HAPPY ENDINGS CHRONICLES
Besoin d'une raison de nous rejoindre ? Cliquez sur lecture et vous verrez !




 

Partagez|

L'alcool n'a jamais rien résolu... Mais la sobriété non plus ! [Pv Romain]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
La foudre & la rose
La foudre & la rose

avatar
Juliette White-Queen
▻ Messages : 2343
▻ Date d'inscription : 16/01/2017

MessageSujet: Re: L'alcool n'a jamais rien résolu... Mais la sobriété non plus ! [Pv Romain] Mer 16 Mai - 8:56


L'alcool n'a jamais rien résolu... Mais la sobriété non plus !
ROMAIN WHITECHAPPEL & AELINE AXLEY
⋅ ◆ ◈ ⟐ ◈ ◆ ⋅
Parler à mon aigle via les pensées me demandait une grande concentration, aussi je n’entendais pas Romain frapper à la porte. Ce n’est que lorsqu’il s’exclama en me demandant ce que je faisais que je sursautais manquant ainsi de tomber de mon perchoir. Dawn quant à lui avait été expulsé de mes genoux et avant que je ne puisse répondre, je fus trainée à l’intérieur par mon mari qui se retrouvait haletant et qui me serrait plus de de raison me coupant presque la respiration tout en me regardant parfois comme si j’étais folle.

« Hey respire mon amour, je voulais juste prendre l’air, je ne craignais rien… »

Est-ce qu’il savait que je pouvais voler ? J’avais un léger doute, mais ce n’était pas trop le moment de la ramener. Lui souriant légèrement, je m’apprêtais à l’embrasser quand il me prit le bras pour me faire descendre. Avec ce simple geste il avait anéanti toute espoir de me revoir de bonne humeur. Je haïssais quand il faisait ça. D’ailleurs quand il me fit asseoir de force dans le canapé je le fusillais du regard. Il me prenait pour sa chose ou quoi ? Quand il ouvrait la bouche, je laissais échapper un léger rire, non pire que sa chose il me prenait pour une enfant ! S’il avait besoin d’asseoir son autorité ce n’était pas en faisant trembler la terre en hurlant un ordre que ça allait fonctionner. Hochant un sourcil lui signifiant qu’il pouvait toujours courir pour que je fasse la paix avec la sauvageonne je croisais mes jambes, royale en entendant la réponse qu’Aeline lui faisait.

« Venant de toi s’est vraiment mal venue, surtout que c’est toi qui a menacé ma vie il n’y a pas moins de dix minutes. D’ailleurs sache que je n’attenterais jamais aux jours d’une personne que mon mari a pris sous sa protection, qu’importe l’animosité que j’ai envers la personne qu’il ramène. »

Me tournant vers mon mari, je m’humectais les lèvres conscientes qu’il détestait que je le contredise en présence d’autre personne. Je le faisais rarement, notamment parce que je n’aimais pas le pousser dans ses retranchements en public. Regardant la photo de nous deux juste derrière lui, je prenais une inspiration avant d’ajouter :

« Mon amour, je suis désolée, mais je ne m’excuserais pas auprès de cette femme. Elle m’insulte, elle te manque de respect, elle essaie de nous monter l’un contre l’autre en jouant sur nos points faibles. Elle ne mérite pas que je m’excuse. »

Marquant une pause, je ne le lâchais pas du regard avant de convenir :

« Je peux faire un effort mais pas m’excuser »

J’avais prévu une super soirée et voilà ce que j’avais récolté.

code by bat'phanie

_________________
— L'amour, c'est la fumée qu'exhalent les soupirs, attisé, c'est le feu dans les yeux des amants, contrarié, c'est la mer que viennent grossir leurs larmes.
@shakspeare
Revenir en haut Aller en bas
Force & honneur
Force & honneur

avatar
Romain Whitechappel
▻ Messages : 204
▻ Date d'inscription : 23/04/2017

MessageSujet: Re: L'alcool n'a jamais rien résolu... Mais la sobriété non plus ! [Pv Romain] Sam 19 Mai - 12:31

Aeline me lança dans les dents que j'avais insisté pour qu'elle vienne chez moi. Donc pour elle j'étais l'unique fautif. Et bien non madame quant on a un minimum de savoir vivre on ne met pas à mal la personne qui nous a invité. Je fronçais les sourcils et je lui rétorquais avant de partir à la recherche de mon épouse :

« J'ai insisté parce qu'il n'est pas normal de laisser quelqu'un dormir dehors. Par contre quand on est invité chez quelqu'un, il faut avoir un minimum de manière et de respect pour cette personne même si on vient juste de la rencontrer. »

Je récupérais mon épouse. Elle m'avait fait peur ainsi assise sur le bord de la fenêtre. Une fois rassurée, je la ramenais dans le salon et je les sommais toutes les deux à faire la paix. Bien sur elles ne voulaient pas m'écouter ni l'une ni l'autre.

« Vous êtes ridicules. J'abandonne. »

Je serrai les dents puis je prenais une grande inspiration afin de calmer mon humeur et aussi calmer la terre qui n'avait pas cessé de trembler le temps de la confrontation. Je finissais par haussais les épaules et par jurer en gaélique. J'étais vraiment fatigué de cette situation.

« Débrouillez-vous toutes les deux. Vous me fatiguez. »

Je soupirais avant de lever mes yeux au ciel et de me diriger vers mon bureau. J'avais besoin de me calmer et surtout de réfléchir à toute cette histoire. Je me demandais bien où j'avais merdé. Je ne comprenais pas pourquoi il n'y en avait pas une qui pouvait mettre sa fierté de côté. En mettant sa fierté de côté, l'une comme l'autre m'auraient prouvées qu'elles étaient matures mais en fait non je n'avais affaire qu'à des enfants. J'ouvrais la porte de mon bureau et je la refermais tout aussi rapidement. J'avais besoin d'être seul deux minutes et je pensais qu'il fallait les laisser parler entre elles. De toutes les façons, il n'y avait pas d'autre solution à mon avis.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Aeline Axley
▻ Messages : 302
▻ Date d'inscription : 04/08/2017
▻ Localisation : Storybrooke

MessageSujet: Re: L'alcool n'a jamais rien résolu... Mais la sobriété non plus ! [Pv Romain] Ven 25 Mai - 16:03

L'alcool n'a jamais rien résolu...
Mais la sobriété non plus !
Je ne m'amusais plus. Les choses avaient pris une tournure qui aurait pu mériter une bagarre générale, si nous nous étions trouvés ailleurs. En général, quand quelqu'un me parle ainsi, je cogne d'abord et je réfléchis ensuite. Mais bon, nous n'étions pas dans une taverne, ni dans le monde des contes, et je n'étais pas entièrement innocente dans l'histoire.
Du coup, lorsque Romain me parla d'une manière qui aurait valu un bourre-pif à n'importe qui d'autre, je me surpris à me maîtriser suffisamment pour serrer les dents et ne pas en rajouter une couche. C'était sans doute pour le mieux. Naturellement, j'avais complètement occulté le fait que ces deux là avaient de la magie. Avec un gros temps de retard, je me dis qu'il n'était sans doute pas judicieux de les provoquer tous les deux.
Romain partit sans demander son reste et, moi, je baillais ostensiblement. Pas pour foutre plus la merde, pour une fois, mais juste parce que j'étais épuisée. Demeurée seule avec Juliette, mon naturel revint au galop.

_ Et beh, quand vous vous engueulez ça doit faire des étincelles... Vous avez déjà brisé combien de maisons avec vos magies à la con ?

Eh oui, je suis comme ça. Mais je repris aussi sec.

_ Non, ne réponds pas. Je m'en contrefous. Je vais vous laisser vous rabibocher. Et si j'entends la terre gronder, je saurais que vous passez du bon temps. Amusez-vous bien les amoureux.

Vous avez bien lu, j'étais bel et bien en train de souhaiter à Juliette une bonne partie de jambes en l'air. Sur ce, je pris la porte avec un sourire faussement posé sur mes lèvres. Parce que je n'allais pas bien. J'avais espéré une nuit de répit, c'est ce que  Romain m'avait fait miroiter, mais non. Je me retrouvais à nouveau seule et je n'avais plus qu'à aller retrouver ma forêt. Je titubais longuement jusqu'à parvenir à l'espace restreint qui constituait ma seule et unique possession ici.
Une fois parvenue sur ma couche, je m'effondrais. En larmes, en cris, en tout ce que j'avais retenu depuis bien trop longtemps. Dans le noir de la nuit, tout cela resta étouffé par le bruit de la pluie qui s'était mise à tomber.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
La foudre & la rose
La foudre & la rose

avatar
Juliette White-Queen
▻ Messages : 2343
▻ Date d'inscription : 16/01/2017

MessageSujet: Re: L'alcool n'a jamais rien résolu... Mais la sobriété non plus ! [Pv Romain] Dim 27 Mai - 11:19


L'alcool n'a jamais rien résolu... Mais la sobriété non plus !
ROMAIN WHITECHAPPEL & AELINE AXLEY
⋅ ◆ ◈ ⟐ ◈ ◆ ⋅
Il s’en alla et claqua la porte de son bureau. Baissant les yeux, je soupirais. Génial la soirée était vraiment pourrie. J’étais vraiment dégoutée de la tournure que cette soirée que j’avais voulu romantique soit aussi mauvaise. Aeline se rappela à mon bon vouloir pour me piquer une fois de plus. Laissant échapper un soupir je répondais avec une voix blasée :

« Surtout depuis qu’on est dans cette ville »

C’était vrai on ne s’était jamais autant disputés que depuis qu’on était dans la ville des maudits. Bien entendu que nous avions de nombreux désaccords à Wonderland, cependant on arrivait tout de même à passer plus de trois jours sans se disputer. On arrivait à communiquer sans perde le contrôle de nos émotions et de nos pouvoirs.

« Ça m’étonnerait qu’on se rabiboche … Attend non … Aeline »

Trop tard elle s’était levée et partait. La suivant, je finissais par la perdre de vue quand elle entra dans la forêt. J’avais beau la suivre pied nuit, je ne savais pas où elle était. Elle était plus leste que moi dans ce milieu. La pluie quant à elle continuait de tomber, mais ce n’était pas de mon fait. Je restais à la chercher pendant une bonne demi-heure, avant que je ne m’aperçoive que la chemise blanche de mon mari était trempée et qu’elle me collait à la peau, ne dissimulant plus rien de mon corps. Rentrant chez Romain, je partais dans le salon pour prendre le téléphone fixe et allait sur le balcon du salon pour passer mon coup de fil. Consciente qu’Aeline et Petit-Jean s’étaient rapprochés, j’appelais mon ami tandis que Dawn se posait à côté de moi. J’exposais les faits à mon guerrier de meilleur ami, sans évincer mon comportement et lui demandait d’aller la chercher. Ce dernier me promettait de le faire en me demandant de faire cesser la pluie. M’exécutant, j’ajoutais que Dawn l’aiderait et je raccrochais. Donnant l’ordre à Dawn de la retrouver et d’aider Petit-Jean, ce dernier s’en alla et je reposais le téléphone sur son socle. J’essorais mes cheveux dans le lavabo avant de monter vers le bureau de Romain. Prenant une grande inspiration, je frappais à la porte doucement avant de l’ouvrir pour entrer :

« Je l’ai perdu, mais Petit Jean et Dawn vont la retrouver … Petit Jean connait mieux ses planques que moi et Dawn voit dans la nuit. »

Je baissais la tête, en me mordant la lèvre. Relevant la tête je le regardais mes cheveux mouillés coulant toujours sur mon visage :

« Je vais repartir à l’appartement, j’aurais dû te prévenir avant de venir, désolée »


code by bat'phanie

_________________
— L'amour, c'est la fumée qu'exhalent les soupirs, attisé, c'est le feu dans les yeux des amants, contrarié, c'est la mer que viennent grossir leurs larmes.
@shakspeare
Revenir en haut Aller en bas
Force & honneur
Force & honneur

avatar
Romain Whitechappel
▻ Messages : 204
▻ Date d'inscription : 23/04/2017

MessageSujet: Re: L'alcool n'a jamais rien résolu... Mais la sobriété non plus ! [Pv Romain] Lun 4 Juin - 16:18

J'avais entendu encore quelques éclats de voix puis pour finir une porte qui claque. J'avais soupiré. Je détestais vraiment ce genre de soirée. Surtout que l'entrée de Juliette m'avait vendu du rêve. On aurait pu passer une soirée tranquille, être bienveillant avec une personne et pouvoir passer une nuit agréable dans les bras l'un de l'autre. Pourtant Juliette avait décidé de faire la princesse tout comme Aeline d'ailleurs. Il n'y en avait de toutes les façons pas une pour rattraper l'autre dans cette situation.

Je me levais de mon bureau pour aller me servir un verre de whisky. J'avais besoin de me changer les idées et prendre un verre pendant vingt-huit ça m'avait toujours fait du bien. Je sirotais tranquillement mon verre en appréciant le silence de cette pièce. Je pensais que je serais tranquille. Je n'entendais plus rien dans le salon. Au moins, elles ne s'entretuaient pas c'était un bon point. 

Juliette finit par toquer à ma porte et elle m'expliqua la situation. Je lâchais un lourd soupire. Tout tournait au désastre visiblement. Les beaux jours étaient encore bien loin, trop loin à mon goût. 

« On va la chercher ensemble. »

Je n'avais mis longtemps avant de prendre cette décision. Elle était à mon avis la plus juste. 

« Je voulais juste passer une soirée tranquille et aider quelqu'un étais-ce trop demander ? »

Je finissais par me lever de mon fauteuil. Je faisais le tour de mon bureau puis je lui faisais signe d'approcher. Quand Juliette fut à ma porter, je la pris dans mes bras et je la câlinais. Une partie de moi détestait la voir ainsi. J'embrassais le haut de son front. 

" Pourquoi vous détestez-vous autant ? Qu'est-ce qu'il s'est passé ? "

Je passais outre le fait qu'elle m'avait contredit devant MON invitée et que ça m'avait énervé pour essayer de la calmer elle. J'avais bien souvent agis comme cela avec elle dans notre royaume. Je souriais à cet instant présent avant de lui prendre la main. 

" On va aller la chercher ensemble maintenant si tu veux bien. "

Juliette devait comprendre que ce n'était pas une punition que je lui faisais. Je voulais juste qu'elle puisse être douce et bienveillante et au fond de moi tout au fond je savais que c'était le cas. Son comportement m'avait drôlement choqué et ça remettait légèrement en doute ce que je pouvais ressentir pour elle. Je me demandais comment j'avais pu épouser une femme qui était pour cette situation du moins, le portrait craché de ma mère, cette femme que je détestais de tout mon être.
Revenir en haut Aller en bas
La foudre & la rose
La foudre & la rose

avatar
Juliette White-Queen
▻ Messages : 2343
▻ Date d'inscription : 16/01/2017

MessageSujet: Re: L'alcool n'a jamais rien résolu... Mais la sobriété non plus ! [Pv Romain] Dim 12 Aoû - 10:05


L'alcool n'a jamais rien résolu... Mais la sobriété non plus !
ROMAIN WHITECHAPPEL & AELINE AXLEY
⋅ ◆ ◈ ⟐ ◈ ◆ ⋅
J’avais tout expliqué à Romain à contre cœur, mais avais-je le droit de me payer le luxe d’une légère cachoterie ? Certainement pas surtout pas concernant une femme qu’il avait sciemment accueillie pour lui éviter une nuit en forêt. Il poussa un soupir, et je pinçais mes lèvres l’une contre l’autre tout en retenant mon propre soupir quand il décréta qu’on irait la chercher ensemble. Génial la soirée romantique, songeais-je complètement dépitée. Malgré tout je m’appliquais à ne rien laisser transparaitre, même lorsqu’il lâcha exaspérer qu’il voulût simplement une soirée tranquille avec quelqu’un. Quand cette personne n’était pas sa femme et était complètement bourrée oui c’était légèrement trop demander pensais-je. Si ça avait été moi qui m’était octroyait ce luxe, j’aurais eu droit à une scène en bonne éduforme et il aurait certainement collé son poing dans la figure de mon invité en moins de dix secondes. Plutôt que de concentrer mon attention sur mon sarcasme et mon attention, je m’attardais sur ma connexion avec mon aigle. Je le sentais apprécier la fraicheur nocturne dans ses plumes. Il suivait Petit Jean, exécutant mon ordre avec application. Mon index tapait contre les parois en plastique du téléphone sans que je m’en rende compte et je m’avançais vers Romain quand il me le demandait. Pourquoi lui résister j’avais bousillé sa soirée, je pouvais bien ranger ma mauvaise humeur. Une fois à sa portée il me fit glisser sur ses genoux et me câlina avant de poser un baiser sur son front.

« Je représente tout ce qu’elle déteste. Quand on s’est rencontré elle était en train de fouiller dans les affaires de Rolland et Robin. Naturellement ça ne m’a pas plu, c’était un danger pour Rolland. J’adore ce gamin. Il est très important pour moi, alors je lui ai demandé des informations elle a essayé de me mentir et après c’est partie en escalade. Elle n’aime pas la noblesse : je suis reine. Elle n’aime pas la magie et elle coule dans mes veines. Elle est bourrée par l’orgueil et elle est incapable de reconnaitre ses torts. Elle pense que sa vérité est la vérité universelle donc elle a tiré des conclusions sur moi et n’en démordra pas. Quant à moi j’ai beau être indulgente, je n’apprécie pas qu’on me mente impunément, et j’ai également le droit d’être sur la défensive quand une femme s’approche de mon mari. »

Laissant échapper un soupir, je posais ma tête contre son torse :

« Il n’y a pas que toi qui a le monopole de la jalousie »

Il me leva et je me remettais sur mes pieds avant d’entendre Dawn me demander quelques choses. J’entendais vaguement ce que me disait mon mari et finalement je prenais la vision de mon aigle. Romain ne m’avait jamais vu faire ça, il n’avait jamais vu les yeux de mon aigle se refléter dans les miens, mais qu’importe, il allait s’y faire. Voyant Aeline en train de lutter avec Petit Jean pour au final finir sur son épaule, je pouffais :

« Pas la peine Petit-Jean l’a retrouvé »

Pour accompagner mes mots le téléphone sonna et je sursautais avant de répondre :

« C’est bon Juliette je l’ai, je la ramène au chalet, elle est ivre mais ça ira mieux demain, je te renvois Dawn »

Souriant, je répondais :

« Merci Petit-Jean, ô et elle a dit des choses étranges sur Robin, je l’ai empêché de continuer mais si tu peux la faire parler davantage quand elle sera sobre. On n’arrive pas à communiquer ensemble. »

Il lâcha un léger rire :

« Ça marche, ça va aller de ton côté ? Ou j’envoie un merry-men pour venir te tenir compagnie ? »

« Pas la peine, je me débrouillerais seule, bonne nuit Petit-Jean »

Il me souhaita la même chose et je raccrochais avant de lui rendre son téléphone :

« Je ne suis pas un monstre, je ne l’aurais pas laissé dormir dans la nature. Petit-Jean la retrouver, je sais que tu ne l’apprécies pas, mais il aime beaucoup Aeline et c’est réciproque, avec lui elle ne craint rien. »

Lui posant son téléphone dans la main, je me retournais en entendant Dawn frapper au carreau avec son bec pour me signifier qu’il était de retour :

« Bon, ben je vais y aller. Désolée d’avoir saccagé ta soirée »

Déclarais-je avant de déposer un baiser sur le coin de ses lèvres. J’étais plus du tout d’humeur romantique. Je me demandais même comment j’avais fait pour laisser Elise me convaincre que cette idée était super.

« Bonne nuit »


code by bat'phanie

_________________
— L'amour, c'est la fumée qu'exhalent les soupirs, attisé, c'est le feu dans les yeux des amants, contrarié, c'est la mer que viennent grossir leurs larmes.
@shakspeare
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: L'alcool n'a jamais rien résolu... Mais la sobriété non plus ! [Pv Romain]

Revenir en haut Aller en bas
L'alcool n'a jamais rien résolu... Mais la sobriété non plus ! [Pv Romain]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Sujets similaires
-
" 05. Il n'y a rien de plus fort que l'amitié. L'alcool? Non, je ne crois pas vieux! {Iris}
" Heu... J'ai jamais bu de bière, mais pourquoi pas ! [PV Silver]
" Qui ne retente rien n'a jamais rien [12/01 -> Ebène]
" Explication au QG [Terroriste]
" GIULIA → “ L'alcool ne résout rien; l'eau non plus... ”

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HAPPY ENDINGS CHRONICLES :: Storybrooke & le monde sans magie :: La périphérie :: La forêt et le puits à souhaits-
Sauter vers: