Partagez | 
 

 Surmonter le passé ? [Feat Eve Copeland]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


Noa Wild

▻ Messages : 145
▻ Date d'inscription : 28/03/2017
▻ Localisation : Dans la forêt de Storybooke #Hidding

MessageSujet: Surmonter le passé ? [Feat Eve Copeland]   Mer 27 Déc - 19:18

Surmonter le passé ?
Eve & Noa


Depuis mon arrivée et mon adaptation nouvelle à Storybrooke, j’avais entrepris plusieurs choses : la première, retrouver mon aimé et son fils, la seconde, éviter de rencontrer Peter et sa mauvaise humeur, la troisième éviter de retrouver Bleue. Je savais qu’elle était ici, je l’y avait vue, et je dois dire que je n’étais pas prête à l’affronter, même après tout ce temps. Je lui en voulais, beaucoup, plus que beaucoup, je n’arrivais pas à passer outre et même si de l’eau avait coulé sous les ponts, j’avais l’impression d’être la même personne que le jour où j’étais partie de la vallée des fées pour rejoindre mon protéger et finalement m’exiler.

Quelle a été ma surprise lorsque je l’avait revue dans le bureau de Regina ! J’étais restée figée, stoïque, ne sachant pas quoi faire, ni quoi dire, j’étais là, le souffle coupé par la surprise de la revoir ainsi. Pourtant, elle, n’avait pas semblé s’en formalisé, elle m’avait même adressé un petit sourire ! Vous y croyez vous ?! Elle m’avait souris, comme si de rien n’était ! Comme à une vieille amie !
En y repensant, j’avais sans doute raté le coche, l’effet de surprise pour, je ne sais pas, lui dire tout ce que je pense, l’accabler de sa trahison. Je ne sais pas, j’avais déjà pensé à tout un tas de scénarios la concernant. Pourtant je n’arrivais pas à me décider, j’avais peur, j’étais triste, blessée, et je n’étais pas sûre de pouvoir lui pardonner. Elle avait été ma famille, même si nous avions des avis divergents, même si je n’étais pas la plus facile des fées, elle était ma famille, mon espèce et elle m’avait trahie cette fois là.

Malgré toute ma bonne volonté pour l’oublier, elle était à présent bien là dans mes pensées. J’arrosais le magnifique jardin wonderlandien de Rozen, rien que de penser à la jeune femme, je me mis à sourire, elle avait été tout d’abord méfiante puis adorable, allant même jusqu’à me donner un travail, une occupation. Cette adorable bouille rose m’avait offert une porte de sortie, je pouvais ainsi faire autre chose que de broyer du noir face à mon incompétence passée, mais aussi présente. Depuis que j’étais venue dans cette ville, j’avais également fait de belles connaissances, de belles amitiés, comme par exemple avec madame le maire, juliette. Ce n’était pas toujours facile, ni de tout repos, mais peu à peu j’avais retrouvé une certaine stabilité, pourtant mon passé me pesait. D’autant plus maintenant que Bleue me savait en ville. Peut-être le savait-elle depuis longtemps ? Après tout, elle n’avait pas semblé surprise et il était indéniable qu’elle m’avait reconnue….

Je ne sais pas. Je suis perdue. Alors, après le travail, je décidais de marcher. Marcher pour oublier ? Non, marcher pour réfléchir, remettre de l’ordre dans ma tête. Accompagnée de quelques animaux un peu trop soucieux pour moi, je profitais de leur présence, acceptant leurs sentiments, leur douce aide pour comprendre et avancer. Je ne pensais pas trouver la cause de mon trouble alors que j’essayais de mettre de l’ordre, de retrouver un semblant de paix. Peut-être que pour cela nous devions parle et mettre les choses au clair ? Cette situation ne pouvait plus durer… Alors prenant mon courage à deux mains, je l’interpellais : « Bleue... ».

crackle bones
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Eve Copeland

▻ Messages : 176
▻ Date d'inscription : 04/09/2017

MessageSujet: Re: Surmonter le passé ? [Feat Eve Copeland]   Ven 19 Jan - 22:59

Surmonter le passé ?
Eve & Noa



Parfois, il est vrai que les destin vous emmènent à retrouver des personnes que vous croyez disparues de votre vie à tout jamais. jadis, j’avais été très proche d’une jeune fée. Une jeune fée avec un très grand don pour les animaux. Noa. La rouquine adorable. Nous avions toujours des avis divergeants mais au grand jamais je n’aurais imaginé que tout puisse déraper comme ça. Cependant, il y avait eu Anne et William. Le protégé de Noa, je lui avais empêché de le protéger car je ne voulais pas qu’elle y perde la vie mais au final, j’avais fait deux erreurs car je savais que Noa ne me pardonnerait jamais cela.

les années avaient passées, je ne l’avais pas revue. Puis il y avait cette fameuse après-midi où mon regard avait à nouveau croisé le sien. Je lui avais souris car pour tout dire, je ne savais pas quoi faire d’autre. Puis j’étais repartie pour rentrer au Couvent mais maintenant que je la savais ici, il était clair qu’on allait avoir à faire l’une à l’autre à un moment ou un autre et j’espérais que ce moment arrive vite. Aussi, je restais là, assise dans le parc du Couvent, pensive.

Personne n’avait besoin de ma présence pour l’instant alors autant que j’en profite pour me vider l’esprit et penser à d’autres choses non ? Mais encore une fois, le destin me joua un nouveau tour et quelqu’un avait besoin de moi. Une jeune fée que je savais revoir rapidement, une jeune fée que j’avais déçue par le passé et avec qui j’espérais pouvoir me « rabibocher » comme ils disent par ce monde. Lorsque sa voix parvint jusqu’à mes oreilles, je me miniaturisa et ne tarda pas à la trouver avant d’apparaître derrière elle, cachant un léger sourire qui disparu bien vite.

« Bonjour Noa. » m’exprimais-je finalement.

J’espérais qu’elle ne me haisse pas, peut être qu’elle allait simplement me dire qu’elle me détestait pour ce que j’avais fait et qu’elle ne voulait plus jamais me revoir. Dans ce cas là, je la comprendrais mais en même temps, je ressentais le besoin de lui parler, il fallait que je comprenne, que je sache où elle était partie pendant tout ce temps.

« Je… Je suis contente de voir que tu vas bien. je ne savais pas que tu étais à Storybrooke. » expliquais-je « Mais apparemment, il semblerait que tu n’ait pas été amenée avec la malédiction, je me trompe ? »
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Noa Wild

▻ Messages : 145
▻ Date d'inscription : 28/03/2017
▻ Localisation : Dans la forêt de Storybooke #Hidding

MessageSujet: Re: Surmonter le passé ? [Feat Eve Copeland]   Dim 21 Jan - 11:22

@Eve Copeland a écrit:
Surmonter le passé ?
Eve & Noa


Ce n’était pas évident, je le savais bien, mais il était temps. Temps de faire face à mon passé pour mieux avancer dans l’avenir, pour me retrouver moi-même et enfin pouvoir le retrouver Lui, sans tous les tourments de mon passé. Et cela passait par le fait de discuter avec Bleue, une sorte de grande sœur dans la grande famille des fées, une sœur mais aussi une mère, une chef qui ne se laissait pas faire. C’était bien pour cette raison que sa trahison me faisait encore souffrir aujourd’hui, telle une cicatrice qui menaçait à chaque pas de s’ouvrir puis qui finirait par vous tuer. Même si dans un sens j’avais fini par comprendre ce qui c’était passé dans la tête de Bleue, je ne pouvais pas accepter, accepter sa décision, son comportement. Elle m’avait empêchée d’être là, lors du moment le plus important de la vie de mon protégé, de cette famille que j’aimais tendrement. J’aurai dû être présente, j’aurai dû faire quelque chose ou au moins empêcher le drame qui c’était produit sur ce bateau, j’étais responsable et je m’en voulais terriblement.

Ce qui m’avait mal, outre le fait qu’un gentil garçon plein d’amour ce soit fait tuer, était sans doute la « conversation » qui avait suivi le malheur. La douce Anne MacGregor avait payé le prix fort de mon absence, elle m’en voulait et m’en voudrait sans doute encore pendant des siècles et des siècles, dans mes cauchemars les plus horrifiant je la voyais, encore et encore, pleurer mais aussi folle de rage à m’en encontre pour ne pas avoir sauvé son petit garçon, de l’avoir complètement abandonnée. Elle, si pleine de vie, de joie et d’amour, était remplie de haine et de désespoir et je n’avais rien pu faire, je n’avais pas pu l’aider dans cette terrible épreuve. J’avais échoué et pour cela je ne m’en remettrais sans doute jamais… Une part de moi était partie avec le petit William ce soir là.

On aurait pu croire que le temps avait effacé les pleurs, les peines et refermé les blessures du coeur mais ce n’était toujours pas le cas, sans doute à cause de ma décision de partir, partir loin de tout, loin de Bleue et des autres fées, partir pour me faire oublier. Partir pour trouver ma voie et ma véritable raison d’exister. Toutefois, un jour ou l’autre nous devions tous affronter nos démons, pour certains ils étaient pailletés d’or (comme Rumple), pour d’autres ils ressemblaient à une mignonne petite fée. A mon avis, le pire des deux était bien le démon qui ressemblait à quelque chose de mignon, après tout, avec l’autre on sait à quoi s’en tenir, mais avec les plus doux… c’était une autre histoire et ça me faisait peur.

J’appelais alors la fée pour lui faire face, des dizaines d’années après notre conflit ouvert, certaine qu’elle m’entendrait et qu’elle viendrait. J’entendis la voix de Bleue derrière moi, aussi je soufflais un peu avant de me retourner et d’engager ce qui serait sans doute l’une des discutions les plus difficiles de toute ma vie. Je regardais celle qui avait été autrefois de ma famille, tandis qu’elle entama fébrilement la conversation, me disant qu’elle ne savait pas que j’étais à Storybrooke. Chose plutôt normale puisque depuis mon arrivée j’avais tout fait pour éviter de croiser à nouveau Peter Pan et Bleue, seule sa visite impromptue dans le bureau de Regina avait fini par me trahir auprès de cette dernière.

« Comme toujours, tu as bien déduit ma situation. », lui dis-je d’un ton froid, un peu sec, un ton que je ne me connaissais pas. Je ne savais pas comment réagir maintenant qu’elle était en face de moi, j’avais à la fois envie de lui hurler dessus, mais aussi j’avais envie de pleurer. Aussi, j’essayais de contenir toutes mes émotions en gardant cette distance, qui, je l’espérais, lui ferai un peu de mal quand même. « C’est étrange de te retrouver après toutes ces années… malgré tout, j’ai l’impression que rien n’a changé, pourtant la situation n’est plus ce qu’elle était. Je ne te considère plus comme ma chef, plus comme étant de ma famille. Dans une famille on peut tout se pardonner, mais ça...ce que tu as fait...ce que tu m’as empêchée de faire... », je fermais les yeux, me rappelant le doux sourire de William, la joie d’Anne lorsqu’elle était avec son garçon, puis sa colère, sa haine, sa tristesse, puis je regardais Bleue à nouveau, les yeux brillants d’émotions… « Je ne pourrais pas te le pardonner. Je n’ai pas compris à l’époque. Je ne suis pas sûre de pleinement comprendre maintenant et je ne cautionne toujours pas. Cette décision, ce n’était pas à toi de la prendre, pas cette fois, pas pour ça. Tu aurais dû me laisser le choix. », je me tus, j’avais dit une partie de ce qui me pesait depuis si longtemps et maintenant je lui laissais un droit de réponse. Après tout, elle n’était pas là juste pour tout prendre dans la figure, si ? Je gardais le visage fermé, seuls mes yeux et un léger tremblement au niveau de mes mains pouvaient trahir tout le ressentiment que j’avais pour elle, mais tant pis, je faisais déjà l’effort de me contenir, c’était plus que suffisant étant donné la situation.
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Surmonter le passé ? [Feat Eve Copeland]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Surmonter le passé ? [Feat Eve Copeland]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [ Passé ]La bataille du Mont Gundabad
» Le reflet du passé [Terminé]
» Pour l'histoire , que s'est-il passé en 1994 entre le Dr Theodore et Lavalas
» Quelques interventions de Nickie dans un passé ...recent.
» Il est de retour ... Mais que s'est il passé depuis 3ans

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HAPPY ENDINGS CHRONICLES :: Storybrooke & le monde sans magie :: La périphérie :: La forêt et le puits à souhaits-
Sauter vers:  
Nos amours de 2017
On ne vous remerciera jamais assez pour être vous et pour faire vivre ce forum tous les jours avec nous.