Partagez|

une alliance surprenante (flashback, pv cora)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité

Invité

MessageSujet: une alliance surprenante (flashback, pv cora) Lun 25 Sep - 1:53



     




quand un dragonnier fait affaire avec une reine
une alliance surprenante
VINGT-HUIT ANS PLUS TÔT – Lors de la première malédiction de la Méchante Reine, Astrid et moi, nous volions dans les airs avec Tempête et Krokmou. Nous faisions des voyages, depuis que nous avions compris que les dragons étaient nos amis et j’avais besoin de liberté, un peu avant que tout ne tombe et que les malédictions ne nous tombent dessus les unes par-dessus les autres. Évidemment, nous voulions atteindre Beurk avant qu’il ne soit trop tard, mais c’était décidément trop ambitieux et trop idéaliste comme idée. Je m’en étais rendu compte, alors que le nuage mauve était à notre trousses. C’était un des avantages d’être à dos de dragons pendant que tout était arrivé. Même si nous avions passé toutes ces années dans un certain cercle, nous n’avions eu à revivre la même journée encore et encore. Toutefois, on en payait quand même le prix, malgré tout. La reconstruction était difficile et ce n’était pas notre état physique, mais plutôt psychologique. De mon côté, je m’efforçais d’avancer. En volant dans les airs, nous pouvions voir tout ce qui se passait en bas et la situation nous désolait. On ne pouvait malheureusement rien y faire et on voulait surtout nous sauver et atteindre notre village au plus vite. Sauf que les choses et le timing ne se passèrent pas tout à faire comme je l’avais prévu avec ma compagne. « Harold, qu’est-ce qu’on fait ? » me demanda Astrid. Je regardai subitement derrière moi, mouvement que je n’aurais pas dû faire. « On continue Astrid, on doit atteindre Beurk à tout prix ! » On avait passé notre temps dans le royaume d’Oz durant quelques jours, lorsque des habitants locaux avaient annoncé la fameuse malédiction. Mon amie et moi n’avions pas chômé et nous avions tout faire pour atteindre Beurk avant que tout n’éclate. Cependant, notre temps avait tellement été mal calculé que nous nous étions retrouvés sur les terres du Pays aux merveilles à ce moment-là.
« Krokmou, attention, mon vieux ! » m’exclamai-je, alors que nous foncions tout droit vers le labyrinthe. Je ne me rappelai pas de la suite, mais j’ai vu Astrid et Tempête avec mon dragon à mes côtés. Nous étions sur les terres de la Reine de Cœur. J’avais lu à son sujet. En réalité, j’aimais lire sur les différents royaumes avant de m’y rendre et jamais je n’étais venu passer quelque jour au Pays des merveilles avant cette chute. Mais quelque chose de curieux se passa. Je voulais savoir ce qu’il nous était arrivé, surtout après les nuages violets. « Tu vas bien ? » Astrid semblait plus inquiète pour moi, mais c’était l’inverse dans mon cas. Je savais que cette chute nous avait vraiment ralenti et je me demandais s’il y avait de l’espoir pour que nous atteignons Beurk à temps. En m’aidant à me relever, je remarquai que j’avais perdu mon bout de jambe en métal, avec le choc. Astrid m’aida à m’appuyer. « Je vais bien, mais je n’en dirais pas autant pour notre condition... Un garde est allé alerté la Reine... ! » Cette chute avait dû alerter les gardes de la Reine qui... nous encerclaient tout simplement. Je craignais le pire, surtout qu’on n’était pas sur notre territoire et avec toute la situation magique qui était en train de se passer, je nous imaginais déjà sur le bûcher. Je m’efforçais de mettre mon poids pour ne pas qu’Astrid soit trop débalancée, mais elle était habituée. J’espérais vraiment que cette Reine ne soit pas aussi pénible de ce qu’on racontait. Cette dernière arriva finalement devant nous. Évidemment, avec les dragons, on ne passait pas inaperçu et ma compagne et moi décidâmes de nous incliner en même temps que les gardes lorsqu’elle se présenta à nous. « Nous sommes désolés du dérangement, » commençai-je, « nous étions en route vers Beurk pour échapper à la malédiction quand j’ai fait une fausse manœuvre sur mon dragon et que j’ai atterri sur vos terres. Milles excuses, votre majesté. » L’avantage d’être fils d’un chef de tribu, c’est qu’on apprenait vite à être diplomatique lors de certaines circonstances comme celles-ci.
harold
&
cora

CODE BY MAY
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Cora Mills
▻ Messages : 313
▻ Date d'inscription : 29/05/2017
▻ Localisation : Arrive à Storybrooke.

MessageSujet: Re: une alliance surprenante (flashback, pv cora) Jeu 28 Sep - 17:17



     




quand un dragonnier fait affaire avec une reine
une alliance surprenante
VINGT-HUIT ANS PLUS TÔT – La malédiction venait d’être lancée, il ne manquait plus qu’à attendre qu’elle se finisse. La malédiction de Regina allait considérablement modifier le cours du temps dans les autres royaumes : la reine de cœur avait lu à ce sujet, ils n’allaient pas vieillir, tout comme ceux victimes de la malédiction, mais le temps allait se passer différemment. Il ne manquait plus qu’à voir. Crochet vaquait à ses occupations, et Cora s’apprêtait à faire un discours pour « rassurer » sa population de la malédiction et ses conséquences. De plus, une nouvelle menace semblait planer au dessus de la tête du monde des contes : celle d’une reine des glace tout au nord du continent. Le Wonderland avait la particularité d’être assez protégé des autres pays, mais il fallait rester vigilant.

Elle se pomponnait alors que ses gardes vinrent l’interrompre. Cora leur lança un regard noir ébène et leur ordonna d’expliquer leur intrusion brusque et impardonnable. La reine de cœur s’attendait à tout sauf à qu’on lui annonce que deux personnes venaient de survoler les terres du Royaume rouge à dos de dragon. Le regard de Cora s’illumina : des dragons, c’était ce qu’il lui fallait, elle avait failli perdre contre Freya lors de la bataille de cœur des années auparavant à cause de Marla, le dragon ami de la reine rouge. Ces personnes étaient susceptibles d’être des alliés de taille.

Elle se dépêcha alors de sortir de son palais avant de se volatiliser d’une fumée violette avant de réapparaitre dans les pleine des murmures, les plantes avaient pour habitude de murmurer pour discuter entre elles. Les gardes se mirent en ligne et en rond entre les dragons et les deux personnes, faisant une effet entonnoir, là où Cora arriva.

Elle marchait, comme à son habitude, d’une allure majestueuse et charismatique, elle se dirigeait vers eux, observant les dragons magnifiques. Elle était désormais en face des jeunes gens, les lames de ses gardes étaient pointées droit sur eux, et l’homme parla, la femme restant muette à côté. Elle l’écouta, et à la fin de son discours, la reine de cœur ordonna d’un coup de tête à ses gardes de baisser les armes, ce qu’ils firent tous d’un coup, totalement ordonnés. Son visage se détendit légèrement, elle dit :

« Vous êtes bien loin de votre destination souhaitée très cher. Mais vous n’avez pas à vous excuser, je pense que des accidents sont très vite arrivés avec des bêtes, non, des créatures aussi majestueuses, et imposantes. Quoi qu’il en soit, vous avez bien fait d’échapper à cette malédiction, je ne sais comment vous auriez finis, et encore moins pour vos dragons, et vous avez de la chance d’être tombés dans mon royaume, protégé contre la malédiction. »


harold
&
cora

CODE BY MAY
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

MessageSujet: Re: une alliance surprenante (flashback, pv cora) Dim 1 Oct - 22:26



     




quand un dragonnier fait affaire avec une reine
une alliance surprenante
VINGT-HUIT ANS PLUS TÔT – Nous avions entendu parler de cette fameuse malédiction, mais je ne pensais que ce n’était que des rumeurs. Il n’y avait rien de sérieux, jusqu’à ce que les gens commencent soudainement à paniquer. Je savais qu’il fallait partir, mais nous étions encore trop peu trop loin de Beurk pour atteindre notre cible. Cependant, je ne pouvais pas laisser cette malédiction nous abattre ainsi et il fallait essayer de rejoindre nos terres, avant que tout n’éclate. Je savais qu’Astrid, Tempête, Krokmou et moi avions une chance de nous en sortir, mais il fallait y croire et aller le plus vite possible pour regagner notre petit village. Seulement, nous n’avions pas calculer que tout irait aussi vite. Nous étions reconnus pour être de fiers vikings dragonniers et je voulais aller rejoindre mon père le plus vite possible. Seulement, nous n’avions nullement calculé la distance et l’ambiance d’apocalypse qui régnait au sol. C’était la folie partout où nous passions et les gens tentaient désespérément de trouver refuge à quelque part. On aurait sérieusement dit que c’était quasiment la fin du monde. Mais je ne perdais pas espoir d’arriver à Beurk à temps pour rejoindre nos semblables. Malgré tout ce qu’on disait d’horrible sur cette malédiction, même s’il aurait fallu vivre le même jour pendant toutes années, je ne me serais pas vu le faire sans mon père ou Astrid. Je me compte déjà assez chanceux d’avoir pu entraîner Astrid dans cette histoire pour ne pas lui avoir fait subir la même journée pendant vingt-huit ans. Quand on regarde le village, on se rend immédiatement compte que ça a eu des effets néfastes sur certaines personnes. Rejouer inconsciemment la même journée pendant vingt-huit, ce doit être brutal, je n’ose même pas imaginer ce qui a dû se passer dans la tête de ces personnes quand tout est revenu à la normale.
Mais je ne m’étais pas attendu à devoir atterrir de manière aussi brutale dans un si bel endroit. Malgré tout ce qu’on avait pu entendre sur le royaume du Pays des merveilles, je trouvais que c’était tout de même un monde qui avait ses avantages. Il était rempli des plus grands mystères de notre monde et je le trouvais fascinant. Cependant, j’aurais voulu l’explorer et tomber par hasard sur ce dernier d’une autre manière que de m’enfuir de ces nuages qui menaçaient le monde des contes tout entier. La Méchante Reine n’avait pas fait les choses à moitié, fallait dire. Elle venait de mettre en péril toutes nos petites vies. Alors, en atterrissant dans les terres de la Reine de Cœur, j’étais nerveux et très intrigué, surtout par ce qui venait de se passer, après tout, nous ne semblions pas trop secoués par la malédiction et nous en ignorions les effets, à ce moment-là, en fait.
Donc, Astrid et moi avions atterri dans de beaux draps, c’était le cas de le dire et nous étions encerclés par les gardes du royaume. « Krokmou, du calme mon vieux... » Il ne fallait pas qu’on aille plus d’ennuis, mais je savais que lui et Tempête ne s’étaient pas empêchés de montrer les griffes face à eux. Ça faisait partie de leur instinct, de nous protéger contre des éventuels ennemis. Puis, nous entendîmes les talons de la Reine venir vers nous. J’avais tout de même un avantage diplomatique à être un fils de chef de tribu. Je ne savais pas exactement ce qui nous attendait, mais si j’étais capable de dire quelques mots pour exprimer notre véritable venue, je savais que ça pouvait sûrement tourner à notre avantage. À sa venue, les gardes baissèrent leurs armes contre nous et je ne savais pas trop ce qui était en train de se passer, accoté contre Astrid. J’avais perdu ma prothèse et j’essayais désespérément de trouver une balance, mais je fus surpris par la déclaration de la reine. En l’écoutant attentivement, je voulais être sûr de comprendre. « Donc... on ne sera pas touché par cette malédiction, c’est ce que vous nous dites ? » Je voulais m’assurer que nous n’étions pas tomber dans un piège sournois. « Et il n’y a donc... aucun moyen de retourner dans les parties non-protégées du reste des royaumes, si j’ai bien compris ? » Je regardai Astrid, car je savais qu’elle comprendrait ce que cela voulait dire.  « Nous vous remercions de votre hospitalité, votre majesté. »
harold
&
cora

CODE BY MAY
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Cora Mills
▻ Messages : 313
▻ Date d'inscription : 29/05/2017
▻ Localisation : Arrive à Storybrooke.

MessageSujet: Re: une alliance surprenante (flashback, pv cora) Sam 28 Oct - 18:04



     




quand un dragonnier fait affaire avec une reine
une alliance surprenante
VINGT-HUIT ANS PLUS TÔT – La reine de cœur attendit les réactions de ses interlocuteurs de pied ferme. Elle n’en fut pas déçus, si la femme demandait un moyen pour retourner dans son monde rasé par la malédiction, c’était qu’il y avait quelque chose auquel elle tenait, ou encore mieux, quelqu’un. Donc ces deux personnes, et ces dragons pouvaient certainement être des alliés potentiels, et fidèles. A voir.

« Vous ne serez pas touchés par la malédiction, et malheureusement non, vous n’avez aucun moyen de retourner dans le reste du royaume, absolument toute la forêt enchantée a été raflée par la malédiction. Il ne reste absolument personne, à part les châteaux et habitations partis en lambeaux à cause de la malédiction. »


L’homme la remercia de son hospitalité, elle acquiesça avec un sourire aux lèvres avant de réagir :

« Allons, c’est la moindre des choses, par temps si difficiles, je pense que nous devons tous nous serrer les coudes. »


Elle s’approcha d’eux, désormais moins froide qu’il y a quelques minutes, elle espérait sincèrement que ces deux personnes avaient quelque-chose à récupérer, partis avec la malédiction, pour qu’elle mette à son avantage leur force, Freya avait peut-être une dragonne à ses côtés, mais eux, ils étaient deux. Elle dit alors :

« Vous avez l’air de ne rien savoir sur cette malédiction, peut-être voulez-vous ne rien savoir, mais en tout cas, ce serez mal poli de pas vous offrir mon hospitalité, et quelques explications. Enfin, tout dépend de vous après-tout, mais je vous déconseille fortement de voler, vos dragons ont l’air exténués, et les autres royaumes sont très dangereux, surtout que les dragons sont très rares, certaines personnes malhonnêtes pourraient vous tendre un piège. Alors qu’au Wonderland, les dragons ne sont qu’une banalité parmi tant d’autres. Mais après-tout, je vous laisse prendre votre décision. »


Cora disait la vérité, au Wonderland, les dragons n’étaient pas forcément recherchés, ils coutaient cher évidemment, mais ils n’étaient pas les créatures les plus rares, ou les plus enviées. Et surtout, elles n’étaient pas les plus craintes. En fait, la créature la plus crainte du Wonderland était Cora, mais ça, ce n’était pas vraiment une chose à dévoiler.

harold
&
cora

CODE BY MAY
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

MessageSujet: Re: une alliance surprenante (flashback, pv cora) Sam 4 Nov - 2:00

Cora & Harold

une alliance suprenante

Astrid et moi n’avions jamais épluché la possibilité de simplement rester vingt-huit ans dans le même coin de pays, sans jamais y bouger, mais c’était le prix à payer pour ne pas être touchés par la malédiction. Et puis, ce n’était pas si terrible comme endroit, il faut dire qu’on se sauvait du fait que nous allions devoir revivre le même jour encore et encore. Évidemment, nous avions discuté de cette éventuelle possibilité et il nous semblait tout à fait légitime d’accepter n’importe quelle offre que la Reine de Cœur pouvait nous offrir. Nous avions complètement surestimé le temps que ça nous prendrait pour retourner chez nous. Il faut dire et avouer que le simple fait d’avoir voulu agir en pigeon voyageur, c’était un des risques que nous aurions dû évaluer, mais en même temps, on n’y croyait pas trop au début, à toute cette histoire de malédiction. On en avait d’abord entendu dans la Forêt Enchantée, mais ce n’étaient que de piètres rumeurs. Cela ne nous avait pas alerté, ce n’était pas nos terres et la Méchante Reine ne pouvait pas atteindre le reste du monde... du moins, c’est ce que j’avais cru. On n’avait pas du tout été méfiants au tout début. Puis, en nous promenant plus loin, on a compris. Certains étaient terrifiés à l’idée de tout perdre, mais le danger avait été trop rapproché de nous pour que nous puissions réagir.

Alors, voilà comment nous nous retrouvions au Pays des Merveilles. Je ne savais pas ce qui allait se passer pour le reste, mais Cora nous expliqua que tout ce que nous connaissions, en gros, allait sûrement être emporté par la malédiction. Ce qui me rendit assez inquiet. Et Beurk ? Les gens que nous connaissions là-bas ? Astrid avait déjà vécu assez d’aventures avec sa famille que je savais qu’elle ne serait pas en mesure de poser plus de questions. Je me devais d’être le pilier dans toute cette affaire et puis, les dragons s’étaient calmés depuis que les gardes en avaient fait de même. Donc, j’imagine que c’était un signe assez bon. « Donc, il ne restera plus rien de toutes ces terres ? » demandai-je, pour être bien sûr de comprendre. La nostalgie m’emporta à ce moment précis. Je me rappelais de toutes ces années où j’avais passé à voyager sur le dos de Krokmou à survoler les terres avec Astrid, à en apprendre plus sur une certaine civilisation, avec les dragons. Tous ces paysages allaient maintenant être détruits... Les blessures allaient être difficiles à refermer, je pouvais déjà le sentir. Je fronçai alors les sourcils, elle nous avait parlé des dégâts matériels, mais le reste ? Était-ce donc vrai que les habitants allaient subir un sort plus terrible que la mort, comme les rumeurs le voulaient ? « Et pour ce qui est des gens qui habitent encore ici ? Je veux dire... ceux qui habitent dans les terres de la malédiction, que leur arrivera-t-il ? » En même temps, je n’étais pas sûr de vouloir savoir ce qui allait se préparer pour les habitants de Beurk et tous ceux que nous connaissions... Je préférais ne pas y penser pour maintenant et me concentrer sur cette opportunité qui se présentait à nous de rester dans des endroits plus protéger.

Astrid et moi nous nous regardâmes par la suite. On en avait déjà discuté. Et puis, Cora avait raison, nous étions épuisés par ces vols et le voyage nous avait pris par des embûches plus grandes que ce que je ne croyais. « On ne peut pas retourner là-bas... » me dit-elle. « On doit se faire à l’idée et nos dragons sont épuisés. » Elle avait toujours été cette voix de la raison qu’il me fallait. Je ne pouvais pas penser en ayant les idées claires, tout était embrouillé dans ma tête. « Donc, ce sera avec plaisir, nous allons rester, mais... parlez-nous un peu plus de cette malédiction, comment elle affectera le reste, après, je veux dire... » Je voulais en savoir les conséquences par la suite, savoir à quoi on allait devoir s’attendre...
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: une alliance surprenante (flashback, pv cora)

Revenir en haut Aller en bas
une alliance surprenante (flashback, pv cora)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
" Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
" [RP Flashback] Entre Nymphomanie et Psychopathie...
" /!\ Grosse Quête ! Besoin de personnes [ FlashBack HRP ]
" Une légende amérindienne surprenante...
" RP flashback en 1623

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HAPPY ENDINGS CHRONICLES :: Refermer le livre et rêvasser :: RP abandonnés-
Sauter vers: