HAPPY ENDINGS CHRONICLES
Besoin d'une raison de nous rejoindre ? Cliquez sur lecture et vous verrez !




 

Partagez|

[FB] Toi ma destinée, je saurais t'aimer Feat. Philippe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

avatar
Aurore de Boisdoré
▻ Messages : 343
▻ Date d'inscription : 18/08/2017
▻ Localisation : La Forêt Enchantée

MessageSujet: [FB] Toi ma destinée, je saurais t'aimer Feat. Philippe Mer 25 Oct - 22:54

J'en ai rêvé
Feat Philippe
Dix-huit ans enfin ! Aujourd'hui je fête mes dix-huit ans. Je me demande si me tantes m'ont préparé quelque chose. J'imagine le gâteau qu'elles ont put faire, tout en époussetant le rebord de ma fenêtre. Un gâteau aux noisettes aux framboises. Non, elles l'ont déjà fait les années précédentes. Aux mûres peut-être. Je finis par descendre de la chambre pour les aider dans le nettoyage de la maison et pour espionner aussi un peu, pensais-je en riant doucement.
Quand j'arrive dans la salle principale, je les voient toutes les trois attablées, la tête dans ce qui me semble être un livre. Elles sont si mignonnes. Je les aiment vraiment beaucoup. Je profite qu'elles ne me voient pas pour me placer juste derrières elles.

- Alors, est-ce que vous organiser un complot ?

-Complot ?
-Complot ?
-Complot ? répète t-elle chacune leur tour, ce qui me fait rire.

Embarrassées, elles essaient de changer de sujet et de cacher leur petit secret.

-Va cueillir des mûres. Me dit Pimprenelle. Le gâteau sera donc aux mûres.
-Mais j'en ai ramené un plein panier hier ! dis-je surprise en voyant leur insistance.
-Ils nous en faut plus, beaucoup plus! Je crois avoir comprit, j'empêche leur petit plan de ce mettre en place. Je ne résiste plus, je prends mon panier et mets mon châle sur ma tête.
-Prends tout ton temps ma chérie, ne t'éloigne pas trop et ne parle pas à des inconnus. me lancent-elles de la porte.

J'acquisse par un sourire amusé et je leur fait un signe de la main, tout en m'éloignant vers la forêt.
Ne pas parler à des inconnus, voilà une chose qu'elles n'ont cessé de me répéter. Pourtant je n'ai jamais vue personne dans cette forêt. Elle est toujours très calme, animée par les animaux de la forêt qui n'ont plus peur de moi depuis bien longtemps. Cette forêt est presque la suite de ma maison, j'y passe le plus claire de mon temps. Et je n'ai jamais vu d'inconnus. Que voudrai une telle personne à une fille comme moi. Je pourrai l'aider à retrouver son chemin si il est perdu mais je ne vois pas ce que je pourrai faire de plus.
Cependant, quand mes tantes me mettent en garde ce n'est jamais à la légère, c'est que ça doit être plus grave que je ne le pense. Enfin c'est la mis en garde habituelle. Il ne se passera rien.

Je continue ma balade dans la forêt en prenant ces chemins que je connais sur le bout des doigts. Je me sens si bien, je suis apaisée. Je me mets à chanter comme pour annoncer mon arrivée aux animaux.

-Je voudrai, à mon tour comme les oiseaux, chanter l'amour.
Je les entends justement s'approcher d'un battements d'ailes tout en sifflant. Ils viennent me tenir compagnie, il semble avoir comprit ma mission aujourd'hui et ils me ramènent des murs qu'ils laissèrent tomber dans mon panier. Les lapins, les écureuils  et monsieur hiboux nous ont rejoint également. Tous ensemble nous continuons notre promenade dans les bois tout en cherchant les fruits noirs.

-Qu'il reviendrai, qu'il m'aimait, je suis sa belle au bois dormant. Je termine ma chanson quand j'arrive sur la colline qui donne sur le palais royal. Il est si beau ce château. Je me demande comment sont le roi, la reine et peut-être le prince si il y en a un. De toute manière ce n'est pas une vie pour moi. Je vais rester avec mes tantes et éviter les inconnus. Enfin rien ne m'empêche de rêver.

-Pourquoi me traite t-elle toujours comme une enfant ? soupirais-je et allant m'assoir aux pieds d'un arbre. Je ne peux jamais voir ni parler à personne. Soudain je me rends compte que tous les animaux m'entourent pour écouter mon histoire et je continue dans un petit rire. Mais à vous je peux le dire. J'ai désobéi, j'ai tout de même rencontré quelqu'un. Un prince qui est grand et jeune et beau et si romantique. Nous nous sommes promenés et nous avons parlé. Et juste avant de nous quitter, et bien il m'a prise dans ses bras et alors ... Je me suis réveillée... Oui ce n'était qu'un rêve.

Même mes amis à plumes et à poils étaient triste.

-Mais si on fait le même rêve plusieurs fois on dit qu'il se réalise un jours et j'en ai rêvé au moins 100 fois.

Mon prince, est ce qu'un jour je te verrai en dehors de mes rêves ? Je me suis assise pour me reposer un peu et penser à mon doux prince. C'est un homme courageux brave loyal. Quel beau rêve ... pensais-je.

Soudain j'entend un bruit derrière moi, un bruit de vêtement. En même temps je vois mes amis s'enfuir. Qu'est ce qui se passe?  Je me retourne vers le "danger" et je ne peux m'empêcher de rire. Monsieur hiboux et ses amis se sont déguisés en "prince" pour venir me faire la cours. C'est si gentil à eux. Monsieur hiboux est tenu par deux oiseaux, quand deux lapins faisait marcher les bottes et un écureuil tenait le chapeau. Ils sont adorable. Je décide de me prendre aux jeux.

-Votre Altesse tout en faisant une belle révérence pour les remercier. -Vous savez Majesté, je n'ai pas le droit de parler à des inconnus, mais vous et moi nous nous connaissons. Je me mets à chanter pour scène digne de théâtre pastorale. Je fis quelques pas de dance aussi je vois que monsieur hiboux essaient de me suivent du mieux qu'ils peuvent. Je me laisse entrainer par la chanson et la dance. Je fais des allées et venus entre mon prince de plume et notre scène.

-Mon amour, je t'ai vu au beau milieu d'un rêve. Mon amour un aussi beau rêve est un présage jolie. Refusons tous deux que nos lendemains soient mornes et gris. Nous attendrons l'heure de notre bonheur. Toi, ma destinée, je saurai t'aimer, j'en ai rêvé. La la la la la. Nous attendrons l'heure de notre bonheur!
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Jake A. Ridder
▻ Messages : 36
▻ Date d'inscription : 25/09/2017
▻ Localisation : Storybrooke

MessageSujet: Re: [FB] Toi ma destinée, je saurais t'aimer Feat. Philippe Jeu 30 Nov - 17:01

J'en ai rêvé
Ft. Aurore de Boisdoré

Et voila une journée de plus au château. Une journée comme les autres avec de l'entrainement et une bonne impression à donner.
Non pas aujourd'hui, aujourd'hui j'irais me réfugier dans la forêt où je n'aurais pas a faire semblant, où je pourrais être libre de faire ce que je veux comme je veux.
Une fois prêt je me glisse donc discrètement jusqu'aux écuries et vais chercher mon fidèle ami Samson. Je le prépare et nous partons le plus vite possible avant que père où qui que ce soit ne remarque que je me suis sauvé.
Ce n'est qu'une fois la lisière de la forêt franchis que je laisse Samson ralentir la cadence.


- Nous sommes tranquille ici, tu peux prendre ton temps. lui dis-je

Avec Samson c'est une vraie amitié qui nous lit.C'est à la fois mon fidèle destrier mais également un confident, je lui raconte donc toute ma vie. J'ai autant de considération pour lui que pour un humain, parfois même j'ai l'impression qu'il comprends quand je lui parle.


- Qu'as-tu envie de faire aujourd'hui Samson ?

Je lache prise et le laisse décider de ce qu'il veut faire, nous avançons et finissons par trouver un chemin droit, je le sens alors accélérer et je comprends. Je m'accroche donc et l'accompagne.
Nous nous trouvons finalement au galop en pleine forêt, lui et moi seuls et je me sens libre comme un oiseaux au vent. Je n'ai soudain plus aucunes responsabilité et plus aucun problème, je me sens juste bien.
Mais petit a petit le chemin rétrécis et bientôt Samson se trouve obligé de ralentir. Je souris et lui frotte l'encolure pour le féliciter.


- Pas mal, mais peut mieux faire. Dis-je pour plaisanter

Soudain il se cabre et me fait tomber en arrière, dans un ruisseaux et me regarde fière de lui. Je fait la moue mais fini par sourire: c'est de bonne guerre. Je sors donc du ruisseaux et me retrouve complètement trempé... J'en lève donc une partie de mes vêtements et les accroche sur une branche afin de les laisser sécher.

- Notre balade dans la forêt serra plus longue que prévue mon cher ami.

Je m'installe contre l'arbre pendant que Samson mâchonne un brin d'herbe. Je l'entends soudain hennir et me retourne: des animaux de la forêt étaient entrain de partir avec mes affaires... Je me lève donc et comme à leur courir après, c'est alors que j'entends une mélodie venir des bois. C'est une magnifique voix cristalline et douce. Je me redresse et ressent soudain comme une attraction magnétique vers cette voix. Il fallait absolument que je découvre l'origine de cette douce et entêtante mélodie.
J'entreprends donc de suivre cette voix et c'est en soulevant une branche que j'en aperçois la source. Jamais je n'avais vu pareil beauté, j'en restais bouche bée. Elle avait les cheveux légèrement ondulés qui retombaient sur ses épaules et un teint de pêche. Ses lèvres et sa peau semblaient si douce que je ressentis immédiatement le besoin de la prendre dans mes bras. Mon cœur battait la chamade tandis que j'étais absorbés par les paroles de sa chanson.
Et c'est sans m'en rendre compte et sans réfléchir que je me retrouvais à chantonner le même air qu'elle tout en sortant des bois dans lesquels je me trouvais.
Je la vis sursauter et eu soudain peur qu'elle s'enfuit en me voyant. Quel abrutit ! Quelle idée m'était passée par la tête ? Elle allait s'enfuir et je n'allais plus jamais la revoir. Je ressentais pourtant le besoin de me trouver près d'elle, de lui parler et de prendre soins d'elle, comme si c'était là qu'était ma place, comme si c'était ma destinée...

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Aurore de Boisdoré
▻ Messages : 343
▻ Date d'inscription : 18/08/2017
▻ Localisation : La Forêt Enchantée

MessageSujet: Re: [FB] Toi ma destinée, je saurais t'aimer Feat. Philippe Lun 8 Jan - 16:41

@Aurore de Boisdoré a écrit:
J'en ai rêvé
Ft. Prince Phillipe

C'est une magnifique journée, le soleil brille dans un ciel bleu, les oiseaux nous rappel la beauté du printemps. Une petit cueillette en forêt m'accompagnent dans cette balade et c'est là que monsieur hiboux a trouvé cette cape pour jouer le prince charmant. C'est si gentil. Je me prête aux jeux pour danser avec lui. Je le vois faire de son mieux pour suivre mes pas. Monsieur Hiboux m'a toujours beaucoup amusé.

Je me sens si bien dans cette forêt je pourrai y passer des jours entiers sans me lasser. Je chante autan que je veux, je fais mes balades. Il m'arrive, parfois, de m'assoupir à l'ombre d'un arbre bercé par le souffle du vent et le chant des oiseaux. Je rêve souvent de la vie que doivent avoir les princes et les princesses dans leurs châteaux, les fêtes, les bals. Cela doit être magnifique. Le château du roi Stéphane est féériques. Je peux le voir d'une colline dans la forêt. Il s'élève majestueusement près de sa montagne. Il me fait penser aux châteaux des contes de fées que mes tantes me racontaient souvent lorsque j'étais petite.

Je me laisse emporter par ma chanson et ma danse. Puis soudain j'entends une voix étrangère juste derrière mois. Au même moment je sens deux mains prendre les miennes. Je n'ai pas fait attention à ce qui pouvait arriver autour de nous. J'ouvre de grand yeux surprise et cherche du regard monsieur Hiboux. Je le vois s'être mise de côté avec les autres animaux, mais ils ne semblent pas inquiets.

Je n'ose pas me retourner tout de suite. Un peu apeurée d'être en présence d'un inconnu et surprise de cette voix douce qui s'accordait parfaitement avec la mienne. Mais je ne devais pas me laisser influencer. Mes tantes m'ont répété de nombreuses fois de ne pas parler à des inconnus. Et je me rends comptes qu'elles ne m'ont jamais dit pourquoi. C'est la première fois que je suis avec un inconnu et je suis curieuse de voir cet homme. Je me dégage de son étreinte pour me retrouver face à l'inconnu.

C'est un ... un ... très beau jeune homme. Je reconnais être troublée par sa présence. Je sens le rouge me monter aux joues. Je voulais partir mais son regard me retient à lui. Tout comme sa main qui rattrape délicatement la mienne. Je suis un peu perdue, hésitante entre mon envie de partir et celle de rester avec cet homme. Il a un belle carrure, très élancé, ses cheveux brillent sous les rayons du soleil. Je comprend vite que la raison de son arrivé est la disparition d'une partir de ses vêtements. Prit par monsieur Hiboux et les autres animaux. Sa main dans la mienne ne dérange même pas. J'ai l'impression de connaître cet inconnu, mais je ne saurai dire d'où.

Il n'est pas effrayant pour être "dangereux" comme le sous-entendent mes tantes. Ses yeux bleus me font frissonner et je n'essais même plus de lui échapper. J'ai l'impression que je peux lui faire confiance, que je ne suis pas en danger. J'ai envie de lui demander qui il est. Mais soudain le recommandations de mes tantes me reviennent vivement en tête " Ne parle surtout pas aux inconnus". Je retire une nouvelle fois ma main mais je m'éloigne sans grande conviction. La curiosité est trop forte.

Je n'ai jamais rencontré personne, c'est une nouvelle aventure qui s'offre à moi. Cependant je reste sur les gardes.

-Je n'ai pas le droit de parler à des inconnus...
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Jake A. Ridder
▻ Messages : 36
▻ Date d'inscription : 25/09/2017
▻ Localisation : Storybrooke

MessageSujet: Re: [FB] Toi ma destinée, je saurais t'aimer Feat. Philippe Ven 10 Aoû - 17:32

J'en ai rêvé
Ft. Aurore de Boisdoré

Pourquoi me suis-je manifesté ? Pourquoi me suis-je mis à chanter ? Je n'en ai pas la moindre idée. C'est comme si cette fille avait un pouvoir envoutant sur moi  :  elle me faisait perdre toute raison. Au moment où j'achève de finir les paroles de sa chanson à sa place je le regrete  :  elle va surement s'enfuir ! Quel idiot !

Je lui prends donc la main pour la retenir et je sens une décharge d'adrénaline m'envahir et puis plus rien, comme si le monde s'était arrêté. Je ne ressens plus le vent dans mes cheveux, je ne vois plus les animaux qui nous fixent  :  je ne vois qu'elle. Je ne sens que la peau douce de sa main dans la mienne et je me surprends à  esperer  que cet instant dur longtemps.

Elle semble lutter contre elle-même pour se dégager de mon étreinte,  ou est-ce  mon esprit qui me joue des tours ? Nos regards se croisent et nous restons un instant à se regarder, j'ai l'impression de la connaître depuis toujours, j'observe chaque parcelle de son visage afin d'en garder les traits en mémoire. Je ne veux jamais oublier la beauté de ce visage.

Soudain elle finit par retirer sa main et m'explique qu'elle n'a pas le droit de parler aux inconnus. Je reviens brusquement à la réalité  :  nous ne nous connaissons pas, même si j'ai l'impression du contraire.  Puis je  réfléchis un instant  :  elle ne semble pas me connaitre.

Quand on naît Prince, la plupart des demoiselles du pays tentent d'attirer votre attention simplement pour votre titre, pas pour qui vous êtes. Mais cette demoiselle, me traite comme un homme comme les autres. Je souris à cette pensée.

- Suis-je vraiment un inconnu ? Êtes-vous sûre que nous ne nous sommes pas déjà vu ?

Elle regarde les animaux autour d'elle comme si elle attendait leur avis à mon sujet. Les animaux de la forêt n'ont pas peur de moi, j'arpente la forêt si souvent avec Samson qu'ils me connaissent. Elle semble perplexe quant à ma réponse.

- Ainsi que vous le disiez : au beau milieu d'un rêve.

Elle semble se détendre au fur et à mesure que nous discutons, moi j'essaye de faire durer ce moment. Je me sens bien en sa compagnie. Les animaux continuent de nous regarder tandis que je m'approche du hibou.

- Je crois que ceci m'appartient cher ami. Dis-je en souriant.

Il hulule l'air gêné. Elle semble moins apeurée de me savoir ami avec monsieur Hiboux. Une distance nous sépare à présent, quelques pas tout au plus. Mais j'ai l'impression qu'elle est très loin de moi et je ressens un besoin irrépressible d'être près d'elle. Comme si elle était le centre du monde, je me sens soudain prêt à tout pour elle, à devenir meilleur chaque jour pour elle et à tout faire pour la rendre heureuse.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Aurore de Boisdoré
▻ Messages : 343
▻ Date d'inscription : 18/08/2017
▻ Localisation : La Forêt Enchantée

MessageSujet: Re: [FB] Toi ma destinée, je saurais t'aimer Feat. Philippe Mar 14 Aoû - 0:56

@Aurore de Boisdoré a écrit:
J'en ai rêvé
Ft. Prince Phillipe

Je dois m'en aller, je ne peux pas rester là … Pourtant je ne trouve aucune force en moi pour le quitter. Je tente faiblement de me libérer de son étreinte. Sa main … sa main est chaude, elle réchauffe ma paume gelée par la surprise. Je suis encore sous le charme de son chant et de sa présence. Nos deux voix s'accordaient parfaitement. Je finis par retirer ma main de la sienne pour m'éloigner de quelques pas. Cependant je suis incapable de quitter cette vallée. Je dois lui sembler idiote à rester là, sans voix.

Lorsque nos yeux se croisent je sens comme une grande décharge qui traverse tout mon corps. Une sensation nouvelle m'envahit, une sensation étrange comme un millier de papillons qui s'envolent à l'intérieur de mon ventre. Je n'arrive plus à parler, ni à bouger. Je suis comme ensorcelée par lui. Il finit par briser le silence pour me demander si j'étais certaine qu'il était un inconnu pour moi. J'ai toujours vécu dans la forêt avec mes tantes avec l'interdiction de parler et même de rencontrer quelqu'un. A l'exception d'Ariane que j'ai rencontré en secret. Si j'avais rencontré un homme je ne l'aurai jamais oublié, à n'en point douter. Je regarde mes amis les animaux qui semblent plus curieux qu'inquiets à la vue de cet inconnu. Ils ont toujours été là pour me protéger tout le temps que j'ai passé dans la forêt. Je leur fais confiance pour le dire si il y a un danger ou non. Même Mr Hiboux, qui d'habitude se méfit toujours, est posé sur une branche à regarder la scène.

-Je suis désolée je ne vois pas. dis-je timidement. Je fais tout ce que je peux pour tenter de me rappeler quelque chose mais rien. Je cherche à quelle occasion j'aurais pu voir cet homme. Et à sa réponse "au beau milieu d'un rêve, je ne peux m'empêcher de baisser la tête pour cacher mes joues devenues toutes rouges. D'un seul coup j'ai senti une chaleur me monter au visage à tel point que cela à bloquer mon souffle quelques instants. Tous mes sens s'éveille comme pour mieux le discerner. J'ai la sensation d'entendre le vent glisser le long des branches pour venir faire danser ses cheveux, ses yeux irradient sous les rayons du soleil. Comment pourrai-je partir et laisser un être parfait tel que lui. Il ne correspond en rien à toutes les descriptions faite par mes tantes et cela participe à ma stupéfaction.

Le mystérieux visiteur s'approche des animaux et notamment Mr Hiboux pour récupérer ce qui semble être sa cape. A ma surprise aucune d'entre eux ne s'enfuit. Le connaisse-t'il ? Est-il déjà venu dans la forêt ? Peut-être que lui m'a déjà vu !?

-Et vous Monseigneur, me connaissez-vous ? Je me risque à lui poser une question mais je voulais en savoir plus sur qui il est, je veux trouver une raison pour qu'il ne parte pas car je sens que cela me briserai le cœur. Je ressens le besoin de rester au près de lui, qu'il me prenne dans ses bras.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Jake A. Ridder
▻ Messages : 36
▻ Date d'inscription : 25/09/2017
▻ Localisation : Storybrooke

MessageSujet: Re: [FB] Toi ma destinée, je saurais t'aimer Feat. Philippe Jeu 8 Nov - 8:57

J'en ai rêvé
Ft. Aurore de Boisdoré

Quand je lui demande si je suis vraiment quelqu'un d'inconnu pour elle, elle semble vraiment y reflechir fortement. Je vois dans son regard qu'elle ne fait pas semblant: elle ne me connait vraiment pas.

Je sens alors une vague d'espoir emplir mon coeur. Si elle ne sait vraiment pas qui je suis cela veut dire qu'elle n'a que faire de mon titre. Aussi j'entrevois une chance qu'elle soit celle qui pourrait m'aimer pour qui je suis réellement au fond de moi et non pour ce que je suis.

Après un petit instant de reflexion elle me reponds d'une voix timide et douce qu'elle ne voit pas, je souris alors d'autant plus heureux.

- Ainsi que vous le disiez : au beau milieu d'un rêve.

Elle se cache avec ses cheveux dorés mais je vois ses joues rougir en entandant mes mots. Elle est tellement magnifique ! Comment parmis toutes les filles du royaume ai-je bien put la raté ? Elle qui pourtant maintenant occupe toute mes pensées...

Je me souviens soudain que je n'ai pas récupérer mes affaires empruntées par les animaux aussi je reprends ma cape qui se trouvait sur les épaules de monsieur Hiboux et la remet sur les miennes. La demoiselle quant à elle semble apaisée que les animaux de la forêt ne me considèrent pas comme une menace.

J'en déduis donc que si elle ne sait pas qui je suis, que je ne l'ai jamais remarquée au paravent et qu'elle est a ce point liée a ces animaux, c'est qu'elle doit forcément vivre dans cette forêt et n'avoir jamais vraiment eu de contact avec d'autres personnes.
Elle me demande ensuite si je la connais et a mon tour je me concentre a nouveau, je revois le visage de chacune des demoiselles croisées au royaume, de toutes celles qui ont tenté de s'attirer mes faveurs ainsi que de toutes celles que mon père m'a présenté: aucune n'a sa beauté, sa puretée ni sa douceur.

- Non charmante demoiselle, il me semble que si j'avais un jour eu la chance de rencontrer pareil beauté et d'entendre une voix aussi douce, je m'en serrais rappelé.

Je souris pour voir sa réaction, je ne veux surtout pas l'effrayer, elle est a mes yeux une fleur fragile qui a tout instant pourrait disparaitre à tout jamais dans la forêt.

- Je me nomme Phillipe et vous ?

Je préfère pour le moment ne pas m'encombrer de mon titre de prince, il ne me sert à rien ici et j'ai vraiment envie de montrer qui je suis vraiment, pas juste un prince non, le vrai Phillipe.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Aurore de Boisdoré
▻ Messages : 343
▻ Date d'inscription : 18/08/2017
▻ Localisation : La Forêt Enchantée

MessageSujet: Re: [FB] Toi ma destinée, je saurais t'aimer Feat. Philippe Mer 28 Nov - 0:42

J'en ai rêvé
Ft. Prince Phillipe

Ma réflexion n'est pas très poussée, je ne connais personne en dehors de mes tantes et de mon amie Ariane. Je suis bien allée en ville avec elle mais si j'avais rencontré un homme comme lui je m'en serai souvenu, assurément. Il se justifie en disant que nous nous étions déjà rencontré au beau milieu de mes rêves. C'est si romantique. Cette phrase fait directement écho à ma chanson, il m'a donc entendu. Je baisse la tête un peu honteuse qu'il est perçu cela et je ne voulais pas qu'il me voie. Je me mets à rougir.

Je crois voir un petit sourire de soulagement se dessiner sur ses lèvres quand je lui dis ne pas me souvenir de l'avoir vu. Ou peut-être est-il seulement heureux que je reste au lieu de m'enfuir comme j'avais l'intention de le faire de départ.

Selon lui nous nous serions déjà vu au beau milieu d'un rêve. Plus je le regarde et plus je veux y croire. Je veux qu'il fasse partie de mon rêve, celui que j'ai fait au moins 100 fois et qui allait peut-être enfin se réaliser. Ce rêve qui dirige ma vie depuis plusieurs années. Cet homme que j'imagine à mes côtés, unis à jamais. Ce bel inconnu prenait doucement la place de celui avec qui je danse dans mon rêve, celui avec qui je me vois partager ma vie.

Le fait que les animaux n'ont pas peur de lui, me rassure. Je leur fais confiance à ce sujet, si cet homme était un danger ils me l'auraient montré. Mais là ils sont calmes, ils observent la scène qui se joue devant eux. Je m'éloigne de quelques pas sur le côté, pour mieux le regarder, discrètement bien sur. Je lui demande si lui me connait et il me répond que si il m'avait vu il n'aurait pas oublié un visage comme le mien Je suis flattée, jamais personnes ne m'avait ça.

-Oh mon Seigneur, j'aurait préféré que vous n'entendiez pas cela dis-je rouge de honte d'avoir été surprise, mais son compliment me va droit au cœur.

Son sourire me donne des frissons dans tout le corps, son air angélique mais à la fois déterminé me subjugue. je n'arrive plus à détourner mon regard du sien. J'ai l'impression d'être attiré vers lui par une force qui me dépasse totalement. je ne veux plus partir, je n'y pense même plus.

Il s'appelle Philippe, Philippe quel beau prénom, ça lui va très bien. Pouvoir mettre un prénom sur son visage lui donne encore plus d'importance. C'est un nom que je chéris déjà dans mon cœur.

Cependant il me demande mon propre nom et c'est comme si la réalité réapparait d'un coup. Je suis tiraillée entre lui dire mon prénom, mentir ou fuir. La fuite je ne peux pas, je n'y arrive plus. Mentir me ferait beaucoup de peine, lui m'a dit le sien, mais dire la vérité c'est désobéir à la 1er règle de mes tantes. Pendant que je ne réfléchit à ma réponse, je m'éloigne de lui de quelques pas, peut-être inconsciemment, dans l'espoir qu'il me rattrape. Je me suis décidée, je vais lui dire. Je détourne un peu la tête vers lui pour le regarder lui donner ma réponse.

-Je m'appelle …, Je m'appelle Rose

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [FB] Toi ma destinée, je saurais t'aimer Feat. Philippe

Revenir en haut Aller en bas
[FB] Toi ma destinée, je saurais t'aimer Feat. Philippe
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
" Elkäèl, l'histoire d'une destinée...
" Deux cauchemars pour une destinée croisée [Vik]
" [SNOWSTORM] « Toute destinée est une suite d'accidents à retardement avec le coup de grâce au bout. »
" Cachez ce visage que je ne saurais voir ! | Elena
" Une lettre pour les 7 Destinées

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HAPPY ENDINGS CHRONICLES :: Le monde des contes :: Les Terres de l'Est :: La Forêt Enchantée-
Sauter vers: