HAPPY ENDINGS CHRONICLES
Besoin d'une raison de nous rejoindre ? Cliquez sur lecture et vous verrez !




 

Partagez|

When a dream comes true

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Apple Queen
Apple Queen

avatar
Regina Mills de Locksley
▻ Messages : 4896
▻ Date d'inscription : 15/01/2017
▻ Localisation : The dark castle in the Enchanted Forest

MessageSujet: When a dream comes true Dim 16 Sep - 21:45

When a dream comes true
Robin, Regina, la famille, les amis, tous ceux qui veulent

20 Juillet 2013
Voilà deux mois et demi que Regina et les siens, ainsi que d’autres habitants de Storybrooke, eux aussi désireux de se mettre à l’abri, étaient arrivés dans la Forêt Enchantée. Bien vite, la reine avait retrouvé son palais et avait procédé à quelques travaux d’amélioration. CJ et Henry, qui n’étaient jamais venus dans ce monde avaient pu découvrir ce qu’était un véritable château royal avec des chambres plus grandes que le salon de la maison familiale de Storybrooke.

En deux mois et demi, tout un chacun avait plus ou moins eu le temps de s’adapter à sa nouvelle vie et surtout, Regina avait commencé à organiser ce jour que Robin et elle attendaient avec impatience : leur mariage. Elle portait toujours à son annulaire cette petite bague en brindille que son archer lui avait confectionné pour faire sa demande sans avoir rien prémédité. Cette bague, préservée grâce à la magie, ne l’avait plus quittée. Ils avaient embauché l’ancien joaillier royal pour leur faire des alliances, puis aidés par leurs témoins, la réception fut organisée au mieux. Neïlina avait été d’une grande aide de par ses conseils et Regina étant très fatiguée par sa grossesse, elle faisait entièrement confiance à sa meilleure amie. Les enfants avaient aussi été d’une grande aide. CJ avait participé pour l’aider à choisir les étoffes pour sa robe ainsi que les fleurs du bouquet. Regina était heureuse de partager des moments privilégiés avec sa nouvelle fille. Certes la demoiselle n’avait que quatorze ans quand l’ancienne maire de Storybrooke l’avait adoptée, mais c’était à présent comme si elle avait toujours fait partie de la famille.

Le grand jour était arrivé et même si tout était prêt, un certain stress se faisait ressentir. La belle brune était devant son miroir, rajustant sa coiffure, déplorant que dans ce monde, la technologie soit manquante. Elle aurait tant voulu entendre la voix de Robin. Mais la tradition voulant que les futurs mariés ne se voient pas avant le mariage, elle n’avait d’autre choix que d’envoyer CJ ou Henry avec des petits mots, en attendant qu’on leur donne le feu vert à chacun pour descendre. Regina s’avança jusqu’à son balcon pour regarder en contrebas. Elle pouvait apercevoir les invités qui arrivaient et s’installaient. Elle se doutait bien que la plupart venaient pour Robin, et tout ce qu’elle voulait c’était qu’il soit heureux. Sourire aux lèvres, elle retourna à l’intérieur. Elle commençait à s’impatienter. Elle mourait d’envie de tricher et d’utiliser la magie pour voir Robin dans son miroir. C’était ce qu’elle s’apprêtait à faire, s’asseyant à sa coiffeuse, lorsque le bruit de la porte de son appartement se fit entendre. Elle se tourna alors en direction de l’entrée pour voir de qui il s’agissait.


acidbrain



_________________
 
Christmas won't be that happy this year

Some kids are missing
©️ Miss Pie
Revenir en haut Aller en bas

avatar
CJ Alexanders
▻ Messages : 529
▻ Date d'inscription : 15/03/2017
▻ Localisation : Storybrooke

MessageSujet: Re: When a dream comes true Mar 18 Sep - 17:54

When a dream comes true
Robin, Regina, la famille, les amis, tous ceux qui veulent

20 juillet 2013


Aujourd’hui, c’était le grand jour. CJ était excitée comme une puce. Cela faisait plusieurs mois qu’elle attendait ce moment. Elle aurait préféré que cela se passe à Storybrooke mais à cause des derniers évènements, la famille Mills-Hood avait dû quitter le monde réel pour trouver refuge dans le monde des contes. Cela avait du bizarre à l’adolescente de se retrouver deux mois plus tôt dans un monde semblable à celui de Disney. Le seul bémol, c’était qu’il n’y avait pas de technologie, et donc pas d’internet. Du coup, elle avait dû prendre que le stricte nécessaire pour la Forêt Enchantée. Elle n’avait pas beaucoup d’affaires même si elle avait été gâtée niveau vêtements. Elle récupéra son livre de conte et il y avait des chances pour que Henry ait pris le sien. Quelques petites affaires en plus mais suffisantes dont des photos pour tenir dans son sac à dos. Elle fut émerveillée quand elle vit le palais de sa mère. Un vrai palais de princesse ! Et sa chambre, elle était dix fois plus grande que celle à Storybrooke. Et je ne vous parle pas des belles robes qu’elle avait reçue mais en temps normal, CJ continuait à s’habiller comme d’habitude. Les belles robes, c’était que pour les grandes occasions ! Et comme je vous l’ai dit, aujourd’hui était le grand jour.
La jeune fille portait une magnifique robe couleur rose lilas. Elle avait elle-même choisi le tissu avant qu’une couturière ne fasse la robe suivant les dimensions de la petite. Et en parlant de robe, elle avait même aidé sa mère à choisir les étoffes pour la robe de sa mère en pus de s’être occupée des fleurs du bouquet de la future mariée. Cela lui avait plu de faire ça et en plus, ça lui donnait quelques idées pour son anniversaire qui aura lieu dans un peu moins d’un mois.
Elle s’était levée bien tôt, trop pressée d’être au moment où elle fera son entrée en tant que demoiselle d’honneur. Et puis, sa robe était trop belle. Si elle s’était écoutée, elle aurait dormi en la portant. Elle avait un peu commencé à s’habiller mais elle avait besoin d’aide pour se coiffer. Ce fut Sélène, son auteure préférée et amie qui la coiffa. Elle était trop contente que la jeune femme les ait accompagnés. Il faut dire que celle-ci était un peu en manque d’inspiration mais si elle pouvait les aider contre Frollo, ça serait un plus. Une fois prête, elle salua la belle blonde et partit rejoindre sa mère. Regina devait aussi être en train de se préparer. CJ n’oublia pas de prendre le petit mot que Robin avait passé à la gamine quand elle était venue lui passer le petit mot de Regina. S’il y avait eu la technologie, les deux amoureux auraient pu simplement se téléphoner mais là, c’était plus compliqué. Alors, Henry et sa sœur servaient à tour de rôle de messager pour Regina et Robin. Une fois devant la porte de la chambre de sa mère, l’adolescente toqua avant d’entrer.
- Bonjour maman ! dit-elle d’une voix joyeuse et un sourire aux lèvres. Tu as bien dormi ? Tiens, papa m’a passé un petit mot pour toi !
Oui, en deux mois et depuis que les souvenirs de Robin étaient revenus au fur et à mesure, la petite brune avait enfin pu demander à son père adoptif la permission de l’appeler officiellement « papa ». Elle fit un gros câlin à Regina avant de lui donner le précieux petit mot.

acidbrain


Revenir en haut Aller en bas
http://havchronicles-ouat.forumactif.com/
Mi-femme, mi-thon de générations en générations.
Mi-femme, mi-thon de générations en générations.

avatar
Ariel d'Atlantica
▻ Messages : 1167
▻ Date d'inscription : 18/02/2017
▻ Localisation : Elle fut à Storybrooke, aujourd'hui, elle marche dans les grands couloirs du Palais de Regina et Robin.

MessageSujet: Re: When a dream comes true Mar 18 Sep - 18:09

[quote="Regina Mills"]
When a dream comes true
Robin, Regina, la famille, les amis, tous ceux qui veulent

20 Juillet 2013
Voilà presque trois mois que nous étions revenus dans la Forêt Enchantée, j’étais revenue avec Eric mais il avait profité de notre retour pour partir quelques jours. On était de retour, il avait besoin de reprendre en main son royaume et je le comprenais totalement. Le rassurant, je lui avoua simplement que je partirais voir mon père, je voulais être certaine qu’il aille bien et je voulais lui annoncer la naissance future de ma fille. Après avoir passé pas mal de temps sous l’océan, je m’étais simplement rendue compte que le mariage de Regina et Robin des Bois approchait à grand pas et je me devais d’y aller, j’étais invitée et puis, je voulais offrir quelque chose à Regina. Après tout, elle m’avait offert le moyen d’être ‘humaine’ a Storybrooke et de ne plus avoir peur de cacher ma nageoire de sirène.

Par chance, la magie de mon père me permit de protéger mon enfant à venir et que je devienne sirène ou que je reprenne forme humaine ne dérangea pas le développement du foetus qui commençait doucement à prendre de la place. Nageant au fond des flots, je me rendis dans ma caverne aux merveilles et mis la main sur le coffret que j’avais caché il y a pas mal de temps maintenant. Par chance, ce qui se trouvait à l’intérieur n’avait pas pris de marques du temps, peut-être parce que cet objet appartenait jadis à une ancienne amie à moi. Une poisson rêve qui m’avait donné ce bracelet fin, de couleur océan. Un porte bonheur et je savais pertinemment à qui l’offrir.

Le rangeant dans mon sac bandoulière, je remonte à la surface avant de reprendre forme humaine en remettant le bracelet à mon poignet et de me rendre dans mes appartements pour pouvoir me changer. C’est vêtue d’une jolie robe rouge assez simple qui mettait joliment mon petit ventre en valeur et chaussée d’une paire de chaussures à talons de la même couleur que je descends jusqu’à la grande cour pour prendre le carrosse pour m’amener jusqu’au château de Regina. Le voyage me parut fort court lorsque la porte s’ouvrit mais ce fut tout sourire que je descendis les petites marches avant de suivre les invités à l’intérieur. Croisant Henry, je lui demande où se trouve les appartements de sa mère et le remercie avant de m’y rendre. Frappant à la porte, j’attends qu’elle m’autorise à entrer et entre finalement avant de sourire en voyant Regina.

« Regina, cette robe est magnifique. Je peux entrer ? Bonjour CJ ! » dis-je avec un sourire.

Elle m’y autorise. Je m’avance et lui souris avant de fouiller dans le petit sac que j’avais avec moi et sort le coffret avant de lui tendre.

« je ne vous embêterais pas longtemps. Je voulais juste vous offrir cela. C’est un porte bonheur, je voulais vous en faire cadeau pour votre mariage et également pour vous remercier de m’avoir aidée la dernière fois. »

Je lui souris une nouvelle fois.

« Voilà, je ne vais pas vous embêter plus longtemps. »


acidbrain



_________________
Il y a des hivers qui ne méritent pas le printemps.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Stunning in every way
Stunning in every way

avatar
Robin de Locksley
▻ Messages : 1618
▻ Date d'inscription : 15/01/2017
▻ Localisation : Précédemment aux enfers, dans le Tartare. Il se trouve à présent à NY

MessageSujet: Re: When a dream comes true Jeu 20 Sep - 13:37

When a dream comes true
Robin, Regina, la famille, les amis, tous ceux qui veulent

20 Juillet 2013

Deux mois, cela faisait deux mois qu'ils avaient, aussi nombreux soient-ils, quittés un Storybrooke en plein chaos. Ils ne pouvaient faire autrement, l'on pouvait y voir une excuse somme toute banale, mais il n'en était rien. L'attaque surprise de Frollo et de ses sbires n'eut pu être contrée, une constatation d'autant plus amère pour Robin lorsqu'il recouvra la mémoire et qu'il découvrit bien malgré lui que son ennemi de toujours avait fomenté cette vile attaque. Étant futur père et responsable d'une petite tribu, il ne pouvait dès lors se résoudre une fois n'est pas coutume à jouer les héros. Il l'avait promis à sa dulcinée, qui avait assez souffert, inutile d'en rajouter. Et puis à présent, ils avaient un mariage à célébrer ainsi qu'un nouveau départ. Robin avait donc accepté de suivre sa promise jusque dans la Forêt enchantée avec une poignée de Storybrookiens désireux eux aussi d'échapper à la révolte du tas de merde purulente que Robin ne désespérait pas de l'écraser lorsque l'occasion se présentera à nouveau, mais pour l'heure, il s'octroyait une belle parenthèse pleine de bonheur à venir, car en plus du mariage, il y avait également la naissance des jumeaux à préparer. Une perspective qui excitait le petit Roland, ravi de ne plus être le plus petit de la tribu et Robin n'en doutait pas, ce rôle, il le jouerait à merveille et il serait bien accompagné pour le faire. Et c'est bien d'accompagnement qu'il est question à présent. Robin, dans ses quartiers, pourvu de ses plus beaux atours soufflait en se regardant dans le miroir. Il était stressé et excité à la fois, c'était le grand jour. Celui du possible, celui de l'amour et de la seconde chance. L'archer n'en demeurait pas moins stressé et attendait la présence de ses plus fidèles compagnons la plupart étant déjà présent lors de son union avec lady Marianne.

Henry, chargé de porter les anneaux, fit alors son entrée, obligeant les Merry-men à sortir pour les laisser seul à seul quelques instants. Le jeune homme était élégamment vêtu et semblait délesté de la moindre pression comparé à Robin. « - Je ne sais pas quoi dire » commença l'archer. Henry lui sourit lui faisant savoir que le temps des grands discours n'était pas encore arrivé tout en ajoutant avec bienveillance « Je suis content que vous vous soyez trouvé. Tu la rends meilleure chaque jour et tu permets aux autres de la voir telle qu'elle est vraiment. Je ne te remercierai jamais assez pour tout ça Robin. » Hésitant l'espace d'un instant, le jeune Henry céda finalement à l'appel de l'étreinte et prit celui qui serait sous peu son beau-père, dans ses bras. « - C'est cool d'avoir Robin des bois comme beau-père hein ? » ajouta l'archer en se séparant de l'adolescent qui acquiesça
« - Je t'apprendrais le tir à l'arc ! »
« Maman sera moyennement pour ! »
« - Je sais négocier »
« Je ne risque pas de m'ennuyer avec toi et grand-père David ! » Ils échangèrent un sourire complice avant que Petit-Jean et Roland ne fassent leur entrée. Henry s'éclipsa alors tandis que le petit Roland se rua sur son père pour lui sauter dans les bras. « - Mais tu es tout beau dis-donc. Je doute que cela soit l'œuvre de Petit Jean » Il bougonna comme à son habitude avant de confesser l'aide d'Aeline, cette sœur que Robin venait de se découvrir et avec laquelle il attendait avec impatience de tisser un véritable lien. D'ailleurs, elle ne devait plus tarder d'après les dires du plus fidèle compagnon de l'archer, quelque peu mal à l'aise dans ses beaux atours.

acidbrain



_________________
Merry christmas
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Jack Frost
▻ Messages : 383
▻ Date d'inscription : 03/08/2018
▻ Localisation : Storybrooke

MessageSujet: Re: When a dream comes true Jeu 20 Sep - 18:48

.
Revenir en haut Aller en bas
Exquise tentation
Exquise tentation

avatar
Neïlina A. Kramers
▻ Messages : 508
▻ Date d'inscription : 21/01/2017

MessageSujet: Re: When a dream comes true Sam 22 Sep - 11:08

When a dream comes true
Robin, Regina, la famille, les amis, tous ceux qui veulent

20 Juillet 2013
N’était-ce pas un comble que je me sois retrouvée à organiser le mariage de ma meilleure amie enceinte jusqu’au cou pendant deux mois ? Moi qui avais renoncé à cette mascarade que représentait l’amour, j’allais être le témoin de l’amour migraineux de Regina et Robin. Depuis qu’il était revenu d’entre les morts et qu’il avait retrouvé la mémoire leur idylle était reparti de plus belle. J’aurais sans doute dû y croire. Croire que l’amour et cette histoire de fin heureuse était possible. Cependant j’en étais incapable et Médusa était du même avis que moi. Les fins heureuses ce n’était pas fait pour nous ou du moins pas du sens où le commun des mortels l’entendait. Pour faire plaisir à Regina et CJ, j’avais fait semblant de me montrer convaincu par cette histoire, mais au plus profond de moi je n’y croyais qu’à moitié. Ces histoires de fins heureuses n’étaient pas permises pour les gens ayant fait du mal autour d’eux.

Frollo ayant pris le pouvoir sur la ville, Regina avait désiré que son mariage se fasse dans notre monde originel. Une idée qui ne m’avait pas le moins du monde emballé, elle voulait organiser la résistance pour reprendre la ville pour laquelle elle avait sacrifié son père. Une partie de moi pouvait la comprendre, mais dans ce combat je ne l’accompagnerais pas. Elle avait sa famille, son mariage, sa ville mais moi mon bébé, c’était mon club de striptease. Le libertease je ne pouvais le laisser seul trop longtemps en sachant que Frollo commandait la ville et que s’il apprenait que sa fille dansait pour mon compte il n’hésiterait pas à le réduire en cendre. C’était donc acté : je ne resterais dans la forêt interdite que le temps de son mariage. Pour l’occasion Regina avait demandé à Juliette un haricot magique supplémentaire pour que je puisse faire mon retour sans encontre. Naturellement j’étais persuadée qu’elle n’avait pas dit que c’était pour moi sinon elle ne l’aurait jamais obtenu. Rejoignant ma meilleure amie vêtue d’une robe écrue et rose j’ajoutais :

« Je te défends d’user de la magie, tu vas suivre le protocole »

Lui souriant je posais un baiser sur sa joue :

« Tu es magnifique »

CJ nous rejoignais et je lui souriais avec amour :

« Salut ma belle ! »

Elle annonça avoir un mot de Robin pour Regina et je retenais un soupir avant de voir Ariel arriver pour demander l’autorisation d’entrer.

acidbrain



_________________
Flare Guns
IN MY HEAD
TELL ME NOT TO CALL YOU THIS LATE

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Aeline Axley
▻ Messages : 303
▻ Date d'inscription : 04/08/2017
▻ Localisation : Storybrooke

MessageSujet: Re: When a dream comes true Sam 22 Sep - 14:01

When a dream comes true
Robin, Regina, la famille, les amis, tous ceux qui veulent

J'avais l'impression d'être déguisée. Pourtant, lorsque mon regard avait accroché mon reflet dans la glace, c'était bien un visage familier que j'avais croisé. Familier, mais différent.
J'avais dû prendre mon mal en patience pour rester immobile tandis que la torture préparation avançait. Naturellement, si cela n'avait tenu qu'à moi, j'aurais pris un bon bain, mis une jolie tenue, attaché mes cheveux, et s'aurait été suffisant. Mais non, ce jour était différent des autres et je me devais bien de me plier un peu en quatre pour faire plaisir aux mariés.
Après tout, l'un d'eux est mon frère jumeau...
Je n'aurais pas fait tous ces efforts pour n'importe qui. Me laisser peindre le peau avec ce qui me semblait être quinze couches de produits divers et variés, passe encore. Ecouter les commentaires sur les "rituels de beauté" qui correspondraient à ma peau, c'était déjà moins simple. Consentir à ce que quelqu'un touche à mes cheveux, pénible, mais faisable après une mise en garde limpide sur ce que j'infligerais s'ils étaient abîmés par l'opération.
Le pire, c'était le caquetage incessant de mes voisines de torture préparation.
Rien n'y faisait, j'avais vraiment du mal avec une trop forte concentration de femmes au même endroit. Je ne me sentais jamais à ma place et je peinais à trouver quoi dire. Les conversations sur les bébés, les époux, les hommes et toutes les banalités que s'échangent les femmes quand elles sont rassemblées, ça me dépasse. J'ai du mal à m'intégrer au groupe et, quand je me force à finalement parler, je ne dis pas ce qu'il faut.
Après, pour être honnête, je dois bien avouer qu'il m'arrive de savoir parfaitement ce que je dis et de savourer comme un mets précieux les visages choqués.

_ Bon, c'est fini ? Il va falloir une pelle pour retrouver ma peau !

On m'avait libéré de bonne grâce, confirmant que mon attitude inquiétait légèrement mes voisines, bien que personne n'ait rien formulé.
Libérée de mes obligations, j'avais un moment erré dans les allées mais je me sentais à la fois inutile et déplacée dans ce décor que d'aucuns décriraient comme superbe. N'ayant rien à faire dans ce manège savamment coordonné, je décidais de rejoindre mon frère. Quelques regards appuyés me firent douter d'en avoir vraiment le droit, mais je le fis quand même. Après tout, je n'étais pas la mariée, il pouvait bien me voir, non ?
Comme je m'en étais douté, PetitJean était déjà présent et il n'était pas le seul. Sur le pas de la porte, je restais aussi figée que les hommes et garçons en face de moi.

_ Je dérange ? lançais-je avant d'expliquer ma présence. Je suis désolée, mais trop de bonnes femmes au même endroit, ça me donne des envies qui n'ont pas vraiment leur place dans un mariage.

Gênée, je vis les yeux rester braqués sur moi d'une manière un peu trop prononcée. Je savais bien que j'aurais dû choisir une autre tenue !

_ Je vous préviens, j'ai pas pu caser mon épée là-dedans, mais le premier qui rigole se prend mon poing. Toi aussi Robin, je peux viser là où ça ne se verra pas...

Gracieuse et délicate, comme toujours.





acidbrain


[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Apple Queen
Apple Queen

avatar
Regina Mills de Locksley
▻ Messages : 4896
▻ Date d'inscription : 15/01/2017
▻ Localisation : The dark castle in the Enchanted Forest

MessageSujet: Re: When a dream comes true Jeu 27 Sep - 18:45

When a dream comes true
Robin, Regina, la famille, les amis, tous ceux qui veulent

20 Juillet 2013

Le bruit de la porte qui s’ouvrait et la voix de Neïlina arrêtèrent le geste de Regina qui s’apprêtait, mais personne ne pourrait le prouver, à faire apparaître le reflet de son aimé dans le miroir. Elle lança un regard espiègle à sa meilleure amie qui ne la connaissait que trop bien.

- Il y avait une poussière sur ce miroir… Et personne ne saurait être plus magnifique que toi.


Puis elle se tourna vers CJ.

- Comme tu es belle, ma princesse ! lança-t-elle en regardant approcher l’adolescente qui arborait une robe aux teintes claires qui lui allait à ravir.

Sa fille lui tendit alors un billet que Robin avait écrit, répondant au sien. La reine s’empressa de le dérouler et le parcourut du regard. Même dans ses écrits, l’archer était des plus attentionnés. Regina ne pouvait s’empêcher de sourire. Elle prit un morceau de parchemin et sa plume qu’elle trempa dans son encrier et à son tour, rédigea un bref petit mot pour son âme-sœur.

«  Tu me manques encore plus à chaque seconde qui passe et... »

Un coup de l’un des bébés la surprit, faisant faire un trait maladroit sur le parchemin. Regina posa sa main libre sur son ventre avec un petit sourire attendri avant de reprendre.

« … et cette rature est le fait de l’un de tes enfants. Je crois que tu leur manques aussi. A tout à l’heure, amour. Je t’aime. »

Elle envoya un peu de gros sel sur le papier pour absorber l’encre superflue et le roula pour le tendre à CJ.

- Quand tu y retourneras, tu pourras le lui donner ?

Avant qu’elle n’ait pu ajouter quoi que ce soit, on toqua à la porte. C’était Ariel. La reine lui sourit et hocha la tête lorsqu’elle demanda à entrer, tandis que CJ filait à son tour.

- Bonjour Ariel. Merci d’être venue, c’est vraiment très gentil.

La sirène lui tendit alors un coffret qui était un présent qu’elle lui faisait pour son mariage. Regina fut touchée par cette attention.

- Comme c’est gentil, merci beaucoup.

Curieuse, elle ouvrit le coffret et y découvrit un bracelet d’une finesse et d’une élégance rare.

- Il est magnifique.

Et d’après les dires d’Ariel, il s’agissait d’un porte-bonheur. On n’en avait jamais assez par les temps qui couraient.

- Je suis très touchée. Puisque c’est ton présent, je vais le porter immédiatement.

Elle tendit le bracelet à Neïlina pour qu’elle l’aide à l’attacher à son poignet, puis elle plongea son regard dans celui de son amie d’enfance.

- Je ne te remercierai jamais assez pour ton aide, Neïli.

Regina se leva et serra son amie dans ses bras avec tendresse et précaution pour ne pas abîmer leurs coiffures respectives. Un second coup de pied de bébé se fit sentir, Neïlina put à son tour en faire les frais, ce qui fit rire Regina.

- Je suis sure que la petite adore déjà sa marraine.

En bas, la musique commençait à jouer.

- Enfin, on va pouvoir descendre ! Où est Durnik ? demanda-t-elle quelque peu inquiète tout en se tournant vers la coiffeuse pour y prendre sa couronne et la tendre à Neïlina pour qu’elle l’aide à la placer.

N’ayant plus de père, Regina avait désigné son meilleur ami et second témoin pour la conduire à l’autel.


acidbrain



_________________
 
Christmas won't be that happy this year

Some kids are missing
©️ Miss Pie
Revenir en haut Aller en bas
Stunning in every way
Stunning in every way

avatar
Robin de Locksley
▻ Messages : 1618
▻ Date d'inscription : 15/01/2017
▻ Localisation : Précédemment aux enfers, dans le Tartare. Il se trouve à présent à NY

MessageSujet: Re: When a dream comes true Ven 28 Sep - 12:43

When a dream comes true
Robin, Regina, la famille, les amis, tous ceux qui veulent


20 Juillet 2013.
Forêt enchantée
La fenêtre partiellement ouverte, laissait entrer à l'intérieur de la pièce, un léger vent frais qui faisait du bien à qui prenait le temps de le savourer. Chacun leur tour, les Merry-men passaient rendre visite à leur leader pour l'affubler de leurs meilleurs vœux et lui offrir un présent. Vint enfin le tour de Petit Jean accompagné de Roland et secondé de peu par une Aeline difficilement à l'aise dans son accoutrement qui lui allait pourtant à merveille. « - Entre ! » lança Robin en lui faisant signe de les rejoindre « - Et où vas-tu donc chercher que tu me déranges ? Je te signale, aux dernières nouvelles que tu es ma sœur, ta présence est donc plus que souhaitable très chère et à ce que je vois, on ne t'as pas raté ! » Commençant à la connaître et à mieux l'apprivoiser, l'archer pouvait se permettre ce genre de boutade et puis ça le détendait un peu, car s'il tâchait de ne rien laisser paraître, il n'en demeurait pas moins légèrement tendu, comme la toute première fois, si ce n'est même plus. « - Je suis ravi que tu aies résisté à l'envie de faire voler l'une des charmantes demoiselles en charge de ta préparation. » Et le moins que l'on puisse dire c'est que le résultat en valait le coup, ainsi vêtue Aeline semblait pourvu d'une grâce jusque-là insoupçonnable et ce n'est pas le regard de Petit Jean et celui de Roland, braqué sur elle qui témoignerait du contraire. Cependant, chassez le naturel et il revient vite au galop, Robin ne put toutefois s'empêcher de rire à gorge déployée suite aux menaces à peine voilées de sa sœur. « - Je ne demande pas tant d'honneur. Aeline tu es sublime et j'apprécie ton effort. Petit Jean aussi apprécie. N'est-ce pas ? » Son regard se posa sur son fidèle bras droit qui acquiesça maladroitement et bafouilla légèrement avant de reprendre contenance. Quelques notes de musique se firent alors entendre au loin, annonçant la marche nuptiale à venir. Robin réajusta son col et se regarda une dernière fois dans le miroir. Roland s'approcha alors de son père qui s'abaissa légèrement pour être à sa hauteur.

«  Maintenant, on sera comme une vraie famille ? »

« - Oui mon grand, encore plus et bientôt, tu auras un tout nouveau rôle à jouer. »

« Je serais un super grand-frère ! »

« - Je n'en doute pas une seule seconde » Robin lui sourit avant de réajuster le col de son petit costume, qui pour dire vrai, n'était plus si petit. Roland avait grandi et se délestait peu à peu des attributs du petit garçon pour migrer vers l'adolescence. Un constat qui touchait Robin, qui avait comme l'impression d'avoir raté tant de choses. Il serra donc son fils fort dans ses bras avant de se redresser pour faire face à Petit Jean et Aeline « On y va Roland ! » lança le fier gaillard en entrainant le petit Merry Man, laissant ainsi les deux jumeaux seul à seule. « - Je sais que beaucoup de personnes ici présente, ne cautionne pas ce mariage, mais je crois, que pour la première fois de ma vie, je me sens exactement à ma place, là où je devrais être et enfin complet » Il tendit alors le bras à sa jumelle « - J'espère que toi aussi tu le ressens petite sœur. » Il fouilla ensuite dans sa poche et en ressortit le fameux médaillon tant convoité par Aeline avant que la révélation ne soit faite. « - Tiens ! Il est pour toi maintenant ! » Il le lui tendit enfin « - Le parfait timing ! » Ils quittèrent donc la salle et regagnèrent le lieu où se trouvait tous les invités. Robin leur sourit, accompagné par Aeline et ainsi accolés l'un à l'autre la gémellité semblait plus que flagrante. Ils retrouvèrent Roland, Petit Jean et les autres témoins près de l'autel. Robin s'assura d'avoir sur lui, son petit bout de papier sur lequel il avait écrit un discours. Le stress montait à mesure du temps passé en ces lieux et des regards braqués sur lui. L'archer prit de ce fait une grande inspiration, d'ici quelques minutes la mariée ferait son entrée…
acidbrain



_________________
Merry christmas
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Emma Swan
▻ Messages : 1115
▻ Date d'inscription : 08/06/2018
▻ Localisation : ici et là.

MessageSujet: Re: When a dream comes true Ven 28 Sep - 22:11



when a dream comes true.

Le reflet était ironique, esquissait cette silhouette qui ne lui ressemblait. La crinière dorée s'écoulait en une cascade légèrement bouclée sur ses épaules, robe nacrée qui exhalait cette féminité plus renfermée dans sa tenue habituelle. La veste carmine, le jean foncé et les bottines n'étaient plus qu'un mythe face à l'élégance dont elle faisait preuve. Elle glissait ses paumes sur le tissu, lissant les quelques plis qui y résidaient, une légère moue dépitée affichée sur sa bouche mutine, car Emma n'était habituée à ce style, qu'il soit vestimentaire ou celle de l'ambiance de ce château qui se préparait pour cet événement qui signerait l'union de Regina et Robin. Chacun semblait avoir retrouver sa place dans le monde des contes, dans cette forêt enchantée à laquelle elle avait appartenu, même si ce n'était l'histoire de quelques minutes, mais elle avait du mal à assimiler cet endroit comme étant sien, tout comme elle ressentait une certaine frustration d'avoir laisser Storybrooke aux mains de Frollo et de sa bande. Certains habitants étaient restés en arrière, subissant ainsi ce nouveau régime totalitaire quand eux avaient fui, elle faisant partie du lot, au vu d'une blessure infligée par un dieu qui n'avait su contrôler l'étendu de ses pouvoirs retrouvés, empêchant ainsi la shérif de protéger la ville, invalidité passagère qui l'avait conduite à courber l'échine et à suivre les autres avec une certaine amertume. Son derme gardait encore certaines cicatrices de cette rencontre tumultueuse, doigts qui les effleuraient à travers le tissu, un soupir s'évadant de cette bouche à l'inférieure malmenée par ses ivoires. Emma se détournait du miroir, consciente qu'elle avait prise du retard, mais l'envie n'était réellement présente de se rendre à ce genre de cérémonie. Elle n'entretenait que des relations plus ou moins cordiales avec la mariée et si elle éprouvait une profonde sympathie pour Robin, ils n'étaient particulièrement proches, heureuse pour eux, sans plus de frivolités. Elle soupirait, à nouveau, doigts qui glissaient sur la porte boisée, consciente qu'elle ne pouvait repousser l'instant éternellement et qu'elle devrait se mêler à la foule et peut-être en profiterait-elle pour garder un oeil sur cette dernière.

Les visages étaient souriants, les conversations emplissaient la somptueuse salle où devait se dérouler le mariage. Elle apercevait quelques traits familiers, sourires en coin et signes de tête se dirigeaient envers certaines salutations à son encontre. Elle se sentait mal à l'aise et ce malgré que ce n'était la première fois qu'elle s'invitait dans cet autre monde, mais elle n'avait jamais du s'intégrer à ce genre de festivités. L'émeraude coulait vers ce qui ressemblait à un bar, mais ce n'étaient les verres en étain qui attiraient son regard mais bien une ombre familière, à la chevelure fantomatique et aux yeux hivernales et tranchants. Elle arquait un sourcil et l'instinct de la shérif prônait sur celui de la princesse qui n'était qu'utopique. Elle se glissait parmi les convives jusqu'à rejoindre celui qu'elle avait empêché de commettre un acte abominable sous l'effet d'une rage sombre dont elle n'avait saisie les diverses raisons. Les doigts se saisissaient du verre de l'esprit, subtilisant ainsi ce dernier qu'elle portait à ses lèvres pour boire une gorgée du nectar légèrement alcoolisé. « J'espère que tu comptes rester tranquille. » Le jade se posait sur le visage pâle qui était à ses côtés, air qui sous entendait qu'essayer d'empêcher ce mariage ou d'y nuire n'était une possibilité, même si une partie d'elle-même, la plus sombre et la plus insoupçonnée, ne comprenait ce destin qui semblait se moquer d'un passé qui restait une blessure gravée dans sa chair. « Je t'ai à l'oeil Frost. » Murmure à son encontre, buvant à nouveau à son verre, sans songer à lui rendre, certaine qu'il n'avait de toute façon pas l'âge pour ce genre de breuvage. D'apparence, il semblait plus âgé que Henry mais ses traits restaient juvéniles et son instinct lui soufflait qu'il devait être en dessous de la vingtaine. Apparence trompeuse qu'en en réalité l'esprit avait vu les siècles défilés devant ses obsidiennes aux multiples nuances azurées. Un regard  appuyé à son encontre et Emma fut tirée de sa surveillance le temps de quelques secondes par quelques acclamations, annonçant ainsi l'arrivé du futur marié. Les convives se rassemblaient, mais elle restait à l'écart, coulant un simple regard vers l'allée où l'ancienne reine se dirigerait sous peu, laissant le verre tourné entre ses doigts fins.

© ZUGZANG

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Jack Frost
▻ Messages : 383
▻ Date d'inscription : 03/08/2018
▻ Localisation : Storybrooke

MessageSujet: Re: When a dream comes true Dim 30 Sep - 18:40

.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
David Nolan
▻ Messages : 16
▻ Date d'inscription : 13/09/2018
▻ Localisation : Storybrooke

MessageSujet: Re: When a dream comes true Lun 1 Oct - 2:43

When a dream comes true

Juillet 2013

Le mariage de Regina. Nous étions de retour chez nous après une si longue absence. Bien des choses avaient changé, mais au fond de moi, je restais de marbre. J’avais repris ma place avec ma femme comme si de rien n’était, mais je restais pensif. C’était calme, beaucoup trop calme et j’avais horreur de ça. Il allait se produire quelque chose mais pour le moment c’était le mariage à cette vipère manipulatrice avec Locksley.

Je me préparais tranquille dans notre chambre, celle que je partageais avec Blanche. J’avais une boule dans l’estomac. Une boule non pas de bonheur, mais de haine et de mépris. Le jour de mon mariage Regina avait osé venir et assombrir cette somptueuse journée et voilà que j’étais dans l’obligation de venir à SON jour heureux comme invité sans rien dire. C’est parce que Blanche m’avait convaincu, car je ne voulais absolument pas venir. Elle avait réussi avec son petit sourire et son air à attendrir mon âme pour que je vienne. Je poussais un long soupir en terminant de me vêtir. Emma serait sans doute présente, se qui me faisait sourire. J’adorais voir ma grande fille ici. C’était réellement sa place. Après tout, elle était une princesse. J’enfilais mes bottes après m’être assis sur le lit. Seigneur, j’avais l’impression de mourir intérieurement, je devais me faire violence. Comme Blanche faisait-elle pour endurer ce genre de sentiment et continuer de sourire. Je restais silencieux en terminant de me préparer. J’eus cependant un petit sourire en coin. S’il y avait des pommes au buffet Blanche aurait une tête impossible à oublier.

J’effaçais mon sourire durant tout le temps de notre déplacement vers la salle de réception. Je regardais à l’extérieur avec une envie intense de prendre les jambes à mon coup. J’espérais que le bar serait florissant je n’avais aucunement envie de rester sobre aujourd’hui. Je jetais un œil à ma splendide femme et je lui prenais la main avec délicatesse avant de faire notre entrée dans la salle. Je portais cette dernière à mes lèvres et déposais un baiser des plus délicats sur celle-ci. Mon regard se plongea dans le sien. J’étais mélancolique et un brin nostalgique aujourd’hui.

- Tu te souviens … ce moment où elle est entrée durant notre cérémonie … Je n’arrive aucunement à me l’enlever de la mémoire … Je la vois encore avec sa robe noire détruire notre jour heureux et maintenant je dois me taire et assister au siens … Elle a détruit chacun de nos moments importants … Ensuite ce fut la naissance d’Emma … Je … Je t’aime Blanche.

Mes propos étaient légèrement décousu, mais je savais que Blanche comprendrait. J’avais perdu l’habitude de l’appeler Mary Margaret. Ici, elle était Blanche, ma Blanche, si belle et si parfaite. Je la regardais en souriant un peu.

- Tu es parfaite mon amour.

.

Codage by LaxyDunbar
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Mary Margaret Blanchard
▻ Messages : 33
▻ Date d'inscription : 15/08/2018
▻ Localisation : Storybrooke

MessageSujet: Re: When a dream comes true Lun 1 Oct - 15:45






When a dream comes true.


Juillet 2013

Un peu plus de deux mois ont passé depuis notre retour. Je me sentais bien, enfin chez moi entourée de ceux que j’aimais. Emma semblait s’acclimater comme elle pouvait. J’étais parfaitement consciente que ce changement devait être intense pour elle, qui n’avait vécue sur ces terres. Je passais mon temps libre dans ces bois que je connaissais par cœur, passant ma main sur les écorces dures et respirant l’odeur d’humidité et de mousse verte. J’avais été invité par au mariage de Regina avec David. Ce dernier ne voulait pas y aller, il était catégorique. Moi, je voulais réparer les pots cassés dans la mesure du possible. Je voulais que Regina ait le jour heureux qu’elle méritait. Je me disais qu’avec un peu de chance cet événement retirait la noirceur de son âme, si cela était possible. J’étais trop positive face à la situation.

Je me préparais donc tranquillement, revêtant une robe dans les teintes de dorés. David se préparait également. Il restait dans son coin muet comme une carpe. Il allait craquer je le sentais. J’ignorais comme agir avec lui et c’était bien une première. L’amour de ma vie était dans tous ces états et moi je le forçais à aller à un endroit où il refusait de mettre les pieds. Un événement mondain avec des amis et des ennemis, mais également notre belle grande fille Emma. Je posais le serre-tête en or sur mes cheveux courts bruns foncés en respirant profondément devant la glace. Je poussais même un soupir intense sans m’en rendre vraiment compte. L’ambiance s’alourdissait à mesure que les minutes s’écoulaient, David était de plus en plus s’accader dans ses mouvements et totalement ronchon. Je me doutais vers où allait ses pensées, mais je me refusais à aller dans cette direction…

Le silence fut intense lorsque nous étions en route pour la réception. J’allais pousser la lourde porte lorsque mon homme attrapa ma main avec délicatesse pour y poser un baiser doux et rempli d’amour. Il ouvrait ensuite la bouche pour me déballer ses sentiments et ses pensées de manière totalement anarchique. Je posais ma main sur sa joue pour le calmer. Le souvenir de notre propre mariage : Regina qui était entré pour tout foutre en l’air en quelques paroles. Ce souvenir était certes douloureux pour moi, mais le pire resta lorsque David avait parlé de la naissance d’Emma. Seigneur … Mon bébé que j’avais abandonné pour tous nous sauver. Je ravalais difficilement ma salive avant de parler.

- David … Nous vallons mieux que ça … Nous ne pouvons pas nous permettre de laisser de tels sentiments nous envahir. C’est un jour heureux et nous devons en profiter. Il n’effacera jamais se qui a été fait, mais Emma est désormais avec nous et elle est déjà dans cette salle. Alors profite de ce moment en famille mon amour tu veux bien ?

Je replaçais le col de mon homme en me retenant de pleurer. Les émotions ont quelques choses d’intense et de difficile à gérer par moment. Il me lançait un compliment auquel je ne pouvais que sourire. Je déposais mes lèvres avec douceur sur les siennes.

- Tu es parfait toi aussi et merci d’avoir accepté malgré ce que cet événement te fait ressentir. Allons rejoindre Emma.

Je lâchais David avec douceur pour pousser la porte. Il y avait énormément de personne dans cette salle. Je reconnaissais cependant ma fille de loin. J’avais un sourire aux lèvres en la voyant. J’allais vers elle, en tenant la main de David pour l’obliger à me suivre. Une fois près d’elle, je touchais sa main avec délicatesse.

- Emma.

J’étais incapable de dire autre chose. Elle était si belle et j’étais si fière. Ma grande fille. Les larmes me montaient aux yeux en la voyant ainsi.

codage par LaxBilly

Revenir en haut Aller en bas
Mi-femme, mi-thon de générations en générations.
Mi-femme, mi-thon de générations en générations.

avatar
Ariel d'Atlantica
▻ Messages : 1167
▻ Date d'inscription : 18/02/2017
▻ Localisation : Elle fut à Storybrooke, aujourd'hui, elle marche dans les grands couloirs du Palais de Regina et Robin.

MessageSujet: Re: When a dream comes true Lun 1 Oct - 17:56

When a dream comes true
Robin, Regina, la famille, les amis, tous ceux qui veulent

Qui pensait qu’un jour, je puisse faire don d’un tel cadeau à l’ancienne méchante reine ? Moi même je n’y aurais pas cru mais voilà, la chose était faite, je me devais de la remercier pour ce qu’elle avait fait, elle m’avait aidée et je me devais de lui rendre la pareille. C’est pourquoi je lui avais fait ce cadeau et puis, j’espérais vraiment ça puisse lui porter chance. Avec qui nous sommes, ce n’était jamais chose facile de se dire que le destin pourrait être clément avec nous. Je souris à Regina lorsqu’elle m’exprima sa gratitude.

« Je suis heureuse qu’il vous plaise, et puis ça vous fait quelque chose de bleu comme ça. » lui dis-je simplement.

Saluant Neïlina d’un signe de tête, je me décide finalement à prendre congés des trois jeunes femmes. Saluant Regina, je quitte les appartements de la reine avant de me rendre dans la grande salle où beaucoup de monde se trouvait déjà pour se préparer à la grande cérémonie. Il était étonnant de voir toutes ces personnes présentes. Regina avait laissé son passé de méchante derrière elle et elle avait réussi à changer et toutes les personnes présentes ici prouvaient que ça avait fonctionné. Beaucoup étaient là aussi pour Robin mais ça ne changeait pas le fait que la Reine avait changée et tant mieux pour tout le monde.

M’avançant vers le côté de la mariée, je m’approche d’Emma et salue ses parents.

« Bonjour Emma. »
lui dis-je avec un sourire « Bonjour. » dis-je à l’intention de ses parents.

Ramenant mon regard vers Emma, je reprends finalement la parole après un petit temps de silence.

« J’ai vu Regina, elle semble un petit peu stressée par tout cela mais en tout cas, je suis jalouse de sa robe, elle est vraiment très belle. » m’exprimais-je avant d’ajouter « et ta robe a toi aussi est très belle. » dis-je à la Sauveuse.

La musique se mis en son, annonçant l’arrivée de Robin et très peu de temps après l’arrivée de l’ancienne Méchante Reine. M’avançant vers l’un des bancs, je vains y prendre place pour me reposer un petit peu et souris en apercevant Robin arrivé. En tout cas, j’avais hâte que Regina arrive parce que je n’avais jamais vu une aussi jolie mariée et même moi, je n’avais pas été jolie que Regina le jour de mon mariage.


acidbrain



_________________
Il y a des hivers qui ne méritent pas le printemps.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Mes secrets sont ma seule faiblesse.
Mes secrets sont ma seule faiblesse.

avatar
Eve Copeland
▻ Messages : 290
▻ Date d'inscription : 04/09/2017

MessageSujet: Re: When a dream comes true Lun 1 Oct - 18:15

When a dream comes true
Robin, Regina, la famille, les amis, tous ceux qui veulent

« Mince ! Me voilà en retard ! »

Depuis notre retour dans la forêt enchantée, j’en avais profité pour retrouver un peu ce que nous avions perdu il y a trente ans mais je dois avouer que le royaume des fées me semblaient bien ternes depuis toutes ces années mais je recommençais doucement à y reprendre mes marques. Mais voilà, aujourd’hui, c’était le mariage de Regina et Robin, j’y étais invitée et j’étais déjà en retard. Me regardant une dernière fois dans le miroir, je coiffe l’une de mes mèches de cheveux qui veut en faire qu’à sa manière et respire longuement.

« Bon, c’est mieux que rien. »

Vêtue d’une robe rose que j’apprécie beaucoup, je quitte mes appartements en ayant pris ma taille de lilliputienne avant de voler jusqu’au royaume de Regina qui par chance n’était pas loin du notre et une fois les deux pieds sur le sol, je reprends forme humaine. Soufflant pour faire s’envoler l’une de mes mèches de cheveux, je m’avance donc en compagnie des autres jusque dans la grande salle. La musique commençait juste à faire du son, par chance, je n’étais pas trop en retard et…je dois avouer que j’aurais été mal vu d’être en retard au mariage de Regina, elle m’en aurait très certainement voulu, ça c’était plus que clair.

Mais me voilà et heureuse. Poussant la lourde porte en bois, j’entre à l’intérieur et me faufile vers un endroit tranquille avant de voir Robin entrer dans la salle. Applaudissant avec le reste de la foule, je ne quitte pas la grande porte en bois des yeux, bientôt l’ancienne méchante reine nous rejoindrais. Il faudrait cependant que je lui parle de ses enfants, il le faudrait mais pas maintenant, non aujourd’hui, elle devais profiter de sa journée, c’était son mariage. La musique résonnait et Robin semblait prêt à accueillir sa future épouse.

Je dois avouer que me trouvais ici ne me serait pas passé dans l’esprit il y a quelques années mais comme quoi tout pouvait changer au fil du temps et c’était le cas de ma relation avec la méchante reine qui s’était grandement améliorée avec le temps et j’en était vraiment contente, je me serais mal vu continuer cette gueguerre entre nos camps respectifs. Puis en plus, c’était quelque chose qui était plus fatiguant qu’autre chose. Les portes s’ouvrent, la nouvelle musique retentie, elle va entrer dans la salle, dans peu de temps…


acidbrain


Revenir en haut Aller en bas

avatar
CJ Alexanders
▻ Messages : 529
▻ Date d'inscription : 15/03/2017
▻ Localisation : Storybrooke

MessageSujet: Re: When a dream comes true Lun 1 Oct - 18:27

When a dream comes true
Robin, Regina, la famille, les amis, tous ceux qui veulent

20 juillet 2013


CJ salua Neilina et Ariel quand celles-ci entrèrent à leur tour dans la chambre de sa mère. Elle les salua une après l’autre. La jeune fille était heureuse pour la sirène qui elle aussi allait avoir un enfant. Contrairement à tout le monde, elle savait déjà d’avance qu’il s’agissait d’une fille qu’Ariel appellerait plus tard Melody. Un très joli nom d’ailleurs. Quand sa mère se tourna vers elle, elle la complimenta pour sa robe. Oui, c’était une très jolie robe et CJ en était très fière. Voyant sa mère jetait un œil au mot de son père, elle eut un petit sourire ravi. Regina fit immédiatement un autre petit mot, entre deux coups de pieds de la part des bébés. Une fois que cela fut fait, elle donna à sa fille le papier, lui demandant de le passer à son père dès qu’elle le verrait.
- C’est comme si c’était déjà fait ! A plus tard maman ! Bisou Neilina. Bisou Ariel.
Elle descendit rejoindre immédiatement son père et ses frères qui étaient déjà dans la grande salle. Elle s’excuse plusieurs fois entre les invités pour parvenir jusqu’à Robin qui était avec les Merrymen et Aeline. Elle passa juste à côté de la famille biologique de Henry.
- Bonjour Emma. Bonjour Monsieur Nolan et Mme Blanchard. Maman arrive bientôt. Je suis trop contente pour elle.
Elle avait encore un peu de mal à les appeler juste David et Blanche. Elle ne leur laissa pas trop le temps lui répondre qu’elle partit vite comme une balle. Elle n’avait pas entendu les propos de Jack, qui était juste derrière eux. D’ailleurs, elle ne l’avait pas remarqué, trop pressée de mener sa mission à bien. En arrivant enfin auprès de l’archer, sa tante et leurs amis, elle ne put s’empêcher de faire un gros câlin à Roland avant de se tourner vers son père.
- Wouah papa, t’es super beau ! (elle lui tendit le mot de Regina) Tiens c’est pour toi afin de patienter un peu. Oh j’adore ta robe Aeline … ou tantine enfin c’est comme tu veux !
A ce moment-là, l’adolescente était une vraie pile électrique. Un Merryman dut lui dire de se calmer un peu sinon, elle ne respirait plus pour le mariage. Mais cela ne calma pas la petite demoiselle. Elle fit un grand sourire à son père et repartir de plus belle pour retrouver cette fois-ci sa mère. Après tout, elle était une de ses demoiselles d’honneur. Elle repassa devant tout le monde, s’excusant à chaque passage avant de filer par la porte par laquelle la mariée ne devrait plus tarder à traverser.


acidbrain


Revenir en haut Aller en bas
http://havchronicles-ouat.forumactif.com/

avatar
Sélène Vandervelde
▻ Messages : 183
▻ Date d'inscription : 12/02/2018
▻ Localisation : Storybrooke

MessageSujet: Re: When a dream comes true Lun 1 Oct - 18:57

When a dream comes true
Robin, Regina, la famille, les amis, tous ceux qui veulent

20 juillet 2013


Sélène ne regretta pas du tout de les avoir accompagnés. Qui ça ? La famille de la petite CJ et une partie des habitants de Storybrooke. Son frère, de son côté, était resté là-bas. Elle n’allait pas pouvoir fêter son anniversaire avec sa propre famille. Dans quatre jours. C’était dans quatre jours. Vingt-deux ans et la voilà dans le monde qui avait toujours bercé son enfance, voire même toute sa vie. Mais aujourd’hui était un autre jour et plus précisément, le mariage de Robin des Bois et de l’ancienne méchante reine. Malheureusement, Sélène n’avait plus aucun souvenir de la soirée en noir et en blanc mais avec les notes qu’elle avait pris dans son carnet, elle s’était persuadée qu’elle n’avait pas rêvé. Si elle avait rêvé, elle n’aurait jamais trouvé quelques idées pour un roman là-bas. D’ailleurs, elle avait commencé depuis peu l’écriture d’un nouveau projet littéraire. L’histoire n’était plus la même et puis, pour ce qui était de l’histoire des habitants du monde des contes envoyés dans le monde réel, elle laissait cette idée à CJ.
S’étant levée tôt, elle s’était habillée d’une magnifique robe bleue (sa couleur préférée) et s’était coiffée d’un chignon assez simple mais ravissant, laissant quelques mèches blondes tomber sur les côtés pour entourer son visage. Puis, elle était allée aider CJ à se coiffer. La petite était vraiment adorable et la jeune écrivaine prenait plaisir. Elle se montra très maternelle avec elle, un peu comme une grande sœur avec sa petite sœur. Lorsque cela fut fait, elle rejoignit la grande salle où devait avoir lieu le mariage. Il y avait déjà pas mal de monde mais la belge se sentit un peu timide à ce moment-là. Elle ne connaissait pas toutes les personnes présentes. C’était pour ça qu’elle chercha désespérément un visage familier. Enfin, elle en trouva non pas un mais deux : Jack et la Shérif Swan. Enfin, elle ne connaissait pas la demoiselle mais l’avait parfois aperçue au Granny’s Dinner. Elle s’avança vers eux. Emma fut un instant interpellée par ses parents mais avant, Sélène avait essayé d’entendre les commentaires de l’esprit de l’hiver à la Sauveuse mais en vain. Elle ne put comprendre ce qu’il lui avait dit. Il fallait reconnaître qu’elle était curieuse de nature. Elle allait dire quelque chose mais le futur marié arriva enfin, avec une petite pile électrique qui passa à côté d’eux. Evidemment, elle reconnut rapidement CJ. Cela se voyait que l’adolescente était heureuse.
- Voilà une petite fille heureuse de voir son papa et sa maman vivre un vrai bonheur. Ce serait dommage que quelqu’un vienne gâcher la joie de cette famille. Ces trois gamins ont l’air si heureux.
Elle ne savait pas pourquoi mais elle avait comme un mauvais pressentiment. Elle était incapable d’en donner la raison.
- En tout cas, vous êtes très élégant Mr Frost.




acidbrain


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Rumpelstiltskin
▻ Messages : 528
▻ Date d'inscription : 22/02/2018
▻ Localisation : Storybrooke

MessageSujet: Re: When a dream comes true Mar 2 Oct - 1:51


Wedding and happy endings?
ft. les convives et les mariés

Journée fort chargée. Rumple avait saisi l'occasion de revenir en ces terres. Pour plusieurs raisons. Il savait qu'il serait vain de tenter de reprendre la ville sans s'y préparer adéquatement. Et qu'il serait plus aisé de faire cela loin des tumultes. Bien qu'il n'ait aucune envie de laisser la ville à Frollo et ses complices. Après tout, ils ont osé touché à la bibliothèque et au puits. Il n'aurait pu y avoir pire affront.

Il avait, en arrivant, troqué ses habits modernes pour son uniforme de sorcier. Il reste le Ténébreux, après tout, et encore plus alors qu'il foule à nouveau le sol de la Forêt Enchantée. Étrange mélange, encore plus prononcé. Ses yeux ont retrouvé une teinte et une allure qui étaient perdues sous la malédiction. Mais il a choisi de conserver une peau plus normale. Pour l'instant. Il profite de la douce caresse du cuir brun et rouge contre sa carne. Les yeux fermés, ayant enfin accompli sa tâche, il disparaît dans un nuage violet. Pupilles atypiques se posant alors sur les convives. Tant de gens venus célébrer cet événements. Tant de gens si niais. Se réjouissant du bonheur de celle ayant détruit leurs vies. Il sourit à demi. S'il se mariait avec Belle, personne ne lui offrirait de tels vœux de bonheur, personne ne se réjouirait pour lui, si ce n'est qu'elle. Pourquoi inviter tout un royaume après avoir travaillé corps et âme pour anéantir le bonheur de tout un chacun? Il se souvient encore si clairement de la première fois où elle a fait appel à lui. Regina, évidemment. Ne sachant même pas prononcer son nom correctement. Pauvre âme désespérée, avide de vengeance après avoir perdu son véritable amour aux mains cruelles de sa mère. Elle avait cherché réponse au mauvais endroit, et il s'était fait un plaisir de l'aider... Parce qu'elle avait le potentiel de jeter le Sort Noir. Il aurait mis un peu plus d'effort dans son travail, s'il avait su qu'elle serait pardonnée si facilement.

Il aurait aimé lui payer une visite. Apparaître près d'elle. Lui demander: « Alors, dearie, tu as enfin ta fin heureuse? » Ricaner, quelque peu. Puis ajouter: « J'espère que tu en profites autant que tu le peux. » Mais Rumple avait accompli sa besogne quelque peu trop tard. Il sentait que Regina n'était pas seule en cet instant. Et il s'agit du genre de moment qui requiert un certain niveau d'intimité. Alors il ne fait que s'imaginer proférer ces menaces. Doux venin qu'il ne souhaite que sentir couler sur sa langue. Peut-être l'occasion se présentera-t-elle après la cérémonie? Il se contente donc d'observer. Sentant peu à peu cette autre version de lui-même enrober son être d'un voile depuis trop longtemps quitté. Il frissonne, ricane presque. Mais l'heure n'a pas encore sonnée. Simple spectateur pour l'instant, recueillant par le fait même nombre d'informations.

© Ellana

_________________
Magic always comes with a price

Parce que oui, râler, ça fait du bien:
 

Publicité affiliée à la Pharmacie Milton inc., gracieuseté du best grandson 100/10:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Durnik De Sendarie
▻ Messages : 427
▻ Date d'inscription : 06/03/2017

MessageSujet: Re: When a dream comes true Mar 2 Oct - 23:04

Je toquais à la porte de Regina. Je savais que j’étais en retard. Enfin, pas vraiment parce que la cérémonie n’avait pas encore commencé mais je n’avais pas pu faire autrement. J’avais enfilé ce costume taillé sur mesure pour l’occasion et j’avais laissé Lucy faire le nœud de cravate. Puis j’avais observé la rousse et je m’étais dit que je voulais vivre avec elle maintenant. Pour toujours et à jamais.

Cependant Lucy ne voulu pas venir au mariage au dernier moment. Elle avait peur de la foule. Je comprenais son choix et je lui promettais de revenir le plus vite possible. Pourtant la jolie rousse s’était préparée et bon dieu que j’aurais voulu l’avoir à mon bras pour la cérémonie. Voilà pourquoi j’étais en retard. Je n’avais pas réussi à convaincre celle que j’aimais de venir avec moi.

Heureusement tous les invités n’étaient pas encore partis et je pus prendre le dernier portail afin de rejoindre la forêt enchantée et d’être à l’heure ou presque à l’heure à la cérémonie.

« Regina. Je vois que tu es prête. »

Je souriais et je m’approchais d’elle pour l’embrasser sur la joue avant de saluer tout le monde.

« Pas trop stressée ? »

Je souriais. Cette journée était la sienne à quoi bon la tourmenter avec mes propres problèmes.

« Excuse moi du retard. J’avais une chose à régler. »

Je souriais bras à Regina prêt à la mener à l’autel quand elle le déciderait. Elle était sublime mais j’avais toujours en tête la superbe robe de Lucy dans la tête. J’avais compris à ce moment là que j’aimais cette femme plus que tout au monde. Pourtant aujourd’hui je ne parlerai pas de cette découverte à ma meilleure amie. J’attendrais son retour à Storybrooke parce que j’allais retourner dans ma nouvelle ville et que je savais qu’elle reviendrait aussi dans cette ville qu’elle aimait au fond d’elle. Je ne pouvais pas laisser Storybrooke aux mains des brigands. Mais ce sujet serait également abordé à un autre moment. Je réajustais ma cravate avant d’attendre le feu vert de Regina.
Revenir en haut Aller en bas
Apple Queen
Apple Queen

avatar
Regina Mills de Locksley
▻ Messages : 4896
▻ Date d'inscription : 15/01/2017
▻ Localisation : The dark castle in the Enchanted Forest

MessageSujet: Re: When a dream comes true Jeu 4 Oct - 17:00

When a dream comes true
Robin, Regina, la famille, les amis, tous ceux qui veulent

20 Juillet 2013
Le bracelet offert par Ariel au poignet, sa couronne sur la tête, Regina était fin prête. Et sur un parfait timing, Durnik arriva. Soulagée, elle alla vers lui pour le serrer dans ses bras.

- Stressée ? Enfin, tu me connais… Le mot est faible, répondit-elle avec un sourire.

Puis elle se détacha un peu plus pour le détailler. Il était très élégant, vraiment.

- Tu es magnifique. J’ai beaucoup de chance de vous avoir, Neïli et toi, dit-elle alors en posant ses yeux tour à tour sur ses deux témoins. Tu n’as pas à t’excuser, et si cette chose est importante, sache que tu peux m’en parler quand tu le voudras, ajouta-t-elle plus discrètement en se penchant vers lui.

Il n’y avait plus qu’à y aller. Ses deux demoiselles d’honneur, CJ et Ivy, étaient sûrement en bas à les attendre.

- Allons-y.

La reine prit le bras de son témoin masculin tout désigné pour l’accompagner jusqu’à l’autel, et tous ensemble, ils quittèrent la chambre royale pour descendre l’escalier monumental qui menait au rez-de-chaussée. La future mariée commençait à regretter l’usage de l’ascenseur, si pratique à Storybrooke. Sept mois de grossesse à porter des jumeaux, ça commençait à être réellement fatigant, et ces escaliers, elle les parcourait un peu trop souvent à son goût.

La musique jouait, ce qui voulait dire que Robin était déjà arrivé. Regina sentait son coeur se serrer, mais c’était positif. Ce jour, elle l’avait tant attendu, elle l’avait rêvé le pensant impossible. Et finalement, ils y étaient. Les grandes portes s’ouvrirent et les demoiselles d’honneur purent la précéder dans l’allée. Il y avait du monde, Regina croisa quelques regards qu’elle connaissait : Mary-Margaret et David ainsi que leur fille Emma qui semblait s’adresser à un jeune homme blond décoloré, tout comme l’écrivaine du monde sans magie qui les avait accompagnés. D’un autre côté, le Ténébreux était là. Où était Belle ? La fée bleue était là aussi, ce qui contrebalançait les forces magiques. Les compagnons de Robin étaient présents, en nombre. Elle aperçut au bout de l’allée son fiancé, ce qui la fit sourire, la rassurant. Il était entouré par sa sœur et ses témoins. Elle le savait, les avis étaient partagés dans l’entourage de son archer à son sujet et elle voulait continuer à leur prouver qu’elle avait changé. En un rien de temps, au rythme de la musique, elle arriva à hauteur de Robin. Il était magnifique. Elle le regarda de la têtes aux pieds avant de se poster en face de lui, émue, délaissant le bras de son meilleur ami, posant sa main droite sur son ventre arrondi à l’intérieur duquel les bébés se manifestaient un peu.

acidbrain



_________________
 
Christmas won't be that happy this year

Some kids are missing
©️ Miss Pie
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: When a dream comes true

Revenir en haut Aller en bas
When a dream comes true
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
" When a dream come true || Edge of Spear
" A dream come true. -Remus D. Lupin-
" ej - I have a dream. I hope it will come true. You are here with me. And I am here with you. I wish that the earth, sea, and sky up above would send me someone to lava.
" Dream of Ewilan
" Hollywood Dream Boulevard

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HAPPY ENDINGS CHRONICLES :: Le monde des contes :: Les Terres de l'Est :: La Forêt Enchantée-
Sauter vers: