AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 N'est pas Christina Cordula qui veut ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

➵Roi des pécores ➵ Voleur au coeur de Lion
➵Roi des pécores ➵ Voleur au coeur de Lion
avatar
Robin de Locksley

▻ Messages : 754
▻ Date d'inscription : 15/01/2017
▻ Localisation : Storybrooke, Maine

MessageSujet: N'est pas Christina Cordula qui veut ?   Lun 13 Mar 2017 - 22:04



N'est pas Christina Cordula qui veut ?
Tu es à côté de la pompe là !
Un jour normal en somme. Le soleil s'est levé et sera appelé à se coucher. On échappe à rien, c'est ainsi. Le vrai danger en somme, c'est la banalisation, l'habitude et justement les mauvaises habitudes. Des plus anodines aux plus conséquentes, des plus mauvaises, au plus incertaines… Chez Robin, il est question de look, une mauvaise habitude découlant d'un manque de connaissances et de ce fait d'une naïve apologie de la médiocrité vestimentaire portée presque à son paroxysme. Mais jusqu'alors personne n'avait pris le temps de le lui faire remarquer. Était-ce de la gentillesse, la peur de le blesser, ou les deux ? Probablement ou alors peut-être que la majorité des bonnes âmes de Storybrooke étaient accaparées par d'autres préoccupations. Tous sauf une certaine personne pourvue d'un tablier et avide de bonnes intentions à l'encontre de ses clients.

Le deuxième rendez-vous avait été programmé, le lieu choisi par Regina le « Hare&Tea » occupait quant à lui toutes les attentions de Robin de Locksley, qui s'était donné pour mission, de venir réserver une petite table pour lui et Madame le Maire. Pas encore familier des lieux, il lui fallut plus de temps que le commun des mortels pour se rendre jusqu'au commerce, fagoté comme à son habitude. Le sourire aux lèvres, car fier de franchir la porte, il s'avança dès lors jusqu'au comptoir attendant l'arrivée d'un serveur et qu'elle ne fut pas sa surprise en découvrant une vieille connaissance, qu'il espérait naïvement ne plus croisé.

« -Toi ? C'est une blague ? Vais-je te croiser à chacun de mes déplacements ? »

_________________

Have you ever met someone that you would change your entire world for? Someone whose eyes you just knew you were born to gaze into...
Revenir en haut Aller en bas

100% dragon ou presque
100% dragon ou presque
avatar
Fa Mushu

▻ Messages : 967
▻ Date d'inscription : 17/01/2017

MessageSujet: Re: N'est pas Christina Cordula qui veut ?   Lun 13 Mar 2017 - 23:00



N'est pas Christina Cordula qui veut ?
Tu es à côté de la pompe là !
Mushu avait du mal à le croire. Lui, le gardien la famille Fa, se retrouvait non seulement privée de la source de sa magie ainsi que de son apparence familière de dragon, mais, en plus, il était obligé de travailler en tant que serveur pour avoir de l'argent et un toit au-dessus de la tête. À son arrivée dans ce monde, on lui avait offert ou prêter des tonnes de choses, et maintenant, on déclarait que pour manger, boire, et avoir des vêtements, il fallait de l'argent ! Comme il n'avait toujours pas récupéré sa perle, l'ancien dragon devait se plier aux règles absurdes de ce monde. Vraiment, comme il était tombé bas ! Oh, il n'avait pas vraiment de quoi se plaindre, Rozen avait une personnalité fascinante et c'était un plaisir de travailler au "Hare&Tea", mais, tout de même... Travailler ! Lui !

Bref, l'Asiatique enchaînait une nouvelle journée de travail. Le boulot était assez simple. Il suffisait d'écouter, de sourire et d'ajouter son grain de sel. Enfantin ! En échange, il pouvait boire autant de thé qu'il voulait, gratuitement, Rozen le logeait en attendant de trouver autre chose ou le miracle qui lui permettrait de rentrer chez lui, et, avec l'argent obtenu, il avait pu agrémenter sa garde-robe précaire d'un ou deux vêtements neufs ainsi qu'un petit kit de couture. C'était un véritable soulagement d'avoir pu se débarrasser des vêtements de secondes mains qu'on lui avait donné à son arrivée !

La journée était relativement calme, ce qui laissait à Mushu le loisir de traînasser derrière le comptoir. Il avait descendu son petit kit de couture et toute son attention était reportée sur un carnet où il réfléchissait à la meilleure manière de modifier les vêtements achetés. La couture l'aidait à chasser ces tracas, alors que, paradoxalement, son ancien métier lui rappelait une époque où il n'était rien, seulement un tailleur ordinaire. Bon, peut-être le meilleur tailleur du pays, mais un humain ordinaire, tout de même, bien loin d'un dragon gardien de famille qu'il était devenu ensuite.

L'ex-dragon ne leva les yeux de son croquis que lorsque le bruit de la porte l'informa qu'un client était entré. Il eut la même mine ahurie que Robin en découvrant le prince des voleurs.

"Oui, moi." Répliqua-t-il. "Je travaille, moi."

Mushu n'était pas en manque de commentaire piquant, notamment sur le fait qu'on ne pouvait pas tous flirter avec l'ancienne méchante reine pour obtenir tout ce qu'on voulait, mais il s'obligea à les garder pour lui. Il n'était pas question que de lui, mais du salon de thé de Rozen. Ce ne serait pas de bon goût d'insulter la clientèle.

"Cette ville est trop petite pour qu'on ne s'y croise pas, je suppose." Conclut-il pour faire taire un futur échange de piques verbales. Il tapa doucement sur le comptoir, comme pour mettre fin au débat. "Bien, en tant que serveur, je me dois d'être poli avec la clientèle. Tu veux quoi ? Savourer un bon thé sur place ? Prendre une collation à emporter ? Tu as de quoi payer, j'espère ?" Demanda-t-il en s'accoudant nonchalamment au comptoir.

Il fallait croire que même le plus pécore des pécores pouvaient apprécier une noble boisson comme le thé. Sans doute.

_________________
My universe will never be the same
I'm glad you came in my life ▵
Revenir en haut Aller en bas

➵Roi des pécores ➵ Voleur au coeur de Lion
➵Roi des pécores ➵ Voleur au coeur de Lion
avatar
Robin de Locksley

▻ Messages : 754
▻ Date d'inscription : 15/01/2017
▻ Localisation : Storybrooke, Maine

MessageSujet: Re: N'est pas Christina Cordula qui veut ?   Mar 14 Mar 2017 - 21:39



N'est pas Christina Cordula qui veut ?
Tu es à côté de la pompe là !
Regina était l'instigatrice du second rendez-vous, ou du moins celle à l'origine du lieu de la rencontre. Ne blâmons pas Robin qui malgré tous ses efforts d'acclimatation, ne parvenait à s'orienter correctement et qui n'avait de ce fait pas encore exploré les commerces en vogue. Le Hare&Tea en faisait partit. Dirigé par Miss Rozen March, ce petit coin de paradis pour les aficionados du thé, était très prisé des jeunes qui se permettaient de ce fait, quelques infidélités au Granny's Diner. Robin ferait donc partie de ce petit groupe. Intrigué comme toujours, il prit le temps d'observer la sympathique devanture de l'établissement. Il était question de thé, une boisson à mille lieux de celle qu'il avait l'habitude de consommer. D'ailleurs, l'ambiance cosy était-elle aussi en parfait décalage avec ses petites habitudes. Mais il en fallait plus pour déstabiliser Robin et puis le simple fait de passer du temps en compagnie de Regina suffisait à amoindrir ses appréhensions. Notre voleur, tout sourire, franchit donc la porte, un sourire qui disparut aussitôt lorsqu'il prit connaissance de l'identité du serveur.

Mâchoires serrées et toujours enclin à une rancœur qui ne pouvait feindre, il s'approcha du comptoir où Mushu avait élu domicile. Le regard sombre, l'ancien voleur ne se priva pas pour lancer les hostilités et comme on ne change pas une équipe qui gagne, celui que l'on nommé jadis « Triste Sir » répondit du tac au tac ce qui déplut à son interlocuteur qui continuait à le regarder avec froideur. « - Je n'apprécie que trop peu ton sous-entendu. Et pour ta gouverne, j'ai un emploi. Enfin bref, j'aimerais réserver une table pour deux et je te prierai de garder tes commentaires pour toi. Alors je peux l'avoir ma table ?

_________________

Have you ever met someone that you would change your entire world for? Someone whose eyes you just knew you were born to gaze into...
Revenir en haut Aller en bas

100% dragon ou presque
100% dragon ou presque
avatar
Fa Mushu

▻ Messages : 967
▻ Date d'inscription : 17/01/2017

MessageSujet: Re: N'est pas Christina Cordula qui veut ?   Mar 14 Mar 2017 - 22:18



N'est pas Christina Cordula qui veut ?
Tu es à côté de la pompe là !

Mushu essayait se plier au code de parfait serveur, qui comprend des sourires et aucune insulte ou sarcasme envers le client. Mais, on pouvait dire que son interlocuteur ne lui rendait pas la tâche facile. Pas du tout facile. Déjà, la présence de Robin dans un salon de thé était une invitation à la moquerie ! L'ex-voleur (il parait, Mushu n'était pas convaincu du côté 'ex' de ce titre) ressemblait à un poisson hors de l'eau dans ce décor. Franchement, se rendait-il compte des efforts fournis pour qu'il se montre aimable ? Toujours aussi ingrat, le pécore.

L'Asiatique essayait de mettre fin à la future joute verbale qui caractérisait chacune de leurs rencontres en se retranchant vers les questions d'usages. C'est-à-dire, s'il voulait consommer sur place ou à emporter, mais surtout, SUR-TOUT, s'il avait de quoi payer. Question auquel le voleur ne répondit pas, d'ailleurs. Mushu nota cette observation dans un coin de son esprit.

Tandis que l'ex-dragon affichait un sourire amusé, Robin, de son côté, ne se privait pas pour montrer son animosité avec un regard sombre et une mâchoire serrée. "Vraiment ? Donc tu as de quoi payer, c'est une excellente nouvelle. On ne te donnera pas à manger aux roses." Commenta-t-il avec humour en apprenant que Robin avait un travail. Quoi qu'il ne plaisantât pas vraiment au sujet des roses. Bien sûr, il était fou de curiosité au sujet de soi-disant emploi qu'occupait Robin, mais, se doutant qu'il n'obtienne aucune réponse, il préféra taire ces questions sur le sujet.

De toute façon, sa curiosité trouva vite un autre cheval de bataille puisque l'archer demanda à réserver une table pour deux. "Hum hum." Fit-il, d'un air plein de sous-entendus, devant ce nombre et surtout l'ordre de garder ces commentaires pour lui. C'était vraiment dur de ne pas répliquer. Cette simple phrase avait tellement de potentiel ! Mushu se forçait à garder le silence, tout simplement pour ne pas faire fuir ce client avec ces remarques spirituelles. "D'accord." Il referma son carnet de croquis pour prendre celui des réservations. "Tu me dis le jour, l'heure et la préférence pour la table." Sur la fin de sa phrase, il fit un geste vague avec son crayon (qu'il tenait comme s'il s'agissait d'une baguette de chef d'orchestre) en direction de la salle. "Et..." Son sourire s'agrandit avant de poursuivre, son regard pétillait de curiosité. "... Si c'est un rendez-vous galant ?" Il faillit rappeler qu'il le saurait tôt ou tard si c'était le cas, puisqu'il y avait de fortes chances qu'il soit de service. À la place, il opta pour un faux prétexte. "C'est pour la décoration de table. Quoi que, non, cela ne peut pas être pour un rendez-vous galant, sinon tu ne viendrais pas habiller de cette façon. Suis-je bête." Conclut-il en s'administrant une légère tape sur la tempe et roula des yeux.


_________________
My universe will never be the same
I'm glad you came in my life ▵
Revenir en haut Aller en bas

➵Roi des pécores ➵ Voleur au coeur de Lion
➵Roi des pécores ➵ Voleur au coeur de Lion
avatar
Robin de Locksley

▻ Messages : 754
▻ Date d'inscription : 15/01/2017
▻ Localisation : Storybrooke, Maine

MessageSujet: Re: N'est pas Christina Cordula qui veut ?   Ven 17 Mar 2017 - 22:55



N'est pas Christina Cordula qui veut ?
Tu es à côté de la pompe là !
Il devait être poli, il essayait même de s'en convaincre, mais la tâche se relevait hardie au vu de l'identité du serveur. Comment se pouvait-il qu'au vu de la taille de la ville, il soit encore là à se croiser ? « Foutu karma » serait-il tenté de penser si la notion de karma ne lui était pas inconnue. Ou alors était-ce l'œuvre du destin avide de quelques plaisanteries. Si tel est le cas, l'on peut d'or et déjà l'affubler d'un sens de l'humour pourri. Toujours est-il que Robin était là face au comptoir, mais plus encore face à Mushu qu'il aurait bien étranglé à une certaine époque. Et dire que la journée avait si bien commencé. Mais il fallait faire bonne figure bien que l'envie ne soit pas au rendez-vous, il fallait s'acquitter des politesses d'usage et ne pas se jeter sur l'humain qu'il était à présent pour effacer cet air hautain. L'ancien prince de Sherwood, tendu comme la corde de son arc lorsqu'il la bande, tâchait de rester bref dans le contenu de ses réponses, mais il était difficile de ne pas répliquer avec animosité, malgré le semblant de bonne volonté. « -Oui j'ai un travail, comme toi de toute évidence. Mais je ne suis pas là pour parler de moi et j'ai autre chose à faire que de converser avec toi. » L'animosité était à son paroxysme et la patience de Robin mise à mal. Par chance, les lieux étaient quasi-déserts et personne ne pouvait de ce fait, assister au duel qui prenait forme à mesure que les répliques sifflaient.

« -Oui une table pour deux ! » renchérit messire de Locksley exaspéré par l'attitude du serveur avec ses « hum hum » plein de sous-entendus. « - Non pas d'accord ! C'est quoi le problème ? » lança-t-il alors que l'Asiatique venait de refermer son cahier pour en attraper un autre ce qui obligea Robin à s'approcher davantage pour répondre aux questions. « -Aujourd'hui et je me fiche de la table ! J'en veux juste une pour deux. » Et à peine eut-il achevé sa réplique que le jeune homme renchérit soufflant ainsi sur les braises fumantes de l'hostilité. « -Pardon ? Tu crois vraiment que je vais te communiquer ce genre de détails ? » Mushu, pas idiot décocha un prétexte de décoration qui justifiait l'interrogation et par chance, Robin tomba dans le panneau. « -Euh… pour la décoration ? C'est important ? Et attends ça veut dire quoi ça » Le lézard venait de toucher un point sensible de toute évidence. Robin commença à se jauger lui-même ne comprenant pas où était le problème. « -Attends qu'est-ce que tu entends par « habiller de cette façon » Je ne vois pas où est le problème, je me suis acclimaté à la mode d'ici ! Tu ne serais pas en train de me rabaisser juste pour te venger ? »

_________________

Have you ever met someone that you would change your entire world for? Someone whose eyes you just knew you were born to gaze into...
Revenir en haut Aller en bas

100% dragon ou presque
100% dragon ou presque
avatar
Fa Mushu

▻ Messages : 967
▻ Date d'inscription : 17/01/2017

MessageSujet: Re: N'est pas Christina Cordula qui veut ?   Sam 18 Mar 2017 - 21:59



N'est pas Christina Cordula qui veut ?
Tu es à côté de la pompe là !


D'abord, il fut surpris de voir Robin entrer dans le salon de thé, ensuite, petit à petit, il commença à trouver la situation amusante. En tout cas, cette conversation était pleine de surprises puisqu'il apprit que Robin avait un travail. Qui serait assez fou pour engager un ancien voleur ? Bah, cette ville n'était plus à une bizarrerie près ! Bien sûr, il brûlait d'envie d'en savoir plus, mais, le point le plus important dans cette conversation était que son ancien ennemi avait de quoi payer. Le point le plus important, pour l'instant, du moins, car très vite la curiosité de l'Asiatique fut piquer par un autre sujet : celui concernant la réservation d'une table pour deux.

L'animosité de son interlocuteur ne faisait qu'augmenter à mesure que Mushu jouait les curieux. Heureusement, il y avait très peu de monde, de ce fait, personne n'allait les interrompre avec une envie soudaine de thé. L'Asiatique s'accouda un peu plus confortable au comptoir, le temps de glisser un "hum, hum" sans équivoque. Ensuite, il délaissa son carnet de croquis pour prendre celui consacré aux réservations. Ce qui ne semblait pas au goût de son client, allez savoir pourquoi.

"Aucun problème." Assura-t-il en s'empêchant de rouler des yeux à cause de la réaction qu'il qualifierait d'exagérer de l'archer. "Je pose simplement des questions pour m'assurer de satisfaire pleinement mon client." Précisa-t-il avec le plus grand sérieux.

Avec élégance, il tourna les pages du carnet jusqu'à la date d'aujourd'hui. En fait, il aurait pu atteindre directement la page grâce au signet coincé, mais il avait envie de faire attendre un peu son visiteur. "Tu te fiches de la table... Définitivement pas un rendez-vous galant alors." Commenta-t-il, presque choqué dans un premier temps.

Le fait qu'il demande confirmation relança les hostilités verbales. En bon manipulateur, ou plutôt beau-parleur, qu'il était, l'ex-dragon trouva un prétexte justifiant sa curiosité. Il avait déjà trouvé de meilleures excuses, mais estimait ne pas avoir à faire trop d'effort puisque son interlocuteur était Robin des bois, le roi des pécores.

"Bien sûr que c'est important ! Tout aussi important que l'emplacement de la table. Il s'agit de placer une ambiance." Expliqua-t-il avec patience et assurance, se retenant de justesse pour ne pas afficher un sourire supérieur. Ce n'était pas qu'une question de table, il y avait aussi un souci flagrant au niveau vestimentaire, comme il ne tarda pas à le souligner.

Immédiatement, Robin prit la mouche, signifiant que l'Asiatique avait touché un point sensible. Mushu eut un sourire tandis que Robin se jaugeait en ne comprenant visiblement pas ce qui posait problème. Quelle tristesse !

"Jamais quand il est question de mode !" Jura-t-il en posant une main sur le coeur lorsque son interlocuteur soupçonna une vengeance. "Si je voulais me venger, je n'aurais rien dit et t'aurais laissé aller à ce rendez-vous comme ça." L'ancien tailleur poussa un soupir. Par où commencer ? "Admettons que tu te sois 'acclimaté à la mode d'ici'." Commença-t-il en mimant des guillemets avec des doigts lorsqu'il répéta l'expression utilisée par l'archer. "N'as-tu pas remarqué qu'il y a des habits pour chaque occasion ici ? Cravate, chemise, veste, costume. Même les chaussures !" Expliqua-t--il sur le ton du passionné, le ton de celui qui parlait d'une partie importante de son métier. "Tes habits sont... Bien... Pour une journée ordinaire, cela dit." Conclut-il en faisant son dernier commentaire avec une moue, comme s'il avait fait ce compliment à contre-coeur.

"Mais si ce n'est pas un rendez-vous important, ou si faire bonne impression t'importe peu..." Glissa-t-il, plaçant cet argument de manière bien plus habile que son excuse précédente de décoration de table. Mushu feignit de se concentrer sur son carnet. "Nous disions donc : une table pour deux, pour aujourd'hui. Pour quelle heure ?" Et il ne leva son regard vers Robin qu'en posant cette dernière question. S'il devait intervenir, Mushu aimerait savoir de combien d'heures il disposait pour accomplir un miracle.


_________________
My universe will never be the same
I'm glad you came in my life ▵
Revenir en haut Aller en bas

➵Roi des pécores ➵ Voleur au coeur de Lion
➵Roi des pécores ➵ Voleur au coeur de Lion
avatar
Robin de Locksley

▻ Messages : 754
▻ Date d'inscription : 15/01/2017
▻ Localisation : Storybrooke, Maine

MessageSujet: Re: N'est pas Christina Cordula qui veut ?   Dim 19 Mar 2017 - 17:11



N'est pas Christina Cordula qui veut ?
Tu es à côté de la pompe là !
Robin fixait Mushu avait dédain, non avec exaspération, ou peut-être était-ce les deux en même temps. Il est vrai que celui qui avait jadis la forme d'une petite chose insignifiante, était doué pour exacerber plusieurs sentiments, et ce, en même temps. Une faculté tellement incroyable, qu'elle avait le mérite d'être signalée. « -Satisfaire le client ! » renchérit Robin qui à l'inverse de son interlocuteur peinait à rester patient, et ce, malgré sa « presque » bonne volonté. Mais de toute évidence, il ne pouvait lutter contre la rancœur, la haine était épidermique et bien trop profonde pour disparaître aussi facilement. Le serveur amusé et bien décidé à continuer à se jouer de l'impatience de son interlocuteur, prit le temps de faire tourner les pages du cahier de réservation. Quant à lui, Robin rongeait son frein et lutter contre l'envie de faire bouffer à Mushu, ledit cahier. « -Bon alors ? » La page trouvée, le jeune asiatique choqué du « j'en foutisme » de Robin, donna davantage d'intensité aux hostilités. « -Quoi ? Il y a un code jusque dans le choix la table ? » En bon acclimaté qu'il était, Mushu aka « la chose insignifiante » surnom qui perdait de sa superbe à présent, fit la leçon à un Robin plus dépassé qu'agacé. « -Ok ! Tu peux l'inscrire sur ton registre, c'est un rendez-vous galant ! Je te prierai de ce fait de nous donner la meilleure table ! » Si seulement, c'était si simple, il restait encore un problème à régler et celui-là était de taille n'en déplaise à Mushu qui se fit une joie de faire claquer sa langue de vipère. Il n'était plus question de vengeance à présent, mais bel et bien de mode, un domaine qui ne semblait pas inconnu au jeune asiatique.

« - Admettons que je concède à entendre tes paroles, tu es en train d'affirmer que je ne suis pas habillé pour l'occasion ? » L'Asiatique en remit une couche en faisant savoir à son non-initié d'interlocuteur qu'il existait un vêtement pour chaque occasion. Robin prit alors la pleine mesure de la situation. « -Je portais la même tenue lors du premier rendez-vous ! » laissa-t-il échapper bien malgré lui. « -Ca n'est pas une occasion ordinaire ! Puisque de toute évidence, tu sembles vraiment t'y connaître, je suis prêt et ça m'en coûte, à te faire confiance. Ne te joue pas de moi, ce rendez-vous est très important alors par pitié ne gâche pas tout Petite… » Il se retint d'aller plus loin et se reprit aussitôt pour éviter l'incident diplomatique « -Mushu ! Le rendez-vous a lieu en milieu d'après-midi ! Que dois-je faire maintenant ? Quelle tenue me conseilles-tu de porter ? »

_________________

Have you ever met someone that you would change your entire world for? Someone whose eyes you just knew you were born to gaze into...
Revenir en haut Aller en bas

100% dragon ou presque
100% dragon ou presque
avatar
Fa Mushu

▻ Messages : 967
▻ Date d'inscription : 17/01/2017

MessageSujet: Re: N'est pas Christina Cordula qui veut ?   Dim 19 Mar 2017 - 23:40



N'est pas Christina Cordula qui veut ?
Tu es à côté de la pompe là !


Mushu était aux anges ! Robin venait enfin de cracher le morceau concernant cette fameuse table pour deux et, en plus, il lui offrait un défi de taille en affichant une ignorance presque touchante concernant les conditions d'un rendez-vous réussi selon les critères de ce monde. "C'est noté !" Commenta-t-il en joignant le geste à la parole avec un sourire triomphant. "Tu auras la table 8, elle est un peu à l'écart des autres tout en donnant une très belle vue sur l'extérieur. Idéal." Expliqua-t-il.

L'archer avait vraiment de la chance qu'il ne soit pas rancunier... Non, en fait, Mushu l'était, surtout envers une personne l'ayant traité de petite chose insignifiante. Sauf qu'il ne mentait pas en affirmant que la mode passait avant tout. En tant qu'ancien tailleur, l'un des meilleurs du Pays de la soie, pour ne pas dire LE meilleur, il ne pouvait laisser passer un tel travers.

"Je l'affirme haut et fort. Je ne peux pas te laisser y aller comme cela, il en va de ma réputation." Déclara-t-il le plus sérieusement du monde. Bon, après un siècle, l'ex-dragon ne saurait dire ce qu'il pouvait rester de sa réputation de tailleur. Son apparence humaine retrouvée l'embrouillait un peu, lui faisait retrouver des réflexes qu'il pensait perdu.

Ainsi, il parut réellement soucieux lorsque son interlocuteur laissa échapper avoir porté ces habits lors du premier rendez-vous. "Malheur !" Dit-il en cachant sa bouche avec ces mains dans une expression horrifiée sincère. "Non, attend, pour le premier, tu as l'excuse d'être un nouveau venu, un peu perdu dans ce nouveau monde." Ajouta-t-il ensuite après un instant de réflexion. Mushu allait ajouter autre chose, mais l'ombre d'un incident diplomatique le stoppa dans ces réflexions.

"Un premier conseil : évite d'utiliser le mot 'petit' envers une personne qui te propose son aide." Fit-il remarquer avec une pointe de rancoeur. Heureusement que Robin n'avait pas été au bout de son insulte. "Bien." Dit-il ensuite comme pour classer l'affaire.

Mushu se reconcentra sur le défi après avoir jeté un bref coup d'œil à l'horloge pour estimer le temps qu'il lui restait pour son miracle.

"Il te faut une cravate, un gilet et une chemise avec un col. C'est la base." Son regard pétillait tandis que son esprit imaginait des astuces afin d'obtenir un résultat aussi proche que possible de la perfection avec les moyens du bord. "Donne-moi cette espèce d'écharpe que tu portes autour du cou. J'aurais certainement assez de tissu avec ça pour la cravate. Concernant la chemise..." Il laissa la fin de sa phrase en suspension tandis qu'il se tapotait le menton. "Oui, voilà, je vais prendre du tissu de tes manches, refaire un bord à celle-ci, et la cravate masquera les points de couture du col." S'exclama-t-il. Sans attendre, il sortit son matériel de derrière le comptoir. Puis il tapota du plat de la main afin d'inciter Robin à obéir à ces directives. "Allez, donne-moi ton écharpe, ton t-shirt et ta chemise. On va d'abord s'occuper du haut !"


_________________
My universe will never be the same
I'm glad you came in my life ▵
Revenir en haut Aller en bas

➵Roi des pécores ➵ Voleur au coeur de Lion
➵Roi des pécores ➵ Voleur au coeur de Lion
avatar
Robin de Locksley

▻ Messages : 754
▻ Date d'inscription : 15/01/2017
▻ Localisation : Storybrooke, Maine

MessageSujet: Re: N'est pas Christina Cordula qui veut ?   Lun 20 Mar 2017 - 1:24



N'est pas Christina Cordula qui veut ?
Tu es à côté de la pompe là !
Robin n'était clairement plus en position de supériorité. Mais l'avait-il été ? Un jour sûrement, mais pas aujourd'hui. Il fixa Mushu, le jaugea de plus belle. Il n'en demeurait pas moins méfiant au vu de leur passé respectif, mais l'instant, grave de surcroît, obligeait notre ancien voleur, plus maladroit que jamais, à faire quelques concessions. Quelque peu gêné, il se prêta enfin au jeu des questions-réponses orchestré par Mushu lui-même. « -Bon écoute c'est une situation pour le moins atypique et je me sens légèrement mal à l'aise. Oui, je portais ces vêtements pour le premier rendez-vous et non l'excuse du nouveau venu est quand même empreint d'une légère facilité à laquelle je n'ai pas envie de souscrire. Ce monde est bien joli, mais je peine encore à tout maîtriser. Pour preuve, j'arrive à peine à utiliser ce truc » Joignant le geste à la parole, il sortit son portable de la poche de son pantalon. « -Mais là n'est pas la question ! » Les hostilités cessèrent dès lors, mais ne crions pas au miracle trop rapidement l'ambiance n'en demeurait pas moins tendue sauf que cette fois, il n'était plus question de la querelle passée entre les deux « hommes » mais de la mission « presque » impossible dont l'ancien petit dragon devait s'acquitter.

« -Une quoi ? Cravate ? Ce n'est pas ce que porte les hommes « importants » ? Si tel est le cas désolé de te décevoir, mais je ne veux pas ressembler à Rumpelstiltskin enfin, je veux dire à Mr Gold. » Le bandit au grand cœur se tue aussitôt, réalisant au vu de l'expression sur le visage de l'Asiatique, qu'il n'avait dès lors, plus la possibilité d'être difficile. « -Ok, j'ai compris ! C'est ton domaine de prédilection ! De ce fait, je dois me taire et te laisser exercer ta « magie » si je puis dire. Va pour la base alors ! » Prenant son nouveau rôle très au sérieux, le jeune asiatique, après une observation en bon et due forme, lança les premières pistes. Robin totalement largué, n'avait d'autre choix que de faire totalement confiance à son meilleur ennemi. Il se délesta donc de l'écharpe en soi vert foncé qu'il portait autour de son cou puis la lui tendit sans aucun cérémoniel. « -Ensuite je fais quoi ? » Bien inspiré celui que l'on nommait jadis « Triste sir » énonça la suite de son plan d'attaque non sans provoquer l'étonnement de l'archer. « -Tu veux que je me déshabille là ? Et qu'est-ce que j'aurai sur le dos si tu me demandes de te donner tout ce que je porte ?» Silence de quelques secondes, juste ce qu'il faut pour enfin comprendre. « -Bon ok, je suis prêt à te faire totalement confiance, j'espère que je ne vais pas le regretter. Tu as un vestiaire ou quelque chose qui s'en rapproche ? »

_________________

Have you ever met someone that you would change your entire world for? Someone whose eyes you just knew you were born to gaze into...
Revenir en haut Aller en bas

100% dragon ou presque
100% dragon ou presque
avatar
Fa Mushu

▻ Messages : 967
▻ Date d'inscription : 17/01/2017

MessageSujet: Re: N'est pas Christina Cordula qui veut ?   Lun 20 Mar 2017 - 23:32



N'est pas Christina Cordula qui veut ?
Tu es à côté de la pompe là !

Le travail semblait colossal, et devait être fait en un temps record avec les moyens du bord. Mushu aurait très bien pu abandonner vu l'étendue de l'ignorance de Robin, mais le plaisir du défi à relever était trop tentant pour renoncer. L'ex-dragon se moquait bien de la méfiance de l'archer. Ses pensées étaient concentrées sur la manière de parvenir à faire un miracle. Il en oubliait même d'éprouver de la satisfaction de voir son ennemi se plier à ces questions ou de crier à l'injustice devant le téléphone offert.

Sans attendre, Mushu se lança dans un résumé de ce qu'il qualifierait de base dans l'élégance. "C'est ce que portent les hommes voulant se donner un air important et distingué. Nuance." Précisa-t-il en levant un doigt d'avertissement. Il émit un petit rire amusé. "J'ai beaucoup de talents, mais de là à te faire ressembler au Ténébreux... J'ai mes limites." Plaisanta-t-il. "Ne t'inquiète pas, tu ne lui ressembleras en rien." Précisa-t-il bien vite au cas où ce pauvre Robin n'aurait pas saisi la plaisanterie.

C'était ça où faire une comparaison entre le noeud de cravate et une corde au cou. Mushu se dit qu'il avait fait le bon choix entre ces deux plaisanteries. Robin finis par céder, et l'Asiatique se dépêcha de sortir son matériel et de l'étaler sur le comptoir. Il fit ensuite un rapide tour des dégâts avant d'enchaîner sur son plan de bataille. L'ex-dragon se saisit de l'écharpe verte foncée avec un sourire et déploya le tissu après l'avoir fait glisser un instant entre ces doigts pour en apprécier la texture. "Oh, de la soie. Qu'est-ce que cela m'avait manqué." Commenta-t-il, plus pour lui-même que pour Robin. "Oui, je ferais une magnifique cravate avec ça, il y en a largement assez. Ça ne te gêne pas que je coupe dedans, bien sûr ?" Demanda-t-il en levant les yeux vers l'archer. Question purement rhétorique.

Sans prendre de gant, Mushu demanda ensuite à son visiteur d'enlever tout le haut. "Seulement le haut." Signala-t-il avec patience. "Il n'y a personne, ne fait pas ton prude. J'ai vu toute un bataillon de l'empereur dans le plus simple appareil et pourtant, je n'en ai pas fait tout un drame." Sans parler du fait qu'il n'avait jamais porté de vêtement lorsqu'il est resté un siècle sous la forme d'un dragon. De quoi émoussé votre opinion sur la nudité. Mushu poussa un soupir. "On a des toilettes, mais j'ai besoin que tu sois là si j'ai des questions et je ne peux pas quitter le comptoir. Bien, on va travailler par étape alors. Je fais d'abord ta cravate, puis le gilet, puis la chemise. On verra en temps voulu pour le bas." Concéda-t-il en commençant déjà à mettre l'écharpe en place et en s'armant d'un crayon blanc. Il releva à regret son regard de son travail. "Tu peux t'asseoir en attendant... Tu veux un thé ?" Proposa-t-il. "Corrige-moi si je me trompe, mais je pense que tu n'as pas l'habitude de ce genre de boisson. Certains thés ont une saveur qui se manifeste pleinement après en avoir avalé une gorgée et faire une grimace n'est pas vraiment une bonne réaction à avoir lors d'un rendez-vous important." Glissa-t-il en appuyant son discours avec des gestes maniérés. "Tu devrais en boire un avant pour t'y habituer. Hors de question qu'une grimace détruise tout mon travail !"


_________________
My universe will never be the same
I'm glad you came in my life ▵
Revenir en haut Aller en bas

➵Roi des pécores ➵ Voleur au coeur de Lion
➵Roi des pécores ➵ Voleur au coeur de Lion
avatar
Robin de Locksley

▻ Messages : 754
▻ Date d'inscription : 15/01/2017
▻ Localisation : Storybrooke, Maine

MessageSujet: Re: N'est pas Christina Cordula qui veut ?   Mer 22 Mar 2017 - 17:31



N'est pas Christina Cordula qui veut ?
Tu es à côté de la pompe là !
Il fut un temps, il le haïssait et était méfiant à son égard. A présent, il le haïssait moins, mais Robin de Locksley continuait à avoir Mushu dans son viseur. Que voulez-vous chassez le naturel, il revient au galop. Mais aujourd'hui quelque chose différait des autres jours, aujourd'hui, le petit lézard qui n'en était plus un, se pourvoyait de qualités et d'un don envié par Robin. La mode ! Pour les non-initiés, ce n'est qu'une futilité, un monde artificiel, qui échappe à bon nombre de personnes. Le cas Robin est plus complexe que cela. Voyez-vous, la notion de mode n'existait pas vraiment dans l'Ancien Monde. Ainsi, il était difficile de savoir qui était swagg et qui ne l'était pas. Et puis l'habit, hormis pour quelques célébrations, n'avait pas de réelles importances. Sauf que désormais, les codes ont changé et les ennemis d'autrefois sont les alliés d'aujourd'hui. Cela, Robin l'apprenait à ses dépens. AH qu'est-ce qui ne faut pas faire, pour éblouir le regard de celle qui fait battre notre cœur. « -Je n'ai jamais dit que je voulais ressembler à …tu vois qui je veux dire ?! J'ai du mal avec les nouvelles identités de chacun ! Pour moi, Rumpelstiltskin reste Rumpelstiltskin, sauf qu'il est un peu plus agréable à regarder. Toi aussi d'ailleurs ! » dit-il en le charriant. Ca y est l'hostilité avait donc laissé sa place à l'ironie, une bonne avancée pour ces deux-là, un miracle pour les lecteurs que nous sommes.

Robin retira donc son écharpe verte et la tendit à Mushu qui semblait ravi d'avoir de la soi entre ses mains. « - Coupe ce que tu veux ! Je n'ai pas encore eu l'occasion de m'attacher à cette écharpe de toute façon ! Donc tu vas me faire une cravate pour que j'ai l'air de quelqu'un d'important ? » Puis le couturier d'un jour, qui ne prêtait pas de réelles attentions aux angoisses de ce « premier client » lui demanda de retirer le haut. « - Je ne suis pas prude c'est bon ! » Et piqué au vif, il s'exécuta aussitôt et retira donc le haut qu'il tendit au jeune asiatique. « -Pas besoin de toilettes c'est bon ! » Bras ballant, messire de Locksley consentit enfin à s'asseoir « -Merci ! » Puis une nouvelle conversation débuta autour du thé, boisson à laquelle Robin ne s'était pas encore initié. « - L'on ne peut rien te cacher. J'ai plus l'habitude des boissons fortes pour ainsi dire et d'après ce que j'ai compris, le thé n'a rien de comparable à l'hydromel ou au whisky. Vu que ton savoir semble sans fin, quel thé me conseillerais-tu pour éviter la grimace et éventuellement impressionner la personne qui va me rejoindre tout à l'heure ? »

_________________

Have you ever met someone that you would change your entire world for? Someone whose eyes you just knew you were born to gaze into...
Revenir en haut Aller en bas

100% dragon ou presque
100% dragon ou presque
avatar
Fa Mushu

▻ Messages : 967
▻ Date d'inscription : 17/01/2017

MessageSujet: Re: N'est pas Christina Cordula qui veut ?   Ven 24 Mar 2017 - 8:25



N'est pas Christina Cordula qui veut ?
Tu es à côté de la pompe là !


Robin se permettait une taquinerie au lieu de le traiter d'insignifiante créature comme il en avait pris la désagréable habitude de le faire. Mushu en aurait bien souri, si le fait d'être charrier sur sa nouvelle apparence ne touchait pas un point sensible."Pour ma part, cela signifie surtout ne pas pouvoir rentrer chez moi tant que je suis ainsi." Commenta-t-il avec franchise. Il détourna les yeux et se racla la gorge, conscient d'avoir quelque peu assombri l'ambiance. "Hum, mettons-nous au travail, plutôt."

L'écharpe verte de l'archer lui offrit une distraction de choix. Quelle plaisir de sentir de nouveau de la soie sous ses doigts ! Il y avait largement de quoi faire une cravate, et peut-être d'autres petites détails décoratifs pour faire un rappel de couleur sur le gilet. L'Asiatique ne manquait pas d'idée tandis qu'il étallait le tissu au maximum sur le comptoir.

"Une cravate, sauf si tu es plutôt du genre noeud papillon ?" Proposa-t-il alors que l'ex-voleur l'autorisait à couper l'écharpe. "Bien que techniquement ce n'est pas à toi que cela doit plaire." Glissa-t-il avec malice, en parlant bien entendu de la fameuse deuxième personne du rendez-vous. "Je peux faire les deux, j'ai largement assez, et on verra ce qui pourrait avoir la préférence de l'ancienne reine." Conclut-il avec une innocence feinte. Peut-être se trompait-il concernant sa dernière remarque, mais il en doutait. "Quel..." Mushu s'arrêta, s'apprêtant à dire le mot 'gâchis' et réalisant que ce n'était pas le meilleur mot à dire, même s'il le pensait. "Chance." Se rattrapa-t-il presque aussitôt. "D'avoir une écharpe de cette qualité." Qu'un voleur vivant dans les bois possède de la soie, oui, c'était du gâchis, mais aussi une chance dans leur situation.

Ensuite, il demanda à son interlocuteur d'enlever le haut, ce qui éloigna la discussion de sa gaffe verbale. L'ex-dragon réussit à toucher les points sensibles et en un rien de temps Robin se retrouva torse nu. Mushu se saisit des affaires avec un sourire satisfait. Tout en commençant à tracer les contours pour la cravate, l'Asiatique proposa d'initier son client au thé pour le faire patienter.

Il lâche un 'hum' pensif tandis qu'il plaçait ces épingles avec agilité et rapidité. "Je ne jure que par le mélange Dynasty, mais c'est parce que c'est celui qui me rappel le plus la maison." Avoua-t-il en pensant tout haut. "Pourquoi pas le Sweet Love ?" Sans attendre de réponse, il fit chauffer de l'eau. Le temps que l'eau soit chaude et le thé infusé, il avait fini de coudre la cravate. Mushu avait pratiqué le métier de tailleur dans un monde et à une époque où il n'existait aucune machine pour facilité le travail. Un bon tailleur devait être aussi rapide qu'ingénieux. Ce qu'il était. "A la chemise, maintenant." Commenta-t-il après avoir contemplé un instant son travail. Il déposa délicatement la cravate, plia ce qu'il restait de l'écharpe. L'Asiatique aurait bien volontiers commencé à s'attaquer à la chemise, mais le thé était prêt. "Voilà pour monsieur." Dit-il en servant l'archer. Mushu était impatient de retourner derrière le comptoir et a sa couture, mais il était tout aussi curieux de voir la réaction de Robin buvant son premier thé, aussi s'attarda-t-il un peu tel un domestique zélé, afin de ne rien rater.


_________________
My universe will never be the same
I'm glad you came in my life ▵
Revenir en haut Aller en bas

➵Roi des pécores ➵ Voleur au coeur de Lion
➵Roi des pécores ➵ Voleur au coeur de Lion
avatar
Robin de Locksley

▻ Messages : 754
▻ Date d'inscription : 15/01/2017
▻ Localisation : Storybrooke, Maine

MessageSujet: Re: N'est pas Christina Cordula qui veut ?   Dim 2 Avr 2017 - 1:59



N'est pas Christina Cordula qui veut ?
Tu es à côté de la pompe là !
Nous sommes tentés de nous dire que les miracles n'hésitent pas, du moins tant que nous n'en avons pas la preuve sous les yeux. Qualifions-nous de septiques ! Mais je pense qu'il serait trop simple de ne pas considérer la chose. Pour la faire simple, si vous suivez un peu l'histoire de ces deux-là et que vous adhérer dès à présent au concept de narrateur omniscient, vous pouvez dès lors clamer haut et fort que les miracles existent et que vous en avait la preuve vivante sous les yeux. Car oui, à l'heure où vous lisez ces quelques mots, deux ennemis semblent faire front commun pour « une bonne cause » Robin venait donc de se défaire de l'écharpe qu'il avait trouvée dans la pile de vêtements misent à disposition à leur arrivée. Séduit par la couleur, l'ancien voleur avait de ce fait récupéré l'étoffe loin de se douter de la matière précieuse qui la composait. Mushu, à l'inverse connaissait la valeur du tissu et en profita pour savourer sa douceur avant de commencer à le travailler sous le regard azur de messire De Locksley qui observait son hôte, intrigué par le vocabulaire qu'il employait.

« -On dirait que tu t'acclimates bien ! Pour ce qui est de la cravate et du nœud papillon, ça m'importe peu ! Ça me tue de devoir le reconnaître, mais tu as raison, ça n'est pas à moi que cela doit plaire. » Il était malin le reptile et curieux de toute évidence. « -Ne dit-on pas que la curiosité est un vilain défaut ! Je vois clair dans ton petit jeu avec tes arguments dissimulés par-ci par-là. Tu veux savoir qui est cette deuxième personne n'est-ce pas ? À moins bien sûr que tu ne le saches déjà, ce qui est fort probable au vu de ton argumentaire ! Je pense opter pour la cravate si tu le veux bien. D'ailleurs, je pense que Madame le Maire préfère les cravates ! Qu'en dis-tu ? »

Le débat cravate-nœud papillon prenant fin, Robin consentit à enlever le haut et sans avoir besoin de se rendre dans les toilettes. À vrai dire, il ne voulait pas donner raison à Mushu en jouant les prudes, chose qu'il n'était pas. Il confia donc son haut au jeune asiatique se demandant ce qu'il allait pouvoir faire avec « ce bout de tissu » si toutefois, il lui était possible de faire quelque chose. La joute verbale n'avait plus lieu d'être à présent. Robin, tranquillement, assit, observait Mushu qui consentit à l'initier également à l'art du thé pour mieux le faire patienter. « -N'étant pas un fin connaisseur, je vais devoir te faire confiance et me fier à ton jugement et puis avec un nom pareil « le sweet love » devrait en toute logique être agréable en bouche non ? » L'Asiatique ne l'avait pas attendu et avait déjà commencé à faire chauffer de l'eau tout en continua à œuvrer sur le tissu à sa disposition avant de retourner s'occuper du thé qu'il prépara avec la minutie d'un horloger « -Tu maniais le tissu avant n'est-ce pas ? » Il récupéra dès lors la tasse de thé qui venait de lui être servie « -Bon goûtons ce sweet love alors ! Rassure-moi, il n'y a pas de poison hein ? L'occasion serait trop belle n'est-ce pas ?! » Le sourire aux lèvres, il porta la tasse fumante jusqu'à sa bouche. La sensualité et la douceur de l'odeur exaltèrent son odorat. Puis se fut autour de ses papilles d'être charmées par le mélange d'épices, de guarana, de réglisse et de poivre rose au goût naturellement sucré. « -Hum… mais c'est délicieux ! » Lui-même semblait surprit par ce constat. « - Tu n'en aurais pas à la pomme par hasard ? »

_________________

Have you ever met someone that you would change your entire world for? Someone whose eyes you just knew you were born to gaze into...
Revenir en haut Aller en bas

100% dragon ou presque
100% dragon ou presque
avatar
Fa Mushu

▻ Messages : 967
▻ Date d'inscription : 17/01/2017

MessageSujet: Re: N'est pas Christina Cordula qui veut ?   Dim 2 Avr 2017 - 17:05



N'est pas Christina Cordula qui veut ?
Tu es à côté de la pompe là !

Mushu était parti sur une cravate, avant de proposer d’autres alternatives. La mode de ce monde offrait beaucoup de possibilités. C’était un des rares points positifs qu’il pouvait ouvertement reconnaître à cette ville étrange. Robin souligna le fait qu’il s’acclimatait vite. « Pas mal pour quelqu’un qui ne portait rien d’autre que des écailles durant deux siècles, n’est-ce pas ? » Dit-il avec fierté. « Puisque mon séjour ici est plus long que prévu, autant être bien habillé. » L’ex-dragon aurait pu fanfaronner ainsi pendant des heures, mais, premièrement, il préférait se consacrer sur son travail et, ensuite, il reçut quelque chose d’inédit venant de l’archer : un compliment. Du moins, c’est ainsi qu’il interpréta la chose. « Oh, j’adore entendre cette phrase, répète-la encore : Mushu, tu as raison. » Demanda-t-il en résistant à l’envie de s’accouder au comptoir avec un sourire espiègle.

À la place, il essaya de glaner quelque indices sur la fameuse deuxième personne du rendez-vous. « La curiosité n’est un défaut que pour ceux ne sachant pas la manier correctement. » Commenta-t-il. Bien que l’identité de cette personne fût plutôt facile à deviner, il était bon d’entendre ces soupçons se confirmer. « Hé bien, tu n’as pas perdu de temps, directement une flèche en plein cœur de la dirigeante des lieux. » Continua-t-il de donner son avis, même si on ne le lui demandait pas. Ce n’était pas un reproche, Mushu aurait peut-être tenté un coup similaire s’il n’avait été rouillé de ce côté-là à cause d’un long séjour sous l’apparence d’un dragon. En tout cas, il n'aurait jamais cru Robin capable d'un plan aussi habile en faisant la cour à celle représentant l'autorité de la bourgade. Cela forçait le respect, en quelque sorte. Ignorant avoir potentiellement dit quelque chose qu’il ne fallait pas, il continua. « Une cravate, alors. Parfait, j’aurais plus de soie pour harmoniser l’ensemble. »
Le débat sur ce point fini, l’Asiatique put commencer à se mettre à l’ouvrage tandis que le thé chauffait. Comme Robin avait daigné enlever le haut, il allait pouvoir enchaîner sans avoir à demander l’autorisation ou l’avis du principal concerné par ce relooking.

Le temps que le thé soit prêt, la cravate était déjà finie. Coudre des défis lui avait manquer. Transformer une tenue ordinaire en tenue chic en était un fameux ! Pourtant, il ne doutait pas un seul instant de réussir ce challenge avec brio. Comme toujours ! « C’est beaucoup plus facile sans griffe à la place des doigts. » Répondit-il tout en pliant le reste de la soie verte lorsque Robin déduisit qu’il devait avoir déjà manié le tissu avant. Mais c’est qu’il était perspicace, Monsieur le Voleur ! Pour une fois, Mushu ne saisit pas la perche de se vanter d’être le meilleur tailleur du Pays de la Soie. Il n’aimait pas tellement parler de cette époque, même si coudre lui avait terriblement manqué. En devenant in dragon, il était devenu incapable d’exercer un de ces rares talents non-exagérés.

L’Asiatique put se changer les idées en allant servir le thé. Il avait hâte de voir la réaction de Robin face à cette initiation. « Et faire mauvaise réputation au salon de thé de Rozen ? Non. » Protesta-t-il alors que Robin demanda si le thé contenait du poison. Contre toute attente, cette accusation n’était qu’une tentative d’humour. Cette visite surprise frôlait le surréalisme !

Mushu fut ravi de voir Robin apprécié sa sélection. « Je te l’avais dit, c’est la boisson que tout pays civilisé se doit d'avoir. » Soulagé, il retourna à son comptoir pour travailler la chemise. Entretemps, son visiteur demanda s’il n’en avait pas à la pomme. « Certainement, mais es-tu sûr que ce soit une bonne idée ? » Demanda-t-il alors qu’il raccourcissait les manches en deux coups de ciseaux exercé avec la précision d’un chirurgien. Grâce au tissu obtenu par cette découpe, il allait pouvoir faire un col de chemise. « Prendre un thé aux pommes devant l’ancienne méchante reine ne serait pas un rappel d’un passé qu’elle tenterait d’oublier ? » Demanda-t-il avec le plus grand sérieux. Toujours le nez plongé dans son ouvrage, il concevait un col rudimentaire, la cravate permettra de faire illusion en cachant les futurs points de couture. « A moins qu’elle ne soit vraiment passionnée par les pommes, cela dit. Tu dois le savoir mieux que moi. » Sur ces paroles, il avait plié les bords de manches avec ces épingles afin de camoufler sa découpe. « Voilà, j’aimerais que tu l’essayes avant que je commence à coudre cette partie. Attention à ne pas te piquer avec les épingles ou à en déloger avec des gestes brusques. » Demanda-t-il en allant apporter la chemise modifiée.


_________________
My universe will never be the same
I'm glad you came in my life ▵
Revenir en haut Aller en bas

➵Roi des pécores ➵ Voleur au coeur de Lion
➵Roi des pécores ➵ Voleur au coeur de Lion
avatar
Robin de Locksley

▻ Messages : 754
▻ Date d'inscription : 15/01/2017
▻ Localisation : Storybrooke, Maine

MessageSujet: Re: N'est pas Christina Cordula qui veut ?   Lun 3 Avr 2017 - 16:01



N'est pas Christina Cordula qui veut ?
Tu es à côté de la pompe là !
La conversation était surréaliste, autant que la scène qui se déroulait au Hare&Tea. Qui aurait pu imaginer un seul instant, que celui que l'on nommait jadis Triste Sir, ce même personnage détesté de Robin et des siens, puisse à présent lui faire la conversation presque normalement, tout en réalisant la tenue qu'il porterait pour un second rendez-vous avec la dirigeante de cette ville. Bien sûr, malgré l'ambiance disons-le « presque » amicale, Robin restait encore un peu sur ses gardes, une vieille habitude sûrement. Il observait avec attention et une fascination certaine, la dextérité du jeune asiatique, qui en plus d'être habille de ses deux mains, était aussi capable de tenir une véritable conversation malgré la concentration qu'il se devait d'avoir dans la confection du vêtement. « -Je pense aussi que mon séjour sera plus long que prévu. » Et bien évidemment, il songeait à une certaine personne, qui à n'en pas douter, pourrait aisément lui donner envie de rester un peu plus longtemps. Et c'est d'ailleurs cette même personne qui semblait être au centre de l'investigation de l'ancien reptile, qui cherchait tout naturellement à collecter des informations sur l'heureuse élue. Bien que cela ne soit presque plus un mystère à présent, Mushu lui-même l'avait compris depuis un moment. D'ailleurs, sa dernière réplique était sans équivoque, mais déplut quelque peu à l'ancien archer qui reprit la parole certes, mais sans hostilité cette fois.

« -Attends ! Avant d'aller plus loin, il faut que l'on mette les choses au clair. Il n'est nul question de stratégie, de plan ou de ruse. J'apprécie beaucoup Regina, vraiment beaucoup et contrairement à ce que tu as pu croire, ou à ce que ça laissait paraître, à aucun moment, je ne me suis servi d'elle. Il se trouve qu'un soir, elle venait m'interroger dans la forêt à propos de ta perle et qu'elle s'est fait attaquer par des opposants. Je n'ai pas réfléchi et j'ai fait ce que tout héros doit faire, je lui ai apporté mon aide. Voilà comment ça s'est passé. L'un de ces idiots m'a même blessé avec sa dague. » Il lui montra la cicatrice sur son épaule pour illustrer son propos. « -Je sais que toi et moi ce n'est pas l'amour fou, mais crois-moi, avec elle à aucun moment je ne triche. Enfin bref, ce n'est pas le sujet. » Effectivement, aujourd'hui du moins pour le moment, il était question de tissu, de thé et non d'amour. D'ailleurs, c'était une grande première pour l'archer qui testait le « sweet love » l'une des valeurs sûres de la boutique. Et Robin qui ironisait sur le poison quelques secondes auparavant, était à présent forcé de reconnaître que cette boisson était un délice. « -Décidément, une fois encore je dois reconnaître que tu as raison et ça me tue crois-moi ! Pour ce qui est de la pomme, rassure-toi, ça ne lui rappelle pas de mauvais souvenirs et pour cause, elle fabrique son propre cidre, confession des tartes avec les pommes du jardin. Elle adore vraiment les pommes, je t'assure. Il n'y a donc aucun risque d'incident diplomatique. »

Puis il fut venu le temps de l'essayage. Robin dut se défaire de ses nouvelles envies de thé et s'approcha du tailleur pour venir essayer sa création. Avec mille et une précautions, il commença donc à enfiler la chemise modifiée sous le regard aiguisé du spécialiste « Alors ? De quoi j'ai l'air ? »

_________________

Have you ever met someone that you would change your entire world for? Someone whose eyes you just knew you were born to gaze into...
Revenir en haut Aller en bas

100% dragon ou presque
100% dragon ou presque
avatar
Fa Mushu

▻ Messages : 967
▻ Date d'inscription : 17/01/2017

MessageSujet: Re: N'est pas Christina Cordula qui veut ?   Mar 4 Avr 2017 - 14:49



N'est pas Christina Cordula qui veut ?
Tu es à côté de la pompe là !


Du temps où il était tailleur, Mushu avait appris depuis longtemps à tenir une conversation soutenue avec la clientèle tout en se mettant à l’ouvrage. Il n’y avait que lorsqu’il se lançait dans une histoire qu’il ralentissait l’allure pour apporter un renfort de geste à son récit passionné. Ce qui n’était pas le cas de cette conversation, bien que celle-ci fût passionnante à sa manière.

Il y avait aussi quelques moments, rares, où il restait silencieux. Par exemple, lorsque Robin commenta que lui aussi aura un séjour plus long que prévu, il ne dit rien, feintant de se concentrer sur un point plus ardu. Malgré tout, son regard trahissait de la tristesse. Les raisons de la prolongation de son séjour étaient certainement moins heureuses que celle de l’archer. L’ex-dragon rêvait de revoir sa famille, mais se refusait à le faire tant qu’il n’avait pas retrouvé son apparence familière. La dernière fois que l’Asiatique avait "changé", ces parents avaient tenté de l’écraser et chasser de la maison en criant au serpent. Il ne tenait pas à être rejeté de nouveau en retournant en tant qu’humain auprès de la famille Fa.

Heureusement, la conversation tourna autour des amourettes de Robin, ce qui lui permit de se changer les idées. Comme il l’avait deviné, Regina était la fameuse ‘autre personne’ du rendez-vous. L’ex-dragon était impressionné du coup de maître du prince des voleurs. Remarque qui fut rapidement corrigé par son interlocuteur.

Mushu fut si étonné qu’il levât pendant un bref instant son nez de sa couture. « Alors c’est grâce à moi que vous vous êtes rencontré ? Au moins, cette histoire aura été bénéfique pour quelqu’un. » Commenta-t-il avec une petite pointe d’amertume sur la fin, qu’il camoufla en se replongeant dans son travail. Croyait-il les explications de Robin ou bien restait-il convaincu qu’il s’agissait d’une ruse ? Difficile de le dire. L’Asiatique trouvait tout de même la coïncidence un peu trop grosse pour être honnête. Pourtant, il sentait que Robin semblait sincère.

« Je te laisse le bénéfice du doute. Pour l’instant. » Trancha-t-il avec une moue songeuse. « Je ne suis pas vraiment un expert dans ce domaine. » Expliqua-t-il sur le ton de celui qui sous-entendait qu’on ne pouvait être doué en tout et qu’il l’était déjà dans pas mal de domaine. « Le fait d’être un dragon créé quelque lacune de ce côté-là. Disons plutôt que ce n’est plus une priorité, et à partir d’un certain temps, on arrête de regarder ou d'y penser. » Continua-t-il en fignolant son travail, il fit un geste vague avec son épingle pour illustrer le fait que c'était sans importance.

De toute façon, l’heure n’était plus à la discussion autour du cœur, mais à l’initiation de Robin au thé. Il fut ravi de constater avoir bien choisi avec le Sweet Love. Mushu eut un immense sourire satisfait devant le deuxième ‘tu as raison’ qui franchit les lèvres de son ancien ennemi.

« D’accord, alors je t’en prépare un à la pomme dès que j’ai fini la correction de la chemise. » Répondit-il en retournant au comptoir. Dans un premier temps, il se contenta d’épingler ses modifications, au cas où son initiative nécessite quelques corrections après essayage.

Robin enfila la chemise et Mushu se frotta le menton en lançant un regard critique sur son travail. « Approche un peu. » Dit-il en se saisissant de la cravate et en la nouant autour du cou de l’archer. Il dut s’y prendre à deux fois avant de faire un nœud correct. Ensuite, il regarda avec attention si la cravate masquait ces épingles. « Parfait ! Tu peux l’enlever pour que je finisse tout ça. » Informa-t-il en dénouant la cravate. « Je couds la chemise, puis il ne restera plus que le gilet à faire. Si tu as des suggestions ou des envies, c'est maintenant ou jamais. » Expliqua-t-il en échangeant sa bobine de fil vert contre du blanc.


_________________
My universe will never be the same
I'm glad you came in my life ▵
Revenir en haut Aller en bas

➵Roi des pécores ➵ Voleur au coeur de Lion
➵Roi des pécores ➵ Voleur au coeur de Lion
avatar
Robin de Locksley

▻ Messages : 754
▻ Date d'inscription : 15/01/2017
▻ Localisation : Storybrooke, Maine

MessageSujet: Re: N'est pas Christina Cordula qui veut ?   Jeu 6 Avr 2017 - 16:17



N'est pas Christina Cordula qui veut ?
Tu es à côté de la pompe là !
Quelques souvenirs lui revinrent en mémoire. Rien de bien réjouissant puisqu'il était question de Mushu, du moins de sa version écailleuse. Robin le revoyait l'air narquois auprès de Richard Cœur de Lion, puis quelques années plus tard, devant les barreaux de sa cellule. Oui, il avait haï cet être à tel point qu'il n'était pas impossible qu'il imagine dans ses songes, plusieurs façons de lui tordre le cou, de le délester de ses écailles, de le faire frire. La liste des possibilités était encore longue et sans importance à présent. Ce Robin-là, n'était plus semblable à celui qu'il était à présent. Était-il enclin au pardon ? Certainement pas, il restait encore sur ses réserves comme le jeune Asiatique à son égard et surtout lorsqu'il était question de Regina et de cette histoire naissante que Robin prit soin de défendre en faisant preuve d'une sincérité qui mettrait peut-être à mal les pensées de l'ancien tailleur. « -Je suis forcé d'admettre et cela m'en coûte, qu'effectivement tu es à l'origine de notre rencontre. Donc merci en quelque sorte, de m'avoir accusé de quelque chose que je n'avais pas fait. Mais avant de relancer les hostilités, car je sais que le sujet « perle magique » est vecteur d'hostilité entre toi et moi, je me permets de dévier le sujet » Mushu toujours sur la réserve consenti toutefois à accorder à son « modèle d'un jour » le bénéfice du doute. Robin s'en accommoda, après tout venant de l'ancien Triste Sir, c'était déjà pas mal comme avancée.

« -Quand tu dis que tu n'es pas un expert, tu parles du domaine sentimental ? Et ne prends pas la mouche hein ?! Tu n'es pas obligé de me croire, mais cela m'intéresse. Tu as toujours était un …un dragon ? Cette enveloppe-là… » Il le désigna du bout du doigt pour mieux se faire comprendre. « -…tu ne l'avais jamais eu avant ? C'est ta première fois en humain ? » Robin, curieux l'observa en train de fignoler son travail et visiblement pas passionné par le domaine du sentimentalisme. « -C'est important je pense ! Les sentiments ! Même quand on n'est pas humain, on peut en avoir. Et là maintenant que tu as … une forme potable, tu n'as pas envie d'étayer ce domaine ? De faire une sorte d'expérimentation ? Tu sais, Rozen est une fille charmante, en plus vous avez l'air de plutôt bien vous entendre non ? Je suppose que le manque de réponse met en valeur la vacuité du sujet à ton égard ? Tu devrais y penser Mushu ! Enfin bref, ce n'est pas le sujet du jour ! » Par chance, la parenthèse sentimentale fut vite délaissée au profit de l'initiation au thé, une grande première pour Robin des bois, d'abord suspicieux puis très étonné de trouver ce breuvage à son goût. Tellement qu'il entrevit de se lancer dans une seconde dégustation, à la pomme cette fois. Et si par chance cela lui plaisait, il n'hésiterait pas, de ce fait, à en commander pour faire plaisir à la belle Regina. D'ailleurs peut-être faudrait-il aussi qu'il lui achète des fleurs.

« -Je devrais lui prendre des fleurs non ? » lança-t-il à l'Asiatique qui venait de lui faire signe pour qu'il vienne essayer la chemise « -Oublie ma question ! Je ne vois pas comment tu pourrais y répondre vu que je m'éloigne de ton domaine. Enfin bref ! J'opterai pour des roses rouges, ça devrait aller ! » Il s'approcha ensuite comme le lui avait demandé le tailleur d'un jour qui noua la cravate autour du cou de son ancien ennemi. « -Donc ça va ? J'ai l'air plus présentable ? » Il enleva le tout prenant grand soin de ne pas retirer les épingles au passage et rendit la chemise à l'Asiatique « - Pour ce qui est des envies ou suggestions, c'est compliqué puisque la mode n'est pas mon domaine. Je vais devoir, te faire entièrement confiance, voir même aveuglément. Je veux juste, lui plaire, ne pas avoir l'air ridicule, voir même l'étonné si c'est encore possible, rien de plus.»

_________________

Have you ever met someone that you would change your entire world for? Someone whose eyes you just knew you were born to gaze into...
Revenir en haut Aller en bas

100% dragon ou presque
100% dragon ou presque
avatar
Fa Mushu

▻ Messages : 967
▻ Date d'inscription : 17/01/2017

MessageSujet: Re: N'est pas Christina Cordula qui veut ?   Dim 9 Avr 2017 - 11:45



N'est pas Christina Cordula qui veut ?
Tu es à côté de la pompe là !

Malgré le fait que les hostilités semblaient temporairement mises de côté, Mushu ne pouvait s'empêcher de trouver la situation injuste. Robin avait eu droit à une faveur du destin presque insolente dès son arrivée ici. Il avait tapé dans l'oeil de la dirigeante des lieux, ce qui le mettait à l'abri du besoin sans rien n'avoir à faire en plus d'être mis au-dessus de tout soupçon en cas d'embrouille, comme pour cette histoire de perle, justement. Lui avait tout perdu, comme si le karma s'acharnait sur lui, tandis que l'ex-voleur avait tout gagné dans ce passage vers ce monde sans magie. Vraiment injuste.

De ce fait, il était plutôt plaisant de constater les lacunes de l'archer dans certains domaines, surtout dans des domaines que l'ex-dragon maîtrisait parfaitement. Robin avait bien raison de changer de sujet, même s'il reçut un remerciement indirect, le sujet 'perle magique' était sensible, tout comme le serait le cas roi Richard si ce nom fusait dans la conversation. Avec réticence, l'Asiatique accorda le bénéfice du doute à son ennemi, ce qui s'appliquait autant à cette histoire de perle qu'au sujet de la véracité des sentiments entre Robin et Regina.

Bien sûr, la conversation dériva sur les sentiments, chose qui n'était pas son point fort à cause d'un siècle passé sous l'apparence d'un dragon. "Je parle d'amour avec un grand A." Corrigea-t-il avec un geste théâtral, main sur le coeur, avant de retourner à son ouvrage. "Être un dragon n'empêche pas d'avoir des sentiments. J'ai aimé chacun de mes protégés, éprouver fierté, tristesse, déception parfois envers eux, mais ce n'était pas comme les sentiments que tu éprouves pour madame la maire, plutôt comme ceux que tu ressens pour ton fils." Expliqua-t-il avec patience en finissant un point de couture.

Il leva le nez de son travail avec une expression amusée devant la curiosité de Robin. Oui, c'était vraiment amusant de le voir peiner à trouver ces mots pour essayer d'en savoir plus, même si le sujet l'était beaucoup moins. "Petit curieux." Commenta-t-il dans un premier temps. On aurait pu croire, comme il retournait à son ouvrage, que la discussion s'arrêterait là. Malgré tout, Mushu aimant se vanter pouvait difficilement se retenir de raconter son histoire. Du moins, sa version de l'histoire. Une vérité qu'il déformait depuis si longtemps que même lui croyait à cette version des faits. "Figure-toi que non, ce n'est pas ma première fois. En fait, je suis né humain. J'ai apporté richesse et prospérité à ma famille, et, en récompense, j'ai eu l'honneur d'en être nommé gardien, devenant ainsi une créature magique. C'était il y a un siècle et demi. Si longtemps que j'avais oublié ce que j'étais à l'origine..." Il laissa la fin de sa phrase en suspens, une lueur nostalgique dans le regard. "Jusqu'à ce que la réalité s'impose à moi de la manière la plus brutale et cruel possible." Conclut-il amèrement avec un geste d'ensemble désignant sa personne. Avec une grimace, il retira une épingle récalcitrante.

Pendant que l'Asiatique préparait le thé après avoir plié soigneusement le travail effectué, Robin se lançait sur un plaidoyer sur l'importance des sentiments. Mushu fronça les sourcils devant l'évocation de Rozen et aussi au mot 'potable' qui lui faisait presque regretter les anciens sobriquets de l'archer. "C'est vrai qu'on s'entend bien, en plus elle m'héberge, et je lui rends service au salon de thé en échange. Elle a une personnalité très rafraîchissante, mais de là à... Je ne sais... Tu ne comprends pas que... C'est..." Il se frotta les doigts pour trouver l'inspiration. Comment expliquer ? "C'est comme si tu adorais l'hydromel, mais qu'à cause d'un... D'un accident, tu ne peux plus en boire. Plus du tout. Au début, c'est infernal, surtout quand les autres en boivent devant toi, en fait, tu as même l'impression que tout le monde autour de toi se met à en boire pour te narguer parce que toi, tu ne peux plus, et puis, finalement, les années passent et tu finis par t'y faire. Jusqu'au moment où, quand tu vois un verre rempli d'hydromel, tu te dis 'tiens, de l'hydromel' avec un haussement d'épaule et tu n'éprouves plus l'envie d'en boire. Voilà, c'est pareil." Expliqua-t-il en servant le thé. Il marqua une pause pour voir l'effet de sa comparaison sur son interlocuteur. Au début, il voulait parler de chocolat pour son exemple, mais il s'était ensuite dit que l'hydromel serait plus parlant pour Robin. L'ex-dragon poussa un soupir avant de conclure : "en plus, je ne compte pas rester humain, ce serait cruel pour l'autre personne de commencer quelque chose."

Oui, peut-être, était-il plus agréable à regarder ainsi, mais, lui, ça ne lui plaisait pas, ce retour à la normalité. Pour l'instant, il sentait qu'il avait encore un peu de magie en lui, mais, il ne pouvait s'empêcher de se demander : et après ? Redevenir ordinaire après avoir été un dragon serait horrible.

L'Asiatique chassa cette sinistre pensée pour se concentrer sur les réactions de son client du jour qui goûta pour la première fois à un thé. Expérience si concluante que Robin parlait déjà de tester un deuxième parfum. Satisfait d'avoir réussi, Mushu lui promit de préparer un thé aux pommes dès qu'il sera un peu plus avancé dans son travail de couture. Sur ces mots, il retourna aussitôt à son ouvrage, s'attaquant à la chemise. Sur cette partie, il ne pouvait coudre avant essayage, alors, lorsqu'il eut fini de couper et épingler, l'ex-dragon fit signe à Robin d'approcher.

"Hé ! Ce n'est pas parce qu'on s'éloigne de mon domaine de prédilection que je ne peux pas émettre un avis." S'offusqua-t-il en mettant en place la cravate afin de s'assurer qu'aucune épingle n'était visible et donc aucun futur point de couture. "Des roses rouges, oui, c'est classique. Vous vous retrouvez ici ou vas-tu l'attendre devant chez elle ? Si c'est le deuxième cas, donne-lui le bouquet avant, on a deux charmantes roses parlantes à l'étage et j'ai peur qu'elle ne prenne mal de voir leurs semblables coupées et mise en bouquet." Expliqua-t-il comme si avoir deux roses parlantes comme colocataire était parfaitement normale.

Aussitôt après, Robin s'inquiétait sur son apparence, tout en enlevant doucement la chemise. "Pour l'instant, tu es présentable, quand j'aurais fini, tu seras fabuleux." Assura Mushu avec la certitude de celui qui connaissait son métier et qui visualisait déjà le résultat final. "Si tu veux obtenir un magnifique, la prochaine fois, vient me voir un ou deux jours à l'avance." C'était rare qu'on lui donne carte blanche. L'Asiatique se frotta rapidement les mains avec un sourire ravi. "Très bien, tu ne le regretteras pas. Fini ton thé, quand j'attaquerais le veston, je te ferais celui aux pommes." Conclut-il en faisant un petit geste en direction de la chaise pour inviter Robin à se réinstaller.

Immédiatement après avoir dit cela, Mushu cousu ces modifications à la chemise. De nouveau, il plia soigneusement sa création pour la poser au côté de la cravate. Ensuite, les choses sérieuses pouvaient commencer. Il étala le t-shirt et récupérer la reste de la soie verte qui avait été un jour une écharpe. L'Asiatique passa sa main à plat sur le tissu pour en éliminer les plis. Son visage trahissait une intense réflexion. Comment transformer ce t-shirt en veston digne de ce nom ? C'était ça le défi ! L'ex-dragon coupa les manches et traça une ligne pour séparer le devant du t-shirt en deux, ce qu'il concrétisa ensuite avec un coup de ciseau bien placé. Ensuite, il prit la soie et découpa des bandes de dix centimètres dans ce qui restait du tissu vert. Une évidence s'imposa rapidement à lui alors qu'il allait commencer l'assemblage.

"Cette partie, je vais devoir l'épingler directement sur toi pour m'assurer qu'elle s'adapte parfaite au reste. Peux-tu remettre la chemise et enfiler ceci ?" Demanda-t-il en désignant le t-shirt découpé. "Promis, malgré la tentation, je ne te piquerais pas avec mes épingles." Plaisanta-t-il au cas où son modèle improvisé éprouverait des réticences. "Je ne voudrais pas mettre du sang sur mon travail."


_________________
My universe will never be the same
I'm glad you came in my life ▵
Revenir en haut Aller en bas

➵Roi des pécores ➵ Voleur au coeur de Lion
➵Roi des pécores ➵ Voleur au coeur de Lion
avatar
Robin de Locksley

▻ Messages : 754
▻ Date d'inscription : 15/01/2017
▻ Localisation : Storybrooke, Maine

MessageSujet: Re: N'est pas Christina Cordula qui veut ?   Lun 17 Avr 2017 - 0:11



N'est pas Christina Cordula qui veut ?
Tu es à côté de la pompe là !
Robin était à l'aise, tellement qu'il avait oublié ses premières réticences. Mais comble du miracle, il s'était totalement défait de l'hostilité qu'il portait jusqu'alors à celui qu'il nommait « chose insignifiante » sans affection lorsque l'Asiatique portait encore des écailles. Une autre époque que celle-ci ! Et malgré les piques que Mushu envoyait à son interlocuteur, ce dernier ne démarrait pas au quart de tour et trouvait même la force de rétorquer avec autant de répartie et sans méchanceté. Si un observait extérieur avait eu à commenter la scène qui se déroulait à présent sous ses yeux, nul doute qu'il vous aurait fait savoir qu'il était face à deux potes, qui ne pouvaient s'empêcher de se charrier à la moindre occasion. Mais la réalité était tout autre (fort heureusement) Le sujet « perle » survolé et presque aussitôt évacué de la conversation, préserva les deux interlocuteurs, du réveil d'une hostilité à peine amoindrie. Si la modernité continuait à ébranler l'archer, à l'inverse la psychologie « humaine » était un domaine encore à sa portée et en fin observateur qu'il était et qu'il demeurait encore, Mr de Locksley percevait l'injustice de la situation dans laquelle se trouvait Mushu comparé à lui, qui il faut l'avouer s'en sortait plutôt bien depuis son arrivée à Storybrooke et dans le monde moderne. Il préféra donc ne pas s'épancher, jugeant que l'ancien dragon avait assez joué de malchance et qu'il était, de ce fait, inutile de le lui rappeler constamment en étalant un bonheur auquel il ne pouvait prétendre.

Cependant, puisqu'il subsiste une nuance, le sujet ne s'éloigna pas tout à fait des rivages du bonheur et le sentimentalisme fut mis à l'honneur. Plus curieux que jamais, Robin se risqua à poser quelques questions, qui auraient, à n'en pas douter, méchamment titiller la patience de l'ancien Mushu. Preuve que de l'eau avait coulé sous les ponts, l'humain qu'il était à présent, se risqua à répondre à son client d'un jour qui l'écouta avec la plus grande des attentions, lui-même surprit de voir le jeune asiatique lui répondre. « -L'amour avec un grand A ? » répéta-t-il intrigué par cette formulation rendue presque ridicule par la théâtralisation des gestes de l'ancien dragon qui malgré la conversation en amorce continuait à travailler le tissu si généreusement offert par Robin qui se demandait à présent si son interlocuteur avait toujours été un dragon ou si l'enveloppe humaine était d'origine. « -Donc tu as toujours été un dragon ? » renchérit Robin alors que Mushu évoquait la possibilité, pour un dragon, d'avoir des sentiments, mais d'un autre genre que ceux que Robin éprouvait pour Regina, voir Roland. Par chance, l'Asiatique se montra magnanime et accepta de soulager son interlocuteur de sa curiosité. « -Je sais que c'est un vilain défaut, mais que veux-tu ?! Donc tu es né humain et pour te récompenser de… « tes efforts » tu as été transformé en… » Il se tue un moment pour tenter de trouver les bons mots et continuait à faire perdurer l'accalmie. « -…un dragon pour te récompenser ? Jusque-là, je n'ai commis aucune méprise n'est-ce pas ? » Une époque que Mushu semblait regrettée au vu de la nostalgie qui émanait de son regard et de la lassitude dans ses propos. « - Hey, tu n'es pas si mal comme ça je trouve ! Juste la bonne hauteur pour avoir une vraie conversation ! »

Et à propos de « vraie » conversation, une sur l'importance des sentiments, était en train de prendre vie et voilà que Robin jouait les entremetteurs. Le bougre était parvenu à placer sentiment et Rozen dans la même phrase… Rectification, dans le même groupe de phrase. Toutefois, l'ancien voleur ne se voilait pas la face, la patience de Mushu avait ses limites. Le sujet allait de ce fait être survolé comme il se doit par l'intéressé qui avait sûrement d'autre priorité. Oui, l'évidence même sauf qu'il est question de Mushu et avec lui, il ne faut jamais jurer de rien. À la grande surprise de l'archer, l'ancien dragon consentit donc à s'ouvrir un peu plus sur le « sujet Rozen » « - Cette fille est semblable à un rayon de soleil. » Mushu continua et se lança sur une comparaison que l'on pourrait qualifier d'hasardeuse. « - Donc tu compares le désir physique à de l'hydromel ?! » lança-t-il légèrement moqueur. « -Tu sais même sans la comparaison j'aurai compris. Je ne suis pas idiot même si l'apparence laisse penser le contraire. Donc Rozen te plaît ? Et ne te débine pas avec des comparaisons hasardeuses. » Mushu servit le thé, laissa quelques secondes défilées et reprit la parole en poussant un léger soupir qui en disait long sur l'état d'esprit. « -Chacun a le droit à un peu de bonheur ne crois-tu pas ? Toutefois, si tu es sûr de ce que tu veux, à savoir te débarrasser de cette enveloppe humaine, je cesserais aussitôt de jouer les entremetteurs. » Et il comptait bien s'y tenir si tel était le vœu de Mushu.

La première gorgée fut un ravissement, la seconde une révélation. Bon, l'hydromel n'avait rien à envier au thé, toutefois Robin ne pouvait se résoudre à nier le ravissement de ses papilles lors de la dégustation. Au moins, il se plairait à découvrir d'autres saveurs et ne ferait pas déshonneur à la boisson maîtresse des lieux. D'ailleurs, l'archer était tellement motivé qu'il désirait à présent goûter à un thé aux pommes, se préparant ainsi à faire plaisir à l'invitée qui n'avait plus rien de mystérieux à présent. L'ancien voleur se prêta ensuite de bonne grâce à l'essayage avec l'espoir d'avoir enfin le droit à son thé à la pomme. Et alors qu'il s'approchait pour essayer la cheville confectionnée avec soie par le jeune Asiatique, notre Don Juan en herbe, se demanda avec la candeur d'un adolescent, s'il n'aurait pas dû prendre des fleurs. Une interrogation qui au vu de l'éloignement du domaine de compétence, semblait rendre notre Mushu défaillant, du moins c'est ce que l'archer imaginait. « - Excuse-moi si je t'ai vexé ! » renchérissait-il. Le ton de l'ancien dragon n'était pas hostile cependant, mais l'on sentait bien que l'intervention de l'ancien brigand de Sherwood, l'avait quelque peu offusqué. Néanmoins, il se permit de donner son avis, un avis dont Robin se serait peut-être bien passé finalement. « -En fait c'est elle qui me retrouve ici ! Tu as bien dit des roses parlantes ? Suis-je naïf d'être encore surpris par un tel prodige ?! Bon, passons ! Je crois que je vais oublier les roses. Je ne veux créer d'incident diplomatique ! Et comme tout à un langage, mieux vaut se prémunir du silence. »

Sitôt le problème des fleurs expédié, Robin se défit avec soin de la chemise qu'il venait d'essayer. Mushu le rassura son sur aspect, se targuant même de faire mieux la prochaine fois, avec un ou deux jours de plus. Faute de mieux, Robin acquiesça et dut une fois encore s'en remettre totalement à l'ancien reptile qui semblait maîtrisé l'art de l'habillement autant que Robin maîtrisait celui du tir à l'arc. Un constat qui rassura notre héros qui reprit sa place et attendit donc patiemment et la fin du travail et son thé à la pomme. Les minutes s'écoulèrent et le magicien des ciseaux continuait à peaufiner son art empli de certitude et inspiré comme au premier jour. Robin qui ne maîtrisait rien de cet art, se fit l'observateur d'un prodige qui après de longues minutes de cogitations accorda à nouveau un peu d'attention à son modèle en lui demandant de réenfiler la chemise et le t-shirt fraîchement découpé. Robin se leva et obtempéra sans broncher, même lorsque Mushu lui promit de ne point le piquer avec ses épingles. « -Ta réputation en prendrait un coup si le travail était bâclé ! Mais tu es bien trop minutieux pour laisser une telle chose se produire ! » Robin se para donc de ses nouveaux atours sous le regard presque inquisiteur du tailleur. Le portable de l'ancien voleur se mit alors à vibrer lui annonçant l'arrivée d'un nouveau message dont il s'enquit aussitôt.

« -Il nous reste peu de temps ! Regina sera la d’ici deux heures ! »

_________________

Have you ever met someone that you would change your entire world for? Someone whose eyes you just knew you were born to gaze into...
Revenir en haut Aller en bas

100% dragon ou presque
100% dragon ou presque
avatar
Fa Mushu

▻ Messages : 967
▻ Date d'inscription : 17/01/2017

MessageSujet: Re: N'est pas Christina Cordula qui veut ?   Jeu 27 Avr 2017 - 22:44



N'est pas Christina Cordula qui veut ?
Tu es à côté de la pompe là !


La hache de guerre était enterrée au nom de la sacro-sainte mode. Qui avait-il de plus important que le look pour un ancien tailleur ? Rien. Enfin, quasiment rien. Si on évitait les sujets sensibles, tout se passerait bien. D'ailleurs, en parlant de sujet sensible, qui aurait pu croire que Mushu et Robin viendraient un jour à parler d'amour avec un grand A ou a parler de son passé en tant qu'humain ?

"Tu sais très bien de quoi je parle, arrête de faire l'innocent." Répondit-il avec un geste évasif lorsque le voleur répéta sa tournure de phrase.

Mushu aurait aimé argumenter sans pause pour exprimer son point de vue, mais, même s'il était doué pour parler sans fin, certains points de son travail demandaient toute son attention et il était hors de question de ralentir la cadence puisqu'il cousait quasiment contre la montre. Cela laissait le temps à Robin d'émettre des commentaires, presser qu'il était de voir sa curiosité enfin satisfaite. Avec un regard impatient, Mushu lui signala d'attendre qu'il ait fini de parler avant de faire des commentaires ou de rajouter des questions. Lorsque l'ancien prince des voleurs marqua une pause avant de dire le mot dragon, l'Asiatique avait presque retenu son souffle, redoutant d'être de nouveau nommé comme une insignifiante petite chose ou un truc du genre. Ce qui n'arriva pas. "Tu as tout bon." Confirma-t-il avec fierté, puis il fit une moue songeuse. "Même si le terme effort est un peu maigre, je dirai plutôt 'exploit' ou 'haut fait'. J'étais le meilleur tailleur du pays de la soie, après tout." Nuança-t-il, avant de souligner le fait qu'il n'aimait pas ce brusque rappel de la vérité en retrouvant son apparence d'origine.

Robin essayait de le réconforter en lui signala les avantages de cette nouvelle apparence. Un nouveau miracle a pointé sur la situation surréaliste qui se vivait en ce moment. Cependant, Mushu était trop occupé sur ces malheurs pour noter ce petit exploit.

"C'est vrai que de ce point de vue, mais, il y avait aussi des avantages à être pe... Je veux dire, d'une taille plus modeste." Se corrigea-t-il après avoir failli dire le mot 'petit'. Il eut un sourire ironique tandis qu'il continuait son ouvrage. "Ironiquement, si cette mésaventure m'était arrivée, il y a un siècle, j'aurais sans doute été ravi." Confessa-t-il avec un sourire sans joie. Il réalisa trop tard qu'il avait poussé la confidence un peu trop loin. Heureusement, il avait fini de coudre et le thé était prêt.

Il espérait que cette première expérience de cette boisson servirait de diversion pour cette confession involontaire. Pour écarter définitivement ce fourchage de langue, il était prêt à se jeter à corps perdu sur n'importe quel sujet. Même un sujet aussi étonnant que Rozen. Mushu ne savait pas comment réagir devant un Robin essayant de jouer les entremetteurs. En fait, la chose était si étonnante qu'il ne le réalisa pas immédiatement, affirmant les qualités de la propriétaire des lieux sans hésiter.

"Oui tout à fait !" Confirma le dragon en pointant l'index pour appuyer cette révélation. "Si je n'avais pas fait sa connaissance, je serais certainement en train déprimé dans un coin." Affirma-t-il. Mushu qui reconnaissait l'aide de quelqu'un était un spectacle extrêmement rare. Pourtant, il estimait que l'habitante de Wonderland méritait ce traitement de faveur. L'ex-dragon confirma sa comparaison, mais paru agacé lorsque Robin demanda si Rozen lui plaisait. "Visiblement, tu n'as pas compris. Ce n'est pas le fait qu'elle me plaise ou non, c'est le fait que je ne la vois pas... De cette façon." Expliqua-t-il encore avec une patience forcée. Était-ce si difficile à comprendre ? En guise de conclusion, il déclara ne pas vouloir rester humain, ce qui rendrait cruelle toute tentative d'histoire.

L'argument ne semblait pas refroidir Robin qui continuait d'argumenter en faveur du bonheur. "En fait, ce n'est pas une question d'apparence, si ce n'était que ça, je m'y ferais. C'est... Disons qu'on m'a enlevé ce qui me définissait. C'est normal de vouloir le retrouver, non ? Au risque de faire une nouvelle comparaison, c'est comme si tu te réveillais un matin en découvrant qu'on avait volé ton talent d'archer." Compara-t-il de nouveau. "Tu ferais quoi ?" Osa-t-il demander, assez curieux de la réponse.

Une réponse qui allait devoir attendre puisque le voleur osa s'aventurer à boire plusieurs gorgées de sa tasse. Ensuite arriva le temps du premier essayage. Mushu était assez satisfait du premier résultat, tandis que la conversation se porta sur des fleurs. C'est vrai, ce n'était pas son domaine de prédilection et, il avait d'autre préoccupation en tête comme celui de la conception du veston, mais, ce genre de détail ne l'avait jamais empêcher de donner son avis.

L'Asiatique fut surpris de recevoir des excuses, surprises qu'il ne sut camoufler. "Excuses appréciées et acceptées." Lâcha-t-il, magnanime. Cette fois, même lui réalisait la rareté de ce qui venait de se produire. Pendant que Robin réagit sur la présence de roses parlantes, il se défit de la chemise en faisant attention à ne pas déloger des épingles. Prudence que l'ancien tailleur apprécia. "Oui, deux, Dame Pruce et Dame Lilly, de charmantes plantes, cela dit." Raconta-t-il sur le ton de l'anecdote.

L'ex-dragon put se remettre à l'ouvrage, en promettant un nouveau thé quand il attaquera la dernière partie. La chemise finie, il restait le point qui demandera le plus de travail. Avec dextérité, Mushu prépara la base, coupa des bandes de soie verte, avant de réaliser qu'un point aussi sensible allait nécessité un épinglage sur-mesure. Il demanda alors une nouvelle fois que son visiteur joue les modèles. Robin obéit sans rechignant, commentant à juste titre que Mushu était trop minutieux pour laisser un accident d'épingle se produire.

L'Asiatique ne dit rien, il préférait se concentrer sur ses réflexions. Après un temps d'observation, il voulut commencer à placer ces épingles, mais le portable de l'ancien voleur se manifesta. "C'est quoi ce bruit horrible ?" S'inquiéta-t-il avec une grimace n'ayant pas encore fait l'expérience avec ce genre d'appareil. Mushu observa avec méfiance l'archer chipotant à son portable. "Et c'est ce truc qui te le dit ?" Questionna-t-il en pointant du doigt l'objet. "Oh, passons. On n'a pas le temps pour cela." Finit-il avec un geste évasif mettant fin au débat. "En deux heures, tu seras prêt et tu auras goûté à ton thé aux pommes." Assura-t-il. "Maintenant, interdiction de bouger." Ordonna-t-il en appuyant son ordre en touchant le bout du nez de Robin dans un geste élégant. "Je dois me concentrer."

Ce qu'il fit. Mushu ajusta sa découpe et y rajouta les bandes de tissus en soie pour donner un bord au veston qui soit assorti avec la cravate. Lorsqu'arriva le moment de fixer les boutons, L'Asiatique prit sans hésiter trois boutons de sa propre chemise pour les mettre sur sa création. "Pas exactement de la même couleur, mais cela fera l'affaire." Commenta-t-il a voix haute. "Tu peux enlever ce que je viens d'épingler et garder la chemise si tu me promets de ne faire aucune tache." Prévient-il. Il se détourna de son oeuvre afin de refaire chauffer de l'eau. Le temps de faire les préparatifs concernant le thé et il pouvait retourner à sa couture du veston assemblé.

"Tu fais quelle pointure de chaussure et quelle taille de pantalon ?" Demanda-t-il en piochant parmi plusieurs bobines de fil dans des verts qui auraient pu sembler identiques pour un non-initié et en commençant à coudre les points fixés par ses épingles après avoir choisi le fil de le coloris parfait à ces yeux d'expert. Bien qu'il commençât tout juste à entamer les finitions pour le veston, son esprit creusait la suite. Pour le pantalon, il pourrait trouver une solution, mais pour les chaussures... Disons qu'il espérait que Robin avait une pointure similaire à la sienne. L'eau avait fini de chauffer, l'interrompant dans ses spéculations pour servir le thé aux pommes.


_________________
My universe will never be the same
I'm glad you came in my life ▵
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: N'est pas Christina Cordula qui veut ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
N'est pas Christina Cordula qui veut ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Veut voir Abdel mais tomber sur Nirina (Pv elle)
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» Duvalier veut-il redevenir président?
» Que Veut Hamas
» MICHEL OU MIRLANDE ? SWEET MICKY OU GRAND MA ?QUI VEUT,QUI PEUT FAIRE MIEUX ??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HAPPY ENDINGS CHRONICLES :: Storybrooke & le monde sans magie :: Main Street :: Hare & Tea-
Sauter vers: