitoyable, enfin non c’était pitoyable. Cette dernière, s’avançant vers moi et me demanda de la tuer et je riais d’autant plus avant de poser ma main sur son épaule :

« Aurore, Aurore, Aurore, vous pensez réellement que j’accèderais à votre requête ? Réfléchissez bien, est-ce que Philippe était vraiment là ? Etait-il mort quand je l’ai fait partir ? »

Souriant à ma remarque je la libérais de l’emprise de ma main pour me dégourdir les jambes, je n’allais pas tarder à me congédier, et à la libérer. Ça allait être marrant de la voir se torturer l’esprit pendant des jours et des jours pour savoir si oui ou non j’avais tué l’amour de sa vie.

                 Que le mal périsse et que le bien soit vainqueur


_________________
i don't even know
I'm maleficent
everything you're trying to say to me
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Aurore de Boisdoré
▻ Messages : 343
▻ Date d'inscription : 18/08/2017
▻ Localisation : La Forêt Enchantée

MessageSujet: Re: Je te retrouverai toujours / PV: Maléfique Mar 2 Jan - 22:23

"]
détails
De retour
Sache que tu as eu tord de me défier !
ft Aurore et Maléfique
Ʃkaemp はは ™️


Elle porte en permanence un regard satisfait, suffisant. Je ne lui connais pas d'autres expressions. Est-elle si heureuse de faire le mal autour d'elle. Plus je la regarde, plus son sourire s'agrandit et son regard s'en durcit. Je suis totalement impuissante face à elle. Je n'ai plus la force de la battre. Quoi que je fasse elle peut m'en empêcher comme elle le veut. Au fond de moi je persiste à croire que sa solitude et son manque d'amour ne font que l'enfermer dans le mal. Si elle ne change pas, elle ne pourra pas s'en sortir.

Mais je ne sais même pas pourquoi je continue à réfléchir à une solution pour l'aider. Je veux retrouver mon père, ma mère et surtout Philippe. Il est l'homme qui a le cœur le plus pure, le plus fidèle. Et pour cela à jamais je serai sienne. Etendue sur le sol je vois son visage tout près de moi la première fois qu'il m'a réveillé. Il était si heureux et moi aussi. Nous nous étions enfin retrouvé après plus d'un an de séparation. On m'a raconté qu'il n'avait pas hésité une seconde lorsqu'il a apprit ce qu'il m'était arrivé. Il m'a sauvé au péril de sa vie, tel le grand chevalier qu'il est. C'est mon grand amour, notre grand amour à tous les deux. Et je sais que c'est pareil pour mon père et ma mère. Ils s'aiment et son heureux ensemble. Tous deux ont surmonté ensemble l'épreuve de la perte de leur premier et unique bébé. Ils se sont soutenue l'un l'autre.

J'ai pu le voir par moi-même lors de mon retour au château. Tous deux se tenant l'un à côté de l'autre, les mains entrelacées, pleins d'émotions. Ils s'aiment autant que Philippe et moi nous nous aimerons. Grâce à cela nous pourront vaincre tous les obstacles et Maléfique en fait partie. Mais cette perceptive me semble déjà si loin ...

-Je préfère mourir plutôt que de vivre sans amour. Seul une personne douée de raison et d'un cœur peut comprendre cela ! dis-je calmée par la fatigue.

J'ai beaucoup de respect pour mon père le roi Stéphane, un roi généreux et bon, ainsi que pour Philippe un prince courageux et brave. Ma mère, la reine Oriane est la gentillesse et l'intelligence incarnée. Depuis que je suis sur cette Terre, l'amour ne m'a jamais trahie. Au contraire il m'a protégé, m'a fait aller de l'avant. Il a convaincu mes parents de me laisser partir pour me protéger, il les a fait patienter durant toutes ces années. Durant mon enfance j'ai été élevé dans l'amour que mes tantes m'ont donné. Et enfin j'ai été touché par l'amour de Philippe, l'homme le plus merveilleux que j'ai connu. Il m'a sauvé à de multiples reprises et maintenant nous allons nous marier. Alors non ! Il est hors de question que je renonce l'amour.

L'image de mon père disparaît sous mes yeux sans que je puisse rien y faire. Mon pauvre père, il a tant souffert. Voir son image s'évanouir me fait perdre des forces. Cependant l'apparition de Philippe me prend à court. Je ne m'attendais pas à le voir. Elle a touché tous mes proches, tous mes points faibles. Mes tantes, mon père, mon fiancé. Elle n'arrêta jamais. Le voir disparaître sous mes yeux, totalement impuissante, me donne des envies suicidaires.

Je lui ordonne de me le rendre ou de me tuer si il n'était vraiment plus de ce monde. Je ne pouvais pas vivre sans lui. Mais ce n'était pas fini de sa perfidie. Elle vient poser sa main sur mon épaule pour me dire que rien ne prouvait sa mort comme rien ne prouvait sa survit! Pourtant son cœur à disparut en même temps que lui! Comment cela est-il possible ?! Si elle me dit cela c'est que Philippe est en vie! Ce ne peut-être que l'un de ses tours de magie pour me tromper une nouvelle fois.

- Je suis sûre que Philippe est vivant et je le retrouverai où qu'il soit, soyez en sûre ! Vous ne pourrez jamais rien contre ça ! Je vous mets au défis de m'en empêcher dis-je en reculant de quelques pas.

Revenir en haut Aller en bas
Tout vient à point à qui sait attendre
Tout vient à point à qui sait attendre

avatar
Maléfique A. Pendragon
▻ Messages : 316
▻ Date d'inscription : 04/04/2017

MessageSujet: Re: Je te retrouverai toujours / PV: Maléfique Ven 12 Jan - 9:29

détails
De retour
Sache que tu as eu tord de me défier !
ft Aurore et Maléfique
Ʃkaemp はは ™️


Le jeu commençait à être agaçant. Aurore, douce et niaise Aurore tentait maintenant de me convaincre que l’amour pouvait sauver mon âme. Une fois encore elle se fourvoyait mais à cent cinquante pourcent, l’amour avait détruit mon âme. L’amour était une faiblesse qui ne menait à rien d’autre qu’à réduire nos capacités. Elle ne comprendrait jamais. Elle était comme sa mère. Niaise et bourrée de rêve de princesse. Secouant la tête d’un air blasé et fatigué je répondais lasse :

« Fabuleux, qu’il en soit ainsi alors ! »

Lâchais-je. Un cœur. Savait-elle qu’avec ou sans cœur, si la personne qui le détenait ne jouait pas furieusement aux marionnettistes on ressentait tout comme une personne normale. La question n’était pas de savoir si oui ou non un cœur battait dans notre poitrine mais si le propriétaire de ce dernier avait cloisonné dans son esprit toutes la partie concernant ses incitations perverses. C’était mon cas j’avais bloqué l’accès à mon cerveau des sentiments de mon cœur. Depuis, plus rien ne se mettait en travers de mon chemin. C’était fini. Fini de pleurer. Fini de se lamenter pour un homme. Fini de repenser à cet enfant perdu, au rejet d’un père absent. Cette liberté elle ne comprendrait jamais combien cela est revigorant. Tant pis pour elle, de toutes manière elle n’avait que ça dans sa vie. Je m’étais bien amusée à la torturer en jouant les sadiques avec son Philippe. Ce prince aussi me rendait dingue. Il était lisse, dépourvu du moindre intérêt. Le cliché parfait du prince charmant. J’avais envie d’y couper le sifflet, sa voix commencer à m’agacer sérieusement, soupirant, je coupais court à son discours héroïque de la fille qui n’avait pas peur de moi alors que dès que je m’approchais elle frissonner de tous son long.

« Chérie, ne me met jamais au défi. J’aurais bien vite fait de tuer ton prince. Un jour tu comprendras que si vous vivez c’est parce que je le veux bien. D’ici là Aurore, fait de beaux-rêves ! »

Annonçais-je tout en la renvoyant de là où elle venait d’un revers de la main. Laissant les slaves du sommeil la mener dans le lieu où elle avait trouvé refuge. La lumière blanche du la forêt s’immisçant dans mes pupilles, je reprenais mes esprits au-dessus du puit à souhait. Laissant échapper un soupir, je vérifiais que mon apparence d’emprunt était toujours ancrée sur mon visage et je repartais vers la civilisation.


                 Que le mal périsse et que le bien soit vainqueur


_________________
i don't even know
I'm maleficent
everything you're trying to say to me
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Je te retrouverai toujours / PV: Maléfique

Revenir en haut Aller en bas
Je te retrouverai toujours / PV: Maléfique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
" L'orbe maléfique
" Obsession Maléfique (feat. Iris)
" Un forum maléfique, oui... mais lequel?
" [Disney] Maléfique (2014)
" Maléfique (terminée)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HAPPY ENDINGS CHRONICLES :: Le monde des contes :: Les Terres Oniriques :: Royaume des rêves-
Sauter vers: